Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rabelais
Grand Maître

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Rabelais le Mar 27 Fév 2018 - 19:40
@Sphinx a écrit:Pour moi la différence c'est qu'à la Poste, ou au centre des impôts, il y a des affichettes qui disent clairement que les agressions ou les insultes sont passibles de poursuites. Rien dans les écoles. C'est malheureux qu'on doive en arriver à mettre des affichettes, mais c'est encore plus malheureux que leur absence signifie bien que contre les enseignants c'est open bar.
Nous avons ces affichettes à tous les étages aux cages d'escalier.
Moi, ça m'a fait peur, au début. Et ensuite, je me suis dit qu'il n'était jamais trop tôt pour que les futurs usagers mémorisent la loi.
avatar
User17095
Érudit

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par User17095 le Mar 27 Fév 2018 - 20:32
Ne faites pas pour autant d'expériences individuelles, si désastreuses soient-elles, une généralité...

En cas de dérapage verbal, de menace, voire d'agression, il est normal d'être protégé ; cette année, j'ai convoqué deux familles pour leur expliquer qu'une plainte de l'établissement leur pendait au nez (injures -> plates excuses écrites), un père pour lui rappeler la notion de harcèlement (on ne le voit plus), et accompagné je ne sais combien d'entretiens à la demande des enseignants. C'est normal.
Babarette
Babarette
Vénérable

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Babarette le Mar 27 Fév 2018 - 20:48
pogonophile a écrit:Ne faites pas pour autant d'expériences individuelles, si désastreuses soient-elles, une généralité...

En cas de dérapage verbal, de menace, voire d'agression, il est normal d'être protégé ; cette année, j'ai convoqué deux familles pour leur expliquer qu'une plainte de l'établissement leur pendait au nez (injures -> plates excuses écrites), un père pour lui rappeler la notion de harcèlement (on ne le voit plus), et accompagné je ne sais combien d'entretiens à la demande des enseignants. C'est normal.

Êtes-vous bien sûr d'être "normal"? Pour ma part, je l'espère, mais j'en doute.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
User17095
Érudit

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par User17095 le Mar 27 Fév 2018 - 20:54
@Babarette a écrit:Êtes-vous bien sûr d'être "normal"? Pour ma part, je l'espère, mais j'en doute.

Je ne suis pas certain de bien comprendre dans quel sens il faut lire Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 3795679266

Toujours est-il que le fait de soutenir ce qui doit l'être (en échangeant à chaque fois avec les représentants de parents d'élève, médiateurs inestimables quand ce sont des gens constructifs qui sont élus) ne prémunit malheureusement pas de grand chose.
Dhaiphi
Dhaiphi
Grand sage

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Dhaiphi le Mar 27 Fév 2018 - 21:32
pogonophile a écrit:Ne faites pas pour autant d'expériences individuelles, si désastreuses soient-elles, une généralité...

Ce que vous rappelez peut s'appliquer à la plupart des discussions de ce forum. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Verdurette le Mar 27 Fév 2018 - 21:42
Je conçois que le propos de Babarette soit surprenant, mais je l'ai compris comme un hommage à un comportement qui nous semble effectivement normal ici, mais qui n'est pas aussi répandu qu'il serait normal qu'il le soit.
Je ne parlerai pas de CDE, car un directeur d'école n'est pas CDE, mais j'ai constaté à plusieurs reprises, hélas, que lors d'un différend entre une famille et un enseignant, alors même que la famille était en tort tant sur le fond que sur la forme car elle avait été agressive, insultante et parfois violente, ladite famille était volontiers reçue et écoutée par l'IEN, alors que l'enseignant pouvait toujours se brosser.  Tout au plus lui conseillait-on de faire une "remontée d'incident".  Je me demande jusqu'à quel point ces "remontées d'incident" ne tiennent pas lieu de papier hygiénique dans les rectorats.  Elles n'ont jamais de suite.

Bref, ce qui est "normal" aujourd'hui, c'est que les enseignants soient insultés, agressés, et méprisés par leur hiérarchie. Or votre attitude ne se situe pas dans cette norme ô combien regrettable, ce qui ne signifie pas que vous soyez anormal, bien évidemment ...
Olympias
Olympias
Prophète

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Olympias le Mar 27 Fév 2018 - 21:48
pogonophile a écrit:Ne faites pas pour autant d'expériences individuelles, si désastreuses soient-elles, une généralité...

En cas de dérapage verbal, de menace, voire d'agression, il est normal d'être protégé ; cette année, j'ai convoqué deux familles pour leur expliquer qu'une plainte de l'établissement leur pendait au nez (injures -> plates excuses écrites), un père pour lui rappeler la notion de harcèlement (on ne le voit plus), et accompagné je ne sais combien d'entretiens à la demande des enseignants. C'est normal.
Les collègues de votre établissement sont bien chanceux d'être soutenus. Tous ne sont pas dans ce cas.
Dhaiphi
Dhaiphi
Grand sage

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Dhaiphi le Mar 27 Fév 2018 - 21:52
@Verdurette a écrit:Bref, ce qui est "normal" aujourd'hui, c'est que les enseignants soient insultés, agressés, et méprisés par leur hiérarchie.

Je ne dis pas que votre ressenti ne reflète pas la réalité mais c'est en premier lieu votre ressenti.
Je ne doute pas non plus que d'aucuns souhaitent acheter la paix sociale et opter pour une politique "pas de vague".

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Verdurette le Mar 27 Fév 2018 - 22:02
Dois-je conclure que les constats similaires faits par plusieurs de mes collègues confirment qu'il s'agit d'un simple ressenti personnel ?
J'ai au moins six exemples récents en tête, sur 3 ou 4 ans et deux écoles, qui ne concernent pas que moi.
avatar
User17095
Érudit

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par User17095 le Mar 27 Fév 2018 - 22:05
Disons que ce sont surtout les mauvaises expériences que l'on retient, que l'on raconte, et qu'on expose en ligne... Bien qui malin qui pourrait deviner la réalité de la part de soutiens reçus, la part de soutiens réclamés et jamais apportés... et la part de soutiens réclamés à tort.
Si on se fie uniquement aux trois pages précédentes, on en déduit que c'est un cauchemar !
Awott
Awott
Niveau 10

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Awott le Mar 27 Fév 2018 - 23:02
pogonophile a écrit:Disons que ce sont surtout les mauvaises expériences que l'on retient, que l'on raconte, et qu'on expose en ligne... Bien qui malin qui pourrait deviner la réalité de la part de soutiens reçus, la part de soutiens réclamés et jamais apportés... et la part de soutiens réclamés à tort.
Si on se fie uniquement aux trois pages précédentes, on en déduit que c'est un cauchemar !

Si la normalité est le soutien le problème n'est pas le ratio soutien/absence de soutien (et encore moins soutien/soutien réclamé à tort (si on parle de situation d'insulte ou de harcèlement le "à tort" est assez subjectif)) le problème c'est juste l'absence de soutien. L'institution doit soutenir/protéger ses membres a priori et ensuite voir comment gérer la situation. Les autres façons de faire ne font que créer de la défiance.
avatar
User17095
Érudit

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par User17095 le Mer 28 Fév 2018 - 0:47
Sur ce thread, sauf mauvaise lecture de ma part, plusieurs ont dit "quand ça va mal avec les élèves ou les parents, je suis seul entre le marteau et l'enclume", aucun n'a dit "ben moi j'ai été accompagné et ç'a s'est réglé."
La défiance, elle est a priori, et renforcée par les éternels récits négatifs : si chacun, individuellement, pose problème, la juxtaposition en crée un autre.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Volubilys le Mer 28 Fév 2018 - 8:56
Je n'ai pour ainsi dire jamais vu un IEN soutenir un collègue ou moi-même, l'accompagnement étant en règle général une sorte de harcèlement moral visant à ne pas faire de vague et donner raison aux parents...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Fires of Pompeii le Mer 28 Fév 2018 - 9:03
pogonophile a écrit:Ne faites pas pour autant d'expériences individuelles, si désastreuses soient-elles, une généralité...

En cas de dérapage verbal, de menace, voire d'agression, il est normal d'être protégé ; cette année, j'ai convoqué deux familles pour leur expliquer qu'une plainte de l'établissement leur pendait au nez (injures -> plates excuses écrites), un père pour lui rappeler la notion de harcèlement (on ne le voit plus), et accompagné je ne sais combien d'entretiens à la demande des enseignants. C'est normal.

Je le dis sans ironie aucune, j'aimerais que tous soient comme vous.
Quand je vois comment agit ma direction pour des cas mineurs - un parent pas d'accord sur une note - où elle devrait couper court, eh bien j'espère que personne ne se fera jamais agresser dans mon collège...

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Verdurette le Mer 28 Fév 2018 - 9:29
@Volubilys a écrit:Je n'ai pour ainsi dire jamais vu un IEN soutenir un collègue ou moi-même, l'accompagnement étant en règle général une sorte de harcèlement moral visant à ne pas faire de vague et donner raison aux parents...
Tiens, une deuxième paranoïaque ....
(second degré évidemment, même si nous sommes dans le premier)
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Volubilys le Mer 28 Fév 2018 - 9:40
@Verdurette a écrit:
@Volubilys a écrit:Je n'ai pour ainsi dire jamais vu un IEN soutenir un collègue ou moi-même, l'accompagnement étant en règle général une sorte de harcèlement moral visant à ne pas faire de vague et donner raison aux parents...
Tiens, une deuxième paranoïaque ....
(second degré évidemment, même si nous sommes dans le premier)
Je pense que la très grande majorité des PE témoigneront de la même chose...  Il ne faut pas compter sur l'IEN en cas de souci avec les parents. L'enseignant a toujours tort sur le principe du "Il n'y a pas de fumée sans feu".

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Dhaiphi
Dhaiphi
Grand sage

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Dhaiphi le Mer 28 Fév 2018 - 10:26
@Verdurette a écrit:Tiens, une deuxième paranoïaque ....

Bien que j'ai évoqué votre ressenti et une généralisation peut-être hâtive, je considère que votre expérience reflète une (pas LA) réalité dont il faut tenir compte dans toute réflexion sur le sujet qui nous intéresse. Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 1482308650


Dernière édition par Dhaiphi le Mer 28 Fév 2018 - 11:09, édité 1 fois

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Verdurette le Mer 28 Fév 2018 - 10:43
Je suis sans doute trop réactive sur ce genre de sujet. J'ai une faiblesse : l'injustice me révolte et la mauvaise foi me met très en colère;
PabloPE
PabloPE
Expert

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par PabloPE le Mer 28 Fév 2018 - 13:35
Moi le mien n'hésite pas à envoyer des lettres aux parents rappelant que les insultes sont passibles de ch'séplukoi mais je sais qu'il est une exception.

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Dhaiphi
Dhaiphi
Grand sage

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Dhaiphi le Mer 28 Fév 2018 - 14:47
@PabloPE a écrit:passibles de ch'séplukoi

Bien que cette sanction humiliante soit dénoncée par diverses associations dont celle des Droits de l'Homme, il est bon que les délinquants potentiels soient conscients qu'elle peut leur être appliquée. Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 1482308650

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
PabloPE
PabloPE
Expert

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par PabloPE le Mer 28 Fév 2018 - 15:35
@Dhaiphi a écrit:
@PabloPE a écrit:passibles de ch'séplukoi

Bien que cette sanction humiliante soit dénoncée par diverses associations dont celle des Droits de l'Homme, il est bon que les délinquants potentiels soient conscients qu'elle peut leur être appliquée. Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 1482308650
Razz

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Rabelais
Rabelais
Grand Maître

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Rabelais le Mer 28 Fév 2018 - 15:36
pogonophile a écrit:Ne faites pas pour autant d'expériences individuelles, si désastreuses soient-elles, une généralité...

En
cas de dérapage verbal, de menace, voire d'agression, il est normal d'être protégé ; cette année, j'ai convoqué deux familles pour leur expliquer qu'une plainte de l'établissement leur pendait au nez (injures -> plates excuses écrites), un père pour lui rappeler la notion de harcèlement (on ne le voit plus), et accompagné je ne sais combien d'entretiens à la demande des enseignants. C'est normal.
Parfait, tu es formidable.
Mais hélas, tu peux retourner à l'envoyeur la phrase que je viens de graisser et aller faire un tour sur le fil des agressions .
Ceci dit sans animosité mais effectivement, sur le ton un peu sec de celle qui a observé plus souvent qu'à son tour l'exact contraire de ta réaction personnelle et qui, de fait, aurait aimé que ta première phrase n'existe pas.

EDIT : et oui, c'est un cauchemar.
Nous avons fini par déduire, mes 90 collègues et moi ( établissements différents, principaux différents, dont certains très à l'écoute ) que vous subissiez une formation pour contrecarrer vos possibles penchants naturels à l'empathie et que, dans cette formation, on vous lavait le cerveau pour que vous considériez que les méchants profs exagèraient toujours tout et provoquaient d'ailleurs l'agressivité des élèves et des parents.
Tous mythos ?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
User17095
Érudit

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par User17095 le Mer 28 Fév 2018 - 16:00
Je ne prétends pas faire du formidable, mais du normal. Du formidable ce serait efficace à tous les coups, du vrai formidable ce serait désamorcer tous les conflits à l'avance. Ce que je ne m'explique pas, c'est que ce qui me semble banal, et le semble également aux collègues avec qui j'échange, passe ici pour exceptionnel - voire mensonger. C'est un vrai motif de perplexité : si tout le monde souffre autant dans tant d'endroits, si défendre des enseignants quand ils en prennent plein la figure est rare, mais pourquoi ceux de mon collège ne m'accueillent-ils pas chaque matin comme un superhéros ?!

Quant à la formation "lavage de cerveaux et éradication de l'empathie", j'ai signé de mon sang auprès des grands maîtres de l'Ordre, donc je n'ai pas le droit de confirmer.
Le fait que je l'évoque ainsi montre d'ailleurs qu'elle est tout à fait comparable à celle que reçoivent les enseignants en ESPE, tant dans la profondeur que dans l'efficacité.
Me revient Rocard d'ailleurs : "En matières de grandes catastrophes publiques, toujours privilégier la connerie au complot : la connerie est à la portée de tous, c'est donc assez largement répandu ; le complot nécessite beaucoup d'intelligence et d'organisation, c'est très rare."
henriette
henriette
Médiateur

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par henriette le Mer 28 Fév 2018 - 16:12
Tu sais, pogonophile, je n'ai malheureusement, au cours de mes 25 années de boite, pas si souvent rencontré des perdirs voyant les choses comme toi. Dans au moins la moitié des cas, on dira que l'empathie et l'humanité ne constituaient pas leurs vertus cardinales.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par Thalia de G le Mer 28 Fév 2018 - 16:14
Je dois être une exception, j'en ai rencontré.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
henriette
henriette
Médiateur

Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école - Page 3 Empty Re: Grasse : Trois mères de famille tendent un guet-apens à l’institutrice, à la sortie de l’école

par henriette le Mer 28 Fév 2018 - 16:20
Moi aussi, heureusement, mais comme je l'ai dit, pas toujours.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum