Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
epekeina.tes.ousias
Habitué du forum

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par epekeina.tes.ousias le Mar 11 Fév 2020 - 9:02
https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/02/11/ces-enseignants-qui-ont-un-deuxieme-metier-apres-la-classe_6029143_3224.html

Le soutien scolaire privé est évidemment l’une des premières sources pour diversifier leurs revenus. Et sur ce marché, la France fait figure de championne d’Europe. « En 2016, nous avions 70 000 professeurs particuliers déclarant appartenir à l’éducation nationale, aujourd’hui nous dénombrons 150 000 actifs [ce chiffre prend aussi en compte les retraités de l’éducation nationale] », révèle Wilfried Linget-Granier, cofondateur et directeur général de Superprof.fr. Créé en 2013, le site met en relation les élèves avec les enseignants souhaitant donner des cours. Il permet aussi de les payer et de les noter, dans une logique d’« ubérisation » du soutien scolaire qui envoie aux oubliettes la petite annonce apposée à côté de la caisse de la boulangerie.

Je ne suis pas certain que ce type d'article ne fasse que du bien…
gauvain31
gauvain31
Empereur

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par gauvain31 le Mar 11 Fév 2020 - 9:23
Cet article n'est malheureusement absolument pas étonnant. Cela ne m'étonnerait pas qu'on autorise officiellement un enseignant à cumuler sans restriction un 2ème emploi comme ça se fait dans d'autres pays. J'avais vu un reportage dans un JT où on voyait un infirmier cumuler de façon illégale un 2ème emploi. Ça se fait (de façon légale je crois) dans d'autres pays d'Europe. "Pourquoi pas la France?" aurait envie de dire le gouvernement
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Habitué du forum

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par epekeina.tes.ousias le Mar 11 Fév 2020 - 9:36
Oui, c'est en ce sens que ça n'est guère bénéfique. Ça donne du grain à moudre à ceux qui répondront: “ben voilà la solution, ils n'ont pas à se plaindre”, ou: “s'ils ont le temps d'aller bosser ailleurs, c'est bien qu'ils ne foutent rien”, et: “il serait temps de leur interdire ce type de procédés et de les mettre au boulot”…

_________________
Cdlt Wink
avatar
nigousse
Habitué du forum

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par nigousse le Mar 11 Fév 2020 - 9:37
J'ai vraiment l'impression ( mais ce n'est pas qu'une impression) parmi les "plus sacrifiées": j'ai 44 ans, échelon 10 de la classe normale, née en 1976 donc pour moi rien nada juste la poursuite de mon inéluctable dégringolade. Les jeunes ont les infos donc peuvent fuir ce métier et les vieux sauvent les meubles et pour les milieu de carrière comme moi c'est triple peine: plus la retraite sur les 6 derniers mois ( juste pour être née 1 an trop tard!), l'âge pivot et une pension de misère ( sans compter la dégradation des conditions d'exercice). Pour moi c'est grève du zèle à présent: plus de projet, je ne serai plus coordinatrice l'année prochaine, pas PP, cours à partir de manuels et évaluations minimales, voilà où on en arrive à être dégoûtée à ce point!
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Pourquoi 3,14159 le Mar 11 Fév 2020 - 9:50
@nigousse a écrit:J'ai vraiment l'impression ( mais ce n'est pas qu'une impression)  parmi les "plus sacrifiées": j'ai 44 ans, échelon 10 de la classe normale, née en 1976 donc pour moi rien nada juste la poursuite de mon inéluctable dégringolade. Les jeunes ont les infos donc peuvent fuir ce métier et les vieux sauvent les meubles et pour les milieu de carrière comme moi c'est triple peine: plus la retraite sur les 6 derniers mois ( juste pour être née 1 an trop tard!), l'âge pivot et une pension de misère ( sans compter la dégradation des conditions d'exercice). Pour moi c'est grève du zèle à présent: plus de projet, je ne serai plus coordinatrice l'année prochaine, pas PP, cours à partir de manuels et évaluations minimales, voilà où on en arrive à être dégoûtée à ce point!
Voilà, le mépris à ce point c'est bon. Ils en auront pour ce qu'ils nous considèrent... pour moi cela fait 6 ans que cela dure. Croyez le si vous le voulez, mais personne ne m'a reproché de ne plus du tout m"impliquer. Pour sûr ils exploitent ceux qui y croient encore. Mais ils se font rare ces derniers temps.

C'est la fin de l'EN que nous vivons, et donc la fin de la France dans le Monde. Point.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
HORA
HORA
Niveau 9

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par HORA le Mar 11 Fév 2020 - 10:10
Même situation et même impression que Nigousse. Et même réaction. Ca couvait depuis un moment, en fait depuis que j'ai compris l'arnaque de nos salaires et de nos conditions de travail. Avec la retraite, c'est le coup de grâce.
Simeon
Simeon
Niveau 9

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Simeon le Mar 11 Fév 2020 - 10:18
@epekeina.tes.ousias a écrit:https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/02/11/ces-enseignants-qui-ont-un-deuxieme-metier-apres-la-classe_6029143_3224.html

Le soutien scolaire privé est évidemment l’une des premières sources pour diversifier leurs revenus. Et sur ce marché, la France fait figure de championne d’Europe. « En 2016, nous avions 70 000 professeurs particuliers déclarant appartenir à l’éducation nationale, aujourd’hui nous dénombrons 150 000 actifs [ce chiffre prend aussi en compte les retraités de l’éducation nationale] », révèle Wilfried Linget-Granier, cofondateur et directeur général de Superprof.fr. Créé en 2013, le site met en relation les élèves avec les enseignants souhaitant donner des cours. Il permet aussi de les payer et de les noter, dans une logique d’« ubérisation » du soutien scolaire qui envoie aux oubliettes la petite annonce apposée à côté de la caisse de la boulangerie.

Je ne suis pas certain que ce type d'article ne fasse que du bien…

Je n'ai pas lu cet article en entier mais, dans les cas présentés, il ne s'agit en rien d'un deuxième métier.
Faire des heures à la fac, donner des colles, travailler pour le CNED ou participer à des livres/manuels, etc, tout cela reste dans le cadre du métier d'enseignant. Ce sont juste quelques heures supplémentaires pas si bien payées que ça.

Les cours particuliers, c'est légèrement différent, mais en tout cas depuis la réforme pour les profs de maths, il y a une demande hallucinante de cours particuliers en première.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par XIII le Mar 11 Fév 2020 - 10:55
Education Nationale: des sous-salariés?


https://blogs.mediapart.fr/pascale-fourier/blog/100220/education-nationale-des-sous-salaries
http://snudifo69.com/IMG/pdf/scenarii.pdf

Les syndicats qui participent à cette mascarade n'ont-ils pas honte?
Jenny
Jenny
Modérateur

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Jenny le Mar 11 Fév 2020 - 10:57
A noter aussi dans cet article, les incohérences de ces scenarii qui feraient qu’on perdrait de l’argent en changeant d'échelon... Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 999940070
Ema75
Ema75
Niveau 3

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Ema75 le Mar 11 Fév 2020 - 11:00
Oui, c'est hallucinant Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 4161987430
HORA
HORA
Niveau 9

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par HORA le Mar 11 Fév 2020 - 11:46
@Jenny a écrit:A noter aussi dans cet article, les incohérences de ces scenarii qui feraient qu’on perdrait de l’argent en changeant d'échelon... Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 999940070

Encore une preuve que tout est fait à l'arrache, sans qu'à aucun moment les répercussions sur la réalité de la vie de ces sous-machins que sont les enseignants soient prises en compte. Le mépris de la techostructure actuelle à l'endroit des enseignants atteint un point d'acmé, on est d'accord, mais il ne vient pas de nulle part. Des décennies que ça dure, et que c'est soigneusement entretenu dans l'opinion publique. Nous percevons en salaire un tiers de moins que les autres fonctionnaires bac +3 ! Et nous continuons bien gentiment à donner bénévolement du temps de notre vie à ce métier.
laMiss
laMiss
Expert spécialisé

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par laMiss le Mar 11 Fév 2020 - 12:05
@gauvain31 a écrit:Cela ne m'étonnerait pas qu'on autorise officiellement un enseignant à  cumuler sans restriction un 2ème emploi comme ça se fait dans d'autres pays.

Je crois au contraire qu'ils préfèrent nous l'interdire pour mieux nous voir crever la gueule ouverte et, accessoirement, nous empêcher d'accéder à l'opportunité de débuter peut-être, avec ce 2e emploi, une reconversion.

_________________
Bonne route !
HORA
HORA
Niveau 9

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par HORA le Mar 11 Fév 2020 - 12:50
@laMiss a écrit:
@gauvain31 a écrit:Cela ne m'étonnerait pas qu'on autorise officiellement un enseignant à  cumuler sans restriction un 2ème emploi comme ça se fait dans d'autres pays.

Je crois au contraire qu'ils préfèrent nous l'interdire pour mieux nous voir crever la gueule ouverte et, accessoirement, nous empêcher d'accéder à l'opportunité de débuter peut-être, avec ce 2e emploi, une reconversion.

Je crois aussi. Il y a comme un acharnement à faire de la condition enseignante un repoussoir.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par gauvain31 le Mar 11 Fév 2020 - 14:51
Oui et c'est confirmé sur France Inter. Léa Salamé demande au ministre si les enseignants devront travailler plus. Sa réponse est "c'est l'occasion de reconstruire ce contrat social"

https://twitter.com/ViviedeParis/status/1226923343561007107

ici à 7'45


ArminG
ArminG
Niveau 4

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par ArminG le Mar 11 Fév 2020 - 15:47
@gauvain31 a écrit:Oui et c'est confirmé sur France Inter. Léa Salamé demande au ministre si les enseignants devront travailler plus. Sa réponse est  "c'est l'occasion de reconstruire ce contrat social"

https://twitter.com/ViviedeParis/status/1226923343561007107

ici à 7'45





L.Pietraszewski: "Jean Marie Blanquer... parle des temps de formation et aussi surtout des carrières, des déroulés de carrières et des niveaux de rémunérations pendant ces déroulés de carrières et ça c'est très bien compris par les enseignants."
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Lefteris le Mar 11 Fév 2020 - 17:32
@nigousse a écrit:J'ai vraiment l'impression ( mais ce n'est pas qu'une impression)  parmi les "plus sacrifiées": j'ai 44 ans, échelon 10 de la classe normale, née en 1976 donc pour moi rien nada juste la poursuite de mon inéluctable dégringolade. Les jeunes ont les infos donc peuvent fuir ce métier et les vieux sauvent les meubles et pour les milieu de carrière comme moi c'est triple peine: plus la retraite sur les 6 derniers mois ( juste pour être née 1 an trop tard!), l'âge pivot et une pension de misère ( sans compter la dégradation des conditions d'exercice). Pour moi c'est grève du zèle à présent: plus de projet, je ne serai plus coordinatrice l'année prochaine, pas PP, cours à partir de manuels et évaluations minimales, voilà où on en arrive à être dégoûtée à ce point!
Oui, les gens nés après 75,  et même la décennie qui suit, sont les plus sacrifiés. Les jeunes peuvent encore se sauver, les "vieux" serrer les dents et tenir, mais eux ont une vingtaine d'années de carrière, un peu plus ou un peu moins, ne peuvent repartir à zéro sans tout perdre. Le peu qu'ils ont acquis leur donnera un calcul proportionnel pourri s'ils restent dans la FP , car ils n'ont pas eu le temps d'aller très haut (c'est quoi le 10 e échelon, autour de 2400 €?) le reste aux points, avec gel du point et de toute manière 30% de moins qu'un vrai cadre A. Changer de métier au sein de la FP commence à être difficile : âge limite, ou âge supérieur au premier grade dans lequel on se trouve bloqué à son indice, déménagement et changement de vie plus difficile. Disons que la décennie 75 -85 est particulièrement touchée, car elle vivra aussi la dégradation progressive du statut (augmentation des obligations, mutation discrétionnaires hors CAP et à l'initiative de la hiérarchie,pratiques managériales plus pesantes...) Ceux d'avant 75  (comme moi) vont aussi déguster, au prorata de l'âge, même s'ils sauvent en partie leurs pensions.Quant à ce que tu évoques , le rejet de tout l'extra-pro, je ne pratique déjà  totalement depuis la réforme du collège, qui a piétiné mon métier irrémédiablement, donc détruit une partie de ma vie, puisque la dégradation matérielle consistant à devenir enseignant était principalement compensée par l'existence d'un intérêt lié à la discipline.

@HORA a écrit:[

Je crois aussi. Il y a comme un acharnement à faire de la condition enseignante un repoussoir.
Oui, et pas seulement par indifférence, méchanceté ou haine de enseignants, même si ces sentiments sont bien présents chez les parvenus et gamellards qui  sont arrivés aux manettes, mais par calcul  purement comptable. Il s'agit d'accélérer la contractualisation massive , prévue dans CAP 2022, dont ils espèrent qu'elle portera ses fruits rapidement,  en tablant sur le chômage. Peu importe d'ailleurs la qualité de l'enseignement , puisqu'on est dans la logique développée abondamment par l'OCDE et divers "théoriciens" du monde économique au nom de l'employabilité : 80% de la population n'a pas besoin d'une instruction élevée, de savoirs "inutiles" (le sort fait aux humanités le montre clairement). On doit fournir un savoir utilitaire au grand nombre , un savoir  "pratique",  et non développant l'abstraction (qui n'a pas mangé jusqu'à la nausée de l'idéologie du "pratique" dans les dernières réformes ? ). Ca a déjà commencé, avec les fameux "3I" de Berlusconi, seuls savoirs "utiles" selon lui (Inglese, Internet, Informatica), et ça coïncide avec la naissance de la théorie très sérieuse, malgré le nom,  du tittytainment.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par gauvain31 le Mar 11 Fév 2020 - 18:09
Oui JC Michéa avait vu juste Wink . Quand on voit qu'on assimile le CAPES au BAFA de façon quasi officielle (dans le dossier pour ceux qui souhaitent être encadrants du SNU), il n'y a pas seulement le tittytainment, mais carrément Idiocracy : on va pouvoir former de bons consommateurs dénués d'esprit critique (surtout apolitique) puisque l'école ne leur laissera pas le temps ni leur donnera les moyens intellectuels. On est en train de changer de paradigme. Cela a déjà bien commencé....


Dernière édition par gauvain31 le Mar 11 Fév 2020 - 23:42, édité 1 fois
nonoreno
nonoreno
Niveau 5

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par nonoreno le Mar 11 Fév 2020 - 18:19
@XIII a écrit:Education Nationale: des sous-salariés?


https://blogs.mediapart.fr/pascale-fourier/blog/100220/education-nationale-des-sous-salaries
http://snudifo69.com/IMG/pdf/scenarii.pdf

Les syndicats qui participent à cette mascarade n'ont-ils pas honte?

Dans le même genre :
https://www.marianne.net/societe/profession-smicardisee-meprisee-etouffee-par-l-administratif-quand-enseigner-fait-fuir-les
Ilona
Ilona
Niveau 10

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Ilona le Mar 11 Fév 2020 - 18:39
@gauvain31 a écrit:Oui JC Michéa avait vu juste Wink . Quand on voit qu'on assimile le CAPES au BAFA de façon quasi officielle (dans le dossier pour ceux qui souhaitent être encadrants du SNU), il n'y a seulement le tittytainment, mais carrément Idiocracy : on va pouvoir former de bons consommateurs dénués d'esprit critique (surtout apolitique) puisque l'école ne leur laissera pas le temps ni leur donnera les moyens intellectuels. On est en train de changer de paradigme. Cela a déjà bien commencé....
Des yeux bridés doivent nous contempler l'air goguenard.
L'Asie et bien d'autres régions du monde doivent rire devant l'abyssale bêtise du politicien blanc en matière d'instruction de sa population
gauvain31
gauvain31
Empereur

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par gauvain31 le Mar 11 Fév 2020 - 18:46
@Ilona a écrit:
@gauvain31 a écrit:Oui JC Michéa avait vu juste Wink . Quand on voit qu'on assimile le CAPES au BAFA de façon quasi officielle (dans le dossier pour ceux qui souhaitent être encadrants du SNU), il n'y a seulement le tittytainment, mais carrément Idiocracy : on va pouvoir former de bons consommateurs dénués d'esprit critique (surtout apolitique) puisque l'école ne leur laissera pas le temps ni leur donnera les moyens intellectuels. On est en train de changer de paradigme. Cela a déjà bien commencé....
Des yeux bridés doivent nous contempler l'air goguenard.
L'Asie et bien d'autres régions du monde doivent rire devant l'abyssale bêtise du politicien blanc en matière d'instruction de sa population

+100000 très bien résumé Ilona.
Bolzano
Bolzano
Niveau 5

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Bolzano le Mar 11 Fév 2020 - 19:08
La parodie suivante, qui date maintenant, n'a pourtant rien perdu de son actualité :

ArminG
ArminG
Niveau 4

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par ArminG le Mar 11 Fév 2020 - 19:19
@nonoreno a écrit:Dans le même genre :
https://www.marianne.net/societe/profession-smicardisee-meprisee-etouffee-par-l-administratif-quand-enseigner-fait-fuir-les

@Marianne a écrit:
Des chiffres qui s’expliquent : dévalorisation de la fonction, paupérisation de la profession, charge de travail administratif trop importante, pression de la hiérarchie, solitude face aux parents tout-puissants… Autant de travers que les jeunes générations veulent s’éviter. Conséquence directe : les personnes recrutées pour faire classe ne sont pas forcément les meilleures. Alors, le niveau des professeurs baisse, inéluctablement. Aux élèves d’en payer le prix.

"Pour un gestionnaire, c’est la main d’oeuvre parfaite, tonne Pierre Favre. C’est un personnel docile que l’on peut évacuer à tout moment et surtout qui ne coûte pas cher". En effet, selon les données du ministère de l’Éducation nationale, le salaire moyen d’un contractuel en équivalent temps plein s’élève à… 1.030 euros par mois. Contre 2.440 euros mensuel pour les titulaires, tous niveaux confondus."

Dans le premier degré, depuis 2012, le nombre de démissions d’enseignants est en hausse, passant de 289 par an à 861 en 2017-2018. Dans le second degré, c’est depuis 2014 que cette donnée croît : de 351 à 538. "Le taux de démission est sous-évalué. Les trois quarts des démissions sont refusées par les rectorats qui sont en droit de le faire si la demande est effectuée en cours d’année ou si celle-ci provient d’un professeur d’une matière déficitaire en enseignants. L'hémorragie est plus importante qu’on ne le dit".

Surtout, le rôle du professeur dans la société n’est plus vraiment valorisé. C’est ce que pense Martine Gibelin, professeur de français au lycée Louis-Armand de Chambéry. "Je crois qu'il y a moins de respect vis-à-vis du savoir, confie-t-elle. Les gens trouvent ce qui était originellement enseigné en classe ailleurs, sur Internet par exemple. Aujourd'hui, les parents comme les élèves pensent que l’on n’a pas vraiment besoin d'avoir un prof pour comprendre la vie d'un auteur ou le sens d’un classique. On vient davantage nous voir pour retirer un diplôme... Et l'institution s'y plie très bien : on fait de plus en plus d'orientation, d’accompagnement vers une 'situation de réussite de poursuite d'étude'".
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Moonchild le Mar 11 Fév 2020 - 20:05
@Ilona a écrit:
@gauvain31 a écrit:Oui JC Michéa avait vu juste Wink . Quand on voit qu'on assimile le CAPES au BAFA de façon quasi officielle (dans le dossier pour ceux qui souhaitent être encadrants du SNU), il n'y a seulement le tittytainment, mais carrément Idiocracy : on va pouvoir former de bons consommateurs dénués d'esprit critique (surtout apolitique) puisque l'école ne leur laissera pas le temps ni leur donnera les moyens intellectuels. On est en train de changer de paradigme. Cela a déjà bien commencé....
Des yeux bridés doivent nous contempler l'air goguenard.
L'Asie et bien d'autres régions du monde doivent rire devant l'abyssale bêtise du politicien blanc en matière d'instruction de sa population

Notre classe dirigeante n'a effectivement plus aucune ligne directrice en matière d'instruction, mais elle ne peut pas être tenue pour seule responsable de l'écart qui se creuse avec les pays asiatiques ; il entre aussi en jeu des différences de rapport à l'autorité et à l'effort entre ces sociétés et la société française et, là, c'est une donnée culturelle, presque au niveau anthropologique.
Lorenzo37
Lorenzo37
Niveau 1

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Lorenzo37 le Jeu 13 Fév 2020 - 16:33
Avec les chiffres pour les certifiés et les agrégés ...sans commentaire!
Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 2020-010
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par Balthazaard le Jeu 13 Fév 2020 - 17:02
Dans le scénario 4 il y a quand même 7,08 euros de plus au 7ème pour les agrégés tu exagères.
avatar
wilfried12
Niveau 10

Suivi "négociations" augmentation des enseignants... - Page 6 Empty Re: Suivi "négociations" augmentation des enseignants...

par wilfried12 le Jeu 13 Fév 2020 - 17:02
Une augmentation de 7 euros veneration
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum