Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par John le Sam 8 Nov - 19:24

[...]Plusieurs enseignements peuvent être tirés de la recension de cette littérature sur l’efficacité des méthodes ou approches pédagogiques. Sur les méthodes elles-mêmes tout d’abord, il ressort que les approches structurées, explicites, font preuve d’une particulière efficacité, notamment pour l’acquisition des compétences de base, lorsque les élèves sont jeunes et/ou lorsqu’ils connaissent des difficultés. L’approche structurée n’est pas synonyme d’enseignement magistral. [...] Guidés par les enseignants, les élèves sont ainsi amenés à clarifier, à formaliser et à expliciter leurs raisonnements.

Cela n’exclut pas d’emblée, pour d’autres compétences, pour des élèves d’âge plus avancé ou déjà suffisamment à l’aise, le recours à d’autres méthodes. Mais cela autorise néanmoins, pour les compétences de base et les publics évoqués supra, à recommander « en première intention » un enseignement explicite et structuré, accompagné de pratiques d’apprentissage coopératif.

Il ressort un autre résultat, potentiellement décevant, de ces études : l’ampleur des effets mis en évidence est souvent limitée, et ce d’autant plus que l’échantillon est important et que l’effet propre de l’expérimentation joue moins. La première raison en est que des facteurs plus puissants déterminent prioritairement les résultats des élèves, à commencer par leur niveau initial, leur environnement et leurs capacités. La deuxième raison, qui est rarement évoquée, est tout simplement qu’en moyenne les pratiques des enseignants sont déjà relativement efficaces. Dans ces études, on compare toujours plusieurs méthodes ou bien des approches innovantes à des approches « traditionnelles » ou « habituelles ». Les méthodes innovantes, on l’a dit, ne se distinguent pas toujours positivement des méthodes traditionnelles : l’innovation n’est pas une garantie d’efficacité. Mais même lorsqu’elles démontrent une efficacité particulière, c’est toujours par rapport à des pratiques qui ont elles-mêmes une certaine efficacité.

[...] De nombreux enseignants pratiquent ainsi un enseignement systématique, explicite, structuré, sans pour autant se référer à une méthode particulière. D’aucuns estiment qu’il ne faudrait absolument pas parler de méthode, car le terme est trop flou, trop englobant ou laisse suggérer un formalisme qui est en fait absent. Utiliser le terme méthode nous permet simplement de regrouper un certain nombre de pratiques, mais on doit bien garder à l’esprit que les frontières entre méthodes ne sont pas toujours précises et que dans les faits, la pratique de chaque enseignant ne se résume évidemment pas à la stricte mise en œuvre d’une méthode.

Sur la méthodologie des études, on doit saluer les efforts réalisés par les équipes de recherche. La qualité des études est en augmentation, le recours à des expériences contrôlées de plus en plus fréquent. Si l’expérience contrôlée permet de s’assurer de la validité interne de l’étude (comparabilité du groupe expérimental et du groupe traitement, traitement des biais de sélection), la question de la validité externe ne doit pas être laissée de côté. Une méthode qui démontre une particulière efficacité en contexte expérimental, avec des enseignants volontaires, peut se révéler difficilement appropriable ou susciter un faible niveau d’adhésion de la part du corps enseignant. De ce point de vue, les méthodes structurées et explicites pourraient avoir un certain avantage, car elles sont sans doute plus aisément compréhensibles et appropriables que d’autres méthodes plus difficiles à cerner.[...]
http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/doc_de_travail_12aout_vupyc-11-09.pdf

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par Iphigénie le Sam 8 Nov - 22:40

il ressort que les approches structurées, explicites, font preuve d’une particulière efficacité, notamment pour l’acquisition des compétences de base, lorsque les élèves sont jeunes et/ou lorsqu’ils connaissent des difficultés.

Ah ben! pour avoir du bon sens aujourd'hui, il faut intégrer un comité d'experts qui après des années de réflexion intense disent ce que toute personne sensée sait depuis le début... Rolling Eyes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par pmuller le Sam 8 Nov - 22:56

Le titre, John, est très bien vu et résume tout ou presque dans l'EN aujourd'hui...

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par Ma'am le Dim 9 Nov - 2:47

Tiens je vais faire lire ça à mon collègue IMF qui est persuadé qu'il est meilleur que tout le monde et qu'il est le seul à savoir enseigner à l'école dans un océan de médiocrité...

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par Dr Raynal le Dim 9 Nov - 9:44

Hélé, le roi semble bien nu...
Ce document corrobore ceux, plus anciens, que j'avais déniché en provenance du Québec, qui montraient l'efficacité de l'enseignement "explicite & structuré" par rapport à des méthodes plus "innovantes". Je tenais ce doc dans mon ordi lors de ma dernière inspection, afin d'engager la bataille avec mon IPR au cas où cette dernière m'aurait reprochée mes approches (ce qu'elle se garda bien de faire de façon "frontale", d'ailleurs).

Je retiens cette perle bouleversifiante : "des facteurs plus puissants déterminent prioritairement les résultats des élèves, à commencer par leur niveau initial, leur environnement et leurs capacités" . Une découverte pareille mérite un prix. abi

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par ycombe le Dim 9 Nov - 10:04


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par Bouboule le Dim 9 Nov - 16:23

Ce que j'observe en physique-chimie est qu'on essaie de modifier l'évaluation finale pour que seuls ceux qui suivent les méthodes pédagogiques préconisées réussissent. À en nier les sciences et à mon avis contradictoire avec la notion de compétences.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par User5899 le Dim 9 Nov - 19:38

"on doit bien garder à l’esprit que les frontières entre méthodes ne sont pas toujours précises et que dans les faits, la pratique de chaque enseignant ne se résume évidemment pas à la stricte mise en œuvre d’une méthode."

Reste plus qu'à inventer la roue, le feu, et on pourra y aller, je crois.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par leyade le Dim 9 Nov - 19:39

Cripure a écrit:"on doit bien garder à l’esprit que les frontières entre méthodes ne sont pas toujours précises et que dans les faits, la pratique de chaque enseignant ne se résume évidemment pas à la stricte mise en œuvre d’une méthode."

Reste plus qu'à inventer la roue, le feu, et on pourra y aller, je crois.

Laughing

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par leyade le Dim 9 Nov - 19:42

Je le vois plutôt comme cette confusion qui mine totalement les "penseurs" de l'éduc nat entre la cerise et le gâteau.
Voir l'autre topic sur les tablettes, ou le réseau à 600 000 euros...

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par Zappons le Dim 9 Nov - 21:04

Est-ce qu'on peut enfin espérer un retour à la raison de la part des décideurs à la suite de cet article, pensez-vous ?

Il n'est peut être pas encore trop tard…

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par egomet le Lun 10 Nov - 0:55

@Zappons a écrit:Est-ce qu'on peut enfin espérer un retour à la raison de la part des décideurs à la suite de cet article, pensez-vous ?

Il n'est peut être pas encore trop tard…

Ben non, c'est conservateur. Par principe, c'est mal pour un gouvernement socialiste.  Il faut REFORMER! C'est une évidence,  voyons!
Et puis de toute façon,  la vraie question de l'école,  c'est l'égalité,  pas le savoir.  Depuis le temps qu'on vous le dit!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par Ed is Dead le Lun 10 Nov - 1:50

Moi ce que j'aime, c'est la manière dont le statut des sciences de l'éduc évolue selon le résultat de l'étude. Celui de france stratégie aussi d'ailleurs.
Par contre, le rapport en lui même ne traite pas directement "d'innovations", en tout cas pas au sens ou on l'entend souvent en ce moment (pratiques expérimentales avec un enseignant ou une équipe porteurs de leur projet). Il compare plutôt des programmes institutionnels, à la fois matériels (le choix d'un manuel) ou structurels (l'organisation de groupes de remédiation), toujours à échelle large.
C'est assez intéressant parce que décrit assez justement, avec les réserves évoquées par l'auteur d'ailleurs.

Ed is Dead
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des effets très modestes des innovations pédagogiques

Message par Pseudo le Lun 10 Nov - 1:58

Cripure a écrit:"on doit bien garder à l’esprit que les frontières entre méthodes ne sont pas toujours précises et que dans les faits, la pratique de chaque enseignant ne se résume évidemment pas à la stricte mise en œuvre d’une méthode."

Reste plus qu'à inventer la roue, le feu, et on pourra y aller, je crois.

C'est bien ça, malheureusement.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum