Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par Tyler26 le Mar 27 Jan 2015 - 20:01

Bonjour,

Je suis professeur d'arts plastiques, affecté en ZEP cette année et je constate clairement qu'on a pas du tout les moyens pour faire notre travail.
Voici le schéma type du déroulement d'un cours avec une classe :
- Je vais dans la cour les chercher : c'est l'anarchie, personne est rangé, la moitié des élèves n'est pas au poteau, quelques élèves m'assaillent de questions... J'attends quelques secondes et go...
- Devant la salle : les élèves ne se rangent pas : s'amusent, s'agitent, m'assaillent de questions, font un boucan pas possible, parfois des bagarres
J'attends, je menace, c'est long et le résultat est très moyen...
Je les fais rentrer dans la classe tant bien que mal...
- Entrée en classe : j'attends qu'ils se lèvent et se taisent. C'est très long voire des fois impossible : bavardages, agitation, beaucoup de bruit, ils m'assaillent de questions, les retardataires arrivent, parfois des bagarres, les élèves ne respectent pas le plan de classe, je dois remplir l'appel avant qu'un surveillant ne passe... j'aimerais commencer le cours aussi!
Cours : pas de matériel, n'écoutent rien (puis me demandent ce qu'il faut faire!!!), ne veulent pas comprendre, pas travailler, bavardent, s'agitent, lancent des boulettes, mâchent du chewing-gum, ne rendent pas l'heure les travaux ou sont en retard et autonomie nulle : ils m'assaillent de questions pour tout et tout le long, me grattent du matériel... !
Le problème c'est que les classes sont constituées ainsi : environ 25 élèves
Entre 1 et 5 élèves sont très durs : refus d'obéir, démotivation pour tout travail scolaire...
La majorité des élèves ne pensent qu'à s'amuser ou bavarder allègrement, le travail passe après. Ils ne sont pas suivis du tout par les parents...
Et enfin entre 1 et 5 élèves sont sérieux et travailleurs : les pauvres sont noyés dans ces classes dures...
Je passe mon temps à leur demander de se taire, à prendre leurs carnets (difficile à obtenir : négociation, je l'ai pas...) à les menacer, à les séparer...
Rien n'y fait : on fait cours dans un vacarme pas possible...
Fin de cours : ils partent vite si fin de journée ou traînent si le cours suivant est déplaisant. Ils laissent leurs place sales.
Je constate souvent des vols et détérioration.

Mon avis : s'il y avait moins de cas difficiles par classe, je pourrai plus facilement gérer mais là le rapport de force est trop grand. Mon attention est monopolisée par des élèves très durs qu'on ne peut pas exclure à chaque cours et que j'essaye de tempérer (Il faudrait au moins en exclure 3 chaque heure en sachant que j'ai 18 heures/semaine...)
Les autres très bavards et pas autonomes du tout s'en donnent à coeur joie...

C'est malheureux mais comment réussissez vous à bien travailler en zep !!!
J'en viens à cette conclusion : c'est juste impossible!
Le prof d'AP qui était à ma place l'an dernier faisait que de l'histoire des arts (écrit) et des contrôles écrit. Est ce la solution ?
Si quelqu'un peut me conseiller ou me donner son avis?
Merci d'avance


Dernière édition par Hermione0908 le Mer 28 Jan 2015 - 13:37, édité 1 fois (Raison : Coquille titre)

Tyler26
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par Cowabunga le Mar 27 Jan 2015 - 20:14

D'abord une chose : aussi apocalyptique que cette situation puisse paraître...
- elle est ordinaire en éducation prioritaire ;
- elle est rattrapable.
Le secret, c'est de frapper vite et sans états d'âme. Le piège, c'est d'accorder ton attention aux relous plutôt qu'aux choupis.
Tu as besoin de matériel :
- fiches de demande de retenue préremplies ;
- fiches d'exclusion de cours préremplies ;
- batteries de punition, de travaux supplémentaires.

Ensuite, tu t'attaques aux urgences, et de façon méthodique. Définis ta priorité, par exemple : Je veux que les élèves soient rangés dans la cour. Tu peux rester jusqu'à ce que tout le monde soit rangé, punir tous ceux qui ne le sont pas, trouver autre chose, à toi de voir. Avant de faire quoi que ce soit, n'oublie pas de l'annoncer aux élèves : "je voudrais que tout le monde soit rangé dans la cour, donc j'attends que vous soyez tous là demain, et si ce n'est pas le cas, je t'attache par les pieds et je te traîne avec ma bagnole. (simple exemple, évidemment, remplace les champs en italique par ce que tu veux)

Et surtout, souris. C'est très important. Keep calm and smile.

Si possible, tu flanques tout de suite au tableau une activité facile et rapide à faire, notée. La mayonnaise prend lentement mais elle prend. Appuie-toi sur les gentils, valorise-les sans cesse, les autres auront envie d'être comme eux (ok, pas tous).
Courage ! fleurs

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par Enaeco le Mar 27 Jan 2015 - 20:25

Bonjour.

J'ai passé une année en ZEP. Je n'ai pas eu le sentiment de m'en être sorti suffisamment et j'ai en tout cas été assez marqué par cette année.

Quelques conseils, remarques en vrac.
D'autres ont réussi/réussissent mieux que moi et te seront probablement de meilleur conseil.
Tu parles d'une affectation "cette année". C'est un poste fixe ou une affectation en tant que TZR?

Le point le plus important à mes yeux : préserve toi. N'hésite pas à mettre de la distance avec ton boulot. Ne te tue pas au travail.

Il faut que tu arrives à avoir des moments de calme pendant la séance. Éventuellement courts au début que tu apprendras à allonger. Faire écrire est à mes yeux la meilleure solution pour obtenir le silence.
Au vidéoprojecteur si tu as. Comme ça tu peux circuler et t'assurer que tout le monde écrit. Tu prévois des stylos et des feuilles blanches pour les récalcitrants. Tu préviens que si le matériel n'est pas amené tu n'accepteras la prochaine fois.
Tu peux éventuellement les faire écrire en fin de séance en leur disant qu'ils ne sortiront pas tant que tu n'auras pas fini ce que tu as prévu de leur faire noter.
Ca te permettra de t'assurer qu'il n'y a pas de saleté. Pour ce point, fais leur remarquer que la salle est propre à leur arrivée et qu'elle devra être propre à leur départ. (ça évitera les "c'est pas mon papier, pourquoi je le ramasserai?").

Enfin, n'hésite pas à exclure. Certains classes présentent rapidement un tout autre visage quand on en a exclus un ou deux.
Tu prépares des rapports d'exclusions/incidents à l'avance pour les mettre vite dehors, avec du travail à faire (un texte à recopier bêtement).
ça calme souvent les autres et/ou ça sert de leçon.

Voila un début de proposition. Ca me parait être un début, même si tu ne t'épanouis pas à travers les séances que tu proposeras à tes élèves. Et je sais de quoi je parle, ayant une matière à "travaux pratiques".

Il y a des points sur lesquels ça me parait être une trop grosse perte d'énergie, ou alors pas une priorité à l'heure actuelle et "réservé aux plus expérimentés", comme la gestion dans la cours/les couloirs.

Bon courage.

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par oxa le Mar 27 Jan 2015 - 20:52

réponse par message privé (cf ta "messagerie"). topela


oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par lapdm le Mer 28 Jan 2015 - 10:41

S'ils n'ont pas leur matériel, tu ne les laisses pas entrer et tu les mets absents.
Le matériel est indispensable en arts plastiques, ceux qui ne l'ont pas c'est qu'ils viennent pour ne pas travailler.

lapdm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par kero le Mer 28 Jan 2015 - 12:27

Je plussoie ce qui a été dit jusque là.

J'ai tiqué sur un détail: plusieurs fois tu expliques que tu menaces, mais tu ne parles jamais de punitions. Il faut faire exactement le contraire: ne pas menacer, mais sanctionner.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par COCOaine le Mer 28 Jan 2015 - 13:26

@lapdm a écrit:S'ils n'ont pas leur matériel, tu ne les laisses pas entrer et tu les mets absents.
Le matériel est indispensable en arts plastiques, ceux qui ne l'ont pas c'est qu'ils viennent pour ne pas travailler.

Je suis un peu dans le même cas mais sans être en ZEP et je suis en lycée...

Les élèves viennent car y a de la lumière et du chauffage, je suis un des prof de la spécialité du Bac Pro, ça n'empêche pas les élèves de venir sans leurs outils, sans envie de travailler, sans envie de lire un énoncé ou un cours... Ils viennent mais sans être la...

La dernière fois j'en ai viré un car il n'avait pas ses outils d'atelier, sans vergogne le CPE me l'a renvoyé et m'a dit que ce n'etait pas un justificatif pour être viré du cours...

En schéma, ils n'ont jamais de crayon, ni de règle... La dernière fois la moitié de la classe n'avait pas son classeur avec le cours dedans...

Alors j'ai décidé une chose... Ceux qui ne veulent rien foutre, vu que je ne peux pas les virer, ils vont au fond de la classe et je ne m'en occupe plus... Et ça peut paraître con, mais quand je fais ça ils sont vexer et travaillent...

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par kero le Mer 28 Jan 2015 - 13:27

@COCOaine a écrit:
@lapdm a écrit:S'ils n'ont pas leur matériel, tu ne les laisses pas entrer et tu les mets absents.
Le matériel est indispensable en arts plastiques, ceux qui ne l'ont pas c'est qu'ils viennent pour ne pas travailler.

Je suis un peu dans le même cas mais sans être en ZEP et je suis en lycée...

Les élèves viennent car y a de la lumière et du chauffage, je suis un des prof de la spécialité du Bac Pro, ça n'empêche pas les élèves de venir sans leurs outils, sans envie de travailler, sans envie de lire un énoncé ou un cours... Ils viennent mais sans être la...

La dernière fois j'en ai viré un car il n'avait pas ses outils d'atelier, sans vergogne le CPE me l'a renvoyé et m'a dit que ce n'etait pas un justificatif pour être viré du cours...

Elle a raison.

Bien que je trouve la méthode discutable. Il eut été bien mieux de ne pas le renvoyer et t'en faire part ensuite.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par User5899 le Mer 28 Jan 2015 - 13:34

@Cowabunga a écrit:D'abord une chose : aussi apocalyptique que cette situation puisse paraître...
- elle est ordinaire en éducation prioritaire ;
Donc elle est le signe évident que "éducation prioritaire" est une expression méprisé par le ministère, car dans ce que décrit notre collègue, de nombreux points ressortissent à une action non pertinente de la direction et de l'équipe éducative. Rien dans ce récit ne permet de comprendre où est l'urgence prioritaire d'éduquer, on laisse les élève former un zoo.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par COCOaine le Mer 28 Jan 2015 - 13:43

@kero a écrit:

Elle a raison.

Bien que je trouve la méthode discutable. Il eut été bien mieux de ne pas le renvoyer et t'en faire part ensuite.

Et donc le message véhiculé est :

-Pas grave gamin, tu n'as pas tes outils, ce n'est pas de ta faute, le prof va se démerder pour te trouver une autre activité...


Je les forme pour le monde pro... Un fait comme ça passe une fois, après il se faire virer...

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par kero le Mer 28 Jan 2015 - 13:53

@COCOaine a écrit:
@kero a écrit:

Elle a raison.

Bien que je trouve la méthode discutable. Il eut été bien mieux de ne pas le renvoyer et t'en faire part ensuite.

Et donc le message véhiculé est :

-Pas grave gamin, tu n'as pas tes outils, ce n'est pas de ta faute, le prof va se démerder pour te trouver une autre activité...

Pas nécessairement. Il y a d'autres moyens de sanctionner le manque de matériel. Entre le laxisme absolu et l'exclusion, des moyens d'action il y en a beaucoup.


Dernière édition par kero le Mer 28 Jan 2015 - 13:54, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par nitescence le Mer 28 Jan 2015 - 13:54

Un truc : je laisse dormir les élèves qui dorment, au moins ils ne dérangent pas le reste de la classe pendant ce temps-là ! Cette année, j'en ai trois qui dorment réellement en cours : je les laisse faire, il faut juste les réveiller à la fin du cours.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par kero le Mer 28 Jan 2015 - 13:58

Cripure a écrit:
@Cowabunga a écrit:D'abord une chose : aussi apocalyptique que cette situation puisse paraître...
- elle est ordinaire en éducation prioritaire ;
Donc elle est le signe évident que "éducation prioritaire" est une expression méprisé par le ministère, car dans ce que décrit notre collègue, de nombreux points ressortissent à une action non pertinente de la direction et de l'équipe éducative. Rien dans ce récit ne permet de comprendre où est l'urgence prioritaire d'éduquer, on laisse les élève former un zoo.

Au-delà des hypocrisies ministérielles et des insuffisances des équipes de direction, en l'occurrence, dans ce cas particulier, il y a déjà un déficit au niveau de la gestion de classe par l'enseignant lui-même. En tout cas, c'est ce qu'il ressort du récit, dans lequel il n'est nullement mention de punitions ou autres mesures adoptées pour recadrer les comportements. Mais ce n'est pas un drame. Ça se travaille et ça s'apprend.

Un élève qui met un boxon tel qu'on ne peut plus travailler doit être exclu.
Un élève qui refuse d'obtempérer aux ordres doit faire l'objet d'un rapport.
Un élève qui persiste à ne pas se ranger correctement doit être puni.
S'ils partent vite en fin de journée en laissant la salle dans le désordre, on leur interdit de sortir tant que la classe n'est pas rangée.

Et ainsi de suite...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par COCOaine le Mer 28 Jan 2015 - 14:08

@kero a écrit:
@COCOaine a écrit:
@kero a écrit:

Elle a raison.

Bien que je trouve la méthode discutable. Il eut été bien mieux de ne pas le renvoyer et t'en faire part ensuite.

Et donc le message véhiculé est :

-Pas grave gamin, tu n'as pas tes outils, ce n'est pas de ta faute, le prof va se démerder pour te trouver une autre activité...

Pas nécessairement. Il y a d'autres moyens de sanctionner le manque de matériel. Entre le laxisme absolu et l'exclusion, des moyens d'action il y en a beaucoup.

Perso je les ai 4h d'affilées, et ils ont besoins de leur matériel... Sans ça ils regardent voler les mouches... Alors je suis obligé de leur donner d'autres choses à faire, donc fatalement ça me nique mon organisation et fatalement ce sont ceux qui ont leurs affaires qui en pâtissent....

Et ça j'ai de plus en plus de mal à le supporter...

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par kero le Mer 28 Jan 2015 - 14:11

@COCOaine a écrit:
@kero a écrit:
@COCOaine a écrit:

Et donc le message véhiculé est :

-Pas grave gamin, tu n'as pas tes outils, ce n'est pas de ta faute, le prof va se démerder pour te trouver une autre activité...

Pas nécessairement. Il y a d'autres moyens de sanctionner le manque de matériel. Entre le laxisme absolu et l'exclusion, des moyens d'action il y en a beaucoup.

Perso je les ai 4h d'affilées, et ils ont besoins de leur matériel... Sans ça ils regardent voler les mouches... Alors je suis obligé de leur donner d'autres choses à faire, donc fatalement ça me nique mon organisation et fatalement ce sont ceux qui ont leurs affaires qui en pâtissent....

Et ça j'ai de plus en plus de mal à le supporter...

Je m'en doute. Ne connaissant pas le contexte, je pourrais difficilement donner des idées de sanction.

Sinon une idée qui me vient: si vous bossez en atelier, garder ceux qui n'ont pas leur matériel pour ranger l'atelier après les 4 heures ?

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par COCOaine le Mer 28 Jan 2015 - 14:18

Après les 4h non, mais pendant les 4h je ne m'en prive pas... Twisted Evil

_________________
Contre cette infamie qu'est le gel du point d'indice!!!

COCOaine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par Tyler26 le Mer 28 Jan 2015 - 17:57

Merci pour vos réponses.
Petite précision, je suis TZR donc je change de collège chaque année. Je suis en général sur 2 établissements et ça m'arrive parfois d'être affecté sur 3 !
Donc je ne connais pas trop les autres professeurs, je ne suis pas trop présent...

En ce qui concerne le matériel. Je ne peux pas le vérifier. Ce serait long : crayon, gomme, ciseaux, feutres, feuilles... X 25 et je fais quoi après ?
La moitié des élèves n'ont pas leur matériel et je suis sur qu'il manque au moins 1 chose à chacun. je ne peux donc pas ne pas les accepter en classe hélas...

C'est vrai que je menace : mot dans la carnet, retenue, exclusion mais ça n'a pas trop d'impact. Ils mettent une grande énergie à me supplier d’arrêter puis reprenne. Certains prétendent ne pas avoir le carnet, d'autres refusent... De plus, vu que tout le monde parle, je me sens injuste à en sanctionner quelques un et pas tous les autres.

Les punitions écrites j'ai déja essayé et c'est absolument sans effet. Au mieux ils la font et se remettent à parler une fois qu'ils ont fini. Au pire, ils me harcèlent, pleurnichent, négocient, boudent et l'heure passe : du coup ils ont plus le temps!
et c'est toujours le même sentiment : ça devient injuste si je mets toute mon énergie à en sanctionner un alors que plein d'autres bavardent...
C'est ça le cœur du problème : comment faire quand il y a trop d'élèves dans une classe difficile, qui nécessitent chacun une énorme énergie ?

Enfin, en ce qui concerne la direction. C'est vrai qu'on ne les voit jamais...
De plus, les rapports d'incident ne doivent pas être rendus à chaud. On nous en donne juste un en cas d'exclusion ou de gros problème qu'il faut rendre quelques jours, après y avoir bien réfléchi.

Tyler26
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par kero le Mer 28 Jan 2015 - 18:06

Je suis TZR aussi, avec toujours au moins deux établissements. Je comprends le problème. Cela dit, ça n'est pas forcément un handicap si on prend le taureau par les cornes d'entrée de jeu.

@Tyler26 a écrit:En ce qui concerne le matériel. Je ne peux pas le vérifier. Ce serait long : crayon, gomme, ciseaux, feutres, feuilles... X 25 et je fais quoi après ?
La moitié des élèves n'ont pas leur matériel et je suis sur qu'il manque au moins 1 chose à chacun. je ne peux donc pas ne pas les accepter en classe hélas...

T'es pas obligé de tout vérifier. Ce que je fais, moi, c'est que lorsqu'ils se sont mis au travail, je fais un tour de la classe en jetant un oeil pour voir qui a son matériel ou pas. Si je remarque qu'il manque quelque chose, je le note sur mon cahier disciplinaire. La note de matériel de fin de trimestre en dépend.

@Tyler26 a écrit:C'est vrai que je menace : mot dans la carnet, retenue, exclusion mais ça n'a pas trop d'impact. Ils mettent une grande énergie à me supplier d’arrêter puis reprenne.

Déjà dit. Ne pas menacer, agir. Agir, agir, agir. Si tu menaces sans mettre à exécution, tu perds toute crédibilité.

@Tyler26 a écrit:Certains prétendent ne pas avoir le carnet, d'autres refusent...

Fais mettre le carnet dès le début de l'heure sur la table. Chez moi, c'est systématique. Ensuite, tu n'as qu'à le récupérer si tu veux le prendre. Si quelqu'un s'y oppose, tu fais évidemment un rapport de discipline. Il est inacceptable qu'un élève refuse de te donner le carnet.

@Tyler26 a écrit:De plus, vu que tout le monde parle, je me sens injuste à en sanctionner quelques un et pas tous les autres.

Il n'y a pas de raison. En quoi le fait que d'autres parlent autorise les uns à parler ? C'est comme si un tribunal ne condamnait pas un délinquant pour ses délits, sous prétexte que d'autres continuent d'agir dans la nature.

De plus, le fait que les bavards ne sont pas sanctionnés est justement la raison première pour laquelle tout le monde parle. Commence à sanctionner et sans avoir peur d'être injuste (dès lors que tu sanctionnes un égarement à la règle tu n'es, dans tous les cas, pas dans l'"injustice) et tu verras qu'une grande partie des élèves va automatiquement se calmer. Il deviendra ensuite plus facile de circonscrire.

@Tyler26 a écrit:Les punitions écrites j'ai déja essayé et c'est absolument sans effet. Au mieux ils la font et se remettent à parler une fois qu'ils ont fini. Au pire, ils me harcèlent, pleurnichent, négocient, boudent et l'heure passe : du coup ils ont plus le temps!

Les punitions écrites doivent être données comme travail à la maison, certainement pas en classe pendant le cours. Sinon, c'est un coup d'épée dans l'eau. Il faut aussi assurer le service après vente pour les récupérer si elles ne viennent pas: appels aux parents, mots dans le carnet, heures de colles...

@Tyler26 a écrit:De plus, les rapports d'incident ne doivent pas être rendus à chaud. On nous en donne juste un en cas d'exclusion ou de gros problème qu'il faut rendre quelques jours, après y avoir bien réfléchi.

Gné ?

Un accident doit, au contraire, être signalé d'autant plus rapidement que le fait est grave. Si ta hiérarchie te dit le contraire, il y a un problème de ce côté là.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par Cowabunga le Mer 28 Jan 2015 - 18:43

@kero a écrit:En tout cas, c'est ce qu'il ressort du récit, dans lequel il n'est nullement mention de punitions ou autres mesures adoptées pour recadrer les comportements.

Un élève qui met un boxon tel qu'on ne peut plus travailler doit être exclu.
Un élève qui refuse d'obtempérer aux ordres doit faire l'objet d'un rapport.
Un élève qui persiste à ne pas se ranger correctement doit être puni.
S'ils partent vite en fin de journée en laissant la salle dans le désordre, on leur interdit de sortir tant que la classe n'est pas rangée.

Erreur de lecture de ma part : j'avais compris que Tyler26 punissait à tour de bras, sans aucun effet, et était à bout de ressources.

Sur le papier, Kero, je suis d'accord avec toi. Dans un établissement "classique", je réagissais effectivement comme cela. Mais en EP, tu es dépassé par le nombre de problèmes simultanés qui se présentent à toi. Ce n'est pas un élève qui manque à tous ses devoirs, mais une douzaine par classe. Et le nombre d'heures que tu passes avec les élèves joue pleinement : ils m'ont 4h30 sur le dos, alors je peux prendre le temps de faire leur éducation. Ma collègue d'arts plastiques ne les voit qu'une heure, sa marge de manoeuvre est beaucoup plus restreinte.

De plus, tu réalises très vite que ton établissement, malgré toute la bonne volonté de l'équipe, n'a ni les outils, ni les moyens de faire face. Par exemple, en ce moment, par manque de surveillants, nos élèves effectuent leur colle avec 1 mois de retard (ce qui n'a aucun sens) ; ils sont 15 dans la salle, pour un seul surveillant. La punition est pour lui, donc.

Tu peux punir en masse, rédiger 10 rapports par jour, exclure à chaque heure, retenir les élèves autant que tu veux : tout ce que ça te rapporte, ce sont des ennuis avec ta hiérarchie. Tu dois trouver un autre levier, et ce levier, c'est l'immense besoin affectif de ces mômes délaissés au quotidien. Éduquer, au sens étymologique du terme, c'est "prendre soin de façon répétée". Et c'est ce que tu dois faire en premier, sinon ils ne peuvent rien apprendre.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par kero le Mer 28 Jan 2015 - 18:58

Cowabunga, je suis en ZEP aussi, je fais même le tour des établissements ZEP du 93 depuis 3 ans, en tant que TZR. Je ne parle pas d'un truc théorique et les bahuts poubelle, je connais. Je peux même te dire que dans mes bahuts, les colles, elles sont pour ma pomme, par manque de surveillants. La situation à laquelle il fait face, d'ailleurs, je l'ai vécue, lorsqu'il me manquait les outils. Classes en furie, impression d'être complètement débordé, sentiment qu'il sera impossible de les tenir. Élèves qui s'insultent ou m'insultent, bagarres en cours, tables renversées, élèves pyromanes. Je connais. C'est une grosse source de souffrance et de stress. Ce que je dis, d'ailleurs, je ne le dis nullement pour culpabiliser Tyler. La faute du problème revient principalement au système qui crée des situations si dramatiques.

Je maintiens que dans un contexte de ce type, il est possible, par le biais d'une gestion de classe stricte, de résoudre une grande partie des problèmes. Ça ne signifie pas que c'est facile, bien sûr. J'ai énormément bossé, depuis 3 ans, pour définir les méthodes qui me permettent de tenir mes classes et encore, il m'arrive d'avoir du mal. Mais si les méthodes sont là, si les gosses sont cadrés rapidement de manière stricte, il n'y a pas besoin de rédiger 10 rapports par jour et on peut arriver à faire cours dans une ambiance relativement sereine - plus ou moins selon les moments et les classes, évidemment.

Le problème de Tyler26 est qu'il fait maintenant face à une situation qui s'est installée et il a loupé ce moment initial où les gosses se tiennent encore au moins un peu et qu'on peut mettre à profit pour cadrer les choses (punir vite, fort, et sans états d'âme). Il faut donc y aller progressivement pour réinstaurer un climat décent, aspect après aspect.

Cela dit, Cowabunga, je te rejoins aussi sur un point. Oui, la gestion de situations si difficiles ne peut pas venir que d'un tout disciplinaire et le levier affectif est important. Parler de manière posée et non agressive, discuter d'autres choses que du cours, faire de l'humour, plaisanter à l'occasion avec eux, les accepter tels qu'ils sont, et ainsi de suite. Sans cela, rien n'est possible. Clairement. Mais ça ne peut pas suffire, il faut aussi que ça suive disciplinairement. Et aussi pédagogiquement, d'ailleurs. Un mauvais cours n'est pas un problème devant une classe tranquille, il ne pardonne pas devant une classe difficile.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par Cowabunga le Mer 28 Jan 2015 - 19:40

Excuse-moi, je réalise en me relisant que, sans smiley, le ton de mon message précédent est tout à fait condescendant. J'avais bien compris que tu étais en ZEP ( topela ), et je ne voulais pas prétendre qu'une gestion autoritaire n'est pas efficace, ni qu'il ne faut pas punir. Et bien sûr, loin de moi l'idée de remettre en question les conseils que tu donnes.

Si la situation est vraiment aussi pourrie qu'elle semble l'être, devenir d'un coup quelqu'un qui ne laisse rien passer sera incompréhensible pour les gamins. Par colère, ils lui feront payer au centuple. Je te rejoins donc quand tu parles d'une restauration progressive d'un climat serein. Et là, ça implique que Tyler définisse ses priorités.


Dernière édition par Cowabunga le Jeu 29 Jan 2015 - 0:17, édité 1 fois

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par kero le Mer 28 Jan 2015 - 19:48

@Cowabunga a écrit:Si la situation est vraiment aussi pourrie qu'elle semble l'être, devenir d'un coup quelqu'un qui ne laisse rien passer sera incompréhensible pour les gamins. Par colère, il lui feront payer au centuple. Je te rejoins donc quand tu parles d'une restauration progressive d'un climat serein. Et là, ça implique que Tyler définisse ses priorités.

Absolument.

De toute manière, tout changer d'un trait l'aménerait probablement à mal gérer. Il vaut bien mieux mener une réflexion sur le plus urgent et poser quelques petites bases, pour ensuite élargir progressivement.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en zep très dure ! Besoin de conseils

Message par Lornet le Lun 2 Fév 2015 - 12:34

@kero a écrit:
@COCOaine a écrit:
@lapdm a écrit:S'ils n'ont pas leur matériel, tu ne les laisses pas entrer et tu les mets absents.
Le matériel est indispensable en arts plastiques, ceux qui ne l'ont pas c'est qu'ils viennent pour ne pas travailler.

Je suis un peu dans le même cas mais sans être en ZEP et je suis en lycée...

Les élèves viennent car y a de la lumière et du chauffage, je suis un des prof de la spécialité du Bac Pro, ça n'empêche pas les élèves de venir sans leurs outils, sans envie de travailler, sans envie de lire un énoncé ou un cours... Ils viennent mais sans être la...

La dernière fois j'en ai viré un car il n'avait pas ses outils d'atelier, sans vergogne le CPE me l'a renvoyé et m'a dit que ce n'etait pas un justificatif pour être viré du cours...

Elle a raison.

Bien que je trouve la méthode discutable. Il eut été bien mieux de ne pas le renvoyer et t'en faire part ensuite.

J'ai connu deux types de CPE :
- ceux qui te renvoient l'élève en cours, montrant ainsi à Choupinou que le professeur a tort, qu'il est trop sévère...Bilan : Choupinou ne craint pas de recommencer le cours suivant, d'autant que s'il est exclu, il va pouvoir aller se plaindre dans le bureau du / de la CPE...L'élève se sent soutenu.
- ceux qui passent un savon à l'élève, voient l'enseignant ensuite pour en discuter, convoquent à nouveau l'élève si besoin (version des faits différente de celle de l'enseignant). Bilan : l'enseignant a la paix dès le cours suivant.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum