Etre "iufmisant" ou non...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etre "iufmisant" ou non...

Message par Lorely le Mer 15 Avr 2009 - 13:30

Depuis que j'ai des élèves à long terme (depuis le mois de mars et jusqu'à la fin de l'année), je m'évertue à respecter les lois de l'iufm. Donc:
- une séquence de 3 à 4 semaines max.
- Des séances variées.
-une lecture cursive évaluée par petits contrôles.
- une évaluation formative après chaque cours de grammaire.
-une évaluation sommative en fin de séquence.
Sauf que du coup, mes élèves sont tout le temps en contrôle!!!!!

Comment faites-vous en grammaire? Est-ce que vous évaluez les élèves après chaque leçon? ou à la fin de la séquence uniquement?
Car moi j'ai fait par exemple dans ma séquence sur l'odyssée : le passé simple et l'imparfait, les expansions du nom.
Je les ai évalués par des petits contrôles.
Et demain ils auront la grosse évaluation finale...
Vous faites comme ca aussi?
Vous trouvez que c'est trop? Ou normal d'évaluer comme ceci....

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par John le Mer 15 Avr 2009 - 13:38

Si tu trouves que c'est trop, tu supprimes qques évaluations. De toute façon, il y a autant de façons d'enseigner que de formateurs IUFM.

Mais les petits contrôles, c'est tout de même bien pour vérifier qu'ils apprennent, et l'évaluation finale, c'est bien pour vérifier qu'ils ont retenu. Si tu as le temps de tout corriger, c'est une bonne méthode pour les faire apprendre, je trouve.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par sand le Mer 15 Avr 2009 - 13:43

Une année, l'un de mes fils a eu un prof qui ne faisait qu'une évaluation finale par séquence. Je vous laisse imaginer ce que cela représente, pour un enfant sortant de l'école primaire donc peu habitué au travail personnel, d'apprendre une leçon de grammaire + une de conjugaison + une de vocabulaire + les notions de lecture et d'expression écrite... Même en apprenant au fur et à mesure, c'était quelque chose !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par Garance le Mer 15 Avr 2009 - 13:52

@Lorely a écrit:Depuis que j'ai des élèves à long terme (depuis le mois de mars et jusqu'à la fin de l'année), je m'évertue à respecter les lois de l'iufm. Donc:
- une séquence de 3 à 4 semaines max.
- Des séances variées.
-une lecture cursive évaluée par petits contrôles.
- une évaluation formative après chaque cours de grammaire.
-une évaluation sommative en fin de séquence.

J'ai toujours procédé comme toi en collège. Sachant que tu peux rassembler 2 leçons en un contrôle. Parfois, le contrôle est très bref (10mn) et corrigé aussitôt. Tu peux aussi faire des vérifications à l'oral et n'inteeroger à l'écrit qu'une fois que tu as fait une leçon de +
L'évaluation finale ne peut suffire. Les évaluations en cours de séquence sont là pour que les élèves apprennent au fur et à mesure et, pour que tu puisses vérifier leur apprentissage et, au besoin, remédier.

Garance
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par Reine Margot le Mer 15 Avr 2009 - 13:55

moi j'ai tendance à faire des contrôles de fin de séquence...mais avant je fais une dictée,et un travail de rédaction qui demande le réinvestissement des notions, donc...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par Amaliah le Mer 15 Avr 2009 - 14:21

Lorely je fais comme toi et ça me semble important et tant pis s'ils râlent parce qu'on fait plus de contrôles en français qu'en maths!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par Lorely le Mer 15 Avr 2009 - 14:24

Bon vous m'avez rassurée!!
Merci beaucoup!

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par lilith888 le Mer 15 Avr 2009 - 20:50

@sand a écrit:Une année, l'un de mes fils a eu un prof qui ne faisait qu'une évaluation finale par séquence. Je vous laisse imaginer ce que cela représente, pour un enfant sortant de l'école primaire donc peu habitué au travail personnel, d'apprendre une leçon de grammaire + une de conjugaison + une de vocabulaire + les notions de lecture et d'expression écrite... Même en apprenant au fur et à mesure, c'était quelque chose !

je ne fais qu'un controle par séquence et j'ai entre 10 et 15 notes par trimestre. Je fais par contre pas mal de petits exercices d'écriture en classe non notés.

Non mais oh, on n'est pas des boeufs non plus ! déjà que mon seul répis, c'est quand je dors ! si je fais des évaluations supplémentaires, c'est simple : je ne dors plus du tout....

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par Amaliah le Mer 15 Avr 2009 - 21:11

Lilith, comment fais-tu pour avoir entre 10 et 15 notes avec un seul contrôle par séquence?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par lilith888 le Mer 15 Avr 2009 - 21:30

Il y a les tests de lecture avant chaque OI, les fiches de lecture cursive à chaques vacances, une note d'oral par séquence et un exercice oral par séquence (théâtre, jeu de rôle, mise en scène, débat...) + éventuellement un projet transversal (là par exemple, un atelier poétique d'une semaine)

et mes séquences durent entre 3 et 4 semaines.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par Amaliah le Jeu 16 Avr 2009 - 9:01

Merci pour ta réponse. Je continue à penser que si je n'évalue pas régulièrement mes élèves, ils n'apprennent rien, c'est pourquoi je fais des contrôles de conjugaison, d'orthographe, de grammaire, de questions sur texte etc. Mais on n'a sûrement pas les mêmes élèves en face! L'essentiel étant qu'ils progressent!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre "iufmisant" ou non...

Message par lilith888 le Jeu 16 Avr 2009 - 9:13

En fait, je ne vérifie même pas le travail que je donne (parfois) à faire à la maison. Je leur explique que s'ils n'apprennent pas régulièrement, c'est leur problème, pas le mien. Et que la sanction, ils l'auront tout seul le jour du contrôle...

Mais effectivement, je n'ai pas un public difficile en face, c'est pourquoi cette méthode marche bien

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum