"Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Isis39 le Lun 18 Mai 2015 - 8:34

Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace. L’organisation de la formation, avec ses options facultatives et ses classes « bilangues », conduit à la création de classes différenciées socialement et même, dans certains territoires, marquées ethniquement. Comment convaincre notre jeunesse des valeurs de notre République – liberté, égalité, fraternité et laïcité – alors que le collège lui offre tous les jours le spectacle de l’injustice, de l’exclusion et de la séparation ?
L’adhésion aux valeurs de la République ne passera pas par le seul enseignement moral et civique, il passera par un collège plus équitable, plus juste ainsi que par des établissements et des classes plus mixtes, socialement et scolairement. Nous ne partageons pas cette curieuse conception de la République qui consiste à considérer toute politique pour ouvrir les chemins de la réussite au plus grand nombre comme un « nivellement par le bas ».
Le collège actuel creuse les écarts
L’actuelle réforme du collège marque un pas important en réduisant la part des dispositifs facultatifs suivis par une minorité, en instituant des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) dans lesquels les élèves apprendront à coopérer pour mener ensemble un projet plutôt qu’à s’affronter dans une compétition individualiste, en renforçant le suivi personnalisé.
Le collège actuel creuse les écarts entre les élèves. Après quatre ans de collège, un quart d’entre eux ne maîtrisent pas les compétences les plus simples en français alors qu’ils sont 12 % dans ce cas à la fin du CM2. Ce n’est pas étonnant car le collège actuel consacre beaucoup plus de moyens aux 15 % qui réussissent déjà (enseignement de la deuxième langue vivante dès la classe de 6e, latin, option européenne) qu’aux 15 % les plus fragiles (deux heures d’aide au travail personnel en classe de 6e). Les comparaisons internationales montrent pourtant que c’est en s’attachant à augmenter les performances des plus faibles qu’on fait progresser l’ensemble d’une génération. « La fabrique des meilleurs », telle qu’elle existe aujourd’hui, produit 150 000 sorties sans diplôme ou qualification chaque année.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/18/oui-aux-colleges-ouverts-sur-le-xxie-siecle_4634997_3232.html#xrGpeBF6hKZuw7BD.99

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par ycombe le Lun 18 Mai 2015 - 8:38

Le Monde a écrit:
… enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) dans lesquels les élèves apprendront à coopérer pour mener ensemble un projet plutôt qu’à s’affronter dans une compétition individualiste, en renforçant le suivi personnalisé.
Il n'y a pas d'auteur?

En tout cas, la partie que je cite montre que la personne qui a écrit cela n'est pas enseignant. Et qu'elle n'a pas d'enfants dans un collège.


Dernière édition par ycombe le Lun 18 Mai 2015 - 9:24, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Isis39 le Lun 18 Mai 2015 - 8:44

@ycombe a écrit:
@Isis39 a écrit:
… enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) dans lesquels les élèves apprendront à coopérer pour mener ensemble un projet plutôt qu’à s’affronter dans une compétition individualiste, en renforçant le suivi personnalisé.
Il n'y a pas d'auteur?

En tout cas, la partie que je cite montre que la personne qui a écrit cela n'est pas enseignant. Et qu'elle n'a pas d'enfants dans un collège.

Un : ce n'est pas moi l'auteur.
Deux : es-tu allé voir sur le site ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par fraisedesbois le Lun 18 Mai 2015 - 9:15

Ce n’est pas étonnant car le collège actuel consacre beaucoup plus de moyens aux 15 % qui réussissent déjà (enseignement de la deuxième langue vivante dès la classe de 6e, latin, option européenne) qu’aux 15 % les plus fragiles (deux heures d’aide au travail personnel en classe de 6e).

15% des élèves suivent à la fois un cursus bilangue + latin + euro ? scratch

la réforme passerait par une suppression de l'option DP3 si je ne m'abuse.
et en augmentant l'AP tout en le rendant obligatoire pour tous, je ne vois pas se dégager clairement le "plus" que ça apporte aux "15% les plus fragiles". à moins d'organiser l'AP en amphi pour les forts et par 10-12 pour les faibles.


après, je suis d'accord qu'il faille améliorer sérieusement la situation des plus faibles.
je ne suis pas convaincue du tout que la voie choisie dans cette réforme y fasse quoi que ce soit (si elle n'est pas carrément néfaste).


(je n'ai accès qu'au début de l'article)

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Iphigénie le Lun 18 Mai 2015 - 9:22

Moi j'ai l'impression strictement opposée: on consacre sur toute la scolarité, un temps considérable à des procédures inefficaces de remédiation au détriment de tout le reste. Y compris à l'intérieur de chaque heure de cours devant une partie d'élèves qui n'ont aucune des clés pour suivre, mais qui sont là au nom de leur "égalité".
Un jour j'aimerai aussi que l'on m'explique ce que veut dire la réussite scolaire...
Et si on en croit le travail interdisciplinaire au lycée à travers les TPE, c'est une daube.


Dernière édition par Iphigénie le Lun 18 Mai 2015 - 9:43, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par ycombe le Lun 18 Mai 2015 - 9:25

@Isis39 a écrit:
@ycombe a écrit:
@Isis39 a écrit:
… enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) dans lesquels les élèves apprendront à coopérer pour mener ensemble un projet plutôt qu’à s’affronter dans une compétition individualiste, en renforçant le suivi personnalisé.
Il n'y a pas d'auteur?

En tout cas, la partie que je cite montre que la personne qui a écrit cela n'est pas enseignant. Et qu'elle n'a pas d'enfants dans un collège.

Un : ce n'est pas moi l'auteur.
Deux : es-tu allé voir sur le site ?
Oui, pardon. Je n'avais pas corrigé l'auteur dans la citation.

Le site n'indique rien, mais je n'ai pas accès à la totalité.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par henriette le Lun 18 Mai 2015 - 9:31

Pareil pour moi, donc je ne sais pas non plus qui en est l'auteur.
Isis39, peux-tu nous l'indiquer ?

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Reine Margot le Lun 18 Mai 2015 - 10:01

Sérieusement, il y a encore des gens qui croient que les classes "allemand-latin" existent encore comme il y a 20 ans? Aujourd'hui les latinistes, bilangues, etc, sont répartis dans différentes classes et se retrouvent pour quelques heures dans beaucoup d'étb.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Whypee le Lun 18 Mai 2015 - 10:04

@henriette a écrit:Pareil pour moi, donc je ne sais pas non plus qui en est l'auteur.
Isis39, peux-tu nous l'indiquer ?
Historien de l’éducation, l’Amiénois Claude Lelièvre publiera lundi une tribune dans le Monde en forme de plaidoyer pour la réforme du collège.

> Article

> Blog de ce monsieur


Dernière édition par Whypee le Lun 18 Mai 2015 - 10:08, édité 1 fois

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Daphné le Lun 18 Mai 2015 - 10:06

@Whypee a écrit:
@henriette a écrit:Pareil pour moi, donc je ne sais pas non plus qui en est l'auteur.
Isis39, peux-tu nous l'indiquer ?
Historien de l’éducation, l’Amiénois Claude Lelièvre publiera lundi une tribune dans le Monde en forme de plaidoyer pour la réforme du collège.

Je crains le pire pale

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par User5899 le Lun 18 Mai 2015 - 10:09

@Isis39 a écrit:
Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace. L’organisation de la formation, avec ses options facultatives et ses classes « bilangues », conduit à la création de classes différenciées socialement et même, dans certains territoires, marquées ethniquement. Comment convaincre notre jeunesse des valeurs de notre République – liberté, égalité, fraternité et laïcité – alors que le collège lui offre tous les jours le spectacle de l’injustice, de l’exclusion et de la séparation ?
L’adhésion aux valeurs de la République ne passera pas par le seul enseignement moral et civique, il passera par un collège plus équitable, plus juste ainsi que par des établissements et des classes plus mixtes, socialement et scolairement. Nous ne partageons pas cette curieuse conception de la République qui consiste à considérer toute politique pour ouvrir les chemins de la réussite au plus grand nombre comme un « nivellement par le bas ».
Le collège actuel creuse les écarts
L’actuelle réforme du collège marque un pas important en réduisant la part des dispositifs facultatifs suivis par une minorité, en instituant des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) dans lesquels les élèves apprendront à coopérer pour mener ensemble un projet plutôt qu’à s’affronter dans une compétition individualiste, en renforçant le suivi personnalisé.
Le collège actuel creuse les écarts entre les élèves. Après quatre ans de collège, un quart d’entre eux ne maîtrisent pas les compétences les plus simples en français alors qu’ils sont 12 % dans ce cas à la fin du CM2. Ce n’est pas étonnant car le collège actuel consacre beaucoup plus de moyens aux 15 % qui réussissent déjà (enseignement de la deuxième langue vivante dès la classe de 6e, latin, option européenne) qu’aux 15 % les plus fragiles (deux heures d’aide au travail personnel en classe de 6e). Les comparaisons internationales montrent pourtant que c’est en s’attachant à augmenter les performances des plus faibles qu’on fait progresser l’ensemble d’une génération. « La fabrique des meilleurs », telle qu’elle existe aujourd’hui, produit 150 000 sorties sans diplôme ou qualification chaque année.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/18/oui-aux-colleges-ouverts-sur-le-xxie-siecle_4634997_3232.html#xrGpeBF6hKZuw7BD.99

1°) Quelle découverte !

2°) Est-ce une raison pur chercher à faire pire ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Whypee le Lun 18 Mai 2015 - 10:17

@Isis39 a écrit:
...
Le collège actuel creuse les écarts entre les élèves. Après quatre ans de collège, un quart d’entre eux ne maîtrisent pas les compétences les plus simples en français alors qu’ils sont 12 % dans ce cas à la fin du CM2. ...
J'ai des doutes que le collège dégrade tant que cela...

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par ycombe le Lun 18 Mai 2015 - 10:22

@Whypee a écrit:
@Isis39 a écrit:
...
Le collège actuel creuse les écarts entre les élèves. Après quatre ans de collège, un quart d’entre eux ne maîtrisent pas les compétences les plus simples en français alors qu’ils sont 12 % dans ce cas à la fin du CM2. ...
J'ai des doutes que le collège dégrade tant que cela...
topela

La quart en question est probablement déjà en grande difficulté en sortant de primaire. Ce qui signifierait juste qu'on peut être en difficulté et donner l'impression de maîtriser une partie des compétences les plus simples.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Isis39 le Lun 18 Mai 2015 - 11:19

@henriette a écrit:Pareil pour moi, donc je ne sais pas non plus qui en est l'auteur.
Isis39, peux-tu nous l'indiquer ?

Pardon, je ne savais pas que seuls les abonnés y avaient accès.

Sont notamment signataires de ce texte : Jean Baubérot (historien, sociologue), Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT), Luc Bérille (secrétaire général de l’UNSA), François Chérèque (président de Terra Nova), Boris Cyrulnik (psychiatre et psychanalyste), Hervé Hamon (écrivain), Philippe Joutard (historien, ancien recteur), Philippe Lazar (directeur de recherche honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale), Pierre Léna (président d’honneur de la fondation La main à la pâte), Philippe Meirieu (pédagogue), Pierre Merle (sociologue), Camille Peugny (sociologue), Jean-Marc Roirant (secrétaire général de la Ligue de l’enseignement), Joël Roman (philosophe), Agnès Van Zanten (directrice de recherche au CNRS). Retrouvez la liste complète des signataires sur le site de la revue les Cahiers pédagogiques : cahiers-pedagogiques.com
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/18/oui-aux-colleges-ouverts-sur-le-xxie-siecle_4634997_3232.html#rYwa54h50HhSBBA6.99

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par titus06 le Lun 18 Mai 2015 - 11:30

@ycombe a écrit:
@Whypee a écrit:
@Isis39 a écrit:
J'ai des doutes que le collège dégrade tant que cela...
topela

La quart en question est probablement déjà en grande difficulté en sortant de primaire. Ce qui signifierait juste qu'on peut être en difficulté et donner l'impression de maîtriser une partie des compétences les plus simples.

Sans compter que certains élèves n'ont plus aucun intérêt à travailler où à essayer de faire des efforts dans le système du collège unique. La dégradation vient aussi de là.

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Presse-purée le Lun 18 Mai 2015 - 11:33

@Isis39 a écrit:
@henriette a écrit:Pareil pour moi, donc je ne sais pas non plus qui en est l'auteur.
Isis39, peux-tu nous l'indiquer ?

Pardon, je ne savais pas que seuls les abonnés y avaient accès.

Sont notamment signataires de ce texte : Jean Baubérot (historien, sociologue), Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT), Luc Bérille (secrétaire général de l’UNSA), François Chérèque (président de Terra Nova), Boris Cyrulnik (psychiatre et psychanalyste), Hervé Hamon (écrivain), Philippe Joutard (historien, ancien recteur), Philippe Lazar (directeur de recherche honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale), Pierre Léna (président d’honneur de la fondation La main à la pâte), Philippe Meirieu (pédagogue), Pierre Merle (sociologue), Camille Peugny (sociologue), Jean-Marc Roirant (secrétaire général de la Ligue de l’enseignement), Joël Roman (philosophe), Agnès Van Zanten (directrice de recherche au CNRS). Retrouvez la liste complète des signataires sur le site de la revue les Cahiers pédagogiques : cahiers-pedagogiques.com
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/18/oui-aux-colleges-ouverts-sur-le-xxie-siecle_4634997_3232.html#rYwa54h50HhSBBA6.99

Et donc c'est une raison pour mettre à la porte des collèges les enseignants de LC, qui plus est en les traitant de fascistes et de nuls?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Isis39 le Lun 18 Mai 2015 - 11:36

@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:
@henriette a écrit:Pareil pour moi, donc je ne sais pas non plus qui en est l'auteur.
Isis39, peux-tu nous l'indiquer ?

Pardon, je ne savais pas que seuls les abonnés y avaient accès.

Sont notamment signataires de ce texte : Jean Baubérot (historien, sociologue), Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT), Luc Bérille (secrétaire général de l’UNSA), François Chérèque (président de Terra Nova), Boris Cyrulnik (psychiatre et psychanalyste), Hervé Hamon (écrivain), Philippe Joutard (historien, ancien recteur), Philippe Lazar (directeur de recherche honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale), Pierre Léna (président d’honneur de la fondation La main à la pâte), Philippe Meirieu (pédagogue), Pierre Merle (sociologue), Camille Peugny (sociologue), Jean-Marc Roirant (secrétaire général de la Ligue de l’enseignement), Joël Roman (philosophe), Agnès Van Zanten (directrice de recherche au CNRS). Retrouvez la liste complète des signataires sur le site de la revue les Cahiers pédagogiques : cahiers-pedagogiques.com
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/18/oui-aux-colleges-ouverts-sur-le-xxie-siecle_4634997_3232.html#rYwa54h50HhSBBA6.99

Et donc c'est une raison pour mettre à la porte des collèges les enseignants de LC, qui plus est en les traitant de fascistes et de nuls?

Pardon ? Je n'ai fait que citer les signataires. Pourquoi m'accuser de mettre à la porte les enseignants de LC ? Shocked

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par titus06 le Lun 18 Mai 2015 - 11:46

L’organisation de la formation, avec ses options facultatives et ses classes « bilangues », conduit à la création de classes différenciées socialement et même, dans certains territoires, marquées ethniquement.

Et les sections internationales, sportives, et autres classes à horaires aménagés, ne créent-elles pas encore plus de différenciation, ne favorisent-elles pas le contournement de la carte scolaire? Pourtant, elles sont maintenues, elles...

la disparition d'options au nom de leur supposé élitisme n'est qu'un prétexte, puisqu'en définitive le but est avant tout "financier" (trouver des heures pour les EPI et la LV2 en 5e).

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Laotzi le Lun 18 Mai 2015 - 11:54

Les sections internationales sont maintenues parce que le gouvernement ne peut, évidemment, dénoncer les accords bilatéraux. Mais ce sera effectivement un refuge bien pratique pour certains. Il suffit, par exemple, d'aller sur le site internet du collège-lycée franco-allemand public de Buc (en Ile-de-France) pour se rendre compte de la sélection drastique qui est opérée à l'entrée. Les vraies élites sont dans ce type d'établissement depuis longtemps. La suppression des bilangues, des sections européennes ou des langues anciennes portera d'abord tort aux classes moyennes et aux élèves de familles défavorisées qui y voyaient justement un moyen d'ascension sociale. Les sections européennes en lycée sont un vrai bol d'air pour des élèves de catégories populaires qui y sont inscrits.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Iphigénie le Lun 18 Mai 2015 - 12:08

Mais je ne comprends pas: on n'a pas amélioré les performances depuis 25 ans? Les résultats du brevet et du bac sont-ils mensongers alors? Incroyable! Je suis toute bouleversée par cette découverte.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Presse-purée le Lun 18 Mai 2015 - 12:31

@Isis39 a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:

Pardon, je ne savais pas que seuls les abonnés y avaient accès.



Et donc c'est une raison pour mettre à la porte des collèges les enseignants de LC, qui plus est en les traitant de fascistes et de nuls?

Pardon ? Je n'ai fait que citer les signataires. Pourquoi m'accuser de mettre à la porte les enseignants de LC ? Shocked

Ton syndicat taille un short aux profs de LC mais ne fait aucune prospective sur le devenir de leurs postes après 2016. Et il ne dit rien sur les sections internationales.

@titus06 a écrit:
Et les sections internationales, sportives, et autres classes à horaires aménagés, ne créent-elles pas encore plus de différenciation, ne favorisent-elles pas le contournement de la carte scolaire? Pourtant, elles sont maintenues, elles...

la disparition d'options au nom de leur supposé élitisme n'est qu'un prétexte, puisqu'en définitive le but est avant tout "financier" (trouver des heures pour les EPI et la LV2 en 5e).

Les signataires sont des hypocrites. Rien d'autre.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Chocolat le Lun 18 Mai 2015 - 12:38

Mais d'où sort l'idée des classes différenciées socialement, alors qu'il existe une sectorisation qui régit les inscriptions en collège et qu'aucun critère d'appartenance à une classe sociale ou à une autre n'est pris en considération pour inscrire un gamin à un cursus LV2 ou à l'option Latin ?

Les seules filières élitistes sont les sections internationales et sportives.

Je trouve d'ailleurs insultant que l'on fasse ce genre de statistiques car ce qui compte, c'est l'intérêt que montre l'élève pour une matière et non pas la catégorie socio-professionnelle de ses parents !

Bref, les dégâts des écrits de Bourdieu sont faramineux car ils renferment l'école dans un monde parallèle à la réalité, il serait plus constructif de passer à autre chose !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Carnyx le Lun 18 Mai 2015 - 12:57

@Presse-purée a écrit:
Les signataires sont des hypocrites. Rien d'autre.
Tutafé !
Et qui a modelé ce monstre qu’est le collège actuel ?
Ce ne sont pas eux et leurs potes pédagos-SGUNSA aux commandes depuis 30 ans ?

Pompiers et pyromanes sans aucune vergogne !

Ce sont des gens extraordinaires : ils font l’offre et la demande, ils créent des réformes à la con et prétendent en corriger les effets en poursuivant dans le délire.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Docteur OX le Lun 18 Mai 2015 - 13:24

@Carnyx a écrit:
@Presse-purée a écrit:
Les signataires sont des hypocrites. Rien d'autre.
Tutafé !
Et qui a modelé ce monstre qu’est le collège actuel ?
Ce ne sont pas eux et leurs potes pédagos-SGUNSA aux commandes depuis 30 ans ?

Pompiers et pyromanes sans aucune vergogne !

Ce sont des gens extraordinaires : ils font l’offre et la demande, ils créent des réformes à la con et prétendent en corriger les effets en poursuivant dans le délire.

+ 1000 ! veneration


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le collège actuel n’est ni unique, ni juste et encore moins efficace "

Message par Marie Laetitia le Lun 18 Mai 2015 - 13:50

Joutard... tristesse...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum