4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par clairlaure le Sam 15 Aoû 2015 - 10:23

Ceux qui passent l'agrégation se reconnaîtront!
Je me lasse un peu des Misérables en quatrième, ça fonctionne bien mais bon. J'aurais voulu leur faire lire un Zola, alors autant rentabiliser le programme non? La Fortune des Rougon, c'est bien trop ardu mais pourquoi ne pas leur faire lire tous les passages de l'oeuvre (surtout trois gros chapitres et des passages dans le texte, environ 150 pages) concernant l'histoire d'amour entre Miette et Silvère? Une telle histoire d'amour ne pourrait que leur plaire, non?
Ce n'est pas une oeuvre intégrale mais les Misérables non plus après tout.
Qu'en pensez-vous?
Finalement, ce chapitre me servirait non pas tant à bosser l'agreg (de toute façon en quatrième...) qu'à leur faire plaisir en lisant une histoire d'amour touchante.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par zinzinule le Sam 15 Aoû 2015 - 10:54

Pour ma part, je passe des Misérables à Zola, mais j'ai choisi Au Bonheur des dames, qui me semble très abordable. Cela fait longtemps que je n'ai pas lu La Fortune des Rougon... Ceci dit, si tu sélectionnes des extraits, pourquoi pas ?

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par eloise1982 le Sam 15 Aoû 2015 - 17:01

Pour ma part, je passe des Misérables à Zola mais j'étudierai L'Assommoir. Je l'ai trouvé en édition abrégée Le Livre de poche. J'aime beaucoup La Fortune des Rougon et si tu axes sur l'histoire d'amour entre Miette et Silvère ça peut marcher... Après, dommage que tu passes à côté des machinations politiques des Rougon pour accéder au pouvoir... Mais bon peut-être trop compliqué pour des 4emes...

eloise1982
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par User5899 le Sam 15 Aoû 2015 - 17:05

@clairlaure a écrit:Ceux qui passent l'agrégation se reconnaîtront!
Je me lasse un peu des Misérables en quatrième, ça fonctionne bien mais bon. J'aurais voulu leur faire lire un Zola, alors autant rentabiliser le programme non? La Fortune des Rougon, c'est bien trop ardu mais pourquoi ne pas leur faire lire tous les passages de l'oeuvre (surtout trois gros chapitres et des passages dans le texte, environ 150 pages) concernant l'histoire d'amour entre Miette et Silvère? Une telle histoire d'amour ne pourrait que leur plaire, non?
Ce n'est pas une oeuvre intégrale mais les Misérables non plus après tout.
Qu'en pensez-vous?
Finalement, ce chapitre me servirait non pas tant à bosser l'agreg (de toute façon en quatrième...) qu'à leur faire plaisir en lisant une histoire d'amour touchante.
Non, écoutez, vous n'allez quand même pas réécrire un bouquin juste pour utiliser une oeuvre du programme d'agreg en 4e ? L'idée n'est pas de leur faire lire quelque chose qui leur plaise, mais de leur apprendre à lire, si possible à partir de textes à leur portée...
Là, franchement, je suis scandalisé. On a déjà eu les prétendues OI qu'on fait acheter en versions expurgées, là c'est un nouveau stade.
_______
@zinzinule a écrit:Cela fait longtemps que je n'ai pas lu La Fortune des Rougon... Ceci dit, si tu sélectionnes des extraits, pourquoi pas ?
Non mais ce sont des professeurs de lettres qui écrivent ça ? Mais j'hallucine, là, je suis sur le luc.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par Carnyx le Sam 15 Aoû 2015 - 17:21

Ah ouais.


Dernière édition par Carnyx le Sam 15 Aoû 2015 - 20:01, édité 1 fois

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par User5899 le Sam 15 Aoû 2015 - 17:29

Le progrès fait rage Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par LM le Sam 15 Aoû 2015 - 17:34

Autant leur faire lire un roman de Zola en entier ou alors de continuer à lire Les Misérables! Pour ma part, je suis effarée qu'on laisse passer en seconde des élèves de 3e qui n'ont jamais entendu parler de Cosette, Valjean ou Gavroche pour ne citer qu'eux.

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par ysabel le Sam 15 Aoû 2015 - 18:08

De Victor Hugo, ils connaissent Le Bossu de Notre-Dame ! Rolling Eyes

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par doctor who le Sam 15 Aoû 2015 - 18:14

Bonne idée Miette et Sylvère ! Très belle histoire.
Mais ne sera-t-il pas difficile de désintriquer cette intrigue et celles des autres personnages ?

Pour ceux qui pestent, je ne vois vraiment pas le problème.

Les 4e peuvent-ils lire la Fortune d'un bout à l'autre ? Non.
Cette idylle finissant en tragédie sur fond d'éveil à la sexualité peut-elle leur plaire ? Oui.
Faut-il s'en priver ? Je vous laisse répondre...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par clairlaure le Sam 15 Aoû 2015 - 18:26

Je suis déçue des réponses de certains. Qe chacun donne son avis, oui, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai demandé. Que cela soit sur ce ton et de cette manière, non.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par LM le Sam 15 Aoû 2015 - 18:39

@clairlaure a écrit:Je suis déçue des réponses de certains. Qe chacun donne son avis, oui, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai demandé. Que cela soit sur ce ton et de cette manière, non.

J'espère que la tournure de mon message n'est pas mal prise.
Je voulais simplement dire que je préfère étudier un roman de Zola ou de Hugo plutôt que des extraits coupés et remontés.
Je continue Les Misérables cette année encore, l'an prochain peut-être un roman de Zola.

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par User5899 le Sam 15 Aoû 2015 - 19:58

Ah ça y est, les problèmes de ton.
Plus la version "mais où est le problème ?"

Non mais il n'y a aucun problème. Un livre, c'est un stock de fiches indépendantes et on pioche pour en faire ce qu'on veut, il n'y a aucune notion d'ensemble, aucune question de sens à construire. Sylvère et Miette sont dans ce roman uniquement comme pauses sentimentales et n'ont aucun lien avec le reste, et d'ailleurs, dire le contraire, c'est parler méchamment.

Je vous laisse, j'ai un agenda à acheter et des stabylos pour avoir une rentrée toute zoulie.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par roxanne le Sam 15 Aoû 2015 - 20:08

Euh, là quand même je rejoins Cripure, ça me semble compliqué et finalement un peu dangereux de leur laisser penser qu'on peut lire un livre de cette manière. Les versions abrégées ne sont pas satisfaisantes non plus, mais du moins elles s'efforcent de garder la cohérence. Il y a pas mal de livres qu'on peut faire lire à des 4e en entier, qu'il serait un peu dommage de "saucissonner" un Zola ! Enfin, c'est mon humble avis.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par doctor who le Sam 15 Aoû 2015 - 20:14

Je peux comprendre qu'on ait des scrupules à le faire.
Personnellement, je le fais beaucoup, mais pas pour souvent étudier un texte, plutôt en lecture cursive.

Cf. http://pedagoj.eklablog.com/pedagogie-de-la-lecture-c26114202 (les deux premiers articles).

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par trompettemarine le Sam 15 Aoû 2015 - 20:18

@LM a écrit:Autant leur faire lire un roman de Zola en entier ou alors de continuer à lire Les Misérables! Pour ma part, je suis effarée qu'on laisse passer en seconde des élèves de 3e qui n'ont jamais entendu parler de Cosette, Valjean ou Gavroche pour ne citer qu'eux.

Qui ?
Faut dire : j'ai toujours eu du mal avec Flaubert !
pingouin

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par clairlaure le Dim 16 Aoû 2015 - 6:13

Je vous remercie pour vos réponse, je ne travaillerai donc pas sur la Fortune des Rougon. Le sujet est terminé, je n'attends pas de nouvelle réponse.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par Celeborn le Dim 16 Aoû 2015 - 9:09

Si tu fais un GT, tu peux y intégrer un texte de "La Fortune...", en revanche...

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par doctor who le Dim 16 Aoû 2015 - 10:39

@Celeborn a écrit:Si tu fais un GT, tu peux y intégrer un texte de "La Fortune...", en revanche...

Ah non ! Un extrait de roman ? Mais tout se tient dans un roman. Comment en isoler un seul morceau ? Pourquoi pas du Lagarde et Michard ? Twisted Evil

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par ysabel le Dim 16 Aoû 2015 - 10:47

Si tu souhaites une idylle, pourquoi pas Le Rêve ? en plus il est bref...
cependant, je ne suis pas convaincue par le fait d'étudier un Zola avec des collégiens, quand je vois comment les lycéens n'y comprennent rien quand ils lisent un de ses romans en autonomie.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par User5899 le Dim 16 Aoû 2015 - 11:06

@doctor who a écrit:
@Celeborn a écrit:Si tu fais un GT, tu peux y intégrer un texte de "La Fortune...", en revanche...

Ah non ! Un extrait de roman ? Mais tout se tient dans un roman. Comment en isoler un seul morceau ? Pourquoi pas du Lagarde et Michard ? Twisted Evil
Ah, comme vous avez l'air un peu en difficulté, je vais vous expliquer, et ça peut servir en même temps à d'autres stagiaires (à d'autres, stagiaires ?).
Je pars de l'idée que quand je donne un extrait, je connais l'oeuvre complète au préalable et j'ai réfléchi au sens, à l'un des sens éventuellement, que je peux lui donner, que je peux en construire. C'est ce qui me guide dans le choix. Si j'isole par exemple, dans le chapitre 2, le long exposé biographique au sujet de tante Dide pour en faire voir le vocabulaire médical et faire comprendre comment les premiers personnages zoliens sont construits pour ainsi dire schématiquement, je me pose la question en bon artisan que je souhaite et essaie d'être : dénaturé-je le livre entier, dans l'hypothèse où ils ne liront que ça ? Même réflexion si je fais lire, toujours dans ce chapitre, le long développement sur la géographie de Plassans, géographie qui tourne vite à l'exposé sociologique.
Et bien sûr, je me trouve confronté au dilemme des GT : ils sont utiles parce qu'ils font voir des textes, mais ils sont nuisibles malgré tout, parce que le texte court très vite le risque de n'être que le prétexte de ce que je souhaite montrer a priori, ce qui est un danger auquel je suis assez sensible, car je pense que ce n'est pas comme ça qu'il faut faire (ça me fait songer à ces gens qui baptisent problématique une vague question qui ne sert qu'à habiller leur a priori, et ne joue pas le rôle d'un véritable questionnement). Je résous pour ma part ce dilemme en n'étudiant quasiment jamais de GT, préférant étudier entre 5 et 9 OI dans l'année, les GT étant, pour la plupart, limités aux corpus que je constitue en vue des devoirs, ou à des groupements informatifs, lus en cursive en classe avec quelques indications de ma part.
Dans le cas qui nous occupait, il était question non pas de choisir de montrer un aspect du roman de Zola, ou dans le cas du premier tome, de montrer les bases héréditaires que Zola pense pouvoir utiliser, ce qui éclaire quand même un texte qu'on respecte, mais de créer un autre livre à partir d'extraits que l'on choisissait sur une thématique (ici, l'idylle) et que l'on rapprochait. C'est quand même foncièrement malhonnête (mais ça part d'un bon sentiment, contrairement à votre réponse supra, qui concourt pour les awards de la mauvaise foi vexée).
Antoine Compagnon, dans La Théorie de la citation, rapporte l'anecdote d'un bûcheron qui avait une bibliothèque emplie de livres auxquels il avait arraché 99% des pages, ne conservant que les quelques lignes, exceptionnellement les quelques pages, qu'il jugeait dignes de son admiration. Pourquoi pas, en effet ? Chacun fait bien ce qu'il veut. Mais en l'occurrence, dans une classe, je crois qu'il ne faut pas le faire, ou alors réfléchir à cette anecdote pour réfléchir dans le même temps à ce qu'est cette bête curieuse qu'on appelle ici ou là construction du sens.
Voilà, mon cher Doctor Who, la réponse que je souhaitais faire à votre saillie drôlatique, qui m'a quand même bien surpris. Permettez-moi de prendre congé de vous à présent, et sur ce sujet, et sur les autres.


Edit, après le message d'Ysabel. Oui, en effet, pourquoi pas Le Rêve ? C'est sans doute le plus gnan gnan de la série, mais ça peut plaire à certain(e)s et c'est court. Pour info, c'est le seul Zola qui figurait jadis au catalogue de la bibliothèque verte, destinée quand même à des enfants qui n'étaient pas scolarisés au lycée Smile


Edit II C'est 4e, pas 4ème.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par roxanne le Dim 16 Aoû 2015 - 11:11

Ah ça doit être collector ça à retrouver!

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par Touche pas à ma SEGPA le Dim 16 Aoû 2015 - 11:35

@ysabel a écrit:Si tu souhaites une idylle, pourquoi pas Le Rêve ? en plus il est bref...
cependant, je ne suis pas convaincue par le fait d'étudier un Zola avec des collégiens, quand je vois comment les lycéens n'y comprennent rien quand ils lisent un de ses romans en autonomie.

Thérèse Raquin ?

Touche pas à ma SEGPA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par ysabel le Dim 16 Aoû 2015 - 14:20

euh... un peu rude quand même pour des 4e...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par Touche pas à ma SEGPA le Dim 16 Aoû 2015 - 14:32

@ysabel a écrit:euh... un peu rude quand même pour des 4e...

Mea culpa. Embarassed
(suggestion de néophyte passionnée, mais j'enseigne en lycée, et de la littérature étrangère + langue étrangère, ce qui explique que je puisse être parfaitement à côté de la plaque)

Touche pas à ma SEGPA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 4ème, la Fortune des Rougon, idylle Miette et Silvère

Message par Audrey le Dim 16 Aoû 2015 - 18:31

Thérèse Raquin, ça me scotche déjà de voir une collègue le donner en cursive à des 3e... Je l'ai donné en 2nde quand j'étais stagiaire et ça avait très bien fonctionné, même les plus faibles avaient accroché, grâce à l'intrigue.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum