Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Alexlafée
Niveau 6

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Alexlafée le Ven 22 Aoû 2014 - 13:02
républicain a écrit:
Dans le public, le Directeur d'école n'est même pas un supérieur administratif: c'est l'IEN de la circonscription le premier échelon.
Le fait de "choisir parmi les candidats de même code de priorité" me paraît être une sacrée prérogative et donner au chef d'établissement un pouvoir énorme... Certains aimeraient d'ailleurs étendre ce principe au public en lieu et place du barême. Suspect 

"Garder le confort de la semaine à 4 jours"!
Comment, quoi, horreur! affraid 
Oserais-tu affirmer ici que la semaine Peillon n'a pas été instituée pour lebiendépetinenfants? Je n'ose y croire... Wink

"un pouvoir énorme"....oui en théorie , mais finalement ils sont souvent dépendants des pressions syndicales et rectorales... C'est vrai que comme je viens de l'entreprise, ça ne me choque pas outre mesure que le chef d'établissement recrute un candidat qui intègrera son équipe souvent pendant un bon moment...

"garder le confort de la semaine de 4 jours"...oui, comme beaucoup je pense que le mercredi était vraiment une pause nécessaire pour les enfants. Quand on voit le rythme de beaucoup de jeunes élèves (7h30-18h 4 jours/semaine) , j'estime que cela leur permettait vraiment d'avoir une coupure.
La fin des cours à 15h45 pourrait être intéressante si toutes les communes proposaient des activités culturelle ou sportives mais si c'est juste de la garderie comme cela va être le cas dans de nombreuses communes, je ne vois pas où se trouve le gain de confort pour l'enfant être baigné dans le bruit d'une salle de réfectoire pleine à craquer en cas de pluie...
User21714
Expert spécialisé

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par User21714 le Ven 22 Aoû 2014 - 14:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
républicain a écrit:
Dans le public, le Directeur d'école n'est même pas un supérieur administratif: c'est l'IEN de la circonscription le premier échelon.
Le fait de "choisir parmi les candidats de même code de priorité" me paraît être une sacrée prérogative et donner au chef d'établissement un pouvoir énorme... Certains aimeraient d'ailleurs étendre ce principe au public en lieu et place du barême. Suspect 

"Garder le confort de la semaine à 4 jours"!
Comment, quoi, horreur! affraid 
Oserais-tu affirmer ici que la semaine Peillon n'a pas été instituée pour lebiendépetinenfants? Je n'ose y croire... Wink

"un pouvoir énorme"....oui en théorie , mais finalement ils sont souvent dépendants des pressions syndicales et rectorales... C'est vrai que comme je viens de l'entreprise, ça ne me choque pas outre mesure que le chef d'établissement recrute un candidat qui intègrera son équipe souvent pendant un bon moment...

"garder le confort de la semaine de 4 jours"...oui, comme beaucoup je pense que le mercredi était vraiment une pause nécessaire pour les enfants. Quand on voit le rythme de beaucoup de jeunes élèves (7h30-18h 4 jours/semaine) , j'estime que cela leur permettait vraiment d'avoir une coupure.
La fin des cours à 15h45 pourrait être intéressante si toutes les communes proposaient des activités culturelle ou sportives mais si c'est juste de la garderie comme cela va être le cas dans de nombreuses communes, je ne vois pas où se trouve le gain de confort pour l'enfant être baigné dans le bruit d'une salle de réfectoire pleine à craquer en cas de pluie...

 
avatar
Nicolatsar
Niveau 9

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Nicolatsar le Ven 22 Aoû 2014 - 14:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Simplement liquider l'école publique... Voir les propositions de la Droite concernant le chèque-éducation.
Les profs du privé sont recrutés par les chefs d'établissement et ne sont pas des faignasses de fonctionnaires, eux!
"Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage"...

Les profs du privés ne sont pas exactement recrutés par le chef d’établissement, c'est un peu plus nuancé. L'Etat reste l'employeur, comme pour les profs du public. Le chef d'établissement reçoit les candidats au poste et choisit parmi les candidats de même code de priorité (pas de points dans le privé mais des lettres selon priorité d'emploi ). toutefois, si le rectorat doit placer "en force" quelqu'un d'ultra prioritaire (un prof en perte d'emploi suite à fermeture d'établissement par exemple), le chef d'établissement n'a pas vraiment le choix....
Le chef d'établissement n'est donc pas le supérieur hiérarchique, mais le supérieur administratif...comme dans le public
.

Je confirme...et je suis toujours triste  pale de constater un antagonisme entre public-privé car on est dans le même bateau et pour beaucoup, dont je fais partie, le choix du privé s'est fait par "hasard": des remplacements d'abord (10 ans ) là où j'ai pu; puis un concours (le même!mais  tant qu'à faire je suis restée dans le privé ) puis une année en tant que stagiaire (la même) bref ... Smile 

+1

voir ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?
Contenu sponsorisé

Re: Locon (62) : des parents vont dans le privé pour éviter les nouveaux rythmes scolaires.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum