Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hélips
Modérateur

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Hélips le Mer 25 Déc 2019 - 12:59
Je comprends bien les difficultés qu'il y a à passer dans le hors contrat, je peux même comprendre qu'on pense du mal des programmes. Ce que je ne comprends pas, c'est d'être étonné que ça se passe mal avec l'IPR quand on n'applique pas'du tout le programme, c'est tout.
lectiole
lectiole
Niveau 10

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par lectiole le Mer 25 Déc 2019 - 13:09
Ça ne m'étonne pas que ça se soit mal passé.
Ce qui m'étonne, c'est qu'on parle de liberté pédagogique.
Ce qui m'étonne, c'est qu'au lieu de simplement sanctionner l'enseignant(e) en lui disant de rectifier le tir, on lui impose une formation et un tuteur.
Ce qui m'étonne, c'est cette mise au pas que nous acceptons. Mais si une démarche pédagogique fonctionne, pourquoi l'abandonner ?
Des partisans de la méthode  syllabique dans l'apprentissage de la lecture sont peut-être partis dans le privé hors contrat au moment où la méthode globale s'imposait, mais la plupart ont sûrement pris leur mal en patience et attendu des temps meilleurs.
L'important, pour moi, c'est que l'objectif soit atteint et que l'élève progresse. Je ne pense pas qu'il y ait une seule méthode : en lettres, on peut mettre les élèves en îlots, en U, face au tableau... En musique, il ne faut pas qu'il y ait de tables. Je comprends qu'on puisse le recommander ou le conseiller, mais plus difficilement qu'on puisse l'imposer.
Est-ce qu'on est ici dans l'ordre du contenu disciplinaire ? Rien ne prouve qu'elle n'ait pas appliqué le programme en terme de contenus. Elle n'a pas respecté la configuration d'une salle de musique (pas de tables) et le fait de ne pas utiliser de cahier de musique. Mais ça, c'est de l'ordre du matériel. C'est bien pourquoi j'ai du mal à comprendre : en lettres, on peut faire utiliser un cahier ou un classeur, disposer les tables et les chaises comme on veut. Ça me semble faire partie de la liberté pédagogique mais comme la configuration de l'espace sonore est inscrite dans le programme de musique, ça peut faire craindre que ça ait été un premier essai qui va se généraliser progressivement à toutes les disciplines dans les nouveaux programmes de collège.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Érudit

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par epekeina.tes.ousias le Mer 25 Déc 2019 - 13:18
Peut-être faut-il renverser l'interrogation pour saisir que les choses sont moins faciles qu'il n'y paraît?… On appelle en général ce genre de “choses” des “programmes de X” — programmes de musique, ou de philo, ou etc. Et donc, à partir de là, on se dit qu'un enseignant, étant formé dans une discipline repérable par son objet/champs (le “X”), ne devrait pas avoir de réticence à appliquer un programme: s'il est prof de X, il enseigne X, or le programme de X demande d'enseigner X, donc le prof de X enseigne le programme de X.
Mais que se passe-t-il lorsque que des programmes, pendant des années et des années, se vident, non pas de tout contenu, mais de tout rapport avec X: par ex. enseigner la musique sans enseigner ni le solfège, ni la pratique d'un instrument, ni l'analyse musicale des œuvres, etc.? À ce moment là, le prof de X a le sentiment d'apercevoir que le programme n'a rien à voir avec X: ça n'est ni du X, ni du non X, mais complètement autre chose. Mettons cette métaphore: une fois entré dans un restaurant après avoir vu qu'il y avait, au menu, de la poule pot, et en avoir commandé, il voit arriver, non pas une omelette aux pommes de terre (ou n'importe quoi d'autre de cuisiné), mais on lui sert un jeu de carte, et à son voisin de table, un bilboquet… L'un de mes amis, musicien professionnel qui enseigne en conservatoire m'a dit récemment qu'il en venait à regretter le temps, il y a 20 ans, ou l'esprit de J.Lang se répandait et “forçait” à populariser la musique via l'équivalent local d'une sorte de fanfare populaire car, il a le sentiment que lorsque, désormais, on lui demande de participer à des “événements”, des sortes d'installations festives, ou la musique doit “s'insérer dans la cité”, aux côtés des arts de rue, d'un parcours dans la ville, etc. ça n'est plus ni de la musique ni de la non musique… C'est du “machin”…
Pour ma part, j'ai pas mal cette impression là avec ce que l'on appelle, de nos jours, “de la philosophie”, dans laquelle j'ai le sentiment qu'il n'y a pas plus de philo que de sophie, mais une sorte de condamnation à l'insignifiance: il faut alors des ruses de renard pour s'efforcer d'“en faire quand même” sous l'apparence de “faire autre chose”. La différence est peut-être de l'ordre d'une sorte de “travail de deuil” (avec lequel je n'ai aucun mal: il se peut, après tout, qu'il y ait des périodes obscures, comme il y en a déjà eu, et ça n'a rien de “grave”).

_________________
Cdlt Wink
JaneB
JaneB
Neoprof expérimenté

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par JaneB le Mer 25 Déc 2019 - 21:26
@lectiole a écrit:Une de mes collègues est redevenue stagiaire alors qu'elle à une dizaine d'années de sa retraite.
Donc je ne sais pas si on peut vraiment refuser les mesures d'accompagnement.
Je l'admire d'ailleurs. Je n'aurais pas su continuer dans ces conditions. Je trouve ça plus qu'infantilisant : 30 ans d'enseignement, aucune difficulté et puis... un retour à une année de stage.
C'est plus " courant" qu'on ne pense. J'ai une amie à qui c'est arrivé ...je ne sais pas comment elle a réussi à encaisser. Ca venait d'une inspectrice très dure qui  était connue comme le loup blanc. Elle envoyait des collègues à 6 mois de la retraite faire des stages pour s'améliorer ...No comment!

C'est arrivé à une autre collègue qui avait une bonne vingtaine d'années d'ancienneté  et ça venait aussi d'un inspecteur pas bienveillant du tout.

Ce n'est pas une année de " stage" à proprement parler mais tu te dois t'accepter l'accompagnement et le tutorat  pour rentrer dans le moule. Du coup, j'ai la hantise que ce genre de choses ne m'arrive …
Et pour rester dans cette veine anxiogène, j'ai une collègue qui a aussi été mise à pied pour " insuffisance professionnelle " … Joyeux Noel , tout de même!
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par doubledecker le Jeu 26 Déc 2019 - 16:08
@lectiole a écrit:Ça ne m'étonne pas que ça se soit mal passé.
Ce qui m'étonne, c'est qu'on parle de liberté pédagogique.
Ce qui m'étonne, c'est qu'au lieu de simplement sanctionner l'enseignant(e) en lui disant de rectifier le tir, on lui impose une formation et un tuteur.
Ce qui m'étonne, c'est cette mise au pas que nous acceptons. Mais si une démarche pédagogique fonctionne, pourquoi l'abandonner ?
Des partisans de la méthode  syllabique dans l'apprentissage de la lecture sont peut-être partis dans le privé hors contrat au moment où la méthode globale s'imposait, mais la plupart ont sûrement pris leur mal en patience et attendu des temps meilleurs.
L'important, pour moi, c'est que l'objectif soit atteint et que l'élève progresse. Je ne pense pas qu'il y ait une seule méthode : en lettres, on peut mettre les élèves en îlots, en U, face au tableau... En musique, il ne faut pas qu'il y ait de tables. Je comprends qu'on puisse le recommander ou le conseiller, mais plus difficilement qu'on puisse l'imposer.
Est-ce qu'on est ici dans l'ordre du contenu disciplinaire ? Rien ne prouve qu'elle n'ait pas appliqué le programme en terme de contenus. Elle n'a pas respecté la configuration d'une salle de musique (pas de tables) et le fait de ne pas utiliser de cahier de musique. Mais ça, c'est de l'ordre du matériel. C'est bien pourquoi j'ai du mal à comprendre : en lettres, on peut faire utiliser un cahier ou un classeur, disposer les tables et les chaises comme on veut. Ça me semble faire partie de la liberté pédagogique mais comme la configuration de l'espace sonore est inscrite dans le programme de musique, ça peut faire craindre que ça ait été un premier essai qui va se généraliser progressivement à toutes les disciplines  dans les nouveaux programmes de collège.

La liberté pédagogique ne s'exerce qu'à l'intérieur d'un programme. Un prof d'éducation musicale n'est pas un prof de musique on peut le regretter mais c'est ainsi.
Comme le dit Helips si on veut s'affranchir d'un programme alors il faut se tourner vers le hors contrat.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Mathador
Mathador
Grand sage

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Mathador le Jeu 26 Déc 2019 - 16:51
@doubledecker a écrit:La liberté pédagogique ne s'exerce qu'à l'intérieur d'un programme.
Disons que les collègues de lettres semblent avoir une vision plus forte de la liberté pédagogique que dans d'autres matières, en raison de la structure de leurs programmes: la plupart du temps, ils peuvent choisir leurs œuvres dès qu'un ou deux critères sont remplis, et je me souviens avoir lu sur Neo beaucoup de critiques du nouveau programme de première qui impose des listes restreintes d'œuvres intégrales.
Pourtant, en maths, l'équivalent est considéré comme normal: par exemple, dans certains programmes de lycée, on trouve mentionné le théorème d'al-Kashi, alors que si l'on faisait comme en lettres on verrait peut-être plutôt « un théorème permettant de résoudre des triangles » (tout comme on peut demander en lettres d'étudier une œuvre de Molière ou un poème du XVIIIe siècle). La deuxième spécification laisse plus de liberté car on pourrait choisir de la satisfaire en étudiant la loi des sinus* plutôt que le théorème d'al-Kashi.

*pour les non-matheux, al-Kashi permet de résoudre un triangle connaissant trois longueurs ou encore deux longueurs et l'angle entre ces deux longueurs, tandis que la loi des sinus permet de résoudre un triangle connaissant une longueur et deux angles.

PS: je viens de lire le programme de musique du cycle 4 et ne vois rien qui interdit directement les tables. La seule chose que je vois dans ce sens est la recommandation de la voix comme instrument principal pour la pratique musicale, ce qui se fait difficilement lorsque l'on est assis.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Honchamp le Jeu 26 Déc 2019 - 20:57
Le nouveau collègue de musique a souhaité des tables. Le collège en a acheté.
Le collègue a été inspecté. L'IPR n'a absolument pas parlé des tables !
je pense que cette histoire de table a servi à l'IPR citée plus haut d'enfoncer un peu plus une personne qui n'était pas dans ses normes.

PS Les élèves de mon collègue ne chantent pas assis...
PS 2ème les élèves étaient heureux de retrouver des tables en musique plutôt que les seules chaises. Mais je m'écarte...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
lene75
lene75
Bon génie

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par lene75 le Ven 27 Déc 2019 - 0:26
Ce que je me demande c'est pourquoi, collectivement, on accepte toutes les lubies et la destruction de nos disciplines. Si tous les profs refusaient d'appliquer les non sens pédagogiques, ils ne pourraient pas passer. Pourquoi est-ce qu'on n'arrive pas à ça ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Ramanujan974 le Ven 27 Déc 2019 - 5:15
@lene75 a écrit:Ce que je me demande c'est pourquoi, collectivement, on accepte toutes les lubies et la destruction de nos disciplines. Si tous les profs refusaient d'appliquer les non sens pédagogiques, ils ne pourraient pas passer. Pourquoi est-ce qu'on n'arrive pas à ça ?

Tout simplement parce qu'il y a suffisamment de collègues pour trouver ces lubies formidables et danl'intérédesenfans.
Ces mêmes collègues deviennent formateurs ou chargés de mission et le mouvement se perpétue.
Un peu comme une secte.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Érudit

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par epekeina.tes.ousias le Ven 27 Déc 2019 - 8:48
@lene75 a écrit:Ce que je me demande c'est pourquoi, collectivement, on accepte toutes les lubies et la destruction de nos disciplines. Si tous les profs refusaient d'appliquer les non sens pédagogiques, ils ne pourraient pas passer. Pourquoi est-ce qu'on n'arrive pas à ça ?

Mon hypothèse est qu'il les refuse — mais moins sans doute qu'il y a 30 ans. Mais, il y a 30 ans, on pouvait être en désaccord avec un IPR un jour d'inspection: je le sais, puisque cela m'est arrivé. On lui expliquait la raison de son désaccord et ça s'arrêtait là. De nos jours, les corps d'inspection m'ont l'air d'être devenus (ou redevenus!) bien plus autoritaires et contraignants.
L'éd.nat. est une institution fortement verticale, et dotée d'un éthos relativement conformer à cette verticalité, une sorte de mélange de dévouement au service et d'inscription dans un cadre hiérarchique: les autorités ministérielles et rectorales, lorsqu'elles imposent ce type de lubies, le savent fort bien et en jouent.

_________________
Cdlt Wink
avatar
Hermioneetandromaque
Niveau 3

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Hermioneetandromaque le Ven 27 Déc 2019 - 9:48
Les programmes en éducation musicale n'imposent effectivement pas de se passer des tables... et n'interdisent pas le solfège non plus. Il faut simplement le justifier dans sa pratique (apprentissage d'une mélodie au xylo par exemple) et ne pas en faire un apprentissage "à vide", ou sans but, et sans évaluation (encore que....je commence à prendre de ces distances avec ces évaluations permanentes!!!) - vous connaissez la chanson!?
Nous sommes des professeurs de musique malgré tout puisque nous leur donnons des clés -pas de sol ni de fa- d'écoute, nous leur apprenons l'écoute active d'oeuvres que nous choisissons et du vocabulaire spécifique aussi. D'ailleurs en passant, mon IPR titularisant m'avait questionnnee sur l'intérêt de faire apprendre le vocabulaire spécifique et j'avais été choquée : c'est bien la peine de nous faire passer un concours pareil apres des études pareilles (master de musicologie pour ma part)... mais quand je vois le disciplinaire disparaître des concours, sa remarque prend tout son sens...
La voix est le premier instrument parce que facilement et gratuitement mobilisable 😊, Ca fait travailler le corps, le cœur, la posture...
on n'est pas prof d'instrument comme au conservatoire, et ce n'est pas notre rôle d'ailleurs!
J'ai été titularisée et inspectée avec des tables (et des cahiers d'élèves qui ont tapé dans l'œil de l'ipr). Je m'en suis débarrassé par la suite de moi même par choix mais j'ai une grande salle qui me permet de mettre les chaises en choeur autour du piano... sur mon second établissement les chaises sont le long de trois murs sur quatre en rang d'oignons -je déteste!
On se croirait au tribunal...
Je pense que notre collegue est tombée sur un IPR mesquin, si les élèves sont heureux de venir, apprennent, se cultivent, pratiquent c'est bien tout ce qui nous est demandé -même si beaucoup de choses se cachent dans la pratique de la musique) mémoire, travail sur le corps, les émotions, confiance en soi (et pour avoir bossé en ZEP, les asticots perturbateurs qui nous paraissent déborder d'aplomb n'en mènent pas large quand il faut chanter devant les autres!!!) chronologie, rédaction, organisation des idées, etc
Belle journée de vacances
Hermione
Ps : on peut chanter assis heureusement suffit d'adopter la bonne posture, parole de choriste qui ne reste pas debout 3h de répétition 😊
lectiole
lectiole
Niveau 10

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par lectiole le Ven 27 Déc 2019 - 11:04
L'accompagnement n'a même pas été mis en place après une inspection.
Après la récréation du matin, l'enseignante est allée dans sa salle et y a trouvé son IPR (une réunion dans sa salle).
À midi, l'IPR a fait enlever les tables de la salle de musique. L'enseignante qui revenait après 2 heures de cours dans une autre salle (elle n'avait pas été prévenue qu'il y avait une réunion dans sa salle de 10 h à midi) a assisté comme les élèves qui passaient dans le couloir à ce déménagement de ses tables.
C'est un mois plus tard qu'a eu lieu l'inspection proprement dite.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
Hermioneetandromaque
Niveau 3

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Hermioneetandromaque le Ven 27 Déc 2019 - 11:48
Un cauchemar, honte à l'inspecteur...
JaneB
JaneB
Neoprof expérimenté

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par JaneB le Ven 27 Déc 2019 - 12:36
@lectiole a écrit:L'accompagnement n'a même pas été mis en place après une inspection.
Après la récréation du matin, l'enseignante est allée dans sa salle et y a trouvé son IPR (une réunion dans sa salle).
À midi, l'IPR a fait enlever les tables de la salle de musique. L'enseignante qui revenait après 2 heures de cours dans une autre salle (elle n'avait pas été prévenue qu'il y avait une réunion dans sa salle de 10 h à midi) a assisté comme les élèves qui passaient dans le couloir à ce déménagement de ses tables.
C'est un mois plus tard qu'a eu lieu l'inspection proprement dite.

Quand je pense qu'un de mes anciens collègues de musique avait été décrié car il avait fait mettre les tables contre les murs : les rares collègues qui débarquaient dans sa salle se demandaient quel était cette lubie … en fait, il appliquait simplement ce que son corps d'inspection préconisait!
Pour revenir à ta collègue, je trouve le procédé vraiment  humiliant pour elle ...


Dernière édition par JaneB le Ven 27 Déc 2019 - 13:24, édité 1 fois
lectiole
lectiole
Niveau 10

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par lectiole le Ven 27 Déc 2019 - 13:20
Je trouve aussi même si elle surmonte plutôt bien. Je ne pense pas qu'avec mon caractère, j'aurais réussi à revenir enseigner.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Isis39
Isis39
Bon génie

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Isis39 le Ven 27 Déc 2019 - 13:30
J'ai une question peut être un peu bête : pas de table, pas de cahier. Alors que gardent les élèves de l'enseignement en éducation musicale ?

PS : ma jeune collègue d'EM a eu l'agrégation il y a trois ans. Elle a des tables et des cahiers....
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Lowpow29 le Ven 27 Déc 2019 - 14:26
@Isis39 a écrit:J'ai une question peut être un peu bête : pas de table, pas de cahier. Alors que gardent les élèves de l'enseignement en éducation musicale ?

PS : ma jeune collègue d'EM a eu l'agrégation il y a trois ans. Elle a des tables et des cahiers....

On peut aussi être agrégée de musique et travailler sans tables mais avec un cahier, et avoir des élèves qui chantent, qui apprennent et se cultivent !
Personnellement, j'ai déjà tenté les tables dans le système "collège", je n'aime pas, je trouve ça encombrant, surtout vu ce qu'on est supposé faire (nos programmes sont indigents, c'est vrai). J'adore avoir des élèves en cercle autour de moi, ça donne une atmosphère beaucoup plus chaleureuse pour chanter, pour s'échauffer, on doit tous s'engager de la même manière, personne ne se cache derrière qqc. Bien sûr, les tablettes pour écrire, c'est contraignant, je ne dis pas que ma solution est la panacée. Mais réussir à faire des cours de qualité où on fait réellement de la musique quand on a 50 min de cours par semaine, plein de classes (et qu'on est en REP+, tant qu'on y est), c'est déjà un assez gros challenge  Wink
Bref, j'espère que ton message ne sous-entendait pas que les profs de musique sans tables sont les certifiés-moutons qui suivent bêtement les modes pédagogiques.
Si les seules choses qu'on peut garder d'un cours sont "les tables et les cahiers", hm, comment dire... Mes cahiers de petite élève du conservatoire sont des torchons Wink et pourtant, j'ai énormément appris.

edit : pour préciser un peu

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 2289946511
Isis39
Isis39
Bon génie

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Isis39 le Ven 27 Déc 2019 - 14:47
@Lowpow29 a écrit:
@Isis39 a écrit:J'ai une question peut être un peu bête : pas de table, pas de cahier. Alors que gardent les élèves de l'enseignement en éducation musicale ?

PS : ma jeune collègue d'EM a eu l'agrégation il y a trois ans. Elle a des tables et des cahiers....

On peut aussi être agrégée de musique et travailler sans tables mais avec un cahier, et avoir des élèves qui chantent, qui apprennent et se cultivent !
Personnellement, j'ai déjà tenté les tables dans le système "collège", je n'aime pas, je trouve ça encombrant, surtout vu ce qu'on est supposé faire (nos programmes sont indigents, c'est vrai). J'adore avoir des élèves en cercle autour de moi, ça donne une atmosphère beaucoup plus chaleureuse pour chanter, pour s'échauffer, on doit tous s'engager de la même manière, personne ne se cache derrière qqc. Bien sûr, les tablettes pour écrire, c'est contraignant, je ne dis pas que ma solution est la panacée. Mais réussir à faire des cours de qualité où on fait réellement de la musique quand on a 50 min de cours par semaine, plein de classes (et qu'on est en REP+, tant qu'on y est), c'est déjà un assez gros challenge  Wink
Bref, j'espère que ton message ne sous-entendait pas que les profs de musique sans tables sont les certifiés-moutons qui suivent bêtement les modes pédagogiques.
Si les seules choses qu'on peut garder d'un cours sont "les tables et les cahiers", hm, comment dire... Mes cahiers de petite élève du conservatoire sont des torchons Wink et pourtant, j'ai énormément appris.

edit : pour préciser un peu

Les tables, j'en parlais à cause des cahiers. C'était surtout l'absence de cahier qui me chagrinait. Je ne dis pas qu'on doit remplir un cahier à chaque heure de cours, mais ne rien garder de l'éducation musicale sur 4 ans de collège, je trouve ça étrange.
Et je ne parlais pas de certifiés-moutons. C'était juste pour dire que ma collègue est jeune et n'est donc pas de la "vieille école".
lectiole
lectiole
Niveau 10

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par lectiole le Ven 27 Déc 2019 - 15:52
Je ne suis pas professeur de musique. Par contre, quand je lis que les élèves sont "cachés" derrière une table, c'est assez vrai... de même que le fait d'avoir les élèves autour de soi doit être plus chaleureux. Mais je sais que je ne peux pas faire cours dans une salle en U pour cette raison de même que j'ai du mal à entrer dans la salle des professeurs quand il y a beaucoup de monde. Une sensation d'enserrement, d'étouffement, un besoin rapide de sortir car je ne peux pas me concentrer, que la migraine vient d'ailleurs assez rapidement. Or quand je fais cours, ça va.
Chaque personne est différente. Ceci étant, je pense que ma collègue s'est vite adaptée et qu'elle n'a pas de problème particulier pour faire cours sans table. En revanche, Jane B parlait d'un aspect anxiogène que j'ai tout à fait ressenti même si ça ne me concernait pas. Savoir qu'à proximité de la retraite et après le PPCR9, quand on a déjà enseigné durant des années, qu'on est titulaire reconnu, implanté dans son établissement, on peut être renvoyé à un statut de simili-stagiaire (parce que ça ressemble à un stage).

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Lowpow29 le Ven 27 Déc 2019 - 16:13
Isis39, au temps pour moi, je suis sensible sur ce sujet parce que j'ai remarqué à quel point en tant qu'agrégée, je disposais de beaucoup plus de "liberté pédagogique" qu'en tant que certifiée ou du moins à quel point mes choix et mes manières de faire recevaient davantage d'attention et étaient traitées avec plus de respect et de précaution. Mais c'est un autre sujet.
Je ne voulais juste pas que ce fil devienne l'occasion de dire "les tables c'est le bien/le mal".

Cette professeur est, je trouve, maltraitée, ou en tout cas traitée d'une manière vraiment pas professionnelle si on s'en tient à ce qui est raconté ici et je trouve ça choquant, cela le serait pour n'importe quelle matière (aller dans sa salle en son absence et déplacer son matériel sans lui en parler, de la part de son supérieur en plus, sans dialogue, sans courtoisie, sans explications... se faire traiter comme une malpropre en somme).

Je sais que quand j'ai passé les concours en 2014, on devait vraiment enlever les tables. Mais on devait surtout "obéir" car si l'inspecteur disait "ah mais dans votre salle il faut les remettre" et qu'on ne le faisait pas, on se faisait saquer quand même. Bref, en musique, c'est la valse des tables tous les 10 ans, j'ai l'impression.

Et pour préciser qqc, la présence de tables dans la salle n'est pas dans les programmes mais dans les annexes, il y a une annexe spéciale avec la description de comment doit être aménagée une salle de musique de manière idéale (taille, matériel, agencement...). Donc ça n'a peut-être pas force de loi mais c'est bien sur Eduscol, dans les Compléments aux programmes 2016 (cycle 4, Éduc musicale, L'espace et le temps de la pédagogie). On y voit clairement des schémas avec les chaises en arc de cercle.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 2289946511
mathmax
mathmax
Érudit

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par mathmax le Ven 27 Déc 2019 - 16:51
Lectiole, as-tu des éléments qui pourraient justifier que cela lui soit tombé dessus ? Du style activité syndicale, à déplu à quelqu'un, exprime trop ses opinions, ou bien l'inspecteur est-il juste taré ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
lectiole
lectiole
Niveau 10

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par lectiole le Ven 27 Déc 2019 - 17:14
Non : pas d'activité syndicale et beaucoup d'implication dans la chorale. Une collègue passionnée par son métier. Mais il y avait les cahiers de musique et les tables.
Ça a été soudain. L'année prochaine, il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour qu'elle retrouve son temps plein devant les élèves... de mon point de vue, il n'y a pas de raison. J'ai déjà vu des collègues réellement en difficulté face à une classe qu'on laissait en poste ou qu'on déplaçait au bout de longtemps sans leur mettre d'accompagnement.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Isis39
Isis39
Bon génie

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par Isis39 le Ven 27 Déc 2019 - 17:23
@lectiole a écrit:Non : pas d'activité syndicale et beaucoup d'implication dans la chorale. Une collègue passionnée par son métier. Mais il y avait les cahiers de musique et les tables.
Ça a été soudain. L'année prochaine, il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour qu'elle retrouve son temps plein devant les élèves... de mon point de vue, il n'y a pas de raison. J'ai déjà vu des collègues réellement en difficulté face à une classe qu'on laissait en poste ou qu'on déplaçait au bout de longtemps sans leur mettre d'accompagnement.  

Ah je comprends un peu mieux. Il s'agit des cahiers de musique, avec des portées.
mathmax
mathmax
Érudit

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par mathmax le Ven 27 Déc 2019 - 17:26
Merci de ta réponse Lectiole. J'espère qu'elle va cesser de s'impliquer et s'en tenir à ce qui est strictement exigeable ! Mais qui l'a remplacé pour les classes qu'on lui a retirées ? Vous avez beaucoup de TZR dans ton coin ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
lectiole
lectiole
Niveau 10

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par lectiole le Ven 27 Déc 2019 - 23:06
Un TZR sur deux établissements. On est près du rectorat. Neutral

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
JaneB
JaneB
Neoprof expérimenté

Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement - Page 2 Empty Re: Mesure d'accompagnement et tutorat après plusieurs années d'enseignement

par JaneB le Ven 27 Déc 2019 - 23:43
@lectiole a écrit:Je ne suis pas professeur de musique. Par contre, quand je lis que les élèves sont "cachés" derrière une table, c'est assez vrai... de même que le fait d'avoir les élèves autour de soi doit être plus chaleureux. Mais je sais que je ne peux pas faire cours dans une salle en U pour cette raison de même que j'ai du mal à entrer dans la salle des professeurs quand il y a beaucoup de monde. Une sensation d'enserrement, d'étouffement, un besoin rapide de sortir car je ne peux pas me concentrer, que la migraine vient d'ailleurs assez rapidement. Or quand je fais cours, ça va.
Chaque personne est différente. Ceci étant, je pense que ma collègue s'est vite adaptée et qu'elle n'a pas de problème particulier pour faire cours sans table. En revanche, Jane B parlait d'un aspect anxiogène que j'ai tout à fait ressenti même si ça ne me concernait pas. Savoir qu'à proximité de la retraite et après le PPCR9, quand on a déjà enseigné durant des années, qu'on est titulaire reconnu, implanté dans son établissement, on peut être renvoyé à un statut de simili-stagiaire (parce que ça ressemble à un stage).

C'est anxiogène car on se dit que si ça arrive à des collègues qui ne sont pas des fumistes et qui font leur travail honnêtement ( et personnellement c'est le cas des personnes dont je parlais ) , on ne se sent pas à l'abri! Ce qu'ils ont dû subir peut nous arriver … en tout cas, c'est ce que je ressens. Si en plus, on a un syndrôme de l'imposteur comme moi, c'est d'autant plus terrible ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum