Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Feriez-vous grève la semaine de la rentrée ?

131 - 60%
6 - 3%
24 - 11%
13 - 6%
45 - 20%
 
Total des votes: 219
 
Sondage clos
Baldred
Habitué du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Baldred Ven 7 Jan - 19:37
L'appel intersyndical, à partir du problème sanitaire, affiche assez clairement un désir d'extension à d'autres revendications ( par ex les épreuves du bac, mais surtout plus généralement le système Blanquer) les journaux (Libé par exemple) font des articles sur le collège et le lycée, en dépassant le ( vrai) problème du primaire. Les médias parlent de nous comme jamais, est-ce vraiment le moment de refragmenter ce que nous exprimons à longueur de fil ? Pardon de me répéter mais peu importe quelle carte fera écrouler le château pourvu qu'il s'écroule ( enfin s'il tremble, ce ne serait pas si mal). Nous avons le droit de faire de la com aussi, 13 et/ou 27, l'essentiel est de reprendre la main et de cesser de se lamenter de l'avoir perdue.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Pontorson50 Ven 7 Jan - 20:16
Baldred a écrit:L'appel intersyndical, à partir du problème sanitaire, affiche assez clairement un désir d'extension à d'autres revendications ( par ex les épreuves du bac, mais surtout plus généralement le système Blanquer) les journaux (Libé par exemple) font des articles sur le collège et le lycée, en dépassant le ( vrai) problème du primaire. Les médias parlent de nous comme jamais, est-ce vraiment le moment de refragmenter ce que nous exprimons à longueur de fil ? Pardon de me répéter mais peu importe quelle carte fera écrouler le château pourvu qu'il s'écroule ( enfin s'il tremble, ce ne serait pas si mal). Nous avons le droit de faire de la com aussi, 13 et/ou 27, l'essentiel est de reprendre la main et de cesser de se lamenter de l'avoir perdue.

D'accord avec ça, il faut en outre bien comprendre que s'il n'y a aucun mouvement spécifique profs d'ici les élections, cela signifie que Blanquer aura eu quitus sur l'ensemble de sa gestion sanitaire, là il ne pourrait plus le faire, la grève étant clairement dirigée contre lui personnellement. Pour cette même raison, il faut qu'elle implique un nombre significatif d'entre nous.
De toutes façons je ferai cette grève par solidarité justement avec les collègues du primaire, on les prend véritablement pour des corvéables toutes catégories.
fanette
fanette
Fidèle du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par fanette Ven 7 Jan - 20:25
D'accord avec les deux interventions précédentes. Il faut se saisir de cette occasion. Je serai en grève le 13, moi qui suis rarement gréviste.

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Jenny
Jenny
Médiateur

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Jenny Ven 7 Jan - 20:28
La grève du 13 me parle plus que celle du 27 que je trouve trop fourre-tout.
Laotzi
Laotzi
Expert

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Laotzi Ven 7 Jan - 21:05
Je serai en grève jeudi 13 bien entendu. Cette rentrée se passe dans des conditions tellement scandaleuses. Notre employeur se moque de nous depuis le début de la pandémie (ne pas avoir reçu de masques chirurgicaux depuis mars 2020, c'est honteux par exemple), n'a cessé de minimiser les risques au travail, n'a jamais cherché à nous protéger. Rien n'a été correctement fait pour sécuriser les établissements scolaires, la communication est en plus désastreuse. Et ce doit être encore plus difficile en élémentaire.
C'est tellement la pagaille que je ne vois pas comment ne pas être en grève pour réagir face à cela. Parfois la grève, c'est cela : on n'en peut plus, et on le fait savoir ainsi.

Le communiqué intersyndical (sauf le Sgen-CFDT qui juge que la grève n'est pas le moyen d'expression approprié actuellement...) :

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 FIhkYDQXEAYjwXS?format=jpg&name=large

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Euphémia
Euphémia
Niveau 9

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Euphémia Ven 7 Jan - 21:13
angelxxx a écrit:Je ne vois aucune raison de la faire. Les raisons évoquées sont mauvaises. La paie avant tout, sans contrepartie.

Le reste c'est n'importe : il suffit que Blanquer fasse quelques plateaux TV en disant que x capteurs de CO2 seront livrés à telle date et la grève ne peut plus avoir lieu jusqu'à la date, puisque promesse. Ça n'aurait aucune logique aux yeux des gens qu'on continue la grève.
Pareil. Mais j'aurais une revendication supplémentaire : que nous soyons considérés comme personnels indispensables et que nos enfants à nous aussi puissent être pris en charge lorsque leur classe est fermée.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)
Verdurette
Verdurette
Modérateur

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Verdurette Ven 7 Jan - 21:19
Pour une fois qu'il y  accord presque unanime  et élan de colère sur un sujet bien cadré, je trouverais dommage de s'abstenir (alors que je suis rarement gréviste).
Baldred
Baldred
Habitué du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Baldred Ven 7 Jan - 21:26
Euphémia a écrit:
angelxxx a écrit:Je ne vois aucune raison de la faire. Les raisons évoquées sont mauvaises. La paie avant tout, sans contrepartie.

Le reste c'est n'importe : il suffit que Blanquer fasse quelques plateaux TV en disant que x capteurs de CO2 seront livrés à telle date et la grève ne peut plus avoir lieu jusqu'à la date, puisque promesse. Ça n'aurait aucune logique aux yeux des gens qu'on continue la grève.
Pareil. Mais j'aurais une revendication supplémentaire : que nous soyons considérés comme personnels indispensables et que nos enfants à nous aussi puissent être pris en charge lorsque leur classe est fermée.

Je n'arrive pas à me souvenir de quand date la dernière victoire de la stratégie du : " tout sinon rien" dans l'EN 🤔
avatar
angelxxx
Neoprof expérimenté

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par angelxxx Ven 7 Jan - 21:34
En même temps c'est compliqué : je n'ai jamais vu une grève avec un motif clair depuis que je bosse. Et celle ci s'annonce du même acabit.

Une revendication, une grève forte et sans arrêt jusqu'à gagner. C'est ça qui marche.

Annoncer dès le début qu'on fait grève le 13 puis le 27, c'est déjà dire que ça ne va pas durer : quel est l'intérêt ? Que risque le gouvernement sachant qu'il sait déjà que la grève dure un jour ? Ça n'a juste aucun sens. Si j'étais au gouvernement, je serai content, ça fait des économies, de quoi financer une bonne campagne anti prof si on est cynique.

Que comprenne les gens si la liste des revendications est longue comme le bras et que ça ne leur parle pas ? Parce que clairement, capteur à dioxyde de carbone ou pas, tout le monde dans mon entourage proche s'en tape. Par contre le mot salaire ils comprennent, et ils ont une réaction d'empathie. (Sauf les gros anti prof, mais ce n'est pas eux qu'on cherche à convaincre).

Bref : ni audible ni dangereux.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Baldred
Baldred
Habitué du forum

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Baldred Ven 7 Jan - 21:54
angelxxx a écrit:En même temps c'est compliqué : je n'ai jamais vu une grève avec un motif clair depuis que je bosse. Et celle ci s'annonce du même acabit.

Une revendication, une grève forte et sans arrêt jusqu'à gagner. C'est ça qui marche.

Annoncer dès le début qu'on fait grève le 13 puis le 27, c'est déjà dire que ça ne va pas durer : quel est l'intérêt ? Que risque le gouvernement sachant qu'il sait déjà que la grève dure un jour ? Ça n'a juste aucun sens. Si j'étais au gouvernement, je serai content, ça fait des économies, de quoi financer une bonne campagne anti prof si on est cynique.

Que comprenne les gens si la liste des revendications est longue comme le bras et que ça ne leur parle pas ? Parce que clairement, capteur à dioxyde de carbone ou pas, tout le monde dans mon entourage proche s'en tape. Par contre le mot salaire ils comprennent, et ils ont une réaction d'empathie. (Sauf les gros anti prof, mais ce n'est pas eux qu'on cherche à convaincre).

Bref : ni audible ni dangereux.

Ma remarque n'est pas ironique :  je ne vois pas d'exemple réussi de ce genre de mouvement dans l'EN, sauf à un niveau local.
Il y a toujours intérêt à faire savoir qu'on existe. Ce fil est une longue liste de "ce qui ne marche pas". La grève ne s'adresse pas "aux gens", ni à notre entourage, je ne cherche pas à les convaincre, ils s'en foutent des profs et ce n'est pas très grave. La grève, c'est la recherche d'un rapport de force. Le gouvernement, a quelque mois des élections, court un risque : celui que son discours ( sanitaire mais pas seulement) sur l'école apparaisse pour ce qu'il est : idéologique, creux, mensonger, méprisant etc... C'est déjà mieux que la com ronronnante servie depuis 5 ans.
Tangleding
Tangleding
Vénérable

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Tangleding Ven 7 Jan - 21:58
Avis persnnnel : la grève du 13 truvera davantage preneurs dans l'EN que celle du 27 janvier, prbablement. Et vu les délais, pas trp le mment de finasser sur la "platefrme". C'est un débat pur l'après.

_________________
"Never complain, just fight." [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 2490015017
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Monarque

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Fesseur Pro Ven 7 Jan - 22:00
Tangleding a écrit:Avis persnnnel : la grève du 13 truvera davantage preneurs dans l'EN que celle du 27 janvier, prbablement. Et vu les délais, pas trp le mment de finasser sur la "platefrme". C'est un débat pur l'après.
Tu fais la grève des "o" ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Tangleding
Tangleding
Vénérable

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Tangleding Ven 7 Jan - 22:02
Mon clavier d'ordinateur portable... Et ç et touche 9. Hyper pratique... [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 2790680366

_________________
"Never complain, just fight." [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 2490015017
avatar
angelxxx
Neoprof expérimenté

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par angelxxx Ven 7 Jan - 22:05
Tu ne dois pas trop trainer sur d'autres réseaux sociaux où il y a d'autres catégories sociales. Je traîne sur Reddit, où demeure une belle communauté pro Macron, et ils n'en ont rien à faire de la com, ils savent que c'est de la com, et le covid, ils s'en tappent plus ou moins. Ils sont d'ailleurs content que Macron emmerde les antivax, et même des gens de droite modérée sont contents de se rapprocher de lui et de s'éloigner de Pécresse.

Par contre, ces gens là n'ont aucune envie de devoir garder les mômes à la maison, et ils trouveraient pour la plupart logique qu'on soit mieux payés. (Oui, car eux le sont, y'a pas mal d'informaticiens qui gagnent >70k€/an, avec notre niveau d'étude ou moins). Donc une grève longue, ou annoncée comme telle, ça ferait qu'ils se rangent de notre côté.


Annoncer une grève d'un jour par contre, non. D'ailleurs on passe pour des chiants, parce qu'on a pas les couilles d'assumer une vraie grève, et que les jours perles, même eux savent que ça ne sert à rien, et qu'il y en aura encore plusieurs.



Et si il n'y a pas d'exemple dans l'EN, c'est justement parce que les syndicats mais aussi les enseignants ont cette drôle d'habitude d'annoncer des grèves de un jour. Mais qui ça prendre ça au sérieux ? Le gouvernement devait le savoir un peu avant nous, puisque les syndicats discutent tout de même avec avant de proposer la grève, et Macron balance dans le même timing, qu'il veut nous payer au mérite. Si ce n'est pas clair qu'il en a déjà rien à faire, je ne sais pas.


Bon, au moins on aura une tribune dans le JDD bientôt, pour répondre à celle de Blanquer, ce sera déjà mieux que cette grève ...


Édit : à ce que je vois sur d'autres réseaux, ce sera probablement une grève bien suivie, surtout dans le primaire. Je n'y crois pas plus, peut être même moins. (Effet grève qui raté car on obtient rien alors que c'était une grosse grève, c'est un coup à dire par après que la grève ça sert à rien). J'espère que nos syndicats savent vraiment ce qu'ils font, car ils font tapis, ou presque.


Dernière édition par angelxxx le Ven 7 Jan - 22:11, édité 1 fois

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Vieux_Mongol
Vieux_Mongol
Niveau 5

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Vieux_Mongol Ven 7 Jan - 22:09
Tangleding a écrit:Mon clavier d'ordinateur portable... Et ç et touche 9. Hyper pratique... [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 2790680366
 
Prends nous pas pour des billes Tang, c'est une sorte de loucherbem syndical pour que le prviseur cmprenne pas ce qu'n racnte en salle des prfs !


Dernière édition par Vieux_Mongol le Ven 7 Jan - 22:13, édité 1 fois
Tangleding
Tangleding
Vénérable

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Tangleding Ven 7 Jan - 22:11
Nus sachns !


Dernière édition par Tangleding le Ven 7 Jan - 22:19, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight." [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 2490015017
Euphémia
Euphémia
Niveau 9

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Euphémia Ven 7 Jan - 22:15
angelxxx a écrit:Tu ne dois pas trop trainer sur d'autres réseaux sociaux où il y a d'autres catégories sociales. Je traîne sur Reddit, où demeure une belle communauté pro Macron, et ils n'en ont rien à faire de la com, ils savent que c'est de la com, et le covid, ils s'en tappent plus ou moins. Ils sont d'ailleurs content que Macron emmerde les antivax, et même des gens de droite modérée sont contents de se rapprocher de lui et de s'éloigner de Pécresse.

Par contre, ces gens là n'ont aucune envie de devoir garder les mômes à la maison, et ils trouveraient pour la plupart logique qu'on soit mieux payés. (Oui, car eux le sont, y'a pas mal d'informaticiens qui gagnent >70k€/an, avec notre niveau d'étude ou moins). Donc une grève longue, ou annoncée comme telle, ça ferait qu'ils se rangent de notre côté.


Annoncer une grève d'un jour par contre, non. D'ailleurs on passe pour des chiants, parce qu'on a pas les couilles d'assumer une vraie grève, et que les jours perles, même eux savent que ça ne sert à rien, et qu'il y en aura encore plusieurs.



Et si il n'y a pas d'exemple dans l'EN, c'est justement parce que les syndicats mais aussi les enseignants ont cette drôle d'habitude d'annoncer des grèves de un jour. Mais qui ça prendre ça au sérieux ? Le gouvernement devait le savoir un peu avant nous, puisque les syndicats discutent tout de même avec avant de proposer la grève, et Macron balance dans le même timing, qu'il veut nous payer au mérite. Si ce n'est pas clair qu'il en a déjà rien à faire, je ne sais pas.


Bon, au moins on aura une tribune dans le JDD bientôt, pour répondre à celle de Blanquer, ce sera déjà mieux que cette grève ...
Il y a eu celle de 2003, contre la décentralisation, qui a duré plusieurs mois et à la suite de laquelle nous sommes nombreux à nous être retrouvés durablement sur la paille (un an, pour moi). Et cela a été vain.
Je pense que nous ne serons jamais augmentés car si nous avions un niveau de vie plus élevé, nous serions davantage capables d'exercer une réelle pression par la grève sans y laisser notre peau.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)
avatar
angelxxx
Neoprof expérimenté

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par angelxxx Ven 7 Jan - 22:28
J'étais élève, je n'ai aucun souvenir de cette grève. Il faudrait voir le taux de grévistes pour avoir une idée. Là on s'oriente vers, apperement, un gros mouvement, et c'est logique, tout le monde en à ras le bol.

Reste à voir.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
folevaluna
folevaluna
Niveau 5

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par folevaluna Ven 7 Jan - 22:31
Je vais faire la grève jeudi alors que je ne la fais plus depuis celle contre la réforme du lycée . J'espère qu'elle sera suivie ! les médias semblent comprendre pour une fois nos revendications . Il est temps de dégager Blanquer en montrant notre mécontentement ...Voire notre dégoût ?
avatar
chmarmottine
Monarque

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par chmarmottine Ven 7 Jan - 22:31
Marie-Estelle Pech a un avis sur la grève du 13 ... elle propose que l'on fasse la grève du protocole sanitaire ...

Spoiler:

Clecle78
Clecle78
Grand Maître

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Clecle78 Ven 7 Jan - 22:33
2003 c'était énorme. Nous avons fait une grève longue et manif sur manif. Le collège était quasiment à l'arrêt. Très belle solidarité entre collègues Nous avons été trahis par la CFDT à l'époque et plus dure fut la chute.
avatar
angelxxx
Neoprof expérimenté

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par angelxxx Ven 7 Jan - 22:35
folevaluna a écrit:Je vais faire la grève jeudi alors que je ne la fais plus depuis celle contre la réforme du lycée . J'espère qu'elle sera suivie ! les médias semblent comprendre pour une fois nos revendications . Il est temps de dégager Blanquer en montrant notre mécontentement ...Voire notre dégoût ?

Un récap de ce qu'ils ont compris, les médias ? Razz
Parce que quand je vois le tweet sur le protocole, j'ai peur de ce qu'ils ont compris. Si la seule revendication qui en ressort, c'est le protocole et le covid, bravo, c'est perdu.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Vieux_Mongol
Vieux_Mongol
Niveau 5

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Vieux_Mongol Ven 7 Jan - 22:38
Clecle78 a écrit:2003 c'était énorme. Nous avons fait une grève longue et manif sur manif. Le collège était quasiment à l'arrêt. Très belle solidarité entre collègues Nous avons été trahis par la CFDT à l'époque et plus dure fut la chute.
Un petit bémol. 2003 c'était énorme mais hélas pas partout.
Guermantes729
Guermantes729
Neoprof expérimenté

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Guermantes729 Ven 7 Jan - 22:48
Clecle78 a écrit:2003 c'était énorme. Nous avons fait une grève longue et manif sur manif. Le collège était quasiment à l'arrêt. Très belle solidarité entre collègues Nous avons été trahis par la CFDT à l'époque et plus dure fut la chute.

Les cheminots aussi nous l'ont bien faite à l'envers. Une fois que eux ont obtenu gain de cause ils ont repris le travail en nous souhaitant bonne chance :/ je n'oublierai jamais cette réunion.

2 mois de salaire pleins, perdus pour rien puisque dès que le bac a pointé le bout de son nez les collègues ont repris pour le biendeseleves.

Cela a été ma dernière grève. Dindon comme ça plus jamais.
Leclochard
Leclochard
Empereur

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Leclochard Ven 7 Jan - 22:51
Euphémia a écrit:
angelxxx a écrit:Tu ne dois pas trop trainer sur d'autres réseaux sociaux où il y a d'autres catégories sociales. Je traîne sur Reddit, où demeure une belle communauté pro Macron, et ils n'en ont rien à faire de la com, ils savent que c'est de la com, et le covid, ils s'en tappent plus ou moins. Ils sont d'ailleurs content que Macron emmerde les antivax, et même des gens de droite modérée sont contents de se rapprocher de lui et de s'éloigner de Pécresse.

Par contre, ces gens là n'ont aucune envie de devoir garder les mômes à la maison, et ils trouveraient pour la plupart logique qu'on soit mieux payés. (Oui, car eux le sont, y'a pas mal d'informaticiens qui gagnent >70k€/an, avec notre niveau d'étude ou moins). Donc une grève longue, ou annoncée comme telle, ça ferait qu'ils se rangent de notre côté.


Annoncer une grève d'un jour par contre, non. D'ailleurs on passe pour des chiants, parce qu'on a pas les couilles d'assumer une vraie grève, et que les jours perles, même eux savent que ça ne sert à rien, et qu'il y en aura encore plusieurs.



Et si il n'y a pas d'exemple dans l'EN, c'est justement parce que les syndicats mais aussi les enseignants ont cette drôle d'habitude d'annoncer des grèves de un jour. Mais qui ça prendre ça au sérieux ? Le gouvernement devait le savoir un peu avant nous, puisque les syndicats discutent tout de même avec avant de proposer la grève, et Macron balance dans le même timing, qu'il veut nous payer au mérite. Si ce n'est pas clair qu'il en a déjà rien à faire, je ne sais pas.


Bon, au moins on aura une tribune dans le JDD bientôt, pour répondre à celle de Blanquer, ce sera déjà mieux que cette grève ...
Il y a eu celle de 2003, contre la décentralisation, qui a duré plusieurs mois et à la suite de laquelle nous sommes nombreux à nous être retrouvés durablement sur la paille (un an, pour moi). Et cela a été vain.
Je pense que nous ne serons jamais augmentés car si nous avions un niveau de vie plus élevé, nous serions davantage capables d'exercer une réelle pression par la grève sans y laisser notre peau.

C'était pas plutôt une grève contre la réforme des retraites ? J'ai le souvenir de collègues en grève durant de nombreuses semaines.

Je crains que tu n'aies raison: nous ne serons jamais augmentés significativement. A la marge, quelques dizaines d'euros mais jamais assez pour relever la tête et être fier. Cette grève, je m'en méfie: si c'est pour dire qu'on n'est pas contents de Blanquer. Ok. Mais foutre 80 ou 100 euros en l'air pour dire ça, je m'interroge.
Concernant l'argent, je suis persuadé que, de toute façon, les collègues ne cherchent pas cela en priorité. Quand je lis encore sur le tract au-dessus qu'il faut recruter, je bondis. Les leçons n'ont pas été retenues. Il y a bien sur ce forum quelques personnalités qui disent à haute voix que l'urgence, la revendication prioritaire c'est de nous augmenter massivement; dans la vraie vie, étrangement, je n'en croise pas. Où sont-ils les Bouboule, les Angelxxx ? Il y a deux ans encore, une collègue débutante me disait: "en quoi une augmentation résoudrait les problèmes de l'éducation nationale ?". Voilà où nous en sommes, entourés de frères et de soeurs pénitents.


Dernière édition par Leclochard le Ven 7 Jan - 22:57, édité 1 fois (Raison : orthographe)

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Cath
Enchanteur

[SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ? - Page 13 Empty Re: [SONDAGE] Et si l'on faisait grève la semaine de la rentrée ?

par Cath Ven 7 Jan - 22:53
Je préférais que ce ne soit que pour les salaires. 
Mais bon.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum