Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Page 2 sur 31 Précédent  1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par JPhMM le Sam 06 Juil 2013, 19:43

@John a écrit:Il est venu avec sa kippa et il était prêt à l'enlever, je ne vois pas en quoi c'est la fin du monde.

S'il avait refusé de l'enlever, ça aurait été différent.
C'est la fin du monde parce que si celui à qui on n'a pas demandé de l'enlever et qui l'aurait enlevée si on le lui avait demandé, avait décidé de ne pas l'enlever si on le lui avait demandé, ce qu'il n'avait pas décidé, alors cela aurait été grave.

(Du moins, c'est que je crois avoir compris, mais j'avoue n'en être pas certain).

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par JPhMM le Sam 06 Juil 2013, 19:45

@MrBrightside a écrit:La prétérition est un art de vivre, tu peux pas comprendre Very Happy
T'as vu, j'essaie Very Happy  J'étais bien ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Mike92 le Sam 06 Juil 2013, 19:47

Il aurait été grave de ne pas enlever une kippa ? (il aurait pu mettre sa casquette à la place, cela aurait été "impoli" mais pas contre la laïcité !) Quand on n'a pas de quoi nourrir sa famille ou qu'on  gèle chez soi faute de pouvoir payer le gaz de chauffage, ça c'est grave. Quand on décide contre tous les réglements internationaux de construire des cités de colons dans des territoires occupés en chassant les Palestiniens qui y habitent, ça c'est grave.


Dernière édition par Mike92 le Sam 06 Juil 2013, 19:50, édité 1 fois

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par MrBrightside le Sam 06 Juil 2013, 19:49

@JPhMM a écrit:
@John a écrit:Il est venu avec sa kippa et il était prêt à l'enlever, je ne vois pas en quoi c'est la fin du monde.

S'il avait refusé de l'enlever, ça aurait été différent.
C'est la fin du monde parce que si celui à qui on n'a pas demandé de l'enlever et qui l'aurait enlevée si on le lui avait demandé, avait décidé de ne pas l'enlever si on le lui avait demandé, ce qu'il n'avait pas décidé, alors cela aurait été grave.

(Du moins, c'est que je crois avoir compris, mais j'avoue n'en être pas certain).



_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par JPhMM le Sam 06 Juil 2013, 19:51

@Mike92 a écrit:Quand on décide contre tous les réglements internationaux de construire des cités de colons dans des territoires occupés en chassant les Palestiniens qui y habitent, ça c'est grave.
Quel rapport ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par MrBrightside le Sam 06 Juil 2013, 19:51

@Mike92 a écrit:Il aurait été grave de ne pas enlever une kippa ? (il aurait pu mettre sa casquette à la place, cela aurait été "impoli" mais pas contre la laïcité !) Quand on n'a pas de quoi nourrir sa famille ou qu'on  gèle chez soi faute de pouvoir payer le gaz de chauffage, ça c'est grave.

Ah non, si tu as un chez-toi, ce n'est pas non plus si grave au final ! Re-la-ti-vi-sons ! professeur 

Rien n'est grave, tout est grâce

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Mike92 le Sam 06 Juil 2013, 19:52

Le rapport, c'est la définition du concept de gravité, en montrant au passage que tout n'est pas blanc ou noir.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 21:07

J'ai lu l'article parlant de la collègue "très gênée, choquée"... article rédigé par "CAPJPO-Euro-Palestine", autrement dit, un site pro-palestinien très militant. Tu parles d'une objectivité laïque !! Faudrait quand même veiller à vérifier les sources et ne pas se faire manipuler, chers amis... D'autant que la bêtise peut se joindre à l'indignation, car il y a aussi des juifs pratiquants de gauche, partisans d'une juste paix avec les Palestiniens (voir par exemple le mouvement Shalom akhchav, la Paix maintenant), ce qui n'a pas été vérifié pour ce collègue : le site palestinien est dans une généralisation implicite : juif avec kippa = anti-palestinien.

Tu n'avais qu'à lire l'article sur le Parisien puis c'est tout ...


Dernière édition par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 21:09, édité 1 fois

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 21:08

Il est venu avec sa kippa et il était prêt à l'enlever, je ne vois pas en quoi c'est la fin du monde.

S'il avait refusé de l'enlever, ça aurait été différent.

Et alors ? Il pouvait l'enlever tout seul ! Il doit le faire avant de venir, c'est le minimum lorsqu'on est professeur dans une République laïque.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 21:12

Cher Ibn Khaldoun, permettez-moi de vous informer qu'il est de tradition locale de se présenter dans un topic idoine. Merci par avance.

J'y vais de ce pas. Je vous en prie. Very Happy 

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par John le Sam 06 Juil 2013, 21:13

Et alors ? Il pouvait l'enlever tout seul !
Oui. Mais ça ne justifie pas en soi d'alerter la presse locale et nationale.
L'événement, ça aurait été qu'il refuse.
Là, il n'y a pas d'événement ni même de fait digne d'être relaté selon moi.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 21:17

Des affaires de ce type sont parfois mis en avant par les médias avec les autres religions monothéistes, pourquoi celle-ci ne mériterait pas d'être mis en lumière ?

D'autant plus qu'il s'agit d'un professeur ici, et non d'un élève. Smile

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par John le Sam 06 Juil 2013, 21:20

Des affaires de ce type sont parfois mis en avant par les médias avec les autres religions monothéistes
Parce qu'il y a eu refus.
C'était le cas avec la croix que Claire Bottineau avait signalée dans un établissement privé où elle faisait passer le bac ; c'est le cas avec le problème du voile à l'examen ; ce serait le cas si un élève citait la Torah pour justifier un argument lors d'un oral de droit et ne voulait pas en démordre, etc.
Ca devient un événement s'il y a refus ou conflit : mais là il n'y en a pas eu.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 21:24

Même sans refus ici, un professeur n'a pas à venir avec une kippa à un oral de bac !! Et ça avant même qu'il mette les pieds dans son établissement. C'est le b.a.-ba pour un professeur ! Ça c'est un événement en soi, voyons.

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Mike92 le Sam 06 Juil 2013, 21:28

Tu n'avais qu'à lire l'article sur le Parisien puis c'est tout ..
Mais tu es QUI, toi, Ibn machin, pour me dire ce que je dois lire ou pas ? tu sais quoi sur ma vie ou mes engagements ?? tu existes à peine ici, alors sois respectueux des anciens, moule à gaufre !

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Instructeurpublic le Sam 06 Juil 2013, 21:29

Topic d'antisémites.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 21:32

En quoi mon message est irrespectueux Mike92. Tu critiques l'article que j'ai posté de manière virulente, donc je te dis simplement si tu n'es pas content de celui-ci. Lis celui issu du Parisien. Je respecte ceux qui me respecte et inversement.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 21:33

Topic d'antisémites.


Fallait bien que quelqu'un la sorte malheureusement ... --' L'excuse passe partout. Sans justification en plus.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Instructeurpublic le Sam 06 Juil 2013, 21:34

@Instructeurpublic a écrit:Topic d'antisémites.



Dernière édition par Instructeurpublic le Sam 06 Juil 2013, 21:57, édité 1 fois

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Invité le Sam 06 Juil 2013, 21:34

On va se calmer, merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par User5899 le Sam 06 Juil 2013, 22:28

@Mike92 a écrit:
Tu n'avais qu'à lire l'article sur le Parisien puis c'est tout ..
Mais tu es QUI, toi, Ibn machin, pour me dire ce que je dois lire ou pas ? tu sais quoi sur ma vie ou mes engagements ?? tu existes à peine ici, alors sois respectueux des anciens, moule à gaufre !
Ca vous va bien de dire ça Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par User5899 le Sam 06 Juil 2013, 22:28

@Instructeurpublic a écrit:Topic d'antisémites.
Ah ! Il a quand même fallu arriver à la fin de la page 2 yesyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par dandelion le Sam 06 Juil 2013, 23:01

Il me semble que si ce monsieur était convoqué un vendredi après-midi, il a peut-être simplement souhaité respecter le shabat (ce qu'il doit pouvoir faire en temps normal beaucoup de collègues finissant avant 16h le vendredi). Mais les jurys étaient finis vendredi non?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Invité le Sam 06 Juil 2013, 23:05

Oui, les jurys avaient lieu jeudi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Mike92 le Sam 06 Juil 2013, 23:24

C'est quand même à peine croyable de voir à quel point vous ignorez le b,a-ba des coutumes religieuses. Bon, je m'arrête là, entre ceux qui croient savoir lire un article de journal et ceux qui croient savoir ce qu'est la laïcité, on est bien parti...

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Sam 06 Juil 2013, 23:26

Il me semblait en France que les signes religieux restaient à la porte des établissements scolaires, loi de 2004. C'est pas compliqué pourtant.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 31 Précédent  1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum