EMC Première : comment procéder ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EMC Première : comment procéder ?

Message par V. Duruy le Ven 18 Sep 2015 - 21:20

Bonjour,

Ce sujet pourrait être nommé "EMC 1ère : à l'aide !" No

Je suis professeur stagiaire et je vais commencer l'EMC cette semaine avec trois classes de 1ère que je n'ai qu'en EMC.
Malgré une formation de 3h (ESPE), si je crois avoir compris la philosophie générale (rapport à la loi juridique et la loi morale, démarche par dilemmes et débats), je reste perplexe sur la mise en oeuvre concrète, du haut de mon statut de débutant.
Pour les deux premières semaines je pense faire "l'identité numérique" avec plusieurs documents pour les sensibiliser aux traces laissées sur internet, à la prévention et aux recours (loi informatique et libertés etc.), mais pas de dilemme ni de débat (je ne vois pas comment ce thème s'y prêterait).

Mais après ? Avez-vous de bons exemples de sujets où l'on peut dégager des arguments POUR et CONTRE pour la classe de première ?
Et comment se prépare un débat ? Y a t'il une alternative au débat (en tant que novice j'ai peur de laisser trop de libertés aux élèves et que ça se termine en "n'importe quoi" ; je préfère guider de près).
Si quelqu'un a fait une programmation sur l'année je serais heureux de la voir.

Merci par avance.

V. Duruy
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par Aspasie le Ven 18 Sep 2015 - 23:16

A titre d'exemple, ou plutôt de témoignage, voilà en gros ce que je fais avec mes premières :


  • séance de présentation -du programme, de la manière de fonctionner, de l'EMC elle-même, à partir des IO
  • première "séquence" sur le citoyen et son opinion
    -travail de groupes : analyse de différents textes "en aveugle" (sans auteur ni date) pour cerner différentes manière de définir la citoyenneté. Présentation orale à la classe par un porte-parole de chaque groupe ; reprise de tout cela ensemble, évidemment
    -travail par deux sur l'histoire du vote ; recherche documentaire au CDI à partir d'un questionnaire ; on rassemble le tout et on en vient aux grands débats sur la question du vote
    -travail sur le rôle d'internet dans l'information (analyse de documents en commun ; le problème de la fiabilité de l'information, photomontages, fausses citations, rumeurs, théories du complot, etc.). Prise de notes (dont je récupère tel ou tel exemplaire pour voir...)
    -bilan-réflexion autour de la question de savoir si l'on vote volontairement et librement
  • deuxième séquence sur le citoyen au sein de la société et de l'Etat
    -les devoirs du citoyen, et en particulier, la question de l'impôt (à partir de la manière dont la chose à été repensée à partir de la révolution) ; recherches pour préparer de petits exposés autour de 3 choses : une histoire de l'impôt, les usages de l'impôt, qui paie/combien/pourquoi ; puis un travail sur des images pour se demander au final si l'impôt est le garant de l'égalité républicaine
    -un travail sur l'engagement citoyen à partir de la citation de Gandhi "sois le changement que tu veux voir dans le monde" (j'hésite encore sur la forme : à partir de scènes de théatre ? de films ? d'images ? )
  • troisième séquence sur le citoyen dans le monde
    -la question de la citoyenneté européenne : travail en commun à partir de cartes mentionnant l'Europe (de celles de la triade Lybie-Asie-Europe, à celle de continents, en passant la "l'Europe carolingienne", etc.) l; l'idée est de questionner l'identité européenne, et donc le sentiment citoyen qui en découle (ou pas). Au final, une question  "moi, européen ?"
    -la notion de "réseau social" (rien que l'expression est à elle seule tout un programme....)
  • dernière séquence sur l'armée (puisque c'est au programme...)
    l'approche est celle de la guerre justifiée/ la guerre juste, avec
    -reprise de la modification de la défense nationale (recherches à partir d'un questionnaire)
    -constitution d'un dossier de presse sur un exemple d'intervention de la France à l'étranger
    -et là seulement, peut-être, un débat sur "peut-on parler de guerre juste ?"


Voilà ce que j'ai prévu "en gros".
C'est évidemment très orienté... mais je trouve que c'est la loi -et tout l'intérêt-de l'EMC.
En revanche, décidément, le dilemme, le débat... ce ne sont que des moyens, pas des fins. Et si la classe (ou le thème) ne s'y prête pas, hors de question que je fasse faire le moindre débat. En même temps, les questions abordées laissent largement la place à la prise de parole, à l'argumentation sans que je me sente obligée de formaliser tout cela dans un cadre que je persiste à trouver artificiel et inadapté (non mais franchement... qui est vraiment capable de mettre en oeuvre un "débat" du type "C dans l'air" ? en tout cas, pas moi dans mes classes, et si c'est pour faire un semblant de débat, je ne vois pas l'intérêt).

Je fais de l'EMC avec des élèves de première que je n'ai pas en cours par ailleurs ; il n'y a pas de notes dans mon établissement pour l'EMC. Et cela concerne toutes les séries. Tout cela contribue aussi au choix de mon approche.

Bref, tout cela pour dire qu'il ne faut pas "contraindre" trop à respecter à la lettre des indications qui ne sont, précisément, qu'indicatives. Il faut et il suffit, je crois, que les thèmes préconisés soient abordés ; ce qui, en classe de première, selon les indications des IO, revient à "réfléchir aux liens entre société démocratique et société de l'information"...

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par Olympias le Ven 18 Sep 2015 - 23:27

Cette année, c'est réglé. Pas d'EMC en première avec ma L. furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par V. Duruy le Sam 19 Sep 2015 - 9:35

Merci beaucoup Aspasie ! Ca m'éclaire et me donne des idées ! Very Happy

Que pensez-vous de l'idée de faire faire des exposés par 2 ou 3 à partir d'un dossier documentaire fourni préalablement ? (avec à chaque fois une question assez ouverte : "la presse doit-elle tout dire ?", "les médias peuvent-ils être objectifs ?", "y a t'il un impôt juste ?", "y a t'il des guerres justes ?", etc. etc.). Pour faire travailler la compétence "travailler en équipe". 15 min. d'exposé, reprise, à nouveau 15 min. et à nouveau reprise, par exemple. En tant que stagiaire je serais inspecté d'où le besoin impératif d'être à peu près dans ce qu'attend l'institution ...

V. Duruy
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par boris vassiliev le Sam 19 Sep 2015 - 9:41

[HS On]
Décidemment, le nombre de stagiaires ou de TZR ou de nouveaux arrivants avec des classes seulement en EMC est considérable, rien que sur le forum ! Certes il peut y avoir des contraintes parfois (temps partiel) dans la constitution des services mais incontestablement, pas mal de collègues se sont débarrassés sur les petits nouveaux...
[HS Off]

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par Carnyx le Sam 19 Sep 2015 - 9:57

@boris vassiliev a écrit:[HS On]
Décidemment, le nombre de stagiaires ou de TZR ou de nouveaux arrivants avec des classes seulement en EMC est considérable, rien que sur le forum ! Certes il peut y avoir des contraintes parfois (temps partiel) dans la constitution des services mais incontestablement, pas mal de collègues se sont débarrassés sur les petits nouveaux...
[HS Off]
Je trouve ça dégueulasse de donner ce bidule à des stagiaires ! Evil or Very Mad
Ils sont déjà assez fliqués et surchargés de contraintes idiotes.


Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par Aspasie le Sam 19 Sep 2015 - 10:53

(Plutôt d'accord avec les collègues... mais je crains qu'au moment des répartitions, le souci de la manière dont le collègue stagiaire va gérer ce que l'on lui donne, ne soit pas ce qui prime... Neutral )

@V. Duruy a écrit:Que pensez-vous de l'idée de faire faire des exposés par 2 ou 3 à partir d'un dossier documentaire fourni préalablement ? (avec à chaque fois une question assez ouverte : "la presse doit-elle tout dire ?", "les médias peuvent-ils être objectifs ?", "y a t'il un impôt juste ?", "y a t'il des guerres justes ?", etc. etc.). Pour faire travailler la compétence "travailler en équipe". 15 min. d'exposé, reprise, à nouveau 15 min. et à nouveau reprise, par exemple. En tant que stagiaire je serais inspecté d'où le besoin impératif d'être à peu près dans ce qu'attend l'institution ...

Bon, l'inspection ne portera pas sur l'EMC. Cependant, il est logique 1) qu'en histoire-géo il faille prévoir un regard un peu plus attentif sur ce point tout de même 2) qu'en tant que stagiaire, le souci de "coller aux attentes" soit très présent.
Reste que, de mon point de vue, les "compétences"...  Rolling Eyes Ce que je veux dire, c'est qu'il est assez aisé d'expliquer a posteriori quelle compétence on visait dans tel ou tel travail, et que donc, il n'est pas franchement nécessaire de réellement s'orienter à partir de là. Par exemple, sur les quatre "compétences" :  
-identifier et expliciter les valeurs éthiques et les principes civiques en jeu ;
-mobiliser les connaissances exigibles ;
-développer l’expression personnelle, l’argumentation et le sens critique ;
-s’impliquer dans le travail en équipe.
il me semble qu'un exposé peut relever directement des trois dernières... et peut, selon les sujets, en appeler à la première. Bref, c'est passe-partout...

Personnellement, ce qui me fait opter pour tel ou tel type de travail relève souvent de questions très pragmatiques. Par exemple, fournir un dossier documentaire. Ok. Mais 1) énorme travail en amont pour constituer soi-même ce dossier 2) gros danger ensuite que l'exposé ne soit qu'une répétition plus ou moins organisée ("oui car... mais en même temps non car... donc ça dépend des cas") de ce qui aura été lu dans le dossier, le tout avec peu de travail d'équipe puisqu'on "reprend" ce qui est déjà donné ; du coup, il y a celui qui fait le plan, celui qui écrit ce qui sera lu, et celui qui fait l'exposé... côté travail d'équipe, cela reste tout-de-même limité...(et encore, je n'ai pas parlé de celui qui restait muet pendant que les autres font des trucs  Wink )
Ensuite, quelle organisation se donner côté "timing" ? Une séance de lecture du dossier + une séance de constitution de l'exposé  ; ou une seule pour les deux ? + une séance d'exposés et de reprise ? Mais dans tous les cas, il faut que tous les élèves travaillent. Donc penser, soit une des préparations parallèles, soit un dispositif du genre ils préparent tous par groupe de deux ou trois, et un des groupes passe à l'oral, ce qui permet une reprise ensemble, et même des questions posées par les autres.

Pour en venir plus précisément aux exemples donnés ici, je dirais que les questions sont un peu... immenses ! Et du coup, 15 mn de reprise, je crois que ce n'est pas assez.
J'aurais plutôt tendance dans ce cas à faire faire aux élèves des exposés "autour" de la question visée puis à reprendre collectivement sur la question (qui aura bien besoin, je crois d'un traitement plus organisé et plus professoral que ce que les élèves pourraient faire ; ce qui n'empêchera pas que les élèves participent à ce traitement, évidemment). Par exemple, sur "la presse doit-elle tout dire", j'aurais tendance à adopter plutôt le fonctionnement suivant :
- un groupe travaille, je ne sais pas moi, sur l'affaire DSK et son traitement par la presse par exemple ; un autre sur wikileaks, son fonctionnement, ses intentions, les valeurs affichées, etc. ; un autre sur la presse people en Angleterre ; un autre sur la déontologie journalistique ; etc. -je donne ces exemples sans trop y réfléchir hein, cela mériterait plus de temps pour lister ce dont on a besoin pour la question finale et ainsi "cerner" les données- Côté "timing", cela ferait une séance de recherches et de constitution de l'exposé ; mais je donnerais aux élèves des "consignes" précises pour l'exposé, sur la forme notamment.
- 1 séance (ou deux ? Cela dépend du nombre de groupes en fait) où les exposés ont lieu. Prévoir non seulement le temps de reprise, mais aussi, le "travail" de ceux qui ne font pas les exposés : ils doivent prendre des notes et pas attendre que ça passe. J'aime bien, par exemple, récupérer des feuilles de notes, occasion de leur indiquer ce qui va et ne va pas dans leur prise de notes, ce qui n'est pas inutile je crois. Mais je n'en récupère jamais plus de deux ou trois en même temps : il ne s'agit pas de se donner du travail de "correction" en plus, c'est déjà bien assez de préparation en amont comme ça. En revanche, je note qui a déjà été "récupéré" de façon à finir par avoir plus ou moins vu comment chacun chacun prenait ses notes en fin d'année (évidemment, ceux qui ont été récupéré en début d'année se doutent bien qu'ils sont tranquilles ensuite, mais ça...)
- 1 séance collective sur "la presse peut-elle tout dire ?", où il s'agit, pour les élèves, de réutiliser les données précises qui ont été exposées, et de construire à partir de là, des pistes de réponse argumentées (à charge pour le prof de structurer tout cela, au fur et à mesure au tableau, pour leur montrer comment on se sert de ses connaissances pour réfléchir à une question plus abstraite et générale).

A raison d'une heure quinzaine par exemple (c'est organisé comme cela pour moi, mais je sais que cela varie vraiment), c'est tout de même quelque chose qui va s'étaler déjà sur quasiment deux mois.

Voilà en tout cas les questions que je me poserais pour ce projet; Smile

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par V. Duruy le Sam 19 Sep 2015 - 11:25

@Aspasie a écrit:Ensuite, quelle organisation se donner côté "timing" ? Une séance de lecture du dossier + une séance de constitution de l'exposé  ; ou une seule pour les deux ? + une séance d'exposés et de reprise ? Mais dans tous les cas, il faut que tous les élèves travaillent. Donc penser, soit une des préparations parallèles, soit un dispositif du genre ils préparent tous par groupe de deux ou trois, et un des groupes passe à l'oral, ce qui permet une reprise ensemble, et même des questions posées par les autres.

Et si je fais ça ?
1) Séance où je présente le thème, je donne le dossier documentaire sur un thème comme "y a t'il des guerres justes ?". Lecture des docs, explications, etc. Le corpus est composé de docs assez théoriques (quasi-philosophiques : la guerre juste chez Walzer ...) et d'autres très concrets (exemple : frappes aériennes contre Daesh, mais aussi une intervention - à trouver - où le droit d'ingérence a été détourné, pour nuancer).
2) Séance d'analyse des documents et de travail par 2 ou 3 : préparation de la séance 3.
3) Séance où un ou deux groupes de 2 ou 3 élèves passe(nt) à l'oral pour présenter le thème ; les autres prennent des notes, font des remarques et complètent ; l'exposé peut donner lieu à un débat (uniquement s'il vient de façon "naturelle" - un élève ou plusieurs ne sont pas d'accord sur un point -, pas de "débat" imposé). Je reprends éventuellement. Si le sujet est très vaste/riche, éventuellement une quatrième séance d'approfondissement (?).
Au cours des séances 2 et 3 je relève deux ou trois feuilles (travail noté qui comptera légèrement dans la moyenne) pour vérifier qu'ils n'ont pas attendu que le temps passe ... Les passages des duos ou trios d'élèves sont aussi notés.
Je fais en sorte que tout le monde soit passé à la fin du trimestre (edit: difficile en y réfléchissant vu le peu de séances) et que tout le monde ait eu au moins une fois son travail de séance relevé.

Est-ce réaliste ? Ou naïveté de débutant ?

@Aspasie a écrit:Pour en venir plus précisément aux exemples donnés ici, je dirais que les questions sont un peu... immenses ! Et du coup, 15 mn de reprise, je crois que ce n'est pas assez.

C'est vrai.

@Aspasie a écrit:un groupe travaille, je ne sais pas moi, sur l'affaire DSK et son traitement par la presse par exemple ; un autre sur wikileaks, son fonctionnement, ses intentions, les valeurs affichées, etc. ; un autre sur la presse people en Angleterre ; un autre sur la déontologie journalistique ; etc. -je donne ces exemples sans trop y réfléchir hein, cela mériterait plus de temps pour lister ce dont on a besoin pour la question finale et ainsi "cerner" les données- Côté "timing", cela ferait une séance de recherches et de constitution de l'exposé ; mais je donnerais aux élèves des "consignes" précises pour l'exposé, sur la forme notamment.

Si je commence à constituer pour un même séance 4 ou 5 dossiers différents sur des sujets précis comme cela, tournant autour d'un thème général, je ne suis pas sorti de l'auberge, je ne peux pas passer tout mon week-end à préparer l'EMC (je n'ai pas que ça !) ... Il me semble finalement que le mieux est que tout le monde travaille sur le même dossier (d'où la proposition du cycle de 3 séances plus haut, soit 6 semaines sachant qu'il y en aura une quinzaine de séances au final dans l'année pour un même groupe, si je ne me trompe pas dans le calcul).

@Aspasie a écrit:Prévoir non seulement le temps de reprise, mais aussi, le "travail" de ceux qui ne font pas les exposés : ils doivent prendre des notes et pas attendre que ça passe. J'aime bien, par exemple, récupérer des feuilles de notes, occasion de leur indiquer ce qui va et ne va pas dans leur prise de notes, ce qui n'est pas inutile je crois. Mais je n'en récupère jamais plus de deux ou trois en même temps : il ne s'agit pas de se donner du travail de "correction" en plus, c'est déjà bien assez de préparation en amont comme ça.

D'accord avec ça.

En tout cas merci pour votre aide.

V. Duruy
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par Aspasie le Sam 19 Sep 2015 - 13:13

@V. Duruy a écrit:
Et si je fais ça ?
1) Séance où je présente le thème, je donne le dossier documentaire sur un thème comme "y a t'il des guerres justes ?". Lecture des docs, explications, etc. Le corpus est composé de docs assez théoriques (quasi-philosophiques : la guerre juste chez Walzer ...) et d'autres très concrets (exemple : frappes aériennes contre Daesh, mais aussi une intervention - à trouver - où le droit d'ingérence a été détourné, pour nuancer).
2) Séance d'analyse des documents et de travail par 2 ou 3 : préparation de la séance 3.
3) Séance où un ou deux groupes de 2 ou 3 élèves passe(nt) à l'oral pour présenter le thème ; les autres prennent des notes, font des remarques et complètent ; l'exposé peut donner lieu à un débat (uniquement s'il vient de façon "naturelle" - un élève ou plusieurs ne sont pas d'accord sur un point -, pas de "débat" imposé). Je reprends éventuellement. Si le sujet est très vaste/riche, éventuellement une quatrième séance d'approfondissement (?).
Au cours des séances 2 et 3 je relève deux ou trois feuilles (travail noté qui comptera légèrement dans la moyenne) pour vérifier qu'ils n'ont pas attendu que le temps passe ... Les passages des duos ou trios d'élèves sont aussi notés.
Je fais en sorte que tout le monde soit passé à la fin du trimestre (edit: difficile en y réfléchissant vu le peu de séances) et que tout le monde ait eu au moins une fois son travail de séance relevé.

Est-ce réaliste ? Ou naïveté de débutant ?
Ca me semble tout à fait jouable à condition de clarifier deux ou trois choses (mais c'est peut-être juste pour moi qu'elles ne sont pas claires en fait) :
- attention à la redite entre la séance 1 et la séance 3 ==> si les docs ont déjà été présentés par le profs, qu'est-ce que les élèves ont en fait à présenter durant leur exposé ? C'est peut-être juste l'expression "présenter le thème" qui est obscure ou vague pour moi. Mais comprendre cela permet de déterminer s'il s'agit au final de faire présenter quelque chose par un groupe ou par plusieurs groupes.
- pour ce qui est de la note (dans mon établissement, pas de note d'EMC -il n'y avais pas de note d'ECJS non plus- ; du coup, je l'ai annoncé d'emblée aux élèves ; en revanche, il y a une remarque sur le bulletin. Cela allège les choses, pour eux comme pour moi). Si ce sont des demi-classes, cela donne donc maxi 18 élèves (donc 6 groupes en contraignant les élèves à faire des groupes de 3). Si 2 groupes de 3 élèves passent, cela en fait déjà la possibilité de 6 élèves notés (9 si 3 groupes passent). Reste à relever 3 feuilles de "préparation" en séance 2 (soit 9 élèves -eux ne passeront pas l'oral à la séance suivante puisqu'ils n'auront plus leurs notes...), et 3 feuilles de prises de note à la séance 3, et tout le monde aura été noté. Le calcul est à ajuster en fonction du groupe évidemment... Seul hic à mon sens pour établir une "note", c'est de se donner un barême. Pour la prise de notes par exemple, ça me semble un peu délicat -c'est plus facile de dire simplement "bien ; très incomplet ; mal organisé ; excellent prise de notes", que d'évaluer une prise de note, ce qui est très artificiel... -. Donc sur un groupe de 18 il faut 3*3 élèves qui passent en exposé + 3*3 élèves dont on a relevé les feuilles de préparation. Et on peut amender la note à partir des interventions orales, et à partir de la prise de notes ; ça c'est faisable.

Si je commence à constituer pour un même séance 4 ou 5 dossiers différents sur des sujets précis comme cela, tournant autour d'un thème général, je ne suis pas sorti de l'auberge, je ne peux pas passer tout mon week-end à préparer l'EMC (je n'ai pas que ça !)
C'est clair ! Il faut donc prévoir pour s'économiser, tant au niveau des préparation qu'au niveau des éventuelles corrections (dans le cas d'un établissement qui demande une moyenne d'EMC en fin de trimestre)

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

EMC et notes

Message par Ziskakan974 le Dim 20 Sep 2015 - 8:36

Bonjour à tous,
ma question est peut-être naïve mais doit-on noter absolument l'EMC en classe de première?
Désolé si la question a déjà été posée.
Merci d'avance pour vos réponses

Ziskakan974
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par Aspasie le Dim 20 Sep 2015 - 8:48

@Ziskakan974 a écrit:doit-on noter absolument l'EMC en classe de première?
"Absolument", non, puisque c'est fonction de l'établissement. Pour l'instant, aucune contrainte ministérielle. Les textes indiquent seulement que cet enseignement "pourra" donner lieu à une évaluation ("Ces travaux peuvent être redevables de différentes formes d'évaluation" dit le texte). C'est une simple possibilité. Il faut donc se renseigner sur la politique de l'établissement. Dans le mien, par exemple, pas de notes, mais une remarque trimestrielle sur le bulletin et bien sûr, la remarque de fin d'année sur le livret scolaire.

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par boris vassiliev le Dim 20 Sep 2015 - 8:59

Il n'y a aucune solution satisfaisante : soit on ne note pas et le peu de crédibilité que le machin peut avoir disparaît, soit on note mais ça embête tout le monde sur les bulletins car ça fausse la moyenne : en 2nde ou en 1ère, la "moyenne" d'ECJS fausse tout car faute de moyenne coefficientée elle se retrouve aussi lourde que celle de maths ou de français ; et en Tle où les moyennes sont coefficientées par rapport au bac, elle se retrouve souvent avec un coefficient 0, donc dès la fin du 1er trimestre la supercherie apparaît et toute exigence de travail de la part des élèves devient vaine.
Tout ça, bien sûr, c'est le problème qui se pose quand l'ECJS/EMC est détachée des vraies matières (HG, SES, philo...) dans les services. Si on a l'EMC en plus avec sa classe, on peut bien sûr intégrer les notes éventuelles dans la moyenne d'HG ou autre et éviter les inconvénients susdits. Sur Pronotes, il suffit de ne pas saisir de notes dans le service "emc" et la ligne disparaît comme par magie du bulletin...


Dernière édition par boris vassiliev le Dim 20 Sep 2015 - 9:06, édité 3 fois

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par trompettemarine le Dim 20 Sep 2015 - 9:01

Chez nous, c'est bien simple, pas de moyenne générale. On a fait voter cela en CA, il y a quelques années.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par Aspasie le Dim 20 Sep 2015 - 9:44

@boris vassiliev a écrit:soit on ne note pas et le peu de crédibilité que le machin peut avoir disparaît
J'ai pratiqué, l'an passé, l'absence totale de notation en 1ère, avec des classes que, par définition donc, je n'ai pas en philo ; aucun problème de crédibilité ni de travail des élèves (je précise que mon établissement ne présente aucune particularité qui en ferait un cas un peu à part). Bien sûr, il y avait toujours, par classe, un ou deux gugusses qui cherchaient à en faire le moins possible -mais ça, c'est valable dans toutes les matières- ; pour le reste, les élèves voyaient dans cette absence de notes, plutôt une chance, un heure sans pression ; je leur rendais leurs travaux avec des remarques, parfois des validations d'items (genre, cela fait 31/43 ou cela 13/42), mais je n'en ai jamais vu aucun transposer cela en notes ; c'était souvent amusant d'annoncer un travail avec au final une présentation orale à faire par un porte-parole du groupe et d'entendre un élève demander avec un peu d'angoisse : "ce sera noté ?", question généralement suivie d'un rappel de l'un ou l'autre "ben non, tu sais bien qu'en ECJS y'a pas de note". Ce qui ressortait alors, c'était le soulagement, pas la perte de crédit... Et je reprenais donc : "ce sera évalué, je vous dirai ce qui allait, ce qui n'allait pas, comment améliorer ci ou ça, mais il n'y aura pas de note, non." J'avais présenté cela dès le début de l'année en soulignant le rapport psychotique de l'institution -et des élèves- à la note, à la fois détestée et venérée... Je leur avais présenté cela comme une opportunité en soulignant que pour autant, les mêmes règles de travail s'appliquaient et que les mêmes sanctions tomberaient en cas de manquement.

Bref, je ne veux pas dresser un tableau idyllique, mais je crois qu'on peut largement demander aux élèves un travail sérieux en EMC même quand il n'y a pas de note dans la moyenne.

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: EMC Première : comment procéder ?

Message par Ziskakan974 le Dim 20 Sep 2015 - 10:52

Merci pour vos réponses Wink

Ziskakan974
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum