Un débat au sommet SNALC/FCPE

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Celeborn le Mer 3 Sep 2014 - 9:06

Et sinon, on va arrêter tout de suite tout ce qui relève des sous ou sur-entendus sur les enseignants de telle ou telle discipline et sur le fait qu'ils seraient « perturbés », merci.


Dernière édition par Celeborn le Mer 3 Sep 2014 - 9:21, édité 1 fois

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Tamerlan le Mer 3 Sep 2014 - 9:10

Bonjour,

OK pour des exemples, mais ce matin la page de Sud-Radio et vide et j'aimerai pour citer précisément. Quelqu'un l'a-t-il enregistré ?

Bien cordialement. T.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Tamerlan le Mer 3 Sep 2014 - 9:11

Désolé pour syntaxe et orthographe en vrac. Je ne suis pas trop du matin Smile

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Celeborn le Mer 3 Sep 2014 - 9:13

Chez moi, le lien que j'ai donné fonctionne toujours, pourtant…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Tamerlan le Mer 3 Sep 2014 - 9:14

C'est bon, c'est revenu. Merci Celeborn.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Tamerlan le Mer 3 Sep 2014 - 10:10

Bon, je ne prends que deux exemples pour cause de temps. Moi le mercredi matin je fait du sport Smile
22 : 50 : sur le numérique.
- Raoult :
"on peut plus passer à côté" Effectivement qu'on le veuille ou non. C'est une transformation des pratiques sociales en profondeur, pour le meilleur ou le pire... "rentrer dans le 21° siècle" : formulation maladroite mais c'est bien cela que cela veut dire.
"Pédagogie adapté" " formation" : de part le fait inévitable non ?
- Girard : "pas sûr que le numérique règle " Tout à fait d'accord. Ce n'est pas la société impose des évolutions technologiques que l'on va forcément en faire quelque chose de bien. Une utilisation mal foutue du numérique peut aboutir à une régression pédagogique par rapport à l'utilisation d'un support papier bien maitrisée depuis des siècles. Effectivement l'achat massif de tablettes rassure les politiques et l'opinion, mais en soit ne règlera rien.
Au total : les deux position sont-elles totalement opposées ?
24 : 50 : sur l'échec , les fondamentaux et le redoublement:
- Raoult :
Pose la question des élèves qui n'ont pas le niveau en 6° et on pourtant redoublé : cela ne mérite-t-il pas qu'on s'y attarde ?
Les fondamentaux et le couvreur : au delà de l'exemple maladroit, il me semble que se pose de manière forte la question des "fondamentaux " et de la définition exacte du bagage minimum pour ne pas être noyé dans la classe supérieure. Débat énorme qui interpelle la question du collège unique, de l'orientation précoce etc...
On peut remarquer la remarque du journaliste : apprendre à lire, écrire, compter... Caractéristique d'un débat public pour des non-spécialistes, au lieu d'évoquer une maitrise minimale de ce bagage à un niveau donnée pour suivre une classe supérieure.
On note que Raoult ne préconise pas simplement l'abandon du redoublement mais propose d'utiliser les économies générées à l'accompagnement des élèves en difficultés. Est-ce une position si caricaturale que cela ?
- JR Girard : "ni pour, ni contre bien au contraire" "a part le redoublement pas grand chose". Et remarque effectivement que les économies générées sont passées à autre chose. Mais ça c'est la responsabilité du MEN et de Bercy, non ?
On peut remarquer qu'il n'y a pas de désaccord fondamental sur le sujet.

Il revient ensuite sur les fondamentaux et le désaccord réapparait. C'est donc ce mot qui me semble à la base du débat. Mais vu ce qui a été dit par les deux intervenants sur la nécessité d'un accompagnement précoce des élèves en difficultés au fond les positions ne sont-elles pas rapprochables?

Bien cordialement. T.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Tamerlan le Mer 3 Sep 2014 - 10:12

A nouveau désolé de l'ortho, pas eu le temps de relire...

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par musa le Mer 3 Sep 2014 - 10:39

"Il faut s'adapter à l'enfant et au XXIè siècle, "les enfants sont de plus en plus pluriels, de plus en plus différents" (ah bon?) Il est tellement nul le gars de la FCPE qu'il en devient presque touchant Rolling Eyes .Et c'est très drôle qu'il ait précisément pris comme exemple le club des cinq, sans savoir qu'il se trouvait face au spécialiste international de la question!

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par doctor who le Mer 3 Sep 2014 - 10:46

Les enfants plus différents qu'avant, c'est effectivement un cliché à l'état pur. Que c'est bête !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par benjy_star le Mer 3 Sep 2014 - 12:14

@Celeborn a écrit:Et sinon, on va arrêter tout de suite tout ce qui relève des sous ou sur-entendus sur les enseignants de telle ou telle discipline et sur le fait qu'ils seraient « perturbés », merci.
Ou alors, les expliciter, parce que bon, c'est pas le top de se sentir exclu des blagues des autres ! Very Happy

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Presse-purée le Mer 3 Sep 2014 - 14:46

@ Tamerlan:

pour ma part, il n'y a aucun point de convergence possible avec un type qui a expliqué que:

"l'enseignant doit être au service de l'enfant comme la caissière au service du client".


Outre la profonde misogynie et le classisme qui se dégagent cette phrase, elle dénote une vision effrayante du rapport entre l'enseignant et l'élève ainsi qu'une manière de considérer le rapport au savoir (l'équivalent d'un paquet de café?) qui est une négation de l'acte même d'apprendre.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Isis39 le Mer 3 Sep 2014 - 16:27

@benjy_star a écrit:
@Celeborn a écrit:Et sinon, on va arrêter tout de suite tout ce qui relève des sous ou sur-entendus sur les enseignants de telle ou telle discipline et sur le fait qu'ils seraient « perturbés », merci.
Ou alors, les expliciter, parce que bon, c'est pas le top de se sentir exclu des blagues des autres ! Very Happy

Certains sous-entendent que les profs d'histoire-géo sont perturbés. On a l'habitude, Brighelli nous avait déjà insulté ici-même...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Invité le Mer 3 Sep 2014 - 16:44

@benjy_star a écrit:
@Celeborn a écrit:Et sinon, on va arrêter tout de suite tout ce qui relève des sous ou sur-entendus sur les enseignants de telle ou telle discipline et sur le fait qu'ils seraient « perturbés », merci.
Ou alors, les expliciter, parce que bon, c'est pas le top de se sentir exclu des blagues des autres ! Very Happy
Quand la modération demande d'arrêter tel sous entendu, ce n'est pas pour qu'un autre membre en rajoute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Tamerlan le Mer 3 Sep 2014 - 17:53

@Presse-purée a écrit:@ Tamerlan:

pour ma part, il n'y a aucun point de convergence possible avec un type qui a expliqué que:

"l'enseignant doit être au service de l'enfant comme la caissière au service du client".


Bonsoir,

C'est effectivement une parole lamentable. Mais malgré tout à un moment il faut envisager de trouver des points de convergences pour faire avancer des chantiers... C'est le sens de mes 2 exemples. C'est un peu comme à la guerre, quand une capitulation simple d'un des camps est impossible c'est bien avec ses ennemis qu'on discute pour faire la paix non ?

Bien cordialement.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Presse-purée le Mer 3 Sep 2014 - 17:59

holderfar a écrit:
Quand la modération demande d'arrêter tel sous entendu, ce n'est pas pour qu'un autre membre en rajoute.

A prendre au second degré:
Qu'est-ce que tu sous-entends par là? Very Happy

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par sena le Mer 3 Sep 2014 - 18:15

La notion d'enfant pluriel est très singulière....
On ne débat avec son bourreau! Ce n'est pas une parole lamentable de Raoult c'est une position de fond qui dévoile sa véritable nature!

sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Presse-purée le Mer 3 Sep 2014 - 18:18

@Tamerlan a écrit:
@Presse-purée a écrit:@ Tamerlan:

pour ma part, il n'y a aucun point de convergence possible avec un type qui a expliqué que:

"l'enseignant doit être au service de l'enfant comme la caissière au service du client".


Bonsoir,

C'est effectivement une parole lamentable. Mais malgré tout à un moment il faut envisager de trouver des points de convergences pour faire avancer des chantiers... C'est le sens de mes 2 exemples. C'est un peu comme à la guerre, quand une capitulation simple d'un des camps est impossible c'est bien avec ses ennemis qu'on discute pour faire la paix non ?

Bien cordialement.

Soit, mais le problème est double:
La plupart d'entre nous n'ont pas besoin de la FCPE pour discuter avec les parents, les écouter et avoir de bons rapport avec eux.
Corrolaire: la question de la représentativité, qui se pose actuellement à tous les échelons du politique, auquel il faut ajouter la question du traitement médiatique de l'éducation.
Je m'explique: de l'extérieur, les propos de ce monsieur semblent être ceux de TOUS LES PARENTS, non pas parce que ce monsieur s'arroge cette prérogative, mais parce que le traitement médiatique donne cette impression. Rapporté au nombre de votants potentiels, la FCPE représente quoi? Personnellement, en plus de dix ans, je n'ai jamais croisé un représentant FCPE. Nous avons des représentants de parents dans mon établissement, avec lesquels nous travaillons en harmonie. Mais ils ne sont pas FCPE (ni même PEEP). Et ils ne tiennent pas vraiment le même discours que ce monsieur.
Allons plus loin: il faudrait aussi examiner les doublons.
Combien de membres très actifs de la FCPE militent dans une autre structure (un syndicat enseignant ou un parti politique), ce qui peut donner au niveau médiatique l'illusion du nombre alors que sur le terrain, ils ne représentent rien. Par exemple, il y a des syndicats, sur-représentés sur les réseaux sociaux, en contact avec des journalistes éducation, que je n'ai jamais vu dans mon bahut... Bref, il y a décalage avec la base, qui se voit imposer des réformes dont elle ne veut pas, qui sont relayées médiatiquement par connivence entre les médias et les syndicats minoritaires (mais représentatifs). Par exemple, si je ne me trompe pas, la réforme des statuts de 50 a recueilli 17.08% de votes positifs, mais sera tout de même appliquée. En outre, un des syndicats qui a voté pour a fait sa déclaration liminaire via ... un chef d'établissement, ce qui pose tout de même vaguement problème (du point de vue symbolique notamment).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Gryphe le Mer 3 Sep 2014 - 18:31

@Presse-purée a écrit:En outre, un des syndicats qui a voté pour a fait sa déclaration liminaire via ... un chef d'établissement, ce qui pose tout de même vaguement problème (du point de vue symbolique notamment).
Tu parles de gens qui sont contre le bac et les prépas mais qui exercent dans des lycées très en vue avec des classes prépa ?  scratch

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Presse-purée le Mer 3 Sep 2014 - 18:34

@Gryphe a écrit:
@Presse-purée a écrit:En outre, un des syndicats qui a voté pour a fait sa déclaration liminaire via ... un chef d'établissement, ce qui pose tout de même vaguement problème (du point de vue symbolique notamment).
Tu parles de gens qui sont contre le bac et les prépas mais qui exercent dans des lycées très en vue avec des classes prépa ?  scratch

Je ne sais pas, je ne connais pas le détail du curriculum de la personne en question. J'ai juste vu la dispute sur Twitter.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un débat au sommet SNALC/FCPE

Message par Tamerlan le Mer 3 Sep 2014 - 18:38

Entièrement d'accord avec toi Presse-Purée. C'est la question de la représentativité et cela vaut pour les syndicats. Mais quel autre système possible ?  Une nuance cependant, j'ai toujours eu dans mes CA des représentants des associations de parents. Actuellement 3 sont représentés dans mon lycée : FCPE, PEEP et une locale. Ils ne sont pas forcément toujours en phase avec leurs instances nationales mais les syndiqués de mon lycée non plus. Mais ça c'est le fait d'avoir les mains dans le cambouis...

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum