Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lord Steven
Érudit

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Lord Steven Mar 11 Jan - 5:48
FZ a écrit:Je voulais simplement dire que chacun des deux protagonistes se sent dans son bon droit, et peut se sentir agressé par l'autre ... et contre les ressentis on ne peut pas agir rationnellement, mais le plus souvent avec virulence. On peut prendre fait et cause pour l'une ou l'autre des personnes, mais les choses sont certainement plus complexes et moins factuelles.

Entièrement d'accord avec vous. La même anecdote relatée par la collègue d'allemand serait très différente, et éviterait les qualificatifs l'ignoble, abject, et autres hyperboles effrayantes.
Une passante
Une passante
Expert spécialisé

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Une passante Mar 11 Jan - 7:16
J'ai vu défiler de nombreux adjoints, mais un seul (ancien professeur d'HG en collège, cela a dû aider) a eu l'idée géniale d'attribuer la même salle par demi-journée aux enseignants. Certains ont "leur" salle, mais quand ce n'est pas le cas, les déplacements sont limités et cela améliore considérablement le confort d'enseignement.
Je n'avais jamais envisagé cette possibilité, mais assurément, lorsqu'un nouvel adjoint arrivera nous ferons la même demande !


Dernière édition par Une passante le Mar 11 Jan - 14:53, édité 1 fois
Cléopatra2
Cléopatra2
Guide spirituel

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Cléopatra2 Mar 11 Jan - 14:07
Chez nous c'est le cas. Cela fait 2 ans que je suis par hasard dans la même salle car je crois que le proviseur a rentré la stabilisation comme critère. Lorsqu'on bouge, c'est par demi-journée généralement, ou alors au moins entre 2 récréations (très rare).
Quand j'étais coordo, je regardais en début d'année les salles de tout le monde et j'améliorais les choses (un collègue d'anglais se fout d'être à l'étage de l'HG ou des maths), en faisant des chaises musicales.
Mais bon, 10 ou 11 profs pour 6 salles disciplinaires, ça ne rentre pas Wink . Généralement on reste dans nos couloirs. Comme en HG on a un labo avec des armoires, je ne prenais avec moi que les affaires pour le ou les cours où je bougeais. Là je laisse tout dans la salle, mais il y a de la place pour les autres collègues, et surtout je ne laisse rien sur le bureau.
Lorsque j'étais au collègue j'avais ma salle, dans laquelle personne d'autre n'allait, et à la fin on avait l'ordi et internet, je laissais tout là et je faisais des horaires de bureau. C'était super.
Provence
Provence
Bon génie

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Provence Mar 11 Jan - 18:02
Lord Steven a écrit:
FZ a écrit:Je voulais simplement dire que chacun des deux protagonistes se sent dans son bon droit, et peut se sentir agressé par l'autre ... et contre les ressentis on ne peut pas agir rationnellement, mais le plus souvent avec virulence. On peut prendre fait et cause pour l'une ou l'autre des personnes, mais les choses sont certainement plus complexes et moins factuelles.

Entièrement d'accord avec vous. La même anecdote relatée par la collègue d'allemand serait très différente, et éviterait les qualificatifs l'ignoble, abject, et autres hyperboles effrayantes.

Oui, elle saurait trouver le mot juste pour légitimer son égoïsme.
Clayd34
Clayd34
Niveau 5

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Clayd34 Mar 15 Fév - 19:06
Bonsoir à tous !

Tout d'abord merci pour vos réponses et messages de soutien.

Je reviens pour donner des nouvelles et vous faire part de ma "victoire".

En effet, après être aller voir le principal adjoint (qui m'a tout de suite soutenu), il lui a parlé, elle est revenue me voir furieuse, mais paradoxalement a dit au principal adjoint qu'elle avait été très agressive envers moi tandis que je suis resté courtois et calme (un point pour moi). Il m'a simplement dit qu'elle ne "pouvait" pas le faire car des problèmes de dos, je lui ai donc simplement rappelé que son seul argument était "Je le fais faire par les élèves ça me prend 2 minutes, mais je veux pas le faire c'est agaçant c'est ma salle" (donc je ne m'avance pas, mais je n'y crois pas trop...) et je lui ai donc proposé ce que vous m'aviez dit : le faire le soir pour moi et donc moi le soir pour elle.

Je n'ai plus eu de nouvelle, je mets la salle le matin, elle aussi, et le principal adjoint m'a dernièrement demandé si tout allait bien.

Comme quoi : il ne faut jamais rien lâcher. Elle ne m'adresse plus la parole, mais pour quelqu'un qui m'a dit après avoir vu le principal "Tu vas voir il va te changer de salle", eh bien, je suis content.
avatar
Cath
Enchanteur

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Cath Mar 15 Fév - 21:49
Bien !
Mélusine2
Mélusine2
Niveau 10

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Mélusine2 Mar 15 Fév - 22:27
Que d'énergie pour si peu de choses ! Mais au moins c'est fait, et tu seras plus tranquille.
Lagomorphe
Lagomorphe
Fidèle du forum

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Lagomorphe Mer 16 Fév - 15:51
Clayd34 a écrit:Bonsoir à tous !

Tout d'abord merci pour vos réponses et messages de soutien.

Je reviens pour donner des nouvelles et vous faire part de ma "victoire".

En effet, après être aller voir le principal adjoint (qui m'a tout de suite soutenu), il lui a parlé, elle est revenue me voir furieuse, mais paradoxalement a dit au principal adjoint qu'elle avait été très agressive envers moi tandis que je suis resté courtois et calme (un point pour moi). Il m'a simplement dit qu'elle ne "pouvait" pas le faire car des problèmes de dos, je lui ai donc simplement rappelé que son seul argument était "Je le fais faire par les élèves ça me prend 2 minutes, mais je veux pas le faire c'est agaçant c'est ma salle" (donc je ne m'avance pas, mais je n'y crois pas trop...) et je lui ai donc proposé ce que vous m'aviez dit : le faire le soir pour moi et donc moi le soir pour elle.

Je n'ai plus eu de nouvelle, je mets la salle le matin, elle aussi, et le principal adjoint m'a dernièrement demandé si tout allait bien.

Comme quoi : il ne faut jamais rien lâcher. Elle ne m'adresse plus la parole, mais pour quelqu'un qui m'a dit après avoir vu le principal "Tu vas voir il va te changer de salle", eh bien, je suis content.

C'est une chance que le principal adjoint possède un cerveau qui fonctionne.
Merci à toi d'avoir donné des nouvelles de cet épisode crispant, désormais réglé.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum