Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Striga
Striga
Je viens de m'inscrire !

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Striga Jeu 30 Sep 2021 - 15:13
Bonjour à tous

Je suis professeure de SVT en collège depuis un peu plus de 2 ans. Les mois passant, je remets de plus en plus en question mes capacités à faire ce métier...

J'ai fait mon stage en 2019-2020. Confinement et quelques élèves pénibles mis à part, l'année s'est plutôt bien passée. J'avais des problèmes de gestion de classe mais aussi des cours qui se passaient merveilleusement bien où je prenais vraiment plaisir à enseigner.
L'année dernière (en tant que néo-titulaire) j'ai été mutée comme TZR. Mes activités qui avaient marché l'année précédente ne marchaient plus du tout, certaines classes m'ont bordélisé dès le premier cours et ont été imbuvables toute l'année malgré les sanctions que je pouvais donner. Entre le temps de transport (parfois plus de 3h aller-retour pour 55 min de cours...), le temps passé à préparer mes cours et l'énergie perdue à faire le gendarme, j'ai du être arrêtée vers la fin de l'année pour épuisement. J'ai rapidement remis ma carrière en question et j'ai essayé de trouver diverses solutions en en discutant avec mes collègues, en mettant en pratique leurs conseils, en modifiant mes cours etc. Je me disais que mes difficultés étaient liées à la situation, au fait que j'étais néo-tit, que les classes étaient difficiles cette année là...

Je suis en poste fixe depuis cette rentrée. Mon collège n'est pas réputé pour être spécialement difficile, il est beaucoup moins loin de mon domicile et j'ai normalement plus de bouteille... et pourtant, j'ai vraiment l'impression de faire de la m*rde depuis le début d'année. Mes cours semblent incompréhensible pour certains élèves; beaucoup d'autres ne font rien; j'ai beau sanctionner ou pousser des gueulantes, rien lâcher face aux élèves, je ne vois pas vraiment d'amélioration.
Plus les jours passent et plus j'ai l'impression que je m'enferme dans le schéma du mauvais prof (vous savez, le cliché de la vieille prof aigrie pas très nette, dont les cours sont incompréhensibles, qui n'est pas respecté et qui n'a pas d'autorité). Pourtant, je passe du temps à préparer mes séances, à chercher des solutions pour m'améliorer, à contacter ou répondre aux parents, à discuter avec les PP... mais j'ai l'impression que rien n'y fait. Je commence vraiment à perdre espoir, à me dire que je suis simplement nulle et incompétente en tant que professeure. Je n'ai pas encore eu de retour de mon administration ou des parents, mais je constate bien que mes cours ne correspondent pas à ce qu'on attend d'un cours correct.

Est ce normal d'avoir ce genre de problème en début de carrière? Et, surtout, est ce qu'on peut encore me considérer en "début de carrière" ? (J'ai l'impression que le statut stagiaire et néo-titulaire passé, on n'est plus vraiment considéré comme un jeune professeur).
Est ce qu'il existe des méthodes concrètes pour améliorer sa pratique? Des interlocuteurs à qui en parler? J'ai fait 2 formations académiques l'année dernière, mais ça n'a pas été réellement utiles.

J'espère que mon pavé ne vous aura pas trop assommé, et que les fautes oubliées ne bruleront pas trop la rétine des prof de lettres. humhum
beaverforever
beaverforever
Neoprof expérimenté

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par beaverforever Jeu 30 Sep 2021 - 15:17
Comment sais-tu que ton cours n'est pas "correct" ? Quels sont les indices que tu perçois pendant les séances qui te poussent à le penser ?
Jenny
Jenny
Médiateur

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Jenny Jeu 30 Sep 2021 - 15:17
La première année dans un établissement est parfois compliquée et tu es encore en début de carrière. Peux-tu discuter avec les collègues de ta matière ? Tu pourrais échanger avec eux sur un point que tu as du mal à faire passer aux élèves, aller assister à un cours s’ils sont d’accord. Ou leur demander s’il y a des formations intéressantes au PAF ?
Bon courage
Punky
Punky
Niveau 9

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Punky Jeu 30 Sep 2021 - 15:20
Bonjour,
Tu peux sans difficulté te considérer comme jeune prof. Tu ne fais que commencer ta carrière ! C'est encore normal d'avoir des difficultés de gestion de classe.
Je te conseillerais volontiers d'en parler avec tes collègues et, seulement si tu es en confiance, aller voir un cours d'un collègue ou/et lui demander d d'assister à un des tiens. Tu peux toujours prétexter si besoin est que vous travaillez en collaboration.
Je suis désolée de ne pas t'en dire davantage ; peut-être d'autres seront plus précis que moi !
Bon courage !
avatar
horribla
Niveau 6

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par horribla Jeu 30 Sep 2021 - 15:24
Pendant ma préparation au capes un de mes formateurs, qui était aussi jury nous avait dit qu'il fallait 5 ans pour devenir professeur. Avec le recul je pense qu'il avait raison.
Il faut du temps pour prendre ses marques, tester, réessayer, se tromper... Et essayer à nouveau. J'ai longtemps essayé de suivre LA recette qui semblait fonctionner pour tel ou telle collègue, sans l'adapter à ma personnalité ou à mes classes. C'est avec l'expérience qu'on apprend à piocher un peu partout.
NanouV
NanouV
Niveau 5

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par NanouV Jeu 30 Sep 2021 - 15:24
Bonjour Striga !
Pour commencer, je t'envoie tout mon soutien et de belles ondes positives !
Ne t'inquiète pas, tu es loin d'être seule dans cette situation et, oui, tu es encore un "bébé prof" compte tenu du peu de formations (utiles) que nous recevons.
Ne pars pas du principe que tu es une mauvaise prof ! Le niveau des élèves a considérablement baissé et même les plus anciens s'arrachent les cheveux pour faire entrer quelque chose dans la tête des loulous. Depuis la rentrée, notre réplique est: "Qu'est-ce qu'on peut faire ?"...
Ce qui m'a personnellement aidé à progresser dans ma préparation: les discussions avec les collègues, les rubriques de neoprofs et différents articles en ligne ainsi que des lectures personnelles.
En ce qui concerne les élèves, il n'y a pas de méthode magique. Il faut observer son petit public et essayer de s'y adapter. Avec certaines classes je suis un dragon, avec d'autres je suis un tigre (moins dangereux).
Courage à toi !
abricotedapi
abricotedapi
Expert spécialisé

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par abricotedapi Jeu 30 Sep 2021 - 15:25
Je suis prof depuis 2013 et jusqu'à l'année dernière j'avais encore tendance à me voir comme une jeune prof. Ce n'est pas en deux ans qu'on devient chevronnée et qu'on a assez d'expérience pour avoir réponse à tout (si jamais ça arrive un jour).
Voir des cours d'autres collègues est très enrichissant, vraiment je t'encourage à demander, je trouve qu'on apprend beaucoup. Je trouve aussi que tu devrais discuter avec les collègues de ta matière de ce que tu as du mal à faire passer sur le plan pédagogique, les échanges entre pairs sont utiles. Parle aussi aux collègues de tes classes de tes problèmes de gestion de classe pour obtenir du soutien et/ou des idées à tester. Ne reste pas seule avec tes doutes, nous sommes nombreuses à en avoir et ça fait du bien de s'en rendre compte. Il y a des années plus faciles que d'autres, des classes plus faciles que d'autres. Et surtout : oui c'est normal de tâtonner et de douter en début de carrière.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
Philomène87
Philomène87
Sage

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Philomène87 Jeu 30 Sep 2021 - 15:25
Striga a écrit:

Est ce normal d'avoir ce genre de problème en début de carrière?

Oui, absolument.
N'écoute pas ceux qui vont te dire qu'ils ont été parfaits et pleins d'autorité rayonnante dès leur premier cours (c'était ce que me sortaient ma tutrice et ses copines en se délectant de mes difficultés insurmontables).
Tu sais, depuis des années (ça fait 7 ans que j'enseigne, si je ne compte pas mon année catastrophique dont je viens de parler) je faisais toujours un peu le même genre de cours en 6e-5e, et juste cette année j'ai changé de méthode pour la rendre plus accessible à tout le monde. J'étais persuadée que mon ancienne méthode marchait du tonnerre, même si j'en perdais la moitié (en cours et dans les éval). Là, je sens que mes cours passent tout de suite mieux.
Tu n'en es qu'à ta troisième année. Tu vas tester plein de trucs, tâtonner, chercher les meilleures solutions, ça prendra des années.
Les formations ? J'en ai suivi plein, au début (comment différencier, évaluer, motiver les élèves etc). Je n'en ai rien tiré. Mais c'est purement subjectif.
décembre
décembre
Niveau 8

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par décembre Jeu 30 Sep 2021 - 15:29
Il est malheureusement normal de se trouver en difficulté, notamment lorsqu'on arrive dans un nouvel établissement: les élèves nous testent et il faut s'adapter à leur niveau et aux exigences différentes d'un collège à un autre. Il faudrait savoir si tes cours sont vraiment trop difficiles pour tes élèves, ce qui en effet pourrait engendrer de l'énervement de part et d'autre. Peux-tu en discuter avec tes collègues ?
Caspar
Caspar
Prophète

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Caspar Jeu 30 Sep 2021 - 15:35
horribla a écrit:Pendant ma préparation au capes un de mes formateurs, qui était aussi jury nous avait dit qu'il fallait 5 ans pour devenir professeur. Avec le recul je pense qu'il avait raison.
Il faut du temps pour prendre ses marques, tester, réessayer, se tromper... Et essayer à nouveau. J'ai longtemps essayé de suivre LA recette qui semblait fonctionner pour tel ou telle collègue, sans l'adapter à ma personnalité ou à mes classes. C'est avec l'expérience qu'on apprend à piocher un peu partout.

J'aurais dit la même chose. C'est une moyenne, certains adoptent très vite "la bonne posture" mais en général il faut un peu de temps pour être à l'aise, et être TZR, donc nouveau chaque année ou plusieurs fois par année scolaire n'est pas facile, les élèves testent forcément.
avatar
Flo44
Érudit

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Flo44 Jeu 30 Sep 2021 - 15:40
Je suis un peu dans la même situation, à ceci près que je suis T4... mais comme j'ai été arrêté un peu avant le confinement en 2020 et que j'étais vulnérable (donc isolée) je n'ai pas fait beaucoup de cours depuis. C'est donc un peu comme si j'étais T3.
Parfois je me sens vraiment très nulle. Je suis dans un collège dont le niveau est très (très) bas. C'est difficile de s'adapter, après avoir été stagiaire dans un établissement moyen, puis TZR dans des établissements moyens ou plutôt bons (je parle du niveau des élèves). Dans le premier où j'ai remplacé, j'étais clairement moins à l'aise que maintenant, mes explications plus confuses et ma gestion de classe erratique, mais les élèves étaient tellement sérieux que ça allait bien quand même!
Si tu as des collègues sympa, oui, l'observation est une très bonne idée. J'ai pu le faire quand j'étais TZR, mais curieusement pas depuis (mes collègues ne sont pas du tout volontaires pour m'aider de cette manière). C'est très utile. Mon collègue (prof principal de la classe avec qui j'avais des soucis) en avait profité pour faire un compte-rendu également aux élèves (en gros pour leur montrer que non, je n'étais pas une prof méchante, que je faisais de mon mieux pour les aider, mais que certains d'entre eux se comportaient mal dès que j'avais le dos tourné).
Le pire c'est que malgré tous les cours à l'ESPE, il y a énormément de choses qu'on ne nous a jamais (ou pas assez) apprises. Notamment comment s'organiser pour les punitions (j'ai trouvé plusieurs méthodes ici ou en observant les collègues), comment préparer un cours (....). Et pour la gestion de classe, il y a l'attitude face à la classe, mais aussi beaucoup d'organisation (c'est encore mon gros point faible). Et la fatigue empire les choses, le covid complique tout (déplacements, absence de livre, impossibilité d'avoir un fond de classe, temps d'installation du professeur pendant lequel les élèves s'agitent...)
Il y a 2 semaines j'avais vraiment envie d'arrêter, aujourd'hui j'ai envie de continuer.
Je n'ai pas vraiment de solution. Laisse-toi le temps de voir si tu trouves du plaisir en classe ou pas.
Je peux dire aussi que d'avoir eu certains élèves en 6ème (donc avant l'adolescence) aide. J'en fais l'expérience cette année avec les 4èmes. Pas la même relation avec eux, y compris les pénibles.
Jenny
Jenny
Médiateur

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Jenny Jeu 30 Sep 2021 - 15:50
Même ancienneté d’abricotedapi et même sentiment.
Il y a un moment où ça s’améliore mais on tâtonne beaucoup en début de carrière. Wink Mon année de T1 avait été compliquée.
lene75
lene75
Prophète

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par lene75 Jeu 30 Sep 2021 - 16:04
Ça n'est pas politiquement correct, mais je te suggérerais bien de passer moins de temps à préparer tes cours et de moins te remettre en question. C'est quand j'ai accepté ça que ça s'est mieux passé pour moi. Si tu prépares trop, tu te braques si le cours ne passe pas et que les élèves te le "pourrissent". Si tu prépares moins et que tu te dis que tant pis si tu n'as pas fait tout ce que tu voulais dans l'heure, d'une part ça te déprime moins, donc tu es plus détendue, et d'autre part, tu prends plus le temps de gérer la discipline sans te dire que tu es en train de prendre du retard. Et surtout, surtout, si tu n'as pas confiance en toi, les élèves le sentent. Il faut qu'ils se disent que tu n'es pas née de la dernière pluie, que des comme eux, tu en as eu des tas, et que tu sais que ton cours tient la route et donc que c'est à eux de s'adapter.

J'ai eu il n'y a pas longtemps une collègue d'anglais adorable, sur laquelle une classe pas vraiment sympa que je partageais avec elle s'acharnait. En fait, elle était tellement persuadée de faire de la m* qu'elle en persuadait les élèves, qui se croyaient autorisés à critiquer ses cours et ses évaluations jusqu'au conseil de classe. À chaque fois qu'un cours se passait mal, elle essayait de changer de méthode, de sorte qu'elle n'était pas crédible aux yeux des élèves. J'ai essayé de lui expliquer gentiment la chose, et j'ai pris ces tuuut d'élèves entre 4 yeux pour leur dire que c'était leur prof, qu'ils n'en auraient pas d'autre, que ses cours tenaient tout à fait la route (je n'en sais rien, je ne suis pas prof d'anglais, mais je m'en f*) et que s'ils comptaient avoir leur bac à la fin de l'année (c'était plus facile avec des terminales à l'époque où il y avait encore un bac), ils avaient tout intérêt à ce que ça se passe bien.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Baldred
Baldred
Expert spécialisé

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Baldred Jeu 30 Sep 2021 - 16:09
@striga
Bonsoir,
Ce qui retient l'attention dans ce que tu dis, c'est moins les difficultés de gestion de classe qui sont comme les autres messages le disent normales, qu'un discours auto dévalorisant déjà bien avancé. Des conditions de travail objectivement difficiles que tu décris conduisent à un épuisement non parce que tu aurais raté quelque chose mais parce que c'est VRAIMENT épuisant. Faire son stage l'année du confinement n'est pas vraiment un cadeau et a pu jouer sur ton sentiment de légitimité.
C'est cette légitimité que ton message minimise, amoindrit et remet en cause. Les élèves sont spécialistes en professeurs : si tu doutes de ta légitimité, ils sentiront la faille. Tu peux bien sûr t'en ouvrir à tes collègues, aller voir leurs cours, contacter ton tuteur si vous aviez de bonnes relations pour un service après vente, t'accorder le droit au temps et aux tâtonnements sans viser une "perfection" impossible. mais surtout tu devrais t'interroger sur ce qui fonde ta légitimité, ce qui nourrit ton " complexe de l'imposteur".  Tu as été validé = tu es légitime.
Ensuite la gestion de classe dépend de deux choses : des élèves bien sûr mais aussi de ton rapport à l'autorité et à son exercice. La formation s'intéresse peu à cet aspect du métier, comme si c'était naturel ou le cadeau bonus du concours disciplinaire. Ta description montre une autorité qui ne trouve pas la manière qui serait la tienne de l'exprimer. Avant de te condamner donne-toi le droit à l'erreur, à la réflexion, au conseil, à affronter les vraies difficultés du début de carrière sans penser que tu es le maillon faible. Interroge ta légitimité, ton exercice de l'autorité et ta représentation du métier de prof.
Bon courage.
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par gnafron2004 Jeu 30 Sep 2021 - 16:13
Si tu ne doutais pas je te conseillerais d'aller voir ailleurs.
C'est le coeur de notre métier, de se remettre en question constamment. Mais il faut montrer de l'assurance devant les élèves même si, à l'intérieur on est tout penaud. Etre en poste fixe aide, mais la première année, de toutes façons, les élèves testent. Après dix ans de carrière j'ai intégré un nouvel établissement, les petits ... m'ont piqué mes stylos, jeté un préservatif au fond de la classe... choses qui feraient halluciner mes élèves d'aujourd'hui.
Et oui, il est de plus en plus compliqué de s'adapter au niveau réel des élèves, je crois qu'on en parle souvent par ici...
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 10

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par MoyenCroco Jeu 30 Sep 2021 - 16:25
Le simple fait de vouloir s'améliorer montre que tu n'es pas un " mauvais prof " si tant est que cela soit un critère.
Oui, il y a des mauvais profs, mais ceux la n'en ont rien à faire.

Pour revenir à ton cas, essaie d'aller voir des cours d'autres disciplines. SPC, EPS, Arts, etc et évidemment tu peux assister à ceux de tes collègues et vice versa. Tout apport peut te donner un déclic.

Je ne sais pas comme cela se passe dans ta discipline et dans ton académie, mais les inspecteurs peuvent être également de bonne aide. (Beaucoup diront que non, mais ca existe Very Happy)

Et essaie un jour un cours sans préparation. Ca te permettra peut être de trouver le " juste milieu " entre trop préparer et pas assez. Sachant que même pour ses profs chevronnés, certains cours rodés peuvent mal se passer avec 2 classes une année alors qu'il a marché parfaitement les 2 dernières années.

Enfin bref, bon courage à toi !
Cleroli
Cleroli
Grand sage

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Cleroli Jeu 30 Sep 2021 - 16:38
lene75 a écrit:Ça n'est pas politiquement correct, mais je te suggérerais bien de passer moins de temps à préparer tes cours et de moins te remettre en question. C'est quand j'ai accepté ça que ça s'est mieux passé pour moi. Si tu prépares trop, tu te braques si le cours ne passe pas et que les élèves te le "pourrissent".
Sans compter la fatigue qu'on accumule à passer des heures pour faire et refaire ses cours (et on le paie en classe car l'énergie n'est plus là).
berzeko
berzeko
Niveau 8

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par berzeko Jeu 30 Sep 2021 - 17:21
lene75 a écrit:Ça n'est pas politiquement correct, mais je te suggérerais bien de passer moins de temps à préparer tes cours et de moins te remettre en question. C'est quand j'ai accepté ça que ça s'est mieux passé pour moi. Si tu prépares trop, tu te braques si le cours ne passe pas et que les élèves te le "pourrissent". Si tu prépares moins et que tu te dis que tant pis si tu n'as pas fait tout ce que tu voulais dans l'heure, d'une part ça te déprime moins, donc tu es plus détendue, et d'autre part, tu prends plus le temps de gérer la discipline sans te dire que tu es en train de prendre du retard. Et surtout, surtout, si tu n'as pas confiance en toi, les élèves le sentent. Il faut qu'ils se disent que tu n'es pas née de la dernière pluie, que des comme eux, tu en as eu des tas, et que tu sais que ton cours tient la route et donc que c'est à eux de s'adapter.

J'ai eu il n'y a pas longtemps une collègue d'anglais adorable, sur laquelle une classe pas vraiment sympa que je partageais avec elle s'acharnait. En fait, elle était tellement persuadée de faire de la m* qu'elle en persuadait les élèves, qui se croyaient autorisés à critiquer ses cours et ses évaluations jusqu'au conseil de classe. À chaque fois qu'un cours se passait mal, elle essayait de changer de méthode, de sorte qu'elle n'était pas crédible aux yeux des élèves. J'ai essayé de lui expliquer gentiment la chose, et j'ai pris ces tuuut d'élèves entre 4 yeux pour leur dire que c'était leur prof, qu'ils n'en auraient pas d'autre, que ses cours tenaient tout à fait la route (je n'en sais rien, je ne suis pas prof d'anglais, mais je m'en f*) et que s'ils comptaient avoir leur bac à la fin de l'année (c'était plus facile avec des terminales à l'époque où il y avait encore un bac), ils avaient tout intérêt à ce que ça se passe bien.

Je voulais donner le même conseil. Vous épuisez ne va pas arranger les choses ils vont le sentir. De plus, le niveau est très faible peu importe la matière ne vous mettez pas martel en tête. J'ai l'impression que même des cours simples et bien structurés c'est devenu trop "difficile" selon les élèves. Faire des cours d'une page avec que des notions clés semble être la voie à suivre. Bien entendu je n'imagine pas le massacre arrivé dans le supérieur. En tout cas, comparer avec d'autres collègues aide, mais sans jamais faire exactement pareil. Ce qui marche chez eux ne marchera pas chez nous.
Striga
Striga
Je viens de m'inscrire !

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Striga Jeu 30 Sep 2021 - 17:42
Merci à tous pour vos réponses!

De ce que je retiens de la majorité de vos messages, c'est d'en discuter avec mes collègues. J'avoue ne pas avoir trop osé jusqu'à présent (je sais que dans certains établissements c'est un peu tabou de parler de ses difficultés, alors quand on vient en plus d'arriver dans une équipe...). Je vais essayer d'identifier des collègues sympas et surtout disponibles pour organiser des visites!

@baldred & @gnafron2004 -> au sujet de la légitimité / assurance dont vous parlez dans vos postes, je pense qu'il y a un peu de ça, oui. D'après la visite conseil que j'ai eu l'année dernière, j'ai l'air bien dans ma peau et droite dans mes bottes pendant mes cours. Après, c'est la vision d'un inspecteur, les élèves sont certainement plus sensibles à certaines choses (surtout si ça leur permet de faire le boxon pendant un cours, hein?!)

@lene75 & @moyenCroco -> je vais essayer de lâcher du lest sur la préparation, ça me laissera plus d'énergie pour gérer d'autres points Smile
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 10

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par MoyenCroco Jeu 30 Sep 2021 - 17:58
Tu peux également sévir de manière extrêmement sévère pour faire asseoir ton autorité, quitte à te mettre la vie scolaire à dos un temps.

PS : attention également aux collègues que tu vas voir pour leur dire que tu es en difficulté. Tu apprendras malheureusement que beaucoup d'entre eux ne sont pas forcément bienveillants, voir pire, tout le contraire.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Reine Margot Jeu 30 Sep 2021 - 18:06
Pour avoir fait la moitié de ma carrière en tant que prof et le reste dans l'administration, j'ai 10 ans de recul maintenant sur mes années d'enseignement.
Comme le disent les collègues, avoir des difficultés dans l'enseignement est normal, surtout au début, surtout quand tu arrives dans un établissement et que tu n'as pas ta "réputation", pour plein de raisons: évolution du comportement des nouvelles générations, beaucoup moins respectueuses de l'adulte que nous l'étions, moindre importance des connaissances disciplinaires qui fondent l'autorité de l'enseignant, parents de plus en plus contestataires (il y a un fil dessus), réformes diverses et variées qui empiètent un peu plus sur l'indépendance du prof...
La question n'est pas de savoir si tu es un "bon" ou un "mauvais prof", mais de savoir si toi tu te sens bien dans une classe, si tu t'y sens à ta place et si tu as toujours envie de t'investir face aux élèves. Si c'est le cas, tes difficultés trouveront toujours une solution.
Voir le fil aussi "regrets d'être devenu enseignant", assez parlant sur le sentiment des profs au bout d'un certain nombre d'années de carrière. Ca te permettra de voir si tu te sens assez "motivé" pour envisager d'y faire plusieurs décennies.

_________________
Quand tout va mal, quand il n'y a plus aucun espoir, il nous reste Michel Sardou
La famille Bélier
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Expert

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Pointàlaligne Ven 1 Oct 2021 - 18:22
décembre a écrit:Il est malheureusement normal de se trouver en difficulté, notamment lorsqu'on arrive dans un nouvel établissement: les élèves nous testent et il faut s'adapter à leur niveau et aux exigences différentes d'un collège à un autre. Il faudrait savoir si tes cours sont vraiment trop difficiles pour tes élèves, ce qui en effet pourrait engendrer de l'énervement de part et d'autre. Peux-tu en discuter avec tes collègues ?

Bien dit !
Accroche-toi, Striga. Rapproche-toi de tes collègues. Les choses vont s'arranger.
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par Manu7 Sam 2 Oct 2021 - 7:10
J'ai eu pendant de nombreuses années des problèmes de gestion de classe, même pendant mon inspection de validation j'ai du sanctionner 3 élèves, mon IPR était très constructif, il m'a dit que j'avais produit un cours très correct et il ne comprenait pas la réaction des élèves et j'étais très fort pour choper les fautifs car je n'avais rien laissé passer alors que cela se passait dans mon dos.
Quand j'ai expliqué à l'IPR tout ce que j'avais mis en place pour cadrer les élèves (fiches de comportement à chaque séance avec des grilles), il m'a dit de laisser tomber cela me fatiguait beaucoup trop et qu'en avril c'est trop tard. Je me suis concentré sur les cours et la discipline de base et c'est vrai que j'ai plutôt mieux terminé l'année.

Il me semble que l'important c'est d'en parler avec les collègues et aussi de bien comprendre le fonctionnement de l'établissement, il faut par exemple bien connaître l'échelle des sanctions et comment elle est appliquée dans la réalité. C'est vrai que certains collègues ne seront pas de bon conseil, mais de toutes manières tout se sait et ces mêmes collègues critiqueront encore davantage. Quand un prof rencontre des problèmes et qu'il n'en parle pas c'est encore moins bien vu. Certains profs avec de la bouteille ne diront jamais qu'un cours c'est mal passé, ils peuvent même dire qu'avec eux tout va bien. Mais parfois ça éclate même chez les anciens bien durs !!!

Face aux élèves, l'important c'est de ne pas plier pendant les deux premiers mois. ok, parfois on prend du retard, mais il faut bien qu'ils comprennent qui est le chef à bord même quand le cours n'est pas parfait ou pas intéressant pour eux.

J'ai aussi suivi une formation (6 journées étalées sur 18 mois) sur la communication non violente qui m'a beaucoup apporté. Il y avait plusieurs pistes très intéressantes, celle que j'utilise le plus c'est de rappeler la règle générale ou lieu d'agresser un élève fautif.
Exemple : "On ne parle pas en même temps que le professeur !" avec des variantes (on prend un petit temps juste avant) : "Dans mes cours, s'il y a bien quelque chose que je ne supporte pas c'est qu'un élève se permette de parler en même temps que moi !"

C'est plus efficace que : " Mélinda, arrête de bavarder !" car finalement cela donne l'occasion à Mélinda de se défendre et une fois sur 4 elle aura raison car juste au moment de la remarque elle ne faisait qu'écouter et elle n'accpetera pas de reconnaître que l'écoute du camarade est aussi une forme de bavardage, etc... Avec les masques c'est encore plus délicat. Alors que quand on rapppelle la règle générale, le message est clair et si celui qui se sent viser ose réagir alors il se dénonce lui-même et il se ridiculise, on peut alors le remettre en place à la hauteur de sa réaction par l'humour ou plus si nécessaire. Mais c'est facile à dire car j'ai vraiment mis de nombreuses années pour imposer mon autorité et dans un établissement très agréable.

Bon courage.
nc33
nc33
Niveau 10

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par nc33 Sam 2 Oct 2021 - 8:17
Manu7 a écrit:J'ai eu pendant de nombreuses années des problèmes de gestion de classe, même pendant mon inspection de validation j'ai du sanctionner 3 élèves, mon IPR était très constructif, il m'a dit que j'avais produit un cours très correct et il ne comprenait pas la réaction des élèves et j'étais très fort pour choper les fautifs car je n'avais rien laissé passer alors que cela se passait dans mon dos.
A l'écouter, on croirait presque que la gestion de classe dépend uniquement du cours produit et des punitions données.
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 10

"Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?  Empty Re: "Mauvais prof" en début de carrière : que faire ?

par MoyenCroco Sam 2 Oct 2021 - 8:30
nc33 a écrit:
A l'écouter, on croirait presque que la gestion de classe dépend uniquement du cours produit et des punitions données.

Non mais un cours sans queue ni tête et inintéressant au possible a plus de chance de voir la classe partir en live qu'un cours intéressant pour l'élève et construit
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum