texte argumentatif sur la guerre ou la lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

texte argumentatif sur la guerre ou la lecture

Message par alprechac2 le Ven 30 Aoû 2013 - 10:00

Auriez-vous un texte argumentatif assez simple, où l'on distingue bien la thèse, les arguments, les exemples, qui soit donc construit explicitement, sur la guerre ou la lecture ?
J'aimerais étudier un exemple d'argumentation explicite avec les 3e avant d'étudier un roman, dans lequel l'argumentation sera plus implicite.

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte argumentatif sur la guerre ou la lecture

Message par cannelle21 le Ven 30 Aoû 2013 - 11:03

Pas sur ces deux thèmes. J'ai deux ou trois exemples d'argumentation explicite vraiment simples sinon.


Dernière édition par cannelle21 le Ven 30 Aoû 2013 - 11:07, édité 1 fois

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte argumentatif sur la guerre ou la lecture

Message par alprechac2 le Ven 30 Aoû 2013 - 11:06

sur quel thème tes textes portent-ils ?

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte argumentatif sur la guerre ou la lecture

Message par cannelle21 le Ven 30 Aoû 2013 - 11:10

Je te mets ma séance d'initiation à l'argumentation. J'ai trouvé la plupart des textes sur internet par contre j'ai encore oublié de noter ma source (mea culpa)

Le texte : le poissonnier

Deux ménagères se rencontrent au marché. Madame Jean veut prouver à Madame Paul que son poissonnier, Monsieur Dupont, est le meilleur du quartier :

" Vous pouvez aller loin avant de tomber sur un poissonnier de cette qualité. Chez lui, vous trouvez toujours de la marchandise fraîche. Tenez, lundi dernier, je voulais faire du merlan. Or, vous savez bien que le lundi les commerçants vous vendent ce qui n'est pas parti le samedi. Eh bien, M. Dupont, lui, lundi matin, il avait du merlan tout frais ! Et ses prix ne sont pas supérieurs à ceux des autres poissonniers; parfois, c'est même le contraire ! Samedi par exemple, j'ai voulu faire des truites parce que je recevais mon beau-frère et qu'il les adore. Je les ai payées trente francs chez M. Dupont, alors qu'elles étaient ailleurs à trente-cinq francs et plus. Et si vous saviez comme il est serviable ! L'autre semaine, à 8 heures du soir, tout était fermé, eh bien, j'ai frappé à son carreau et il m'a ouvert. Il m'a servi avec amabilité, comme s'il était dix heures du matin ! "


1. Dans ce texte, la ménagère utilise la technique de l'argumentation la plus stricte : pour persuader, convaincre, elle défend une idée (I.P.P. = idée-prise de position ou thèse) à l'aide d'arguments, qu'elle illustre par des exemples. En utilisant le tableau ci-dessous, repère les arguments et les exemples de Madame jean (si tu penses ne pas avoir assez de place, réponds sur une autre feuille) :

Idée à défendre (idée prise de position ou I.P.P.)
Arguments (A1, A2,…)
Exemples


Travail sur la publicité

Débat : es-tu pour ou contre la publicité ?

Travail à partir d’un texte

La publicité est dangereuse. Elle est pleine de supercheries habilement camouflées, et sa force de persuasion est si grande que ses effets sont mal perçus du public, même quand il en est victime. Il convient de la décrier comme elle le mérite.
Tout d'abord, elle incite à l'achat. A cause d'un slogan astucieux ou d'une affiche habile, le consommateur est amené à faire un achat qu'il n'avait pas prévu. Souvent cet achat dépasse ses moyens et obère son budget du moment.
Ensuite, la publicité exagère quand elle loue les qualités d'un article. A force de superlatifs, de mises en scène ingénieuses, de témoignages artificiels, elle finit par convaincre le consommateur qu'un article est de grande qualité. L'achat de cet article entraîne souvent la déception. Le consommateur est trompé. La publicité l'a insidieusement conditionné pour mieux le duper.
Cette publicité est en outre encombrante. Les émissions radiophoniques sont continuellement interrompues par la diffusion de pages publicitaires. Les hebdomadaires de la presse écrite comptent autant de pages publicitaires que d'articles et de reportages. Les boîtes aux lettres sont envahies par des prospectus divers qui consomment inutilement de grandes quantités de papier. A la longue, cette présence encombrante de publicité agace; et on ne peut s'y soustraire puisqu'elle est partout.
Enfin, la publicité est souvent impudique quand elle n'est pas morale. Les murs des villes sont couverts d'affiches d'un goût douteux et de nombreuses publicités valorisent excessivement le profit, le confort, la facilité.
Je pense donc qu'il y a lieu de dénoncer vigoureusement les supercheries de la publicité. La meilleure façon d'y parvenir est encore d'éclairer le consommateur sur les qualités et défauts réels d'un article. C'est la tâche qu'a entreprise Ralph Nader aux U.S.A. et des revues telles que "50 millions de consommateurs" et "Que choisir ?" en France. La vulgarisation de semblables démarches protégera mieux les gens de la publicité en même temps qu'elle les entraînera à observer, à comparer, à s'informer : c'est-à-dire à apprécier par eux-mêmes la valeur des choses.

Vocabulaire à rechercher : obérer - insidieusement - duper - supercherie.



a) Repère l'idée-prise de position (que l'on appellera I.P.P.) de l'auteur et souligne-la en bleu.

b) Quels sont les quatre arguments énoncés par l'auteur ? Souligne-les en vert.

c) La segmentation du texte :

- combien de paragraphes compte ce texte ?
- à quoi correspond chaque paragraphe du texte ?
- entoure les mots de liaison entre les paragraphes (=organisateurs textuels).
- Etablis le plan de ce texte en t'aidant de celui qui t'est proposé ci-dessous.

Exercices pour travailler sur l’argumentation


Tu estimes que le temps de la récréation du milieu de la matinée (15 minutes) est trop court et tu désires 10 minutes supplémentaires. Tu dois préparer des arguments pour le conseil de classe auquel participera le directeur.

Voici ce qu'a préparé Florence.
Barre les phrases qui ne correspondent pas à des arguments.

- On n'a pas le temps de prendre une boisson chaude.
- La récréation dure 15 minutes.
- Tout le monde n'a pas le temps de se rendre aux toilettes : on fait la file.
- On n'a pas le temps de se défouler : le temps d'attraper le vallon, on sonne déjà.
- Quinze minutes, ce n'est pas assez.
- La récréation devrait durer 25 minutes.
- On aimerait avoir le temps de rencontrer un professeur.
- La récréation a lieu de 10h50 à 11h05.

Trouve trois arguments pour convaincre tes parents :

de te laisser partir en voyage avec l’école, d’acheter un chien, d’installer une télévision dans ta chambre.

Trouve trois arguments pour persuader la direction de l'école :
d’instaurer des cours d’éducation physique et artistique tous les après-midi,
de commencer les journées de cours plus tôt, à 8h00.
Après cela, trouve aussi deux bonnes raisons pour être "contre" chacune de ces deux propositions.

Persuader ou convaincre ? Conviction ou persuasion ?

Insère dans la phrase le terme le plus correct pour le contexte.

1. Le médecin reste ____________________ de la nécessité d’une intervention chirurgicale.
2. Elle a fait preuve de beaucoup de ____________________ dans les propos qu’elle a développés.
3. Mieux vaut agir par la ____________________ que par la force.
4. La sincérité avec laquelle il a parlé m’a ____________________.
5. Rien ne peut la forcer à agir contre ses ____________________.
6. Ils sont ____________________ de l’intérêt du projet, mais ils ne disposent pas des moyens pour l’exécuter.

7. Véronique est parvenue à me faire partager ses ____________________ à propos de la protection des animaux.
8. Tu disposerais des meilleurs arguments que tu ne parviendrais pas à me ____________________.
9. Le détenu a été libéré : en effet, son avocat a fait preuve d’une grande force de ____________________.
10. De nombreuses pièces à ____________________ sont conservées par le procureur.


_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte argumentatif sur la guerre ou la lecture

Message par alprechac2 le Ven 30 Aoû 2013 - 11:26

Merci beaucoup Canelle. Je vais sûrement utiliser le texte sur la publicité !

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum