Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par liliepingouin le Ven 26 Juin 2015 - 13:22

@Rosanette a écrit:La comparaison note/salaire a ses limites.

On fait souvent (toujours ?) du bénévolat aussi pour soi, et ce n'est pas honteux de le reconnaître.

Bien sûr qu'on retire du bénéfice pour soi à faire du bénévolat, mais ce bénéfice ne me semble pas devoir être une évaluation. Autant je suis favorable à ce qu'on encourage les jeunes à faire du bénévolat et qu'ils en tirent une reconnaissance, autant une telle mesure me laisse sceptique. Le bac est quand même censé être l'évaluation d'un niveau de connaissances, et je ne vois pas trop ce que le bénévolat a à voir avec ça.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par leyade le Ven 26 Juin 2015 - 13:24

@Audrey a écrit:Au point où on en est, une option nail art s'impose.
C'est encore une des rares choses dans lesquelles je vois les gamines s'impliquer avec assiduité. Même si le résultat est souvent d'une laideur qui confine au sublime.

Laughing

ah, les ravages du blanco... Evil or Very Mad

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par Rosanette le Ven 26 Juin 2015 - 13:25

A ce titre, le sport ne devrait pas être évalué au bac Smile

J'ai dit que personnellement une évaluation sur rapport pourrait être envisagée (tout cela est si hypothétique !). Rapport qui mettrait en jeu les fonctionnements de l'organisme pour lequel on a œuvré, sa structure interne, son but, son public, ses financements, etc.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par Diclonia le Ven 26 Juin 2015 - 13:39

@Asha Kraken a écrit:Oh je croyais qu'on parlait des profs...

Pas mieux...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par Zenxya le Ven 26 Juin 2015 - 19:28

@bruno09 a écrit:En Finlande,  ce genre de truc existe: participation à une association, etc.. Par contre "aider la petite vieille à traverser la rue" n'est pas dans le référentiel. Elle peut crever la gueule ouverte...

Cela peut être valorisé : "participe activement à la résolution des problèmes de financement des retraites" Razz

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par leskhal le Ven 26 Juin 2015 - 19:49

Et l'option connerie ? On aura bientôt son bac avec les seules options, on partira en vacances plus tôt !

_________________
pingouin Dans consensus, la première syllabe prend trop de place. pingouin

leskhal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par Asha Kraken le Ven 26 Juin 2015 - 20:21

@liliepingouin a écrit:Le bénévolat qui rapporte... ce n'est plus vraiment du bénévolat. S'engager pour en tirer une note, c'est quand même trahir le sens de l'engagement!

Tout à fait d'accord, c'est même un chouille obscène.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par Dimka le Sam 27 Juin 2015 - 1:34

Ce serait dommageable pour le bénévolat, je pense.

Je trouve que les jeunes qui s’engagent dans des associations classiques sont souvent plus intéressants que les autres, pas parce qu’ils sont gentils ou je ne sais quoi, mais parce qu’ils sont amenés à côtoyer des gens d’âges divers (le fait de passer sa vie avec des gens de sa classe d’âge rend puéril, je trouve : là, ils sont intégrés dans des groupes d’adultes, ils sont obligés de se comporter comme tout le monde), et par ailleurs parce qu’ils prennent des initiatives, décident de faire quelque chose, par eux-mêmes, acceptent des responsabilités. Ils apportent aussi aux assos, car leur présence contribue à la diversité et au dynamisme dans les structures. Faire du bénévolat un truc « scolaire »  supprimerait cela, en partie. Ça serait aussi nocif pour les jeunes, parce qu’en « scolarisant » la pratique du bénévolat, on lui ferait perdre tout le côté « hors-norme scolaire » qui, à mon avis, leur apporte beaucoup.

Par ailleurs, les associations devraient se coltiner des cohortes d’ados scolaires, aux motivations douteuses. Je trouve ça gonflé de la part d’un gouvernement qui se décharge largement de ses responsabilités sociales sur le bénévolat, le tout en lui donnant de moins en moins de moyens, de rajouter à ce dernier un boulet (je ne dis pas que les ados sont des boulets, mais des ados présents pour des raisons scolaires, si, sans aucun doute). Ce serait juste cool qu’un jour, les gens qui restent dans leurs bureaux, le cul sur leur fauteuil, arrêtent de voir le bénévolat comme une solution, mais s’intéressent aux besoins et aux demandes dudit bénévolat, qu’ils le servent au lieu de s’en servir. Ce n’est pas la première fois qu’il y a une idée brillante et pleine de bonnes intentions dont les assos se passeraient probablement.

Enfin… Bon, faut voir. Il y a des associations étudiantes qui font du très bon boulot. Mais il y a aussi des écoles où on encourage les jeunes à faire du caritatif. Sauf que s’engager dans une association, ce n’est pas assez bien pour eux, pas assez swag, donc ils créent la leur, réinventent l’eau tiède, brassent beaucoup de vent, se font rouler par tout le monde, et sauvent le monde tous les jours… Rolling Eyes  C’est la mode, tout le monde veut son bébé, et puis c’est toujours plus médiatique de dire qu’on est parti de zéro, plutôt que d’admettre qu’on est modestement allé apporter sa petite pierre aux restos du cœur, à la croix-rouge ou au secours pop’. Je ne sais pas, mais j’ai l’impression que la valorisation de l’engagement associatif dans un cadre scolaire ou étudiant tend à favoriser ce type de phénomène (car il faut que ça soit impressionnant), qui privilégie l’ego sur l’efficacité.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par titus06 le Sam 27 Juin 2015 - 10:27

Moi, je pense que les options "fayotage" et "zéro oubli d'affaires en une année" seraient tout à fait pertinentes aussi...


Dernière édition par titus06 le Sam 27 Juin 2015 - 16:42, édité 1 fois

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bientôt une option bénévolat au baccalauréat ?

Message par Handsome Devil le Sam 27 Juin 2015 - 16:36

@Dimka a écrit:Ce serait dommageable pour le bénévolat, je pense.

Je trouve que les jeunes qui s’engagent dans des associations classiques sont souvent plus intéressants que les autres, pas parce qu’ils sont gentils ou je ne sais quoi, mais parce qu’ils sont amenés à côtoyer des gens d’âges divers (le fait de passer sa vie avec des gens de sa classe d’âge rend puéril, je trouve : là, ils sont intégrés dans des groupes d’adultes, ils sont obligés de se comporter comme tout le monde), et par ailleurs parce qu’ils prennent des initiatives, décident de faire quelque chose, par eux-mêmes, acceptent des responsabilités. Ils apportent aussi aux assos, car leur présence contribue à la diversité et au dynamisme dans les structures. Faire du bénévolat un truc « scolaire »  supprimerait cela, en partie. Ça serait aussi nocif pour les jeunes, parce qu’en « scolarisant » la pratique du bénévolat, on lui ferait perdre tout le côté « hors-norme scolaire » qui, à mon avis, leur apporte beaucoup.

Par ailleurs, les associations devraient se coltiner des cohortes d’ados scolaires, aux motivations douteuses. Je trouve ça gonflé de la part d’un gouvernement qui se décharge largement de ses responsabilités sociales sur le bénévolat, le tout en lui donnant de moins en moins de moyens, de rajouter à ce dernier un boulet (je ne dis pas que les ados sont des boulets, mais des ados présents pour des raisons scolaires, si, sans aucun doute). Ce serait juste cool qu’un jour, les gens qui restent dans leurs bureaux, le cul sur leur fauteuil, arrêtent de voir le bénévolat comme une solution, mais s’intéressent aux besoins et aux demandes dudit bénévolat, qu’ils le servent au lieu de s’en servir. Ce n’est pas la première fois qu’il y a une idée brillante et pleine de bonnes intentions dont les assos se passeraient probablement.

Enfin… Bon, faut voir. Il y a des associations étudiantes qui font du très bon boulot. Mais il y a aussi des écoles où on encourage les jeunes à faire du caritatif. Sauf que s’engager dans une association, ce n’est pas assez bien pour eux, pas assez swag, donc ils créent la leur, réinventent l’eau tiède, brassent beaucoup de vent, se font rouler par tout le monde, et sauvent le monde tous les jours… Rolling Eyes  C’est la mode, tout le monde veut son bébé, et puis c’est toujours plus médiatique de dire qu’on est parti de zéro, plutôt que d’admettre qu’on est modestement allé apporter sa petite pierre aux restos du cœur, à la croix-rouge ou au secours pop’. Je ne sais pas, mais j’ai l’impression que la valorisation de l’engagement associatif dans un cadre scolaire ou étudiant tend à favoriser ce type de phénomène (car il faut que ça soit impressionnant), qui privilégie l’ego sur l’efficacité.

+1

J'imagine que cette "brillante" initiative s'inspire de l'expérience d'universités étrangères dans lesquelles les candidats présentent un dossier (et parfois passent un oral) faisant état de leur niveau, de leurs motivations et de leurs éventuels projet. Dans ce contexte, il est courant que le sujet des activités extra-scolaires se pose, et notamment celui de l'engagement associatif. Du point de vue des personnes chargées de la sélection, cela permet de se faire une autre idée de la personnalité du candidat hors cadre scolaire, et des réussites dans ce domaine font toujours bon effet. Mais institutionnaliser cet aspect de la vie des étudiants, c'est destiné à obtenir l'effet inverse de celui recherché.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum