Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Guermantes729
Neoprof expérimenté

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Guermantes729 Jeu 03 Aoû 2017, 18:17
Bonjour à tous,

Merci pour ce document et ces très intéressantes réflexions !

Je rajouterai qu'il est primordial de s'accaparer ses propres règles et ses propres punitions: quand j'étais débutante (mais est-on un jour autre chose? même après 22 ans de carrière?^^), je sais que j'étais beaucoup dans les idées toutes faîtes ou les conseils (bienveillants pourtant!!) des collègues et du coup, j'essayais de faire respecter des règles auxquelles moi personnellement...je ne tenais pas. Je donne un exemple concret qui va sûrement faire hurler: le chewing-gum.

Tous mes collègues m'ont toujours dit "le chewing-gum c'est inacceptable, tu ne dois pas l'accepter" et du coup moi, jeune, ben je faisais jeter les CG. Sauf, que, de fait, ça ne me dérange pas donc j'oubliais systématiquement ou presque ce qui m'ôtait, comme le dit Tof59, toute crédibilité.

Le jour où j'ai assumé que ça ne me dérangeait pas et n'ai donc rien demandé aux élèves, ben, ça a été bien mieux!! parfois certains ruminent comme des vaches et là ça me dérange, de fait, donc je dis "j'ai la gentillesse de ne pas voir que vous avez un CG mais vu que nous n'avez pas l'intelligence de le mâcher discrètement, vous allez le jeter" ou un truc du genre

idem pour le plan de classe (oui j'avais dit que j'allais faire hurler) c'est un truc auquel, je n'adhère pas. je n'y "crois" pas, je trouve ça trop contraignant en début d'année, j'ai l'impression d'envoyer le message de flippée, l'ordre alphabétique peut être calamiteux, et enfin, le choix de places est fortement significatif pour un élève et fait partie, pour moi, de ce qu'il est : timide, une Hermione en herbe (moi moi madame^^), se balancer contre le mur, etc..

et j'ai bcp plus de facilité au bout de 10 min de cours, à faire déplacer un bavard (en lui signifiant bien sûr que c'est à l'année) qu'à faire un plan de classe à priori.

MAIS IL S'AGIT DE MOI. Jamais je ne déconseillerai à qui que ce soit le plan de classe!!

(moi mon dada c'est le bavardage et au fil des années, j'ai installé une progression très efficace dans la sanction Very Happy )


Bref, ce que je veux dire c'est que quand j'étais stagiaire, et débutante j'étais pleine de "je dois, je ne dois pas", tout faits, et j'étais aussi convaincue que toute entorse à la règle devait être punie "en faits" et j'ai mis bcp de temps à comprendre que juste relever cette entorse, constituait déjà en soi, une punition Wink comme tu dis, convoquer l'élève en fin d'heure, n'a pas besoin d'être accompagné EN PLUS d'une autre sanction: le convoquer devant la classe, puis le laisser debout attendre que toute la classe soit sortie, lui remonter les bretelles, est déjà une punition !!

ce que je conseille c'est de faire une véritable introspection sur soi et sa vison du travail et déterminer, soi, ce qui nous dérange vraiment et ce qu'on souhaite vraiment. Et on arrivera de fait à le faire bien mieux respecter que des règles générales qu'on ne partagerait pas...


On a bcp plus de facilité à faire appliquer des règles auxquelles on CROIT et non celles que la société peut nous renvoyer. Et les élèves le sentent immédiatement.  Et cela assoit notre crédibilité, légitimité et autorité. (à mon avis, dans cet ordre)
Wysteria
Wysteria
Niveau 6

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Wysteria Jeu 03 Aoû 2017, 18:45
@Eleven @Indalio @Babarette : c'était une idée, qui est d'ailleurs assez plébiscitée par certains cadres enseignants...
Évidemment, ça depend du cas par cas, de l'établissement, des élèves etc ! Smile D'ailleurs, idem pour les pc/internet et tutti quanti. On s'adapte ^^ Le smartphone n'est qu'un objet technologique comme un autre, qui répond aux mêmes exigences.
On ne va pas faire une application sur "Smartphone" dans des classes ou manifestement : ce n'est pas autorisé, peu ou pas en ont (ne pas faire de discrimination/stigmatisation). 

Mais je prends note aussi des reticences, notamment en termes de mise en place. Comme tout, on ne peut pas faire cela avec toutes les classes, mais pourquoi pas ? ^^
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Elyas Jeu 03 Aoû 2017, 18:50
Très bon document. Je ne sourcille que sur un seul point mais il est polémique même si pour moi, c'est un dogme bizarre : casser les groupes de copains.

Personnellement, je ne le fais pas systématiquement et ça fonctionne très bien, c'est même un beau levier pour le travail et le progrès de certains. Après, certains ne comprennent pas. Cela arrive et il faut agir.

Attention donc à ne pas asséner de vérité absolue alors que c'est un tantinet plus complexe. Cependant, je comprends que quand on entre dans le métier, cela peut apparaître dangereux. Avec l'expérience, on sait faire la différence.
ernya
ernya
Fidèle du forum

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par ernya Jeu 03 Aoû 2017, 19:21
Babarette a écrit:

Plus le flottement, les "je suis où moi?", "oh non, pas à côté de lui", les "hé Machin, t'es là!".
quelle que soit la méthode utilisée et à moins d'avoir une aura de dragon, les élèves risquent d'avoir cette attitude le premier jour du plan de classe. Est-ce grave ? A mon sens, non. L'installation ne doit juste pas durer trop de temps et le cours doit ensuite commencer dans le calme. Je pense qu'il ne faut pas craindre ces moments, il faut apprendre à les gérer (et les gérer, c'est aussi accepter qu'ils puissent exister à un moment donné et limité du cours).  

Comme Elyas, à partir du moment où des groupes de copains fonctionnent, le prof n'a pas forcément intérêt à casser une bonne dynamique.
Babarette
Babarette
Doyen

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Babarette Jeu 03 Aoû 2017, 22:07
Je suis bien d'accord avec toi Guermantes. J'ai eu des formateurs ESPE qui avait une fâcheuse tendance, celle d'affirmer que tel ou tel acte marchait, donc qu'il fallait le faire. Sauf que non, ça ne marche pas à tous les coups. Parait que je devais imposer aux élèves de retirer leurs vestes: moi, je m'en moquais, et j'ai vite abandonné, parce que dix minutes de "nan j'enlève pas ma veste" qui pouvaient facilement se terminer en "vazi kasspalékouilles, jfé ske jve ouech", c'est bien plus mortifère à l'ambiance de classe que de laisser un élève mariner dans sa sueur.

Eryna: oui, en effet. Il faut être un dragon. Si les conseils de gestion de classe peuvent être utiles, peuvent éviter les grosses boulettes, ils ne seront jamais infaillibles. Quand on est une prof minable comme moi, rien ne marche, absolument rien, les élèves feront comme ils voudront quoi qu'il arrive. J'avais envie de dire cela à ma paire de formateurs-tuteurs, la première année: si vous n'avez pas de soucis de gestion de classe, contrairement à ce que vous croyez, ce n'est pas parce que vous avez fait un super cours ou parce que vous avez fait tel ou tel acte pédago(go)gique, mais parce que vous terrorisez les élèves, comme vous nous terrorisez nous, étudiants.
Bon, bien sûr, il n'est pas nécessaire de "terroriser" les élèves pour que ça marche. Mais ça, ça marche à tous les coups.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose :lecteur:
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Elyas Jeu 03 Aoû 2017, 22:18
Babarette a écrit:Je suis bien d'accord avec toi Guermantes. J'ai eu des formateurs ESPE qui avait une fâcheuse tendance, celle d'affirmer que tel ou tel acte marchait, donc qu'il fallait le faire. Sauf que non, ça ne marche pas à tous les coups. Parait que je devais imposer aux élèves de retirer leurs vestes: moi, je m'en moquais, et j'ai vite abandonné, parce que dix minutes de "nan j'enlève pas ma veste" qui pouvaient facilement se terminer en "vazi kasspalékouilles, jfé ske jve ouech", c'est bien plus mortifère à l'ambiance de classe que de laisser un élève mariner dans sa sueur.

Eryna: oui, en effet. Il faut être un dragon. Si les conseils de gestion de classe peuvent être utiles, peuvent éviter les grosses boulettes, ils ne seront jamais infaillibles. Quand on est une prof minable comme moi, rien ne marche, absolument rien, les élèves feront comme ils voudront quoi qu'il arrive. J'avais envie de dire cela à ma paire de formateurs-tuteurs, la première année: si vous n'avez pas de soucis de gestion de classe, contrairement à ce que vous croyez, ce n'est pas parce que vous avez fait un super cours ou parce que vous avez fait tel ou tel acte pédago(go)gique, mais parce que vous terrorisez les élèves, comme vous nous terrorisez nous, étudiants.
Bon, bien sûr, il n'est pas nécessaire de "terroriser" les élèves pour que ça marche. Mais ça, ça marche à tous les coups.

Tout le monde a des problèmes de gestion de classe. Ce que tu décris et que j'ai graissé est pour moi un problème de gestion de classe. Ce n'est pas sain ni pour le professeur, ni pour les élèves. Le professeur doit créer un cadre serein de travail. Cela pas passer par le fait d'être inflexible sur certains points mais "terroriser", non, ce n'est pas sain.
Babarette
Babarette
Doyen

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Babarette Jeu 03 Aoû 2017, 22:25
Ah, mais je suis bien d'accord avec toi, je ne préconise pas la tyrannie. Mais il y a des tyrans. Qui se targuent d'être d'excellents professeurs.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose :lecteur:
scot69
scot69
Modérateur

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par scot69 Jeu 03 Aoû 2017, 22:55
J'ai longtemps raisonné comme ça en suivant les conseils de mauvaises personnes, et comme ce n'est pas du tout dans ma nature, ça sonnait totalement faux et le résultat était pire. Les élèves sentent bien quand nous ne sommes pas naturels et ça nous décrédibilise encore plus.

Je pense qu'il faut essayer d'adopter une attitude en rapport avec notre nature, notre caractère...
skindiver
skindiver
Érudit

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par skindiver Jeu 03 Aoû 2017, 23:02
scot69 a écrit:J'ai longtemps raisonné comme ça en suivant les conseils de mauvaises personnes, et comme ce n'est pas du tout dans ma nature, ça sonnait totalement faux et le résultat était pire. Les élèves sentent bien quand nous ne sommes pas naturels et ça nous décrédibilise encore plus.

Je pense qu'il faut essayer d'adopter une attitude en rapport avec notre nature, notre caractère...

Tu résumes vraiment ce que je pense. En tout cas me concernant j'ai besoin d'être moi même. Je suis un mec de plutôt rigolo, et clairement j'ai besoin de rire même en classe. C'est rare de passer une heure de classe sans qu'on rigole un peu.

Tyranniser des élèves?! Mon dieu, j'espère que personne ne le fait!
scot69
scot69
Modérateur

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par scot69 Jeu 03 Aoû 2017, 23:17
Idem, j'utilise beaucoup l'humour pour me faire respecter ou pour faire travailler les élèves. Aussi pour désamorcer les conflits. Et ça marche plutôt bien.

Par contre, avec des classes foncièrement méchantes (et qu'on ne vienne pas me dire que c'est la faute du prof), je n'ai aucune pitié.
avatar
Imlee
Niveau 1

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Imlee Ven 04 Aoû 2017, 11:21
Une petite question me vient en vous lisant... Ma scolarité dans le secondaire remonte à pas mal d'années mais jamais de ma vie je n'ai eu de plan de classe (sauf à l'école primaire bien sûr). D'après vos témoignages, j'ai l'impression que c'est presque une obligation mais je ne comprends pas bien l'utilité de la chose. "De mon temps", on se plaçait où on voulait et le professeur séparait les duos trop bavards au besoin. De fait, j'ai toujours remarqué que les gens, quel que soit leur âge, avaient tendance à toujours reprendre la même place dans un espace donné. Il n'y a qu'à observer les amphis en fac. Même sur les plages et dans les cafés, vous remarquerez que la majorité des gens reprend toujours la même place... il y a quelque chose de l'ordre de l'instinct grégaire, j'imagine, au point que certains sont visiblement perturbés quand ils trouvent leur place occupée en arrivant. En tout cas, si les élèves se placent d'eux-mêmes selon un plan probablement régulier, je ne vois pas l'intérêt de leur en imposer un autre... sinon d'avoir une impression/illusion de contrôle sur eux (qui est peut-être justement le but, je ne sais pas). C'est une vraie question, hein. Je ne suis pas encore prof et je réfléchis à ma future pratique, n'ayant absolument aucune autorité naturelle. Ces questions de gestion ne vont pas être du gâteau !
Babarette
Babarette
Doyen

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Babarette Ven 04 Aoû 2017, 12:12
Imlee : pour moi, c'est le contraire, j'ai connu mon premier plan de classe au lycée, où plusieurs professeurs nous plaçaient par ordre alphabétique (ce qui m'a donné la joie de passer presque toute l'année au fond de la classe alors que j'aimais être devant).
A l'ESPE, on nous a présenté le plan de classe comme le moyen indispensable de se faire respecter, parait que c'est le premier message du "c'est moi le chef ici". Honnêtement, je trouve que ça pose trop de difficulté: quand le hasard alphabétique place Pipelette et Commère à côté, Grand duc de la facilitation du transit intestinal de l'enseignant en plein milieu, Môme Paumée au fond et Tripoteuse des affaires de l'enseignant au fond (mon combo gagnant lors de ma première année, dans une seule classe), il faut impérativement refaire le plan de classe après. Et ça renvoie alors surtout l'image de quelqu'un qui ne sait pas ce qu'il veut.
Du reste, laisser les élèves se placer comme ils veulent en leur disant que tu te réserves le droit de faire un plan de classe si nécessaire pourra donner envie aux élèves d'être à peu près calmes. Si, de toutes façons, ils sont placés d'office et séparé de leur copain voire placé à côté de quelqu'un qu'ils ne peuvent pas sentir, je ne vois pas bien ce qui les motiverait.
Enfin, laisser les élèves se placer comme ils veulent donne quand même une vague idée de leur personnalité: Roi des casse-pieds ira au fond spontanément, Timide Bosseuse se mettra devant. Bon, bien sûr, c'est un peu cliché, mais tu vois ce que je veux dire.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose :lecteur:
avatar
pailleauquebec
Fidèle du forum

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par pailleauquebec Ven 04 Aoû 2017, 12:15
Très bon document, je me reconnais au bout d'un an.

J'ajouterais juste que l'apparence du professeur est essentielle.
Dans l'apparence il y a à la fois la tenue vestimentaire et aussi le langage corporel du professeur.

La tenue vestimentaire joue un très grand rôle pour des adolescents. C'est un point à travailler (plusieurs styles sont possibles, mais il faudra certainement éviter le look étudiant décontracté et négligé).

Le langage corporel est aussi un signal très important. Il est d'ailleurs possible de parler moins et de remplacer une partie du langage oral par de simples attitudes.

Un simple signe suffit souvent pour répondre à un élève, faire un rappel à l'ordre, temporiser,... Il y a plusieurs dizaines de signes différents qui sont très utiles au professeur :
- "silence" : doigt sur le bouche
- "retourne toi" : demi tour avec le doigt
- "regarde" : les 2 yeux montrés deux doigts d'une main
- "arrête" : les deux mains en T
- "prends des notes" : mimer écrire avec une main
- "ça suffit " : les deux mains en opposition
- "asseyez vous" : les deux mains descendent
- "viens au tableau" : signe pour venir
- "oui" "non" : signe de la tête.
...

Ce langage non verbal permet de na pas casser la fluidité du cours et d'augmenter la concentration en classe. Après il y a un moment où le verbal s'impose.
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Elyas Ven 04 Aoû 2017, 12:17
Je fais un truc très simple. Au début de l'année, ma classe est en double U. Je laisse les élèves entrer dedans et s'installer. Puis je fais en sorte que ça fasse un garçon, une fille. En 5 mn, c'est arrangé.

Au moment de l'année où je passe aux îlots (oui, je suis une saleté de pédago, s'pas grave abi ), je forme mes groupes selon les affinités des élèves, leur capacité d'émulation et de travail ensemble.

Et c'est parti.

Après ce placement initial, je fais l'appel puis je donne ma seule règle ("Le travail, rien que le travail, que tu travail !"). S'ensuit la phrase rituelle : "Maintenant, commençons à travailler !"

On débute la première leçon immédiatement avec du travail de rédaction ou de cartographie immédiat dans l'heure.
Philomène87
Philomène87
Sage

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Philomène87 Ven 04 Aoû 2017, 12:25
Babarette a écrit:Ah, mais je suis bien d'accord avec toi, je ne préconise pas la tyrannie. Mais il y a des tyrans. Qui se targuent d'être d'excellents professeurs.

Tiens, je crois reconnaître mes deux chères collègues d'HG de ma 1ère année, dont l'une était ma tutrice, et qui se vantaient sans cesse de faire peur aux élèves et de n'avoir aucun bazar ni aucune insolence. Et en milieu d'année elles m'avaient dit que c'était bien fait si je me faisais dépasser, car je n'avais pas écouté leurs conseils (ie : terroriser les élèves). Sauf que, naïve, j'avais bien essayé de les terroriser, mais comme ce n'est pas mon style, ça avait été pire ensuite. Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 558662839
avatar
pailleauquebec
Fidèle du forum

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par pailleauquebec Ven 04 Aoû 2017, 12:29
Pour le placement, je me renseigne auprès des collègues qui les ont eu l'année passée, et je repère les élèves qui ont posé problème l'an passé sur la liste d'appel (à faire le jour de pré-rentrée).

J'essaie de les placer au premier rang avec un bon à côté.

Un autre moyen de les repérer c'est qu'ils se placent souvent au fond.
Je place donc ceux du fond devant et le tour est joué (pas à 100% mais ça marche assez bien).

Je suis aussi un adepte du plan de classe, mais trouver une configuration qui fonctionne n'est pas si simple (l'ordre alphabétique n'est pas toujours le plus efficace). C'est une alchimie complexe.

En tout cas j'ai appris à me méfier des élèves en difficulté abandonnés : ils poseront problème par la suite. Il vaut mieux les impliquer en les mettant devant.
Babarette
Babarette
Doyen

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Babarette Ven 04 Aoû 2017, 12:41
Philomène87 a écrit:
Babarette a écrit:Ah, mais je suis bien d'accord avec toi, je ne préconise pas la tyrannie. Mais il y a des tyrans. Qui se targuent d'être d'excellents professeurs.

Tiens, je crois reconnaître mes deux chères collègues d'HG de ma 1ère année, dont l'une était ma tutrice, et qui se vantaient sans cesse de faire peur aux élèves et de n'avoir aucun bazar ni aucune insolence. Et en milieu d'année elles m'avaient dit que c'était bien fait si je me faisais dépasser, car je n'avais pas écouté leurs conseils (ie : terroriser les élèves). Sauf que, naïve, j'avais bien essayé de les terroriser, mais comme ce n'est pas mon style, ça avait été pire ensuite. Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 558662839

La première année, ma tutrice ESPE est venue pour une visite conseil. A la fin du cours, elle a gardé un de mes élèves. Il s'agissait d'un ex pénible, du genre insolent et irrespectueux, qui était impeccable avec moi depuis que la CPE l'avait collé et lui avait fait écrire une lettre d'excuses, qu'il avait lue devant la classe. Il était affreux dans tous les cours, sauf avec moi: juste un peu bavard et avec un poil dans la main, mais le changement était radical tout de même, il était devenu très agréable. Tutrice ESPE, dont le mantra était "exigence et bienveillance", mais bon surtout bienveillance hein, lui demande donc de ne pas aller en récréation et regarde son classeur, lui dit que c'est un torchon, qu'il doit le remettre en état pour le cours de l'après-midi. Elle dit aussi qu'il a eu un comportement déplorable (il avait osé rire en classe) et qu'il n'avait rien fichu. Le gamin était au bord des larmes, il s'essuyait les yeux tout le temps. C'est sûr, quand on fait pleurer les élèves, on n'a pas trop de mal à avoir la paix en classe.

Pailleaubec: ça veut dire que tu as peu de pénibles dans ce cas. Tant mieux ! Ce qui me dérange un peu, c'est que ça punit le bon, qui doit prendre la responsabilité d'un affreux, qui lui sort peut-être par les trous de nez.
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Jenny Ven 04 Aoû 2017, 12:48
Elyas a écrit:Je fais un truc très simple. Au début de l'année, ma classe est en double U. Je laisse les élèves entrer dedans et s'installer. Puis je fais en sorte que ça fasse un garçon, une fille. En 5 mn, c'est arrangé.

Pas de classe en U, mais je fais pareil.
Je les laisse s'asseoir sans sortir leurs affaires puis j'en bouge quelques uns et je note le plan de classe en faisant l'appel. Ca va plus vite et il y'a moins de bazar. Et hop, au travail.
Je réajuste le plan de classe dans les semaines qui suivent.
avatar
Imlee
Niveau 1

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Imlee Ven 04 Aoû 2017, 13:04
Merci pour ta réponse, Babarette. Ça me conforte bien dans mon impression. Je trouve très bonne l'idée de leur dire dès le départ que si leur placement spontané perturbe l'ambiance de travail, je me réserve le droit de le modifier. Ton "profilage" des élèves est très marrant Smile
J'aime aussi l'idée des îlots d'Elyas. Et dans ce cas je comprends qu'il nous revienne le rôle de former les groupes etc. Mais ça doit venir plus tard dans l'année, quand on les connait et qu'ils nous connaissent...

Quant à les terroriser, je pense que même si je le voulais ça serait impossible. C'est quelque chose qu'on a ou pas en soi et moi je ne l'ai pas, c'est certain. Heureusement qu'il y a selon moi d'autres manières d'inspirer le respect. Mais je comprends que certains profs veuillent passer par là, même brièvement. En me basant une fois encore sur mes propres souvenirs d'élève, je me dis que j'aimais bien les profs qui nous faisaient un peu peur au début et dont on découvrait d'autres facettes au cours de l'année. Il me semble que pour nous les profs étaient un peu des extra-terrestres. On avait l'impression qu'ils n'avaient d'autre vie que celle de la classe... Quelle surprise et quelle joie alors de découvrir au fil du temps qu'ils pouvaient nous apporter autre chose que les éléments bien cadrés du programme, qu'ils nous montraient un peu de leur monde, en somme. Et aussi qu'ils étaient humains avec leurs forces, leurs failles et leurs passions. Ça forçait plus notre respect qu'une attitude psycho-rigide à temps complet... mais il fallait peut-être passer par là au tout début, je ne sais pas. C'est un équilibre particulier qui doit s'acquérir petit à petit, j'imagine. Leur donner envie de travailler, qu'ils voient  un peu plus loin que les murs de la classe, ce qu'ils vont pouvoir faire s'ils font quelques efforts avec nous, c'est ce que j'espère être capable de faire un jour... Vaste programme !

Enfin, je suis complètement d'accord avec les réflexions de Paillauquebec sur le langage corporel. Beaucoup de messages passent par le non-verbal, la gestuelle, la posture, le regard etc. Les rapports de force, la bienveillance ou, involontairement, nos aveux de faiblesses. Il faut donc prêter une attention particulière à cette part importante de ce que l'on communique, afin de ne pas envoyer les "mauvais messages"... Ça fait beaucoup de choses à maîtriser. J'ai hâte de voir comment je vais me débrouiller avec tout ça !
Guermantes729
Guermantes729
Neoprof expérimenté

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Guermantes729 Ven 04 Aoû 2017, 14:19
Pour ce qui est de demander aux collègues les pénibles de l'an dernier, j'ai fait ça aussi pendant des années, moralité je me stressais à MORT avant de les voir, je polarisais mon attention (injuste) sur ceux-là, j'enfermais donc, de fait, les élèves dans le rôle de l'an dernier. Et si on faisait tous ça chaque année, ben aucune chance que le pitre de 6ème ait changé arrivé en terminale Wink

Il m'est arrivé moult fois que celui qu'on m'avait annoncé pénible, s'avère adorable COMME le fait que celui qu'on m'avait annoncé adorable s'avère pénible (là en plus tu culpabilises un max en te disant que c'est toi le pbme, jusqu'à ce que tu parles aux autres collègues Very Happy )

L'adolescence est un âge où en 2 mois d'été, l'individu peut être transformé!

Maintenant, je préfère de loin qu'on ne me dise rien sur ma liste d'élèves et me faire une idée, toute seule comme une grande. Ca me permet d'être moins stressée, et plus objective et j'ai l'impression de ne pas enfermer moi l'élève dans un rôle.

Ce qui ne m'empêche pas une fois que j'ai repéré un élève en difficulté, d'aller me renseigner sur sa façon d'être de l'an dernier. Mais je préfère le faire après-coup qu'avant Smile
Eleven
Eleven
Neoprof expérimenté

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Eleven Ven 04 Aoû 2017, 14:26
Guermantes729 a écrit:Pour ce qui est de demander aux collègues les pénibles de l'an dernier, j'ai fait ça aussi pendant des années, moralité je me stressais à MORT avant de les voir, je polarisais mon attention (injuste) sur ceux-là, j'enfermais donc, de fait, les élèves dans le rôle de l'an dernier. Et si on faisait tous ça chaque année, ben aucune chance que le pitre de 6ème ait changé arrivé en terminale Wink

Il m'est arrivé moult fois que celui qu'on m'avait annoncé pénible, s'avère adorable COMME le fait que celui qu'on m'avait annoncé adorable s'avère pénible (là en plus tu culpabilises un max en te disant que c'est toi le pbme, jusqu'à ce que tu parles aux autres collègues Very Happy )

L'adolescence est un âge où en 2 mois d'été, l'individu peut être transformé!

Maintenant, je préfère de loin qu'on ne me dise rien sur ma liste d'élèves et me faire une idée, toute seule comme une grande. Ca me permet d'être moins stressée, et plus objective et j'ai l'impression de ne pas enfermer moi l'élève dans un rôle.

Ce qui ne m'empêche pas une fois que j'ai repéré un élève en difficulté, d'aller me renseigner sur sa façon d'être de l'an dernier. Mais je préfère le faire après-coup qu'avant Smile


Je pense que tu as raison, je vais faire mon propre jugement à la rentrée scolaire prochaine ...

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
2019-2020 : Reconversion ! Smile
Voltaire
Voltaire
Niveau 10

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Voltaire Jeu 10 Aoû 2017, 08:54
Quand j'étais élève, je n'aurais pas aimé être obligée de suivre un plan de classe : j'étais systématiquement au fond, ce qui me de me livrer à des activités différentes sans ennuyer tout le monde (j'étais quand même en tête de classe, donc les profs me laissaient faire), et je déteste avoir quelqu'un derrière moi.
En tant que prof, j'ai eu souvent des élèves "différents", pour qui ne pas pouvoir choisir leur place aurait été vécu comme une torture (contre le mur, la fenêtre, au fond ...), et même une fois un autiste léger qui avait carrément parfois besoin de réorganiser la salle (un peu) pour pouvoir se placer (avec la bienveillance de ses camarades).
En tant que stagiaire, j'ai eu (il y a bien longtemps) une tutrice qui régnait par la terreur (ses élèves se shootaient avant d'aller en cours tellement ils avaient peur), je n'ai pas constaté d'efficacité de cette méthode par rapport à mon style plus décontracté. Je crois qu'on ne peut pas aller contre sa propre nature de façon crédible dans la durée, je ne sais pas jouer au dragon bien longtemps et je ne suis pas à l'aise. On peut être exigeant et bienveillant. C'est la différence entre enseigner avec autorité ou par la peur (en prenant aussi garde à ne pas enseigner par la séduction).
totoro
totoro
Monarque

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par totoro Jeu 10 Aoû 2017, 09:45
Il fut un temps où le plan de classe n'existait qu'au collège... depuis 2 ou 3 ans, on en fait aussi au lycée parce qu'ils ne savent pas se taire.

De plus en plus de collègues demandent aux élèves de le concevoir et cela fonctionne plutôt bien.

_________________
Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rsGestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Totoro_walking_by_vivvien-d86m7rs
egomet
egomet
Doyen

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par egomet Jeu 10 Aoû 2017, 18:32
+1
Je crois que le plus important, c'est d'être ferme dans ses propres décisions.

Et pour cela il est essentiel de savoir sur quoi on peut compter. Bien s'assurer auprès de l'administration que l'on ne sera pas désavoué pour avoir infligé tel ou tel type de punition.
J'ai eu une CDE qui m'a reproché d'avoir donné des lignes, ou d'avoir doublé les punitions non faites. D'autres ont commué des heures de colle dans mon dos. J'ai eu l'air fin. Pour les expulsions de cours, il faut être certain que la vie scolaire va accepter les élèves. Ne pas faire de rapport et ne pas mettre de mot dans le carnet, si rien n'est prévu derrière. Pour un CDE, le plus sûr moyen de foutre en l'air un établissement, c'est de dire aux professeurs: "Si vous avez un problème avec un élève, faites-moi un rapport" ou "Envoyez-le moi." Chevauchement de responsabilités, donc plus personne ne prend de décision.
Pas besoin d'avoir un barème commun pour toutes les infractions. On a surtout besoin de savoir les décisions que l'on a le droit de prendre.

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
Eleven
Eleven
Neoprof expérimenté

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par Eleven Jeu 10 Aoû 2017, 19:11
egomet a écrit:+1
Je crois que le plus important, c'est d'être ferme dans ses propres décisions.

Et pour cela il est essentiel de savoir sur quoi on peut compter. Bien s'assurer auprès de l'administration que l'on ne sera pas désavoué pour avoir infligé tel ou tel type de punition.
J'ai eu une CDE qui m'a reproché d'avoir donné des lignes, ou d'avoir doublé les punitions non faites. D'autres ont commué des heures de colle dans mon dos. J'ai eu l'air fin. Pour les expulsions de cours, il faut être certain que la vie scolaire va accepter les élèves. Ne pas faire de rapport et ne pas mettre de mot dans le carnet, si rien n'est prévu derrière. Pour un CDE, le plus sûr moyen de foutre en l'air un établissement, c'est de dire aux professeurs: "Si vous avez un problème avec un élève, faites-moi un rapport" ou "Envoyez-le moi." Chevauchement de responsabilités, donc plus personne ne prend de décision.
Pas besoin d'avoir un barème commun pour toutes les infractions. On a surtout besoin de savoir les décisions que l'on a le droit de prendre.

Je n'exclus que rarement mais une fois on m'a renvoyée un élève, alors que d'habitude la vie scolaire s'en charge. J'ai donc dit à la surveillante qui me ramenait l'élève "c'est l'élève ou c'est moi !"  Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 1767332709
Vive la crédibilité franchement devant les autres !

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
2019-2020 : Reconversion ! Smile
jonjon71
jonjon71
Fidèle du forum

Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces) - Page 3 Empty Re: Gestion de classe (partage de quelques réflexions et astuces)

par jonjon71 Jeu 10 Aoû 2017, 19:19
egomet a écrit:+1
Je crois que le plus important, c'est d'être ferme dans ses propres décisions.

Et pour cela il est essentiel de savoir sur quoi on peut compter. Bien s'assurer auprès de l'administration que l'on ne sera pas désavoué pour avoir infligé tel ou tel type de punition.
J'ai eu une CDE qui m'a reproché d'avoir donné des lignes, ou d'avoir doublé les punitions non faites. D'autres ont commué des heures de colle dans mon dos. J'ai eu l'air fin. Pour les expulsions de cours, il faut être certain que la vie scolaire va accepter les élèves. Ne pas faire de rapport et ne pas mettre de mot dans le carnet, si rien n'est prévu derrière. Pour un CDE, le plus sûr moyen de foutre en l'air un établissement, c'est de dire aux professeurs: "Si vous avez un problème avec un élève, faites-moi un rapport" ou "Envoyez-le moi." Chevauchement de responsabilités, donc plus personne ne prend de décision.
Pas besoin d'avoir un barème commun pour toutes les infractions. On a surtout besoin de savoir les décisions que l'on a le droit de prendre.

Faire copier des lignes est interdit. Mieux vaut ne pas en donner pour éviter des problèmes avec des parents procéduriers ou un CDE.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum