Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par VicomteDeValmont le Mer 12 Aoû 2015 - 17:50
Le fig' a écrit:En ce début de mois d’août, environ 7500 bacheliers ne savent toujours pas ce qu’ils vont faire à la rentrée 2015. La plupart d’entre eux se sont pourtant inscrits sur le portail Admission Post Bac (APB) - le logiciel qui permet à chaque élève de Terminale de s’inscrire dans l’enseignement supérieur - mais ils n’ont obtenu, à ce jour, aucune des filières qu’ils souhaitaient intégrer.

La suite: http://etudiant.lefigaro.fr/orientation/actus-et-conseils/detail/article/a-un-mois-de-la-rentree-7500-bacheliers-sont-encore-sans-fac-16515/
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par User5899 le Mer 12 Aoû 2015 - 17:51
Fac off Rolling Eyes
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Daphné le Mer 12 Aoû 2015 - 18:47
Cripure a écrit:Fac off Rolling Eyes

:mdr3:
Ça ne s'écrit pas comme ça....jdçjdr.........

Plus sérieusement, je croyais que la fac c'était d'office :gratte:

Les résultats seraient trop bons ??
avatar
amethyste
Doyen

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par amethyste le Mer 12 Aoû 2015 - 19:02
Plus assez de places en fac ? A force de distribuer le bac à tout va, les facs commenceraient-elles à ne plus pouvoir fournir ?

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Marounette
Habitué du forum

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Marounette le Mer 12 Aoû 2015 - 19:38
Il en avait déjà parlé à la télévision il y a environ deux semaines.

@Daphné a écrit: Les résultats seraient trop bons ??

:mdr3:

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
:retard:
avatar
PabloPE
Érudit

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par PabloPE le Mer 12 Aoû 2015 - 20:09
@amethyste a écrit:Plus assez de places en fac ? A force de distribuer le bac à tout va, les facs commenceraient-elles à ne plus pouvoir fournir ?
En même temps quand on voit les facs qui sont citées dans l'article.. sociologie, audiovisuel, HDA, STAPS...Le droit aussi est un grand classique: je ne suis "bon" dans aucune matière particulière, je n'aime aucune matière particulière, droit ça a l'air de bien payer ça Laughing

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
archeboc
Esprit éclairé

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par archeboc le Jeu 13 Aoû 2015 - 19:53
Pour régler tous ces problèmes, le Sénégal nous montre le chemin à suivre ! (article du Monde)

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
GreenCpe
Niveau 6

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par GreenCpe le Ven 14 Aoû 2015 - 13:43
l'université c'est la primairisation de la licence !!! On développe l'autonomie et la responsabilité au collège et au lycée puis maintenant on les accompagne en licence en leur donnant des cours de français programme de CE/CM1 et CM2 !!! J'ai halluciné quand j'ai vu les cours d'une étudiante en sciences de l'éducation à l'université de saint-etienne. On leur dit de noter "leurs devoirs dans un cahier de texte" !!!! Non mais là, on ne peut plus parler d'université mais de la dévalorisation des diplômes et surtout la mauvaise qualité des enseignements qui n'en sont pas !!! Et sinon ce sont des "enseignants/chercheurs" Bac+8 qui sont censés assurer les cours. Non mais là, limite tout prof de primaire et secondaire peut être MCF !


Dernière édition par GreenCpe le Ven 14 Aoû 2015 - 14:12, édité 1 fois
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Daphné le Ven 14 Aoû 2015 - 13:57
@GreenCpe a écrit:l'université c'est la primairisation de la licence !!! On développe l'autonomie et la responsabilité au collège et au lycée puis maintenant on les accompagne en licence en leur donnant des cours de français programme de CE/CM1 et CM2 !!! J'ai halluciné quand j'ai vu les cours d'une étudiante en sciences de l'éducation à l'université de saint-etienne. On leur dit de noter "leurs devoirs sur un cahier de texte" !!!! Non mais là, on ne peut plus parler d'université mais de la dévalorisation des diplômes et surtout la mauvaise qualité des enseignements qui n'en sont pas !!! Et sinon ce sont des "enseignants/chercheurs" Bac+8 qui sont censés assurer les cours. Non mais là, limite tout prof de primaire et secondaire peut être MCF !
        :mdr3: :mdr3: :mdr3:
avatar
GreenCpe
Niveau 6

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par GreenCpe le Ven 14 Aoû 2015 - 14:03
et ouais moi ça ne me fait pas marrer, cela m'inquiète ! Cela est lié au fait que trop de professeurs des écoles donnent des cours à l'université, voilà la déformation et la baisse des niveaux !
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par RogerMartin le Ven 14 Aoû 2015 - 14:07
@amethyste a écrit:Plus assez de places en fac ? A force de distribuer le bac à tout va, les facs commenceraient-elles à ne plus pouvoir fournir ?

Moins de sous aussi dans les facs, donc même dans les formations sans sélection (il en reste, il ne faut pas croire les délires des journalistes) il n'y a plus de place. APB case d'abord les étudiants en fonction des capacités que font remonter les établissements, et les présidences sont très prudentes.

Mais je ne m'inquiète pas du tout. Les étudiants restés sur le carreau pourront se pointer bien après le début des cours et ils seront rajoutés à la sauvage dans des TD déjà pleins... A la Sorbonne début des cours la dernière semaine de septembre, dernières inscriptions pédagogiques en novembre, et ce tous les ans malgré les dates-limite publiées sur le site internet...
http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/Calendrier_U_2014-2015_publie_le_22_mai_2014.pdf

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Anaxagore
Empereur

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Anaxagore le Ven 14 Aoû 2015 - 14:09
@Daphné a écrit:
@GreenCpe a écrit:l'université c'est la primairisation de la licence !!! On développe l'autonomie et la responsabilité au collège et au lycée puis maintenant on les accompagne en licence en leur donnant des cours de français programme de CE/CM1 et CM2 !!! J'ai halluciné quand j'ai vu les cours d'une étudiante en sciences de l'éducation à l'université de saint-etienne. On leur dit de noter "leurs devoirs sur un cahier de texte" !!!! Non mais là, on ne peut plus parler d'université mais de la dévalorisation des diplômes et surtout la mauvaise qualité des enseignements qui n'en sont pas !!! Et sinon ce sont des "enseignants/chercheurs" Bac+8 qui sont censés assurer les cours. Non mais là, limite tout prof de primaire et secondaire peut être MCF !
        :mdr3: :mdr3: :mdr3:

"Ils ont toute leur vie pour apprendre à lire."

:mdr3: :mdr3: :mdr3:
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par e-Wanderer le Sam 15 Aoû 2015 - 2:19
@GreenCpe a écrit:l'université c'est la primairisation de la licence !!! On développe l'autonomie et la responsabilité au collège et au lycée puis maintenant on les accompagne en licence en leur donnant des cours de français programme de CE/CM1 et CM2 !!! J'ai halluciné quand j'ai vu les cours d'une étudiante en sciences de l'éducation à l'université de saint-etienne. On leur dit de noter "leurs devoirs dans un cahier de texte" !!!! Non mais là, on ne peut plus parler d'université mais de la dévalorisation des diplômes et surtout la mauvaise qualité des enseignements qui n'en sont pas !!! Et sinon ce sont des "enseignants/chercheurs" Bac+8 qui sont censés assurer les cours. Non mais là, limite tout prof de primaire et secondaire peut être MCF !
Oui, enfin, il faut voir aussi le niveau des bacheliers qui arrivent en fac. Je suis censé faire des cours de stylistique ou d'histoire de la langue, mais j'ai en face de moi des étudiants qui ont des lacunes abyssales en grammaire. ("Au plafond pendaient des guirlandes" : 50% de mon TD de L1 ne parvenait pas à identifier le sujet inversé et confondait avec un COD ! Je vous assure que je n'exagère pas). Alors faire des cours basiques de grammaire, ce n'est pas de la fumisterie, c'est simplement du pragmatisme. Sans les outils de base, il est impossible de travailler : on perd donc les deux premières années à remplir la boîte à outils. De même, nos collègues de langue vivante nous supplient d'assurer des cours de remédiation en grammaire française, car leurs étudiants sont trop faibles dans leur propre langue pour espérer pratiquer sérieusement la version (sans même parler du thème).

Je ne relèverai pas la vacherie sur le niveau des MCF, je la trouve assez absurde. J'ose espérer que je sais faire autre chose que "sujet-verbe-complément", mais je suis obligé de commencer par là. Il y a d'ailleurs un côté un peu schizophrène dans le métier d'enseignant-chercheur : avec la raréfaction des postes depuis 15 ans, on n'a jamais recruté à un niveau aussi haut, mais il y a un décalage incroyable entre le travail de recherche (ou les cours de niveau master / agrégation) et ce qu'on peut faire en L1-L2. C'est ainsi…

Bref, le problème se situe clairement en amont, à l'école primaire et au collège, puisque les savoirs de base ne sont à l'évidence pas acquis.

Spoiler:
Vous avez vu, pour une fois j'ai pris la défense de collègues de sciences de l'éduc' ! Laughing
avatar
Audrey
Oracle

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Audrey le Sam 15 Aoû 2015 - 2:41
Je ne pense pas que c'était une attaque contre les MCF à propos de leur niveau, tout le contraire même... l'idée, c'était simplement qu'utiliser des MCF pour assurer ces enseignements basiques face aux étudiants en perdition, c'était donner de la confiture aux cochons, et que nous, certifiés ou agrégés du secondaire, nous pourrions sans problème accomplir cette tâche ingrate à leur place... voilà, je pense, le fond de la pensée de GreenCPE.

Je concède toutefois qu'à nouveau, le ton et les mots qu'elle a utilisés n'étaient ni clairs, ni franchement amènes. ;-)
Elle a des progrès à faire pour éviter de déclencher la 3e guerre mondiale dès qu'elle prend la parole, je pense...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
User17706
Enchanteur

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par User17706 le Sam 15 Aoû 2015 - 2:45
J'ai exactement le même sentiment (qu'e-Wanderer au post de qui je réponds). À l'attention de GreenCPE, je dirai effectivement, moi aussi, qu'il est préférable d'esayer d'éviter de tout confondre, et, notamment, les effets et les causes. Même s'il est tout à fait possible de trouver des branquignolles dans certaines non-disciplines (dont les sciences de l'éducation sont un exemple absolument typique, avec, autre exemple, l'info-com), ce qu'il est possible de faire à la fac est d'abord et avant tout fonction de ce qui a été fait auparavant. Entre autres (mais c'est loin d'être le seul problème), il n'est pas possible d'éviter de perdre énormément de temps face à des cohortes de jeunes gens qui ne parlent pas leur propre langue. Revoir ce qui, normalement, devrait être su au CM2, n'est malheureusement pas un choix, et surtout pas un choix dicté par la paresse: c'est une triste nécessité.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Audrey
Oracle

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Audrey le Sam 15 Aoû 2015 - 2:50
Ok, alors je me trompe peut-être....

Désolée. Surtout qu'au fond, je me suis un peu fait violence, hein, pour "défendre" le propos de GreenCPE... ;-)


Dernière édition par Audrey le Sam 15 Aoû 2015 - 2:53, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par RogerMartin le Sam 15 Aoû 2015 - 2:51
PauvreYorick a écrit:J'ai exactement le même sentiment (qu'e-Wanderer au post de qui je réponds). À l'attention de GreenCPE, je dirai effectivement, moi aussi, qu'il est préférable d'esayer d'éviter de tout confondre, et, notamment, les effets et les causes. Même s'il est tout à fait possible de trouver des branquignolles dans certaines non-disciplines (dont les sciences de l'éducation sont un exemple absolument typique, avec, autre exemple, l'info-com), ce qu'il est possible de faire à la fac est d'abord et avant tout fonction de ce qui a été fait auparavant. Entre autres (mais c'est loin d'être le seul problème), il n'est pas possible d'éviter de perdre énormément de temps face à des cohortes de jeunes gens qui ne parlent pas leur propre langue. Revoir ce qui, normalement, devrait être su au CM2, n'est malheureusement pas un choix, et surtout pas un choix dicté par la paresse: c'est une triste nécessité.

+1 C'est même l'inverse; je trouve beaucoup moins épuisant d'enseigner ma spécialité que de faire des cours de remédiation en langue française/rédaction/présentation de copie  Rolling Eyes

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
User17706
Enchanteur

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par User17706 le Sam 15 Aoû 2015 - 2:53
Bah, je ne sais pas, mais...
@GreenCpe a écrit:et ouais moi ça ne me fait pas marrer, cela m'inquiète ! Cela est lié au fait que trop de professeurs des écoles donnent des cours à l'université, voilà la déformation et la baisse des niveaux !
... outre que ça me semble sortir un peu de nulle part (je me demande bien dans quelles UFR interviendraient les susnommés), ça semble accuser ce qui a lieu à la fac sans se demander ce qui s'est produit en amont.

M'enfin, je serai ravi d'être détrompé.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Audrey
Oracle

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Audrey le Sam 15 Aoû 2015 - 2:55
Je m'étais limitée à son premier message, désolée... effectivement, celui-là ne laisse planer aucun doute. Il est de surcroît proprement délirant.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Audrey le Sam 15 Aoû 2015 - 2:56
Bon, j'ai dit sur le fil "musique" que j'allais dormir. Bonne nuit donc! ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
thrasybule
Oracle

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par thrasybule le Sam 15 Aoû 2015 - 2:59
Bonne nuit Audrey !

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par RogerMartin le Sam 15 Aoû 2015 - 3:07
Oui, sweet dreams douce nuit !

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Iphigénie le Sam 15 Aoû 2015 - 4:07
Bon deux gros problèmes de rentrée pour NVB:
régler le sort des décrocheurs volontaires et celui des décrochés involontaires.
Vivement un réforme Rolling Eyes
avatar
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par KrilinXV3 le Sam 15 Aoû 2015 - 11:51
Au-delà du fait que tous les bacheliers 2015 semblent être des inadaptés (et qu'apparemment, le Bac est devenu l'équivalent intellectuel de la pêche aux canard), comment expliquer les faits indiqués dans le titre du sujet ?
Conséquence des réformes de l'université dans les années 2000 ? Ou de la "poussée démographique" ? Ou les deux ?

_________________
Asinus asinum fricat
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Pierre-Henri le Sam 15 Aoû 2015 - 11:53
Je dirais surtout des bacheliers qui se sont emmêlés les pinceaux avec APB -- une énième monstruosité bureaucratique made in educnat.
Contenu sponsorisé

Re: À un mois de la rentrée, 7500 bacheliers sont encore «sans fac»

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum