L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par John le Dim 7 Avr 2013 - 1:26

http://www.letudiant.fr/actualite/bac-2013-bien-parti-pour-un-taux-de-reussite-record.html

Bac 2013 : bien parti pour un taux de réussite record

Toujours pas de sujets zéro dans certaines matières, des consignes imprécises, un manque d’information du côté de vos enseignants… Face au flou persistant sur les nouvelles épreuves du bac 2013, beaucoup de vos profs se demandent à quelle sauce vous allez être “mangés” en juin prochain. Ça vous inquiète ? Rassurez-vous : la situation devrait vous profiter, car vous pourriez bien bénéficier d’une certaine indulgence.

“Depuis septembre, on nous parle réunion de formation, on nous répète à l'envi que l'on doit être patients, que des consignes plus précises vont nous être communiquées. Nous sommes au mois de mars et toujours autant dans le flou”, déplore Cédric Perrin, enseignant d'histoire-géographie en terminales L et ES à Tours (37).

L'impatience se fait sentir chez nombre d'enseignants de terminale face à l'organisation du bac 2013. Avec la réforme du lycée, de nombreuses épreuves sont modifiées. Et les enseignants se sentent toujours insuffisamment formés et informés.

Pour Erwan Le Nader, vice-président de l'Association des professeurs de SES, “il ne fait aucun doute que les commissions du bac tiendront compte du contexte particulier de cette année et donneront des consignes de bienveillance”.

En maths : pas de sujets zéro pour les ES et les S

Première source de mécontentement : l'absence de sujets zéro. “Le programme a été revu de fond en comble en terminale ES et S. Pourtant, malgré nos demandes répétées, l'Inspection générale refuse de mettre des sujets zéro à notre disposition”, déplore Éric Barbazo, président de l'APMEP (Association des professeurs de mathématiques). Or ces sujets-types sont censés permettre aux enseignants de cerner les attentes des examinateurs.

“Il ne suffit pas de dresser une liste de notions pour que tout le monde soit d'accord sur ce que l'on met derrière”, explique l'enseignant qui aurait aimé avoir au moins accès à une banque d'exercices portant plus spécifiquement sur les parties nouvelles du programme. Résultat : à trois mois du début des épreuves, les enseignants de mathématiques sont toujours dans le flou et disent ne pas avoir les moyens de préparer correctement leurs élèves au bac.

En langues : des épreuves mal définies

Même son de cloche en langues. Si, suite à une pétition mise en ligne en octobre 2012 et à une demande d'audience accordée auprès du ministre de l'Éducation nationale, des sujets pour l'épreuve écrite ont été publiés sur Eduscol, cela n'a pas pour autant rassuré les enseignants. En cause, la nature même des sujets mis en ligne : “Il s'agit davantage de pistes fournies aux professeurs pour l'entraînement que de sujets présentant précisément ce à quoi doit s'attendre le candidat. En atteste l'absence de questions accompagnant les textes proposés en anglais”, regrette Michel Morel, vice-président de l'APLV (Association des professeurs de langues vivantes).

Le constat est encore plus sévère du côté de la compréhension orale. “Les professeurs ont l'impression d'essuyer les plâtres. On leur demande de concevoir des sujets et d'évaluer leurs propres élèves alors même que l'épreuve n'a été ni testée ni expérimentée”, s'insurge Michel Morel. Depuis, le 1er février dernier, les oraux ont commencé dans les établissements, et on assiste aux premières menaces de plaintes de parents mécontents. Les motifs ? Mauvaises conditions d'écoute, très grande disparité des sujets selon les examinateurs... “Les épreuves sont conçues par les professeurs de chaque établissement qui sont également les évaluateurs, il est donc facile de contester”, témoigne Jean-Louis Breton, professeur d'anglais au lycée Racine à Paris (75).

En SVT ou SES : des sujets-types, mais des consignes trop vagues

Du côté des sciences de la vie et de la Terre, beaucoup d'attentes déçues également : “Les informations nous arrivent au compte-gouttes et le pire, c'est que parfois, elles changent complètement l'optique dans laquelle nous préparons nos élèves de S depuis un an et demi”, explique Christine Moreels, professeur de SVT en terminale S au lycée Jean-Perrin à Lambersart (59).

En SES, on attend toujours les barèmes et les consignes censés accompagner les sujets zéro. Ils sont d'autant plus attendus que la nouvelle épreuve, appelée épreuve composée, pose questions. Pour Erwan Le Nader, vice-président de l'APSES (Association des professeurs de SES), cette épreuve fait la part belle aux questions de cours. “Or il y a 180 notions au programme, ce qui rend la restitution des connaissances très compliquée. Il y a une grosse interrogation sur ce qui est vraiment attendu, jusqu'à quel niveau de détail on doit aller... Nous sommes encore dans l'expectative et à ce rythme-là, nous le serons jusqu'au bout !” s'agace l'enseignant.

Un manque de formation du côté des profs

Les enseignants sont également nombreux à déplorer un manque d'accompagnement. “Une demi-journée de formation sur des nouveaux programmes très lourds et complexes, c'est loin d'être suffisant”, déplore Bernard Egger, formateur à l'IREM (Institut de recherche sur l'enseignement des mathématiques) d'Aix-Marseille. “Les programmes de S et ES abordent certaines notions, telles que les probabilités, que les enseignants ne maîtrisent pas toujours très bien. Ils y ont été peu formés au cours de leurs études. Ils ont l'impression de ne pas suffisamment dominer le sujet pour pouvoir l'enseigner à leurs élèves”, analyse le formateur.

Même regret en physique-chimie : “Nous n'avons pas été formés à préparer nos élèves et encore moins à évaluer des épreuves qui font appel à davantage de rédactionnel. On nous parle d'une formation en mars : un peu tard pour préparer nos élèves, non ?” regrette Michel Niederberg, professeur au lycée Blaise-Pascal à Colmart (68).

Pas forcément de réponses aux réunions d'information

Autre objet d'insatisfaction : seulement un ou deux professeurs par lycée sont conviés aux réunions d'information proposées par les inspecteurs. Charge à eux de transmettre l'information à leurs collègues, ce qu'ils ne peuvent pas toujours faire faute de temps ou d'avoir saisi toutes les subtilités de l'information.

Quand elles ont lieu, ces réunions n'apportent pas toujours les réponses attendues. En témoigne Erwan Le Nader : “Les collègues viennent aux réunions organisées par l'inspection – parfois très tardivement – avec des questions précises auxquelles l'inspecteur a pour seule réponse : ‘Je ne sais pas, je ne peux pas vous dire, ce sont les commissions d'harmonisation (1) qui trancheront.’ Autrement dit, on aura la réponse aux questions que l'on se pose aujourd'hui seulement après l'épreuve.” Pourtant, début janvier, Jean-Paul Delahaye, directeur de la DGESCO (Direction générale de l'enseignement scolaire), expliquait que "l'année [n'était] pas terminée" et que “très vite, tout devrait rentrer dans l'ordre”. Les choses auraient-elles changé ? Contactées par letudiant.fr, les inspections générales et la direction générale de l'enseignement scolaire n'ont pas souhaité à ce jour donner suite.

Des professeurs pragmatiques

Alors, la génération du bac 2013, sera-t-elle une génération sacrifiée ? Les enseignants se veulent rassurants. Pour Erwan Le Nader, “il ne fait aucun doute que les commissions du bac tiendront compte du contexte particulier de cette année et donneront des consignes de bienveillance”. Sylvie Martin, professeur de SES au lycée Marie-Curie de Sceaux (92), va plus loin, désabusée : “De toute façon, on nous demandera de monter les notes si elles sont trop basses.”

L'optimisme est également de rigueur sur les épreuves elles-mêmes. Selon Mickaël Gazin, professeur de mathématiques au lycée Chevalier-d'Éon à Tonnerre (89), les sujets ne devraient pas être très compliqués, d'autant “qu'ils sont conçus et testés par des enseignants qui ont des classes en responsabilité”. Bernard Egger ne dit pas autre chose : “Les inspecteurs savent qu'il faut laisser un peu de temps aux enseignants pour qu'ils s'approprient les programmes. Ils ne prendront donc pas le risque de donner des sujets ambitieux.”

(1) Réunions qui réunissent les correcteurs du bac après les épreuves pour se mettre d'accord sur ce que l'on est en droit d'attendre des élèves.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 1:51

Tiens, je me demande, à la lecture de cet article, si les sujets zéro sont une invention récente (ce qui est mon impression), ou si je manque d'informations et qu'il s'agisse d'une pratique déjà ancienne, voire très ancienne. Si quelqu'un a une réponse...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Abraxas le Dim 7 Avr 2013 - 6:48

Jamais entendu parler — mais moi et le bac, ça date : du jour (vers 2000) où j'ai noté selon ma conscience, je n'ai plus jamais été convoqué.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Paddy le Dim 7 Avr 2013 - 8:08

@Abraxas a écrit:Jamais entendu parler — mais moi et le bac, ça date : du jour (vers 2000) où j'ai noté selon ma conscience, je n'ai plus jamais été convoqué.

Comme c'est bizarre, moi c'est pareil... yesyes

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par durandfran le Dim 7 Avr 2013 - 8:42

Personnellement, je n'y crois pas. Rien qu'à voir la moyenne en histoire-géo des premières S l'année dernière, le taux ne peut que baisser.

durandfran
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 9:10

@Paddy a écrit:
@Abraxas a écrit:Jamais entendu parler — mais moi et le bac, ça date : du jour (vers 2000) où j'ai noté selon ma conscience, je n'ai plus jamais été convoqué.

Comme c'est bizarre, moi c'est pareil... yesyes
Je vous dirai d'ici quelques semaines si je rejoins votre club : l'an dernier, nulle convocation...
Quelle terrible punition ! On note comme on croit devoir le faire et hop ! Viré du Bac jusqu'à la retraite. C'est vraiment trop injuste yesyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 7 Avr 2013 - 9:15

Question un peu HS (mais peut-être pas tant que ça finalement): quelles sont les prérogatives d'un président de jury? A-t-il un rôle réel et de véritables moyens d'action?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 9:21

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Question un peu HS (mais peut-être pas tant que ça finalement): quelles sont les prérogatives d'un président de jury? A-t-il un rôle réel et de véritables moyens d'action?
Il oriente vraiment, pour peu qu'il le veuille et connaisse un peu les procédures, la façon dont le jury va travailler. Et travailler, pour un jury, signifie "attribuer des points que les épreuves n'ont pas permis d'acquérir proprement" professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 7 Avr 2013 - 9:24

Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Question un peu HS (mais peut-être pas tant que ça finalement): quelles sont les prérogatives d'un président de jury? A-t-il un rôle réel et de véritables moyens d'action?
Il oriente vraiment, pour peu qu'il le veuille et connaisse un peu les procédures, la façon dont le jury va travailler. Et travailler, pour un jury, signifie "attribuer des points que les épreuves n'ont pas permis d'acquérir proprement" professeur

Justement, peut-il s'affranchir des directives laxistes des IPR? Je dis ça parce qu'a priori je vais devoir m'y coller cette année (c'est un truc qu'on donne au dernier arrivé dans les facs), mais j'aimerais bien faire ça sérieusement, justement parce que ça m'indignait en tant que correcteur de devoir tenir des moyennes absurdes par paquet.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 9:44

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Question un peu HS (mais peut-être pas tant que ça finalement): quelles sont les prérogatives d'un président de jury? A-t-il un rôle réel et de véritables moyens d'action?
Il oriente vraiment, pour peu qu'il le veuille et connaisse un peu les procédures, la façon dont le jury va travailler. Et travailler, pour un jury, signifie "attribuer des points que les épreuves n'ont pas permis d'acquérir proprement" professeur

Justement, peut-il s'affranchir des directives laxistes des IPR? Je dis ça parce qu'a priori je vais devoir m'y coller cette année (c'est un truc qu'on donne au dernier arrivé dans les facs), mais j'aimerais bien faire ça sérieusement, justement parce que ça m'indignait en tant que correcteur de devoir tenir des moyennes absurdes par paquet.
Les IPR ne se permettront jamais de donner des directives à un président de jury ! Pas folle la guêpe ! Ils en donnent aux correcteurs des différentes disciplines, parfois avec des méthodes inquisitoriales inouïes, en imposant par exemple des réunions plénières en cours de correction avec comparaisons des moyennes intermédiaires.
J'en profite pour rappeler plusieurs points.
-Un IPR n'est pas le supérieur hiérarchique d'un professeur ; en tant qu'inspecteur, il a un droit de regard, il peut faire des rapports, mais il n'a pas d'ordre à donner (et d'ailleurs, on lui écrit hors voie hiérarchique, ce n'est pas un hasard).
-Aucun texte officiel ne permet d'ordonner à un examinateur de changer ses notes ou d'en attribuer a priori qui soient plus élevées que celles qu'il compte donner.
-Les inspecteurs sont forts de la crainte (illégitime) qu'éprouvent certains petits animaux apeurés pour un rien que l'on nomme professeurs et qui, pour une inspection annoncée, ne dorment plus de quinze jours Rolling Eyes
Pour terminer sur ce point, une anecdote.En juin dernier, une de mes élèves est interrogée en français sur un texte complémentaire, ce qui est interdit par le règlement de l'épreuve orale. Elle va se plaindre au chef de centre, qui saisit l'inspection. Un IPR vient dans mon lycée discuter avec l'examinateur fautif (qui, entre temps, réitéré son erreur sur deux autres candidats). Bilan : rien. Mon excellente élève a eu 11 à l'oral, la fiche d'évaluation mentionne (je l'ai vue) que le texte est mal dominé (tu m'étonnes...) et l'IPR n'a rien pu faire.
Voilà, Marcel, j'espère avoir répondu au moins en partie Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 7 Avr 2013 - 9:53

Merci beaucoup! Donc d'après mes souvenirs de membre simple de jury (mais ils sont lointains, c'était avant que je sois commissaire paritaire) et d'après ce que vous me dites, le président du jury ne fait que vérifier s'il faut "rattraper" quelques élèves à qui il manque 2-3 points pour passer un cap (8, 10, 12, 14, 16 et 18), c'est ça?
Merci encore pour votre réponse très instructive.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Rikki le Dim 7 Avr 2013 - 10:37

@durandfran a écrit:Personnellement, je n'y crois pas. Rien qu'à voir la moyenne en histoire-géo des premières S l'année dernière, le taux ne peut que baisser.

C'était combien, la moyenne en histoire-géo, l'année dernière ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 7 Avr 2013 - 10:46

Je crois que c'était très divers d'une académie à l'autre. J'ai assisté à la réunion d'harmonisation, et l'IPR a fait rajouter des points à de nombreux collègues qui étaient en dessous de 9. (En toute illégalité, comme l'a rappelé Cripure ci-dessus).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Rikki le Dim 7 Avr 2013 - 10:48

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je crois que c'était très divers d'une académie à l'autre. J'ai assisté à la réunion d'harmonisation, et l'IPR a fait rajouter des points à de nombreux collègues qui étaient en dessous de 9. (En toute illégalité, comme l'a rappelé Cripure ci-dessus).


Merci. C'est ce que m'a dit une collègue qui bosse en Seine Saint-Denis : apparemment, les copies n'ont pas vraiment été notées différemment de celles de Terminale et ça a été un grand bazar.

J'étais déçue de la note de ma fille (12/20), mais elle m'a dit que vu les conditions ça n'était pas si mal. Je précise que ma fille avait une excellente prof d'histoire-géo l'année dernière donc ça n'est sûrement pas là que le bât blessait.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Cath le Dim 7 Avr 2013 - 10:57

Bizarre tout ça.

Cripure, si l'inspecteur n'est pas le supérieur hiérarchique de l'enseignant, alors qui l'est ?

Rikki: ma fille a eu 18, ce qui montre bien de grandes disparités.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par durandfran le Dim 7 Avr 2013 - 11:08

Mon fils a eu 11 avec une moyenne de 16 à l'année et une prof qui ne surnotait vraisemblablement pas. Mon paquet avait une moyenne assez faible (autour de 9.5).
A mon avis, ça part mal pour un taux de réussite record...

durandfran
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 7 Avr 2013 - 11:10

Dans la classe que j'ai eue, les notes sont allées de 1 à 20... Mais il y avait de très fortes disparités entre les deux jurys qui se la partageaient. Dans mon paquet, ça allait de 5 à 16 (9,02 de moyenne).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Iphigénie le Dim 7 Avr 2013 - 11:14

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je crois que c'était très divers d'une académie à l'autre. J'ai assisté à la réunion d'harmonisation, et l'IPR a fait rajouter des points à de nombreux collègues qui étaient en dessous de 9. (En toute illégalité, comme l'a rappelé Cripure ci-dessus).

Ce n'est pas l'IPR qui rajoute les points: il y a (en tout cas chez nous)encore un jury terminal et souverain qui est convoqué (juste trié selon les critères idoines, oeuf corse) après la fin des corrections et des oraux(il ne s'agit pas des commisssions d'harmonisation) et qui relit en collégialité les lots qui attirent l'attention, et décide en toute indépendance de la note définitive à attribuer.
Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 7 Avr 2013 - 11:17

@iphigénie a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Je crois que c'était très divers d'une académie à l'autre. J'ai assisté à la réunion d'harmonisation, et l'IPR a fait rajouter des points à de nombreux collègues qui étaient en dessous de 9. (En toute illégalité, comme l'a rappelé Cripure ci-dessus).

Ce n'est pas l'IPR qui rajoute les points: il y a un jury terminal et souverain qui est convoqué (juste trié selon les critères idoines, oeuf corse) qui relit en collégialité les lots qui attirent l'attention, et décide en toute indépendance de la note définitive à attribuer.
Laughing

Non non, je maintiens ce que je dis. J'étais à la réunion d'harmonisation des notes de 1ère S (après toutes les corrections, c'était le 6 juillet) et l'IPR a nommément appelé les correcteurs de tous les jurys ayant moins de 9 de moyenne et il leur a demandé de donner les points qui manquaient pour atteindre 9.
Il n'y avait pas à proprement parler de jury, puisqu'il s'agissait d'épreuves anticipées.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Iphigénie le Dim 7 Avr 2013 - 11:26

je ne vous contredis Very Happy pas, je vous explique comment cela se passe chez nous, à l'EAF.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Marmadoc le Dim 7 Avr 2013 - 11:33

Il y a d'autres moyens pour remonter le taux de réussite. La nouvelle épreuve de compétences expérimentales en physique-chimie en S (épreuve de "TP") est tout à fait officiellement notée entre 5 et 20.

En gros, on évalue 3 ou 4 compétences coefficientées en mettant A, B, C ou D de manière assez floue. On rentre tout ça dans un fichier excel qui nous recrache une note.
Exemples :
- Que des A : 20 (avoir que des A ne signifie pas avoir tout fait parfaitement)
- Que des B : 16
- Que des C : 8
- Que des D : 5 (note minimale)

Marmadoc
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 12:28

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Merci beaucoup! Donc d'après mes souvenirs de membre simple de jury (mais ils sont lointains, c'était avant que je sois commissaire paritaire) et d'après ce que vous me dites, le président du jury ne fait que vérifier s'il faut "rattraper" quelques élèves à qui il manque 2-3 points pour passer un cap (8, 10, 12, 14, 16 et 18), c'est ça?
Merci encore pour votre réponse très instructive.
Il est d'usage que le président, au début de la séance, invite l'assistance à se mettre d'accord sur le seuil en deçà duquel on lira le livret pour, éventuellement, rattraper collectivement. Ensuite, au cas par cas, c'est lui qui demande à ce que soit lu le livret et à ce que les règles posées au début soient respectées. Je me rappelle une élève à qui il manquait deux points sur 380. Déjà, le collègue d'anglais nous informait qu'il pouvait changer son 7 en 8, voire en 14 ( Rolling Eyes ). Alors, Le Président demanda lecture du livret : absentéisme, grossièretés diverses, notes lamentables. "Nous ne rattraperons rien", dit-Il en faisant frémir sa barbe et en foudroyant du regard l'irresponsablanglich. Et nous semâmes derrière ses pas augustes des pétales de rose veneration veneration

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 12:38

cath5660 a écrit:Cripure, si l'inspecteur n'est pas le supérieur hiérarchique de l'enseignant, alors qui l'est ?
Le proviseur, le DASEN, le recteur, le ministre. C'est la chaîne hiérarchique de l'enseignant. L'in-specteur in-specte. Il ne donne pas d'ordre. D'ailleurs, quand il vous dit de remonter des notes, demandez-lui un ordre écrit, vous verrez Very Happy
NB Vous vous doutez bien que ce cas s'est produit plusieurs fois et que je n'ai jamais obtenu d'ordre écrit. Et que je n'ai donc bien sûr jamais changé la moindre note.
Tenez, j'ai retrouvé un mail envoyé à une IPR suite à une demande orale de cette dernière de "remonter" quelques copies d'EAF. je lui ai répondu par écrit, moi.

Bonjour.
Je vous prie de m'excuser, j'ai complètement oublié de vous donner mes coordonnées demandées dès mon retour lundi... Vous pouvez me joindre au **********, mais je suis au lycée tout vendredi et, pour cause d'élections, jeudi toute la journée.
J'ai repris certaines copies que j'avais scannées en juillet dernier. Je dois dire que pour le 1/20, il me semble raisonnable de laisser la note en l'état malgré le nombre de pages écrites : il s'y trouve en effet de telles absurdités et un tel manque de tenue de la rédaction que je ne me vois pas augmenter cette note.
Peut-être pourriez-vous me communiquer les n°s d'anonymat des autres copies "litigieuses", afin que je m'y replonge si j'en dispose, ainsi que les noms des candidats d'oral contestataires : j'ai en effet le double de chacun des bordereaux.
Pour tout vous dire, je suis fermement partisan de laisser les choses en l'état et de confier la révision des notes à la volonté collective d'un jury qui s'appuiera sur le dossier scolaire.
Je reste bien entendu à votre disposition.
Bien cordialement,
Cripure


Réponse : pas de réponse Razz
Normal : il y avait des documents qui permettaient un examen objectif...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 12:42

@Marmadoc a écrit:Il y a d'autres moyens pour remonter le taux de réussite. La nouvelle épreuve de compétences expérimentales en physique-chimie en S (épreuve de "TP") est tout à fait officiellement notée entre 5 et 20.

En gros, on évalue 3 ou 4 compétences coefficientées en mettant A, B, C ou D de manière assez floue. On rentre tout ça dans un fichier excel qui nous recrache une note.
Exemples :
- Que des A : 20 (avoir que des A ne signifie pas avoir tout fait parfaitement)
- Que des B : 16
- Que des C : 8
- Que des D : 5 (note minimale)
N'oublions pas la nouvelle épreuve de compréhension orale en LV, où au-dessus de 10, les collègues ne peuvent mettre que 12 ou... 20 yesyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etudiant annonce un taux record de réussite au bac 2013... grâce au flou des épreuves !

Message par Cath le Dim 7 Avr 2013 - 12:44

J'ai toujours cru que le supérieur de l'enseignant était le cde, c'est pourtant ce qu'on se dit en cas de problème : "M'en fous, mon supérieur c'est l'inspecteur!".

Ceci dit, supérieur ou pas, celui qui me demandera de remonter mes notes devra le faire lui-même (je prête le stylo rouge).

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum