Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Violet
Esprit sacré

Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Violet le Dim 7 Juin - 14:45
Voilà ! je suis fière d'être la première à inaugurer cette rubrique !

Comme vous le savez (ou pas), je suis prof en collège depuis 14 ans et je vais briefer d'anciens élèves à moi pour l'oral de l'EAF... je stresse et je bosse pour compenser.

J'ai choisi trois textes : j'ai terminé de préparer le chapitre 3 de Candide et la lettre 4 des liaisons dangereuses.
Je mets mes pistes ci-dessous. Merci de me donner vos conseils.
Je suis preneuse de toutes les idées sur des questions à poser en entretien...N'hésitez pas à critiquer ! (sachant qu'il s'agit d'une trace écrite pour moi, je n'ai pas retapé toutes les citations que devrait fournir le candidat.)

Il me reste à bosser sur un rêve familier... si vous aviez une L.A. à me proposer, je serais aux anges car j'ai trouvé deux docs sur le net, beaucoup plus compliqués que ce que j'allais faire.. du coup, je suis un peu perdue...

J'édite : je ne m'en sors pas avec Verlaine. Je change de texte et vais plancher sur A une passante de Baudelaire.
A vot'bon coeur !


En quoi cette lettre permet –elle de dresser le portrait d’un libertin ?



Introduire le roman et cette lettre (La marquise de Merteuil vient de demander à Valmont de séduire Cécile de Volanges que doit épouser un ancien amant à elle dont elle veut se venger.)





I. un séducteur aux multiples conquêtes (= Dom Juan)

« conquérir est notre destin »

« carrière »

« de grands intérêts nous appellent »

+ image réductrice de la femme, vue comme un gibier

Les femmes apparaissent comme des places fortes à assiéger.

Cf. vocabulaire militaire à relever.

On dirait un militaire partant en conquête : rythme ternaire. Il est déterminé.

« voilà ce que j’attaque, voilà l’ennemi digne de moi, voilà le but que je prétends atteindre ».



II. Pas de morale- Cynisme et hypocrisie

Valmont se moque de la religion en élevant son immoralisme au rang de religion.

Pratique subversive du langage religieux.

Cf. vocabulaire à relever.

Expose son plan : liste les nombreuses activités de Mme de Tourvel (charitables et vertueuses mais l’ennui point derrière l’énumération) « je lui en prépare de plus efficaces »



III. Le libertinage est vu comme un art difficile (différent des sentiments amoureux)

C’est pour cela qu’il refuse de séduire Cécile.

Il dévalorise la jeune fille, une oie blanche. Celui qui va la séduire n’aura aucun mérite.

Il recherche une proie plus difficile.

Ne vise pas une femme, une personne, mais ce qu’elle peut lui apporter. (elle n’est pas nommée « présidente ». Elle est vue pour son rang et ses qualités de vertu. Froid calculateur qui ne pense qu’à ses intérêts.



Hypocrisie : c’est pour la marquise qu’il désobéît : pour être digne d’elle.



IV. Valmont toujours dans la séduction : un séducteur pour la marquise



Le lecteur apprend que les deux personnages principaux ont eu une liaison.

Habileté rhétorique de Valmont qui s’adresse à la marquise comme si elle était une despote de l’amour (métaphore filée autour de l’idée de maître-esclave)

Il feint de s’abaisser devant elle mais désamorce les dénigrements que pourrait lui faire la libertine : elle fut sa maîtresse ; il n’est donc pas si abominable que cela.

Se montre flatteur pour la marquise. Si était avec une femme, ce serait avec elle « exemple de constance »

Ne vante pas les qualités physiques d’une autre femme à la marquise.



Rivalité entre les deux personnages pour savoir lequel des deux est le plus habile.

Il s’incline devant la supériorité de la marquise en matière de libertinage : vous avez fait plus de prosélytes que moi.

Subversion du langage religieux.

« nous prêchons la foi chacun de notre côté »

« je connais votre ardente ferveur »

« vous seriez la patronne de quelque grande ville »



Attention derrière cette séduction de façade et ce ton badin, Valmont sait des choses et pourrait être dangereux pour la marquise.



De plus, dans cette lettre, il lui apprend qu’il refuse de lui obéïr. « je me vois forcé de vous désobéïr »



Questions à poser pendant l’entretien :

- En quoi Valmont ressemble-t-il à Dom Juan (Lequel a pu inspirer l’autre ?)

- En quoi peut-on dire que cette lettre contient les prémisses de la fin du roman ?

- Pourquoi ce roman est-il sous la forme d’un roman par lettres ?






CANDIDE


Chapitre 3 : Comment Voltaire s’y prend –il pour dénoncer la guerre ?



Texte à situer et présenter rapidement.



I. Ironie – Feint d’adopter le point de vue de Candide



- insistance sur la beauté et la musique, l’aspect esthétique = l’aspect spectacle. ( ballet ou jeu de soldats de plomb)

- insistance sur l’idée d’ordre et d’harmonie. (au niveau de l’organisation du combat : indications temporelles et spatiales.)

- faits qui suivent les théories de Pangloss « enleva du meilleur des mondes » : euphémisme pour « tua » / « la raison suffisante »

- justification du combat (enlève des coquins)







Pourtant déjà qques notes discordantes

- « harmonie telle qu’il n’y en eut jamais en enfer »

- Chiffres approximatifs des pertes mais chiffres importants

- « boucherie héroïque » : oxymore – soldats = chair à canon.

- Candide déserte. (Faire expliquer l’euphémisme : « alla raisonner ailleurs »)





II. Tableau réaliste des horreurs de la guerre



Après avoir feint d’adopter le point de vue de Candide, la dénonciation de la guerre n’en apparaît que plus forte.

Barbarie poignante qui contraste avec le début du texte.

- Relevé du champ lexical de la violence. « brûlé » « criblés de coups » « femmes égorgées »

Cervelles …répandues » etc

Abares / bulgares – Ces deux mots riment avec barbares.

- relevé des victimes (pas seulement des soldats)

- généralisation à plusieurs villages



Conclusion

Met l’ironie au service de la dénonciation mais on sent son indignation et son émotion poindre derrière cette ironie.

La guerre est une boucherie qui est absurde. « les deux rois faisaient chanter des Te Deum » Religion au service d’une boucherie.

Candide ne voit pas la réalité des choses.

Merci de m'aider !


Dernière édition par violet le Dim 7 Juin - 15:07, édité 1 fois
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Violet le Dim 7 Juin - 14:46
Désolée pour la mise en page de mon post précédent : j'ai fait un copier coller d'un document word et le résultat n'est guère heureux...
avatar
leyade
Bon génie

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par leyade le Dim 7 Juin - 15:10
Mon rêve familier :

I. les espérances éternelles
1. une confidence voilée
2. Caractéristiques de l'éternel féminin dans les deux quatrains
3. Le sens du rêve
> le besoin d'être aimé plus que d'aimer

II. La nostalgie des jeunes amours
1. Un passé immatériel
2. Une femme qui appartient au passé
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Violet le Dim 7 Juin - 15:13
Merci Leyade ! mais j'ai changé d'avis et opté pour le poème de Baudelaire A une passante, avec lequel je me sens plus à l'aise...
Qu'as-tu pensé de mes deux plans ? (la fille qui perd pas le nord ! Wink )
avatar
leyade
Bon génie

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par leyade le Dim 7 Juin - 15:21
Tes deux plans sont très bien, puisqu'ils font bien le tour du sujet dans les deux cas. Et puis n'oublie pas que dans l'absolu, ce n'est pas toi qui passe l'oral, tu n'es pas obligée de savoir dire qqch sur ces textes, si on pousse la logique. tu examines...
Pour l'entretien : deux phases : dans un premier temps tu t'appuies sur ce qu'a dit le candidat, pour qu'il affine un point, précise une idée, justifie un truc, ou revienne sur une connerie, et seulement une fois que tu l'as disséqué, tu peux amener une question tirée de tes plans, pour voir s'il peut argumenter.
Donc du coup, ne te casses pas trop à préparer, mais prends des notes pendant la phase d'exposé du gamin, et rebondis dessus dans l'entretien pour le pousser à parler.
avatar
nuages
Doyen

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par nuages le Dim 7 Juin - 15:27
bonjour Vivien Leigh (si je ne me trompe pas...)
J'ai lu attentivement tes plans détaillés sur Laclos et Voltaire (je travaille ces oeuvres en lycée) et je les trouve vraiment bien. Je n'ai rien sur A une passante car j'ai traité l'angoisse du temps à travers l'Horloge et Enivrez-vous. Pas de Verlaine non plus!
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Violet le Dim 7 Juin - 16:20
Merci beaucoup à vous deux ! Vous me rassurez !
(En même temps, je me rends compte du travail des profs de lycée : j'attends les résultats de ma mut et je risque de m'y retrouver... j'appréhende l'augmentation de la charge de travail (déjà en collège, je ne fais que bosser..) mais je crois que si je l'obtiens, ce sera plus épanouissant. Vous faites vraiment de la littérature ! et c'est plaisant !)
avatar
gwendolyne
Niveau 8

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par gwendolyne le Dim 7 Juin - 18:17
Violet, je pense qu'il te faudrait également lister un certain nombre de procédés d'écriture précis que tu attends que l'élève exploite (quel que soit son plan d'ailleurs car tu verras que pour une même question, plusieurs plans pertinents sont parfois possibles). Il me semble en effet que, sinon, la paraphrase sera vite là !
Bon courage !

_________________
"Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes." Oscar Wilde
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Violet le Dim 7 Juin - 18:36
Merci Gwendolyne.
avatar
Aloysa
Niveau 8

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Aloysa le Dim 7 Juin - 20:55
Mais si tu les prépares à l'entretien, tu ne dois pas revenir sur les textes mais poser des questions sur la séquence dont est tiré le texte. Ou alors j'ai mal compris, tu ne les prépares qu'à la partie "analyse du texte" ?
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Violet le Lun 8 Juin - 12:21
Je leur fais passer un oral blanc (donc les 2 parties).
J'avais compris que durant l'entretien, je pouvais les questionner un peu sur le texte (demander des précisions) et ensuite élargir mes questions à l'oeuvre ou la séquence.
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Violet le Mer 10 Juin - 15:51
Juste un petit message pour remercier les neoprofs qui m'ont aidée. Un merci tout particulier à Ysabel ! fleurs
J'ai fait passer trois oraux blancs cette après-midi et tout s'est bien passé.
Effectivement, les élèves en savent moins que nous... soulagée !
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Abraxas le Mer 10 Juin - 16:09
Je vais casser l'ambiance…
Et parler des Liaisons.

Tout ce que vous écrivez est juste, mais insuffisant : le vocabulaire de Valmont, ses attitudes, sont des topoi — et il est primordial de se demander pourquoi un garçon si intelligent parle par topoi (ce que se demandera la Marquise, qui est l'archi-lectrice du roman). Et l'évidence, c'est qu'en se réfugiant derrière l'ordinaire du libertinage (parce que le langage est un masque), il veut se cacher à lui-même qu'il est tombé amoureux (c'est comme dans les tragédies : les faits se sont déroulés avant que l'actiuon commence). Et c'est là que l'on retrouve la pertinence de la question sur "en quoi cette lettre annonce-t-elle le dénouement ?" Bref, si j'ilmagine qu'un élève réponde à toutes les questions que vous posez, je lui dirais : "Certes. Et maintenant que vous avez fait l'intro, que dites-vous d'intéressant ?"
Mais je suis méchamment spécialiste de Laclos…

Quand j'y pense… Je me suis retrouvé interdit de Bac des années durant, justement pour ça : parce qu'une fois que l'élève avait énoncé, à grand peine, quelques fadaises de base, je lui demandais ce qu'il avait d'intéressant à dire. Ça déconcerte…

Quant à Candide… Relier l'épisode à Frédéric II de Prusse, et aux aventures / mésaventures de Voltaire à Potsdam ou Berlin. Après tout, ça se passe en Allemagne, et ce sont les horreurs de la guerre de Sept ans (j'assommerais un élève qui ne le saurait pas).
Tenez, une anecdote. À la veille d'une bataille importante, Frédéric II déclara à ses invités : "Et si je perds, je pars en Italie et je me fais médecin." Et Voltaire, à mi-voix mais juste assez fort pour pêtre entendu de tout le monde, lança : "Toujours assassin…".

Au passage, ce sont moins des théories de Pangloss qu'il se raille que de celles de Leibniz. Après tout, ils vont bien faire de la philo, ces jeunes gens ?

Quant au côté esthétique de la guerre… Se rappeler le "ah dieu que la guerre est jolie" d'Apollinaire…
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Violet le Mer 10 Juin - 16:15
Merci Abraxas pour ces précisions. Vouas avez raison sur toute la ligne. Evidemment et comme toujours. Pas de gants avec moi et n'hésitez jamais à intervenir pour me cultiver.

Pour les liaisons, pour moi, l'idée que Valmont se cache à lui-même qu'il est amoureux relevait de l'évidence.
Pour Candide, je n'ai pas relié l'épisode à Frédéric II et je vais réparer auprès de l'élève. Pour Leibniz, je lui en ai déjà parlé.
Merci !
avatar
ysabel
Devin

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par ysabel le Mer 10 Juin - 17:17
@Abraxas a écrit:
Quand j'y pense… Je me suis retrouvé interdit de Bac des années durant, justement pour ça : parce qu'une fois que l'élève avait énoncé, à grand peine, quelques fadaises de base, je lui demandais ce qu'il avait d'intéressant à dire. Ça déconcerte…

va falloir que j'essaie... marre des oraux Twisted Evil

@Abraxas a écrit: Quant à Candide… Relier l'épisode à Frédéric II de Prusse, et aux aventures / mésaventures de Voltaire à Potsdam ou Berlin. Après tout, ça se passe en Allemagne, et ce sont les horreurs de la guerre de Sept ans (j'assommerais un élève qui ne le saurait pas).

Ben... normalement quand on étudie Candide, on le fait systématiquement avec les élèves, non ? Et évidemment Leibniz aussi.

j'ai failli assommer un élève de 1ère ES qui ne savait pas ce qu'il s'était passé en France en 1789 :marteau:

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Abraxas le Mer 10 Juin - 20:48
J'ai bien eu, il y a deux ans, un candidat au CAPES qui nous a fait un développement savant sur l'Arc de Triomphe et la Place de l'Etoile parmi les grands travaux de Louis XIV à Paris — le tout à propos de Scarron, mort en 1648…
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Abraxas le Mer 10 Juin - 20:49
À croire qu'ils n'en fichent pas une rame, les historiens-géographes… (ça va, mon amour ? fleurs2)
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par NLM76 le Mar 10 Avr - 21:12
@Violet a écrit:En quoi cette lettre permet –elle de dresser le portrait d’un libertin ?

Bonjour,
pour ma part, ce qui me gêne le plus, c'est la question. Si cette lettre ne fait que dresser le portrait d'un libertin, quel interêt ? C'est l'évidence qu'il faut dire dès l'introduction. La question, ce serait plutôt quelque chose comme : "Pourquoi cette lettre où Valmont se campe en libertin est-elle si plaisante comme pour la marquise de Merteuil ?"
A mes élèves, je dis, s'ils doivent tomber sur ce genre de question, qui a l'air d'inviter à la paraphrase ("En quoi ce texte est-il un apologue?"; "En quoi ce texte est-il réaliste ?...) de comprendre : "En quoi ce texte est-il un apologue particulièrement original, frappant, amusant..."
Je fais un peu comme Abraxas le jour du bac, mais je dis seulement : "Sinon, il vous a intéressé, ce texte ?" "Pourquoi?".
Ou alors après qu'on m'eut démontré qu'un poème était baroque parce qu'il utilisait beaucoup le thème de l'eau et du sable, je leur propose une petite composition de mon cru. "Hier je suis allé au bord de l'eau. J'ai fait des beaux pâtés de sable." Et je leur demande si c'est baroque.
Vous croyez que je serai encore convoqué l'an prochain ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par User5899 le Mar 10 Avr - 21:51
@Violet a écrit:Je leur fais passer un oral blanc (donc les 2 parties).
J'avais compris que durant l'entretien, je pouvais les questionner un peu sur le texte (demander des précisions) et ensuite élargir mes questions à l'oeuvre ou la séquence.
Non, en principe, on ne revient pas sur la 1re partie. Mais pour cette 1re partie, le candidat doit organiser son plan autour d'une question que vous devez lui poser.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par NLM76 le Mar 10 Avr - 22:03
Oui, mais quand ils ne tiennent pas les dix minutes d'exposé, on est censé les aider pour leur faire dire quelque chose, avant de passer à la deuxième partie.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par User5899 le Mar 10 Avr - 22:19
@nlm76 a écrit:Oui, mais quand ils ne tiennent pas les dix minutes d'exposé, on est censé les aider pour leur faire dire quelque chose, avant de passer à la deuxième partie.
Dis-je le contraire ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par User5899 le Mar 10 Avr - 22:20
@nlm76 a écrit:
@Violet a écrit:En quoi cette lettre permet –elle de dresser le portrait d’un libertin ?

Bonjour,
pour ma part, ce qui me gêne le plus, c'est la question. Si cette lettre ne fait que dresser le portrait d'un libertin, quel interêt ? C'est l'évidence qu'il faut dire dès l'introduction. La question, ce serait plutôt quelque chose comme : "Pourquoi cette lettre où Valmont se campe en libertin est-elle si plaisante comme pour la marquise de Merteuil ?"
A mes élèves, je dis, s'ils doivent tomber sur ce genre de question, qui a l'air d'inviter à la paraphrase ("En quoi ce texte est-il un apologue?"; "En quoi ce texte est-il réaliste ?...) de comprendre : "En quoi ce texte est-il un apologue particulièrement original, frappant, amusant..."
Je fais un peu comme Abraxas le jour du bac, mais je dis seulement : "Sinon, il vous a intéressé, ce texte ?" "Pourquoi?".
Ou alors après qu'on m'eut démontré qu'un poème était baroque parce qu'il utilisait beaucoup le thème de l'eau et du sable, je leur propose une petite composition de mon cru. "Hier je suis allé au bord de l'eau. J'ai fait des beaux pâtés de sable." Et je leur demande si c'est baroque.
Vous croyez que je serai encore convoqué l'an prochain ?
Moi, question neutre. Quel est l'intérêt de ce texte ?
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par NLM76 le Mar 10 Avr - 22:24
Cripure a écrit:
@nlm76 a écrit:Oui, mais quand ils ne tiennent pas les dix minutes d'exposé, on est censé les aider pour leur faire dire quelque chose, avant de passer à la deuxième partie.
Dis-je le contraire ?
Non, non ; je précisais.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par NLM76 le Mar 10 Avr - 22:28
Cripure a écrit:Moi, question neutre. Quel est l'intérêt de ce texte ?
C'est en effet la question qui se pose.
Mais il faut reconnaître qu'il y a de quoi être décontenancé quand on te demande "En quoi ce texte est-il un incipit de roman?" M'eût-on posé la question quand j'étais élève, je crois que je serais parti en claquant la porte.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par User5899 le Mar 10 Avr - 22:56
@nlm76 a écrit:
Cripure a écrit:Moi, question neutre. Quel est l'intérêt de ce texte ?
C'est en effet la question qui se pose.
Mais il faut reconnaître qu'il y a de quoi être décontenancé quand on te demande "En quoi ce texte est-il un incipit de roman?" M'eût-on posé la question quand j'étais élève, je crois que je serais parti en claquant la porte.
Je ne supporte pas la question "En quoi ?". C'est très imprécis et ça noie toute bonne volonté, je trouve. Et puis ce genre de question technique... Aucun intérêt. Le début de Bouvard et Pécuchet ramené à un ramassis de lieux communs sur l'incipit... Beuark. Il y a tellement à faire voir et à expliquer, et avec le sourire, en plus Smile
Contenu sponsorisé

Re: Candide et Les liaisons EAF ORAL

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum