Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mafalda16
Modérateur

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par mafalda16 Lun 10 Jan 2022 - 9:07
Lord Steven a écrit:A vous lire tous j'ai l'impression de n'avoir fréquenté que des établissements satellites où la norme était de parler de la salle de M. X ou Mme Y!!! Ce qui se fait surtout entre nous d'ailleurs, nous parlons toujours des salles en ces termes. Et j'ose espérer que la nouvelle direction ne changera rien à cette organisation car ce serait un tollé. Désolé pour moi avoir "sa" salle est la norme, déjà que cela m'agace quand je vois débarquer un khôlleur à la fin de mes cours, et je ne vois pas en quoi il serait honteux de revendiquer un espace de travail agréable où l'on se sent chez soi. Eh oui, les levés viennent "chez moi" je suis le chef - je ne vais pas "chez eux". Et si d'aventure on se permettait de changer ma disposition sans remettre en place cela ne me plairait pas. Évidemment sans agonir d'injures le ou la collègue. Mais franchement de là à lire que le comportement de cette collègue d'allemand était ignoble, je trouve va hallucinant, je comprends tout à fait son agacement (mais si insultes il y a eu, ce qui me semble quand même extrême, c'est autre chose).

Et ben écoute cette année (TZR depuis 7 ans) je suis la seule du collège à ne pas avoir SA salle. Et franchement je ne me plains pas vraiment car j’ai des salles à la journée donc bon c’est déjà presque de l’ultra confort pour le TZR de service. Mais si je devais entrer sur la pointe des pieds pour ne pas froisser celui qui se considère propriétaire de la salle ça me soûlerait assez vite. TZR c’est déjà pénible, alors quand on y ajoute tous les petits désagréments supplémentaires du quotidien liés à l’attitude de certains collègues hautains ça peut sérieusement devenir très très pénible !
Prezbo
Prezbo
Esprit éclairé

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Prezbo Lun 10 Jan 2022 - 11:05
roxanne a écrit:Cette conversation qui en est déjà à 4 pages rejoint les dizaines d'autres déjà écrites à ce sujet sans compter les "je râle" ou "j'hallucine" qui racontent les mésaventures liées  à l'attribution des salles. C'est un vrai sujet où la vérité de chacun se défend.

Les forces qui s’affrontent dans la tragédie sont également légitimes, également armées en raison.  (Albert Camus, 1955.)

(Je plaisante : en fait, je ne pense pas que toutes les forces soient ici également légitimes.)
avatar
FZ
Niveau 7

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par FZ Lun 10 Jan 2022 - 11:39
percehaie a écrit:Ne laisse pas les choses en l'état. Cette collègue n'a pas à changer la disposition d'une salle que six autres collègues partagent. Il est logique qu'à son tour elle change la disposition de sa salle quand elle arrive, peut-être que l'envie lui passera.
Quant à ses propos indignes en salle des professeurs, ne laisse rien passer : c'est du harcèlement et c'est grave.

il est probable aussi que cette personne vive comme un harcèlement de voir l’aménagement quelle souhaite pour "sa" salle modifié chaque mercredi, alors qu'elle a demandé expressément que cela ne le soit pas.
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Aurevilly Lun 10 Jan 2022 - 11:47
FZ a écrit:
percehaie a écrit:Ne laisse pas les choses en l'état. Cette collègue n'a pas à changer la disposition d'une salle que six autres collègues partagent. Il est logique qu'à son tour elle change la disposition de sa salle quand elle arrive, peut-être que l'envie lui passera.
Quant à ses propos indignes en salle des professeurs, ne laisse rien passer : c'est du harcèlement et c'est grave.

il est probable aussi que cette personne vive comme un harcèlement de voir l’aménagement quelle souhaite pour "sa" salle modifié chaque mercredi, alors qu'elle a demandé expressément que cela ne le soit pas.
Voilà ! Pourquoi ne pas en discuter avec courtoisie pour faire tomber la pression. Les situations avérées de "harcèlement" ou même seulement de tension sont suffisamment nombreuses dans notre métier pour que nous ne fassions pas l'effort (c'en est un) de désamorcer ce qui peut l'être.
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Poupoutch Lun 10 Jan 2022 - 12:39
mafalda16 a écrit:
Lord Steven a écrit:A vous lire tous j'ai l'impression de n'avoir fréquenté que des établissements satellites où la norme était de parler de la salle de M. X ou Mme Y!!! Ce qui se fait surtout entre nous d'ailleurs, nous parlons toujours des salles en ces termes. Et j'ose espérer que la nouvelle direction ne changera rien à cette organisation car ce serait un tollé. Désolé pour moi avoir "sa" salle est la norme, déjà que cela m'agace quand je vois débarquer un khôlleur à la fin de mes cours, et je ne vois pas en quoi il serait honteux de revendiquer un espace de travail agréable où l'on se sent chez soi. Eh oui, les levés viennent "chez moi" je suis le chef - je ne vais pas "chez eux". Et si d'aventure on se permettait de changer ma disposition sans remettre en place cela ne me plairait pas. Évidemment sans agonir d'injures le ou la collègue. Mais franchement de là à lire que le comportement de cette collègue d'allemand était ignoble, je trouve va hallucinant, je comprends tout à fait son agacement (mais si insultes il y a eu, ce qui me semble quand même extrême, c'est autre chose).

Et ben écoute cette année (TZR depuis 7 ans) je suis la seule du collège à ne pas avoir SA salle. Et franchement je ne me plains pas vraiment car j’ai des salles à la journée donc bon c’est déjà presque de l’ultra confort pour le TZR de service. Mais si je devais entrer sur la pointe des pieds pour ne pas froisser celui qui se considère propriétaire de la salle ça me soûlerait assez vite. TZR c’est déjà pénible, alors quand on y ajoute tous les petits désagréments supplémentaires du quotidien liés à l’attitude de certains collègues hautains ça peut sérieusement devenir très très pénible !
Et même sans être TZR, hein. Ça fait 3 ans que je suis en poste fixe dans mon lycée et 3 ans que je joue au père Fouras tous les jours avec mes 18 clés dans lesquelles je ne trouve jamais du premier coup la bonne. Alors je peux te dire que quand un collègue la ramène avec "sa" salle, je réponds plutôt vertement. Chez nous, seuls quelques collègues ont "leur" salle ; et parmi ceux-là, il n'y en a que deux ou trois qui la considèrent comme leur propriété privée. En général, avec moi, ils n'essaient même plus : il y a des façons très courtoises de leur faire remarquer que certains n'ont pas la chance d'avoir des conditions de travail aussi confortables que les leurs.

Aurevilly a écrit:
FZ a écrit:
percehaie a écrit:Ne laisse pas les choses en l'état. Cette collègue n'a pas à changer la disposition d'une salle que six autres collègues partagent. Il est logique qu'à son tour elle change la disposition de sa salle quand elle arrive, peut-être que l'envie lui passera.
Quant à ses propos indignes en salle des professeurs, ne laisse rien passer : c'est du harcèlement et c'est grave.

il est probable aussi que cette personne vive comme un harcèlement de voir l’aménagement quelle souhaite pour "sa" salle modifié chaque mercredi, alors qu'elle a demandé expressément que cela ne le soit pas.
Voilà ! Pourquoi ne pas en discuter avec courtoisie pour faire tomber la pression. Les situations avérées de "harcèlement" ou même seulement de tension sont suffisamment nombreuses dans notre métier pour que nous ne fassions pas l'effort (c'en est un) de désamorcer ce qui peut l'être.
Oui, alors il me semble quand même que le problème, ici, c'est précisément que l'initiateur du topic a été agressé par la collègue. Dans ce cas, trouver une solution amiable me semble difficile, et je conçois qu'il n'en ait pas non plus spécialement envie.

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"L'intelligence est une maladie qui peut se transmettre très facilement mais dont on peut guérir très rapidement et sans aucune séquelle"
Malaga
Malaga
Modérateur

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Malaga Lun 10 Jan 2022 - 14:14
Aurevilly a écrit:
FZ a écrit:
percehaie a écrit:Ne laisse pas les choses en l'état. Cette collègue n'a pas à changer la disposition d'une salle que six autres collègues partagent. Il est logique qu'à son tour elle change la disposition de sa salle quand elle arrive, peut-être que l'envie lui passera.
Quant à ses propos indignes en salle des professeurs, ne laisse rien passer : c'est du harcèlement et c'est grave.

il est probable aussi que cette personne vive comme un harcèlement de voir l’aménagement quelle souhaite pour "sa" salle modifié chaque mercredi, alors qu'elle a demandé expressément que cela ne le soit pas.
Voilà ! Pourquoi ne pas en discuter avec courtoisie pour faire tomber la pression. Les situations avérées de "harcèlement" ou même seulement de tension sont suffisamment nombreuses dans notre métier pour que nous ne fassions pas l'effort (c'en est un) de désamorcer ce qui peut l'être.

Ici, ce n'est pas le collègue qui a écrit sur le forum qui agresse, c'est l'autre collègue. Je ne vois pas pourquoi il devrait donc faire profil bas.

Personne n'est propriétaire de sa salle donc c'est à chacun de faire des efforts quand elle est partagée. Cela me parait totalement évident.

_________________
Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Banana244   Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Banana244     Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Elaïna Lun 10 Jan 2022 - 14:22
Aurevilly a écrit:
FZ a écrit:
il est probable aussi que cette personne vive comme un harcèlement de voir l’aménagement quelle souhaite pour "sa" salle modifié chaque mercredi, alors qu'elle a demandé expressément que cela ne le soit pas.
Voilà ! Pourquoi ne pas en discuter avec courtoisie pour faire tomber la pression. Les situations avérées de "harcèlement" ou même seulement de tension sont suffisamment nombreuses dans notre métier pour que nous ne fassions pas l'effort (c'en est un) de désamorcer ce qui peut l'être.

Eh bien c'set mignon dit comme ça, mais moi si un collègue commence à me hurler dessus parce que c'est "sa" salle et menace de me frapper, je considère que je n'ai rien à "désamorcer", par contre je vais lui montrer les dents oui.
ça va bien deux minutes d'être le bon couillon de service.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
avatar
FZ
Niveau 7

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par FZ Lun 10 Jan 2022 - 14:35
Je voulais simplement dire que chacun des deux protagonistes se sent dans son bon droit, et peut se sentir agressé par l'autre ... et contre les ressentis on ne peut pas agir rationnellement, mais le plus souvent avec virulence. On peut prendre fait et cause pour l'une ou l'autre des personnes, mais les choses sont certainement plus complexes et moins factuelles.
gregforever
gregforever
Expert spécialisé

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par gregforever Lun 10 Jan 2022 - 14:42
Ici pas de souci: on change de salle à chaque heure (ou 2h si on est très chanceux) alors les salles ne sont à personne (et vu le nombre de classe etc même plus réservées à certaines matières (sauf physique/svt) y compris salles précédemment de "langues") donc personne ne touche à rien, le temps que l'autre sorte d'allumer l'ordi etc on perd un temps pas possible alors bouger les tables...
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Aurevilly Lun 10 Jan 2022 - 15:06
Il me semble que, au-delà du problème de salle, le mail de Clayd34 reflète aussi la difficile position dans un établissement des TZR (ou "contractuels") et la complexité de leurs rapports avec les "titulaires". D'autre part, nous savons tous que dans un établissement où tout n'est pas simple (REP), il y a des comportements à prohiber (remarques devant les élèves) ou seulement éviter (créer une source de désordre en passant quelques minutes à changer les tables au début d'un cours).
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Elaïna Lun 10 Jan 2022 - 15:12
FZ a écrit:Je voulais simplement dire que chacun des deux protagonistes se sent dans son bon droit, et peut se sentir agressé par l'autre ... et contre les ressentis on ne peut pas agir rationnellement, mais le plus souvent avec virulence. On peut prendre fait et cause pour l'une ou l'autre des personnes, mais les choses sont certainement plus complexes et moins factuelles.
Eh ben écoute perso je trouve qu'il y a une marge entre avoir "sa"salle dérangée et menacer quelqu'un de le frapper mais bon.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Lowpow29 Lun 10 Jan 2022 - 17:42
Un retour d'expérience l'année où j'étais TZR : j'étais T1 et faisais cours sans tables, tandis que la titulaire, beaucoup plus âgée, faisait encore cours avec tables - alors qu'à l'époque on était obligés en tant que stagiaire de démarrer sans tables, je ne connais personne qui fait cours avec tables. Bref.

Et bien je rangeais toutes les tables en arrivant le mardi midi et mes élèves de la dernière heure du mercredi matin, par chance des 3èmes, m'aidaient la plupart du temps à les remettre. J'avais un bonus d'être la jeune, la nouvelle, et les élèves savaient que l'autre prof, avec qui j'avais par ailleurs sympathisé et qui était très gentille, utilisait les tables.

Donc voilà, moi ça m'a paru normal de faire tout le boulot moi-même, alors que c'était plutôt elle qui était "en tort" d'avoir encore des tables dans sa classe... À chacun de juger mais c'est plus dur quand il n'y a pas eu de communication en amont et j'imagine que j'aurais été énervée s'il n'y avait pas eu de tables à la base et qu'elles étaient apparues mi-décembre... Mais je conseillerais d'essayer de discuter calmement sinon c'est quand même plus d'ennuis qu'autre chose, tout ça pour des tables...

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 2289946511
Illiane
Illiane
Neoprof expérimenté

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Illiane Lun 10 Jan 2022 - 17:52
Je suis peut-être fatiguée, mais "faire cours sans tables" ? Mais sur quoi les élèves écrivent-ils donc heu ?
eliam
eliam
Expert

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par eliam Lun 10 Jan 2022 - 17:58
Lowpow enseigne la musique. C'est un peu plus facile de se passer de tables.
Illiane
Illiane
Neoprof expérimenté

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Illiane Lun 10 Jan 2022 - 18:19
Ah ok idee ! J'avoue que pour moi "matière grise" cela faisait plus prof de SVT Razz ! Merci en tout cas de ta réponse @eliam.
avatar
FZ
Niveau 7

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par FZ Lun 10 Jan 2022 - 18:30
Elaïna a écrit:
FZ a écrit:Je voulais simplement dire que chacun des deux protagonistes se sent dans son bon droit, et peut se sentir agressé par l'autre ... et contre les ressentis on ne peut pas agir rationnellement, mais le plus souvent avec virulence. On peut prendre fait et cause pour l'une ou l'autre des personnes, mais les choses sont certainement plus complexes et moins factuelles.
Eh ben écoute perso je trouve qu'il y a une marge entre avoir "sa"salle dérangée et menacer quelqu'un de le frapper mais bon.


La menace n'est pas directement exprimée, il s'agit d'une bribe de conversation chopée au vol ...et pour certains c'est aussi une manière ( certes inappropriée) de parler plus que réellement une menace. D'où mon idée aussi que l'exaspération est vraiment partagée, chacun se sentant atteint personnellement, là où il n'y a peut-être pas lieu, ce ne sont que des tables et chaises.
Ha@_x
Ha@_x
Expert

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Ha@_x Lun 10 Jan 2022 - 18:47
FZ a écrit:La menace n'est pas directement exprimée, il s'agit d'une bribe de conversation chopée au vol ...et pour certains c'est aussi une manière ( certes inappropriée) de parler plus que réellement une menace. D'où mon idée aussi que l'exaspération est vraiment partagée, chacun se sentant atteint personnellement, là où il n'y a peut-être pas lieu, ce ne sont que des tables et chaises.

Mardi 10h, devant la cafetière, en salle des profs.... Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 248604097

Non ! Ce sont mes tables et mes chaises ! Nanmaisho ! Tu te rends compte ? Ce minable bmp, ose déranger ma disposition, dans ma salle ! Il a même utilisé mes feutres, tu sais les supers rechargeables ? Et quand il a effacé, il a laissé des traces de rouge et de noir sur le tableau, on ne leur a même pas appris à effacer à l'IUFM ? La prochaine fois ce sera quoi ? Il serait capable d'oublier une trousse ou une clé usb tiens...Non mais il m'a mit ma salle en autobus, tiens je suis sûr qu'il ne sait même pas gérer une classe ce minus ! J'ai trop envie de le frapper ! Je vais voir la chef, je ne veux plus de TZR de merdre dans ma salle ! Enfin, il y a des limites à ne pas franchir !

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
avatar
FZ
Niveau 7

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par FZ Lun 10 Jan 2022 - 18:51
Ha@_x a écrit:
FZ a écrit:La menace n'est pas directement exprimée, il s'agit d'une bribe de conversation chopée au vol ...et pour certains c'est aussi une manière ( certes inappropriée) de parler plus que réellement une menace. D'où mon idée aussi que l'exaspération est vraiment partagée, chacun se sentant atteint personnellement, là où il n'y a peut-être pas lieu, ce ne sont que des tables et chaises.

Mardi 10h, devant la cafetière, en salle des profs.... Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 248604097

Non ! Ce sont mes tables et mes chaises ! Nanmaisho ! Tu te rends compte ? Ce minable bmp, ose déranger ma disposition, dans ma salle ! Il a même utilisé mes feutres, tu sais les supers rechargeables ? Et quand il a effacé, il a laissé des traces de rouge et de noir sur le tableau, on ne leur a même pas appris à effacer à l'IUFM ? La prochaine fois ce sera quoi ? Il serait capable d'oublier une trousse ou une clé usb tiens...Non mais il m'a mit ma salle en autobus, tiens je suis sûr qu'il ne sait même pas gérer une classe ce minus ! J'ai trop envie de le frapper ! Je vais voir la chef, je ne veux plus de TZR de merdre dans ma salle ! Enfin, il y a des limites à ne pas franchir !


😂😂😂
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 9

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Cassandrine Lun 10 Jan 2022 - 18:52
Dans mon établissement, tout le monde a sa salle sauf les stagiaires (mais ils ont la même salle par demi-journée). Du coup, on parle tous de "nos" salles. Cette année, une stagiaire vient dans ma salle : je lui ai proposé de la place dans le labo et dans les tiroirs du bureau (refus de sa part).
 Toutes les semaines, je retrouve ma salle dans un état pitoyable : tables dans tous les sens , chaises parfois dans le couloir et dégradations diverses (affiche personnelle déchirée, tables taguées... ) et la liste est très longue. J'ai tenté une approche douce en lui faisant remarquer l'état de la salle. Elle m'a répondu que c'était les élèves responsables des dégâts que elle n'allait pas leur dire de ranger ("ce n'est pas mon rôle"). Elle ne veut rien entendre. Son tuteur lui a fait la remarque aussi (sans que nous nous soyons concertés). Elle s'en moque complètement. 
Que faire ? Rien. J'arrive 30 minutes avant et je répare le plus possible les dégâts avant l'arrivée de mes élèves (pas envie que mes élèves ne soient inspirés par le bordel et aient l'idée de faire pareil).
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Lowpow29 Lun 10 Jan 2022 - 18:56
Illiane a écrit:Ah ok idee ! J'avoue que pour moi "matière grise" cela faisait plus prof de SVT Razz ! Merci en tout cas de ta réponse @eliam.

Oui c'était pour des cours de musique, désolée, pas précisé ! Avant, j'avais mis "matière sonore" Wink

Dans tous les cas, c'était pour dire que j'avais aussi la disposition "traditionnelle" qui était censée être imposée partout mais la titulaire du collège où j'avais une partie de mon service de TZR était une des dernières résistantes et donc c'est moi qui rangeais et remettais les tables et chaises à chaque fois ! Sans que ça n'ait créé aucune animosité entre nous mais parce qu'on avait bien eu le temps d'en parler et de faire connaissance.


Dernière édition par Lowpow29 le Lun 10 Jan 2022 - 19:40, édité 1 fois

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 2289946511
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Aurevilly Lun 10 Jan 2022 - 19:23
Merci, Lowpow29, pour ce témoignage rassurant sur la nature humaine. Je continue de penser, qu'au delà des "problèmes de tables", il y a des problèmes de dialogue tout simplement, et des gens qui se complaisent dans des rapports de force destructeurs et inutiles.
avatar
Malavita
Habitué du forum

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Malavita Lun 10 Jan 2022 - 19:23
Cassandrine a écrit:Dans mon établissement, tout le monde a sa salle sauf les stagiaires (mais ils ont la même salle par demi-journée). Du coup, on parle tous de "nos" salles. Cette année, une stagiaire vient dans ma salle : je lui ai proposé de la place dans le labo et dans les tiroirs du bureau (refus de sa part).
 Toutes les semaines, je retrouve ma salle dans un état pitoyable : tables dans tous les sens , chaises parfois dans le couloir et dégradations diverses (affiche personnelle déchirée, tables taguées... ) et la liste est très longue. J'ai tenté une approche douce en lui faisant remarquer l'état de la salle. Elle m'a répondu que c'était les élèves responsables des dégâts que elle n'allait pas leur dire de ranger ("ce n'est pas mon rôle"). Elle ne veut rien entendre. Son tuteur lui a fait la remarque aussi (sans que nous nous soyons concertés). Elle s'en moque complètement. 
Que faire ? Rien. J'arrive 30 minutes avant et je répare le plus possible les dégâts avant l'arrivée de mes élèves (pas envie que mes élèves ne soient inspirés par le bordel et aient l'idée de faire pareil).

Lui faire comprendre que cela peut mettre en danger sa titularisation ? Là c'est un problème de gestion de classe... et si son tuteur s'en ait aperçu aussi... Par ailleurs, si elle ne veut rien entendre, cela signifie qu'elle n'est pas capable de prendre en compte les remarques et conseils et de ne se remettre en question... Bref, c'est dangereux pour elle...
Proflambdada
Proflambdada
Niveau 5

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Proflambdada Lun 10 Jan 2022 - 20:42
Le moins qu'on puisse dire est que ce fil fait réagir !.. Et on y voit surtout (ceci explique cela probablement) une forte disparité dans la "distribution" des salles en fonction des établissements.
Chez nous, pas suffisamment de salles pour que les élèves aient la leur et aucun prof n'a sa salle (sauf bien sûr, svt, techno, physique chimie, art plastique et musique)... Bref, on se balade, tous, toutes les 50 minutes (en plus!), souvent d'un bâtiment à l'autre.. Quand je suis une matinée dans une même salle, c'est Noël ! Et ça doit arriver tous les 3 ans... Pour revenir, au sujet de départ, la réaction de la collège est effectivement agressive et elle défend l'idée de "sa salle", or non, elle ne la loue pas... Personnellement, un entretien avec "le chef" (ou PA chez vous) me semble légitime, sans grande revendication mais histoire de recadrer les choses. Et de remettre chacun à sa place.
verdurin
verdurin
Habitué du forum

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par verdurin Lun 10 Jan 2022 - 21:30
En lisant ce fil je me dis que je n'ai vraiment pas eu de chance.
En trente-huit ans d'enseignement ( pas TZR ) je n'ai jamais eu de salle fixe.
Et je n'ai vu qu'un établissement où une collègue de math avait « sa salle ». Mais c'était une sur six.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Hocam
Hocam
Expert

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Hocam Lun 10 Jan 2022 - 23:34
Sujet hautement inflammable et devenu une tarte à la crème de ce forum, en effet. On est dans le domaine de la coutume, de la tradition, de l'état de fait dans bien des établissements, il est parfois bien complexe de se positionner.

J'ai la chance d'officier dans la même salle depuis plusieurs années maintenant (j'ai horreur de l'expression «avoir sa salle»), mais comme beaucoup d'autres l'ont dit, il ne me viendrait pas à l'idée de me l'approprier de manière aussi abjecte que la collègue d'allemand de Clayd34. La disposition des tables doit faire l'objet de concertations courtoises entre adultes responsables, et ce n'est en aucun cas à l'occupant principal d'exiger que les tables soient «remises en place» dans la disposition que lui ou elle a décrété, a fortiori s'il s'agit d'une disposition différente des autres salles. (S'il y a atteinte au matériel présent dans la salle, en revanche, c'est une autre histoire, j'ai connu à de multiples reprises ces derniers mois, mais il ne s'agit pas de cela ici).

Les réactions de la professeur d'allemand sont une honte absolue. Quand même, quand on lit cela :

Clayd34 a écrit:
Suite à cela, elle m'a agressé devant des élèves, en hurlant que c'était "SA" salle

Elle a fini par me dire "Ça ne me prend que deux minutes le jeudi donc tu peux le refaire le mercredi avant de partir".... Ce à quoi j'ai répondu "Si ça te prend deux minutes, tu peux le faire alors !" Elle m'a répondu agressivement "bien sûr que non, ça m'agace de le faire !!"

Et hier pour couronner le tout je l'entends en salle des profs "je suis arrivé ce matin, il se fout de ma gueule j'ai envie de le frapper !" Etc etc..
Chaque jour elle m'envoie mes élèves me dire que je n'ai pas le droit, qu'elle est en colère...

on est en droit de se demander s'il ne s'agit pas d'un lourd cas pathologique. C'est du très haut niveau de crétinerie et d'égoïsme, et faire intervenir les élèves dans tout cela (envoyer des élèves à un collègue ???) est absolument impardonnable et proche de la faute professionnelle. Écœurant notamment pour les TZR et contractuels sans salle fixe...

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Lord Steven
Lord Steven
Neoprof expérimenté

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Lord Steven Mar 11 Jan 2022 - 6:48
FZ a écrit:Je voulais simplement dire que chacun des deux protagonistes se sent dans son bon droit, et peut se sentir agressé par l'autre ... et contre les ressentis on ne peut pas agir rationnellement, mais le plus souvent avec virulence. On peut prendre fait et cause pour l'une ou l'autre des personnes, mais les choses sont certainement plus complexes et moins factuelles.

Entièrement d'accord avec vous. La même anecdote relatée par la collègue d'allemand serait très différente, et éviterait les qualificatifs l'ignoble, abject, et autres hyperboles effrayantes.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Disposition d'une salle et harcèlement - Page 5 929169480
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum