Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par philann le Lun 10 Fév 2014 - 20:16

@John a écrit:
Moi je rêve d'un ministre qui aimerait les profs et qui les défendrait...
Oui, un ministre qui ne mépriserait pas les profs, ce serait déjà bien.
Et pour ce faire, il faudrait déjà que certains profs ne se méprisent pas entre eux : d'un niveau à l'autre, d'un statut à l'autre, d'un syndicat à l'autre, ou d'un établissement à l'autre. Vaste programme. A ce sujet, la remarque de Cripure me paraît par exemple totalement contre-productive.

Je pense au contraire que c'est le fond du problème!
Il y a un moment où il faut reconnaître objectivement l'ennemi! Et en la matière certains font bien pire que le ministre!!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Thierry30 le Lun 10 Fév 2014 - 20:21

@Olympias a écrit:adrifab, ce qu'on veut (du moins, ce que je veux et je ne pense pas être la seule...) c'est :
1. un gouvernement de gauche qui mène une politique de gauche
2. des membres du gouvernement qui soient utiles au lieu de brasser de l'air et de passer leur temps à faire de la com' et à raconter des niaiseries sur Twitter et autres
3. un ministre de l'éducation nationale qui ;
- ne se couche pas devant la FCPE, l'UNSA, le SGEN,
- arrête d'écouter les pédagogogogogogos,
- favorise une VRAIE formation initiale et continue,
-  reconnaisse y compris avec le traitement, que les enseignants bossent,
- nous respecte
- fasse en sorte que les élèves sortent du primaire en sachant lire, écrire et compter (ce qui implique qu'ils fassent, du CP au CM2 essentiellement du français et des maths)
Et qu'on arrête avec toutes ces réformes toutes plus bêtes les unes que les autres et qu'on nous laisse instruire les élèves. Parce que ce qui est au centre, c'est le SAVOIR, bref ce que l'élève ne sait pas !!
Flûte à la fin

 veneration

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Pandorafa le Lun 10 Fév 2014 - 20:47

républicain a écrit:
@Olympias a écrit:adrifab, ce qu'on veut (du moins, ce que je veux et je ne pense pas être la seule...) c'est :
1. un gouvernement de gauche qui mène une politique de gauche
2. des membres du gouvernement qui soient utiles au lieu de brasser de l'air et de passer leur temps à faire de la com' et à raconter des niaiseries sur Twitter et autres
3. un ministre de l'éducation nationale qui ;
- ne se couche pas devant la FCPE, l'UNSA, le SGEN,
- arrête d'écouter les pédagogogogogogos,
- favorise une VRAIE formation initiale et continue,
-  reconnaisse y compris avec le traitement, que les enseignants bossent,
- nous respecte
- fasse en sorte que les élèves sortent du primaire en sachant lire, écrire et compter (ce qui implique qu'ils fassent, du CP au CM2 essentiellement du français et des maths)
Et qu'on arrête avec toutes ces réformes toutes plus bêtes les unes que les autres et qu'on nous laisse instruire les élèves. Parce que ce qui est au centre, c'est le SAVOIR, bref ce que l'élève ne sait pas !!
Flûte à la fin

 veneration

 veneration aussi

Je préfèrerais que les gosses que je récupère en 6ème n'aient que peu de notions d'histoire et de géo (jusque les repères basiques sur un planisphère, les points cardinaux, le principe avant/après notre ère...), mais qu'ils sachent s'exprimer correctement à l'écrit !!! Quand j'évalue les élèves sur le récit, dans presque la moitié des copies, il y a une (voire plusieurs) fautes à chaque mots, même ceux qui sont dans la consigne  affraid affraid affraid 

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Olympias le Lun 10 Fév 2014 - 20:52

Comme je te comprends !!!!!!!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par John le Lun 10 Fév 2014 - 20:55

@philann a écrit:
@John a écrit:
Moi je rêve d'un ministre qui aimerait les profs et qui les défendrait...
Oui, un ministre qui ne mépriserait pas les profs, ce serait déjà bien.
Et pour ce faire, il faudrait déjà que certains profs ne se méprisent pas entre eux : d'un niveau à l'autre, d'un statut à l'autre, d'un syndicat à l'autre, ou d'un établissement à l'autre. Vaste programme. A ce sujet, la remarque de Cripure me paraît par exemple totalement contre-productive.
Je pense au contraire que c'est le fond du problème!
Il y a un moment où il faut reconnaître objectivement l'ennemi!  Et en la matière certains font bien pire que le ministre!!
Le débat sur cette question n'est pas clos, mais je persiste à penser qu'il est de toute façon nuisible et absurde de taper sur la tête aveuglément de deux syndicats dans leur ensemble - sans compter, de plus, qu'ils sont de toute façon représentatifs.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par philann le Lun 10 Fév 2014 - 20:58

je tape dessus certes mais pas du tout aveuglément....j'ai une liste à jour des délires qu'on leur doit!! furieux furieux furieux 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Thierry30 le Lun 10 Fév 2014 - 21:00

@Pandorafa a écrit:
républicain a écrit:
@Olympias a écrit:adrifab, ce qu'on veut (du moins, ce que je veux et je ne pense pas être la seule...) c'est :
1. un gouvernement de gauche qui mène une politique de gauche
2. des membres du gouvernement qui soient utiles au lieu de brasser de l'air et de passer leur temps à faire de la com' et à raconter des niaiseries sur Twitter et autres
3. un ministre de l'éducation nationale qui ;
- ne se couche pas devant la FCPE, l'UNSA, le SGEN,
- arrête d'écouter les pédagogogogogogos,
- favorise une VRAIE formation initiale et continue,
-  reconnaisse y compris avec le traitement, que les enseignants bossent,
- nous respecte
- fasse en sorte que les élèves sortent du primaire en sachant lire, écrire et compter (ce qui implique qu'ils fassent, du CP au CM2 essentiellement du français et des maths)
Et qu'on arrête avec toutes ces réformes toutes plus bêtes les unes que les autres et qu'on nous laisse instruire les élèves. Parce que ce qui est au centre, c'est le SAVOIR, bref ce que l'élève ne sait pas !!
Flûte à la fin

 veneration

 veneration aussi

Je préfèrerais que les gosses que je récupère en 6ème n'aient que peu de notions d'histoire et de géo (jusque les repères basiques sur un planisphère, les points cardinaux, le principe avant/après notre ère...), mais qu'ils sachent s'exprimer correctement à l'écrit !!! Quand j'évalue les élèves sur le récit, dans presque la moitié des copies, il y a une (voire plusieurs) fautes à chaque mots, même ceux qui sont dans la consigne  affraid affraid affraid 

C'est possible d'obtenir ce genre de compétences en fin de CM2:
Il suffit d'accepter de passer pour certains collègues et pour la hiérarchie pour un vieux con réac, ce qui est mon cas...  professeur

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Gryphe le Lun 10 Fév 2014 - 21:13

@John a écrit:Et pour ce faire, il faudrait déjà que certains profs ne se méprisent pas entre eux : d'un niveau à l'autre, d'un statut à l'autre, d'un syndicat à l'autre, ou d'un établissement à l'autre. Vaste programme.
J'ajouterais qu'il serait utile que nous ayons du respect pour les gens qui ne font pas le même métier que nous dans l'EN : la planète EN est vaste et si on commençait par s'écouter et s'entendre entre nous, membres de l'EN (profs, CPE, CDE, gestionnaires, IPR, etc), déjà ce serait un grand progrès.
Mais j'ai bon espoir.  Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par John le Lun 10 Fév 2014 - 21:15

Oui tout à fait !

Nous sommes des utopistes, mais il ne faut pas perdre espoir  topela 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 21:28

@philann a écrit:je tape dessus certes mais pas du tout aveuglément....j'ai une liste à jour des délires qu'on leur doit!! furieux furieux furieux 
Sans être en accord avec tout, j'ai de plus en plus de sympathie pour l'UNSA. De temps en temps, ils sortent un communiqué un peu à côté de la plaque, mais c'est l'un des rares syndicats à s'occuper de pédagogie, et avec des propositions qui n'ont rien de stupides. Sinon, à part le SNALC, que je ne suis plus trop sur le plan péda, eh bien c'est le vide intersidéral et c'est dommage. Nos intérêts seraient sans doute mieux défendus si on ne passait pas tout notre temps à dire non à tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Pandorafa le Lun 10 Fév 2014 - 21:41

républicain a écrit:
@Pandorafa a écrit:
républicain a écrit:

 veneration

 veneration aussi

Je préfèrerais que les gosses que je récupère en 6ème n'aient que peu de notions d'histoire et de géo (jusque les repères basiques sur un planisphère, les points cardinaux, le principe avant/après notre ère...), mais qu'ils sachent s'exprimer correctement à l'écrit !!! Quand j'évalue les élèves sur le récit, dans presque la moitié des copies, il y a une (voire plusieurs) fautes à chaque mots, même ceux qui sont dans la consigne  affraid affraid affraid 

C'est possible d'obtenir ce genre de compétences en fin de CM2:
Il suffit d'accepter de passer pour certains collègues et pour la hiérarchie pour un vieux con réac, ce qui est mon cas...  professeur

Eh bien, parmi mes deux classes de 6ème, une poignée d'élèves ont dû avoir un vieux réac en CM2, ils écrivent remarquablement bien (des récits de 15 lignes, sans presque aucune faute). Ils disent qu'ils faisaient déjà des rédactions de cette longueur en primaire. Quand d'autres n'ont paraît-il connu que des fiches à compléter (d'après ce que disent leur parents, c'est vraiment possible ça ?  scratch )

Après je ne crois pas que les autres doivent leur piètre niveau à la méthode de leur maître de CM2, mais aux méthodes généralement pratiquées tout au long du primaire, qui aggravent les difficultés particulières de certains.

Ah ça, des gosses qui connaissent déjà plein de trucs sur l'Antiquité et les autres périodes ("on l'a déjà vu ça..."), on en a des tas, mais ils sont rares à pouvoir comprendre une frise chrono, surtout on passe d'avant à après notre ère... Et les siècles en chiffres romains, j'en parle pas  Rolling Eyes

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par atrium le Lun 10 Fév 2014 - 21:42

holderfar a écrit:
@philann a écrit:je tape dessus certes mais pas du tout aveuglément....j'ai une liste à jour des délires qu'on leur doit!! furieux furieux furieux 
Sans être en accord avec tout, j'ai de plus en plus de sympathie pour l'UNSA. De temps en temps, ils sortent un communiqué un peu à côté de la plaque, mais  c'est l'un des rares syndicats à s'occuper de pédagogie, et avec des propositions qui n'ont rien de stupides. Sinon, à part le SNALC, que je ne suis plus trop sur le plan péda, eh bien c'est le vide intersidéral et c'est dommage. Nos intérêts seraient sans doute mieux défendus si on ne passait pas tout notre temps à dire non à tout.

Depuis que je suis rentré dans l'EN, je trouve gênant que les syndicats (FEN puis SE et SNUIPP dans le primaire) estiment nécessaire de s'occuper de pédagogie. Je n'en vois pas l'intérêt; et je précise que j'ai longtemps été membre d'un groupe de pratique sur la pédagogie Freinet qui regroupait des instits syndiqués (FEN, SGEN, SNUIPP et même FO) comme non-syndiqués. Si on avait discuté de syndicalisme, au lieu de parler de pédagogie, on se serait étripé au bout de 5 minutes.  Razz 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par User5899 le Lun 10 Fév 2014 - 21:47

@philann a écrit:
@John a écrit:
Moi je rêve d'un ministre qui aimerait les profs et qui les défendrait...
Oui, un ministre qui ne mépriserait pas les profs, ce serait déjà bien.
Et pour ce faire, il faudrait déjà que certains profs ne se méprisent pas entre eux : d'un niveau à l'autre, d'un statut à l'autre, d'un syndicat à l'autre, ou d'un établissement à l'autre. Vaste programme. A ce sujet, la remarque de Cripure me paraît par exemple totalement contre-productive.

Je pense au contraire que c'est le fond du problème!
Il y a un moment où il faut reconnaître objectivement l'ennemi!  Et en la matière certains font bien pire que le ministre!!
Mais bien sûr. Et il faut être naïf pour ne pas voir qu'un ministre, quel qu'il soit, a d'abord sa technostructure sur le dos. L'évolution constante, quel qu'ait été le ministre, a été celle du sgen et de l'unsa, signe sinon preuve que ce sont les syndicats majoritaires de ceux qui ont fini par échouer au ministère. Cesser de monter les profs les uns contre les autres... Ca fait vingt-six ans que je me fais gifler sur les deux joues, je n'en ai pas une troisième à tendre.
Quant au fait de ne pas s'en prendre à une organisation représentative, c'est une idée gentille pour un épisode de Tchoupi (& Doudou), mais enfin, elle signe la mort de la politique. Oui, il faudrait tous s'aimer, l'important, c'est l'amour.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par victor44 le Mar 11 Fév 2014 - 2:50

holderfar a écrit:Sans être en accord avec tout, j'ai de plus en plus de sympathie pour l'UNSA. De temps en temps, ils sortent un communiqué un peu à côté de la plaque, mais  c'est l'un des rares syndicats à s'occuper de pédagogie, et avec des propositions qui n'ont rien de stupides. ... . Nos intérêts seraient sans doute mieux défendus si on ne passait pas tout notre temps à dire non à tout.

 veneration veneration veneration 

D'où le SGEN , l'UNSA tout ça...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Presse-purée le Mar 11 Fév 2014 - 6:37

@atrium a écrit:
holderfar a écrit:
@philann a écrit:je tape dessus certes mais pas du tout aveuglément....j'ai une liste à jour des délires qu'on leur doit!! furieux furieux furieux 
Sans être en accord avec tout, j'ai de plus en plus de sympathie pour l'UNSA. De temps en temps, ils sortent un communiqué un peu à côté de la plaque, mais  c'est l'un des rares syndicats à s'occuper de pédagogie, et avec des propositions qui n'ont rien de stupides. Sinon, à part le SNALC, que je ne suis plus trop sur le plan péda, eh bien c'est le vide intersidéral et c'est dommage. Nos intérêts seraient sans doute mieux défendus si on ne passait pas tout notre temps à dire non à tout.

Depuis que je suis rentré dans l'EN, je trouve gênant que les syndicats (FEN puis SE et SNUIPP dans le primaire) estiment nécessaire de s'occuper de pédagogie. Je n'en vois pas l'intérêt; et je précise que j'ai longtemps été membre d'un groupe de pratique sur la pédagogie Freinet qui regroupait des instits syndiqués (FEN, SGEN, SNUIPP et même FO) comme non-syndiqués. Si on avait discuté de syndicalisme, au lieu de parler de pédagogie, on se serait étripé au bout de 5 minutes.  Razz 

Moi, je ne trouve pas cela gênant, je trouve que ce n'est pas du tout son boulot. D'autant que les syndicats en question, non contents de réfléchir à la pédagogie, souhaitent imposer par les textes leurs pratiques, non seulement à leurs mandants, mais aussi aux autres. Ca, c'est inacceptable.
Et on a beau jeu de parler la bouche en coeur de "liberté pédagogique" ensuite.


Dernière édition par Presse-purée le Mar 11 Fév 2014 - 6:41, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Presse-purée le Mar 11 Fév 2014 - 6:40

@victor44 a écrit:
holderfar a écrit:Sans être en accord avec tout, j'ai de plus en plus de sympathie pour l'UNSA. De temps en temps, ils sortent un communiqué un peu à côté de la plaque, mais  c'est l'un des rares syndicats à s'occuper de pédagogie, et avec des propositions qui n'ont rien de stupides. ... . Nos intérêts seraient sans doute mieux défendus si on ne passait pas tout notre temps à dire non à tout.

 veneration veneration veneration 

D'où le SGEN , l'UNSA tout ça...

Le mandat d'un syndicat, ce n'est pas de cogérer, c'est de défendre les intérêts particuliers de ses mandants.
C'est au politique de prendre les décisions politiques. Le syndical est sur un autre plan.

Des phrases comme cela, ça me fait le même effet que les réunions de préparation à la DHG lorsque le cde quitte la salle en disant qu'il est à notre écoute et nous laisse discuter entre nous de quels choix de DHG nous faisons, i.e. de quels postes nous allons supprimer (ça, c'est du vécu).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par philann le Mar 11 Fév 2014 - 9:02

S'occuper prioritairement de pédagogie (dans un sens qu'en plus je rejette, parce que si je ne suis pas au SNALC, j'apprécie assez sa vision de la pédagogie) plutôt que de défendre les statuts, salaires et conditions d'enseignement c'est précisément ce que je reproche le plus au SGEN et à l'UNSA. Ce n'est pas le rôle d'un syndicat, il y a les associations disciplinaires pour cela.

Je n'ai jamais vu une ligne pédagogique défendue sans être accompagnée de son lot de dogmatismes, de vérités révélées etc. je ne souhaite donc pas de prise de position pédagogique de la part d'un syndicat enseignant... et leur intolérance à tout ce qui ne ressemblerait pas à la leur vision de la pédagogie me fait ressentir leurs interventions comme une agression pure et simple à mon encontre.

Autant je suis favorable (c'est un minimum) au respect entre professions, autant il faut assumer certaines positions idéologiques et je le répète l'UNSA et le SGEN sont nuisibles.
Ils n'ont cessé de l'être depuis des décennies, accompagnant systématiquement ou presque chacune des réformes pédagogiques dont nous constatons quotidiennement les méfaits sur ce forum.

Spoiler:
Au passage si certains syndicats majoritaires sont coupables d'une chose, c'est bien plus d'avoir dit OUI à tout, plutôt que NON! J'attends toujours le rapport de force réel tel que le collège mort ou le blocage du bac.... là on pourra parler d'opposition...pour l'instant on discute et l'on négocie avec le succès et le résultat que l'on sait!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Isis39 le Mar 11 Fév 2014 - 11:50

@philann a écrit:S'occuper prioritairement de pédagogie (dans un sens qu'en plus je rejette, parce que si je ne suis pas au SNALC, j'apprécie assez sa vision de la pédagogie) plutôt que de défendre les statuts, salaires et conditions d'enseignement c'est précisément ce que je reproche le plus au SGEN et à l'UNSA. Ce n'est pas le rôle d'un syndicat, il y a les associations disciplinaires pour cela.


Les associations disciplinaires sont souvent à côté de la plaque...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Isis39 le Mar 11 Fév 2014 - 11:59

@philann a écrit:
@John a écrit:
Moi je rêve d'un ministre qui aimerait les profs et qui les défendrait...
Oui, un ministre qui ne mépriserait pas les profs, ce serait déjà bien.
Et pour ce faire, il faudrait déjà que certains profs ne se méprisent pas entre eux : d'un niveau à l'autre, d'un statut à l'autre, d'un syndicat à l'autre, ou d'un établissement à l'autre. Vaste programme. A ce sujet, la remarque de Cripure me paraît par exemple totalement contre-productive.

Je pense au contraire que c'est le fond du problème!
Il y a un moment où il faut reconnaître objectivement l'ennemi!  Et en la matière certains font bien pire que le ministre!!

 heu Certains sont en guerre ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Invité le Mar 11 Fév 2014 - 12:10

@Isis39 a écrit:
@philann a écrit:S'occuper prioritairement de pédagogie (dans un sens qu'en plus je rejette, parce que si je ne suis pas au SNALC, j'apprécie assez sa vision de la pédagogie) plutôt que de défendre les statuts, salaires et conditions d'enseignement c'est précisément ce que je reproche le plus au SGEN et à l'UNSA. Ce n'est pas le rôle d'un syndicat, il y a les associations disciplinaires pour cela.


Les associations disciplinaires sont souvent à côté de la plaque...
Et de toute façon, je ne suis pas d'accord. Je crois de moins en moins possible de dissocier les deux, et les associations disciplinaires défendent plus la promotion de leur discipline qu'elles ne traitent de pédagogie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Aevin le Mar 11 Fév 2014 - 12:14

holderfar a écrit:
@Isis39 a écrit:
@philann a écrit:S'occuper prioritairement de pédagogie (dans un sens qu'en plus je rejette, parce que si je ne suis pas au SNALC, j'apprécie assez sa vision de la pédagogie) plutôt que de défendre les statuts, salaires et conditions d'enseignement c'est précisément ce que je reproche le plus au SGEN et à l'UNSA. Ce n'est pas le rôle d'un syndicat, il y a les associations disciplinaires pour cela.


Les associations disciplinaires sont souvent à côté de la plaque...
Et de toute façon, je ne suis pas d'accord. Je crois de moins en moins possible de dissocier les deux, et les associations disciplinaires défendent plus la promotion de leur discipline qu'elles ne traitent de pédagogie.

holderfar a écrit:Sans être en accord avec tout, j'ai de plus en plus de sympathie pour l'UNSA. De temps en temps, ils sortent un communiqué un peu à côté de la plaque, mais c'est l'un des rares syndicats à s'occuper de pédagogie, et avec des propositions qui n'ont rien de stupides. ... . Nos intérêts seraient sans doute mieux défendus si on ne passait pas tout notre temps à dire non à tout.

Entièrement d'accord avec toi !

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par philann le Mar 11 Fév 2014 - 12:20

@Isis39 a écrit:
@philann a écrit:
@John a écrit:
Oui, un ministre qui ne mépriserait pas les profs, ce serait déjà bien.
Et pour ce faire, il faudrait déjà que certains profs ne se méprisent pas entre eux : d'un niveau à l'autre, d'un statut à l'autre, d'un syndicat à l'autre, ou d'un établissement à l'autre. Vaste programme. A ce sujet, la remarque de Cripure me paraît par exemple totalement contre-productive.

Je pense au contraire que c'est le fond du problème!
Il y a un moment où il faut reconnaître objectivement l'ennemi!  Et en la matière certains font bien pire que le ministre!!

 heu Certains sont en guerre ?

En matière de pédagogie et de réforme de l'EN tu n'en as pas l'impression ? Shocked  Heureux prof! Very Happy 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Isis39 le Mar 11 Fév 2014 - 12:23

@philann a écrit:
@Isis39 a écrit:
@philann a écrit:

Je pense au contraire que c'est le fond du problème!
Il y a un moment où il faut reconnaître objectivement l'ennemi!  Et en la matière certains font bien pire que le ministre!!

 heu Certains sont en guerre ?

En matière de pédagogie et de réforme de l'EN tu n'en as pas l'impression ? Shocked  Heureux prof! Very Happy 

Franchement non. Je ne voit pas l'Education Nationale comme un western.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par philann le Mar 11 Fév 2014 - 12:24

holderfar a écrit:
@Isis39 a écrit:
@philann a écrit:S'occuper prioritairement de pédagogie (dans un sens qu'en plus je rejette, parce que si je ne suis pas au SNALC, j'apprécie assez sa vision de la pédagogie) plutôt que de défendre les statuts, salaires et conditions d'enseignement c'est précisément ce que je reproche le plus au SGEN et à l'UNSA. Ce n'est pas le rôle d'un syndicat, il y a les associations disciplinaires pour cela.


Les associations disciplinaires sont souvent à côté de la plaque...
Et de toute façon, je ne suis pas d'accord. Je crois de moins en moins possible de dissocier les deux, et les associations disciplinaires défendent plus la promotion de leur discipline qu'elles ne traitent de pédagogie.

Si on prend l'exemple de l'ADEAF (dont je précise que je ne suis pas membre à ce jour) c'est assez faux! Leur bulletin par exemple traite grandement des questions de pédagogie: de la question du lexique, de la façon de pratiquer les échanges etc... avec plein d'articles pratiques et théoriques sur la pédagogie des langues.

Quant à faire la promotion de la discipline ça me semble plus légitime de la part d'une association disciplinaire que la volonté d'un ou de plusieurs syndicats de vouloir influencer ma façon de faire cours. Evil or Very Mad


_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Presse-purée le Mar 11 Fév 2014 - 12:36

@ Isis: moi non. Mais j'entends qu'on me laisse décider moi-même de la pédagogie que je mène dans les classes que j'ai en responsabilité, et que l'on fasse confiance à mon jugement.
Pour moi, il y a contradiction à dire que la liberté pédagogique existe tout en militant pour imposer à tout le corps de métier certains principes d'une pédagogie ou d'une autre. Le principal reproche que j'adresserais à ces syndicats serait celui-ci. Que ses membres discutent, échangent, adhèrent à des associations pédagogiques, bien sûr. Mais s'il y a revendication pédagogique, elle doit être portée par une assoc dédiée et non par un syndicat.

Quant à nos intérêts, nous assistons à une lente dégradation de nos conditions de travail, de nos rémunérations, et des tentatives pour rogner sur notre liberté d'organisation et de conception de notre métier.
Si on regarde un peu ailleurs dans la FP, on voit qu'ils ont de meilleures rémunérations, de meilleures primes, parce que l'administration sait que en face, il y a du répondant et un rapport de force. Dans l'EN, au contraire, l'administration sait qu'elle sera suivie, sous prétexte qu'il ne faut pas dire "non à tout". On voit ce que cela a donné, par exemple,  pour la réforme des lycées...


Dernière édition par Presse-purée le Mar 11 Fév 2014 - 12:37, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent Ruquier à Benoît Hamon : "Vous serez peut-être le prochain ministre de l'Education nationale".

Message par Invité le Mar 11 Fév 2014 - 12:36

Je faisais juste un constat, je ne leur jetais sûrement pas la pierre. L'ADEAF traite effectivement pas mal de did1ctique, pour ce qui est de pédagogie, je ne sais pas. Mais ce dont je suis sûre, c'est qu'en découplant revendications syndicales et pédagogiques, nous allons souvent contre nos propres intérêts, parce qu'une politique de l'éducation englobe aussi les intérêts des autres usagers, dont les élèves, et qu'à force d'estimer que l'un découle de l'autre (ce qui est contestable), plus personne ne nous écoute et nous n'en tirons aucun avantage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum