Brouhaha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brouhaha

Message par val09 le Lun 28 Jan - 22:54

Je n'ai jamais eu de problèmes de discipline mais, cette année, l'une des mes classes de 5ème est particulièrement bavarde.
J'ai du mal à définir qui parle, c'est un "fond sonore" désagréable et très gênant. Et je n'ai pas l'intention de faire cours dans ces conditions.

Que faites-vous concrètement quand (si) cela vous arrive ? Merci pour vos pistes

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par Provence le Lun 28 Jan - 23:00

Faire poser tous les carnets sur la table. Punir le premier qui parle. Casser l'effet groupe en repérant un bavard à chaque fois, en individualisant le message. Faire un plan de classe.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par Fesseur Pro le Mar 29 Jan - 12:36

Pareil.
Etre "dur" avec le premier qui parle.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par Milovan le Mar 29 Jan - 17:41

C'est une méthode peut-être efficace, mais elle est difficile à mettre en place si on n'arrive pas à identifier un "premier bavard" et qu'on ne parvient pas non plus à localiser les meneurs (ce qui arrive lorsqu'on a trop traîné à agir). Je me suis heurté à ce problème.
Puisqu'il n'y avait pas d'avant-poste, il m'a fallu choisir quelqu'un dans le lot et le faire trinquer (parce qu'il avait, mettons, parlé un peu plus fort que son voisin) et cela ne m'a pas permis de casser la dynamique de groupe mais a eu pour effet de susciter un sentiment d'injustice. Celui-ci s'est répercuté à l'ensemble du groupe qui a vu dans la sanction un effet loterie. Bref, il faut agir avec beaucoup de discernement.
Mon opinion serait d'organiser une séance très très intéressante pour les élèves, quelque chose qui assurerait un silence quasi-complet pendant une heure, comme par exemple écouter un extrait audio ou regarder un film. Une fois acquis l'attention de la majorité, il est plus facile d'isoler les fauteurs de trouble, en espérant qu'ensuite les séance plus rébarbatives (il y en a toujours) se passent bien.

Milovan
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par Provence le Mar 29 Jan - 17:59

@Milovan a écrit:
Puisqu'il n'y avait pas d'avant-poste, il m'a fallu choisir quelqu'un dans le lot et le faire trinquer (parce qu'il avait, mettons, parlé un peu plus fort que son voisin) et cela ne m'a pas permis de casser la dynamique de groupe mais a eu pour effet de susciter un sentiment d'injustice.

Il faut avertir avant de punir pour éviter cet effet: "Vous faites trop de bruit et vous êtes tous responsables. A partir de maintenant, le premier qui parle sera puni, même si ce n'est pas lui qui a commencé, même si ce n'est pas lui qui discute le plus".

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par neomath le Mar 29 Jan - 18:50

@Provence a écrit:
@Milovan a écrit:
Puisqu'il n'y avait pas d'avant-poste, il m'a fallu choisir quelqu'un dans le lot et le faire trinquer (parce qu'il avait, mettons, parlé un peu plus fort que son voisin) et cela ne m'a pas permis de casser la dynamique de groupe mais a eu pour effet de susciter un sentiment d'injustice.

Il faut avertir avant de punir pour éviter cet effet: "Vous faites trop de bruit et vous êtes tous responsables. A partir de maintenant, le premier qui parle sera puni, même si ce n'est pas lui qui a commencé, même si ce n'est pas lui qui discute le plus".
Je fais à peu près pareil quand le bavardage est diffus. J'interromps le cours en annonçant qu'à zéro le premier qui bronche est directement puni sans autre avertissement. Puis je décompte solennellement "trois, deux, un , zéro, un premier volontaire ? " Cela marche assez bien.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par Calandria le Mar 29 Jan - 19:30

@Provence a écrit: Il faut avertir avant de punir pour éviter cet effet: "Vous faites trop de bruit et vous êtes tous responsables. A partir de maintenant, le premier qui parle sera puni, même si ce n'est pas lui qui a commencé, même si ce n'est pas lui qui discute le plus".

+1

En général quand il commence à y avoir trop de bruit, je demande à tout le monde de sortir les carnets sur les tables et je préviens que le premier qui parle aura un mot. Je prends le premier carnet d'un élève qui parle et je demande s'il y a d'autres volontaires pour un mot dans le carnet.

S'ils râlent car "tout le monde parle", je leur explique le système du radar : plusieurs personnes peuvent rouler trop vite au même endroit dans une journée mais seuls quelques uns reçoivent une amende, ceux qui ont roulé trop vite lorsque le radar était en place. Ca semble peut être injuste mais les règles sont connues de tous. En général, ça calme les revendications.

Dans tous les cas, il faut bien prévenir le moment où tu mets ton "radar" en route Smile

ps : ça marche plutôt bien mais pas avec ma classe de SEGPA Sad

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl

Calandria
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par val09 le Mer 30 Jan - 11:37

@Provence a écrit:Faire poser tous les carnets sur la table. Punir le premier qui parle. Casser l'effet groupe en repérant un bavard à chaque fois, en individualisant le message. Faire un plan de classe.

Déjà fait tout ça ! Rien ne fonctionne !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par val09 le Mer 30 Jan - 11:41

@Provence a écrit:
@Milovan a écrit:
Puisqu'il n'y avait pas d'avant-poste, il m'a fallu choisir quelqu'un dans le lot et le faire trinquer (parce qu'il avait, mettons, parlé un peu plus fort que son voisin) et cela ne m'a pas permis de casser la dynamique de groupe mais a eu pour effet de susciter un sentiment d'injustice.

Il faut avertir avant de punir pour éviter cet effet: "Vous faites trop de bruit et vous êtes tous responsables. A partir de maintenant, le premier qui parle sera puni, même si ce n'est pas lui qui a commencé, même si ce n'est pas lui qui discute le plus".

C'est ce que je fais aussi mais cela ne fonctionne pas, je passe mon temps à mettre des mots dans le carnet, des retenues.
Le collègue de musique, excédé, a mis lors de son dernier cours 5 retenues, une élève exclu et un rapport ... les parents ont aussitôt rappliqué alors que les élèves concernés sont loin d'être des anges et ont été moult fois sanctionnés !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par Madame_Prof le Mer 30 Jan - 11:43

@val09 a écrit:
@Provence a écrit:Faire poser tous les carnets sur la table. Punir le premier qui parle. Casser l'effet groupe en repérant un bavard à chaque fois, en individualisant le message. Faire un plan de classe.

Déjà fait tout ça ! Rien ne fonctionne !

Idem ! Help ! Je déteste cette classe maintenant, c'est mon seul point noir. Par contre, quand ma tutrice est venue, ils ont pas bronché. Ce qui me rassure (si jamais je suis inspectée avec eux).

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par jul' le Mer 30 Jan - 14:02

j'ai le même souci et comme je déteste avoir à parler plus fort qu'eux, je leur dis: "il y a trop de bruit, c'est insupportable. Puisque visiblement vous n'avez pas besoin de mes explications, on va faire un cours dicté" et je termine l'heure en dictant TOUT (leçons, correction des exercices...) à rythme assez soutenu diable
en général ça les calme et après la simple phrase "vous me fatiguez à jacasser, je crois que je vais terminer l'heure en dictant" suffit à les endormir d'effroi Laughing

j'avais trouvé l'astuce ici il me semble veneration

bon, pas de miracle, hein, je ramasse aussi des carnets de temps en temps, mais le cours dicté fonctionne bien sur le "bruit de fond" qui est très désagréable je trouve Very Happy

_________________
l'humour, c'est comme les essuie-glaces, ça n'arrête pas la pluie, mais ça permet d'avancer (J.L. Fournier)

jul'
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par Provence le Mer 30 Jan - 14:09

@val09 a écrit:
@Provence a écrit:
@Milovan a écrit:
Puisqu'il n'y avait pas d'avant-poste, il m'a fallu choisir quelqu'un dans le lot et le faire trinquer (parce qu'il avait, mettons, parlé un peu plus fort que son voisin) et cela ne m'a pas permis de casser la dynamique de groupe mais a eu pour effet de susciter un sentiment d'injustice.

Il faut avertir avant de punir pour éviter cet effet: "Vous faites trop de bruit et vous êtes tous responsables. A partir de maintenant, le premier qui parle sera puni, même si ce n'est pas lui qui a commencé, même si ce n'est pas lui qui discute le plus".

C'est ce que je fais aussi mais cela ne fonctionne pas, je passe mon temps à mettre des mots dans le carnet, des retenues.
Le collègue de musique, excédé, a mis lors de son dernier cours 5 retenues, une élève exclu et un rapport ... les parents ont aussitôt rappliqué alors que les élèves concernés sont loin d'être des anges et ont été moult fois sanctionnés !

Avez-vous le soutien de votre administration par rapport à ça?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par val09 le Mer 30 Jan - 16:22

@Provence a écrit:
@val09 a écrit:
@Provence a écrit:
@Milovan a écrit:
Puisqu'il n'y avait pas d'avant-poste, il m'a fallu choisir quelqu'un dans le lot et le faire trinquer (parce qu'il avait, mettons, parlé un peu plus fort que son voisin) et cela ne m'a pas permis de casser la dynamique de groupe mais a eu pour effet de susciter un sentiment d'injustice.

Il faut avertir avant de punir pour éviter cet effet: "Vous faites trop de bruit et vous êtes tous responsables. A partir de maintenant, le premier qui parle sera puni, même si ce n'est pas lui qui a commencé, même si ce n'est pas lui qui discute le plus".

C'est ce que je fais aussi mais cela ne fonctionne pas, je passe mon temps à mettre des mots dans le carnet, des retenues.
Le collègue de musique, excédé, a mis lors de son dernier cours 5 retenues, une élève exclu et un rapport ... les parents ont aussitôt rappliqué alors que les élèves concernés sont loin d'être des anges et ont été moult fois sanctionnés !

Avez-vous le soutien de votre administration par rapport à ça?

Pas du tout !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par cannelle21 le Mer 30 Jan - 16:45

Ce que je fais avec une classe pénible :
- 1er avertissement : mise au point
- 2ème: l'élève reste debout sans bouger pour se calmer
- 3ème : une heure de colle (ils savent que je n'aurais aucune réticence à les coller dans le fond d'une de mes classes cinq heures dans la même semaine)
J'ai réussi à les dompter, il n'y a pas d'autre mot. Par contre, quand je menace, j'exécute.
Il m'arrive aussi d'écrire punition au tableau : je continue mon cours et marque le nom des élèves punis sur le tableau en gros, sans m'arrêter de faire le cours. Ils viennent à la fin de l'heure chercher un travail à faire.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brouhaha

Message par Lilihal le Mer 30 Jan - 18:52

J'ai cette année une classe de 3ème très pénible (en ZEP) pale qui ressemble à celle-ci ; j'ai testé beaucoup de choses, rien ne marche vraiment sur le long terme. Ils sont sans cesse en retenue avec devoir supplémentaire, ont des rapports... j'ai le soutien de la PP, mais rien n'y fait ! La seule chose qui les fasse se taire, c'est de leur projeter un corrigé qu'ils doivent recopier et que je ramasse ensuite. Bref, vous voyez où j'en suis...je crois qu'ils sont un peu plus calmes avec des collègues qu'ils connaissent depuis longtemps (je suis nouvelle dans l'établissement et n'ai enseigné qu'en lycée jusqu'à présent) et/ou qu'ils craignent (mais je ne parviens pas à faire peur et ce n'est pas vraiment ce que je recherche)
Avec mes autres classes, qui pourtant ne sont pas des évidentes non plus, ça va.
Alors moi aussi je prends les conseils !

Lilihal
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum