Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mariella87
Je viens de m'inscrire !

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par Mariella87 Ven 20 Jan 2023 - 9:37
Bonjour,
Le dernier message date un peu mais j'essaie quand même, peut-être que quelqu'un me répondra.

Enseignante certifiée depuis 2012 et depuis 2013 sur 3 puis 2 établissements.
Je souhaiterais pouvoir récupérer des heures qu' un collègue libère mais un collègue veut les récupérer.

Toutefois je m'interroge concernant sa priorité sur moi pour les raisons suivantes :
Il a réussi son Cafep en 2016 et agrégation du public en 2020.
Maintenu dans le public depuis.
A savoir que nous connaissons une tension dans la discipline.

1. Quel est son statut ?
public et donc détaché forcément, ou privé. A savoir qu'en 2020 (agreg du public uniquement)

Je serais très étonnée que l'on puisse passer le concours public et demander à devenir de statut privé parce que l'on ne souhaite pas les contraintes des mutations du public et en plus " écraser" des collègues plus anciens qui luttent depuis des années pour être sur un seul établissement et avoir une qualité de vie meilleure. Cela serait très fort et immoral !

Je comprends que cette personne soit en perte d'heures. Néanmoins, il y a des heures ailleurs dans l'académie à 30 min de chez elle.
Il me semblerait plus normal que je récupère les heures du collègue puisque que je suis titulaire privé bien avant elle et que j'attends depuis longtemps et qu'elle aille compléter ailleurs. Je l' ai fait pendant des années. Nous l'avons tous fait.
Pourquoi cette personne serait privilégiée plus que d'autres surtout en periode de tension dans une discipline.

Charles-Maurice
Charles-Maurice
Niveau 7

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par Charles-Maurice Ven 20 Jan 2023 - 10:28
Mariella87 a écrit:Bonjour,
Le dernier message date un peu mais j'essaie quand même, peut-être que quelqu'un me répondra.

Enseignante certifiée depuis 2012 et depuis 2013 sur 3 puis 2 établissements.
Je souhaiterais pouvoir récupérer des heures qu' un collègue libère mais un collègue veut les récupérer.

Toutefois je m'interroge concernant sa priorité sur moi pour les raisons suivantes :
Il a réussi son Cafep en 2016 et agrégation du public en 2020.
Maintenu dans le public depuis.
A savoir que nous connaissons une tension dans la discipline.

1. Quel est son statut ?
public et donc détaché forcément, ou privé. A savoir qu'en 2020 (agreg du public uniquement)

Je serais très étonnée que l'on puisse passer le concours public et demander à devenir de statut privé parce que l'on ne souhaite pas les contraintes des mutations du public et en plus " écraser" des collègues plus anciens qui luttent depuis des années pour être sur un seul établissement et avoir une qualité de vie meilleure. Cela serait très fort et immoral !

Je comprends que cette personne soit en perte d'heures. Néanmoins, il y a des heures ailleurs dans l'académie à 30 min de chez elle.
Il me semblerait plus normal que je récupère les heures du collègue puisque que je suis titulaire privé bien avant elle et que j'attends depuis longtemps et qu'elle aille compléter ailleurs. Je l' ai fait pendant des années. Nous l'avons tous fait.
Pourquoi cette personne serait privilégiée plus que d'autres surtout en periode de tension dans une discipline.

Je ne comprends pas bien, a-t-il été maintenu dans le privé ou intégré dans le public ? Dans le privé, les affectations sont plus occultes, mais relèvent aussi des chefs d'établissement. Un agrégé peut avoir la priorité au lycée et dans les classes d'examen ou du sup. Seul le Proviseur peut répondre à votre question. 
Bon courage.
Mariella87
Mariella87
Je viens de m'inscrire !

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par Mariella87 Ven 20 Jan 2023 - 10:30
Merci pour votre retour.
Je le sais que les mutations dans le privé sont occultes
Le collègue en question en perte d'heures a été maintenu dans le privé mais je ne sais pas s'il est forcément détaché du public.
Auquel cas, est non prioritaire sur moi.
lene75
lene75
Enchanteur

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par lene75 Ven 20 Jan 2023 - 10:35
Mariella87 a écrit:Merci pour votre retour.
Je le sais que les mutations dans le privé sont occultes
Le collègue en question en perte d'heures a été maintenu dans le privé mais je ne sais pas s'il est forcément détaché du public.
Auquel cas, est non prioritaire sur moi.

Réponse à vérifier, mais il me semble qu'au moment de l'obtention de l'agrégation, qui n'existe pas pour le privé et est donc forcément l'agrégation du public (hors CAER), on demande à la personne si elle veut être maintenue dans le privé ou passer dans le public. S'il a fait le choix du maintien dans le privé, il reste donc considéré comme professeur du privé à part entière. C'est en tout cas ce que j'ai cru comprendre de ce que m'ont expliqué des copains, donc à prendre avec des pincettes.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Mariella87
Mariella87
Je viens de m'inscrire !

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par Mariella87 Ven 20 Jan 2023 - 10:47
D'accord. Merci beaucoup pour cette information.
Il faut que je vérifie alors.
EdithW
EdithW
Expert

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par EdithW Ven 20 Jan 2023 - 11:31
Un collègue du public, détaché dans le privé, n'est pas prioritaire sur un titulaire du privé (sauf exceptions, cas particulier, compétences spécifiques). A vérifier comme dit Lene75 par rapport au statut spécifique des agrégés ayant opté pour le privé... Dans certaines académies (la mienne), les suppléants passent même avant les certifiés ou agrégés du public. Le mouvement dans le privé est plus opaque que dans le public mais les syndicats siègent encore dans l'équivalent des CAPA et scrutent les dossiers des adhérents pour s'assurer que les passe-droit n'existent pas, un CDE peut choisir tel ou tel prof, à niveau et ancienneté équivalents, selon le projet de l'établissement, mais plus maintenir quelqu'un malgré la priorité de celui qui veut le poste. Normalement... parce que les arrangements existent encore et que la plupart des rectorats soutiennent les CDE du privé, d'où l'intérêt de se syndiquer pour avoir un suivi très précis de son dossier.

Dans mon cas, bien que les documents de mut indiquent "temps plein" ou "temps partiel" depuis le début du processus, le rectorat, sur demande du CDE (je l'ai su après), a tenté de me barrer l'accès sous un prétexte fallacieux (texto : si on m'acceptait avec un temps partiel, cela impliquait que je serais prioritaire sur des suppléants locaux si jamais je demandais un complément Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 1665347707 ), le CDE préférant garder son suppléant "local" ayant un bac +3 de lettres plutôt qu'accueillir un titulaire du CAPES de doc avec 15 ans d'expérience. Sans mon syndicat, je n'aurais jamais pu m'imposer. La menace du TA les a fait plier (ils m'ont joué le grand air du "on fait une exception pour vous madame").
lene75
lene75
Enchanteur

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par lene75 Ven 20 Jan 2023 - 11:37
J'en profite EdithW pour te poser une question : quand un titulaire du public obtient un poste dans le privé avec un détachement, on est bien d'accord qu'une fois qu'il a le poste on ne peut plus l'éjecter ? C'est bien uniquement pour l'obtention du poste qu'il n'est pas prioritaire ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lisa81
Habitué du forum

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par lisa81 Ven 20 Jan 2023 - 11:40
lene75 a écrit:
Mariella87 a écrit:Merci pour votre retour.
Je le sais que les mutations dans le privé sont occultes
Le collègue en question en perte d'heures a été maintenu dans le privé mais je ne sais pas s'il est forcément détaché du public.
Auquel cas, est non prioritaire sur moi.

Réponse à vérifier, mais il me semble qu'au moment de l'obtention de l'agrégation, qui n'existe pas pour le privé et est donc forcément l'agrégation du public (hors CAER), on demande à la personne si elle veut être maintenue dans le privé ou passer dans le public. S'il a fait le choix du maintien dans le privé, il reste donc considéré comme professeur du privé à part entière. C'est en tout cas ce que j'ai cru comprendre de ce que m'ont expliqué des copains, donc à prendre avec des pincettes.

Je confirme
J'ai une amie qui n'a jamais enseigné dans le public. Quand elle a passé l'agrégation, alors qu'elle était titulaire dans le privé depuis plusieurs années elle a choisi de rester sur son poste. Je ne pense pas qu'elle soit considérée comme détachée dans le privé.
EdithW
EdithW
Expert

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par EdithW Ven 20 Jan 2023 - 11:44
Je pense que ça dépend des académies... en cas de perte d'heures ou de suppression de poste, c'est le détaché qui saute le premier. Forcément, les titulaires du privé n'ayant pas de sécurité de l'emploi ni de garantie de continuer à être payés s'ils ont moins voire plus d'heures, ça semble normal que le détaché, qui a, lui un poste qui l'attend dans son académie d'origine, soit éjecté en priorité. Mon conjoint a fait un détachement du 93 (public) vers le 92 (privé sous contrat) à un moment où sa matière était en surnombre dans le 93 et en sous-effectifs dans le 92, mais il savait qu'il était sur un siège éjectable (sans trop de risque, son établissement privé étant rempli de suppléants). Il est retourné dans le public sans (trop) de soucis (à part des problèmes de poste, du style à recevoir le 25 un courrier daté du 24 envoyé le 22 et à renvoyer avant le 21... qui a failli lui coûter sa mut) quand on a déménagé (avec un an de congé parental entre les deux).


Dernière édition par EdithW le Sam 21 Jan 2023 - 10:54, édité 1 fois
Mariella87
Mariella87
Je viens de m'inscrire !

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par Mariella87 Ven 20 Jan 2023 - 12:12
EdithW a écrit:Un collègue du public, détaché dans le privé, n'est pas prioritaire sur un titulaire du privé (sauf exceptions, cas particulier, compétences spécifiques). A vérifier comme dit Lene75 par rapport au statut spécifique des agrégés ayant opté pour le privé... Dans certaines académies (la mienne), les suppléants passent même avant les certifiés ou agrégés du public. Le mouvement dans le privé est plus opaque que dans le public mais les syndicats siègent encore dans l'équivalent des CAPA et scrutent les dossiers des adhérents pour s'assurer que les passe-droit n'existent pas, un CDE peut choisir tel ou tel prof, à niveau et ancienneté équivalents, selon le projet de l'établissement, mais plus maintenir quelqu'un malgré la priorité de celui qui veut le poste. Normalement... parce que les arrangements existent encore et que la plupart des rectorats soutiennent les CDE du privé, d'où l'intérêt de se syndiquer pour avoir un suivi très précis de son dossier.

Dans mon cas, bien que les documents de mut indiquent "temps plein" ou "temps partiel" depuis le début du processus, le rectorat, sur demande du CDE (je l'ai su après), a tenté de me barrer l'accès sous un prétexte fallacieux (texto : si on m'acceptait avec un temps partiel, cela impliquait que je serais prioritaire sur des suppléants locaux si jamais je demandais un complément Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 1665347707 ), le CDE préférant garder son suppléant "local" ayant un bac +3 de lettres plutôt qu'accueillir un titulaire du CAPES de doc avec 15 ans d'expérience. Sans mon syndicat, je n'aurais jamais pu m'imposer. La menace du TA les a fait plier (ils m'ont joué le grand air du "on fait une exception pour vous madame").

Merci EdithW pour ton témoignage et toutes ces précisions.
On verra mais il est vrai que si je suis dans mon droit je le ferai respecter autrement à quoi faire des règles. Et s'il faut que j'aille jusqu'au TA, j irai. De toutes les manières lorsqu'il y a des manipulations du CDE et des collègues l'ambiance ne peut être que mauvapeu peu importe l'issue.
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par Pat B Ven 20 Jan 2023 - 22:16
Il est probable que ton collègue soit considéré comme enseignant du privé s'il n'a jamais quitté le privé, même avec son agrégation externe.
Les règles de priorité habituelles s'appliquent alors : priorité à ceux qui sont en perte d'heure et aux anciens chefs d'établissement voulant retrouver un poste ; puis ce sont les mutations avec différents niveaux selon les raisons (rapprochement familial passe avant convenance personnelle), je ne sais même pas si l'ancienneté peut entrer beaucoup en ligne de compte au niveau législatif (l'avis du chef d'établissement compte, lui, par contre!) ; ensuite les stagiaires à placer sur leur premier poste.
L'ancienneté dans l'enseignement privé est prise en compte pour savoir qui va perdre des heures en cas de perte d'heure dans l'établissement. Pour les mutations, ça doit compter un peu mais bien moins que l'avis du chef d'établissement (je ne sais même pas si c'est dans les textes)
avatar
marx
Niveau 6

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par marx Mer 1 Fév 2023 - 22:37
C'est l'avantage du privé sous-contrat : on peut se faire totalement arnaquer en cumulant tous les défauts du système (par exemple se farcir un chef d'établissement fanatisé, et se retrouver en même temps dans une discipline sous tension : perte d'heures sans droit aux indemnités chômage, et impossibilité de trouver un temps complet à cause de profs détachés du public squattant les postes avec la bénédiction du rectorat). Et il ne faut pas trop remuer, ou ça se remarquera et ça se fera savoir dans les CCMA.
EdithW
EdithW
Expert

Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements) - Page 6 Empty Re: Passer de l'enseignement public au privé (multiples questionnements)

par EdithW Mer 1 Fév 2023 - 22:55
C’est important de se renseigner surtout en ce moment ! Il y a des académies où il faudra « rendre » beaucoup de postes (Rennes, Lille et Amiens sont les plus touchées il me semble …) donc beaucoup de fermetures / réduction. Un collège privé ferme dans mon département, 4 ETP supprimés (le reste c’est des hsa…), les collègues titulaires à recaser au moins mal…

Les DHG arrivent vendredi, on en saura plus. Pour info, les premières CCMA et CAE sont cette semaine, ceux d’entre vous qui souhaitent muter et sont syndiqués, faites-vous connaître auprès de vos représentants. C’est un bon moyen d’avoir des infos. Pas de passe-droit possible mais un vrai suivi de votre dossier. À titre personnel, le collègue deCCMA m’a appelée, sachant que je perds des heures, pour savoir ce qui pourrait m’intéresser comme service de complément, puisque je serai prioritaire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum