Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lagomorphe
Habitué du forum

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Lagomorphe Lun 21 Juin 2021 - 13:05
doubledecker a écrit:
LadKlima a écrit:
Tangleding a écrit:Eh bien si ce qui doit être fait en établissement peut se faire en 8h, pourquoi nous faire pointer 18h ? Je préfère bosser chez moi avec ma bibliothèque à portée de main que de glander au collège en bavassant avec des collègues désœuvrés pour donner le change et satisfaire l'idéologie managériale qui voit les agents et spécialement les enseignants comme des fumistes à mettre au travail par la contrainte.

Pour moi c'est précisément la définition de l'occupationnel.

Oui je suis bien d'accord, ce ne serait pas aberrant de nous laisser à la maison une semaine, pour, disons, faire du travail personnel, de la veille intellectuelle, ou autre.

Mais ce ne sont pas 18h de réunions ! Il y a encore des élèves (certains appelleront ça garderie, chez moi c’est révisions, pas de film, de jeu ou de goûter), il y a aussi le nécessaire bilan de l’année et l’anticipation de celle à venir.
Quant à la remarque sur le fait de fliquer là vraiment ça me laisse de marbre : on est fonctionnaires, pas profession libérale. Je dois 18 heures, je suis présente 18 heures. Et cerise sur le gâteau cette semaine je ne travaille que 18h puisque je n’ai aucun cours à préparer ni copie à corriger. Je me débrouille pour que ces 18 heures soient efficaces si certains préfèrent bavasser c’est leur problème.

Absolument pas.
On doit 18h de cours. Pas 18h de présence.
Dès lors que ces 18h de cours ne peuvent pas être effectuées suite à une décision de l'administration, donc pour une raison indépendante de la volonté du fonctionnaire, elles sont perdues pour l'Etat-employeur. Elles n'ont pas à être "récupérées" sous une forme tordue ou une autre. Nous ne sommes ni annualisés, ni des larbins à qui on peut demander tout et n'importe quoi du moment que ça tient dans une enveloppe de 18h.

Edit: Tangleding a été plus rapide
Balthamos
Balthamos
Doyen

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Balthamos Lun 21 Juin 2021 - 13:06
[quote="doubledecker"]
LadKlima a écrit:

Mais ce ne sont pas 18h de réunions ! Il y a encore des élèves (certains appelleront ça garderie, chez moi c’est révisions, pas de film, de jeu ou de goûter), il y a aussi le nécessaire bilan de l’année et l’anticipation de celle à venir.
Quant à la remarque sur le fait de fliquer là vraiment ça me laisse de marbre : on est fonctionnaires, pas profession libérale. Je dois 18 heures, je suis présente 18 heures. Et cerise sur le gâteau cette semaine je ne travaille que 18h puisque je n’ai aucun cours à préparer ni copie à corriger. Je me débrouille pour que ces 18 heures soient efficaces si certains préfèrent bavasser c’est leur problème.

Mais pourquoi affirmer des choses fausses comme celle là ?
D'où on doit 18 heures ?
Encore plus, 18h de présence !

L'organisation des établissements diffèrent, certains enseignants ont encore des élèves, d'autres n'en non plus en charge mais dans un cas ou dans l'autre, on ne doit pas des heures en prorata des heures de cours supprimées. Notre temps de travail n'est heureusement pas annualisé.

Oui je suis fonctionnaire et j'en suis fier, mais justement je ne dois pas 18h. Encore moins de réunions. Encore moins de présence. Parce que je suis fonctionnaire, j'œuvre pour que mon temps soit utile.

_________________
Spoiler:
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 9

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par TrucOuBidule Lun 21 Juin 2021 - 13:22
Balthamos a écrit:
doubledecker a écrit:

Mais ce ne sont pas 18h de réunions ! Il y a encore des élèves (certains appelleront ça garderie, chez moi c’est révisions, pas de film, de jeu ou de goûter), il y a aussi le nécessaire bilan de l’année et l’anticipation de celle à venir.
Quant à la remarque sur le fait de fliquer là vraiment ça me laisse de marbre : on est fonctionnaires, pas profession libérale. Je dois 18 heures, je suis présente 18 heures. Et cerise sur le gâteau cette semaine je ne travaille que 18h puisque je n’ai aucun cours à préparer ni copie à corriger. Je me débrouille pour que ces 18 heures soient efficaces si certains préfèrent bavasser c’est leur problème.

Mais pourquoi affirmer des choses fausses comme celle là ?
D'où on doit 18 heures ?
Encore plus, 18h de présence !

L'organisation des établissements diffèrent, certains enseignants ont encore des élèves, d'autres n'en non plus en charge mais dans un cas ou dans l'autre, on ne doit pas des heures en prorata des heures de cours supprimées. Notre temps de travail n'est heureusement pas annualisé.

Oui je suis fonctionnaire et j'en suis fier, mais justement je ne dois pas 18h. Encore moins de réunions. Encore moins de présence. Parce que je suis fonctionnaire, j'œuvre pour que mon temps soit utile.

Bonjour,

et en ces temps de fragilisation des cadres nationaux et statuts d'emploi, avez-vous une solution pour éviter un arbitraire retrait d'un trentième (situation vécue et mon syndicat ne parle plus que de rapport de force local, et finalement, quand il n'y en a pas, on n'est plus vraiment fonctionnaire...) ?

TrucOuBidule

PS : Dans mon bahut aussi, c'est la première fois qu'il est proposé de nous organiser entre nous (ce n'est pas un hasard si cette nouveauté semble apparaître en ce moment). Vous remarquerez qu'avec l'organisation des ateliers par la base, on se retrouve avec de l'autogestion (et les inconvénients qui peuvent aller avec - désaccords etc) et un système autoritaire rigide (et les inconvénients qui peuvent aller avec - convocation n'importe quand), tout cela avec des primes pour la hiérarchie...


Dernière édition par TrucOuBidule le Lun 21 Juin 2021 - 13:31, édité 2 fois
LadKlima
LadKlima
Niveau 10

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par LadKlima Lun 21 Juin 2021 - 13:28
(Attention il y a un décalage dans les citations)
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Tangleding Lun 21 Juin 2021 - 13:34
S'il n'y a pas de rapport de force collectif, il reste le rapport de force individuel. Histoire de monter l'exemple en espérant que la conscience collective prenne le relai.

Ce n'est pas l'idéal, certes.

L'arsenal est assez classique : pas de convocation nominative écrite ? Pas d'obligation. Etc.

Refuser toute réunion non obligatoire. Arrêter les devoirs communs et brevets blancs. S'inscrire à 12 jours de formation syndicale pour trouver des solutions collectives à ce genre de problèmes.


_________________
"Never complain, just fight." Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 2490015017
Balthamos
Balthamos
Doyen

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Balthamos Lun 21 Juin 2021 - 13:35
TrucOuBidule a écrit:
Balthamos a écrit:
doubledecker a écrit:
LadKlima a écrit:

Mais ce ne sont pas 18h de réunions ! Il y a encore des élèves (certains appelleront ça garderie, chez moi c’est révisions, pas de film, de jeu ou de goûter), il y a aussi le nécessaire bilan de l’année et l’anticipation de celle à venir.
Quant à la remarque sur le fait de fliquer là vraiment ça me laisse de marbre : on est fonctionnaires, pas profession libérale. Je dois 18 heures, je suis présente 18 heures. Et cerise sur le gâteau cette semaine je ne travaille que 18h puisque je n’ai aucun cours à préparer ni copie à corriger. Je me débrouille pour que ces 18 heures soient efficaces si certains préfèrent bavasser c’est leur problème.

Mais pourquoi affirmer des choses fausses comme celle là ?
D'où on doit 18 heures ?
Encore plus, 18h de présence !

L'organisation des établissements diffèrent, certains enseignants ont encore des élèves, d'autres n'en non plus en charge mais dans un cas ou dans l'autre, on ne doit pas des heures en prorata des heures de cours supprimées. Notre temps de travail n'est heureusement pas annualisé.

Oui je suis fonctionnaire et j'en suis fier, mais justement je ne dois pas 18h. Encore moins de réunions. Encore moins de présence. Parce que je suis fonctionnaire, j'œuvre pour que mon temps soit utile.

Bonjour,

et en ces temps de fragilisation des cadres nationaux et statuts d'emploi, avez-vous une solution pour éviter un arbitraire retrait d'un trentième (situation vécue et mon syndicat ne parle plus que de rapport de force local, et finalement, quand il n'y en a pas, on n'est plus vraiment fonctionnaire...) ?

TrucOuBidule

PS : Dans mon bahut aussi, c'est la première fois qu'il est proposé de nous organiser entre nous (ce n'est pas un hasard si cette nouveauté semble apparaître en ce moment). Vous remarquerez qu'avec l'organisation des ateliers par la base, on se retrouve avec de l'autogestion (et les inconvénients qui peuvent aller avec - désaccords etc) et un système autoritaire rigide (et les inconvénients qui peuvent aller avec - convocation n'importe quand), tout cela avec des primes pour la hiérarchie...

Tout retrait d'un trentième parce que tu ne fais pas 18h de présence est un abus de pouvoir. Si c'est pour ce motif que le retrait a été fait, effectivement l'action collective est un bon moyen de défense, ou encore le tribunal administratif. Mais je soupçonne une autre raison...

Les réunions sont obligatoires et même utiles à notre fonctionnement. Je ne pense pas que tout boycott par principe de ces réunions soit utile. Après ça ne veut pas dire qu'on doit assister à toutes les réunions. Concrètement personne n'en veut aux coordo qui ne vont pas aux réunions de budget quand leur discipline ne demandent rien.
L'organisation des ateliers par la base me parait bien plus pertinent pour faire de ces réunions des temps d'échange utiles et constructifs que l'imposition de réunions de manière autoritaire et souvent déconnectées de nos envies ou besoins.

Je me répète peut être, je trouve que ces temps sont indispensables et trop rares, mon problème est quand on veut nous imposer des temps pour nous occuper, pour nous obliger à faire 18h de présence. C'est un glissement dangereux vers l'annualisation du temps de travail, vers une subordination accrue aux chefaillons et une infantilisation de notre rôle que je trouve insupportable.

_________________
Spoiler:
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Tangleding Lun 21 Juin 2021 - 13:40
Je précise, le refus des réunions non obligatoires peut être un moyen de ramener un chefaillon à la raison. Bien sûr que certaines réunions sont utiles. Mais si la direction entend aller au conflit, c'est son choix.

_________________
"Never complain, just fight." Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 2490015017
Balthamos
Balthamos
Doyen

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Balthamos Lun 21 Juin 2021 - 13:57
Pour clore une discussion qui peut être dangereuse sur nos conditions de travail, et surtout pour en finir avec des interprétations fautives de nos missions et obligations, on peut / doit se référer au statut des enseignants de 2015.

Le service d'enseignement est organisé dans le cadre de maxima de service d'enseignement hebdomadaires, qui demeurent inchangés (I de l'article 2 du décret n° 2014-940) :

- 15 heures pour les professeurs agrégés ;

- 18 heures pour les professeurs certifiés, les professeurs de lycée professionnel et les adjoints d'enseignement ;

Notre service est un service d'enseignement hebdomadaire : si pas d'enseignement, pas 18h (mais potentiellement plus ou moins), et donc pas d'obligation de tenir ces horaires là.


Au sujet de ces réunions pédagogiques :

Dans le cadre général défini par l'article L. 912-1 du code de l'éducation, le décret reconnaît l'ensemble des missions liées au service d'enseignement dont elles sont le prolongement. Relèvent ainsi pleinement du service des personnels enseignants régis par ces dispositions [...] le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire (II de l'article 2 du décret n° 2014-940).

Entrent notamment dans ce cadre:

- la participation aux réunions d'équipes pédagogiques, qu'elles prennent ou non la forme d'instances identifiées telles que les conseils d'enseignement (pour les enseignants exerçant dans les mêmes champs disciplinaires) ou les conseils de classe (pour les enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves)

[...]

A nous d'être responsable et non serviles.
Oui ces réunions sont obligatoires, oui elles peuvent être utiles, oui nous pouvons ne pas toutes les faire, et non nous ne devons pas 18h de présence si nous sommes libérés de nos classes pendant une semaine.

Enfin, effectivement l'échange avec les collègues est important. Déjà pour que collectivement on puisse déterminer la pertinence de ces réunions (j'ai connu un chef qui voulait nous réunir pour nous présenter le calendrier des réunions à venir... pas en discuter, seulement nous présenter le calendrier...), de ces formats (petit comité ? AG? 1h? 2h? Réunion à reconduire régulièrement ?), etc. et établir un dialogue ou un rapport de force avec des chefs autoritaires.
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 9

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par TrucOuBidule Lun 21 Juin 2021 - 14:05
Balthamos a écrit:Tout retrait d'un trentième parce que tu ne fais pas 18h de présence est un abus de pouvoir. Si c'est pour ce motif que le retrait a été fait, effectivement l'action collective est un bon moyen de défense, ou encore le tribunal administratif. Mais je soupçonne une autre raison...

Laquelle ? (Edit : je parle d'un retrait d'un trentième alors que les heures de service devant élèves sont faites)


Dernière édition par TrucOuBidule le Lun 21 Juin 2021 - 15:10, édité 1 fois
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par doubledecker Lun 21 Juin 2021 - 15:02
Tangleding a écrit:Je précise, le refus des réunions non obligatoires peut être un moyen de ramener un chefaillon à la raison. Bien sûr que certaines réunions sont utiles. Mais si la direction entend aller au conflit, c'est son choix.

Balthamos a écrit:Pour clore une discussion qui peut être dangereuse sur nos conditions de travail, et surtout pour en finir avec des interprétations fautives de nos missions et obligations, on peut / doit se référer au statut des enseignants de 2015.

Le service d'enseignement est organisé dans le cadre de maxima de service d'enseignement hebdomadaires, qui demeurent inchangés (I de l'article 2 du décret n° 2014-940) :

- 15 heures pour les professeurs agrégés ;

- 18 heures pour les professeurs certifiés, les professeurs de lycée professionnel et les adjoints d'enseignement ;

Notre service est un service d'enseignement hebdomadaire : si pas d'enseignement, pas 18h (mais potentiellement plus ou moins), et donc pas d'obligation de tenir ces horaires là.


Au sujet de ces réunions pédagogiques :

Dans le cadre général défini par l'article L. 912-1 du code de l'éducation, le décret reconnaît l'ensemble des missions liées au service d'enseignement dont elles sont le prolongement. Relèvent ainsi pleinement du service des personnels enseignants régis par ces dispositions [...] le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire (II de l'article 2 du décret n° 2014-940).

Entrent notamment dans ce cadre:

- la participation aux réunions d'équipes pédagogiques, qu'elles prennent ou non la forme d'instances identifiées telles que les conseils d'enseignement (pour les enseignants exerçant dans les mêmes champs disciplinaires) ou les conseils de classe (pour les enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves)

[...]

A nous d'être responsable et non serviles.
Oui ces réunions sont obligatoires, oui elles peuvent être utiles, oui nous pouvons ne pas toutes les faire, et non nous ne devons pas 18h de présence si nous sommes libérés de nos classes pendant une semaine.

Enfin, effectivement l'échange avec les collègues est important. Déjà pour que collectivement on puisse déterminer la pertinence de ces réunions (j'ai connu un chef qui voulait nous réunir pour nous présenter le calendrier des réunions à venir... pas en discuter, seulement nous présenter le calendrier...), de ces formats (petit comité ? AG? 1h? 2h? Réunion à reconduire régulièrement ?), etc. et établir un dialogue ou un rapport de force avec des chefs autoritaires.

Ok, je prends note et je découvre par là même que je suis servile Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 437980826
Mais peut être que le fait de ne jamais être tombée en 22 ans sur des petits chefaillons auxquels personne ne pouvait faire entendre raison explique ma position : œuvrer pour le collectif afin que l'année suivante soit la mieux organisée possible.
Et pour conclure en ce qui me concerne : dans aucune salle des profs que j'ai pu fréquenter on ne faisait faire aux profs ce qu'ils ne voulaient pas faire. Bref.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
LadyOlenna
LadyOlenna
Modérateur

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par LadyOlenna Lun 21 Juin 2021 - 15:20
Ce que j'adore dans mon boulot, c'est que quoi qu'on décide et quoi qu'on fasse, ça ne convient jamais, comme le prouve la discussion qui précède et que je viens de parcourir en diagonale... Finalement après seulement 2 ans de direction j'en arrive parfois à me dire que ça sert à rien d'essayer d'accomoder au maximum, et que de toute façon quitte à avoir des mécontents et des protestations, autant décider sans prendre la peine de se soucier de ce qui pourrait convenir au mieux, on se fera moins suer.
Balthamos
Balthamos
Doyen

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Balthamos Lun 21 Juin 2021 - 15:30
doubledecker a écrit:
Mais peut être que le fait de ne jamais être tombée en 22 ans sur des petits chefaillons auxquels personne ne pouvait faire entendre raison

Ceci explique peut être cela, oui.
Et je te souhaite de poursuivre ainsi. C'est tellement appréciable de pouvoir travailler avec une hiérarchie compétente et à l'écoute.

doubledecker a écrit:
dans aucune salle des profs que j'ai pu fréquenter on ne faisait faire aux profs ce qu'ils ne voulaient pas faire.

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 2252222100
Je rajouterai que par l'adhésion, on arrive à beaucoup plus que par la coercition, surtout entre professionnels.

LadyOlenna a écrit: j'en arrive parfois à me dire que ça sert à rien d'essayer d'accomoder au maximum, et que de toute façon quitte à avoir des mécontents et des protestations, autant décider sans prendre la peine de se soucier de ce qui pourrait convenir au mieux, on se fera moins suer.

Ca, j'en suis pas sûr, bien au contraire...
Sauf pour ceux qui aiment la conflictualité et créer un environnement de travail toxique.
Perso j'œuvre pour l'inverse justement.
LadyOlenna
LadyOlenna
Modérateur

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par LadyOlenna Lun 21 Juin 2021 - 15:58
Balthamos a écrit:
doubledecker a écrit:
Mais peut être que le fait de ne jamais être tombée en 22 ans sur des petits chefaillons auxquels personne ne pouvait faire entendre raison

Ceci explique peut être cela, oui.
Et je te souhaite de poursuivre ainsi. C'est tellement appréciable de pouvoir travailler avec une hiérarchie compétente et à l'écoute.

doubledecker a écrit:
dans aucune salle des profs que j'ai pu fréquenter on ne faisait faire aux profs ce qu'ils ne voulaient pas faire.

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 2252222100
Je rajouterai que par l'adhésion, on arrive à beaucoup plus que par la coercition, surtout entre professionnels.

LadyOlenna a écrit: j'en arrive parfois à me dire que ça sert à rien d'essayer d'accomoder au maximum, et que de toute façon quitte à avoir des mécontents et des protestations, autant décider sans prendre la peine de se soucier de ce qui pourrait convenir au mieux, on se fera moins suer.

Ca, j'en suis pas sûr, bien au contraire...
Sauf pour ceux qui aiment la conflictualité et créer un environnement de travail toxique.
Perso j'œuvre pour l'inverse justement.
Ben ça dépend des situations. Juste un exemple là qui me vient en tête (hors sujet donc) : pour les oraux du DNB qui avaient lieu un mercredi matin, j'ai demandé aux collègues qui n'avaient pas cours ce jour-là s'ils acceptaient ou non de faire passer les oraux (ils pouvaient me répondre en toute sincérité, pas de mesures de rétorsion si refus !). Pour cela j'ai donc envoyé des messages aux professeurs concernés, et attendu les réponses pour faire un planning. Certaines réponses ont tardé, j'ai relancé, suis passée en salle des profs mais tout le monde ne s'y trouvant pas, j'y suis retournée plusieurs fois... pour finalement composer mon planning un peu à l'arrache un dimanche après-midi. En fin de compte, une collègue qui m'avait dit oui s'est désistée et m'a proposé le nom d'une collègue partante pour la remplacer. Compréhensive, je dis ok. Sauf que (et je pense que ça par exemple l'enseignante en question ne s'en rend pas forcément compte) la professeure qui se désiste enseigne l'anglais et devait faire passer trois candidats en anglais : j'ai donc dû procéder à une inversion de ces trois candidats avec un autre jury où il y avait un autre professeur d'anglais, prévenir les jurys en question, rééditer les convocations et les donner aux élèves, refaire les bordereaux et listes d'affichage... Alors que, si je ne cherchais pas à arrondir les angles et à faire plaisir à tout le monde, j'aurais pas cherché : oraux DNB = obligations de service = je convoque qui je veux et je fais mon planning tranquillement. Et donc je me fais moins suer, CQFD.
beaverforever
beaverforever
Niveau 10

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par beaverforever Lun 21 Juin 2021 - 16:06
LadyOlenna a écrit:Ce que j'adore dans mon boulot, c'est que quoi qu'on décide et quoi qu'on fasse, ça ne convient jamais, comme le prouve la discussion qui précède et que je viens de parcourir en diagonale... Finalement après seulement 2 ans de direction j'en arrive parfois à me dire que ça sert à rien d'essayer d'accomoder au maximum, et que de toute façon quitte à avoir des mécontents et des protestations, autant décider sans prendre la peine de se soucier de ce qui pourrait convenir au mieux, on se fera moins suer.
Je trouve ta remarque intéressante, car elle montre comment les relations toxiques au travail peuvent se construire à deux. On est en pleine application de la théorie des jeux : chacun suivant son intérêt peut se retrouver dans un équilibre mutuellement défavorable. Et si on rajoute un peu de psychologie expérimentale, chacun accuse l'autre d'être la cause de la situation défavorable, ce qui peut conduire à une escalade conflictuelle et à des conflits insolubles.
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Tangleding Lun 21 Juin 2021 - 16:07
En l'espèce il était question de demander aux collègues de pointer 18h au collège sans élèves au prétexte que notre service d'enseignement devant élèves est de 18h.

Il y a des choses à préparer, on est assez grand et responsable pour faire notre boulot sans qu'on vienne nous fliquer ou nous assigner à des réunions sans utilité au prétexte de nous occuper.

_________________
"Never complain, just fight." Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 2490015017
nicole 86
nicole 86
Neoprof expérimenté

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par nicole 86 Lun 21 Juin 2021 - 16:11
LadyOlenna a écrit:
Balthamos a écrit:
doubledecker a écrit:
Mais peut être que le fait de ne jamais être tombée en 22 ans sur des petits chefaillons auxquels personne ne pouvait faire entendre raison

Ceci explique peut être cela, oui.
Et je te souhaite de poursuivre ainsi. C'est tellement appréciable de pouvoir travailler avec une hiérarchie compétente et à l'écoute.

doubledecker a écrit:
dans aucune salle des profs que j'ai pu fréquenter on ne faisait faire aux profs ce qu'ils ne voulaient pas faire.

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 2252222100
Je rajouterai que par l'adhésion, on arrive à beaucoup plus que par la coercition, surtout entre professionnels.

LadyOlenna a écrit: j'en arrive parfois à me dire que ça sert à rien d'essayer d'accomoder au maximum, et que de toute façon quitte à avoir des mécontents et des protestations, autant décider sans prendre la peine de se soucier de ce qui pourrait convenir au mieux, on se fera moins suer.

Ca, j'en suis pas sûr, bien au contraire...
Sauf pour ceux qui aiment la conflictualité et créer un environnement de travail toxique.
Perso j'œuvre pour l'inverse justement.
Ben ça dépend des situations. Juste un exemple là qui me vient en tête (hors sujet donc) : pour les oraux du DNB qui avaient lieu un mercredi matin, j'ai demandé aux collègues qui n'avaient pas cours ce jour-là s'ils acceptaient ou non de faire passer les oraux (ils pouvaient me répondre en toute sincérité, pas de mesures de rétorsion si refus !). Pour cela j'ai donc envoyé des messages aux professeurs concernés, et attendu les réponses pour faire un planning. Certaines réponses ont tardé, j'ai relancé, suis passée en salle des profs mais tout le monde ne s'y trouvant pas, j'y suis retournée plusieurs fois... pour finalement composer mon planning un peu à l'arrache un dimanche après-midi. En fin de compte, une collègue qui m'avait dit oui s'est désistée et m'a proposé le nom d'une collègue partante pour la remplacer. Compréhensive, je dis ok. Sauf que (et je pense que ça par exemple l'enseignante en question ne s'en rend pas forcément compte) la professeure qui se désiste enseigne l'anglais et devait faire passer trois candidats en anglais : j'ai donc dû procéder à une inversion de ces trois candidats avec un autre jury où il y avait un autre professeur d'anglais, prévenir les jurys en question, rééditer les convocations et les donner aux élèves, refaire les bordereaux et listes d'affichage... Alors que, si je ne cherchais pas à arrondir les angles et à faire plaisir à tout le monde, j'aurais pas cherché : oraux DNB = obligations de service = je convoque qui je veux et je fais mon planning tranquillement. Et donc je me fais moins suer, CQFD.

Je comprends le coup de calcaire suite au désistement (sauf s'il était motivé par un cas de force majeur) et le fort désagrément de devoir boucler le dimanche après-midi mais je reste persuadée que l'équipe des professeurs sera d'une manière ou d'une autre largement sensible au fait que leurs souhaits soient pris en compte et réagiront en conséquence lorsqu'ils seront sollicités.
LadyOlenna
LadyOlenna
Modérateur

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par LadyOlenna Lun 21 Juin 2021 - 16:18
Tangleding a écrit:En l'espèce il était question de demander aux collègues de pointer 18h au collège sans élèves au prétexte que notre service d'enseignement devant élèves est de 18h.

Il y a des choses à préparer, on est assez grand et responsable pour faire notre boulot sans qu'on vienne nous fliquer ou nous assigner à des réunions sans utilité au prétexte de nous occuper.
Ok (je précise au passage que dans les 18h il n'y avait pas en effet que des réunions, comme certains l'ont très justement noté, mais aussi des ateliers avec les élèves présents, du rangement de salle, des projets divers).
Mais donc si je résume la discussion : imposer des réunions ça ne va pas, laisser les professeurs s'organiser mais en leur demandant de venir 18h ça ne va pas non plus et c'est même odieux, n'organiser aucune réunion ça ne va pas car quand même y'en a qui sont utiles, décider de placer une réunion jeudi en M3 et M4 c'est nécessaire mais en même temps moi je peux pas j'ai piscine et puis c'est pas mon emploi du temps normal... Je le répète : il y aura toujours des mécontents, et c'est un peu pénible parfois, surtout quand on a le sentiment de pas l'être, pénible, justement.
LadyOlenna
LadyOlenna
Modérateur

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par LadyOlenna Lun 21 Juin 2021 - 16:28
nicole 86 a écrit:
LadyOlenna a écrit:
Balthamos a écrit:
doubledecker a écrit:
Mais peut être que le fait de ne jamais être tombée en 22 ans sur des petits chefaillons auxquels personne ne pouvait faire entendre raison

Ceci explique peut être cela, oui.
Et je te souhaite de poursuivre ainsi. C'est tellement appréciable de pouvoir travailler avec une hiérarchie compétente et à l'écoute.

doubledecker a écrit:
dans aucune salle des profs que j'ai pu fréquenter on ne faisait faire aux profs ce qu'ils ne voulaient pas faire.

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 2252222100
Je rajouterai que par l'adhésion, on arrive à beaucoup plus que par la coercition, surtout entre professionnels.

LadyOlenna a écrit: j'en arrive parfois à me dire que ça sert à rien d'essayer d'accomoder au maximum, et que de toute façon quitte à avoir des mécontents et des protestations, autant décider sans prendre la peine de se soucier de ce qui pourrait convenir au mieux, on se fera moins suer.

Ca, j'en suis pas sûr, bien au contraire...
Sauf pour ceux qui aiment la conflictualité et créer un environnement de travail toxique.
Perso j'œuvre pour l'inverse justement.
Ben ça dépend des situations. Juste un exemple là qui me vient en tête (hors sujet donc) : pour les oraux du DNB qui avaient lieu un mercredi matin, j'ai demandé aux collègues qui n'avaient pas cours ce jour-là s'ils acceptaient ou non de faire passer les oraux (ils pouvaient me répondre en toute sincérité, pas de mesures de rétorsion si refus !). Pour cela j'ai donc envoyé des messages aux professeurs concernés, et attendu les réponses pour faire un planning. Certaines réponses ont tardé, j'ai relancé, suis passée en salle des profs mais tout le monde ne s'y trouvant pas, j'y suis retournée plusieurs fois... pour finalement composer mon planning un peu à l'arrache un dimanche après-midi. En fin de compte, une collègue qui m'avait dit oui s'est désistée et m'a proposé le nom d'une collègue partante pour la remplacer. Compréhensive, je dis ok. Sauf que (et je pense que ça par exemple l'enseignante en question ne s'en rend pas forcément compte) la professeure qui se désiste enseigne l'anglais et devait faire passer trois candidats en anglais : j'ai donc dû procéder à une inversion de ces trois candidats avec un autre jury où il y avait un autre professeur d'anglais, prévenir les jurys en question, rééditer les convocations et les donner aux élèves, refaire les bordereaux et listes d'affichage... Alors que, si je ne cherchais pas à arrondir les angles et à faire plaisir à tout le monde, j'aurais pas cherché : oraux DNB = obligations de service = je convoque qui je veux et je fais mon planning tranquillement. Et donc je me fais moins suer, CQFD.

Je comprends le coup de calcaire suite au désistement (sauf s'il était motivé par un cas de force majeur) et le fort désagrément de devoir boucler le dimanche après-midi mais je reste persuadée que l'équipe des professeurs sera d'une manière ou d'une autre largement sensible au fait que leurs souhaits soient pris en compte et réagiront en conséquence lorsqu'ils seront sollicités.
La collègue voulait passer la journée avec son nouvel amoureux... hearts
Tangleding
Tangleding
Vénérable

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Tangleding Lun 21 Juin 2021 - 16:31
@LadyOlenna : j'ai un point de vue de professeur et de militant syndical. Tu es sans doute arrangeante mais les néo n'ont pas tous un chef arrangeant et si leur chef actuel l'est, celui qu'ils auront demain ne le sera pas forcément.

Ici on bosse jusqu'à vendredi avec nos classes, le dernier conseil, une de mes 6e, sera le 5 juillet au soir. J'enchaîne CA (le 2nd dans le mois, après une CHS, une commission éducative et un conseil de discipline), conseils, bilans de fin de cycle, ppre passerelles, surveillances et corrections. On n'a pas intérêt à me chercher des poux la dernière semaine.

_________________
"Never complain, just fight." Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 2490015017
nicole 86
nicole 86
Neoprof expérimenté

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par nicole 86 Lun 21 Juin 2021 - 16:37
LadyOlenna a écrit:
nicole 86 a écrit:

Je comprends le coup de calcaire suite au désistement (sauf s'il était motivé par un cas de force majeur) et le fort désagrément de devoir boucler le dimanche après-midi mais je reste persuadée que l'équipe des professeurs sera d'une manière ou d'une autre largement sensible au fait que leurs souhaits soient pris en compte et réagiront en conséquence lorsqu'ils seront sollicités.
La collègue voulait passer la journée avec son nouvel amoureux... hearts

abi Je comprends mieux .

Clecle78
Clecle78
Grand Maître

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Clecle78 Lun 21 Juin 2021 - 16:53
LadyOlenna a écrit:
Tangleding a écrit:En l'espèce il était question de demander aux collègues de pointer 18h au collège sans élèves au prétexte que notre service d'enseignement devant élèves est de 18h.

Il y a des choses à préparer, on est assez grand et responsable pour faire notre boulot sans qu'on vienne nous fliquer ou nous assigner à des réunions sans utilité au prétexte de nous occuper.
Ok (je précise au passage que dans les 18h il n'y avait pas en effet que des réunions, comme certains l'ont très justement noté, mais aussi des ateliers avec les élèves présents, du rangement de salle, des projets divers).
Mais donc si je résume la discussion : imposer des réunions ça ne va pas, laisser les professeurs s'organiser mais en leur demandant de venir 18h ça ne va pas non plus et c'est même odieux, n'organiser aucune réunion ça ne va pas car quand même y'en a qui sont utiles, décider de placer une réunion jeudi en M3 et M4 c'est nécessaire mais en même temps moi je peux pas j'ai piscine et puis c'est pas mon emploi du temps normal... Je le répète : il y aura toujours des mécontents, et c'est un peu pénible parfois, surtout quand on a le sentiment de pas l'être, pénible, justement.
Tu agglomères un peu tout là. Tout le monde ne sera pas unanime quoi que tu fasses en effet mais la majorité sera certainement sensible à tes efforts. Moi je l'ai eu mauvaise quand l'ancien chef avait décidé de placer ces journées pédagogiques le 2 et 3 juillet en peines corrections de bac français. Il avait été étonné que nous ne participons pas sauf évidemment les 2 supers profs qui assistent aux réunions le jour et corrigent la nuit.
Balthamos
Balthamos
Doyen

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Balthamos Lun 21 Juin 2021 - 16:54
LadyOlenna a écrit:
Tangleding a écrit:En l'espèce il était question de demander aux collègues de pointer 18h au collège sans élèves au prétexte que notre service d'enseignement devant élèves est de 18h.

Il y a des choses à préparer, on est assez grand et responsable pour faire notre boulot sans qu'on vienne nous fliquer ou nous assigner à des réunions sans utilité au prétexte de nous occuper.
Ok (je précise au passage que dans les 18h il n'y avait pas en effet que des réunions, comme certains l'ont très justement noté, mais aussi des ateliers avec les élèves présents, du rangement de salle, des projets divers).
Mais donc si je résume la discussion : imposer des réunions ça ne va pas, laisser les professeurs s'organiser mais en leur demandant de venir 18h ça ne va pas non plus et c'est même odieux, n'organiser aucune réunion ça ne va pas car quand même y'en a qui sont utiles, décider de placer une réunion jeudi en M3 et M4 c'est nécessaire mais en même temps moi je peux pas j'ai piscine et puis c'est pas mon emploi du temps normal... Je le répète : il y aura toujours des mécontents, et c'est un peu pénible parfois, surtout quand on a le sentiment de pas l'être, pénible, justement.


J'espère ne pas avoir été aussi caricatural...
Je résume à mon tour la discussion, peut être pour faciliter la compréhension de certains.

Imposer des réunions ? Oui dans certaines conditions.
Laisser les professeurs s'organiser ? Oui, pourquoi pas.
Leur demander de venir 18h ? Non, et non.
Organiser aucune réunion ? Ca dépend du fonctionnement des établissements. Dans le mien, ça serait inconscient. Peut être quand dans d'autres, ca passerait s'il n'y a pas le besoin.

Après il y aura toujours des mécontents, comme il y aura toujours des collègues ne voulant rien comprendre. Effectivement, il faut faire avec et honnêtement on avance plus vite avec les autres.

_________________
Spoiler:
Lagomorphe
Lagomorphe
Habitué du forum

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Lagomorphe Lun 21 Juin 2021 - 17:03
LadyOlenna a écrit:
Tangleding a écrit:En l'espèce il était question de demander aux collègues de pointer 18h au collège sans élèves au prétexte que notre service d'enseignement devant élèves est de 18h.

Il y a des choses à préparer, on est assez grand et responsable pour faire notre boulot sans qu'on vienne nous fliquer ou nous assigner à des réunions sans utilité au prétexte de nous occuper.
Ok (je précise au passage que dans les 18h il n'y avait pas en effet que des réunions, comme certains l'ont très justement noté, mais aussi des ateliers avec les élèves présents, du rangement de salle, des projets divers).
Mais donc si je résume la discussion : imposer des réunions ça ne va pas, laisser les professeurs s'organiser mais en leur demandant de venir 18h ça ne va pas non plus et c'est même odieux, n'organiser aucune réunion ça ne va pas car quand même y'en a qui sont utiles, décider de placer une réunion jeudi en M3 et M4 c'est nécessaire mais en même temps moi je peux pas j'ai piscine et puis c'est pas mon emploi du temps normal... Je le répète : il y aura toujours des mécontents, et c'est un peu pénible parfois, surtout quand on a le sentiment de pas l'être, pénible, justement.

Evidemment qu'il y aura toujours des mécontents. Être chef, c'est décider de l'usage du temps de travail d'autrui, et les gens n'aiment pas qu'on décide à leur place. Mais dans toutes les propositions que tu listes, il y a quand même des choses qui, de bon sens, me paraissent plus acceptables que d'autres:
- imposer des réunions, tout dépend du dosage, et on peut imposer avec une géométrie variable (ceux qui ont normalement cours viennent, les autres s'ils veulent)
- on peut aussi accueillir, proposer sans imposer: donnez à des enseignants un horaire, une salle et un thème, il y aura très probablement des volontaires motivés qui feront ensemble quelque chose d'utile. Imposez un truc à des gens qui s'en tapent, au mieux ils feront la tronche, au pire ils saboteront minutieusement. Exemple concret chez moi: réunion sur "filles-garçons et sciences"...dans un établissement où toutes les spés scientifiques sont à effectif majoritairement féminin. Réunion imposée pour régler un problème inexistant, donc, et résultat prévisible: lamentable.
- imposer de venir 18h est effectivement odieux et ne peut être que mal perçu. Non seulement cela revient à humilier l'enseignant considéré comme une sorte de planton payé à l'heure de présence, en plus c'est une interprétation tordue du statut, et de surcroît je mets au défi le plus inventif des CDE de trouver assez de thèmes un tant soit peu concrets pour justifier 18h de réunion véritablement utiles.

On ne peut pas faire zéro mécontents, mais on peut choisir entre n'en faire que quelques-uns et braquer l'ensemble du personnel.
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Sphinx Lun 21 Juin 2021 - 17:16
Je suis complètement d'accord avec Lady Olenna. Les profs assez consciencieux pour faire le boulot qu'il y a à faire, assister aux réunions obligatoires (conseil d'enseignement) et/ou nécessaires, sans qu'on leur impose un quota de présence (arbitraire certes, cette limite de 18h ça aurait pu être autre chose) ? Ben ce n'est pas ce que j'ai constaté. Alors moi les tire-au-flanc qui laissent les autres (toujours les mêmes) se cogner tout le boulot, moi je m'en fiche un peu (mais faut pas qu'ils viennent chouiner après que Rayane et Brayane sont dans la même classe et que ça va pas), mais le chef d'établissement, lui, c'est un peu son job qu'on ne se croie pas en vacances (pardon, en "veille intellectuelle") alors que, de fait, ce ne sont pas les vacances (oui moi aussi ça me saoule les "cours" après le brevet), mais la direction n'y est pour rien.

Donc soit on met toutes les réunions avant le brevet alors qu'il y a brevet, conseils de classe, CA, et on se retrouve avec la moitié des profs qui se plaignent que c'est trop et qu'on nous maltraite (et à raison) soit on les met après et on se retrouve avec l'autre moitié qui se plaignent qu'ils préfèrent rester chez eux.

Ben je comprends complètement les chefs qui craquent et qui décrètent que si ça ne vous plaît pas c'est pareil, et je remercie ceux qui parviennent à continuer de proposer des solutions de compromis. Parce que moi ces trois dernières années j'ai connu le genre de chef complètement cinglé qui ne sait rien faire d'autre que brasser de l'air, qui croit que quand ce n'est pas une réunion ce n'est pas du travail, qui veut contrôler tout ce que font les profs pour pouvoir mettre ça sur son bilan à lui, qui exige 12h de réunions projet d'établissement sur une semaine en plus de tout le reste et qui convoque le CA toutes les semaines tant qu'on n'a pas voté comme il veut. Et je vous assure que là on regrette l'autre type de chef, le raisonnable, celui qui dit "vous faites moins d'heures devant élèves cette semaine et en contrepartie vous faites trois-quatre réunions, celles qui vous semblent utiles".

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Livre11
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par doubledecker Lun 21 Juin 2021 - 17:18
c'est quand même marrant de ne lire que ce qu'on a envie de lire !
ce ne sont pas 18 heures de réunions mais dans ces 18 heures (auxquelles les gens s’inscrivent volontairement, soit dit en passant) il y a certes des réunions, des ateliers pour les élèves présents parce que passer 9 heures de la journée en étude  c'est quand même la plaie, des temps de travail en équipe, des moments pour ranger tout son bordel de l'année si on a la chance d'avoir une salle de classe attitrée.

sérieusement être présent selon son edt c'est une humiliation? et c'est odieux? Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 1665347707

@Sphinx : je te rejoins complètement.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Empty Re: Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ?

par Sphinx Lun 21 Juin 2021 - 17:21
J'ajoute que le chef en question (le raisonnable) avait décidé de nous traiter comme des adultes raisonnables et de ne fliquer personne, charge à chacun de s'inscrire où il voulait. Résultat : certains comme moi ont été de bonne composition, proposé 12h de garderie d'élèves et fait quelques réunions en plus, d'autres ont proposé royalement 3h de garderie et une réunion voire ne se sont pas pointés du tout. J'imagine que la solution raisonnable, c'était que je ne me pointe pas non plus l'année suivante ?

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Journées pédagogiques de fin d'années : obligatoires ? - Page 4 Livre11
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum