Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lord Steven
Neoprof expérimenté

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Lord Steven Mar 11 Jan 2022 - 5:48
@FZ a écrit:Je voulais simplement dire que chacun des deux protagonistes se sent dans son bon droit, et peut se sentir agressé par l'autre ... et contre les ressentis on ne peut pas agir rationnellement, mais le plus souvent avec virulence. On peut prendre fait et cause pour l'une ou l'autre des personnes, mais les choses sont certainement plus complexes et moins factuelles.

Entièrement d'accord avec vous. La même anecdote relatée par la collègue d'allemand serait très différente, et éviterait les qualificatifs l'ignoble, abject, et autres hyperboles effrayantes.
Une passante
Une passante
Expert

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Une passante Mar 11 Jan 2022 - 7:16
J'ai vu défiler de nombreux adjoints, mais un seul (ancien professeur d'HG en collège, cela a dû aider) a eu l'idée géniale d'attribuer la même salle par demi-journée aux enseignants. Certains ont "leur" salle, mais quand ce n'est pas le cas, les déplacements sont limités et cela améliore considérablement le confort d'enseignement.
Je n'avais jamais envisagé cette possibilité, mais assurément, lorsqu'un nouvel adjoint arrivera nous ferons la même demande !


Dernière édition par Une passante le Mar 11 Jan 2022 - 14:53, édité 1 fois
Cléopatra2
Cléopatra2
Vénérable

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Cléopatra2 Mar 11 Jan 2022 - 14:07
Chez nous c'est le cas. Cela fait 2 ans que je suis par hasard dans la même salle car je crois que le proviseur a rentré la stabilisation comme critère. Lorsqu'on bouge, c'est par demi-journée généralement, ou alors au moins entre 2 récréations (très rare).
Quand j'étais coordo, je regardais en début d'année les salles de tout le monde et j'améliorais les choses (un collègue d'anglais se fout d'être à l'étage de l'HG ou des maths), en faisant des chaises musicales.
Mais bon, 10 ou 11 profs pour 6 salles disciplinaires, ça ne rentre pas Wink . Généralement on reste dans nos couloirs. Comme en HG on a un labo avec des armoires, je ne prenais avec moi que les affaires pour le ou les cours où je bougeais. Là je laisse tout dans la salle, mais il y a de la place pour les autres collègues, et surtout je ne laisse rien sur le bureau.
Lorsque j'étais au collègue j'avais ma salle, dans laquelle personne d'autre n'allait, et à la fin on avait l'ordi et internet, je laissais tout là et je faisais des horaires de bureau. C'était super.
Provence
Provence
Bon génie

Disposition d'une salle et harcèlement - Page 6 Empty Re: Disposition d'une salle et harcèlement

par Provence Mar 11 Jan 2022 - 18:02
@Lord Steven a écrit:
@FZ a écrit:Je voulais simplement dire que chacun des deux protagonistes se sent dans son bon droit, et peut se sentir agressé par l'autre ... et contre les ressentis on ne peut pas agir rationnellement, mais le plus souvent avec virulence. On peut prendre fait et cause pour l'une ou l'autre des personnes, mais les choses sont certainement plus complexes et moins factuelles.

Entièrement d'accord avec vous. La même anecdote relatée par la collègue d'allemand serait très différente, et éviterait les qualificatifs l'ignoble, abject, et autres hyperboles effrayantes.

Oui, elle saurait trouver le mot juste pour légitimer son égoïsme.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum