Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
amalricu
Neoprof expérimenté

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par amalricu le Dim 17 Nov 2019 - 15:29
Clairement le harcèlement professeur/élève était reconnu (voir témoignage) et il a incité des élèves à laisser libre cours à ces pulsions mortifères. On ne sait pas encore si la mise en examen a suivi la garde à vue, mais le ou la collègue a visiblement du souci à se faire.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par pseudo-intello le Dim 17 Nov 2019 - 15:59
Un point m'interpelle : les articles font la part belle au harcèlement (réel ou supposé) de la part de l'enseignante. Très peu parlent des élèves. Pourtant, alors que selon les dires des parents, le problème avec l'enseignante avait été réglé, les quelques articles qui traitent du harcèlement de la part d'élèves font état d'incidents bien plus graves : l’élève aurait été poussée à terre à la cantine, aurait pris des coups de pieds, serait tombée (car poussée) sur la chaussée en attendant le bus, aurait été giflée, ses lunettes tombées...


... mais c'est sûr que c'est moins vendeur que de casser du prof.
avatar
User17095
Érudit

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par User17095 le Dim 17 Nov 2019 - 16:00
Objectivement, c'est moins courant qu'on en parle, et c'est cet aspect là qui suscite le plus d'intérêt et de questions, des journalistes comme du forum...
avatar
Matheod
Habitué du forum

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par Matheod le Dim 17 Nov 2019 - 16:22
Du coup quand je me réprimande avec moquerie (mais bienveillance) des élèves qui bavardent / rigolent / etc. c'est du harcèlement (parce que du coups ils bavardent / rigolent / etc. régulièrement) ? (c'est une vrai question)
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par trompettemarine le Dim 17 Nov 2019 - 16:23
@Lord Steven a écrit:
@Provence a écrit:
@Lord Steven a écrit:Je me trompe peut être, mais il me semble que le harcèlement implique pourtant une récurrence. Y a t il vraiment des collègues qui s'acharnent sur un élève ?

Je crois que tu as très envie qu'on te réponde que c'est chose impossible.

Vous avez raison, j'aimerais que l'on me réponde cela. Tout en étant parfaitement conscient qu'il y a une poignée d'individus qui agissent de la sorte. C'est de la sémantique, mais je pense qu'il existe davantage d'humiliateurs que de véritables harceleurs au sens psychiatrique du terme. Des humiliateurs on en a tous connus. Hélas. Des harceleurs en revanche je n'en ai personnellement jamais eu vent. Tout cela pour dire que dans l'article relayé par Roxanne, le terme est peut être galvaudé et il faut en savoir davantage pour se prononcer,

J'en ai connu un quand j'étais enfant. C'était en cours de solfège en conservatoire. Ce professeur prenait un élève comme bouc-émissaire et tapait dessus à chaque cours.


Dernière édition par trompettemarine le Dim 17 Nov 2019 - 16:30, édité 1 fois
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par pseudo-intello le Dim 17 Nov 2019 - 16:26
pogonophile a écrit:Objectivement, c'est moins courant qu'on en parle, et c'est cet aspect là qui suscite le plus d'intérêt et de questions, des journalistes comme du forum...
Je sais bien, mais une telle dissymétrie est tout de même malsaine, à mon sens ; les quelques articles qui en disent plus long sur les élèves révèlent des faits graves et dangereux, même pris individuellement (pousser une môme sur la route à l’arrivée du bus...), mais une large partie d'entre eux occulte tout ça, se contente de dire que ce n'était pas seulement les élèves, et en ce qui concerne la prof, va juste qu'à rapporter des propos dont ils ont eu vent, sans trop prendre de pincettes.
Et tout cela, alors que les parents affirment qu'ils avaient mis les choses au point avec l'enseignante, que l'élève avait changé d'établissement depuis plusieurs mois, et que les élèves avaient recommencer à harceler la malheureuse Evaëlle dans son nouveau collège.
avatar
User17095
Érudit

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par User17095 le Dim 17 Nov 2019 - 16:28
@Matheod a écrit:Du coup quand je me réprimande avec moquerie (mais bienveillance) des élèves qui bavardent / rigolent / etc. c'est du harcèlement (parce que du coups ils bavardent / rigolent / etc. régulièrement) ? (c'est une vrai question)

Non, parce que tu es dans un geste professionnel. Un peu de moquerie ça peut l'être aussi, tant que ta moquerie porte sur l'acte même et pas sur la personne.
"Tu parles tellement que je me demande si tu t'arrêtes en dormant" c'est une chose, "au lieu de parler tu ferais mieux de courir pour perdre du poids" c'en est une autre.

Et que tu doses à bon escient, mais là c'est plus difficile à mesurer.
nicole 86
nicole 86
Fidèle du forum

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par nicole 86 le Dim 17 Nov 2019 - 16:36
@pseudo-intello a écrit:
pogonophile a écrit:Objectivement, c'est moins courant qu'on en parle, et c'est cet aspect là qui suscite le plus d'intérêt et de questions, des journalistes comme du forum...
Je sais bien, mais une telle dissymétrie est tout de même malsaine, à mon sens ; les quelques articles qui en disent plus long sur les élèves révèlent des faits graves et dangereux, même pris individuellement (pousser une môme sur la route à l’arrivée du bus...), mais une large partie d'entre eux occulte tout ça, se contente de dire que ce n'était pas seulement les élèves, et en ce qui concerne la prof, va juste qu'à rapporter des propos dont ils ont eu vent, sans trop prendre de pincettes.
Et tout cela, alors que les parents affirment qu'ils avaient mis les choses au point avec l'enseignante, que l'élève avait changé d'établissement depuis plusieurs mois, et que les élèves avaient recommencer à harceler la malheureuse Evaëlle dans son nouveau collège.

Sans aucunement me prononcer sur cette situation particulière, il me semble que des élèves peuvent se sentir légitimés dans leurs actes de harcèlement par le fait d'avoir vu des comportements "inappropriés" et qu'ils perçoivent comme similaires de la part d'un enseignant.
kero
kero
Grand sage

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par kero le Dim 17 Nov 2019 - 16:48
@pseudo-intello a écrit:
pogonophile a écrit:Objectivement, c'est moins courant qu'on en parle, et c'est cet aspect là qui suscite le plus d'intérêt et de questions, des journalistes comme du forum...
Je sais bien, mais une telle dissymétrie est tout de même malsaine, à mon sens ; les quelques articles qui en disent plus long sur les élèves révèlent des faits graves et dangereux, même pris individuellement (pousser une môme sur la route à l’arrivée du bus...), mais une large partie d'entre eux occulte tout ça, se contente de dire que ce n'était pas seulement les élèves, et en ce qui concerne la prof, va juste qu'à rapporter des propos dont ils ont eu vent, sans trop prendre de pincettes.
Et tout cela, alors que les parents affirment qu'ils avaient mis les choses au point avec l'enseignante, que l'élève avait changé d'établissement depuis plusieurs mois, et que les élèves avaient recommencer à harceler la malheureuse Evaëlle dans son nouveau collège.

Il ne peut pas ne pas y avoir dissymétrie. Car des élèves qui harcèlent et un enseignant qui fait la même chose, ce n'est pas exactement la même chose. Ça n'a pas la même gravité. L'enseignant est supposé être là - du moins dans la mesure de ses moyens - en tant que garant de la sécurité des élèves qui lui sont confiés. Ce qui ne signifie pas, évidemment, que les élèves sont par ailleurs fondés à harceler, ni qu'ils ne doivent pas être mis face à leurs responsabilités.

En fait, c'est un peu comme si tu t'étonnais du fait que des journalistes consacrent des articles à la découverte de douaniers qui participent à un trafic de drogue, sans pour autant faire un article à chaque fois qu'on coince un trafiquant lanmbda.
cupoftea
cupoftea
Niveau 4

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par cupoftea le Dim 17 Nov 2019 - 16:56
@scot69 a écrit:Genre, quand tu es en surpoids et que ta prof t'envoie au tableau et précise "bon, le temps qu'il bouge sa graisse, sortez vos livre". (j'étais en 3e)

Quelques années plus tard, j'étais à la fac, mon prof de phonétique s'acharne sur moi pour une raison que j'ignore. Il me dit alors: "j'espère que vous vous plaisez chez Mammouth car vous allez y passer le reste de votre vie" (il était passé à ma caisse la semaine précédente).

Ma prof d'EPS en 1ére. Etant moi-même plutôt potelée (doux euphémisme), j'avais droit à des remarques à chaque cours, et systématiquement devant mes camarades, qui commençaient généralement par "on va pas se mentir ...", en plus d'activités "adaptées" car je n'étais "pas capable" de faire comme les autres (je précise que c'est la seule et unique enseignante de cette matière qui m'ait jamais traitée différemment des autres).

Dans le même registre, j'ai un jour quitté la salle des profs quand une collègue d'anglais parlait d'une 4 éme un peu potelée en l'appelant à plusieurs reprises "cette grosse vache".

Donc oui, les profs harceleurs existent, mais je ne pense pas qu'ils se reconnaissent comme tels.

_________________
Ni plan de bataille, ni plan B.

2020-2021 : AFA 4em + 2nd (x2)
2019-2020 : AFA 4em (x3) + 5em
2018-2019 : AFA 4em (x2) + 3em (x2) REP
2017-2018 : Stage 9h 4em + 6em REP
Delia
Delia
Expert

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par Delia le Dim 17 Nov 2019 - 16:59
@Matheod a écrit:Du coup quand je me réprimande avec moquerie (mais bienveillance) des élèves qui bavardent / rigolent / etc. c'est du harcèlement (parce que du coups ils bavardent / rigolent / etc. régulièrement) ? (c'est une vrai question)

La moquerie bienveillante ! Bel oxymore : si tu moques, tu n'as aucune empathie; Oui, moquer les élèves, c'est de l'humiliation, et la répétition de l'humiliation, c'est du harcèlement

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par pseudo-intello le Dim 17 Nov 2019 - 17:04
Dans ton exemple, les douaniers font la emê chose que le trafiquant ; mais pas dans l'histoire. Dans l'histoire, l'enseignante parle. Elle parle mal, et elle a tort, et tout ce que tu veux, mais elle parle, puis l'affaire se règle. Ce n'est pas moi qui le dis, ce sont des parents.

Ensuite, les élèves la molestent physiquement, la font tomber sur la route ce qui est dangereux (j'ai lu un truc du genre "entre le trottoir et le bus"), la giflent quand elle se relève, la gifle fait "voler les lunettes". D'ailleurs, quand le mot "coups" apparaît dans un article, il est systématiquement au pluriel. Ça me semble incroyablement plus grave.

L'élève change d’ailleurs d'établissement en mars, et met fin à ses jours en juin. Soit 5 mois après le règlement du problème avec la prof, si je ne m'abuse. Prof qui, contrairement aux élèves dont les actes sont souvent passés sous silence, n'a jamais levé la main sur l'élève (encore heureux).

Un des rares articles qui parlent des méfaits des élèves souligne d'ailleurs que le meneur, ou un des meneurs du premier établissement continuerait de sévir, et s'en prendrait cette année à "une amie d'Evaëlle".

D'où mon incompréhension, surtout si on veut éviter que les choses ne se reproduisent. On ne sait pas tout, et j'ignore absolument la gravité ou non des propos de l'enseignante, et si ceux-ci étaient réservé à Evaëlle ou si c'était plus général (comme le prof de sport du petit Spirou, mais au féminin), mais si on s'étale sur les propos réels ou supposés de l'enseignant, ce serait bien d'en faire de même avec les violences physiques commises par les élèves.
William Foster
William Foster
Expert

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par William Foster le Dim 17 Nov 2019 - 17:04
@Matheod a écrit:Du coup quand je me réprimande avec moquerie (mais bienveillance) des élèves qui bavardent / rigolent / etc. c'est du harcèlement (parce que du coups ils bavardent / rigolent / etc. régulièrement) ? (c'est une vrai question)

Et l'élève qui prend un tir à chaque cours parce qu'à chaque cours il n'a pas fait son travail ?
Et celui qui ne peut s'empêcher de parler et que tu reprends à chaque cours ?

J'en ai des comme ça, qui savent très bien en voyant leur mine en arrivant en cours qui savent qu'ils vont se faire engueuler, mais qui ne se mettront pas au travail ou à se taire pour autant. Il leur sera plus facile de dire que "le prof ne les aime pas" et d'aller chercher l'oreille attentive de gens réconfortants (certains collègues qui ne jureraient que par la "bienveillance" et qui seraient ravis de se poser en sauveurs, par exemple).
Bref, ces gamins, je les imagine très bien m'accuser de les harceler.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par Celadon le Dim 17 Nov 2019 - 17:15
Des parents m'avaient écrit dans le cahier de correspondance (il y a une dizaine d'années voire davantage) que je harcelais leur fils parce que je lui demandais TOUS LES JOURS d'apporter son cartable et son matériel. Le marmot venait les mains dans les poches.
Voilà voilà. Il quittait la maison sans cartable, et PERSONNE ne le lui faisait remarquer. Comme je le faisais, je harcelais. On se retrouvera devant des situations aberrantes, n'en doutons pas un seul instant.
Pauvre mignonne, ce geste est terrible, et à son âge ! Comme quelques néos l'ont fait remarquer supra, pourquoi porter plainte contre une prof avec laquelle les parents avaient finalement apaisé les relations et pas contre le nouveau collège de la petite ? Cela reste à élucider.
kero
kero
Grand sage

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par kero le Dim 17 Nov 2019 - 17:17
@pseudo-intello a écrit:Dans ton exemple, les douaniers font la emê chose que le trafiquant ; mais pas dans l'histoire. Dans l'histoire, l'enseignante parle. Elle parle mal, et elle a tort, et tout ce que tu veux, mais elle parle, puis l'affaire se règle. Ce n'est pas moi qui le dis, ce sont des parents.

Ensuite, les élèves la molestent physiquement, la font tomber sur la route ce qui est dangereux (j'ai lu un truc du genre "entre le trottoir et le bus"), la giflent quand elle se relève, la gifle fait "voler les lunettes". D'ailleurs, quand le mot "coups" apparaît dans un article, il est systématiquement au pluriel. Ça me semble incroyablement plus grave.

Bah disons que le tout demeure très flou. Donc, une fois de plus, on parle dans le vide.

Personnellement, je n'ai fait que visionner la vidéo des parents avec Bourdin, où ils expliquent que leur fille finissait régulièrement les cours en pleurant. Moi je sais pas ce qui peut provoquer ça, mais si je m'apercevais que ce que je dis amène une gamine de 6e à finir régulièrement les cours en larme, je me dirais qu'il y a un problème.
Archie Leach
Archie Leach
Niveau 3

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par Archie Leach le Dim 17 Nov 2019 - 17:18
@William Foster a écrit:
@Matheod a écrit:Du coup quand je me réprimande avec moquerie (mais bienveillance) des élèves qui bavardent / rigolent / etc. c'est du harcèlement (parce que du coups ils bavardent / rigolent / etc. régulièrement) ? (c'est une vrai question)

Et l'élève qui prend un tir à chaque cours parce qu'à chaque cours il n'a pas fait son travail ?
Et celui qui ne peut s'empêcher de parler et que tu reprends à chaque cours ?

J'en ai des comme ça, qui savent très bien en voyant leur mine en arrivant en cours qui savent qu'ils vont se faire engueuler, mais qui ne se mettront pas au travail ou à se taire pour autant. Il leur sera plus facile de dire que "le prof ne les aime pas" et d'aller chercher l'oreille attentive de gens réconfortants (certains collègues qui ne jureraient que par la "bienveillance" et qui seraient ravis de se poser en sauveurs, par exemple).
Bref, ces gamins, je les imagine très bien m'accuser de les harceler.

Ce que tu dis me rappelle le cas de cette collègue, accusée à tort de harcèlement moral par une délicieuse famille au rejeton tout aussi délicieux :

kero
kero
Grand sage

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par kero le Dim 17 Nov 2019 - 17:20
Mais enfin... Le fait qu'il y ait parfois des profs accusés à tort, le fait qu'il y ait des élèves fumistes qui ne foutent rien et crient au harcèlement dès qu'on leur demande d'apporter un cahier, cela n'empêche pas qu'il puisse y avoir, par ailleurs, des enseignants harceleurs. Tout au long de ce fil, quelques exemples ont été donnés. À partir de là, vouloir défendre un collègue sans même savoir de quoi il est accusé précisément, si ce n'est pas du corporatisme mal placé, je ne vois pas ce que c'est.
henriette
henriette
Médiateur

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par henriette le Dim 17 Nov 2019 - 17:24
Merci d'éviter les procès d'intention, les comparaisons de situations non comparables, les réquisitoires/plaidoiries à vide, pour une simple question de décence.
Une action est en cours, tout ce que l'on peut faire c'est constater le drame, et compatir. Tout le reste, qu'il s'agisse de chercher à exonérer comme à enfoncer l'enseignant en question, a quelque chose de passablement déplacé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
William Foster
William Foster
Expert

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par William Foster le Dim 17 Nov 2019 - 17:30
@kero a écrit:Mais enfin... Le fait qu'il y ait parfois des profs accusés à tort, le fait qu'il y ait des élèves fumistes qui ne foutent rien et crient au harcèlement dès qu'on leur demande d'apporter un cahier, cela n'empêche pas qu'il puisse y avoir, par ailleurs, des enseignants harceleurs. Tout au long de ce fil, quelques exemples ont été donnés. À partir de là, vouloir défendre un collègue sans même savoir de quoi il est accusé précisément, si ce n'est pas du corporatisme, je ne vois pas ce que c'est.

Houla ! Mais je ne défends pas le collègue, ni ne l'accuse d'ailleurs, ne connaissant de l'histoire que ce qui a été rapporté.
Et je ne renie pas la présence de gens malfaisants non plus.

Ce que je dis, c'est que la façon dont va être traitée / diffusée l'affaire risque de donner des ailes aux élèves fumistes que tu décris.
De tout cela, il pourrait s'en suivre un vrai questionnement sur la "frontière" entre la raillerie-boutade et le harcèlement mortifère qui est un terrain glissant comme d'autres ici l'ont fait remarquer.

Par contre, que tu cries immédiatement que ce questionnement revient à défendre l'indéfendable, je trouve ça parfaitement dégueulasse.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Archie Leach
Archie Leach
Niveau 3

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par Archie Leach le Dim 17 Nov 2019 - 17:30
@kero a écrit:Mais enfin... Le fait qu'il y ait parfois des profs accusés à tort, le fait qu'il y ait des élèves fumistes qui ne foutent rien et crient au harcèlement dès qu'on leur demande d'apporter un cahier, cela n'empêche pas qu'il puisse y avoir, par ailleurs, des enseignants harceleurs. Tout au long de ce fil, quelques exemples ont été donnés. À partir de là, vouloir défendre un collègue sans même savoir de quoi il est accusé précisément, si ce n'est pas du corporatisme mal placé, je ne vois pas ce que c'est.

Je ne cherche pas à défendre la collègue, ni à l'accuser d'ailleurs : on ne sait quasi rien de cette affaire. Qu'il y ait des enseignants qui puissent harceler des élèves, certainement. C'est une possibilité puisqu'on trouve du harcèlement dans tous les corps de métier. En revanche, ce qui m'inquiète avec cette histoire, c'est la question de la jurisprudence et du fait qu'elle risque de nous rendre encore plus vulnérables, parce que nous connaissons tous des parents (et je ne parle bien sûr pas des parents de cette pauvre petite) qui risquent de se sentir justifiés à aller porter plainte pour harcèlement contre tel enseignant parce qu'il aura eu le mauvais goût de demander dix fois dans l'heure à Chouchou de se taire. C'est ça qui m'inquiète.


Dernière édition par Archie Leach le Dim 17 Nov 2019 - 17:31, édité 1 fois
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par pseudo-intello le Dim 17 Nov 2019 - 17:31
@kero a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Dans ton exemple, les douaniers font la emê chose que le trafiquant ; mais pas dans l'histoire. Dans l'histoire, l'enseignante parle. Elle parle mal, et elle a tort, et tout ce que tu veux, mais elle parle, puis l'affaire se règle. Ce n'est pas moi qui le dis, ce sont des parents.

Ensuite, les élèves la molestent physiquement, la font tomber sur la route ce qui est dangereux (j'ai lu un truc du genre "entre le trottoir et le bus"), la giflent quand elle se relève, la gifle fait "voler les lunettes". D'ailleurs, quand le mot "coups" apparaît dans un article, il est systématiquement au pluriel. Ça me semble incroyablement plus grave.

Bah disons que le tout demeure très flou. Donc, une fois de plus, on parle dans le vide.

Personnellement, je n'ai fait que visionner la vidéo des parents avec Bourdin, où ils expliquent que leur fille finissait régulièrement les cours en pleurant. Moi je sais pas ce qui peut provoquer ça, mais si je m'apercevais que ce que je dis amène une gamine de 6e à finir régulièrement les cours en larme, je me dirais qu'il y a un problème.

Presque tout est flou, en effet.
La seule chose qui ne l'est pas, c'est que l'élève avait changé d'établissement depuis plusieurs mois, et que me^me à ce moment-là, le problème avec l'enseignante avait été résolu.

Pourquoi monter en épingle des faits largement antérieurs au drame (et flous, en effet), en passant presque complètement sous silence l'existence d'autres faits certes flous, mais autrement plus graves et autrement plus proches de la date du drame, si ce n'est pas prof-bashing ?

La prof va répondre de ses actes elle est justement en garde à vue et doit être interrogée.
Les élèves répondront de leurs actes aussi, j'imagine, car eux aussi vont être interrogé, j'imagine. L'enquête suit son cours et c'est normal.

Il n'y a que l'attitude d'une bonne partie de la presse qui me fait sourciller, que je trouve partiale et problématique.
scot69
scot69
Modérateur

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par scot69 le Dim 17 Nov 2019 - 18:30
Autre soucis, si un prof se moque d'un élève (par exemple de son physique, vu que c'est le cas le plus flagrant), les élèves de la classe vont penser que si le prof se le permet, ils pourront le faire aussi en toute impunité. Et donc, on continue dans le cercle infernal...
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par Celadon le Dim 17 Nov 2019 - 18:49
Un prof ne doit pas se permettre de se moquer du physique d'un élève ! Non mais qu'est-ce que c'est que ça ?????
scot69
scot69
Modérateur

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par scot69 le Dim 17 Nov 2019 - 18:52
On est visiblement plusieurs à l'avoir subi hélas... mais je prenais volontairement l'exemple le plus extrême.
Elyas
Elyas
Empereur

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par Elyas le Dim 17 Nov 2019 - 18:53
Alors qu'il y a plainte depuis un moment, je ne comprends pas comment le Rectorat a pu laisser la collègue dans le même bahut. La ville est contre elle, ce n'est pas sain de l'y laisser. Le chef a bien été muté. La marche blanche n'a pas dû être tendre à son endroit.
William Foster
William Foster
Expert

Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue  - Page 3 Empty Re: Suicide de la petite Evaëlle, harcelée à l'école : une professeure en garde à vue

par William Foster le Dim 17 Nov 2019 - 18:54
@Celadon a écrit:Un prof ne doit pas se permettre de se moquer du physique d'un élève ! Non mais qu'est-ce que c'est que ça ?????

Heu... Personne ne devrait se permettre de se moquer du physique d'une autre personne Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum