Aider un collègue en grande difficulté

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 19 Mai 2016 - 15:35

Je remonte ce post pour donner quelques nouvelles qui ne sont pas réjouissantes. Le collègue se demande comment il va finir l'année, ça ne devient plus possible.
Dans son autre établissement, un personnel de direction est maintenant toujours présent pendant ses cours et les élèves se tiennent bien et il arrive à avancer. L'inspectrice est venue auparavant et l'a bien cassé aussi (les gamins ont été aussi horribles que d'habitude le jour de l'inspection), du coup il a une tutrice dans l'autre établissement mais il semble très réticent à écouter ses conseils.
En revanche chez nous, la situation se dégrade de plus en plus, ce matin un élève lui a jeté violemment la brosse du tableau sur lui, il a fait un rapport, seule conséquence qu'il y aura: la cpe demande un rdv avec les parents et le prof, il se fait insulter dans son cours, dans les couloirs, c'est immonde.
La commission hygiène et sécurité est venue récemment dans notre établissement et on a tout raconté, c'est déjà ça, je ne sais pas quelles peuvent être les conséquences pour la CDE.
Grève générale chez nous faut pas y compter, solidaires juste en paroles, mais dans les actes ...
Pour le coup de la brosse j'ai dit au collègue de porter plainte mais il dit que ça ne va rien faire (la police demandera qu'il ait un médecin qui constate), mais ça devient franchement flippant, je crois qu'il pourrait en venir à frapper un élève en étant bien à bout, il me l'a dit.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par dita le Jeu 19 Mai 2016 - 15:41

Il faut qu'il se fasse arrêter par son médecin. Il est à bout.
Je ne sais malheureusement pas quoi dire d'autre.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 19 Mai 2016 - 17:26

Je lui ai déjà conseillé, mais il ne veut pas. Et le pire: il se met encore une pression de malade pour finir le programme, il bosse comme un fou ses cours alors que les élèves n'écoutent rien.
Moi qui ai connu (et qui connaît toujours) des problèmes de gestion de classe, ce que je vis est à des années-lumières de ce qui se passe dans ses cours, je ne sais pas comment il peut supporter tout ça.
Il m'a même dit en parlant de la fin de l'année: "si je survis jusque là". Et ce n'était pas que du second degré.
Un 4ème lui a même dit: "c'est bientôt l'arrêt des notes monsieur, j'espère que vous vous préparez psychologiquement car là, c'est rien par rapport à ce que ça va être après" (à peu près quelque chose comme ça).

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Dadoo33 le Jeu 19 Mai 2016 - 17:45

Pourquoi est-il réticent à écouter les conseils de sa tutrice dans son autre établissement ?

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Décalage-C le Jeu 19 Mai 2016 - 17:53

Il se fait lui-même du mal avec son credo stakhanoviste inefficace et son jusqu'au boutisme. Il est dans un cercle vicieux assez inquiétant.

Il devrait faire le point et hiérarchiser les points les plus importants. Le plus important pour n'importe qui c'est de garder sa santé, après pour un prof c'est de tenir sa classe.
Je rejoins le conseil de dita : il devrait se faire arrêter pour se reposer et faire le point.

Ce manque d'écoute et cet enfermement m'interrogent : cet homme a-t-il une vie équilibrée ? Qu'est-ce qui le pousse à se faire autant de mal ?
Je ne suis pas psychologue et je n'ai pas pour habitude de me mêler de la vie des autres mais là tout de même... On sent comme un trouble... pale

Décalage-C
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Zazk le Jeu 19 Mai 2016 - 17:55

@Dadoo33 a écrit:Pourquoi est-il réticent à écouter les conseils de sa tutrice dans son autre établissement ?

Quand on est dans un certain état d'esprit, ce n'est pas évident de réagir. Il n'est sans doute pas capable en ce moment de prendre les bonnes décisions... voire des décisions tout court.
Il se noie dans son travail pour ne pas voir la réalité. Il risque de ne pas s'arrêter tant qu'on ne l'y obligera pas...
Avec une Administration laxiste et peu humaine, la situation est bien difficile...
Serait-il possible d'évoquer son cas, sous le couvert du secret médical, à l'infirmière de l'établissement ?

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Dadoo33 le Jeu 19 Mai 2016 - 18:25

@Zazk a écrit:
@Dadoo33 a écrit:Pourquoi est-il réticent à écouter les conseils de sa tutrice dans son autre établissement ?

Quand on est dans un certain état d'esprit, ce n'est pas évident de réagir. Il n'est sans doute pas capable en ce moment de prendre les bonnes décisions... voire des décisions tout court.
Il se noie dans son travail pour ne pas voir la réalité. Il risque de ne pas s'arrêter tant qu'on ne l'y obligera pas...
Avec une Administration laxiste et peu humaine, la situation est bien difficile...
Serait-il possible d'évoquer son cas, sous le couvert du secret médical, à l'infirmière de l'établissement ?

Merci pour la réponse et ce rappel... Toutefois, ce n'était pas l'objet de ma question. Je voulais savoir s'il estimait les conseils donnés peu pertinents, par exemple.

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 19 Mai 2016 - 18:29

Il semble bloqué contre tout et tout le monde. En ce qui concerne sa vie, je sais qu'il vit seul et passe tout son temps à préparer ses cours. Plusieurs fois il m'a dit qu'il ne savait pas comment je faisais (et les autres collègues aussi) pour tout gérer avec 21h de cours et 2 enfants et arriver à partir en vacances aux petites vacances alors que lui passe tout son temps à préparer ses cours. Je pense qu'il veut des cours trop exigeant, il trouve ceux de sa tutrice très pauvres par exemple. Sauf que lui au final, les élèves n'apprennent pas.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Décalage-C le Jeu 19 Mai 2016 - 18:33

@vivi1982 a écrit:Plusieurs fois il m'a dit qu'il ne savait pas comment je faisais (et les autres collègues aussi) pour tout gérer avec 21h de cours et 2 enfants et arriver à partir en vacances aux petites vacances alors que lui passe tout son temps à préparer ses cours. Je pense qu'il veut des cours trop exigeant, il trouve ceux de sa tutrice très pauvres par exemple. Sauf que lui au final, les élèves n'apprennent pas.

Et tu lui as expliqué du coup comment tu faisais ?

Décalage-C
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 19 Mai 2016 - 19:41

bah oui, que je ne passe pas ma vie à préparer mes cours, que je passe 1h ou 10h à préparer 1h de cours, les élèves ne seront pas forcément plus attentifs!

Je pense que c'est quelqu'un qui est à fond dans sa discipline (histoire-géo) et qui voudrait enseigner un contenu exhaustif, bien plus que ce que les élèves (surtout les nôtres) sont capables de comprendre et d'apprendre.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par JaneB le Jeu 19 Mai 2016 - 19:43

@vivi1982 a écrit:Je remonte ce post pour donner quelques nouvelles qui ne sont pas réjouissantes. Le collègue se demande comment il va finir l'année, ça ne devient plus possible.
Dans son autre établissement, un personnel de direction est maintenant toujours présent pendant ses cours et les élèves se tiennent bien et il arrive à avancer. L'inspectrice est venue auparavant et l'a bien cassé aussi (les gamins ont été aussi horribles que d'habitude le jour de l'inspection), du coup il a une tutrice dans l'autre établissement mais il semble très réticent à écouter ses conseils.
En revanche chez nous, la situation se dégrade de plus en plus, ce matin un élève lui a jeté violemment la brosse du tableau sur lui, il a fait un rapport, seule conséquence qu'il y aura: la cpe demande un rdv avec les parents et le prof, il se fait insulter dans son cours, dans les couloirs, c'est immonde.
Rien que ce fait mériterait un conseil de discipline! Si ce prof était soutenu par sa hiérarchie, les gamins ne se permettraient pas de l'insulter dans son cours ou dans les couloirs! affraid

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par maldoror1 le Jeu 19 Mai 2016 - 19:55

@JaneB a écrit:
@vivi1982 a écrit:Je remonte ce post pour donner quelques nouvelles qui ne sont pas réjouissantes. Le collègue se demande comment il va finir l'année, ça ne devient plus possible.
Dans son autre établissement, un personnel de direction est maintenant toujours présent pendant ses cours et les élèves se tiennent bien et il arrive à avancer. L'inspectrice est venue auparavant et l'a bien cassé aussi (les gamins ont été aussi horribles que d'habitude le jour de l'inspection), du coup il a une tutrice dans l'autre établissement mais il semble très réticent à écouter ses conseils.
En revanche chez nous, la situation se dégrade de plus en plus, ce matin un élève lui a jeté violemment la brosse du tableau sur lui, il a fait un rapport, seule conséquence qu'il y aura: la cpe demande un rdv avec les parents et le prof, il se fait insulter dans son cours, dans les couloirs, c'est immonde.
Rien que ce fait mériterait un conseil de discipline! Si ce prof était soutenu par sa hiérarchie, les gamins ne se permettraient pas de l'insulter dans son cours ou dans les couloirs! affraid
Évidemment. Insultes et attaques physiques? C'est affreux, inacceptable. Cela tombe sous le coup de la loi de toute façon! Il faut porter plainte!!!

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par laMiss le Jeu 19 Mai 2016 - 20:11

Rien qu'à te lire, je suis inquiète. J'ai peur qu'il ne commette un geste irréparable.
Donc en effet, une pause pourrait être salvatrice.
Est-il syndiqué ? Des conseils extérieurs pourraient l'aider.

Sinon, tant qu'il persiste à rester dans l'établissement :
1) Ton collègue doit absolument remplir une fiche d'incident et demander la tenue du conseil de discipline pour les élèves qui l'ont insulté ou agressé physiquement (jeter la brosse en fait partie). Le CDE est tenu d'accepter de mettre en place le conseil de discipline.
2) Ton collègue devrait peut-être simplement aller voir les cours d'autres collègues. Selon la personnalité, cela peut parfois plus aider que d'écouter des conseils / injonctions après avoir été observé.
3) Pourquoi ne pas tenir une heure d'info syndicale avec un maximum de collègues pour évoquer les comportements des élèves et l'absence de sanction, puis aller voir le chef pour lui remonter vos doléances ?
4) Je n'ai pas l'article sous les yeux, mais il me semble que le CDE ne peut pas laisser pourrir aussi sciemment les choses.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 19 Mai 2016 - 21:21

On en est à notre 3ème heure d'info syndicale, elle est sourde à tout ce qu'on lui dit, autant s'adresser à un mur, j'espère que le rapport de la commission hygiène et sécurité va faire quelque chose: on a tous remplis une feuille où on s'est bien lâché sur la gestion de l'établissement par la CDE, certains ont même parlé d'harcèlement moral de la part de la CDE, plusieurs collègues ont été auditionnés, le représentant n'en revenait pas de tout ce qui a été dit.
Les conseils de discipline, elle n'en fait pas: récemment un 6ème en a envoyé un autre à l'hosto (traumatisme crânien), il n'en était pas à son coup d'essai, et il n'y a pas eu de suite.
Elle essaie de noyer le poisson pour tout: par exemple, un élève que j'avais viré a menacé de crever mes pneus et de rayer ma voiture, je lui en ai parlé, elle m'a envoyé paître, du coup j'ai appelé la gendarmerie pour signaler les menaces de l'élève en question. (Finalement il ne s'est rien passé, enfin pas encore!) Tout ça pour dire que côté direction ça ne bougera pas et c'est pour ça que ça va si mal dans l'établissement. Pour le collègue il n'y a pas que ça vu que ça se passe mal aussi dans l'autre établissement qui ne rencontre pas les même problèmes que chez nous, là-bas au moins des mesures ont été prises pour que les cours se passent bien.
Moi aussi j'ai peur qu'il ne commette un geste irréparable vu les gros durs qu'il a en 4ème, je le sens prêt à exploser depuis le temps qu'il subit tout ça. Je regrette de ne pas le voir plus souvent, il n'a que 6h chez nous.


vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Duguesclin le Jeu 19 Mai 2016 - 21:50

@Nicolatsar a écrit:Pourquoi ne pas lui parler de ce forum où il pourrait demander des solutions ou se confier ?

Sois un peu perspricace... Nous avons tous compris que cette collègue en grande difficulté n'est autre que Vivi1982 elle-même mais que par pudeur, elle préfère ne pas parler à la 1ere personne et nous raconter son histoire sous la forme de "Il est arrivé ceci à un collègue"....
Courage Vivi la fin de l'année est proche... Tu vas t'en sortir... Very Happy

Duguesclin
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Jeu 19 Mai 2016 - 21:59

Non, non, ce collègue n'est pas moi, j'ai déjà posté sur des difficultés en gestion de classe mais qui concernaient surtout des bavardages, des conflits avec ma CDE, pas de gros problèmes comme ceux que j'évoque dans le cas de ce collègue.

Je ne pense pas que ce soit son truc les forums: une fois je lui ai envoyé un mail sur son adresse académique (je ne connaissais pas l'adresse perso) pour avoir des nouvelles car je savais que notre CDE l'avait convoqué, il m'a dit après de ne surtout jamais envoyer de messages sur l'adresse académique car le rectorat pouvait les lire.

Bon effectivement du courage j'en ai besoin aussi Razz car la fin de l'année va être longue aussi avec mes zouaves même si je ne me fais pas insulter (sont pénibles quand même les miens, mais pas pénibles méchants).

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par amour le Jeu 19 Mai 2016 - 22:03

Alors propose lui de rejoindre néo, de vive voix ou en lui glissant un mot dans son casier!

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Ven 20 Mai 2016 - 11:54

CA Y EST! Ça a enfin bougé. On s'est tous mobilisés pour exercer notre droit de retrait suite à ce qui s'est passé hier avec le collègue. On a réussi à la convaincre de porter plainte à la gendarmerie (il y est encore en ce moment), on a rédigé une lettre aux parents pour expliquer la situation. Lundi on a un conseil péda, on annule tout ce qui était prévu pour ne parler que du climat du collège.
La CDE a voulu nous dissuader d'exercer notre droit de retrait, elle a essayé de faire pression sur nous et sur le collègue. Dans la cour elle ne s'est pas montrée pendant toute l'heure que ça a duré.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Décalage-C le Ven 20 Mai 2016 - 12:06

Bonne nouvelle pour l'établissement, et une bouffée d'air pour le collègue. cheers

Décalage-C
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par maldoror1 le Ven 20 Mai 2016 - 20:28

@vivi1982 a écrit:CA Y EST! Ça a enfin bougé. On s'est tous mobilisés pour exercer notre droit de retrait suite à ce qui s'est passé hier avec le collègue. On a réussi à la convaincre de porter plainte à la gendarmerie (il y est encore en ce moment), on a rédigé une lettre aux parents pour expliquer la situation. Lundi on a un conseil péda, on annule tout ce qui était prévu pour ne parler que du climat du collège.
La CDE a voulu nous dissuader d'exercer notre droit de retrait, elle a essayé de faire pression sur nous et sur le collègue. Dans la cour elle ne s'est pas montrée pendant toute l'heure que ça a duré.
Enfin une véritable action! Bravo! Ne lâchez rien!!!

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Alwidis le Ven 20 Mai 2016 - 21:31

@vivi1982 a écrit:On en est à notre 3ème heure d'info syndicale, elle est sourde à tout ce qu'on lui dit, autant s'adresser à un mur, j'espère que le rapport de la commission hygiène et sécurité va faire quelque chose: on a tous remplis une feuille où on s'est bien lâché sur la gestion de l'établissement par la CDE, certains ont même parlé d'harcèlement moral de la part de la CDE, plusieurs collègues ont été auditionnés, le représentant n'en revenait pas de tout ce qui a été dit.
Les conseils de discipline, elle n'en fait pas: récemment un 6ème en a envoyé un autre à l'hosto (traumatisme crânien), il n'en était pas à son coup d'essai, et il n'y a pas eu de suite.
Elle essaie de noyer le poisson pour tout: par exemple, un élève que j'avais viré a menacé de crever mes pneus et de rayer ma voiture, je lui en ai parlé, elle m'a envoyé paître, du coup j'ai appelé la gendarmerie pour signaler les menaces de l'élève en question. (Finalement il ne s'est rien passé, enfin pas encore!) Tout ça pour dire que côté direction ça ne bougera pas et c'est pour ça que ça va si mal dans l'établissement. Pour le collègue il n'y a pas que ça vu que ça se passe mal aussi dans l'autre établissement qui ne rencontre pas les même problèmes que chez nous, là-bas au moins des mesures ont été prises pour que les cours se passent bien.
Moi aussi j'ai peur qu'il ne commette un geste irréparable vu les gros durs qu'il a en 4ème, je le sens prêt à exploser depuis le temps qu'il subit tout ça. Je regrette de ne pas le voir plus souvent, il n'a que 6h chez nous.  

N'appelle pas la police, porte plainte : insulte et menace d'un fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions. Tu en passes une copie à ta principale.
Faites, avec les collègues représentants, une délégation dans le bureau de madame et précisez lui que si elle ne vous soutient davantage, vous devrez faire appel à la cellule de crise du rectorat et remonter tous les incidents.
Pour tous les rapports d'incidents, demandez un conseil de disc, elle est tenue de vous répondre par écrit. Si vous ne pouvez exclure, envoyez des élèves chercher la direction à chaque fois qu'un élève empêche le déroulement du cours...
Si tous les collègues sont solidaires, dans la majorité des cas, ça bouge, sans perte de salaire.

Edit : Je n'avais pas vu votre dernier message, BRAVO !

Alwidis
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Ven 20 Mai 2016 - 23:49

Pour elle, ça a été un coup rude ce qu'on a fait ce matin. Elle a tenté de nouveau d'intimidation en coinçant des collègues qui distribuait des lettres pour expliquer l'action d'aujourd'hui aux élèves qui partaient ce midi, elle les a menacés d'un blâme en disant qu'on était hors la loi en faisant ça alors qu'avant d'entamer l'action, des collègues ont cherché les textes de lois et ont appelé le syndicat. On fait ça dans les règles: on l'a prévenue avant, on comptait débarquer ensemble dans son bureau mais comme elle est venue en SDP on lui a dit, ensuite on est resté toute l'heure suivante avec nos élèves sur la cour, donc on n'a pas abandonné notre poste.
J'ai lu dans les yeux du collègue agressé un soulagement intense de voir qu'il était ainsi soutenu, il nous a remercié plusieurs fois.

Lundi on a conseil péda, je crois que ça va être chaud, vu l'ambiance générale. En plus de l'agression et les menaces hier, le collègues a eu des avances (limite du harcèlement sexuel) d'une élève de 4ème (plainte aussi contre elle), l'après-midi hier des élèves de 3ème ont tout explosé et sali dans les toilettes. C'est au point que des petits de 6ème n'osent plus aller aux toilettes de la journée de peur de se faire embêter par les grands.

Ca y est, ça a mis le temps, mais vu comment toute l'équipe est remontée, on ne va plus rien lâcher.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Shere Khan le Sam 21 Mai 2016 - 0:30

Tout ça prouve que le "collègue en grande difficulté", ce n'est pas qu'un problème de gestion de classe, mais aussi de gestion d'établissement. Avec un CDE digne de ce nom, un collègue qui ne sait pas faire cours n'a que des bavardages, éventuellement beaucoup de bruit, mais certainement pas des violences dans son cours. Sauf que la hiérarchie en connaît un rayon pour culpabiliser un professeur lambda. J'apprends aussi qu'il y a des ordres en haut lieu pour ne pas soutenir les professeurs (ceci étant dénoncé le SNALC et FO), et aussi des ordres oraux pour ne pas faire de conseils de discipline. Alors la responsabilité du lampiste, là-dedans, excusez-moi !

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Duguesclin le Sam 21 Mai 2016 - 0:52

@vivi1982 a écrit:
En plus de l'agression et les menaces hier, le collègues a eu des avances (limite du harcèlement sexuel) d'une élève de 4ème (plainte aussi contre elle),

Du harcèlement sexuel de la part d'une élève de 4e sur un prof ? C'est plutôt rare... Il doit être sacrément beau gosse !!! coeurs

Duguesclin
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par Verdurette le Sam 21 Mai 2016 - 8:50

@Shere Khan a écrit:T J'apprends aussi qu'il y a des ordres en haut lieu pour ne pas soutenir les professeurs (ceci étant dénoncé le SNALC et FO), et aussi des ordres oraux pour ne pas faire de conseils de discipline.

Je ne remets pas du tout en cause cette affirmation (je sais qu'ils le font, je l'ai vu ailleurs) mais j'essaie de comprendre et je n'y parviens pas. Je ne comprends sincèrement pas quel est l'intérêt de notre hiérarchie de nous mettre dans ce genre de position ? Voudraient-il nous remplacer par une armée entière de profs nouveaux aveuglément soumis à leurs oukases que ce ce serait matériellement impossible. Est-ce en nous laminant, en ruinant notre autorité qu'on va obtenir de meilleurs résultats ? C'est absurde !

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aider un collègue en grande difficulté

Message par vivi1982 le Sam 21 Mai 2016 - 9:58

@Verdurette a écrit:
@Shere Khan a écrit:T J'apprends aussi qu'il y a des ordres en haut lieu pour ne pas soutenir les professeurs (ceci étant dénoncé le SNALC et FO), et aussi des ordres oraux pour ne pas faire de conseils de discipline.

Je ne remets pas du tout en cause cette affirmation (je sais qu'ils le font, je l'ai vu ailleurs)  mais j'essaie de comprendre et je n'y parviens pas. Je ne comprends sincèrement pas quel est l'intérêt de notre hiérarchie de nous mettre dans ce genre de position ? Voudraient-il nous remplacer par une armée entière de profs nouveaux aveuglément soumis à leurs oukases que ce ce serait matériellement impossible. Est-ce en nous laminant, en ruinant notre autorité qu'on va obtenir de meilleurs résultats ? C'est absurde !

On voit ce que ça donne ce genre d'attitude: c'est la 2ème année de notre CDE, on est passé de petit collège de campagne tranquille où il fait bon d'aller bosser, bonne ambiance d'équipe (c'est pour ça que j'avais demandé ce collège dans mes voeux alors qu'il est à 40 min de chez moi) à ce que j'ai décrit plus haut: insultes, agressions, élèves qui se croient tout permis, personne ne se sent en sécurité.
Clairement elle ne veut pas faire de conseil de discipline: malgré tous les cas qu'on a, un seul conseil de dis en deux ans et parce qu'on a insisté et le gamin devaient trop dangereux pour tout le monde (depuis janvier il a été viré de 3 collèges d'ailleurs, les autres ont tenu moins longtemps que nous!).

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum