Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par John le Mar 29 Oct 2013 - 0:26
“Laissons les enfants à l’abri de nos querelles d’adultes !

Nous assistons à une cascade de critiques de toutes natures ces dernières semaines au sujet de la réforme des rythmes scolaires. La réalité de nos communes ne correspond pas à la description qui en est faite. Cette réforme, nous la vivons au quotidien dans nos villes, avec tous nos partenaires éducatifs. Il nous a paru nécessaire de réagir pour rétablir quelques vérités.

Tout le monde s’accordait il y peu sur la fin de la semaine de 4 jours. C’était le cas de la grande majorité des acteurs éducatifs, syndicats d’enseignants, fédérations de parents et d’éducation populaire. Nous nous préparions donc dans nos communes, depuis plusieurs années, à mettre en œuvre une telle évolution, dans l’intérêt de tous les enfants et en portant attention aux plus fragiles d’entre eux.

Mais au-delà d’un simple changement de rythmes et d’un retour à 4,5 jours d’école, il s’agit aussi à travers cette réforme de mettre en place des nouveaux temps périscolaires qui permettent à tous les enfants, d’apprendre le vivre ensemble et d’accéder à des activités culturelles, sportives, environnementales, citoyennes etc. L’enjeu est de construire sur nos territoires un changement profond qui mette en lien, plus encore, tous les acteurs de l’éducation.

Prendre enfin en compte le rythme des enfants est un énorme changement. Nous comprenons que ses conséquences à tous les niveaux de la société et pour chacune des parties concernées puissent interroger, faire débat voire inquiéter. Mais dans toutes nos villes, nous avons écouté, échangé et partagé. Et nous poursuivrons ensemble ce travail car nos projets éducatifs locaux sont par nature évolutifs, vivants, pour faire réussir et grandir tous les enfants. Et nous poursuivrons ce travail pour faire partager à tous le bien-fondé de cette réforme.

Faisons confiance à tous les acteurs de celle-ci. Vouloir tirer un bilan au bout d’un mois alors que les changements sont si profonds n’a pas de sens. Pourquoi dire que les enfants sont fatigués cette année alors que les enseignants eux-mêmes nous disent chaque début d’année scolaire que les enfants sont épuisés par la reprise après 2 longs mois d’arrêt ?

Ne faisons pas de cette réforme si fondamentale pour les enfants un sujet de polémiques pour les futures élections municipales. Nos enfants ne doivent pas être pris en otage d’intérêts électoraux.

On ne change pas structurellement tout notre système éducatif en quelques semaines. Notre volonté, c’est avant tout et bien-sûr le bien-être des enfants dans tous les temps de leur vie, mais également de retrouver les meilleures conditions d’apprentissages. Et cela prend du temps.

Nous sommes tous, de près ou de loin, concernés par cette réforme. Evaluons sur chacun de nos territoires les avantages et les nécessaires adaptations de chacune de nos organisations, et arrêtons de critiquer un si profond et si récent changement de notre société.

Au-delà des critiques, sachons ensemble travailler dans la sérénité, à une politique éducative que nous commande l’avenir de nos enfants.”
C'est en page 2 de ce document :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LISTE DES PREMIERS SIGNATAIRES :
ANGERS : Frédéric Béatse (maire)
BELFORT : Étienne Butzbach (maire)
BREST : François Cuillandre (maire)
BRUGES : Brigitte Terraza (maire)
CAEN : Philippe Duron (maire)
CERGY : Jean-Paul Jeandon ( maire)
CLAMART : M. Philippe Kaltenbach (maire)
COLLEGIEN : Edwige Lagouge
(adjointe en charge de la Politique Educative)
COLOMIERS : Bernard Sicard (maire)
CHALON SUR SAONE : Christophe Sirugue (maire)
DIJON : François Rebsamen (maire)
EYSINES : Christine Bost (maire)
FRONTIGNAN : Pierre Bouldoire (maire)
GIGNAC-LA-NERTHE : Christian Amiraty (maire)
GRAULHET : Claude Fita (maire)
GRENOBLE : Michel Destot (maire)
GUIPAVAS : Alain Queffelec (maire)
LONGVIC : Claude Darciaux (maire)
LORMONT : Jean Touzeau (maire)
NANTES : Patrick Rimbert (maire)
PESSAC : Jean-Jacques Benoît (maire)
PLOUZANE : Bernard Rioual (maire)
PONT DE CLAIX : Christophe Ferrari (maire)
POISSY : Frédérik Bernard (maire)
QUIMPER : Bernard Poignant (maire)
RENNES : Daniel Delaveau (maire)
REZE : Gilles Retière (maire)
ROUBAIX : Pierre Dubois (maire)
SAINT-CIERS SUR GIRONDE : Anne-Marie Plisson (maire)
SAINT-ETIENNE : Maurice Vincent (maire)
SAINT-HERBLAIN : Charles Gautier (maire)
SAINT-JEAN : Dominique Vezian (maire)
SAINT-MEDARD-EN-JALLES : Serge Lamaison (maire)
SAINT-NAZAIRE : Joël Batteux (maire)
SAINT-VALLIER : Alain PHILIBERT (maire)
TORCY : Guillaume Le Lay-Felzine (maire)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par C'est pas faux le Mar 29 Oct 2013 - 0:46
36.
Sur 36 000, cela reste une lame de fond modeste.
Sinon, j'aime bien "arrêtons de critiquer". Si on trouve à critiquer, c'est que sa réflexion y conduit. Il faut donc aussi arrêter de penser. Ou alors s'interdire d'exprimer ce qu'on pense. C'est gonflé, comme injonction.
évolutions
Niveau 6

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par évolutions le Mar 29 Oct 2013 - 4:14
"Ne faisons pas de cette réforme si fondamentale pour les enfants un sujet de polémiques pour les futures élections municipales. Nos enfants ne doivent pas être pris en otage d’intérêts électoraux."

Ce sont donc les maires des villes qui ont accepté d'adopter la réforme des rythmes en 2013, si j'ai bien compris.
Je serais curieux de savoir ce qu'ils auraient dit s'ils ne voyaient pas les échéances électorales se rapprocher dangereusement. Leur fauteuil serait-il en train de se métamorphoser, dans leurs délires nocturnes, en matériel de l'armée de l'air  ?

“Laissons les enfants à l’abri de nos querelles d’adultes !" ... et acceptez de vous soumettre comme des moutons à ce que nous vous ordonnons.

Cet article sent la propagande  et surtout la panique à plein nez.

Merci John de nous l'avoir fait partager.
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par arcenciel le Mar 29 Oct 2013 - 7:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:"Ne faisons pas de cette réforme si fondamentale pour les enfants un sujet de polémiques pour les futures élections municipales. Nos enfants ne doivent pas être pris en otage d’intérêts électoraux."

Ce sont donc les maires des villes qui ont accepté d'adopter la réforme des rythmes en 2013, si j'ai bien compris.
Je serais curieux de savoir ce qu'ils auraient dit s'ils ne voyaient pas les échéances électorales se rapprocher dangereusement. Leur fauteuil serait-il en train de se métamorphoser, dans leurs délires nocturnes, en matériel de l'armée de l'air  ?

“Laissons les enfants à l’abri de nos querelles d’adultes !" ... et acceptez de vous soumettre comme des moutons à ce que nous vous ordonnons.

Cet article sent la propagande  et surtout la panique à plein nez.

Merci John de nous l'avoir fait partager.
+1
Des ordres d'en haut?
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par Roumégueur Ier le Mar 29 Oct 2013 - 8:41
Ben oui, constater que ses propres enfants sont crevés, que les PE voient le temps de concentration des élèves chuter et doivent s'adapter à cette nouvelle contrainte, qu'il y a une énorme disparité de situation sur le territoire en terme d'activités périsco, c'est se laisser aller à des querelles d'adultes...
C'est une réaction d'édiles plutôt puérile, non?
avatar
Olympias
Prophète

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par Olympias le Mar 29 Oct 2013 - 8:44
Quand je vois ce foutoir généré par cette usine à gaz, je suis soulagée que mes enfants ne soient plus à l'école primaire
avatar
Dinosaura
Habitué du forum

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par Dinosaura le Mar 29 Oct 2013 - 9:04
Quelle médiocrité intellectuelle et morale de n'avoir pour seul horizon de l'école que la préparation du vivrensemble et le bienetredezenfants !

C'est drôle cette façon de faire passer une prise de position idéologique pour du simple bon sens, à l'écart des tourments de ce monde, au-dessus de la mêlée...

A un an des municipales, il s'agit en effet d'un manifeste de propagande et de panique qui dissimile (mal) ses partis-pris par de la malhonnêteté intellectuelle.

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par midjie le Mar 29 Oct 2013 - 19:34
Tiens, tiens, Paris n'a pas signé ? Je me demande bien pourquoi....Twisted Evil 

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par atrium le Mar 29 Oct 2013 - 19:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tiens, tiens, Paris n'a pas signé ? Je me demande bien pourquoi....Twisted Evil 
Tout simplement parce qu'ils ne font pas partie du réseau.
Tinsel
Expert

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par Tinsel le Mar 29 Oct 2013 - 19:44
Je connais des familles habitant dans certaines de ces communes et elles ne partagent pas l'avis de leur maire Laughing 

_________________
Koala + bassine
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par atrium le Mar 29 Oct 2013 - 19:58
Je suis surpris que Toulouse n'y soit pas.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par midjie le Mar 29 Oct 2013 - 19:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tiens, tiens, Paris n'a pas signé ? Je me demande bien pourquoi....Twisted Evil 
Tout simplement parce qu'ils ne font pas partie du réseau.
Ben si, il y a 140 membres et Paris en fait partie: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par atrium le Mar 29 Oct 2013 - 20:40
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tiens, tiens, Paris n'a pas signé ? Je me demande bien pourquoi....Twisted Evil 
Tout simplement parce qu'ils ne font pas partie du réseau.
Ben si, il y a 140 membres et Paris en fait partie: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci de me corriger.fleurs 
avatar
falblabla
Niveau 7

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par falblabla le Mar 29 Oct 2013 - 20:45
[quote="John"][quote]“

Ne faisons pas de cette réforme si fondamentale pour les enfants un sujet de polémiques pour les futures élections municipales. Nos enfants ne doivent pas être pris en otage d’intérêts électoraux.

[quote]


Je serais d'avis de garder cette liste sous le coude pour L'après municipale.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par PabloPE le Mar 29 Oct 2013 - 21:19
Et parmi les 36 signataires on trouve le maire de Dijon qui a par ailleurs indiqué qu'il regrettait son choix?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
John
Médiateur

Re: Le réseau français des villes éducatrices publie une tribune pour défendre les rythmes : Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes !"

par John le Mar 29 Oct 2013 - 21:30
Non non, il a regretté son premier choix, mais maintenant il est fier de son second choix pour appliquer la réforme des rythmes...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum