la logique curriculaire des "programmes".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la logique curriculaire des "programmes".

Message par Lefteris le Mar 10 Nov 2015 - 23:17


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par henriette le Mar 10 Nov 2015 - 23:25

Non mais je dois être une andouille neuneu, je ne comprends carrément rien à ce bidule. Shocked
Je lis ça, et c'est subitement le vide intersidéral et vertigineux dans mon cerveau :  cafe


_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par Tangleding le Mar 10 Nov 2015 - 23:28

Un seul mot me choque. "Curriculaire", pourquoi pas. Mais "logique" ?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par henriette le Mar 10 Nov 2015 - 23:31

A graver en lettres d'or au-dessus du tableau :
Le cycle n’est pas un fin en soi
(diapo 10)

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par miss terious le Mar 10 Nov 2015 - 23:47

Ouf ! henriette, tu me soulages. J'avais l'impression d'être soudain démunie de cerveau. Je n'ai RIEN compris à ce pdf. Et pourtant : http://www.cosmopolitan.fr/,les-couches-tard-seraient-plus-intelligents,2077,1546548.asp?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par Lefteris le Mer 11 Nov 2015 - 11:45

@Tangleding a écrit:
Un seul mot me choque. "Curriculaire", pourquoi pas. Mais "logique" ?
et pourquoi "programmes" ? le terme n'est mentionné que pour la forme, il n'y a rien sinon.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par pailleauquebec le Mer 11 Nov 2015 - 14:28

Entre les parcours, le socle et les programmes, ils ont compris que c'était une usine à gaz et maintenant ils nous expliquent qu'il y a une logique derrière tout ça.

Ils peuvent trouver tout un tas d'explications, souvent très complexes pour justifier l'usine à gaz.

Bien entendu pour commencer, les programmes c'est mal :
- trop exigeant
- pas assez souple
- tout le monde fait pareil

Cette caricature de l'utilisation qui peut être faite de programmes intelligents est éclairante.

Que nous proposent-ils au fond ?

Des programmes flous car adaptables localement.
Pourtant planifier de bons programmes c'est une tâche complexe, largement hors de portée d'un professeur.
Il y a beaucoup de chances que beaucoup de professeurs fassent moins bien que si cela avait été bien conçu (et testé).

Des parcours qui n'ont aucune existence concrète. Ceux-ci servant uniquement à se donner bonne conscience et à justifier des actions qui sont faites dans les établissements.

Et un système d'évaluation par compétences extrêmement complexe.
Celui-ci va générer un travail important pour les enseignants, au détriment du travail de fond de transmission des savoirs.
Les compétences permettant de plus aux élèves et aux parents de vivre dans le "monde des rêves", tant les résultats seront illisibles. Certes ils ne seront pas dégoutés par les mauvaises notes.
Mais ces compétences aboutissent déjà, là où elles sont testées depuis 10 ans, à une disparition du goût de l'effort.

Il faut dire que cette soi disant "logique curriculaire des programmes" n'a pas été testée sur de vrais élèves.

Heureusement, tout ceci est tellement complexe que personne ne s'en saisira.
Cela restera une belle idée inapplicable.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par Thalia de G le Mer 11 Nov 2015 - 14:47

@henriette a écrit:Non mais je dois être une andouille neuneu, je ne comprends carrément rien à ce bidule. Shocked
Je lis ça, et c'est subitement le vide intersidéral et vertigineux dans mon cerveau :  cafe
Je crois que nous sommes nombreux dans ce cas cafe

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par pailleauquebec le Mer 11 Nov 2015 - 14:55

Sur le sujet et carrément éclairant (prévoir 1h de lecture) :

http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article213

ça faisait longtemps que je cherchais des explications sur l'obstination à imposer les compétences et tout le tralala.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par Thermo le Mer 11 Nov 2015 - 15:57

@henriette a écrit:Non mais je dois être une andouille neuneu, je ne comprends carrément rien à ce bidule. Shocked
Je lis ça, et c'est subitement le vide intersidéral et vertigineux dans mon cerveau :  cafe

Tout est dans la troisième colonne Henriette :
L'élève progresse progressivement dans le programme

La deuxième colonne ce sont les qualités que tu doit mettre en avant concernant le bouzin (la logique curriculaire)

La première colonne ce sont les termes qui font savants et qui permettent de paraitre sérieux et professionnel, ca sous-entends que les personnes qui ont fait ça sont intelligentes et compétentes (et méritent leur salaire). Puis ca impressionne Razz la preuve : tu te sens andouille neuneu.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par Lefteris le Mer 11 Nov 2015 - 16:01

@pailleauquebec a écrit:Sur le sujet et carrément éclairant (prévoir 1h de lecture) :

http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article213

ça faisait longtemps que je cherchais des explications sur l'obstination à imposer les compétences et tout le tralala.
Merci de le reposter. je l'ai déjà lu, et je le relis car il y a des explications claires, nettes, assorties de références, sur la relation entre ces nouvelles lubies et les exigences du monde marchand, où encore un fois on retrouve la patte de l'OCDE, le "machin" au service du système de profit, et qui synthétise toutes les demandes de tous les appétits.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par mathmax le Mer 11 Nov 2015 - 17:12

Avant, j'étais assez intelligente pour enseigner les mathématiques. Mais maintenant je suis complétement en-dessous du niveau. Je me sens totalement incompétente devant ces trucs.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par allan le Mer 11 Nov 2015 - 17:32

Je n'y comprends absolument rien!!Cette réforme est décidément mauvaise, nocive et mal pensée. Il faut continuer à s'y opposer.

allan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: la logique curriculaire des "programmes".

Message par Avatar des Abysses le Mer 11 Nov 2015 - 17:38

@henriette a écrit:Non mais je dois être une andouille neuneu, je ne comprends carrément rien à ce bidule. Shocked
Je lis ça, et c'est subitement le vide intersidéral et vertigineux dans mon cerveau :  cafe


OUPS je n'ai vraiment rien compris, j'ai cru qu'il falais trouver l'intrus dans les 3 colonnes présentes... heu

_________________
Il y a 10 catégories de personnes ceux qui connaissent le binaire ... et les autres.
N'écoutez pas les bruits du monde, mais le silence de l'âme. ( JCVD )

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum