Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Fraser
Habitué du forum

Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par Fraser le Lun 14 Oct 2013 - 21:07
Renoncer à la réforme ?....jamais!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Renoncer à la réforme des rythmes scolaires ? "Jamais !" martèle Vincent Peillon sur le plateau de BFM Politique-RMC-Le Point. Inébranlablement sûr de lui, le sourire en coin, parlant d'un "combat idéologique à mener", le ministre de l'Éducation balaie comme s'il s'agissait d'un moucheron la grogne qui monte chez les parents d'élèves et les enseignants. Mais aussi chez certains ténors de son camp, comme Anne Hidalgo, qui taxe cette réforme de "boulet".

"Pas du tout", rétorque le ministre, qui explique que si les maires sont "débordés" par les activités périscolaires, c'est parce que les inscriptions ont été nombreuses et que "c'est un succès". "Il faut être dans la raison et pas dans l'émotion", dit-il, en expliquant que si les enfants sont morts de fatigue et déboussolés, "c'est à cause des trop longues vacances d'été."
titanic


Dernière édition par forrester1 le Lun 14 Oct 2013 - 21:32, édité 2 fois (Raison : Titre précisé + Citation d'un extrait.)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par JPhMM le Lun 14 Oct 2013 - 21:17
Cette forme définitive est en effet inquiétante, car elle signifie en particulier que quelles que soient les conséquences de sa réforme, il ne veut pas y renoncer.

Dès lors on comprend mal sa volonté de « prendre le temps de faire un bilan sérieux ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Faire un bilan mais décider avant bilan que de toute façon la réforme serait poursuivie est une posture habituelle à l'EN. S'enorgueillir d'une telle posture parfaitement hypocrite est non seulement nouveau, mais aussi fort peu prudent.

Décidément, n'est pas Aristote qui veut. araignée

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Olympias
Prophète

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par Olympias le Lun 14 Oct 2013 - 21:18
Education Nationale...les ministres passent...la bêtise reste...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par JPhMM le Lun 14 Oct 2013 - 21:20
Villepin a eu le CPE.
Peillon aura eu sa réforme des rythmes scolaires.

"Jamais" donc.

Rolling Eyes 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par neomath le Lun 14 Oct 2013 - 21:37
Renoncer à la réforme des rythmes scolaires ? "Jamais !" martèle Vincent Peillon
J'ai bien peur que nous n'ayons à renoncer bientôt à Vincent Peillon.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par atrium le Lun 14 Oct 2013 - 21:41

"Il faut être dans la raison et pas dans l'émotion", dit-il, en expliquant que si les enfants sont morts de fatigue et déboussolés, "c'est à cause des trop longues vacances d'été."
que je vais bientôt raccourcir dans l'intérédèzenfants sans donner un kopek de plus aux profs qui sont valeureux, ces couillons

avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par JPhMM le Lun 14 Oct 2013 - 21:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Renoncer à la réforme des rythmes scolaires ? "Jamais !" martèle Vincent Peillon
J'ai bien peur que nous n'ayons à renoncer bientôt à Vincent Peillon.
Vous n'y pensez pas ? Nous ne nous remettrions jamais d'une telle douleur...

... renoncer oui, mais pour le remplacer par qui ? à chaque ministre, je songe "pire n'est pas possible". A chaque ministre suivant, je réalise combien j'ai eu tort.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
évolutions
Niveau 6

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par évolutions le Mar 15 Oct 2013 - 6:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Renoncer à la réforme des rythmes scolaires ? "Jamais !" martèle Vincent Peillon
J'ai bien peur que nous n'ayons à renoncer bientôt à Vincent Peillon.
Vous n'y pensez pas ? Nous ne nous remettrions jamais d'une telle douleur...

... renoncer oui, mais pour le remplacer par qui ? à chaque ministre, je songe "pire n'est pas possible". A chaque ministre suivant, je réalise combien j'ai eu tort.
Comme je pense comme vous et l'exprime depuis le passage de Darcos !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par Pseudo le Mar 15 Oct 2013 - 6:56
Wahouuu ! Des vacances d'été qui fatiguent jusqu'au 14 octobre, ça c'est des vacances !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par Roumégueur Ier le Mar 15 Oct 2013 - 7:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
"Il faut être dans la raison et pas dans l'émotion", dit-il, en expliquant que si les enfants sont morts de fatigue et déboussolés, "c'est à cause des trop longues vacances d'été."
que je vais bientôt raccourcir dans l'intérédèzenfants sans donner un kopek de plus aux profs qui sont valeureux, ces couillons

Un raisonnement implacable : les enfants sont fatigués (déjà, il le reconnaît, ce n'était pas le cas il y a peu) non pas à cause de ma réforme totalement précipitée mais à cause qu'ils se reposent trop en été ! Voui môssssieur, farpaitement, c'est la faute des vacances de l'été qui sont trop longues, sinon, tout se passerait bien dans ce pays qui décline.
Fallait oser, placer une nouvelle banderille sur les 8 semaines d'été alors que ce sont bien les inepties enchaînées depuis septembre qui pèsent sur les élèves, quel artiste, on y retrouve la mauvaise foi que l'on connue avec bien d'autres. Décevant au plus haut point.
Allons jusqu'au bout, en raccourcissant les vacances d'été :
- la France elle gagnerait 10 places au classement PISA (ou plutôt Pizza)
- le chômage il serait divisé par 8
- le réchauffement climatique serait stoppé net
- Bachar Al Assad il quitterait le pouvoir en offrant des fleurs à ses opposants
- la vie elle serait plus belle que dans une série télévisée
- on inventerait une source d'énergie alternative non polluante pour le moteur de nos voitures
- Vladimir Poutine il deviendrait super sympa...
J'en ai marre, mais marre... pas vous?
Je crois qu'il a raison, il va vraiment falloir changer les enseignants... ou le ministre, mais vite!
avatar
John
Médiateur

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par John le Mar 15 Oct 2013 - 7:30
Vincent Peillon à Pont-de-Veyle : la réforme des rythmes scolaires est «aussi victime de son succès»
Le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon a estimé lundi lors d’une visite dans une école à Pont-de-Veyle que la réforme des rythmes scolaires était «aussi victime de son succès», en évoquant les oppositions ou crispations qu’elle suscite.

«Oui nous avons un effort à faire pour nos enfants, par-delà les intérêts particuliers qui sont estimables», a indiqué le ministre à propos de cette réforme, affirmant qu’elle «devrait être consensuelle» car «le temps scolaire n’est ni de droite ni de gauche» et parce qu’elle est une réponse à un «déclin scolaire français sans mesure».
«Cette réforme suppose que chacun fasse un effort. Si la France la réussit, elle fera la preuve qu’elle peut se remettre en mouvement», a encore déclaré M. Peillon.
Le ministre a toutefois reconnu qu’il y avait «peut-être des types d’organisations à améliorer», mais «il faut se donner le temps d’écouter tout le monde» et «prendre le temps de faire un bilan sérieux».

Il a indiqué que la réflexion se poursuivait sur des directives concernant les enfants de maternelle, soulignant qu’il fallait pour ces derniers «sortir d’un certain productivisme» et leur «donner le temps de souffler». M. Peillon a également indiqué que le dispositif d’aide aux communes pour la mise en place de la réforme (entre 100 et 150 euros par élève) serait bien reconduit en 2014, y compris pour celles qui l’ont appliqué dès la rentrée 2013.

Interrogé sur la dizaine de «parents mécontents» qui attendaient le ministre à son arrivée, M. Peillon a ironisé: «J’ai cet accueil là partout, surtout quand c’est Jean-François Copé qui l’organise». Il a ensuite condamné une nouvelle fois «les positions irresponsables» du président de l’UMP.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par auléric le Mar 15 Oct 2013 - 7:48
victime de son succès non mais il le fait exprès là ? aucun lien bien sur avec le fait que les parents qui travaillent (ils sont encore assez nombreux même en précaire) sont au boulot à l'heure de la sortie , non vraiment aucun évidemment !

mais bon comme il le dit lui même , c'est une réforme idéologique alors pour l'objectivité ... on repassera
may68
Neoprof expérimenté

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par may68 le Mar 15 Oct 2013 - 8:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par JPhMM le Mar 15 Oct 2013 - 17:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai bien peur que nous n'ayons à renoncer bientôt à Vincent Peillon.
Vous n'y pensez pas ? Nous ne nous remettrions jamais d'une telle douleur...

... renoncer oui, mais pour le remplacer par qui ? à chaque ministre, je songe "pire n'est pas possible". A chaque ministre suivant, je réalise combien j'ai eu tort.
Comme je pense comme vous et l'exprime depuis le passage de Darcos !
Ainsi, du fait de leurs comportements, mon seul sentiment envers eux, vraiment : odium regni.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
User17706
Enchanteur

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par User17706 le Mar 15 Oct 2013 - 17:58
Inébranlablement sûr de lui, le sourire en coin, parlant d'un "combat idéologique à mener", le ministre de l'Éducation [...]
En soi cette formule est un bel aveu.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Malaca
Sage

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par Malaca le Mar 15 Oct 2013 - 21:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai bien peur que nous n'ayons à renoncer bientôt à Vincent Peillon.
Vous n'y pensez pas ? Nous ne nous remettrions jamais d'une telle douleur...

... renoncer oui, mais pour le remplacer par qui ? à chaque ministre, je songe "pire n'est pas possible". A chaque ministre suivant, je réalise combien j'ai eu tort.
Comme je pense comme vous et l'exprime depuis le passage de Darcos !
et comme chacun veut absolument laisser son empreinte à la postérité on n'est pas sortis de la misère No

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
avatar
Olympias
Prophète

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par Olympias le Mar 15 Oct 2013 - 21:48
La réforme des rythmes est tellement fabuleuse que les communes se bousculent pour l'appliquer, c'est évident...
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par Luigi_B le Mar 15 Oct 2013 - 22:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Un raisonnement implacable : les enfants sont fatigués (déjà, il le reconnaît, ce n'était pas le cas il y a peu) non pas à cause de ma réforme totalement précipitée mais à cause qu'ils se reposent trop en été !
Mais précisément, avec les nouveaux rythmes, les élèves ne devraient-ils pas être moins fatigués ?  
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par auléric le Mar 15 Oct 2013 - 22:42
oui mais ils sont fatigués parce qu'ils ont trop de vacances qu'il a dit not'ministre ..... rien à voir avec sa réforme-forcément-trop-géniale-danlinterèdézenfant
avatar
John
Médiateur

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par John le Sam 19 Oct 2013 - 22:51
«L'Education nationale a fait son travail»

Vincent Peillon est également revenu sur la réforme des rythmes scolaires. Le ministre a affirmé que «l'Education nationale a fait son travail» et que, désormais, «les enfants français ont un meilleur temps pour apprendre».

En revanche, il a promis des améliorations sur le temps périscolaire. S'il appartient aux collectivités locales d'organiser ce temps, le Gouvernement les aide et les soutient. A cet effet, un Comité de suivi a été mis en place.

Composé de parents d'élèves, de syndicats et des collectivités locales, le Comité de suivi remettra un rapport en décembre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Contenu sponsorisé

Re: Vincent Peillon : renoncer à la reforme des rythmes scolaires ? "Jamais" !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum