Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par johel le Ven 3 Juil 2015 - 5:56

On n'a pas les plus longues vacances d'été (et de loin) et c'est le Figaro qui le dit !!!! (bon discrètement, pas de commentaire, juste une infographie).


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/07/02/01016-20150702ARTFIG00364-les-jeunes-francais-n-ont-pas-les-plus-longues-vacances-d-ete.php

On fait même plutôt partie de ceux qui en ont le moins

johel
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Thalia de G le Ven 3 Juil 2015 - 6:07

Les Finlandais réussissent parce qu'ils ont de plus longues vacances scolaires que nous pingouin
Cela dit, dans cette comparaison, il n'est pas question des autres congés.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Cleroli le Ven 3 Juil 2015 - 6:09

Pour le moment pas de commentaires, j'attends de voir comment vont réagir les lecteurs du Figaro

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Jane le Ven 3 Juil 2015 - 6:15

J'ai toujours su qu'il fallait que j'aille vivre en Italie Razz
Sérieusement, pour les autres pays, je ne sais pas, mais en Italie, ils n'ont que 3 semaines de petites vacances: 2 semaines à Noël, 1 semaine à Pâques. En même temps, après presque 4 mois de congés estivaux, l'année doit paraître moins pénible, non ?

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Diclonia le Ven 3 Juil 2015 - 6:24

Je ne sais pas, pas certain... quand on voit la fatigue dans laquelle on se trouve, élèves comme profs, en fin de période ou trimestre... je me dis que nos pauses sont bien utiles...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Cleroli le Ven 3 Juil 2015 - 6:34

Un autre article sur Le Figaro, datant de mai dernier : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/05/19/20002-20150519ARTFIG00223-une-journaliste-americaine-deplore-une-france-toujours-en-vacances.php

"Le système scolaire français donnerait trop de vacances selon l'observation avisée de Eleanor Beardsley, correspondante pour la radio publique américaine et en poste à Paris depuis une dizaine d'années, Dans un article paru sur le site de la radio publique américaine NPR et sobrement intitulé «Les difficultés d'une femme à survivre à 'trop de vacances' en France», la journaliste, accessoirement épouse du journaliste français Ulysse Gosset qui l'accompagne sur la photo d'illustration de l'article, dépeint une société française engluée dans les congés trop nombreux qui posent un véritable problème aux parents qui travaillent"

Ouf, tout va bien, il y a trop de vacances en France Razz

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par JPhMM le Ven 3 Juil 2015 - 6:48

@johel a écrit:On fait même plutôt partie de ceux qui en ont le moins
Tout le monde le sait, sauf les abrutis qui nous gouvernent (alternativement), et quelques syndicats qui passent leurs journées et leurs nuits avec les premiers.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par JPhMM le Ven 3 Juil 2015 - 6:50

Cléroli a écrit:Un autre article sur Le Figaro, datant de mai dernier : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/05/19/20002-20150519ARTFIG00223-une-journaliste-americaine-deplore-une-france-toujours-en-vacances.php

"Le système scolaire français donnerait trop de vacances selon l'observation avisée de Eleanor Beardsley, correspondante pour la radio publique américaine et en poste à Paris depuis une dizaine d'années, Dans un article paru sur le site de la radio publique américaine NPR et sobrement intitulé «Les difficultés d'une femme à survivre à 'trop de vacances' en France», la journaliste, accessoirement épouse du journaliste français Ulysse Gosset qui l'accompagne sur la photo d'illustration de l'article, dépeint une société française engluée dans les congés trop nombreux qui posent un véritable problème aux parents qui travaillent"

Ouf, tout va bien, il y a trop de vacances en France Razz
Si ça lui plait pas, elle peut toujours retourner aux États-Unis. Je n'ai pas souvenir que les dates des vacances en France soient fixées par des citoyens américains.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par JPhMM le Ven 3 Juil 2015 - 6:52



Ce sont les vacances de quelle année ? pas de 2015 en tout cas, les enfants ne sont pas en vacances début septembre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par mamieprof le Ven 3 Juil 2015 - 7:00

@Jane a écrit:J'ai toujours su qu'il fallait que j'aille vivre en Italie Razz
Sérieusement, pour les autres pays, je ne sais pas, mais en Italie, ils n'ont que 3 semaines de petites vacances: 2 semaines à Noël, 1 semaine à Pâques. En même temps, après presque 4 mois de congés estivaux, l'année doit paraître moins pénible, non ?

L' année parait longue car il y a cours tous le jours du lundi au samedi de 8h à 13h 30

bon après on peut faire la sieste

et fin août /début septembre, les élèves qui ont des débiti (notes < 6/10) et qui doivent valider 6/10 dans toutes les matières doivent passer des petits examens sinon ils redoublent. Donc les profs sont là pour corriger et valider.

Arrêter les cours début juin c est aussi nécessaire quand il fait 38 à l ombre et qu on manque de climatisation dans une grande partie du pays et cela ne dure pas 8 jours comme en France en ce moment...

mamieprof
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par manchotte50 le Ven 3 Juil 2015 - 7:34

ce qui manque c'est le nombre d'heures de cours par semaine car cela peut changer la donne entre des élèves qui termine tôt l'après midi et ceux qui ont des emplois du temps prêts à exploser (comme les profs d'ailleurs) en ne finissant qu'à 18h...

manchotte50
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Jane le Ven 3 Juil 2015 - 13:44

Cléroli a écrit:Un autre article sur Le Figaro, datant de mai dernier : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/05/19/20002-20150519ARTFIG00223-une-journaliste-americaine-deplore-une-france-toujours-en-vacances.php

"Le système scolaire français donnerait trop de vacances selon l'observation avisée de Eleanor Beardsley, correspondante pour la radio publique américaine et en poste à Paris depuis une dizaine d'années, Dans un article paru sur le site de la radio publique américaine NPR et sobrement intitulé «Les difficultés d'une femme à survivre à 'trop de vacances' en France», la journaliste, accessoirement épouse du journaliste français Ulysse Gosset qui l'accompagne sur la photo d'illustration de l'article, dépeint une société française engluée dans les congés trop nombreux qui posent un véritable problème aux parents qui travaillent"

Ouf, tout va bien, il y a trop de vacances en France Razz

Bref, école = garderie...

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Jane le Ven 3 Juil 2015 - 13:50

@mamieprof a écrit:
@Jane a écrit:J'ai toujours su qu'il fallait que j'aille vivre en Italie Razz
Sérieusement, pour les autres pays, je ne sais pas, mais en Italie, ils n'ont que 3 semaines de petites vacances: 2 semaines à Noël, 1 semaine à Pâques. En même temps, après presque 4 mois de congés estivaux, l'année doit paraître moins pénible, non ?

L' année parait longue car il y a cours tous le jours du lundi au samedi de 8h à 13h 30

bon après on peut faire la sieste

et fin août /début septembre, les élèves qui ont des débiti (notes < 6/10) et qui doivent valider 6/10 dans toutes les matières doivent passer des petits examens sinon ils redoublent. Donc les profs sont là pour corriger et valider.

Arrêter les cours début juin c est aussi nécessaire quand il fait 38 à l ombre et qu on manque de climatisation dans une grande partie du pays et cela ne dure pas 8 jours comme en France en ce moment...

Dans le sud, si... et c'est l'enfer ! Quand les températures dans les salles de cours dépassent les 30° dès le mois de mai, dépassent les 34° en juin et en septembre, c'est pas rigolo.

J'imagine néanmoins que oui, l'année doit être longue parce que j'apprécie les petites vacances...

Quant au samedi, c'est le cas au lycée en France aussi ! Mon gamin, en 1re avait cours du lundi au samedi 12h30, mercredi après-midi compris (option, certes, mais mercredi après-midi quand même).

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par dita le Ven 3 Juil 2015 - 14:18

Vive la Finlande et l'absence de nuit en juin et début juillet, dans le grand Nord !

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par mamieprof le Sam 4 Juil 2015 - 6:55

@Jane a écrit:
@mamieprof a écrit:
@Jane a écrit:J'ai toujours su qu'il fallait que j'aille vivre en Italie Razz
Sérieusement, pour les autres pays, je ne sais pas, mais en Italie, ils n'ont que 3 semaines de petites vacances: 2 semaines à Noël, 1 semaine à Pâques. En même temps, après presque 4 mois de congés estivaux, l'année doit paraître moins pénible, non ?

L' année parait longue car il y a cours tous le jours du lundi au samedi de 8h à 13h 30

bon après on peut faire la sieste

et fin août /début septembre, les élèves qui ont des débiti (notes < 6/10) et qui doivent valider 6/10 dans toutes les matières doivent passer des petits examens sinon ils redoublent. Donc les profs sont là pour corriger et valider.

Arrêter les cours début juin c est aussi nécessaire quand il fait 38 à l ombre et qu on manque de climatisation dans une grande partie du pays et cela ne dure pas 8 jours comme en France en ce moment...

Dans le sud, si... et c'est l'enfer ! Quand les températures dans les salles de cours dépassent les 30° dès le mois de mai, dépassent les 34° en juin et en septembre, c'est pas rigolo.

J'imagine néanmoins que oui, l'année doit être longue parce que j'apprécie les petites vacances...

Quant au samedi, c'est le cas au lycée en France aussi ! Mon gamin, en 1re avait cours du lundi au samedi 12h30, mercredi après-midi compris (option, certes, mais mercredi après-midi quand même).



Quand je vois la météo à la TV je n imagine pas que vous ayez si chaud dans les classes dans le sud, ça doit être  très dur .
En Italie seuls les lycées étrangers ont cours jusqu'à fin juin et les petits français de maternelle et primaire sont vite invités à rester chez eux car quand plusieurs gamins saignent du nez à cause de la chaleur les classes ont rapidement un petit coté glauque (massacre à la tronçonneuse...)
En France le samedi c est pas de chance... Mon lycée est ouvert le samedi et on ne se bat pas pour y aller mais en Italie c'est sur toute la durée du lycée qui dure 5 ans et c est dur de ne se reposer que le dimanche matin sans petites vacances pour casser le rythme.

mamieprof
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Jane le Sam 4 Juil 2015 - 7:21

@mamieprof a écrit:
@Jane a écrit:
@mamieprof a écrit:

L' année parait longue car il y a cours tous le jours du lundi au samedi de 8h à 13h 30

bon après on peut faire la sieste

et fin août /début septembre, les élèves qui ont des débiti (notes < 6/10) et qui doivent valider 6/10 dans toutes les matières doivent passer des petits examens sinon ils redoublent. Donc les profs sont là pour corriger et valider.

Arrêter les cours début juin c est aussi nécessaire quand il fait 38 à l ombre et qu on manque de climatisation dans une grande partie du pays et cela ne dure pas 8 jours comme en France en ce moment...

Dans le sud, si... et c'est l'enfer ! Quand les températures dans les salles de cours dépassent les 30° dès le mois de mai, dépassent les 34° en juin et en septembre, c'est pas rigolo.

J'imagine néanmoins que oui, l'année doit être longue parce que j'apprécie les petites vacances...

Quant au samedi, c'est le cas au lycée en France aussi ! Mon gamin, en 1re avait cours du lundi au samedi 12h30, mercredi après-midi compris (option, certes, mais mercredi après-midi quand même).



Quand je vois la météo à la TV je n imagine pas que vous ayez si chaud dans les classes dans le sud, ça doit être  très dur .
En Italie seuls les lycées étrangers ont cours jusqu'à fin juin et les petits français de maternelle et primaire sont vite invités à rester chez eux car quand plusieurs gamins saignent du nez à cause de la chaleur les classes ont rapidement un petit coté glauque (massacre à la tronçonneuse...)
En France le samedi c est pas de chance... Mon lycée est ouvert le samedi et on ne se bat pas pour y aller mais en Italie c'est sur toute la durée du lycée qui dure 5 ans et c est dur de ne se reposer que le dimanche matin sans petites vacances pour casser le rythme.

Ce qui est épuisant, c'est la durée. J'ai deux ventilateurs dans ma salle (dont 1 à mon usage exclusif) que je mets en route dès la 1ère heure de cours. Je ne sais pas s'il fait pareillement chaud dans toutes les salles de tous les établissements du sud de la France mais personnellement, je vis l'enfer... La salle que j'occupe est sous les toits, plein sud, avec de grandes baies vitrées (partie basse fixe, et 1 vantail sur 3 ouvrant en partie haute) sans brise-soleil extérieur. Avec le vidéo projecteur qui souffle de l'air chaud, ça n'aide pas. Les fenêtres du couloir sont condamnées (car dangereuses: elles s'ouvrent vers l'intérieur). Si je tire les rideaux, il n'y a certes plus de soleil mais plus d'air non plus. Le problème est insoluble... hiver comme été ! (chauffages allumés et fenêtres ouvertes en plein mois de février). Nous avons demandé des ventilateurs au plafond, des chauffages / clims réversibles quand tout le système a été refait, des fenêtres qui s'ouvrent largement, des lames brise-soleil... Rien n'y a fait. Chaque printemps, chaque début d'été, chaque rentrée (en général ça commence à aller mieux vers la Toussaint) est un calvaire.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Durée des vacances estivales (comparaison entre les pays européens)

Message par Ilse le Sam 4 Juil 2015 - 8:03

@mamieprof a écrit:
@Jane a écrit:J'ai toujours su qu'il fallait que j'aille vivre en Italie Razz
Sérieusement, pour les autres pays, je ne sais pas, mais en Italie, ils n'ont que 3 semaines de petites vacances: 2 semaines à Noël, 1 semaine à Pâques. En même temps, après presque 4 mois de congés estivaux, l'année doit paraître moins pénible, non ?

L' année parait longue car il y a cours tous le jours du lundi au samedi de 8h à 13h 30.

Les choses changent : on peut choisir entre cela et le "temps plein" (cours toute la journée) au primaire je crois.
Au lycée, mes neveux finissent parfois plus tard (14h30 ou 15h).
Et je ne suis pas sûre qu'ils aient cours le samedi (je demanderai)

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum