Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gauvain31
Empereur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par gauvain31 Mar 29 Mar 2022 - 22:03
Ha@_x a écrit:

Même si je suis d'accord, assez souvent avec les constats de @Lefteris, tu poses des questions essentielles @gauvain31.

Je pense comme toi qu'ils n'auront tout simplement pas les moyens humains d'appliquer leurs réformes néolibérales annoncées, nous sommes déjà sur le Titanic et il est 1h45 du matin...
J'ai déjà eu l'occasion de l'écrire quelque part sur le forum. Je suis, syndicalement des stagiaires, tous les ans. Cette année, 50% de l'effectif à déjà démissionné, au 29 mars.

Je n'avais jamais vu ça.

J'ai en partie nourri ma réflexion en partie sur tes témoignages qui sont précieux car de terrain ; et tu gères l'aide au stagiaire je crois depuis un certain temps qui te permet de voir cette évolution et donne du crédit à tes propos. J'ai vécu ma première démission d'un stagiaire de math en 2016 qui a préféré retourner à la fac pour y faire des mathématiques de l’ingénierie. Je lui ai dit que c'était une très bonne idée à son âge (22 ans). Mais je n'avais pas l'état général des stagiaires à l'échelle de la France ou à l'échelle d'une académie. Le gâchis humain est dramatique.

Ce qui me conforte aussi dans ce que je dis  ce sont les chiffres d’inscription et d’admission aux concours qui ne font plus le plein dans de nombreuses de disciplines. On est dans un contexte différent de France Télécom où il fallait à l'époque dégraisser (avec une baisse de qualité de service comme à la Poste). Je rejoins Halybel également : ce type de politique ne peut marcher que s'il y a de la ressource humaine, c'est à dire des êtres humains. Aucun être humain n'aimerait être traité comme on est traité et cela commence à se savoir dans le grand public. Et au bout d'un moment, ça ne marche plus car l'humain ne peut pas tout supporter. Plus personne n'a envie de jouer le jeu. C'est là que se trompent les néolibéraux en voulant nier l'aspect humain/organique d'un métier qui ne peut se résumer à une simple "production".  Les parents peuvent être aussi nos meilleurs alliés, les plus procéduriers pourront commencer à porter l'EN en justice. Ça n'aboutira peut-être à rien, mais ça peut être un début de changement dans les rapports de force. "Les enseignants ne servent pas la croissance" disait Macron à la fin de la première vague lorsqu'on lui a demandé d'augmenter le salaire des enseignants. En plus d'être stupide et faux, cela peut convaincre quelques indécis pour l'élection qu'il n'y a rien à attendre pour l’Éducation quand elle est dirigé par l'ultralibéralisme.

Lefteris a écrit: Il y a en outre beaucoup de complices dans l'EN même, sans compter les rivalités, les haines même.

Et oui , ceci explique je pense cette accélération. Le fruit est déjà vérolé de l'intérieur, donc déjà fragilisé.
Arlon75
Arlon75
Niveau 3

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Arlon75 Mar 29 Mar 2022 - 22:17
Sans retraite, sans rémunération cadre, sans statut, il n'y aucune raison pour un jeune de rester. Quand le bateau coule, tout vaut mieux que de couler avec lui.

J'en sais quelque chose car j'ai entamé une reconversion parallèle dès le mois d'octobre de mon année de stage. Ma meilleure copine a démissionné (reconversion à l'étranger). L'autre y songe très sérieusement depuis quelques mois (désillusions, parents aisés qui partent à la retraite).
avatar
Enaeco
Sage

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Enaeco Mar 29 Mar 2022 - 22:18
beaverforever a écrit:
(Je veux une ISOE de 1100 € par mois.)

(À force de répéter, il y a peut-être quelqu'un dans les ténèbres qui écoute...)

gauvain31 a écrit:
C'est le minimum +600 euros de rattrapage de l'inflation. On retrouverait le salaire d'un enseignant au début des années 80. Si tu en es à 2200 euros de salaire, tu devrais avoir au moins 3500 euros nets par mois.


Quelqu'un du ministère qui vient prendre la température ?
Dans ce cas là, où bien cette personne se marre, ou bien elle te conseillerait de changer de métier si c'est vraiment ce que tu veux.
avatar
Enaeco
Sage

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Enaeco Mar 29 Mar 2022 - 22:24
gauvain31 a écrit:ce type de politique ne peut marcher que s'il y a de la ressource humaine, c'est à dire des êtres humains. Aucun être humain n'aimerait être traité comme on est traité et cela commence à se savoir dans le grand public. Et au bout d'un moment, ça ne marche plus car l'humain ne peut pas tout supporter. Plus personne n'a envie de jouer le jeu. C'est là que se trompent les néolibéraux en voulant nier l'aspect humain/organique d'un métier qui ne peut se résumer à une simple "production".

Je pense aussi que le bateau coule, mais je crains qu'il mette encore longtemps à couler.

Parmi les jeunes qui "n'ont pas intérêt à rester", beaucoup d'entre eux sont en fait coincés dans un cursus qui ressemble à une impasse (il faut faire demi-tour après une sacrée désillusion) et l'herbe n'est pas plus verte partout ailleurs que dans l'EN, même si certains semblent penser le contraire.
Entre les contractuels qui tentent le coup et pour qui ça ne se passe pas trop mal, ceux qui testent une année et partent vite, ceux qui essayent quelques années avant de retrouver quelque chose ailleurs, il restera toujours un flux (peut-être de moins en moins suffisant) qui colmatera une partie des brèches.


Dernière édition par Enaeco le Mar 29 Mar 2022 - 22:27, édité 1 fois
Ha@_x
Ha@_x
Expert

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Ha@_x Mar 29 Mar 2022 - 22:24
@Gauvain31

J'ajouterai que les stagiaires suivis cette année sont surtout des stagiaires à l'ancienne (il en reste encore, j'ai envie de ricaner, mais plutôt envie d'en chialer en fait), des mi-temps stage/mi temps ESPE, pardon INSPE.

Pour les exotiques, ceux qui ont fait du observation/prise de classe, les derniers AEDs pré/pro, aux modalités toutes plus absurdes que les autres dans les 3 académies franciliennes; les forçats pour finir, ceux ex-contractuels balancés à plein temps ( y a eu de la casse aussi ); j'ai des nouvelles de certains, d'autres sont en silence radio.

Plusieurs d'anciens collègues/amis ont eu le premier genre de stagiaire en début d'année scol' 2021/2022 : tous ont démissionné. (Et qu'on ne vienne pas me dire que l'académie de Créteil est plus létale que les autres, c'est faux).

La gestion des stagiaires est de toute manière une catastrophe humaine depuis des années. Il n'y a qu'à voir le nombre de stagiaires qui viennent s'étaler ici. Pour diverses raisons.
Le mec ou la fille qui a passé son concours et qui veut faire ce métier malgré toutes les difficultés qu'il pose, déguste souvent pendant l'année de stage, et souvent, encore, ce ne sont pas les élèves le problème, ni même les parents, mais l'institution scolaire/INEspéesque et la hiérarchie inspectorale. Et je ne parle que de ce que je connais, c'est à dire des 15 dernières années.

Je ne sais pas si c'est sur néo que j'ai lu ça ou ailleurs, mais en quelques années il semblerait que le nombre de candidats aux concours en HG ait été divisé par 4.
Ben pour finir sur ma matière, on était pas discipline en tension mais on va le devenir.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Lefteris Mar 29 Mar 2022 - 22:24
gauvain31 a écrit: On est dans un contexte différent de France Télécom où il fallait à l'époque dégraisser (avec une baisse de qualité de service comme à la Poste).

Justement, le service à la Poste ( qui n'est d'ailleurs plus un service, mais un commerce, une banque) s'est dégradé de manière incroyable , au point que même moi, vieux client, je ne suis pas certain d'y rester. Ca n'empêche nullement les casseurs de continuer à casser.
 Les parents peuvent être aussi nos meilleurs alliés, les plus procéduriers pourront commencer à porter l'EN en justice. Ça n'aboutira peut-être à rien, mais ça peut être un début de changement dans les rapports de force. "Les enseignants ne servent pas la croissance" disait Macron à la fin de la première vague lorsqu'on lui a demandé d'augmenter le salaire des enseignants. En plus d'être stupide et faux, cela peut convaincre quelques indécis pour l'élection qu'il n'y a rien à attendre pour l’Éducation quand elle est dirigé par l'ultralibéralisme.
C'est là que j'admire ton optimisme : ce discours fonctionne à merveille, aussi bien que l'opposition entre ceux qui se lèvent tôt et ceux qui se lèvent tard. Plus ça ira mal, plus on cognera sur les feignasses, qui en plus n'apportent aucune valeur ajoutée. Les casseurs néolibéraux ont pour eux la force de frappe de la com', tout leur est tribune. Les enseignants n'ont rien, leur voix ne porte pas, et les rares fois où elle porte, elle est qualifiée de minoritaire, excessive, corporative. Discréditée, donc, et même depuis l'intérieur de la profession. Regarde comme les corps nommés par faveur, par décision hiérarchique,  nient les problèmes, tapent sur la base,  et sont mêmes obligés de le faire statutairement. Le verrouillage du système n'a d'ailleurs pas d'autre but. S'il n'y avait rien d'inavouable, ça ne serait pas organisé  ainsi.
Sans retraite, sans rémunération cadre, sans statut, il n'y aucune raison pour un jeune de rester. Quand le bateau coule, tout vaut mieux que de couler avec lui.

Arlon75 a écrit:J'en sais quelque chose car j'ai entamé une reconversion parallèle dès le mois d'octobre de mon année de stage. Ma meilleure copine a démissionné (reconversion à l'étranger). L'autre y songe très sérieusement depuis quelques mois (désillusions, parents aisés qui partent à la retraite).
Je suis non seulement des stagiaires par la force des choses, mais aussi des gens un peu plus avancés sur qui l'administration cogne à coups redoublés (des postes adaptés non respectés, stratégie du silence et de la guerre d'usure...) . J'ai également aidé des gens à partir (renseignements administratifs, aide concrète aux concours généraux d'administration, puisque j'y fus...) . Il n'y a qu'une chose à faire : ne pas entrer, et si l'on peut, partir. J'ai vu des gens en cours d'études bifurquer vers des master autres que les lettres, d'autres passer des concours même en B avec des licences ou plus ( douanes, fonctionnaire territoriaux,gardien de la paix, contrôleur ) et ils n'ont pas à s'en mordre les doigts, même s'ils ne vivent pas le paradis, qui n'existe nulle part. Mais déjà ils démarrent plus haut ( gardien de la paix , contrôleur des douanes = 2000 € dès la titularisation) rien ne leur est fermé, il y a les concours internes. Pas le cul de sac de l'EN. Et je ne parle que de l'administration, que je connais un peu mieux, il y a bien sûr des voies ailleurs. Il est bon que des gens apparemment bien jeunes comme toi disent la vérité. Plus vieux, on passe pour décalé, râleur, voir cacochyme. Quoique... quand quelqu'un qui a une situation dont un jeune loup rêverait exhibe les abcès purulents, ça en fait parfois réfléchir. On parle non de ce qui va nous arriver, mais de ce qui va vous tomber sur le nez.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
gauvain31
gauvain31
Empereur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par gauvain31 Mar 29 Mar 2022 - 22:41
Lefteris a écrit:
gauvain31 a écrit: On est dans un contexte différent de France Télécom où il fallait à l'époque dégraisser (avec une baisse de qualité de service comme à la Poste).

Justement, le service à la Poste ( qui n'est d'ailleurs plus un service, mais un commerce, une banque) s'est dégradé de manière incroyable , au point que même moi, vieux client, je ne suis pas certain d'y rester. Ca n'empêche nullement les casseurs de continuer à casser.
 Les parents peuvent être aussi nos meilleurs alliés, les plus procéduriers pourront commencer à porter l'EN en justice. Ça n'aboutira peut-être à rien, mais ça peut être un début de changement dans les rapports de force. "Les enseignants ne servent pas la croissance" disait Macron à la fin de la première vague lorsqu'on lui a demandé d'augmenter le salaire des enseignants. En plus d'être stupide et faux, cela peut convaincre quelques indécis pour l'élection qu'il n'y a rien à attendre pour l’Éducation quand elle est dirigé par l'ultralibéralisme.
C'est là que j'admire ton optimisme : ce discours fonctionne à merveille, aussi bien que l'opposition entre ceux qui se lèvent tôt et ceux qui se lèvent tard. Plus ça ira mal, plus on cognera sur les feignasses, qui en plus n'apportent aucune valeur ajoutée. Les casseurs néolibéraux ont pour eux la force de frappe de la com', tout leur est tribune. Les enseignants n'ont rien, leur voix ne porte pas, et les rares fois où elle porte, elle est qualifiée de minoritaire, excessive, corporative. Discréditée, donc, et même depuis l'intérieur de la profession. Regarde comme les corps nommés par faveur, par décision hiérarchique,  nient les problèmes, tapent sur la base,  et sont mêmes obligés de le faire statutairement. Le verrouillage du système n'a d'ailleurs pas d'autre but. S'il n'y avait rien d'inavouable, ça ne serait pas organisé  ainsi.

C'est la politesse du désespoir, que veux-tu Wink Mais là où je te rejoins , c'est qu'il y a une confiscation de la parole enseignante qui n'est plus portée par les médias et donc déconsidérée. Toute parole de gauche est déconsidérée dans les médias mainstream car ne servant pas les intérêt des milliardaires qui les possèdent. Il y a une purification idéologique absolument terrifiante. Cette invisibilisation médiatique participe à la déshumanisation et au déclassement du métier. Elle est dramatique, elle nie même notre existence et c'est très dangereux.

Ha@_x a écrit:il semblerait que le nombre de candidats aux concours en HG ait été divisé par 4.
Ben pour finir sur ma matière, on était pas discipline en tension mais on va le devenir.

Ma discipline est aussi une des rares qui ne reste pas en tension car tous les postes au concours (CAPES et Agreg ) sont pris (les cailloux, les fleurs, les p'tits oiseaux, ça fait encore rêver). Pour combien de temps encore?
Ha@_x
Ha@_x
Expert

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Ha@_x Mar 29 Mar 2022 - 22:51
Lefteris a écrit: Il n'y a qu'une chose à faire : ne pas entrer, et si l'on peut, partir.

Je crois déjà te l'avoir dit @Lefteris Very Happy , moi je ne pars pas...

S'il faut rejouer les spartiates (bien déguenillés certes ) aux Thermopyles, ben on le fera chevalier  

Et blague à part, j'ai horreur de quitter le navire comme un rat. Ils devront m'y forcer.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Lefteris Mar 29 Mar 2022 - 23:09
Ha@_x a écrit:
Lefteris a écrit: Il n'y a qu'une chose à faire : ne pas entrer, et si l'on peut, partir.

Je crois déjà te l'avoir dit @Lefteris Very Happy , moi je ne pars pas...

S'il faut rejouer les spartiates (bien déguenillés certes ) aux Thermopyles, ben on le fera chevalier  

Et blague à part, j'ai horreur de quitter le navire comme un rat. Ils devront m'y forcer.
Si tu penses encore avoir une mission qui a un sens, pourquoi pas cet esprit de sacrifice. Dans ma discipline, où cela n'a plus de sens , autant éviter le détour. Si j'étais plus jeune, je me l'épargnerais, et si javais eu une boule de cristal fonctionnant, je me serais évité la reconversion. Là, il vaut mieux attendre mon honesta missio pour profiter en anticipé de ma pension de nanti .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Jacq
Jacq
Monarque

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Jacq Mar 29 Mar 2022 - 23:28
Ha@_x a écrit:
Lefteris a écrit: Il n'y a qu'une chose à faire : ne pas entrer, et si l'on peut, partir.

Je crois déjà te l'avoir dit @Lefteris Very Happy , moi je ne pars pas...

S'il faut rejouer les spartiates (bien déguenillés certes ) aux Thermopyles, ben on le fera chevalier  

Et blague à part, j'ai horreur de quitter le navire comme un rat. Ils devront m'y forcer.

Ils ne me feront pas quitter le navire comme rat... je préfère ce qu'il reste du navire que ce qu'ils promettent comme radeau aux arrivants.
Ils me traîneront sur ma chaise roulante jusqu'à mes années de retraite complète sans m'avoir dans leur nouveau statut.
Lorsqu'on signe un contrat c'est jusqu'au bout du contrat et on ne change pas le contrat entre temps.
Ils auront de vieux croulants qui n'auront plus rien à faire de leurs gesticulations et des jeunes encore plus mal payés qui se sauveront rapidement (en même temps c'est ce qu'ils veulent, serviles au départ, partis rapidement et remplacés par d'autres serviles. Il suffit de voir comment cela se passe dans le privé hors contrat.
Ha@_x
Ha@_x
Expert

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Ha@_x Mar 29 Mar 2022 - 23:40
@Jacq

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 2252222100

Ne t'inquiète pas @Lefteris, bonne honesta missio à toi et à tous d'ailleurs qui vont nous quitter avec des pensions de nantis Very Happy  

Et ce n'est pas du sacrifice, j'ai horreur de ce terme, juste une question de principe....

Et puis comme disait l'autre, chaisplusquic'est , les causes perdues sont encore les seules qui méritent...

allez [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 1547453357 , à tous et toutes.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Sphinx
Sphinx
Modérateur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Erreur

par Sphinx Mer 30 Mar 2022 - 1:29
Edit : fil nettoyé suite à troll.

Edit bis : Fil fermé jusqu'à dimanche soir 20h.
Les discussions (sans propagande ni sondage) se déroulent exclusivement ici : https://www.neoprofs.org/t136588-acces-restreint-l-election-presidentielle#5397070

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Livre11
henriette
henriette
Médiateur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par henriette Lun 18 Avr 2022 - 22:21
Plusieurs messages autour de la suppression du corps diplomatique ont été déplacés dans un fil disctinct, dans la section Politique française en accès restreint.
Rappel : Ce fil a pour objet le programme d'Emmanuel Macron pour l'EN, pas autre chose. Merci de ne pas l'oublier.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Sphinx
Sphinx
Modérateur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Sphinx Ven 22 Avr 2022 - 18:04
Pour rappel, comme au premier tour, ce fil sera verrouillé ce soir minuit.

Un topic spécifique, sans sondages ni propagande, sera ouvert en section restreinte.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Livre11
avatar
Cath
Enchanteur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Cath Ven 22 Avr 2022 - 18:41
"Les propos quelque peu confus du candidat président lors du débat d’entre-deux-tours ont pu laisser croire à une inflexion de son projet de « donnant-donnant » avec les professeurs. En fait, il n’en est rien."

https://www.nouvelobs.com/election-presidentielle-2022/20220422.OBS57492/non-emmanuel-macron-ne-revalorisera-pas-tous-les-enseignants-de-10.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1650641544
henriette
henriette
Médiateur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par henriette Ven 22 Avr 2022 - 18:57
Ah ben ça, mince alors ! Vite, je vais annuler ma commande chez Rollex !

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Saia
Saia
Niveau 5

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Saia Ven 22 Avr 2022 - 19:00
Cath a écrit:"Les propos quelque peu confus du candidat président lors du débat d’entre-deux-tours ont pu laisser croire à une inflexion de son projet de « donnant-donnant » avec les professeurs. En fait, il n’en est rien."

https://www.nouvelobs.com/election-presidentielle-2022/20220422.OBS57492/non-emmanuel-macron-ne-revalorisera-pas-tous-les-enseignants-de-10.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1650641544

Je ne crois pas une seule seconde à ce que raconte ce candidat et ne croit donc pas à une quelconque revalorisation sans contrepartie, mais il semble avoir réaffirmé aujourd’hui une augmentation de 10% sans contrepartie et une augmentation plus substantielle pour ceux qui en font plus :
https://www.franceinter.fr/amp/politique/salaire-des-profs-macron-promet-une-revalorisation-autour-de-10-en-2023-et-sans-condition

(Mais je n’ai pas accès à l’article posté par Cath)
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Pourquoi 3,14159 Ven 22 Avr 2022 - 19:01
Donc on va pouvoir en faire 10 à 20% de moins veneration

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
belote
belote
Habitué du forum

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par belote Ven 22 Avr 2022 - 19:06
J'avais entendu que seuls les premiers échelons seraient revalorisés. Me trompè-je ?
henriette
henriette
Médiateur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par henriette Ven 22 Avr 2022 - 19:10
Je copie-colle ici une partie d'un message de @Proton posté dans le restreint, qui relaye un tweet d'Erwin Canard :
Proton a écrit:
[...]

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Captur66

Comme d'hab c'est du flou et ça ne concernera que peu de monde Wink

[...]

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Cath
Enchanteur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Cath Ven 22 Avr 2022 - 19:12
Saia a écrit:
Cath a écrit:"Les propos quelque peu confus du candidat président lors du débat d’entre-deux-tours ont pu laisser croire à une inflexion de son projet de « donnant-donnant » avec les professeurs. En fait, il n’en est rien."

https://www.nouvelobs.com/election-presidentielle-2022/20220422.OBS57492/non-emmanuel-macron-ne-revalorisera-pas-tous-les-enseignants-de-10.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1650641544

Je ne crois pas une seule seconde à ce que raconte ce candidat et ne croit donc pas à une quelconque revalorisation sans contrepartie, mais il semble avoir réaffirmé aujourd’hui une augmentation de 10% sans contrepartie et une augmentation plus substantielle pour ceux qui en font plus :
https://www.franceinter.fr/amp/politique/salaire-des-profs-macron-promet-une-revalorisation-autour-de-10-en-2023-et-sans-condition

(Mais je n’ai pas accès à l’article posté par Cath)

Je l'ai écouté ce matin et il disait que sa revalo, c'était LA SUITE de celle déjà entamée, c'est à dire celle qui a amené 0€ à 70% d'entre nous.
Un morceau de l'article :

"Inflexion ou incompréhension ? L’équipe de campagne du candidat, que nous avons contactée, nous a affirmé que, contre toute apparence, il y avait une parfaite continuité dans ses propos.
"« Considérer qu’une revalorisation homogène n’est pas souhaitable n’exclut pas de procéder à une augmentation globale des enseignants. Nous nous fixons bien l’objectif d’arriver à une rémunération nette de 2 000 euros pour les enseignants en début de carrière contre 1 869 aujourd’hui, ce qui correspond grosso modo à une augmentation de 10 % du brut. Pour les autres, nous poursuivrons les efforts réalisés depuis le Grenelle de l’Education, mais l’ampleur de la revalorisation sera à préciser lors de la grande concertation que le candidat souhaite organiser dès le lendemain du second tour. »
...
"Mais le plus gros des 6 milliards servira bien de carotte pour les inciter à se saisir de la perche tendue. Concrètement, un jeune enseignant signataire du pacte devrait donc voir son salaire décoller mais un agrégé en milieu ou fin de carrière s’y refusant ne touchera que quelques euros symboliques, l’augmentation moyenne au niveau du corps enseignant pouvant toutefois s’approcher des 10 %. Bref, la subtilité résidait dans l’emploi par le candidat des termes « environ » et « autour de », régulièrement escamotés des citations."
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Ruthven Ven 22 Avr 2022 - 19:16
Le mensonge comme art et projet politique :

"Nous nous fixons bien l’objectif d’arriver à une rémunération nette de 2 000 euros pour les enseignants en début de carrière contre 1 869 aujourd’hui."

Aujourd'hui, c'est 1869 brut...

https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-professeur-certifie-assimile/0/5575.htm


Dernière édition par Ruthven le Ven 22 Avr 2022 - 19:23, édité 1 fois
Saia
Saia
Niveau 5

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Saia Ven 22 Avr 2022 - 19:19
Cath a écrit:
Saia a écrit:
Cath a écrit:"Les propos quelque peu confus du candidat président lors du débat d’entre-deux-tours ont pu laisser croire à une inflexion de son projet de « donnant-donnant » avec les professeurs. En fait, il n’en est rien."

https://www.nouvelobs.com/election-presidentielle-2022/20220422.OBS57492/non-emmanuel-macron-ne-revalorisera-pas-tous-les-enseignants-de-10.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1650641544

Je ne crois pas une seule seconde à ce que raconte ce candidat et ne croit donc pas à une quelconque revalorisation sans contrepartie, mais il semble avoir réaffirmé aujourd’hui une augmentation de 10% sans contrepartie et une augmentation plus substantielle pour ceux qui en font plus :
https://www.franceinter.fr/amp/politique/salaire-des-profs-macron-promet-une-revalorisation-autour-de-10-en-2023-et-sans-condition

(Mais je n’ai pas accès à l’article posté par Cath)

Je l'ai écouté ce matin et il disait que sa revalo, c'était LA SUITE de celle déjà entamée, c'est à dire celle qui a amené 0€ à 70% d'entre nous.
Un morceau de l'article :

"Inflexion ou incompréhension ? L’équipe de campagne du candidat, que nous avons contactée, nous a affirmé que, contre toute apparence, il y avait une parfaite continuité dans ses propos.
"« Considérer qu’une revalorisation homogène n’est pas souhaitable n’exclut pas de procéder à une augmentation globale des enseignants. Nous nous fixons bien l’objectif d’arriver à une rémunération nette de 2 000 euros pour les enseignants en début de carrière contre 1 869 aujourd’hui, ce qui correspond grosso modo à une augmentation de 10 % du brut. Pour les autres, nous poursuivrons les efforts réalisés depuis le Grenelle de l’Education, mais l’ampleur de la revalorisation sera à préciser lors de la grande concertation que le candidat souhaite organiser dès le lendemain du second tour. »
...
"Mais le plus gros des 6 milliards servira bien de carotte pour les inciter à se saisir de la perche tendue. Concrètement, un jeune enseignant signataire du pacte devrait donc voir son salaire décoller mais un agrégé en milieu ou fin de carrière s’y refusant ne touchera que quelques euros symboliques, l’augmentation moyenne au niveau du corps enseignant pouvant toutefois s’approcher des 10 %. Bref, la subtilité résidait dans l’emploi par le candidat des termes « environ » et « autour de », régulièrement escamotés des citations."

Merci pour ces précisions !
En même temps attendre quelque chose de lui pour l’éducation aurait été pure folie après les 5 ans que nous avons passés…
Même en le sachant, on se laisse toujours surprendre par cette capacité à jouer avec le flou.
henriette
henriette
Médiateur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par henriette Ven 22 Avr 2022 - 19:22
Ruthven a écrit:Le mensonge comme art et projet politique :

"Nous nous fixons bien l’objectif d’arriver à une rémunération nette de 2 000 euros pour les enseignants en début de carrière contre 1 869 aujourd’hui."

Aujourd'hui, c'est 1869 brut.
Une rémunération nette de 2000 euros bruts, donc ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Jacq
Jacq
Monarque

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par Jacq Ven 22 Avr 2022 - 19:25
Cath a écrit:
Saia a écrit:
Cath a écrit:"Les propos quelque peu confus du candidat président lors du débat d’entre-deux-tours ont pu laisser croire à une inflexion de son projet de « donnant-donnant » avec les professeurs. En fait, il n’en est rien."

https://www.nouvelobs.com/election-presidentielle-2022/20220422.OBS57492/non-emmanuel-macron-ne-revalorisera-pas-tous-les-enseignants-de-10.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1650641544

Je ne crois pas une seule seconde à ce que raconte ce candidat et ne croit donc pas à une quelconque revalorisation sans contrepartie, mais il semble avoir réaffirmé aujourd’hui une augmentation de 10% sans contrepartie et une augmentation plus substantielle pour ceux qui en font plus :
https://www.franceinter.fr/amp/politique/salaire-des-profs-macron-promet-une-revalorisation-autour-de-10-en-2023-et-sans-condition

(Mais je n’ai pas accès à l’article posté par Cath)

Je l'ai écouté ce matin et il disait que sa revalo, c'était LA SUITE de celle déjà entamée, c'est à dire celle qui a amené 0€ à 70% d'entre nous.
Un morceau de l'article :

"Inflexion ou incompréhension ? L’équipe de campagne du candidat, que nous avons contactée, nous a affirmé que, contre toute apparence, il y avait une parfaite continuité dans ses propos.
"« Considérer qu’une revalorisation homogène n’est pas souhaitable n’exclut pas de procéder à une augmentation globale des enseignants. Nous nous fixons bien l’objectif d’arriver à une rémunération nette de 2 000 euros pour les enseignants en début de carrière contre 1 869 aujourd’hui, ce qui correspond grosso modo à une augmentation de 10 % du brut. Pour les autres, nous poursuivrons les efforts réalisés depuis le Grenelle de l’Education, mais l’ampleur de la revalorisation sera à préciser lors de la grande concertation que le candidat souhaite organiser dès le lendemain du second tour. »
...
"Mais le plus gros des 6 milliards servira bien de carotte pour les inciter à se saisir de la perche tendue. Concrètement, un jeune enseignant signataire du pacte devrait donc voir son salaire décoller mais un agrégé en milieu ou fin de carrière s’y refusant ne touchera que quelques euros symboliques, l’augmentation moyenne au niveau du corps enseignant pouvant toutefois s’approcher des 10 %. Bref, la subtilité résidait dans l’emploi par le candidat des termes « environ » et « autour de », régulièrement escamotés des citations."

Il n'a pas marre de vouloir tout le temps des grandes concertations qui ne riment à rien sinon à l'écouter soliloquer durant des heures.
Il vient d'y avoir le Grenelle du rien du tout et il faudrait encore une concertation ?
henriette
henriette
Médiateur

[Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants - Page 21 Empty Re: [Public Sénat ] Emmanuel Macron souhaite un pacte nouveau pour les enseignants

par henriette Ven 22 Avr 2022 - 19:30
Tout est sur la table...

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum