-30%
Le deal à ne pas rater :
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
149.99 € 215.36 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Thalia de G Mar 18 Mai 2021 - 3:23
Le café pédagogique a écrit:
Des concours moins attractifs
Cette situation résulte d'une chute de l'attractivité des concours. En 2021 le capes externe ne compte que 30494 candidats inscrits contre 30 797 en 2020 et 33 490 en 2019. La désaffection pour les métiers de l'enseignement perdure en 2021.

Comment expliquer cette situation ?
Le ministre a beaucoup communiqué sur la revalorisation des enseignants. Du coup les candidats savent encore mieux qu'avant à quoi s'attendre. La modeste revalorisation en tout début de carrière ne cache plus l'écart de rémunération avec les carrières de la fonction publique ou du privé. Elle n'occulte pas l'absence de revalorisation pour les deux tiers des enseignants pour qui l'effort ministériel se résume à 150€ par an.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/05/17052021Article637568226552373955.aspx

Étonnant, non ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Lisak40
Lisak40
Habitué du forum

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Lisak40 Mar 18 Mai 2021 - 6:24
En effet, je suis ébahie : comment ?? 1500 nets en début de carrière après concours puis Bac + 5 et encore - de 2000 nets après 10 ans, c'est pas un salaire attractif ça ?? Laughing
sand
sand
Guide spirituel

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par sand Mar 18 Mai 2021 - 6:39
Et puis nous sommes si bien considérés !
Christian-HG-TZR67
Christian-HG-TZR67
Niveau 6

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Christian-HG-TZR67 Mar 18 Mai 2021 - 6:52
Pourtant y a des supers séries sur les enseignants sur France TV ! Comprends pas....
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par mistinguette Mar 18 Mai 2021 - 6:56
Je regardais homeland hier, l'héroïne est plus capable de rien et se trouve un petit job car son état necessite une vie sans stress avec une routine, on sent le job de raté en attendant qqch chose : elle devient prof. C'est le cas de nombreuses séries où prof est toujours présenté comme la solution du raté en transition. On insiste aussi beaucoup sur le faible salaire qui ne permet pas une vie décente. Je pense qu'on y va tout droit.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
Clecle78
Clecle78
Grand sage

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Clecle78 Mar 18 Mai 2021 - 7:09
Donc aux USA le petit job c'est serveuse ou prof. Serveuse c'est pas si mal au fond. Aucun travail à la maison.

Leclochard
Leclochard
Empereur

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Leclochard Mer 19 Mai 2021 - 9:01
Le drame, c’est que cette situation n’a rien de catastrophique pour le ministère. Ailleurs (à l’Intérieur par ex), on s’en inquièterait. Chez nous, pas du tout. On se f... quasiment officiellement du personnel avec une prime informatique misérable. On rend les conditions d’étude plus compliquées. On revalorise uniquement les débutants comme si les gens s’engageaient pour dix ans seulement. Probablement est-ce une opération de communication pour rassurer le public car ça se voit trop qu’on est sous-payé.
Si l’auteur de l’article s’alarme, pour le ministre, c’est dans le fond une bonne nouvelle: on comblera les trous avec des contractuels.
Je me demande si la réforme des retraites (retirée provisoirement ?) n’a pas découragé les candidats potentiels.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Verdurette
Verdurette
Modérateur

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Verdurette Mer 19 Mai 2021 - 9:05
J'ai bien peur que Leclochard n'ait raison : les contractuels, c'est plus pratique, ils acceptent beaucoup de choses, ils n'osent rien dire, ça coûte moins cher, on prend, on jette ... le rêve , quoi !
sifi
sifi
Érudit

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par sifi Mer 19 Mai 2021 - 9:25
J'ai parfois ce sentiment que ce qu'ils veulent à l'avenir, ce sont des écoles "du pauvre " (les riches se financeront le privé), avec un service minimum : quelques (ultimes) profs titulaires chargés de superviser des contractuels payés au lance-pierre et dont on peut se débarrasser comme on veut.
Donc, si on suit cette logique, certes un peu extrême, la crise du recrutement ne les dérange pas.
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par TrucOuBidule Mer 19 Mai 2021 - 9:46
@sifi a écrit:J'ai parfois ce sentiment que ce qu'ils veulent à l'avenir, ce sont des écoles "du pauvre " (les riches se financeront le privé), avec un service minimum : quelques (ultimes) profs titulaires chargés de superviser des contractuels payés au lance-pierre et dont on peut se débarrasser comme on veut.
Donc, si on suit cette logique, certes un peu extrême, la crise du recrutement ne les dérange pas.
Bonjour,
j'en suis convaincue, sauf que les étab publics pour riches existent encore. Et cette différence est déjà bien entamée (on ne remplace pas partout de la même façon depuis déjà bien longtemps).
TrucOuBidule
Sissi d'Autriche
Sissi d'Autriche
Niveau 3

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Sissi d'Autriche Mer 19 Mai 2021 - 9:58
@Verdurette a écrit:J'ai bien peur que Leclochard n'ait raison : les contractuels, c'est plus pratique, ils acceptent beaucoup de choses, ils n'osent rien dire, ça coûte moins cher, on prend, on jette ... le rêve , quoi !

Vous croyez vraiment que c'est facile de trouver des contractuels ? Parce que s'il y a une désaffection pour les concours de l'enseignement, il y a sûrement également une pénurie de contractuels, non ?

En tout cas, je fais le même constat que vous tous : tout ceci est déplorable.
Une passante
Une passante
Expert

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Une passante Mer 19 Mai 2021 - 10:37
@Sissi d'Autriche a écrit:
@Verdurette a écrit:J'ai bien peur que Leclochard n'ait raison : les contractuels, c'est plus pratique, ils acceptent beaucoup de choses, ils n'osent rien dire, ça coûte moins cher, on prend, on jette ... le rêve , quoi !

Vous croyez vraiment que c'est facile de trouver des contractuels ? Parce que s'il y a une désaffection pour les concours de l'enseignement, il y a sûrement également une pénurie de contractuels, non ?

En tout cas, je fais le même constat que vous tous : tout ceci est déplorable.

Selon les régions, trouver des contractuels n'est pas trop difficile, le hic, c'est de les garder ! Quand ils découvrent les réalités du métier, certains ne restent pas longtemps, ou font un boulot m*rdique sans états d'âme.
On embauche à Pole emploi, sur le bon coin, et les candidats qui voient "temps plein : 18 heures" se jettent dessus croyant faire une bonne affaire.

Cependant je pense que la création des licences et master MEEF avait ce but : créer des diplômés inaptes à autre chose que l'enseignement (ou supposés tels), et s'ils n'ont pas le concours, il ne leur reste qu'à devenir contractuels.
Tout se prépare depuis bien longtemps, à coup de réformes successives, selon un projet de privatisation bien rôdé.
D'ici quelques décennies, l'école publique ressemblera à celle d'autres pays : ce sera une école au rabais, et il faudra payer pour une instruction plus exigeante.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par A Tuin Mer 19 Mai 2021 - 10:47
@Une passante a écrit:
D'ici quelques décennies, l'école publique ressemblera à celle d'autres pays : ce sera une école au rabais, et il faudra payer pour une instruction plus exigeante.
C'est déjà le cas. Dans le lycée privé de ma ville, ils sont restés en présentiel complet toute l'année, et je lisais qu'au moment de Parcoursup il y a une rubrique Off où on peut préciser PRESENTIEL toute l'année, ce qui risque de désavantager les lycées publics demi-jauge alentours.
Dans les faits, les enfants inscrits dans le privé dans cette ville cette année ont reçu des cours normaux, habituels.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par A Tuin Mer 19 Mai 2021 - 10:50
@sifi a écrit:J'ai parfois ce sentiment que ce qu'ils veulent à l'avenir, ce sont des écoles "du pauvre " (les riches se financeront le privé), avec un service minimum : quelques (ultimes) profs titulaires chargés de superviser des contractuels payés au lance-pierre et dont on peut se débarrasser comme on veut.

Ah ben c'est ça aussi. Cette année nous sommes plusieurs à avoir été sollicités pour du tutorat de contractuel, qui mécaniquement induit une prime pas très grosse mais toujours appréciable au regard des vacances qui s'annoncent. Les titulaires seront sollicités pour faire PP, des missions, du tutorat. On y est déjà.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par A Tuin Mer 19 Mai 2021 - 10:54
@mistinguette a écrit:Je regardais homeland hier, l'héroïne est plus capable de rien et se trouve un petit job car son état necessite une vie sans stress avec une routine, on sent le job de raté en attendant qqch chose : elle devient prof. C'est le cas de nombreuses séries où prof est toujours présenté comme la solution du raté en transition. On insiste aussi beaucoup sur le faible salaire qui ne permet pas une vie décente. Je pense qu'on y va tout droit.

Dans quelle saison Carrie devient prof ? Ça m'aurait échappé ? Je n'ai pas du tout ce souvenir. A un moment elle se lance dans des trucs de formation humanitaire et rencontre un type louche par ce biais il me semble, mais ça semble plutôt côté comme truc. On n'est pas dans l'idée de déclassement que tu évoques, l'objectif dans la série c'est de montrer que c'est une fille incapable de se supporter dans une vie "comme tout le monde", qu'elle ne peut être bien que dans une vie trépidante où elle mène double jeu d'équilibre en permanence parce qu'elle a besoin de faire des liens entre les choses.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Lefteris Mer 19 Mai 2021 - 11:45
Pour le ministère, il n'y a pas de "crise". Il y a la communication grand public, où l'on fait croire au gens que tout va bien, et quand vraiment on ne peut pas, on fait croire qu'on se préoccupe de trouver une solution, mais tout ça est parfaitement voulu, organisé. Le gouvernement précédent par exemple savait très bien qu'il ne remettraient pas 60 000 enseignants devant les élèves, après le passage calamiteux de Châtel (et Blanquer, déjà). Ils ont donc menti, fait des contorsions, parlé "d'heures postes", pondu la réforme du collège pour baisser le nombre d'heures/élève ainsi que les heures/enseignant pour leur coller une classe de plus.

"Ils" savent tous très bien ce qu'ils font et écraser les enseignants est une manière de dégraisser, de baisser les coûts de deux manières : en recrutant au rabais  des titulaires (avec le MEEF qui ne vaut rien et un Capes ressemblant de plus en plus à un entretien d'embauche) qui s'écraseront quand on  durcira leur statut, leurs conditions de travail,  qu'on augmentera leur horaire, en jouant sur la variable d'ajustement des contractuels, qui frôlent désormais les 15 % et sont. Il sera difficile d'en trouver ? Ils ne resteront pas ? Ce n'est pas un problème, avec le chômage, il y aura des rotations, et on fera avec, ou non. Tant pis, on trouvera des palliatifs, des remplacements obligatoires pour assurer de la garderie plus que les cours.
Et de toute manière, comme chacun sait, les décisions prises ont des effets plusieurs années après, et retombent sur le ministère suivant, qui accuse les prédécesseurs tout en pondant de nouvelles mesures néfastes, et ainsi de suite.  Il n'y aura aucune revalorisation, tout le monde l'a bien compris je pense, et celle qui est annoncée, ridicule, est un double message une fois de plus : pour le grand public c'est : "on soigne nos enseignants" et pour les enseignants  "vous n'aurez rien d'autre,  circulez".  En attendant d'assassiner définitivement le métier avec la réforme des retraites.
Ca sera vraiment le petit boulot qu'on fait faute de mieux, en attendant autre chose.  Comme le disait un ministre au début du quinquennat, "on ne sera plus enseignant toute sa vie".  Un job, pas un métier. En Australie, où un très proche parent a exercé il y a peu, c'est comme ça. On passe de serveur à prof, de prof à pompiste. Les bons étudiants ne visent pas ce métier, où peu ont plus de cinq ans d'ancienneté. Un enseignant gagne moins qu'une assistante maternelle.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
avatar
kiddy
Niveau 5

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par kiddy Mer 19 Mai 2021 - 11:57
@A Tuin a écrit:
@Une passante a écrit:
D'ici quelques décennies, l'école publique ressemblera à celle d'autres pays : ce sera une école au rabais, et il faudra payer pour une instruction plus exigeante.
C'est déjà le cas. Dans le lycée privé de ma ville, ils sont restés en présentiel complet toute l'année

mais comment ca se fait?
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 10

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Patience et raison Mer 19 Mai 2021 - 12:12
En remontant au rectorat que les locaux permettaient la ventilation ou la distanciation je suppose...
Si tant est que le privé remonte ces infos au rectorat, non?

_________________
« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit » — Henri Lacordaire
« Quand le droit bavarde, le citoyen ne lui prête plus qu'une oreille distraite » — Rapport du Conseil d'État de 1991, De la sécurité juridique.

"Alors n’oubliez pas : si vous voulez vraiment être productifs, apprenez à travailler avec des outils qui font gagner du temps au lieu de tout refaire à la main. Mais si votre passion, c’est de ne surtout pas utiliser de livres déjà complets, et de réécrire votre propre truc à chaque fois parce que « Je préfère utiliser mes propres outils et je n’arrive pas à utiliser ceux des autres« , alors félicitations :
Vous êtes bons pour rejoindre l’Éducation Nationale française." Odieux ***.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par A Tuin Mer 19 Mai 2021 - 14:21
@kiddy a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Une passante a écrit:
D'ici quelques décennies, l'école publique ressemblera à celle d'autres pays : ce sera une école au rabais, et il faudra payer pour une instruction plus exigeante.
C'est déjà le cas. Dans le lycée privé de ma ville, ils sont restés en présentiel complet toute l'année

mais comment ca se fait?


Je ne sais pas du tout, en revanche ils ont communiqué beaucoup sur la passation des examens blancs de toutes les terminales, ou trois les troisième regroupés ensemble dans une même grande salle chaque fois, et c'est vraiment un argument qui a été mis en avant que ces cours et conditions restés inchangés.
avatar
AmyR
Habitué du forum

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par AmyR Mer 19 Mai 2021 - 17:37
Je pensais que la désaffection serait plus importante que ça cette année. Avec la crise sanitaire ça n'est pas simple de trouver le temps/la motivation pour se lancer dans les concours.
Elyas
Elyas
Empereur

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Elyas Mer 19 Mai 2021 - 17:44
@Une passante a écrit:
@Sissi d'Autriche a écrit:
@Verdurette a écrit:J'ai bien peur que Leclochard n'ait raison : les contractuels, c'est plus pratique, ils acceptent beaucoup de choses, ils n'osent rien dire, ça coûte moins cher, on prend, on jette ... le rêve , quoi !

Vous croyez vraiment que c'est facile de trouver des contractuels ? Parce que s'il y a une désaffection pour les concours de l'enseignement, il y a sûrement également une pénurie de contractuels, non ?

En tout cas, je fais le même constat que vous tous : tout ceci est déplorable.

Selon les régions, trouver des contractuels n'est pas trop difficile, le hic, c'est de les garder ! Quand ils découvrent les réalités du métier, certains ne restent pas longtemps, ou font un boulot m*rdique sans états d'âme.
On embauche à Pole emploi, sur le bon coin, et les candidats qui voient "temps plein : 18 heures" se jettent dessus croyant faire une bonne affaire.

Cependant je pense que la création des licences et master MEEF avait ce but : créer des diplômés inaptes à autre chose que l'enseignement (ou supposés tels), et s'ils n'ont pas le concours, il ne leur reste qu'à devenir contractuels.
Tout se prépare depuis bien longtemps, à coup de réformes successives, selon un projet de privatisation bien rôdé.
D'ici quelques décennies, l'école publique ressemblera à celle d'autres pays : ce sera une école au rabais, et il faudra payer pour une instruction plus exigeante.

Je me permets de douter que cela puisse exister, en fait. On aura des enseignants incompétents qui ont perdu tout le savoir-faire de leurs prédécesseurs. Le seul avantage sera d'avoir des élèves appartenant à la même catégorie sociale (ou avec des gens ayant fait des sacrifices et mettant le poids de ces sacrifices sur leurs enfants) qui vont réussir quel que soit le professeur devant eux. Cependant, même ainsi, la dégradation des savoirs et des pratiques langagières va s'effriter. Il y aura un contre-courant chez les plus riches et il y aura l'école publique (pourrie) pour les pauvres, l'école privée (pourrie) pour les classes moyennes, l'école privée chère (pourrie) pour les classes aisées et il y aura l'école privée ultra-chère (pas trop pourrie) pour les plus riches.
Baldred
Baldred
Niveau 9

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Baldred Mer 19 Mai 2021 - 17:58
@mistinguette a écrit:Je regardais homeland hier, l'héroïne est plus capable de rien et se trouve un petit job car son état necessite une vie sans stress avec une routine, on sent le job de raté en attendant qqch chose : elle devient prof. C'est le cas de nombreuses séries où prof est toujours présenté comme la solution du raté en transition. On insiste aussi beaucoup sur le faible salaire qui ne permet pas une vie décente. Je pense qu'on y va tout droit.

Vous êtes trop pessimiste : (re)voyez Breaking Bad : La série se concentre sur Walter White, un professeur de chimie surqualifié et père de famille, qui, ayant appris qu'il est atteint d'un cancer du poumon en phase terminale, sombre dans le crime pour assurer l'avenir financier de sa famille. Pour cela, il se lance dans la fabrication et la vente de méthamphétamine avec l'aide de l'un de ses anciens élèves (source wikipedia.
Prophétique...
C'est bête, je ne suis pas prof de chimie. Celui qui a une idée de reconversion dans le crime d'un prof de LM peut me contacter en MP.
Caspar
Caspar
Bon génie

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Caspar Mer 19 Mai 2021 - 19:35
@Baldred a écrit:
@mistinguette a écrit:Je regardais homeland hier, l'héroïne est plus capable de rien et se trouve un petit job car son état necessite une vie sans stress avec une routine, on sent le job de raté en attendant qqch chose : elle devient prof. C'est le cas de nombreuses séries où prof est toujours présenté comme la solution du raté en transition. On insiste aussi beaucoup sur le faible salaire qui ne permet pas une vie décente. Je pense qu'on y va tout droit.

Vous êtes trop pessimiste : (re)voyez Breaking Bad : La série se concentre sur Walter White, un professeur de chimie surqualifié et père de famille, qui, ayant appris qu'il est atteint d'un cancer du poumon en phase terminale, sombre dans le crime pour assurer l'avenir financier de sa famille. Pour cela, il se lance dans la fabrication et la vente de méthamphétamine avec l'aide de l'un de ses anciens élèves (source wikipedia.
Prophétique...
C'est bête, je ne suis pas prof de chimie. Celui qui a une idée de reconversion dans le crime d'un prof de LM peut me contacter en MP.

Those who can, do. Those who can't, teach.
Baldred
Baldred
Niveau 9

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Baldred Mer 19 Mai 2021 - 19:45
@Caspar a écrit:
@Baldred a écrit:
@mistinguette a écrit:Je regardais homeland hier, l'héroïne est plus capable de rien et se trouve un petit job car son état necessite une vie sans stress avec une routine, on sent le job de raté en attendant qqch chose : elle devient prof. C'est le cas de nombreuses séries où prof est toujours présenté comme la solution du raté en transition. On insiste aussi beaucoup sur le faible salaire qui ne permet pas une vie décente. Je pense qu'on y va tout droit.

Vous êtes trop pessimiste : (re)voyez Breaking Bad : La série se concentre sur Walter White, un professeur de chimie surqualifié et père de famille, qui, ayant appris qu'il est atteint d'un cancer du poumon en phase terminale, sombre dans le crime pour assurer l'avenir financier de sa famille. Pour cela, il se lance dans la fabrication et la vente de méthamphétamine avec l'aide de l'un de ses anciens élèves (source wikipedia.
Prophétique...
C'est bête, je ne suis pas prof de chimie. Celui qui a une idée de reconversion dans le crime d'un prof de LM peut me contacter en MP.

Those who can, do. Those who can't, teach.
. [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  346737548
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par trompettemarine Mer 19 Mai 2021 - 20:00
@A Tuin a écrit:
@mistinguette a écrit:Je regardais homeland hier, l'héroïne est plus capable de rien et se trouve un petit job car son état necessite une vie sans stress avec une routine, on sent le job de raté en attendant qqch chose : elle devient prof. C'est le cas de nombreuses séries où prof est toujours présenté comme la solution du raté en transition. On insiste aussi beaucoup sur le faible salaire qui ne permet pas une vie décente. Je pense qu'on y va tout droit.

Dans quelle saison Carrie devient prof ? Ça m'aurait échappé ? Je n'ai pas du tout ce souvenir. A un moment elle se lance dans des trucs de formation humanitaire et rencontre un type louche par ce biais il me semble, mais ça semble plutôt côté comme truc. On n'est pas dans l'idée de déclassement que tu évoques, l'objectif dans la série c'est de montrer que c'est une fille incapable de se supporter dans une vie "comme tout le monde", qu'elle ne peut être bien que dans une vie trépidante où elle mène double jeu d'équilibre en permanence parce qu'elle a besoin de faire des liens entre les choses.  

Je ne sais plus, je crois que c'est après qu'elle a été internée en psychiatrie. Mais, elle a bien été professeur (quelques minutes dans la série, avant d'aller sauver le monde).
Contenu sponsorisé

[Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021  Empty Re: [Le café pédagogique] Capes : Le recrutement à nouveau en berne en 2021

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum