Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
coindeparadis
Guide spirituel

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par coindeparadis le Sam 7 Juin 2014 - 20:39
Le moustique est à l'origine de la transmission de la Malaria à l'Homme. Il faut supprimer l'Homme.


Dernière édition par coindeparadis le Sam 7 Juin 2014 - 21:36, édité 1 fois
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par doublecasquette le Sam 7 Juin 2014 - 21:32
@coindeparadis a écrit:Le moustique est à l'origine de la transmission de la Malaria à l'Homme. Il faut supprimer Homme.

Je suis d'accord ! Marre de me faire bouffer par les moustiques... Je réclame l'éradication du problème.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par Thalia de G le Sam 7 Juin 2014 - 21:36
@Gryphe a écrit:J'ai dû mal comprendre, c’est pas possible autrement...  Razz 
Reportage à l'instant sur l'éventuelle suppression du DNB sur TF1 : "Le Brevet actuel est trop complexe, notamment en raison du Livret de Compétences, il faut donc supprimer le Brevet."
J'ai probablement eu une hallucination acoustique.  Laughing
Je crois avoir plutôt entendu qu'il fallait le réformer.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
John
Médiateur

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par John le Sam 7 Juin 2014 - 21:38
@Gryphe a écrit:J'ai dû mal comprendre, c’est pas possible autrement...  Razz 
Reportage à l'instant sur l'éventuelle suppression du DNB sur TF1 : "Le Brevet actuel est trop complexe, notamment en raison du Livret de Compétences, il faut donc supprimer le Brevet."
J'ai probablement eu une hallucination acoustique.  Laughing
Le ministère a enfin pris la mesure des vrais problèmes qui sont la cause de l'échec scolaire  professeur 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Démission d'Alain Boissinot

par Luigi_B le Lun 9 Juin 2014 - 21:14
Visiblement la question a fait tanguer le CSP cette semaine : démission d'Alain Boissinot.

http://www.touteduc.fr/fr/scolaire/id-9401-demission-d-alain-boissinot-president-du-csp-conseil-superieur-des-programmes-

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par coindeparadis le Mar 10 Juin 2014 - 9:11
il n'a pas "le sentiment d'être toujours compris au sein du conseil dans cette ambition".
Pas seulement au sein du conseil!
Certains ont entretenu "les polémiques" au lieu de les dépasser.
On admire ici la capacité à accepter les points de vue différents (que nos inspecteurs aiment pourtant bien évaluer chez nous)
S'y ajoutent, pour un travail "à marche forcée", des "problèmes de méthode", "certains" ayant "du mal à accepter les contraintes d'un calendrier et de cahiers des charges exigeants"
Et on balance les petits copains avant de partir.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par coindeparadis le Mar 10 Juin 2014 - 9:23
La moitié des candidats ont des résultats inférieurs à la moyenne en français et en maths à l'évaluation finale. En série professionnelle, 73 % des candidats ont une note inférieure à 10/20 en mathématiques, alors qu’ils sont 49 % dans la série générale. En français, l’écart est moins marqué : 41 % des candidats de la série professionnelle et 39 % des candidats de la série générale ont une note inférieure à 10/20. Comme le note la Depp, " 43 % des élèves reçus à l’examen, qui ont donc validé le socle, ont moins de 10/20 à l’épreuve de mathématiques (7 % obtiennent même moins de 5/20). De même, 31 % des élèves admis obtiennent moins de 10/20 à l’épreuve de français".
chiffres données par la DEPP
Et ils iront en seconde générale...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par Roumégueur Ier le Mar 10 Juin 2014 - 9:51
Mort au brevet ! (Ce diplôme qui ne profite qu'aux riches...)
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/06/10062014Accueil.aspx

"A quoi sert le brevet ?
Quel est ce diplôme où les inégalités sociales sont particulièrement fortes ? Où l'évaluation ménage des logiques radicalement opposées sans que cela soit clairement géré ? Où la moitié des élèves peuvent être déclarés très faibles sans que cela influe sur leur résultat final ? C'est le diplôme national du brevet. Les derniers résultats, publiés par la Depp, sonnent le glas d'un examen qui n'a que trop duré.
A première vue le brevet c'est le lieu de la réussite. " En 2013, 85 % des candidats au diplôme national du brevet (DNB) ont réussi l’examen. Les meilleurs résultats sont obtenus par les candidats de la série générale. Ils sont 86 % à obtenir leur diplôme contre 75 % dans la série professionnelle", affirme l'étude de la Depp, la division des études du ministère. Cette première singularité signe déjà les inégalités sociales dans cet examen puisque l'on compte 55% d'enfants de milieu populaire en série professionnelle contre 33% dans la série générale.
Car une des caractéristiques du brevet c'est bien les inégalités sociales. "La quasi-totalité des enfants issus d’un milieu très favorisé obtient le brevet (95,6 %)",écrit la Depp. "En revanche, le taux de réussite est inférieur de 20 points parmi les candidats issus de milieu défavorisé. La proportion de candidats obtenant une mention « Très bien » ou « Bien » varie également fortement selon l’origine sociale des candidats : un candidat sur deux issu d’un milieu très favorisé obtient l’une ou l’autre de ces deux mentions. C’est le cas d’un candidat sur quatre pour ceux d’origine sociale moyenne et d’un candidat sur sept pour ceux issus d’un milieu défavorisé"."
barèges
Neoprof expérimenté

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par barèges le Mar 10 Juin 2014 - 10:00
Car une des caractéristiques du brevet c'est bien les inégalités sociales. "La quasi-totalité des enfants issus d’un milieu très favorisé obtient le brevet (95,6 %)",écrit la Depp. "En revanche, le taux de réussite est inférieur de 20 points parmi les candidats issus de milieu défavorisé.
Caractéristique du brevet... ou du système scolaire actuel ?
Evidemment que ça finit par se voir, quand on évalue sur des critères un minimum objectifs.

avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par coindeparadis le Mar 10 Juin 2014 - 10:44
Comme d'habitude on va supprimer la conséquence sans toucher à la cause...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par Balthamos le Mar 10 Juin 2014 - 16:17
Donc si je suis, le brevet révèle une différence de réussite entre les riches et les pauvres (en allant vite, cf. coindeparadis plus haut).
1- le Brevet n'est pas donné à tout le monde
2- il existe des inégalités de réussite suivant différents critères, dont le critère social.
3- le brevet peut permettre de mettre en valeur cette (ces) inégalité(s). Supprimons le brevet et il n'y aura plus ces inégalités. Ou la politique éducative de l'autruche.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Confirmation finalement : le CSP propose bien de supprimer les épreuves du Brevet

par Luigi_B le Sam 29 Nov 2014 - 11:47
Après des dénégations alambiquées, les choses semblent s'éclaircir dans "Le Monde" du 29/11/14 : http://www.lemonde.fr/education/article/2014/11/29/vers-une-revolution-de-l-evaluation-des-eleves_4531457_1473685.html

Comment rendre l’évaluation scolaire « bienveillante » ? Comment faire pour qu’elle ne soit plus cet instrument de tri au service d’un système élitiste, mais le moyen de faire progresser tous les élèves sans les casser ? C’est une petite révolution que propose le Conseil supérieur des programmes (CSP) en réponse au chantier ouvert par le ministère de l’éducation.

Dans le document remis jeudi 27 novembre par le CSP à la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et que Le Monde a pu consulter, ce sont tous nos repères en matière d’évaluation qui se trouvent chamboulés : fini l’inflation des contrôles, la profusion de notes et de moyennes. Fini, aussi, le diplôme national du brevet tel qu’on le connaît aujourd’hui, avec sa semaine d’épreuves au mois de juin.

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par coindeparadis le Sam 29 Nov 2014 - 11:53
Finis les examens avant la licence, les évaluations qui mettent évidence la dégringolade. Finis les cours, finis les profs (devenus des animateurs-médiateurs), finie l'EN (devenue Education Territoriale).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Handsome Devil
Niveau 9

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par Handsome Devil le Sam 29 Nov 2014 - 14:53
Animation Nationale, plutôt.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par coindeparadis le Sam 29 Nov 2014 - 14:54
Animation Educative Numérique Pour Tous !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Handsome Devil
Niveau 9

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par Handsome Devil le Sam 29 Nov 2014 - 14:59
Comme nouveau logo je propose une image représentative des nouvelles priorités :
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par coindeparadis le Sam 29 Nov 2014 - 15:00
Priorités nulles ? vacuité des enseignements ? ou image manquante ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par Gryphe le Sam 29 Nov 2014 - 15:02
@Luigi_B a écrit:Après des dénégations alambiquées, les choses semblent s'éclaircir dans "Le Monde"

Fini, aussi, le diplôme national du brevet tel qu’on le connaît aujourd’hui, avec sa semaine d’épreuves au mois de juin.

A noter que le syndicat ultra-majoritaire des CDE (SNPDEN-UNSA) revendique cette évolution. Cf. Communiqué diffusé cette semaine :

Le SNPDEN a écrit:
Mais à quoi sert le DNB ?

Alors qu'a eu lieu la consultation sur le socle commun (encore une fois en supprimant les heures de cours des élèves !), le SNPDEN rappelle qu’il n’est pas possible de maintenir simultanément les logiques contradictoires du DNB et d’une évaluation authentique du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Le SNPDEN-UNSA rappelle sa demande de simplification de l’organisation des examens, Brevet des collèges et Baccalauréat, dont le traditionalisme et la boursouflure n’assurent même plus la certitude de ce qu’ils certifient.

Il demande qu’une évaluation faisable et compréhensible du socle commun prenne la place du DNB qui doit disparaître sous sa forme actuelle.

Sur "n'assurent même plus la certitude de ce qu'ils certifient", je pense qu'on sera hélas toutefois tous d'accord. humhum
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: La fin du LPC et du brevet ?

par Luigi_B le Sam 29 Nov 2014 - 15:18
Les grands esprits se rencontrent !

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Un président d'origine modeste bien contrôlée"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum