Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 9 Avr 2014 - 17:13

Bonjour,

J'ai une classe de 5e minée par un petit groupe de perturbateurs qui s'en donnent à cœur joie lors des séances d'évaluation. Le silence leur est insupportable : caprices, commentaires intempestifs, interpellations, déplacements et insolences me contraignent à reculer le moment de distribuer les questions. Le temps dont dispose la classe pour y répondre s'en trouve d'emblée plus limité. Par la suite, le silence leur étant insupportable, ils n'ont de cesse d'empêcher les autres de se concentrer. Toujours par de "petites choses" qui ne font pas un motif d'exclusion. Le motif finit toujours par arriver, mais loin de me donner un soulagement immédiat, il déclenche le bouquet final, de remarquables pétages de câble qui oblige chacun à s'interrompre, suivis de tentatives de négociation, de claquements de porte... Je ne parle pas du délégué qu'il a fallu interrompre dans son ouvrage pour qu'il emmène les fous-furieux loin d'ici. D'évaluation en évaluation, c'est de plus en plus systématique.

Mais vendredi dernier fut une catastrophe particulièrement pure. Peu après les habituelles et toujours trop tardives exclusions vinrent les élèves sortis plus tôt de la permanence, qui se sont précipité aux fenêtres pour se donner en spectacle. Une gamine y a donné de grands coups, s'est barrée en courant, puis a donné un coup de pied dans la porte de la salle... Je ne les connais pas et ne peux rien leur dire à cause de la trop faible ouverture des fenêtres.

Je viens d'achever mes corrections : la meilleure note de cette classe est de 13,5, contre 18 dans l'autre classe ; la moitié des élèves seulement ont plus de 10, contre les deux-tiers dans l'autre classe... La moyenne est de 7 contre 10. D'une manière ou d'une autre cette classe est plus faible, mais pas à ce point. Ça me désole cette situation : que faire ? Que dire si les parents commencent à s'en alarmer ? Et je ne peux pas invalider ce travail, ce serait m'avouer vaincu.  Neutral 

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Jézabel le Mer 9 Avr 2014 - 17:22

J'ai les mêmes soucis : 10 mn de perdues au début de chaque éva. Et dès qu'ils ont fini, les bavardages reprennent.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Lilypims le Mer 9 Avr 2014 - 17:28

Tu pourrais peut-être demander à la vie scolaire ce que ces élèves faisaient là et obtenir une sanction.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Kan-gourou le Mer 9 Avr 2014 - 17:41

Je serrerais la vis le plus possible: distribution des sujets seulement à ceux qui se taisent, récupération de la copie dès que l'un d'entre eux se met à parler, mot dans le carnet à la deuxième prise de parole intempestive, exclusion à la troisième prise de parole. Je leur donnerais les règles dès le départ, en ramassant les carnets avant de distribuer les sujets. Si l'un d'entre eux venait à se plaindre, je lui indiquerais que je suis tout à fait prête à en discuter à la fin des cours, à 17h.
Essaie de voir avec un collègue (ou un surveillant) s'il ne peut pas être dans les parages pendant tes contrôles, afin qu'il emmène les élèves exclus. Et à chaque exclusion, amène le rapport le plus rapidement possible au CPE et vérifie que le message est bien transmis aux parents.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 9 Avr 2014 - 17:46

Ces élèves n'ont que faire des sujets de l'évaluation, ils ne répondent qu'à une ou deux questions et font la sieste ou nuisent aux autres. La plupart cheminent vers le conseil de discipline, mais cela prend du temps dans cet établissement. Mes rapports ont été faits et donnés, ils s'ajoutent à des dossiers généralement énormes, régulièrement nourris par l'ensemble des professeurs...

Je pense que je vais exclure plus tôt : tant pis, leurs "petites choses" sont suffisamment graves pour l'ensemble des élèves. Et faire des évaluations un peu plus courtes pour cette classe.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Jézabel le Mer 9 Avr 2014 - 17:47

Sinon tu les colles 1h à la première incartade, 2h à la 2e. Peut-être que ça peut dissuader.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Jézabel le Mer 9 Avr 2014 - 17:48

Et tu peux pas leur faire faire le DS en perm ? En t'arrangeant avec un surveillant, pendant que toi tu surveilles le DS des autres élèves ?

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Thalia de G le Mer 9 Avr 2014 - 17:48

+ prévoir un contrôle assez long et leur dire qu'ils n'ont vraiment pas le temps de s'amuser. Quitte à être coulant, sans le leur dire sur les dernières questions.
Est-ce que tu as l'habitude de lire les questions dès la distribution (feuille retournée à l'envers tant que tous n'ont pas leur feuille) ? Cela instaure un moment de calme et de concentration avant qu'ils ne planchent. Cette lecture me permet de relever d'éventuelles coquilles. Les élèves ont ensuite deux ou trois minutes pour poser des questions sur un point qui leur paraîtrait obscur.
Et ensuite silence et suivre les conseils de PFC et de Lilypims.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Kan-gourou le Mer 9 Avr 2014 - 17:53

Je te conseille effectivement d'exclure plus tôt.
Pour ce qui est des conseils de discipline, c'est à l'équipe de faire pression pour qu'ils aient lieu.
Si tu te sens la force, tu peux aussi coller chaque élève un par un, et essayer de discuter avec eux. Quand ils se sentent impunis ou qu'ils ne savent pas comment sortir d'une situation sur laquelle ils n'arrivent pas à mettre de mots, ils sont insupportables. Mais si on prend le temps de leur montrer qu'on est prêt à les écouter un moment sans les juger et sans hurler, ils peuvent se calmer "parce que le prof il est sympa en fait". C'est de la manipulation affective, mais ça peut aider autant l'élève que l'adulte.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Thalia de G le Mer 9 Avr 2014 - 17:58

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Ces élèves n'ont que faire des sujets de l'évaluation, ils ne répondent qu'à une ou deux questions et font la sieste ou nuisent aux autres. La plupart cheminent vers le conseil de discipline, mais cela prend du temps dans cet établissement. Mes rapports ont été faits et donnés, ils s'ajoutent à des dossiers généralement énormes, régulièrement nourris par l'ensemble des professeurs...

Je pense que je vais exclure plus tôt : tant pis, leurs "petites choses" sont suffisamment graves pour l'ensemble des élèves. Et faire des évaluations un peu plus courtes pour cette classe.
J'en ai un comme ça, mais un seul dans ma 5e pas choupi, qui elle aussi a du mal à se mettre en activité. Je vois bien le tableau pour les tiens. humhum 

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Balthamos le Mer 9 Avr 2014 - 18:01

PFC a écrit: Essaie de voir avec un collègue (ou un surveillant) s'il ne peut pas être dans les parages pendant tes contrôles, afin qu'il emmène les élèves exclus. Et à chaque exclusion, amène le rapport le plus rapidement possible au CPE et vérifie que le message est bien transmis aux parents.

Parles au CPE et peut être tu peux t'arranger avec lui ou un collègue pour que ces perturbateurs fassent l'évaluation ailleurs. Tu peux aussi en parler au CDE suivant les relations que tu as avec lui. Une bonne engueulade par le principal ou pire une heure d'évaluation dans son bureau pourra peut être les calmer.

As tu essayer de téléphoner ou de contacter les parents des élèves perturbateurs? Pour certains, les parents sont efficaces.

Bon courage

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Simgajul le Mer 9 Avr 2014 - 18:53

J'ai un élève en 5e qui a un profil hyperactif autiste de haut niveau ultra pénible. quand on a eu notre premier gros controle. J'ai demandé aux surveillantes une coup de main. elles sont passés toutes les 10 minutes voir s'il fallait l'emmener. il s'est super bien tenu, mais moi j'etais plus tranquille.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 9 Avr 2014 - 19:05

Merci pour vos conseils ! Mais c'est assez désespérant, je pratique ce que vous me proposez depuis pas mal de temps :
- les retenues, je leur en donne souvent, deux heures d'un coup à chaque fois, avec du travail à faire... Pour pas mal d'élèves, ça fonctionne, mais pas eux.
- j'ai déjà contacté les parents, pour certains à de nombreuses reprises.
- la vie scolaire convoque, punit, mais est débordée et ne peut faire plus.
- parler... je parle, je parle, mais c'est sans effets. Je me demande si je sais bien leur parler.
- ils ont déjà visité la direction, mais le moins qu'on puisse dire est qu'elle n'est pas très intimidante ici.

Lire les questions, pourquoi pas. Mais il faudrait alors que je fasse des évaluations encore plus courtes, car ça me prendrait du temps.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Kan-gourou le Mer 9 Avr 2014 - 19:14

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Merci pour vos conseils ! Mais c'est assez désespérant, je pratique ce que vous me proposez depuis pas mal de temps :
- les retenues, je leur en donne souvent, deux heures d'un coup à chaque fois, avec du travail à faire... Pour pas mal d'élèves, ça fonctionne, mais pas eux.
- j'ai déjà contacté les parents, pour certains à de nombreuses reprises.
- la vie scolaire convoque, punit, mais est débordée et ne peut faire plus.
- parler... je parle, je parle, mais c'est sans effets. Je me demande si je sais bien leur parler.
- ils ont déjà visité la direction, mais le moins qu'on puisse dire est qu'elle n'est pas très intimidante ici.

Lire les questions, pourquoi pas. Mais il faudrait alors que je fasse des évaluations encore plus courtes, car ça me prendrait du temps.

Leur parler, pour leur répéter ce que tout le monde leur dit, ça ne sert à rien. Ça fait longtemps qu'ils n'entendent plus. Par contre, les faire parler, et se débrouiller pour que ce soit eux qui finissent par dire "Ce serait mieux pour moi que je change de comportement", c'est difficile, mais ça peut apporter la paix pour un moment. C'est pourquoi quand je donne une heure de colle, l'élève doit venir dans ma salle et je passe l'heure à le "cuisiner". Même si ça ne change pas toujours leur comportement, rares sont ceux qui voudraient revenir, alors ils se débrouillent pour ne plus aller trop loin.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 9 Avr 2014 - 19:16

Oui, coller dans ma propre salle, c'est vrai que je ne l'ai pas beaucoup pratiqué. Mais j'avoue qu'avec le pire de ces perturbateurs, ça me fait un peu peur...

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Thalia de G le Mer 9 Avr 2014 - 19:28

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Merci pour vos conseils ! Mais c'est assez désespérant, je pratique ce que vous me proposez depuis pas mal de temps :
- les retenues, je leur en donne souvent, deux heures d'un coup à chaque fois, avec du travail à faire... Pour pas mal d'élèves, ça fonctionne, mais pas eux.
- j'ai déjà contacté les parents, pour certains à de nombreuses reprises.
- la vie scolaire convoque, punit, mais est débordée et ne peut faire plus.
- parler... je parle, je parle, mais c'est sans effets. Je me demande si je sais bien leur parler.
- ils ont déjà visité la direction, mais le moins qu'on puisse dire est qu'elle n'est pas très intimidante ici.

Lire les questions, pourquoi pas. Mais il faudrait alors que je fasse des évaluations encore plus courtes, car ça me prendrait du temps.

C'est très rapide. Essaye un jour.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Balthamos le Mer 9 Avr 2014 - 19:40

Et sans évaluation, en cours, ces élèves te posent autant de problèmes? Te posent ils problème?
Sais tu comment ils fonctionnent dans les autres cours? Avec les autres enseignants?

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Jézabel le Mer 9 Avr 2014 - 19:44

@Thalia de G a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Merci pour vos conseils ! Mais c'est assez désespérant, je pratique ce que vous me proposez depuis pas mal de temps :
- les retenues, je leur en donne souvent, deux heures d'un coup à chaque fois, avec du travail à faire... Pour pas mal d'élèves, ça fonctionne, mais pas eux.
- j'ai déjà contacté les parents, pour certains à de nombreuses reprises.
- la vie scolaire convoque, punit, mais est débordée et ne peut faire plus.
- parler... je parle, je parle, mais c'est sans effets. Je me demande si je sais bien leur parler.
- ils ont déjà visité la direction, mais le moins qu'on puisse dire est qu'elle n'est pas très intimidante ici.

Lire les questions, pourquoi pas. Mais il faudrait alors que je fasse des évaluations encore plus courtes, car ça me prendrait du temps.
C'est très rapide. Essaye un jour.

Lire les questions c'est bordélogène (pour avoir essayé). Car le bruit amène le bruit (ils en profitent pour parler). Après tout dépend de la classe.

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 9 Avr 2014 - 19:46

Je les gère mieux en dehors des évaluation, mais après une pause de deux mois durant l'hiver ils sont devenus plus terribles que jamais. Depuis plusieurs semaines ils se font exclure de tous les cours. J'exclus le pire d'entre eux presque systématiquement depuis deux semaines. Le second une fois par semaine environ. Derrière tout ça il y a des problèmes familiaux et médicaux contre lesquels ils se révoltent, aussi semblent-ils sciemment rechercher le conseil de discipline. Les parents eux-mêmes sont complètement dépassés.

Lire les questions c'est bordélogène (pour avoir essayé). Car le bruit amène le bruit (ils en profitent pour parler). Après tout dépend de la classe.

C'est ce que je crains. Je doute en tout cas que cela puisse amener le silence dans cette classe.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Pili le Mer 9 Avr 2014 - 19:48

Et leur donner un coloriage à faire pour qu'ils s'occupent EN SILENCE une fois qu'ils ont terminé ?

Ma remarque peut surprendre mais faut tout essayer.

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Balthamos le Mer 9 Avr 2014 - 19:56

@Pili a écrit:Et leur donner un coloriage à faire pour qu'ils s'occupent EN SILENCE une fois qu'ils ont terminé ?

Ma remarque peut surprendre mais faut tout essayer.



Passé un temps, je donnais des jeux à la fin du cours pour occuper les plus chiants. Il y en a dans l'histoire junior, et le programme d'histoire suit le programme de français.
Le mieux c'est de trouver un jeu (coté ludique) correspondant au chapitre suivant (première approche du vocabulaire pour moi).

Sinon dans le même esprit, pour une classe particulièrement pénible, j'arrive avec DS et DM à rendre plus tard, mais avec la possibilité de le commencer maintenant.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Kan-gourou le Mer 9 Avr 2014 - 20:00

@Pili a écrit:Et leur donner un coloriage à faire pour qu'ils s'occupent EN SILENCE une fois qu'ils ont terminé ?

Ma remarque peut surprendre mais faut tout essayer.

Je l'ai déjà fait ! Un 4e qui n'était pas méchant mais qui ne faisait rien et s'ennuyait tellement en contrôle qu'il cherchait les autres. Un jour où un élève avait oublié ses feutres, je les ai tendus à mon 4e. Il était ravi !
Il paraît que les mandalas sont un excellent exercice pour calmer les enfants (s'ils colorient de l'extérieur vers l'intérieur).

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Pili le Mer 9 Avr 2014 - 20:02

Eh ben voilà !... J'ai dû le lire sur Néo alors, mais je n'ai jamais osé le faire.

L'idée du Mandala est excellente oui !
Je retiens, et quand j'écrivais ce message, je pensais aussi à des élèves de 4ème

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les perturbateurs durant une évaluation

Message par Paratge le Mer 9 Avr 2014 - 20:19

Ils n'ont qu'à se mettre à méditer, zazen c'est excellent !

 Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

un peu de musique ?

Message par polonia82 le Mer 9 Avr 2014 - 21:27

Bonsoir,
dans la lignée des coloriages et de la méditation, j'ai des collègues qui ont essayé de mettre un fond sonore pendant les devoirs et qui étaient satisfaits du résultat. Personnellement j'ai jamais essayé, mais ça me paraît valable. Je pense que certains élèves ne supportent vraiment pas le silence, vu que dés qu'il y a quelque chose qui ressemble a du silence, ils s'empressent de dire une bêtise. Les mêmes collègues me disaient que ces ados étaient habitués au fond sonore de la télé à la maison et que le silence les angoissait. Bref, un peu de musique, sans paroles pour pas les déconcentrer et à un volume modéré, pourquoi pas? La musique adoucit les moeurs !!

polonia82
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum