G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par henriette le Sam 23 Mai 2015 - 20:29

Gérard Larcher demande le retrait de la réforme du collège et une vaste concertation sur le primaire.
Jeudi 21 mai 2015

Le Président du Sénat, Gérard Larcher, dénonce le passage en force de la réforme du collège.

La parution précipitée et sans concertation au Journal officiel des textes relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège alors même que les modalités de la réforme soulèvent de nombreuses protestations et critiques de tous bords est un acte d’autoritarisme qui marque une nouvelle fois le refus de tout dialogue de la part du gouvernement.

Faut-il, pour rompre l’ennui des élèves et résoudre l’échec scolaire qui concerne un nombre croissant d’enfants, supprimer les dispositifs qui permettent de valoriser le mérite et l’effort au sein des collèges ?

D’un trait, on détruit ce qui faisait l’excellence de l’école française.
D’un trait, on officialise le nivellement des élèves et de leur formation vers le bas.

Les récentes études montrent que le sort des élèves est aujourd’hui scellé très tôt, dès la fin de l’école primaire. Il revient à l’école primaire de faire entrer pleinement tous les enfants dans la maîtrise de la langue française et des principaux outils mathématiques. Sans cette maîtrise, toutes les "belles ambitions égalitaristes" de la ministre de l’Éducation nationale pour le collège seront vaines ! Et bercées d’illusions !

Une seule priorité : stabiliser le socle de connaissances à la fin de l’école primaire qui assure à tous les acquis fondamentaux indispensables à l’entrée au collège.

L’évaluation exhaustive des nouveaux rythmes scolaires promise par le Premier ministre pour juin prochain permettra-t-elle de mesurer les bénéfices pédagogiques de cette réforme génératrice d’inégalités sociales et territoriales ? C’est au primaire que l’avenir des enfants se joue.

C’est pourquoi Gérard Larcher demande, comme beaucoup, l’abrogation des décret et arrêté parus au Journal Officiel de mercredi 20 mai et l’ouverture d’une vraie concertation pour que "l’excellence pour tous" ne soit pas qu’une posture idéologique et un slogan galvaudé.

http://www.senat.fr/presse/cp20150521a.html

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Thierry30 le Sam 23 Mai 2015 - 20:54

Le Président du séant est bien culotté! Wink

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Reine Margot le Sam 23 Mai 2015 - 20:56

De quoi montrer que le Sénat sert quand même parfois à quelque chose...Merci à Gérard Larcher!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Kapellmeister le Sam 23 Mai 2015 - 20:57

@Thierry30 a écrit:Le Président du séant est bien culotté! Wink


lol! La coquille du titre est géniale !

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par JPhMM le Sam 23 Mai 2015 - 20:58

Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Gryphe le Sam 23 Mai 2015 - 21:00

Désolée, 'a plus, coquille. Laughing calimero

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Thalia de G le Sam 23 Mai 2015 - 21:06

@Gryphe a écrit:Désolée, 'a plus, coquille. Laughing calimero
Bon alors je récris le titre avec la coquille, sinon les prochains posteurs n'y comprendront rien : "G. Larcher, président du Séant, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège."

Henriette, pardon fleurs

Sur le fond, j'ai pas écrit le fondement, quelle chance cette demande a-t-elle d'aboutir ? Sans doute aucune, mais il faudra la rappeler en mai 2017.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par JPhMM le Sam 23 Mai 2015 - 21:07

@Thalia de G a écrit:Sur le fond, j'ai pas écrit le fondement, quelle chance cette demande a-t-elle d'aboutir ? Sans doute aucune, mais il faudra la rappeler en mai 2017.
Certes. Mais c'est tout comme. Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Gryphe le Sam 23 Mai 2015 - 21:08

Texte lu.
Vive le Sénat. cheers

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Gryphe le Sam 23 Mai 2015 - 22:07

Dans mon grand enthousiasme, j'ai twitté presque tout son texte. Razz
(Et je me suis fait engueuler parce que je twittais autre chose que de l'Eurovision. Laughing )

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Chocolat le Sam 23 Mai 2015 - 22:11

@henriette a écrit:Gérard Larcher demande le retrait de la réforme du collège et une vaste concertation sur le primaire.
Jeudi 21 mai 2015

Le Président du Sénat, Gérard Larcher, dénonce le passage en force de la réforme du collège.

La parution précipitée et sans concertation au Journal officiel des textes relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège alors même que les modalités de la réforme soulèvent de nombreuses protestations et critiques de tous bords est un acte d’autoritarisme qui marque une nouvelle fois le refus de tout dialogue de la part du gouvernement.

Faut-il, pour rompre l’ennui des élèves et résoudre l’échec scolaire qui concerne un nombre croissant d’enfants, supprimer les dispositifs qui permettent de valoriser le mérite et l’effort au sein des collèges ?

D’un trait, on détruit ce qui faisait l’excellence de l’école française.
D’un trait, on officialise le nivellement des élèves et de leur formation vers le bas.

Les récentes études montrent que le sort des élèves est aujourd’hui scellé très tôt, dès la fin de l’école primaire. Il revient à l’école primaire de faire entrer pleinement tous les enfants dans la maîtrise de la langue française et des principaux outils mathématiques. Sans cette maîtrise, toutes les "belles ambitions égalitaristes" de la ministre de l’Éducation nationale pour le collège seront vaines ! Et bercées d’illusions !

Une seule priorité : stabiliser le socle de connaissances à la fin de l’école primaire qui assure à tous les acquis fondamentaux indispensables à l’entrée au collège.

L’évaluation exhaustive des nouveaux rythmes scolaires promise par le Premier ministre pour juin prochain permettra-t-elle de mesurer les bénéfices pédagogiques de cette réforme génératrice d’inégalités sociales et territoriales ? C’est au primaire que l’avenir des enfants se joue.

C’est pourquoi Gérard Larcher demande, comme beaucoup, l’abrogation des décret et arrêté parus au Journal Officiel de mercredi 20 mai et l’ouverture d’une vraie concertation pour que "l’excellence pour tous" ne soit pas qu’une posture idéologique et un slogan galvaudé.

http://www.senat.fr/presse/cp20150521a.html

Je lui dis merci !


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par henriette le Sam 23 Mai 2015 - 22:26

@Thalia de G a écrit:
@Gryphe a écrit:Désolée, 'a plus, coquille. Laughing calimero
Bon alors je récris le titre avec la coquille, sinon les prochains posteurs n'y comprendront rien : "G. Larcher, président du Séant, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège."

Henriette, pardon fleurs

Sur le fond, j'ai pas écrit le fondement, quelle chance cette demande a-t-elle d'aboutir ? Sans doute aucune, mais il faudra la rappeler en mai 2017.
Thalia, c'est pas beau de se moquer ! Razz

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Nasopi le Dim 24 Mai 2015 - 8:43

Merci à lui !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Daphné le Dim 24 Mai 2015 - 9:39

@Gryphe a écrit:Dans mon grand enthousiasme, j'ai twitté presque tout son texte. Razz
(Et je me suis fait engueuler parce que je twittais autre chose que de l'Eurovision. Laughing )

C'est vrai ?? Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Daphné le Dim 24 Mai 2015 - 9:40

@henriette a écrit:Gérard Larcher demande le retrait de la réforme du collège et une vaste concertation sur le primaire.
Jeudi 21 mai 2015

Le Président du Sénat, Gérard Larcher, dénonce le passage en force de la réforme du collège.

La parution précipitée et sans concertation au Journal officiel des textes relatif à l’organisation des enseignements dans les classes de collège alors même que les modalités de la réforme soulèvent de nombreuses protestations et critiques de tous bords est un acte d’autoritarisme qui marque une nouvelle fois le refus de tout dialogue de la part du gouvernement.

Faut-il, pour rompre l’ennui des élèves et résoudre l’échec scolaire qui concerne un nombre croissant d’enfants, supprimer les dispositifs qui permettent de valoriser le mérite et l’effort au sein des collèges ?

D’un trait, on détruit ce qui faisait l’excellence de l’école française.
D’un trait, on officialise le nivellement des élèves et de leur formation vers le bas.

Les récentes études montrent que le sort des élèves est aujourd’hui scellé très tôt, dès la fin de l’école primaire. Il revient à l’école primaire de faire entrer pleinement tous les enfants dans la maîtrise de la langue française et des principaux outils mathématiques. Sans cette maîtrise, toutes les "belles ambitions égalitaristes" de la ministre de l’Éducation nationale pour le collège seront vaines ! Et bercées d’illusions !

Une seule priorité : stabiliser le socle de connaissances à la fin de l’école primaire qui assure à tous les acquis fondamentaux indispensables à l’entrée au collège.

L’évaluation exhaustive des nouveaux rythmes scolaires promise par le Premier ministre pour juin prochain permettra-t-elle de mesurer les bénéfices pédagogiques de cette réforme génératrice d’inégalités sociales et territoriales ? C’est au primaire que l’avenir des enfants se joue.

C’est pourquoi Gérard Larcher demande, comme beaucoup, l’abrogation des décret et arrêté parus au Journal Officiel de mercredi 20 mai et l’ouverture d’une vraie concertation pour que "l’excellence pour tous" ne soit pas qu’une posture idéologique et un slogan galvaudé.

http://www.senat.fr/presse/cp20150521a.html

Excellent texte, 100% d'accord.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Gryphe le Dim 24 Mai 2015 - 14:27

@Daphné a écrit:Excellent texte, 100% d'accord.

Qu'est-ce que je disais. Very Happy

topela

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Thalia de G le Dim 24 Mai 2015 - 14:38

Je suis moins enthousiaste que vous. Qui a ouvert la porte aux EPI avec les TPE et l'AP ? Qui a instauré le socle ? Qui a ainsi dévalorisé notre pratique et notre parole ?

En l'occurrence, je considère que Larcher, représentant d'une certaine droite, est un pyromane pompier.


Dernière édition par Thalia de G le Dim 24 Mai 2015 - 14:38, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par jluc1910 le Dim 24 Mai 2015 - 14:38

J'aime bien Larcher, c'est un type à la fois rond et droit. Son plus gros défaut est d'être à l'UMP...

jluc1910
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Gryphe le Dim 24 Mai 2015 - 14:45

@Thalia de G a écrit:Je suis moins enthousiaste que vous. Qui a ouvert la porte aux EPI avec les TPE et l'AP ?
@jluc1910 a écrit:J'aime bien Larcher, c'est un type à la fois rond et droit. Son plus gros défaut est d'être à l'UMP...

Je parle bien sûr de ce texte précis et non pas du reste du programme de l'UMP qui est presque pire que celui du PS. pale

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Daphné le Dim 24 Mai 2015 - 14:47

@Thalia de G a écrit:Je suis moins enthousiaste que vous. Qui a ouvert la porte aux EPI avec les TPE et l'AP ? Qui a instauré le socle ? Qui a ainsi dévalorisé notre pratique et notre parole ?

En l'occurrence, je considère que Larcher, représentant d'une certaine droite, est un pyromane pompier.

En aucun cas je n'ai dit que l'UMP était bien.
Juste que ce texte était bien.
Même si je suis bien consciente que le programme de l'UMP est largement pire que tout ce qu'on nous concocte.
Spoiler:
Oups Gryhe je n'avais pas vu ton post.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Gryphe le Dim 24 Mai 2015 - 14:56

@Daphné a écrit:
Spoiler:
Oups Gryhe je n'avais pas vu ton post.

A force qu'on écrive la même chose, il y a des gens qui vont trouver ça louche. Razz

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: G. Larcher, président du Sénat, demande l'abrogation du décret sur la réforme du collège

Message par Thalia de G le Dim 24 Mai 2015 - 17:40

Oui, j'en conviens ce texte isolé et fort bien et je ne puis qu'approuver.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum