Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
DODO62
DODO62
Niveau 5

Fin de carrière, reconversion. Empty Fin de carrière, reconversion.

par DODO62 Mer 2 Déc 2020 - 14:01
J'ai passé depuis peu le cap de la cinquantaine, j'ai commencé à enseigner en tant que MA à l'âge de 21 ans: je suis donc un "vieux professeur". Tout au long de ma carrière, j'ai vécu des hauts et des bas selon l'établissement où je travaillais, le type de classes etc.
La fatigue arrive de plus en plus tôt dans l'année, je dois fournir plus d'efforts que des collègues plus jeunes pour supporter certains comportements d'élèves. Mon lycée est un établissement calme, bien tenu par la direction. Les élèves sont peu travailleurs, comme partout, assez consommateurs, comme partout mais globalement polis, calmes, voire très gentils.
Pourquoi donc penser à une reconversion ?
La peur de ne plus être capable de bien gérer les classes en approchant la soixantaine. J'ai vu pas mal de collègues finir leur carrière dans la douleur et l'amertume. Oh comme je regrette le bon temps de la CPA! Le temps partiel serait-il une solution satisfaisante ? Je travaille déjà à 86%. Diminuer mon temps de travail serait très coûteux. Alors pourquoi pas passer un concours administratif cat A? Des proches pensent que je vais déprimer dans un travail de bureau, que je m'en sortirai en classe dans 10 ans comme aujourd'hui. Mais si ce n'était pas le cas, à 58/60 ans il serait trop tard pour changer de voie...
Thierry75
Thierry75
Niveau 9

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Thierry75 Mer 2 Déc 2020 - 14:10
Comme vous.
La cinquantaine est un cap très dur à tout point de vue.
La CPA était un dispositif très favorable dont mon père et bien d'autres ont bénéficié.
C'est un aspect de la dégradation de la condition enseignante.

_________________
All animals are equal but some are more equal than others
Marxou
Marxou
Niveau 10

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Marxou Mer 2 Déc 2020 - 14:23
J'aimerais aussi bifurquer car fatigue croissante, même si conditions idéales d'enseignement cette année (à temps partiel aussi) . Un concours catégorie A? Dans la fonction publique territoriale? Ou est-il envisageable de répondre à des offres d'emploi de la BIEP en étant simplement enseignant? Je commence tout juste à envisager une reconversion. Quelqu'un a t-il déjà sauté le pas?
avatar
urbancyclist
Niveau 2

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par urbancyclist Mer 2 Déc 2020 - 14:40
Bonjour à tou(te)s,

moi aussi je viens de passer le cap de la cinquantaine, et je vois 2 courbes qui se croisent dangereusement : ma fatigue croissante, et le niveau décroissant à tout point de vue (comportement, travail...) des élèves.

Et je ne suis prof que depuis 15 ans (reconversion) !

Alors question : qu'est ce que c'est que cette CPA que les anciens ont connu ? Une forme de pré-retraire partielle progressive ?

C'est vrai que je m'imagine mal tenir le coup à 60, 62, 67 ans (ou pire encore selon des méformes des retraites à venir) devant des classes de plus en plus chargées et problématiques.

Merci !
celitian
celitian
Expert spécialisé

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par celitian Mer 2 Déc 2020 - 14:50
Comme vous.
Il y a quelques années, je m'étais renseignée auprès de la cellule reconversion du rectorat, pour eux, peu voire aucune chance d'avoir un poste en dispo car j'étais à un échelon trop avancé donc salaire trop élevé pour un autre ministère.
J'avais envisagé de passer un autre concours mais je ne suis plus du tout mobile géographiquement donc je ne peux pas me permettre de suivre un an ou plus de formation loin d'ici, plus le risque des mutations après la possible titularisation.
Mathador
Mathador
Doyen

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Mathador Mer 2 Déc 2020 - 15:20
@celitian a écrit:J'avais envisagé de passer un autre concours mais je ne suis plus du tout mobile géographiquement donc je ne peux pas me permettre de suivre un an ou plus de formation loin d'ici, plus le risque des mutations après la possible titularisation.
L'alternative serait de passer un concours déconcentré, mais en catégorie A je ne connais que celui des IRA qui soit dans ce cas.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
celitian
celitian
Expert spécialisé

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par celitian Mer 2 Déc 2020 - 15:46
Tu veux dire que l'on passe le concours en choisissant déjà son département ou sa région ? J'avais compris que l'on devait forcément passer par l'un des 5 IRA.
Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Ajonc35 Mer 2 Déc 2020 - 15:47
@urbancyclist a écrit:Bonjour à tou(te)s,

moi aussi je viens de passer le cap de la cinquantaine, et je vois 2 courbes qui se croisent dangereusement : ma fatigue croissante, et le niveau décroissant à tout point de vue (comportement, travail...) des élèves.

Et je ne suis prof que depuis 15 ans (reconversion) !

Alors question : qu'est ce que c'est que cette CPA que les anciens ont connu ? Une forme de pré-retraire partielle progressive ?

C'est vrai que je m'imagine mal tenir le coup à 60, 62, 67 ans (ou pire encore selon des méformes des retraites à venir) devant des classes de plus en plus chargées et problématiques.

Merci !
Je confirme tout. Fin de carrière difficile, le covid en est un peu responsable aussi. Je termine sur les rotules tant physiquement que psychologiquement. Le cap de la cinquantaine... mais tu es encore trop jeune pour tout.
Moi, j'ai essayé d'en faire bravement un peu plus, mais déjà en septembre, j'ai senti que je ne pourrais pas, trop d'injonction pour nous, trop de bienveillance pour les élèves, j'ai dit trop de tout.
Là, je corrige des copies d'une insipidité affligeante tant sur la forme que sur le fond, et je crains pour les autres paquets qui m'attendent. De plus je n'ai plus de patience, des difficultés à m'organiser. Le soir, je ne pense plus, sauf à me coucher.
Petite discussion ce matin en arrivant au lep. Nous nous demandions à quoi nous serions sauf à valider des diplômes qui n'en sont plus. Je n'en peux plus de ces mensonges dont je suis aussi responsable puisque je m'aligne. D'année en année le niveau baisse et le nombre de reçus augmente. Je devrais dire aussi le nombre de déçus car ensuite ils n'ont pas la voie choisie ou ils se plantent.
Mathador
Mathador
Doyen

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Mathador Mer 2 Déc 2020 - 16:06
@celitian a écrit:Tu veux dire que l'on passe le concours en choisissant déjà son département ou sa région ? J'avais compris que l'on devait forcément passer par l'un des 5 IRA.
C'est bien le cas, mais les postes proposés en sortie sont, de ce que j'ai compris, sur une étendue géographique liée à l'emplacement de l'IRA. Ce qui est sans doute insuffisant pour qui exclut complètement de déménager.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
celitian
celitian
Expert spécialisé

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par celitian Mer 2 Déc 2020 - 16:09
Ah d'accord, c'est bien ce que j'avais compris, malheureusement pas d'IRA dans mon coin, déménager étant totalement impossible j'avais laissé tomber cette piste.
Isotta
Isotta
Niveau 3

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Isotta Mer 2 Déc 2020 - 18:35
Je me reconnais dans tous les témoignages de ce fil. La seule différence est que l'enseignement a été pour moi une reconversion. Je suis « jeune » dans le métier, mais j'ai déjà envie de le quitter, et je regrette amèrement l'époque où j'étais à mon compte. Je ne me vois pas continuer comme cela pendant mes vingt dernières années de vie active.

@Marxou a écrit:J'aimerais aussi bifurquer car fatigue croissante, même si conditions idéales d'enseignement cette année (à temps partiel aussi) . Un concours catégorie A? Dans la fonction publique territoriale? Ou est-il envisageable de répondre à des offres d'emploi de la BIEP en étant simplement enseignant? Je commence tout juste à envisager une reconversion. Quelqu'un a t-il déjà sauté le pas?

Comme toi, je suis au début de la réflexion. J'ai passé ces dernières semaines à me renseigner sur la fonction publique territoriale et ses concours, et à guetter les annonces sur la bourse de l'emploi public. J'ai aussi envoyé quelques candidatures sans trop y croire. J'ai l'impression que ce n'est pas très utile de postuler directement parce que tous ces postes présupposent une formation et des compétences assez spécifiques (communication, social...) et que nous n'avons que des compétences généralistes (en rédaction, organisation, gestion de tâches multiples) qui sont hélas peu évidentes pour nos employeurs potentiels. Il me semble donc qu'il faut passer par la voie du concours et aussi qu'une formation préliminaire est nécessaire pour « relooker » notre profil, étant donné qu'en cas de réussite il faudra postuler pour décrocher le poste qui nous intéresse. Quelqu'un est-il allé plus loin dans cette démarche et peut-il nous donner son retour ?
Marxou
Marxou
Niveau 10

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Marxou Mer 2 Déc 2020 - 19:05
@Isotta a écrit:Je me reconnais dans tous les témoignages de ce fil. La seule différence est que l'enseignement a été pour moi une reconversion. Je suis « jeune » dans le métier, mais j'ai déjà envie de le quitter, et je regrette amèrement l'époque où j'étais à mon compte. Je ne me vois pas continuer comme cela pendant mes vingt dernières années de vie active.

@Marxou a écrit:J'aimerais aussi bifurquer car fatigue croissante, même si conditions idéales d'enseignement cette année (à temps partiel aussi) . Un concours catégorie A? Dans la fonction publique territoriale? Ou est-il envisageable de répondre à des offres d'emploi de la BIEP en étant simplement enseignant? Je commence tout juste à envisager une reconversion. Quelqu'un a t-il déjà sauté le pas?

Comme toi, je suis au début de la réflexion. J'ai passé ces dernières semaines à me renseigner sur la fonction publique territoriale et ses concours, et à guetter les annonces sur la bourse de l'emploi public. J'ai aussi envoyé quelques candidatures sans trop y croire. J'ai l'impression que ce n'est pas très utile de postuler directement parce que tous ces postes présupposent une formation et des compétences assez spécifiques (communication, social...) et que nous n'avons que des compétences généralistes (en rédaction, organisation, gestion de tâches multiples) qui sont hélas peu évidentes pour nos employeurs potentiels. Il me semble donc qu'il faut passer par la voie du concours et aussi qu'une formation préliminaire est nécessaire pour « relooker » notre profil, étant donné qu'en cas de réussite il faudra postuler pour décrocher le poste qui nous intéresse. Quelqu'un est-il allé plus loin dans cette démarche et peut-il nous donner son retour ?

Comme toi Isotta, j'envisage plutôt une reconversion dans la FP territoriale, ( ce qui m'aiderait en plus à changer de région), mais je suis un peu perdu. Comment procéder? Les concours ne sont pas faciles et même si par miracle j'en réussis un, il faut postuler ensuite, et je suppose qu'ils préfèrent embaucher un jeunot dynamique aux prétentions salariales moindres?? Et puis, quels concours?
Hors concours, des collègues ont-ils réussi à se faire embaucher dans la fonction publique territoriale en répondant à des offres d'emploi? Comme tu le dis, on a certes des compétences, mais un peu hors-sol.
En fait, les profs sont carrément démunis, désemparés dès lors qu'ils envisagent une reconversion. Ils ne savent pas comment procéder, ni auprès de qui demander des conseils.  Pourtant, ce boulot n'est pas tenable sur le long terme.
La "cellule" mobilité du rectorat est-elle efficace? Faut-il envisager un bilan de compétences? Comment entrer dans la FP territoriale sans concours? Est-ce même possible?
Bref bref, en effet, j'aimerais beaucoup aussi des retours de profs qui ont tenté d'entrer dans la FP territoriale.
avatar
floisa
Niveau 9

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par floisa Mer 2 Déc 2020 - 19:09
@Marxou a écrit:Comment entrer dans la FP territoriale sans concours? Est-ce même possible?
Visiblement, sans concours, la seule possibilité est par détachement. Donc uniquement vers un poste à catégorie équivalente à prof, donc catégorie A. Or ces postes demandent des compétences très pointues, qui supposent donc de décrocher préalablement un diplôme.
Pour un poste catégorie B, pas de détachement possible, il faut passer un concours.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Pourquoi 3,14159 Mer 2 Déc 2020 - 20:51
Je suis plus sur un food truck comme reconversion. Si j'obtiens une RC en 2025 ce sera mon plan de sortie. Je placerai le truck face à ma cité scolaire Fin de carrière, reconversion. 1482308650

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par zigmag17 Mer 2 Déc 2020 - 21:11
Avec un drug truck face à ta cité scolaire tu ferais un carton!! Sauf concurrence indue évidemment abi

Isotta
Isotta
Niveau 3

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Isotta Mer 2 Déc 2020 - 21:41
@Pourquoi 3,14159 a écrit:Je placerai le truck face à ma cité scolaire Fin de carrière, reconversion. 1482308650

Excellente idée ! Fin de carrière, reconversion. 267639959
Isotta
Isotta
Niveau 3

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Isotta Mer 2 Déc 2020 - 22:01
@Marxou a écrit:
Comme toi Isotta, j'envisage plutôt une reconversion dans la FP territoriale, ( ce qui m'aiderait en plus à changer de région), mais je suis un peu perdu. Comment procéder? Les concours ne sont pas faciles et même si par miracle j'en réussis un, il faut postuler ensuite, et je suppose qu'ils préfèrent embaucher un jeunot dynamique aux prétentions salariales moindres?? Et puis, quels concours?

Tu peux déjà trouver beaucoup d'informations sur le Wikiterritorial : les concours sont repartis par filière par catégorie. Pour chaque concours tu as la liste des épreuves et la liste des métiers accessibles.

Tu pourras aussi te faire une idée plus précise des épreuves en consultant les annales, par exemple sur le site du centre de gestion de la région Rhône-Alpes. Ça ne m'a pas l'air méchant sur le plan méthodologique. En revanche, ce qui nous fait défaut, ce sont les connaissances sur la fonction territoriale (mais je pense qu'on peut les acquérir facilement) ET les connaissances plus techniques propres à chaque métier, et c'est là que ça devient compliqué.

On m'a conseillé d'aller voir des fonctionnaires territoriaux pour avoir un retour plus concret ; ça me semble une bonne idée. Et - me suis-je dit - pourquoi pas envoyer des candidatures spontanées pour demander un CDD en expliquant qu'on envisage de préparer un concours et qu'on souhaite faire un peu d'expérience sur le terrain. Ce serait une manière de se former sur le tas tout en ayant un salaire ; ça présuppose d'obtenir une disponibilité, mais ça a l'avantage d'enrichir son CV surtout si on a été prof toute sa vie. Mais je ne sais pas si c'est possible.
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par zigmag17 Mer 2 Déc 2020 - 22:08
Ce fil m'intéresse. La reconversion, j'y ai pensé aussi. Le hic: seules me tentent les professions qui ne me permettraient qu'un repas par jour sous une tente trouée (écrivain public par exemple: ça rapporte pas. Je ne suis pas vénale mais bon). L'idée du combi VW vintage relooké avec fleurs et couleurs pour en faire une librairie (et/ou confiserie) ambulante me traverse aussi souvent l'esprit.  angedemon  Quand j'aurai du cran...
Tout cela n'a rien à voir avec des concours, qu'il faut passer si l'on veut quitter l'EN. Et là, problème: lorsque l'on est littéraire de formation et par goût, rares sont les postes intéressants ou accessibles (je parle pour moi: un concours d'inspecteur des Impôts me paraît à des années-lumière de mon caractère, et de mes compétences. Même chose pour l'informatique etc)
Le bilan de compétences est une bonne idée; je crois avoir lu quelque part également que certaines entreprises recrutent des littéraires dans des buts spécifiques mais lesquels j'ai oublié Rolling Eyes
Bref je viens de poster un message super utile!  Fin de carrière, reconversion. 267639959
Isotta
Isotta
Niveau 3

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Isotta Mer 2 Déc 2020 - 22:24
Ah mais moi aussi je rêve d'ouvrir une librairie, et j'ai fait quelques recherches de ce côté-là aussi ! abi
Panta Rhei
Panta Rhei
Érudit

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Panta Rhei Mer 2 Déc 2020 - 22:29
Bonsoir, juste avant la cinquantaine aussi. Si je ne meure pas d'ici là, je m'arrête à 62 ans (au lieu de 67.5)!

Ma santé pas bien vaillante me donne droit à une année (une fois) à 50% payée et cotisée 100% ce sera 2032-2033. En attendant, je vais demander un temps partiel de droit. OU bien demander un CLM fractionné.

Mon plan B, pas pour là tout de suite mais quand il me restera 5 ou 6 ans à tenir, sera de demander un mi-temps et de compléter mes revenus avec les cours particuliers tout en continuant de cotiser à la sécu & pour la retraite.

Pour les RQTH, juste avant la COVID, on parlait de remettre la CPA sous forme de retraite anticipée progressive.

J'ai la chance d'avoir de l'épargne personnelle et des parents aisés et généreux. Mais bosser à temps plein jusque 2033. C'est pas possible.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par zigmag17 Mer 2 Déc 2020 - 22:29
Isotta: Ah!! acl  Je n'ai pas encore le courage de me lancer; quand la fatigue et la lassitude du métier l'emporteront (je tiens toujours je ne sais comment), ce sera un signal fort. Et là on verra qui c'est Raoul!!! abi Première chose: jamais de "Club des cinq" amputés de leur passé simple, jamais de "Digest", que du vrai et du bon littéraire! Very Happy
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par zigmag17 Mer 2 Déc 2020 - 22:37
Panta Rhei: en dépit de ce que tu dis,tu es en droit d' espérer une vie longue et bien remplie (mais pour ça en effet je ne crois pas que rester dans l'enseignement soit une bonne idée Razz) , en tout cas je te le souhaite! fleurs
Le plan B quand on peut l'anticiper c'est une bonne idée! Sûr!! Very Happy (exactement ce que je n'ai pas fait et maintenant aïe!)
Marxou
Marxou
Niveau 10

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Marxou Mer 2 Déc 2020 - 22:37
@Isotta a écrit:
@Marxou a écrit:
Comme toi Isotta, j'envisage plutôt une reconversion dans la FP territoriale, ( ce qui m'aiderait en plus à changer de région), mais je suis un peu perdu. Comment procéder? Les concours ne sont pas faciles et même si par miracle j'en réussis un, il faut postuler ensuite, et je suppose qu'ils préfèrent embaucher un jeunot dynamique aux prétentions salariales moindres?? Et puis, quels concours?

Tu peux déjà trouver beaucoup d'informations sur le Wikiterritorial : les concours sont repartis par filière par catégorie. Pour chaque concours tu as la liste des épreuves et la liste des métiers accessibles.

Tu pourras aussi te faire une idée plus précise des épreuves en consultant les annales, par exemple sur le site du centre de gestion de la région Rhône-Alpes. Ça ne m'a pas l'air méchant sur le plan méthodologique. En revanche, ce qui nous fait défaut, ce sont les connaissances sur la fonction territoriale (mais je pense qu'on peut les acquérir facilement) ET les connaissances plus techniques propres à chaque métier, et c'est là que ça devient compliqué.

On m'a conseillé d'aller voir des fonctionnaires territoriaux pour avoir un retour plus concret ; ça me semble une bonne idée. Et - me suis-je dit - pourquoi pas envoyer des candidatures spontanées pour demander un CDD en expliquant qu'on envisage de préparer un concours et qu'on souhaite faire un peu d'expérience sur le terrain. Ce serait une manière de se former sur le tas tout en ayant un salaire ; ça présuppose d'obtenir une disponibilité, mais ça a l'avantage d'enrichir son CV surtout si on a été prof toute sa vie. Mais je ne sais pas si c'est possible.

Merci pour ces infos Isotta. Tu m'as l'air d'être bien plus avancée que moi. En ce qui me concerne, c'est pour le moment très abstrait, (l'idée m'est venue y a tout juste un mois grâce à un copain qui est fonctionnaire de la FP territorriale) mais bon, faut que j'y bosse.

Quant à l'idée émise par les collègues plus haut,de food, drug ou wine  (ou chouchen, why not ) truck  en face des cités scolaires, ça me semble génial! abi  J'y avais déjà pensé mais avec des cornets de frites ( bien moins glamour) Wink
Mais problème: est-ce que cette reconversion serait acceptée par l'EN pour la rupture conventionnelle? Comme tout le monde le sait, ils sont plutôt bêtement conformistes au rectorat, non? .  humhum

@Zigmag: j'adore tes idées de reconversion!  Razz . Et oui, j'ai lu quelque part que les littéraires étaient demandés. Mais où? That is the question.

Pour info, j'ai lu aussi (où? Fin de carrière, reconversion. 3795679266 ) que la compétence des profs "défroqués" était très appréciée dans les autres administrations. ça semble évident et l'on ne s'en rend pas assez compte: capacités d'anticipation à long terme, de synthèse, d'analyse, de gestion et d'animation de groupes très diversifiés et pas toujours "avenants" (sic), de prise de parole, d'écriture, de gestion du stress, etc, etc..la liste est longue, voire infinie. sunny On n'a absolument pas conscience de notre valeur.
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par zigmag17 Mer 2 Déc 2020 - 22:40
Marxou: tout à fait d'accord avec toi, surtout avec la fin de ton message: c'est ce que nous a dit un formateur il y a quelques années. Il était passé de PE à prof puis inspecteur.
En fait tu peux te reconvertir en IPR!!! Fin de carrière, reconversion. 437980826
Marxou
Marxou
Niveau 10

Fin de carrière, reconversion. Empty Re: Fin de carrière, reconversion.

par Marxou Mer 2 Déc 2020 - 22:47
@zigmag17 a écrit:Marxou: tout à fait d'accord avec toi, surtout avec la fin de ton message: c'est ce que nous a dit un formateur il y a quelques années. Il était passé de PE à prof puis inspecteur.
En fait tu peux te reconvertir en IPR!!! Fin de carrière, reconversion. 437980826

Aïe, j'aurais vraiment du mal.... Sad

Tant qu'à faire, je préférerais investir dans un food truck avec la thune de la rupture conventionnelle. Razz
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum