Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Malaga le Lun 15 Déc 2014 - 22:06

Sanctionner un élève pour des propos rapportés par un autre élève, sans aucun témoin, peut s'avérer difficile si l'élève coupable nie. C'est la parole d'un élève contre un autre et même si on "sent" qui dit la vérité, s'appuyer là-dessus pour sanctionner me semble compliqué.

Néanmoins, un entretien en tête-à-tête avec l'élève qui a tenu les propos peut lui faire peur. Lui dire que les moqueries qu'il fait sur les élèves ont été entendues, que si cela continue, ça sera sanctionné car cela peut être assimilé à du harcèlement etc.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Reine Margot le Lun 15 Déc 2014 - 22:07

@Audrey a écrit:

Violet: j'ai exprimé clairement dans mon message ma volonté de parler à l'élève incriminé. C'était sur ça que la réaction demandée portait.

"je répète: je ne connais pas le coupable"

Je ne comprends pas... heu

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par nina67 le Lun 15 Déc 2014 - 22:08

Moi, je trouve ce que tu as dit à l'élève qui t'a raconté cela très bien. Pourquoi aller plus loin ?

_________________
"Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grandes avec le temps"
Beckett, in Molloy

nina67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Audrey le Lun 15 Déc 2014 - 22:10

@Malaga a écrit:Sanctionner un élève pour des propos rapportés par un autre élève, sans aucun témoin, peut s'avérer difficile si l'élève coupable nie. C'est la parole d'un élève contre un autre et même si on "sent" qui dit la vérité, s'appuyer là-dessus pour sanctionner me semble compliqué.

Néanmoins, un entretien en tête-à-tête avec l'élève qui a tenu les propos peut lui faire peur. Lui dire que les moqueries qu'il fait sur les élèves ont été entendues, que si cela continue, ça sera sanctionné car cela peut être assimilé à du harcèlement etc.

J'ai mis "sanction"...entre guillemets, car évidemment, je ne peux sanctionner pour des propos rapportés...

Reine, je connais l'identité de l'élève coupable, mais c'est tout. Je ne sais pas de quoi il a l'air ou comment il se comporte par ailleurs. Je ne l'ai jamais eu.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Clodoald le Lun 15 Déc 2014 - 22:11

Ok. je comprends mieux le contexte.
Il faut voir alors avec cet élève effectivement.
Mais comment faire? Dire qu'un tel a dénoncé ses propos?

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par leyade le Lun 15 Déc 2014 - 22:11

@Malaga a écrit:Sanctionner un élève pour des propos rapportés par un autre élève, sans aucun témoin, peut s'avérer difficile si l'élève coupable nie. C'est la parole d'un élève contre un autre et même si on "sent" qui dit la vérité, s'appuyer là-dessus pour sanctionner me semble compliqué.

Néanmoins, un entretien en tête-à-tête avec l'élève qui a tenu les propos peut lui faire peur. Lui dire que les moqueries qu'il fait sur les élèves ont été entendues, que si cela continue, ça sera sanctionné car cela peut être assimilé à du harcèlement etc.

+1

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Reine Margot le Lun 15 Déc 2014 - 22:11

Je suis d'accord avec Nina, tu as bien parlé à l'élève embêté, ça a dû le rassurer. Aller plus loin semble compliqué sans preuve, que feras-tu s'il nie?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Lombalgia le Lun 15 Déc 2014 - 22:24

Agir seule peut se retourner contre toi. Si tu le recadres, qu'il se plaint à ses parents et que ceux-ci font remonter à la direction, tu peux (HELAS) être amenée à t'expliquer. Cet élève n'est pas sous ton autorité, tu n'as pas de preuve et un autre élève peut être victime de représailles. C'est la raison pour laquelle si tu souhaites ne pas en rester là un "médiateur" (CPE, infirmière, documentaliste ou je ne sais qui d'autre ayant autorité sur l'ensemble des élèves), avec qui le courant passe bien pour toi, qui te semble avoir de l'énergie, du bon sens et de la finesse peut demander à le voir, avec ou sans toi comme tu préfères.

Lombalgia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par ysabel le Lun 15 Déc 2014 - 22:26

@Violet a écrit:Je ne ferais rien...

idem.

pas la peine qu'une parole sans intérêt ne devienne centrale. En faisant qqch c'est vraiment lui donner de l'importance.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par leyade le Lun 15 Déc 2014 - 22:28

sorry, private joke inside:

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Provence le Lun 15 Déc 2014 - 22:30

Je signalerais à la CPE que l'élève obèse se plaint d'être victime de moqueries, même si elle doit déjà le savoir.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par kero le Lun 15 Déc 2014 - 22:36

Très franchement, dire un truc comme ça, c'est juste normal. Au pire pas très classe.

C'est comme les vulgarités ou les discussions de cul. Normal entre potes, déplacé dans d'autres contextes.

Je sais parfaitement que mes élèves, discutant entre eux de la dernière punition de Monsieur Kero, me traitent de tous les noms. Normal. Je ne faisais pas autre chose à leur âge. Ce serait ridicule de supposer que ce ne soit pas le cas. Je ne veux juste pas entendre de mots en ma présence, auquel cas je sanctionne lourdement.

À vouloir t'élever contre cette histoire, tu vas juste, plus qu'autre chose, enfoncé le gosse qui a du mal avec son obésité.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Balthamos le Lun 15 Déc 2014 - 22:38

Je suis de l'avis de Provence. Signaler l'incident n'est pas déléguer le problème.
Et c'est peut être plus grave qu'une simple moquerie (harcèlement) donc le signaler reste la meilleure solution.
Après tout on est prof, pas CPE.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Gryphe le Mar 16 Déc 2014 - 8:17

@Audrey a écrit: lui, il a un ptit pois à la place du cerveau
Et toc ! araignée

(Désolée, je n'ai pas plus constructif là comme ça, de bon matin.)
J'espère que tu parviendras à arranger l'affaire. Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Normandyx le Mar 16 Déc 2014 - 8:39

@kero a écrit:Très franchement, dire un truc comme ça, c'est juste normal. Au pire pas très classe.

C'est comme les vulgarités ou les discussions de cul. Normal entre potes, déplacé dans d'autres contextes.

Je sais parfaitement que mes élèves, discutant entre eux de la dernière punition de Monsieur Kero, me traitent de tous les noms. Normal. Je ne faisais pas autre chose à leur âge. Ce serait ridicule de supposer que ce ne soit pas le cas. Je ne veux juste pas entendre de mots en ma présence, auquel cas je sanctionne lourdement.

À vouloir t'élever contre cette histoire, tu vas juste, plus qu'autre chose, enfoncé le gosse qui a du mal avec son obésité.

+1, à peser le pour et le contre d'une intervention, quel sera son effet? valoriser les propos de couloir de l'indélicat?
que cherchait celui qui a répété ce propos? faire punir l'autre ou se rassurer? il semble avoir été rassuré, est-il utile d'aller plus loin?

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Croustibapt le Mar 16 Déc 2014 - 14:47

Comme beaucoup, je ne ferais rien non plus. L'important, c'est de rassurer l'élève, et ta réponse était parfaite je trouve !

Après, j'imagine que les élèves ne sont pas tendres avec nous lors de leurs discussions privées, et c'est de bonne guerre.

_________________
Discipline & Bonté

Croustibapt
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Cicyle le Mar 16 Déc 2014 - 14:56

@Provence a écrit:Je signalerais à la CPE que l'élève obèse se plaint d'être victime de moqueries, même si elle doit déjà le savoir.
Pareil. Ce qui est embêtant, c'est qu'il se soit servi de ça pour se moquer de l'autre élève. Ce que les élèves disent sur nous, quand ils sont hors de classe (et à plus forte raison, ceux qu'on n'a pas en classe), peu importe...

Cicyle
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Rendash le Mar 16 Déc 2014 - 17:23

@Cicyle a écrit:
@Provence a écrit:Je signalerais à la CPE que l'élève obèse se plaint d'être victime de moqueries, même si elle doit déjà le savoir.
Pareil. Ce qui est embêtant, c'est qu'il se soit servi de ça pour se moquer de l'autre élève. Ce que les élèves disent sur nous, quand ils sont hors de classe (et à plus forte raison, ceux qu'on n'a pas en classe), peu importe...

Et c'est bien ce qui a l'air d'embêter Audrey, et ce pour quoi elle souhaite réagir.

Audrey, est-ce que l'élève qui s'est plaint à toi a dit que c'était récurrent, ce genre de réflexions à son encontre? C'est là qu'il y aurait matière à réagir, et fort, à mon humble avis. Et peut-être faudrait-il, contrairement à ce que tu souhaites, que quelqu'un d'autre s'en charge, sans quoi le coupable pourrait ensuite se vanter de t'avoir touchée, toi, et ne pas comprendre que c'est son attitude vis-à-vis de son camarade qui est réprimandée.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Normandyx le Mar 16 Déc 2014 - 17:28

@Croustibapt a écrit:Comme beaucoup, je ne ferais rien non plus. L'important, c'est de rassurer l'élève, et ta réponse était parfaite je trouve !

Après, j'imagine que les élèves ne sont pas tendres avec nous lors de leurs discussions privées, et c'est de bonne guerre.
bah oui, parce qu'en fin de période quand ils m'énervent bien, je ne suis pas toujours très tendre quand je parle des orchidoclastes de ma classe ou de la cour de récré qui sont chez mes collègues, je ne me prive pas, y compris quand je les imite... ça donne du contenu aux conseils de maîtres Laughing

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par nina67 le Mar 16 Déc 2014 - 18:50

Purée, si un élève passait dans le couloir pendant que nous parlons de certains élèves..... hum hum

_________________
"Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grandes avec le temps"
Beckett, in Molloy

nina67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagiriez-vous à ces propos tenus par un élève ?

Message par Marie Laetitia le Mar 16 Déc 2014 - 19:09

@Audrey a écrit:Justement, Sylvain, je voulais savoir comment mener l'entretien pour le remettre à sa place et le faire trembler un peu.

J'avoue que je suis surprise de voir que personne me me suit sur le terrain de la "sanction"...
Bref...

Merci quand même.

Plutôt qu'une sanction, j'envisagerais plutôt de confier l'élève au CPE pour un entretien sur le fait de se moquer des autres (voire de harceler) sur leur physique ou un autre critère. Avec comme avertissement qu'une fois, ça passe (sur le dos de la bêtise), la fois prochaine, ça cassera et ça sera rapport d'incident (puisque ça peut être considéré comme humiliation voire discrimination à l'égard d'un camarade). Et lui faire comprendre que ce genre de moquerie ça peut finir en dépôt de plainte pour harcèlement sur un camarade.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum