Corriger les rédactions

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par Malicou le Mer 23 Oct 2013 - 11:37

@melaniguiz a écrit:
@henriette a écrit:Grâce à V/ Marchais, j'ai trouvé une méthode qui me va et me rend la correction des rédactions moins insupportable, car je vois les élèves s'en sortir mieux et progresser.

Je prépare énormément les rédactions en amont, par de petits travaux d'expression à contraintes très précises : une phrase dont la structure doit être reprise à l'identique d'un texte étudié, mais en changeant le vocabulaire pour créer une atmosphère différente, des exercices récurrents sur un procédé stylistique à réutiliser obligatoirement, un travail en amont par fiche de vocabulaire avec des constructions (noms avec le verbe qui convient, etc.).

Tout ceci se réunit pour la rédaction longue, avec obligation de réutiliser la structure de la phrase imitée, les procédés stylistiques, un certain nombre de mots des fiches-réseaux, et avec un plan assez largement imposé (en tout cas en 5e), un nombre de lignes très encadré (mini comme maxi), et des mots interdits.

Les élèves ont obligation d'écrire d'une couleur différente les phrases ou constructions imposées, de souligner les mots de vocabulaire réutilisés, et de signaler les figures de style qu'ils emploient par une légende dans la marge, sinon, je ne corrige pas leur travail et ils doivent le recopier entre midi et deux au fond de ma classe.

Du coup, moins de mauvais trucs horribles qu'on ne sait pas par quel bout prendre, qui nous prennent des heures et sont impossibles à corriger par l'élève ensuite.

Après, je note l'ensemble, mais j'ajoute une grille qui récapitule les attentes avec des croix (colonnes TB/B/AB/Ins...) car je gagne ainsi du temps dans la rédaction de la remarque finale.
Je remarque également que depuis que je fais, avant la rédaction, des exercices d'écriture de préparation, du vocabulaire facilement utilisable, un travail sur certaines structures de phrase, je n'ai plus de rédactions indigestes où tout était à reprendre. Avant je corrigeais avec un code couleur et demandais une correction et une remise au propre intégrale, les problèmes venaient essentiellement de la ponctuation et de la structure de la phrase. Je ne le demande plus maintenant, curieusement je n'ai quasiment plus de ces copies illisibles ou alors en 6e de gamins relevant du FLE ou de segpa. Le fait aussi de toujours bien préparer le sujet avec les élèves aide beaucoup aussi : avant je ramassais les brouillons pour une première correction, maintenant en parler ensemble une bonne demi-heure pour recenser toutes les idées, les possibilités, expliquer toutes les consignes et ensuite superviser l'écriture du brouillon en passant dans les rangs, en donnant deux-trois conseils, suffisent.

La correction reste cependant longue car j'utilise une grille d'évaluation plutôt bien détaillée, dans le but que les élèves comprennent leurs erreurs et sachent à quoi faire attention la fois prochaine. Peut-être qu'ils n'en font rien, mais par acquis de conscience je continue à le faire, et les élèves prennent toujours 2mn pour lire les annotations de leur copie quand je la leur rends, dans un grand silence, c'est signe que quand même ça les intéresse. Je pense qu'une note à la louche, ça n'aide pas l'élève à comprendre comment il a eu cette note et ce qu'elle veut dire, les points réussis et là où il a perdu des points, ni où il peut s'améliorer, à moins d'une appréciation très développée. Mais une bonne appréciation qui reprend les points forts et les points faibles de la copie, ce qui est à retravailler ou développer compense parfaitement une grille d'évaluation : je préfère la grille qui m'évite de réécrire toujours la même chose ou d'avoir à gribouiller trop de choses dans un cadre de présentation trop petit.

Mais je ne fais pas spécialement mon barème pour m'aider à mettre ma note : quand je remplis ma grille d'évaluation, j'ai souvent en tête une note globale et mon barème me fait toujours retomber dessus (voire j'attribue les points en fonction de la note que j'ai en tête !). J'ai bien en tête ce à quoi ressemble une copie qui ne mérite pas la moyenne et si je mets 13 à l'un alors que j'ai mis 12 à l'autre, je n'ai pas besoin de mon barème pour savoir la petite chose qui a fait la différence. Au brevet je n'utilise pas de barème, je lis plus vite la copie, je ne mets qu'une mini appréciation très globale. Je pense que ma note est tout aussi juste qu'avec mon barème et ma fiche détaillée, mais le but de ma correction n'est pas la même : au brevet, c'est un examen terminal avec une copie que ne récupérera pas l'élève, pendant l'année c'est un travail noté qui débouchera sur un autre.
Je travaille le vocabulaire en amont des rédactions et j'interdis certains verbes (comme être, avoir, dire, ...) mais je n'ai jamais demandé à mes élèves d'insérer une structure de phrase particulière.
Pourriez-vous me donner des exemples?
Comment choisissez-vous ces structures? Par rapport aux textes étudiés?

Malicou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par liskaya le Mer 23 Oct 2013 - 11:45

J'utilise de plus en plus en grille de "critères de réussite", mais sans faire apparaître de barème. J'ai deux colonnes : oui / non, des critères type : "J'ai employé le vocabulaire de la peur", "J'ai employé au moins deux comparaisons", "Mon orthographe est correcte"... et je coche. Bon, je coche souvent au milieu donc il faut que je pense à ajouter quelques colonnes... Rolling Eyes 
Ça me convient bien car les élèves savent ce qu'ils ont réussi. La note est donc compréhensible, tout en restant "à la louche" Razz Razz

liskaya
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par henriette le Mer 23 Oct 2013 - 12:01

@Malicou a écrit:
Je travaille le vocabulaire en amont des rédactions et j'interdis certains verbes (comme être, avoir, dire, ...) mais je n'ai jamais demandé à mes élèves d'insérer une structure de phrase particulière.
Pourriez-vous me donner des exemples?
Comment choisissez-vous ces structures? Par rapport aux textes étudiés?
Oui, par rapport aux textes étudiés le plus souvent - mais pas forcément, on peut aussi trouver une structure intéressante en la construisant collectivement.

Par exemple, dans le texte 1 "Une attaque de dinosaure" du TDL, je travaille sur la description d'un son : comment faire partager au lecteur une impression auditive, qui plus est totalement in-ouïe au sens propre ?

Ensuite, je donne par exemple en dictée préparée les deux premiers passages de description du son, et en auto-dictée le dernier passage pour qu'ils le sachent par cœur : il y a une construction avec CC en tête de phrase et inversion du sujet qui peut du coup être beaucoup enrichi puisqu'il ne sera pas séparé de son verbe par trop d'éléments. Ils l'ont mémorisée, on en a vu en LA l'intérêt stylistique et romanesque, et je demande à ce qu'ils utilisent cette construction dans leur rédaction "longue".

Et j'impose le plus souvent la première phrase, au moins le début, pour qu'ils partent sur les bons rails si je puis dire.

On a aussi fabriqué une phrase type en classe contenant une comparaison à partir de la comparaison avec la locomotive : on en a donnée la structure et on s'est entraîné à choisir d'autres mots pour créer une atmosphère lugubre ou gaie. Ils devront l'utiliser dans un autre contexte encore lors de l'écriture longue.

Voilà, j'espère que ces explications ne sont pas trop confuses.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par Malicou le Mer 23 Oct 2013 - 12:33

@henriette a écrit:
@Malicou a écrit:
Je travaille le vocabulaire en amont des rédactions et j'interdis certains verbes (comme être, avoir, dire, ...) mais je n'ai jamais demandé à mes élèves d'insérer une structure de phrase particulière.
Pourriez-vous me donner des exemples?
Comment choisissez-vous ces structures? Par rapport aux textes étudiés?
Oui, par rapport aux textes étudiés le plus souvent - mais pas forcément, on peut aussi trouver une structure intéressante en la construisant collectivement.

Par exemple, dans le texte 1 "Une attaque de dinosaure" du TDL, je travaille sur la description d'un son : comment faire partager au lecteur une impression auditive, qui plus est totalement in-ouïe au sens propre ?

Ensuite, je donne par exemple en dictée préparée les deux premiers passages de description du son, et en auto-dictée le dernier passage pour qu'ils le sachent par cœur : il y a une construction avec CC en tête de phrase et inversion du sujet qui peut du coup être beaucoup enrichi puisqu'il ne sera pas séparé de son verbe par trop d'éléments. Ils l'ont mémorisée, on en a vu en LA l'intérêt stylistique et romanesque, et je demande à ce qu'ils utilisent cette construction dans leur rédaction "longue".

Et j'impose le plus souvent la première phrase, au moins le début, pour qu'ils partent sur les bons rails si je puis dire.

On a aussi fabriqué une phrase type en classe contenant une comparaison à partir de la comparaison avec la locomotive : on en a donnée la structure et on s'est entraîné à choisir d'autres mots pour créer une atmosphère lugubre ou gaie. Ils devront l'utiliser dans un autre contexte encore lors de l'écriture longue.

Voilà, j'espère que ces explications ne sont pas trop confuses.
Très clair, merci!
Maintenant, à moi d'y réfléchir!

Malicou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par melaniguiz le Mer 23 Oct 2013 - 14:27

Une structure de phrase, ça peut être d'utiliser la structure "A peine avait-il .... que ..." dans la rédaction d'une métamorphose en 6e, avec ensuite des consignes très claires (une phrase par élément modifié, changement des verbes de transformation à chaque phrase). En 6e aussi tout simplement les "il était une fois ... qui ..." et les "or, il arriva que..." bien utilisés. Pour les 4e, quand on travaille sur l'apposition, c'est de raconter l'arrivée d'un nouveau personnage en commençant la phrase par plusieurs appositions, en nommant le plus tard possible le personnage (même chose que l'on retrouve chez Hugo, mes 4e ont très bien compris le principe l'an dernier, ça suivait un texte étudié en classe fonctionnant comme ça). Je ne le fais pas systématiquement, ça dépend vraiment des sujets et des textes faits.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par yogi le Mer 23 Oct 2013 - 19:03

Que disent les IPR sur les notes "à la louche"?

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par Amaliah le Mer 23 Oct 2013 - 20:07

Rien. On ne m'a jamais rien dit sur mes corrections de rédaction. Jamais vu d'instruction de toute façon portant sur la manière de détailler ou pas le barème. Et puis ce que pense mon IPR, comment te dire...!?

De toute façon, c'est un faux débat car quand, en plus des petites annotations à l'intérieur de la copie, je mets comme appréciation par exemple "13/20. Un devoir bien écrit mais qui ne respecte pas toutes les contraintes du sujet : codes de la lettre pas totalement respectés, description du magasin fort incomplète et expression de l'émerveillement à améliorer", autant te dire que l'élève qui corrige correctement sa copie sait exactement ce qu'il doit faire et là où il a perdu des points.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par Provence le Mer 23 Oct 2013 - 20:21

@yogi a écrit:Que disent les IPR sur les notes "à la louche"?
Il y a deux ans, lors des corrections de brevet, il nous avait été rappelé le caractère anti-littéraire de l'application d'un barème en rédaction. Donc on peut dire que certains encouragent une notation globale, ce qui me paraît logique.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par Mauvette le Mer 23 Oct 2013 - 20:50

Même chose qu'Amaliah. Une annotation très détaillée vaut une note décomposée en dix critères.
Et comme je le disais plus haut, mon IPR m'a félicitée sur mes corrections et mes annotations.

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Corriger les rédactions

Message par yogi le Jeu 24 Oct 2013 - 0:10

Ok j'étais juste curieuse! Merci pour vos réponses.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum