Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Mar 29 Oct 2013 - 9:02

On peut concilier les deux. (comme Lucrèce met en poésie sa philosophie -lui-même explique qu'il recouvre de miel la coupe de médicament). Utiliser le miel pour faire passer le médicament n'est pas servir des tasses entières de miel, sans aucun remède à l'intérieur.

Mais nous sommes d'accord, les collègues qui ne font ingurgiter que du miel mettent en péril la discipline. Mais c'est aussi vrai de la part de ceux qui font boire le médicament de façon austère et à coups de trique. Le fait est qu'enseigner le latin comme autrefois est devenu difficile, car les élèves n'ont plus les bases grammaticales en français. Il faut donc ruser pour que l'apprentissage se fasse en douceur, mais attention, je ne rogne pas sur les apprentissages ! (et je n'approuve pas ceux qui les rognent pour faire des cours-peplum, mais pour moi, innover, moderniser, ce n'est pas rogner sur l'apprentissage grammatical de la langue mais le présenter sous un jour avenant adapté aux élèves d'aujourd'hui qui n'ont pas eu le même apprentissage de la grammaire française que nous. Il faut donc les grammaticaliser (d'autant plus !!) mais sous une apparence affable, trouver des moyens pour que les apprentissages classiques soient appris sans rogner sur la qualité : pour moi, c'est cela la modernisation et l'innovation du latin - et non faire de la garderie en toge : en gros, c'est faire le travail de tout professeur : pas seulement émettre un savoir, mais faire en sorte qu'il soit assimilé - tout enseignement est une modernisation : on s'adapte à son public qui par définition est plus moderne que celui d'autre fois, mais on ne dénature pas les enseignements).(rien d'anormal, mais il faut que le grand public le sache, car ils ont une vision passéiste de nos disciplines qui leur apparaissent démodées)

Je crois que le problème vient de ce que derrière le mot modernisation, nous ne mettons pas tous la même réalité. Ne nous déchirons pas mais essayons plutôt de définir ce qu'est une bonne modernisation. (non défigurer le latin mais l'enseigner au mieux du public que nous avons sous les yeux). Nous tiquons sur le termes de modernisation car nous enseignons les langues "anciennes", mais moderniser signifie tout simplement profiter du monde d'aujourd'hui pour mieux transmettre nos savoirs . Ce n'est pas dénaturer nos enseignements. C'est ainsi que je l'entends et j'ose espérer qu'il en est de même en haut lieu. Mais j'ai eu l'occasion de rencontrer des inspecteurs "pro-modernisation", mais très attachés à l'enseignement de la grammaire et au contenu de nos disciplines. C'est pourquoi pour moi, la modernisation ce n'est pas tout changer dans nos disciplines mais montrer au grand public que nous faisons oeuvre d'enseignement et que ce qu'ils appellent des langues mortes ne sont pas mortes mais vivantes (non au sens de pratiquons le latin et le grec comme des langues vivantes, mais au sens de langues vives !!!)



Dernière édition par Kilmeny le Mar 29 Oct 2013 - 9:35, édité 1 fois

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Iphigénie le Mar 29 Oct 2013 - 9:35

(et je n'approuve pas ceux qui les rognent pour faire des cours-peplum, mais pour moi, innover, moderniser, ce n'est pas rogner sur l'apprentissage grammatical de la langue mais le présenter sous un jour avenant adapté aux élèves d'aujourd'hui qui n'ont pas eu le même apprentissage de la grammaire française que nous. Il faut donc les grammaticaliser mais sous une apparence affable : pour moi, c'est cela la modernisation et l'innovation du latin - et non faire de la garderie en toge).
Je suis évidemment d'accord sur ce constat. Ma rogne vient de ce que pour soi-disant innover, on a détruit toute méthode: ce qui faisait l'intérêt de l "ancienne" méthode, c'est qu'elle était ancienne, justement, c'est-à-dire parfaitement rôdée et unifiée: les professeurs Nimbus sont venus apporter la pagaille et non l'innovation: sur des prétextes plus ou moins scientifiques d'apports linguistiques on a cassé tout ce qui faisait que les élèves avaient la même formation de Dunkerque à Perpignan: les "modèles" ont été changés( rosa, gratia causa, voire- dernière innovation? une partie de mes élèves n'a appris que "a,a,am,ae,a,a"- et pour la troisième déclinaison c'est cocasse: heu heu) , on n'a plus appris les déclinaisons dans le même ordre, on s'est mis à étudier les temps indépendamment des modes (ce qui rend  invisible l'organisation de la conjugaison latine et la raison des temps primitifs....) et enfin, on a introduit massivement les textes traduits non pour améliorer la lecture de vastes passages mais parce que les élèves étaient en réalité infoutus de traduire "rosa  pulchra est"

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Mar 29 Oct 2013 - 9:51

@iphigénie a écrit:
(et je n'approuve pas ceux qui les rognent pour faire des cours-peplum, mais pour moi, innover, moderniser, ce n'est pas rogner sur l'apprentissage grammatical de la langue mais le présenter sous un jour avenant adapté aux élèves d'aujourd'hui qui n'ont pas eu le même apprentissage de la grammaire française que nous. Il faut donc les grammaticaliser mais sous une apparence affable : pour moi, c'est cela la modernisation et l'innovation du latin - et non faire de la garderie en toge).
Je suis évidemment d'accord sur ce constat. Ma rogne vient de ce que pour soi-disant innover, on a détruit toute méthode: ce qui faisait l'intérêt de l "ancienne" méthode, c'est qu'elle était ancienne, justement, c'est-à-dire parfaitement rôdée et unifiée: les professeurs Nimbus sont venus apporter la pagaille et non l'innovation: sur des prétextes plus ou moins scientifiques d'apports linguistiques on a cassé tout ce qui faisait que les élèves avaient la même formation de Dunkerque à Perpignan: les "modèles" ont été changés( rosa, gratia causa, voire- dernière innovation? une partie de mes élèves n'a appris que "a,a,am,ae,a,a"-  et pour la troisième déclinaison c'est cocasse: heu heu) , on n'a plus appris les déclinaisons dans le même ordre, on s'est mis à étudier les temps indépendamment des modes (ce qui rend  invisible l'organisation de la conjugaison latine et la raison des temps primitifs....) et enfin, on a introduit massivement les textes traduits non pour améliorer la lecture de vastes passages mais parce que les élèves étaient en réalité infoutus de traduire "rosa  pulchra est"
Les exemples que tu cites, ce n'est pas pour moi la modernisation, mais de la boullisation du latin. On est bien d'accord. C'est pourquoi, je disais qu'il faut s'entendre sur le terme de modernisation.

Les modèles différents : passe encore ! (tant que l'on sait décliner et qu'on comprend pourquoi). La modernisation, c'est faire en sorte que les élèves puissent comprendre et apprendre les déclinaisons sans qu'ils "apprennent par coeur très péniblement une suite de terminaisons sans les comprendre". Loin de les supprimer, les apprentissages par coeur doivent devenir une joie et non un pensum. Et pour cela on peut utiliser les TICE (exercices interactifs sur internet avec un score à battre, par exemple. On n'est d'accord : cela n'apporte stricto-sensu rien de plus qu'un exercice sur un livre, mais comme l'élève trouve cela plus "fun", il retient mieux : ainsi on arrivera au même résultat, mais avec des moyens modernes - il s'agit de rééduquer par la ruse les capacités d'apprentissage de nos élèves qui ont été réduites)

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Iphigénie le Mar 29 Oct 2013 - 10:39

En gros oui, d'accord, encore que l'idée qu'il faille absolument passer par la "joie" me parait un détour qui peut être somme toute moins efficace que de leur dire carrément: "c'est peut-être pénible, mais une fois que vous aurez appris ça sur le bout des doigts, ce sera comme le vélo, vous ne l'oublierez plus". Je ne crois guère à la mémorisation par les Tice, en tout cas je ne l'ai pas constatée chez les adeptes des exercices de déclinaisons sur Gratum studium: mais je veux bien croire que cela vient non de l'outil mais de son utilisation, je reste dans l'attente... Je trouve totalement anormal de voir arriver en seconde des élèves qui en trois ans de latin ne sont pas capables de traduire une phrase simple sans subordination: c'est quand même un gros problème d'apprentissage. Je ne doute pas que ce ne soit pas le cas des élèves des collègues qui interviennent ici, mais il faut bien reconnaître que c'est une vaste majorité aujourd'hui des élèves les plus motivés même, qui gardent le latin jusqu'en terminale.
Quant à me dire que ce qu'ils ont perdu en grammaire ils l'ont gagné en civilisation, je ne le crois pas non plus: ces mêmes élèves sont incapables de placer Rome sur une carte, ignorent le mot "Latium" mais se rappellent bien l'Ara Pacis". Par contre ils ne savent pas qui était Auguste ni à quelle époque il est devenu roi (sic). ...
Je trouve qu'on se pose à juste titre la question du maintien d'un enseignement lorsque ses résultats sont, de fait, aussi médiocres. Si on ne peut pas faire mieux, je suis d'accord avec ceux qui trouvent que somme toute, ces heures sont gaspillées. C'est ce que je reproche à la Cnarela: elle a toujours essayé de "sauver les meubles" par des compromissions successives déguisées en "ruse". Mais on n'en est plus à la ruse là, on en est à l'épreuve de vérité. Ils faut être exigeant, beaucoup plus exigeant sur le caractère essentiel de cet enseignement, je dis bien enseignement, pas divertissement culturel. Si c'est pour dire qu'on aide à utiliser les Tice et à apprendre les vraies langues, les langues vivantes, c'est ridicule.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Mar 29 Oct 2013 - 11:50

On est d'accord : pour moi moderniser est un moyen d'obtenir (par des moyens détournés) les mêmes apprentissages qu'avant et non une fin en soi ou une façon d'amoindrir les apprentissages e qualité et en quantité.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Cowabunga le Mar 29 Oct 2013 - 12:34

Pour une fois, je suis presque d'accord avec ce que j'ai lu ; j'ai donc signé.
Je remercie les rédacteurs de cette pétition, d'une part pour cette initiative (même si nous savons qu'elle a peu de chance de peser), d'autre part pour la modération et la neutralité dont elle fait preuve (ce qui n'est pas toujours le cas, et qui bien souvent m'empêche de signer pareils documents).

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Ven 1 Nov 2013 - 17:58

up

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Sibylle le Ven 8 Nov 2013 - 22:09

Cela fait deux fois que je veux signer et que cela ne marche pas. Cela arrive à d'autres ?
"Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire. Merci de réessayer plus tard."

Sibylle
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Héliandre le Ven 8 Nov 2013 - 22:22

Je viens de voir le fil et j'ai signé.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par falblabla le Sam 9 Nov 2013 - 9:31

Je signe aussi.
Bien qu'en primaire, j'utilise souvent le grec et le latin pour expliquer les mots. Hier par exemple, nous avons vu solstice et équinoxe, et les élèves adorent et adhèrent. L'air de rien, ils les retiennent mieux.

falblabla
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par rosa12 le Dim 10 Nov 2013 - 17:48

@Kilmeny a écrit:On est d'accord : pour moi moderniser est un moyen d'obtenir (par des moyens détournés) les mêmes apprentissages qu'avant et non une fin en soi ou une façon d'amoindrir les apprentissages e qualité et en quantité.
+ 1

rosa12
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Ven 15 Nov 2013 - 11:15

up

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Ven 20 Déc 2013 - 9:51

up

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par LouisBarthas le Dim 22 Déc 2013 - 22:20

La page du lien n'existe pas, est-il trop tard pour signer ?

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Dim 22 Déc 2013 - 22:56

Il n'est pas trop tard. Le lien fonctionne chez moi.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par LouisBarthas le Dim 22 Déc 2013 - 23:19

Je n'y arrive pas. J'ai aussi trouvé le lien après une recherche sur Google et ça me renvoie toujours à :
"500 Internal Server Error"

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Gryphe le Dim 22 Déc 2013 - 23:23

@LouisBarthas a écrit:"500 Internal Server Error"
Pareil.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par PauvreYorick le Dim 22 Déc 2013 - 23:25

@Gryphe a écrit:
@LouisBarthas a écrit:"500 Internal Server Error"
Pareil.
Chez moi aussi. Mais bon, ça fait un bail que je l'ai signée.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Kilmeny le Lun 23 Déc 2013 - 8:46

C'est étrange, j'y accède sans aucun problème avec le lien donné dans mon premier message (de mon ordinateur ou de mon smartphone)  heu heu 
Et il y a encore de nouvelles signatures chaque jour.

Est-ce pareil avec ce lien :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/sauvons-l-enseignement-du-latin-et-du-grec-en-france?share_id=ZHFmYSuiuC&utm_campaign=mailto_link&utm_medium=email&utm_source=share_petition

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par LouisBarthas le Lun 23 Déc 2013 - 9:50

@Kilmeny a écrit:C'est étrange, j'y accède sans aucun problème avec le lien donné dans mon premier message (de mon ordinateur ou de mon smartphone)  heu heu 
Et il y a encore de nouvelles signatures chaque jour.

Est-ce pareil avec ce lien :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/sauvons-l-enseignement-du-latin-et-du-grec-en-france?share_id=ZHFmYSuiuC&utm_campaign=mailto_link&utm_medium=email&utm_source=share_petition
Ça marche !

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Serge le Lun 23 Déc 2013 - 10:03

@Kilmeny a écrit:Il n'est pas trop tard. Le lien fonctionne chez moi.

Chez moi aussi.

Lien diffusé, bien sûr.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Mike92 le Lun 23 Déc 2013 - 10:09

Pétition signée !
Entendre certains parents dire "le latin et le grec, ça sert à rien", est plus que triste, cela témoigne d'une incompréhension de ce qui fait la richesse d'une culture.
Si on avait du temps à perdre, on pourrait demander l'avis de victor44...

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par neo le Dim 24 Mai 2015 - 15:12

Appel intersyndical soutenu par la CNARELA ! http://unautrecollege2016.net/

"Les signataires demandent l’abrogation de ce décret et de cet arrêté et la reprise immédiate des discussions sur l’avenir du collège."

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition Cnarela - SEL - APLAES - SLL pour sauver l'enseignement du latin et du grec

Message par Puck le Dim 24 Mai 2015 - 15:45

Je l'ai signée depuis longtemps bien sûr. Cependant la lettre de la Cnarela à la ministre était bien cauteleuse ... C'est à se demander si certain(e)s ne veulent pas perdre leurs entrées au ministère. Chez nous (académie Aix-Mrs), même pas une réu en urgence de l'Agap !
Ma collègue de Lcl  a les 4e en latin, (j'ai les autres niveaux), et elle me disait que nos élèves (collège de 630 minots environ, 1/3 latinistes/hellénistes), pas foudres de guerre en latin, voire  flemmards et parfois rétifs au travail, étaient scandalisés de cette réforme et prêts à nous soutenir.

Puck
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum