Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lene75
Prophète

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par lene75 Lun 23 Mai 2022 - 7:09
mimi a écrit:Le souci,c'est que, quand tu es bien diplômé ,tu peux fuir l l'enfer d'une boite pour le relatif paradis d'une autre.
Ma fille l'a fait et est très heureuse.
Le jeune prof nommé à 800 km de chez lui dans un collège REP+ dont il ne voulait pas n'a pas ce loisir.

Oui, c'est surtout ça. C'est complètement la loterie et il n'y a pas moyen d'aller ailleurs si ça ne va pas. Enfin même ça ça dépend des disciplines : dans certaines les mutations sont complètement bloquées, dans d'autres moins.

Élaïna, tu enseignes dans des conditions hyper privilégiées, même si tout n'est pas rose, mais quand on entre dans le métier, on ne peut pas savoir si on aura un tel poste ou telles conditions de travail, même en fin de carrière. J'ai la chance d'être dans un lycée tranquille et pourtant les collègues qui ont muté pour des lycées plus « privilégiés », souvent pourtant un peu plus loin de chez eux, reviennent en nous disant qu'ils ont 5h sup dans leur nouveau lycée, parce que même si les copies sont plus longues, c'est incomparable en termes de fatigue.

Il y a aussi un aspect qu'on prend rarement en compte pour les femmes avec enfants, c'est le rôle du conjoint. Telle ou telle contrainte d'un boulot (par exemple commencer tous les matins à 8h quand la garderie ouvre à 7h30 et qu'1/2h ne suffit pas à se rendre au boulot ou devoir partir une semaine en voyage d'affaires) qui peut être insignifiante quand il y a un conjoint qui peut assurer derrière peut devenir un enfer quand ce n'est pas le cas. Idem financièrement. Les choses ne sont pas perçues de la même manière suivant les situations.

En tout cas des « professionnels » en reconversion, il en défile pas mal. Tous tombent de haut et ne voyaient pas le métier comme ça. Certains restent quand même, parce qu'ils y trouvent leur compte ou n'ont plus vraiment de possibilité de retourner dans le privé, d'autres repartent comme ils sont venus.
AsarteLilith
AsarteLilith
Esprit sacré

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par AsarteLilith Lun 23 Mai 2022 - 7:32
atome365 a écrit:Bonjour à tous,

Je viens de finir mes études d'ingénieur et j'aimerais me lancer en tant que professeur de physique-chimie dans le secondaire en tant que contractuel pour 6 mois ou 1 an puis passer le CAPES si je trouve ma voie. Cependant je n'y connais pas grand chose, j'ai postulé à 3 académies mais je n'ai pas encore eu de réponses, je compte postuler dans toutes les académies mais malgré cela j'ai peur de me retrouver sans emploi à la rentrée.

Est ce que les académies recherchent des professeurs de physique-chimie ? Devrais je me diversifier en postulant pour enseigner la SI, les maths ou même l'anglais ?

Merci pour votre aide,
Alexandre

Bonjour,

Quelles raisons te poussent vers cette reconversion, sans, si j'ai bien suivi, avoir travaillé en tant qu'ingénieur ? T'est-il possible, dans ton champ d'expertise, de trouver une entreprise qui présente des valeurs comparables aux tiennes ?

La condition des contractuels n'est pas toujours rose vu les échos que j'en ai par des collègues, il faut bien en avoir conscience.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
Enaeco
Vénérable

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Enaeco Lun 23 Mai 2022 - 7:40
Je pense qu'on s'éloigne un peu du sujet.
Plutôt que de chercher à faire fuir tout nouvel aspirant, je pense que le meilleur conseil que l'on puisse donner, c'est de poursuivre la démarche, de faire un essai en tant que contractuel et se faire une idée par lui même.
Toutes ces choses là, il les découvrira rapidement et peut-être que, par je ne sais quel phénomène, le metier et ses conditions lui conviendront et qu'il restera !!!

Des profs, reconversions ou pas, qui s'accommodent de leur situation (en se plaignant un peu quand même hein) ça existe.

mimi a écrit:Le souci,c'est que, quand tu es bien diplômé ,tu peux fuir l l'enfer d'une boite pour le relatif paradis d'une autre.
Ma fille l'a fait et est très heureuse.
Le jeune prof nommé à 800 km de chez lui dans un collège REP+ dont il ne voulait pas n'a pas ce loisir.

Il n'y a pas la même tension dans toutes les académies et dans toutes les disciplines.
Il est en RP. Le déracinement à 800km ne le concerne pas déjà.
Salsepareille
Salsepareille
Érudit

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Salsepareille Lun 23 Mai 2022 - 7:43
Il ne faut pas noircir le tableau et décourager tout le monde.
Mon conjoint, avec un bac +5 en chimie, a eu quelques CDD. Un divorce passant par là, les CDD ont été beaucoup trop précaires pour assurer sa vie, sans compter des horaires qui ne lui permettaient plus de gérer seul ses enfants.
Reconversion dans l'éducation nationale: CAPES de maths et CRPE d'instits. Les deux réussis haut la main... Aujourd'hui c'est un enseignant de maths, très heureux. Il faut dire qu'il prend plaisir à faire cours même dans un établissement pas facile. Certes, les réformes absurdes qui lui tombent dessus (au lycée) lui mettent beaucoup de bâtons dans les roues. Le salaire minable fait beaucoup douter quand partout autour de nous on voit des gens gagner bien plus en faisant bien moins. Mais c'est un métier qui lui a permis de s'occuper de ses propres enfants, et il a été bien content pendant le confinement d'avoir un salaire tous les mois.

Devenir contractuel puis passer un CAPES (maths? Physique? les deux?) me semble une bonne idée. Il faut aller au Job Dating de Versailles, dont le lien a été mis plus haut. A coup sûr (sauf perversion avérée pour les jeunes enfants) tu seras adoubé.
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Elaïna Lun 23 Mai 2022 - 8:08
mimi a écrit:Le souci,c'est que, quand tu es bien diplômé ,tu peux fuir l l'enfer d'une boite pour le relatif paradis d'une autre.
Ma fille l'a fait et est très heureuse.
Le jeune prof nommé à 800 km de chez lui dans un collège REP+ dont il ne voulait pas n'a pas ce loisir.

Le jeune prof a le loisir de démissionner. Ou de demander sa mut. Après, de même qu'on n'obtient pas le poste de directeur monde d'HSBC en sortant de l'école de commerce, en effet, on n'obtiendra pas le prestigieux lycée du centre-ville breton où on a passé son enfance à 23 ans tout frais émoulu du CAPES. C'est bien triste mais pour le coup personne n'oblige les gens à passer le CAPES, personne ne les oblige à faire un master MEEF à la mords moi le noeud qui coince dans la seule voie du professorat, quand un master disciplinaire est seul gage de sérieux, et j'en ai un peu ras le bol de lire chaque année le même marronnier sur les abominables mutations très très méchantes. Se renseigner un minimum n'est pas délirant non plus. Quand j'ai passé les concours, j'étais fille de prof et pourtant je n'y connaissais rien, j'ai pris mon téléphone et appelé un syndicat. C'est pas la mort des rats non plus...
(PS : je vais être horriblement méchante, mais je n'ai pas non plus envie de pleurer sur ceux qui passent les concours de PE dans l'académie de Versailles ou de Créteil parce que c'est plus facile et qu'ils ne seraient jamais pris ailleurs, pour ensuite chouiner qu'ils n'arrivent pas à rentrer dans leur Bretagne chérie. Bah oui hein...).

Clecle78 a écrit:Ma fille, ingénieure, profite aussi  de cette possibilité. Elle gagne bien sa vie et a changé de boîte sans état d'âme. Mais ça devient plus compliqué avec des enfants.

Voilà, en effet, les choses se compliquent toujours avec la vie de couple, les enfants, la famille en général. Je ne sais pas vous mais toutes mes copines qui bossent dans le privé ont eu un jour cette phrase qui dit en somme "on bougerait bien de région, mais avec le boulot de mon mari / mon boulot" ou encore "je changerais bien de boîte mais j'aurais du mal à trouver aussi bien payé et avec les études du grand / la maison de retraite de mamie, ben...". Si je ne demande pas ma mut "en région" comme on dit c'est parce que mon mari ne trouverait jamais aussi bien que ce qu'il a actuellement...


_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Elaïna Lun 23 Mai 2022 - 8:15
lene75 a écrit:

Élaïna, tu enseignes dans des conditions hyper privilégiées, même si tout n'est pas rose, mais quand on entre dans le métier, on ne peut pas savoir si on aura un tel poste ou telles conditions de travail, même en fin de carrière. J'ai la chance d'être dans un lycée tranquille et pourtant les collègues qui ont muté pour des lycées plus « privilégiés », souvent pourtant un peu plus loin de chez eux, reviennent en nous disant qu'ils ont 5h sup dans leur nouveau lycée, parce que même si les copies sont plus longues, c'est incomparable en termes de fatigue.

Il y a aussi un aspect qu'on prend rarement en compte pour les femmes avec enfants, c'est le rôle du conjoint. Telle ou telle contrainte d'un boulot (par exemple commencer tous les matins à 8h quand la garderie ouvre à 7h30 et qu'1/2h ne suffit pas à se rendre au boulot ou devoir partir une semaine en voyage d'affaires) qui peut être insignifiante quand il y a un conjoint qui peut assurer derrière peut devenir un enfer quand ce n'est pas le cas. Idem financièrement. Les choses ne sont pas perçues de la même manière suivant les situations.
.

Pour ton premier paragraphe, oui et non. En effet, j'ai eu du bol. Mais j'accepte aussi d'autres contraintes : les joies de l'Ile de France, par exemple (le bonheur de mettre parfois 30 minutes à faire 6 km, le prix de l'immobilier, et le fait qu'un "bon" lycée d'IdF reste finalement beaucoup plus hétérogène qu'un lycée de centre ville de province si j'en crois ce que je lis à droite et à gauche, notamment sur néo). Et je ne me démène pas pour retourner à Bordeaux, Toulouse ou Rennes ou je ne sais où. Mais peu importe. L'avantage de l'Académie de Versailles, c'est qu'on y trouve des postes fixes relativement facilement à cause du déficit de professeurs.
Pour ton 2e paragraphe, ça concerne toutes les femmes non ? pas spécialement les femmes professeurs me semble-t-il.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
zigmag17
zigmag17
Guide spirituel

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par zigmag17 Lun 23 Mai 2022 - 8:16
Elaïna a écrit:
mimi a écrit:Le souci,c'est que, quand tu es bien diplômé ,tu peux fuir l l'enfer d'une boite pour le relatif paradis d'une autre.
Ma fille l'a fait et est très heureuse.
Le jeune prof nommé à 800 km de chez lui dans un collège REP+ dont il ne voulait pas n'a pas ce loisir.

Le jeune prof a le loisir de démissionner. Ou de demander sa mut. Après, de même qu'on n'obtient pas le poste de directeur monde d'HSBC en sortant de l'école de commerce, en effet, on n'obtiendra pas le prestigieux lycée du centre-ville breton où on a passé son enfance à 23 ans tout frais émoulu du CAPES. C'est bien triste mais pour le coup personne n'oblige les gens à passer le CAPES, personne ne les oblige à faire un master MEEF à la mords moi le noeud qui coince dans la seule voie du professorat, quand un master disciplinaire est seul gage de sérieux, et j'en ai un peu ras le bol de lire chaque année le même marronnier sur les abominables mutations très très méchantes. Se renseigner un minimum n'est pas délirant non plus. Quand j'ai passé les concours, j'étais fille de prof et pourtant je n'y connaissais rien, j'ai pris mon téléphone et appelé un syndicat. C'est pas la mort des rats non plus...
(PS : je vais être horriblement méchante, mais je n'ai pas non plus envie de pleurer sur ceux qui passent les concours de PE dans l'académie de Versailles ou de Créteil parce que c'est plus facile et qu'ils ne seraient jamais pris ailleurs, pour ensuite chouiner qu'ils n'arrivent pas à rentrer dans leur Bretagne chérie. Bah oui hein...).

Clecle78 a écrit:Ma fille, ingénieure, profite aussi  de cette possibilité. Elle gagne bien sa vie et a changé de boîte sans état d'âme. Mais ça devient plus compliqué avec des enfants.

Voilà, en effet, les choses se compliquent toujours avec la vie de couple, les enfants, la famille en général. Je ne sais pas vous mais toutes mes copines qui bossent dans le privé ont eu un jour cette phrase qui dit en somme "on bougerait bien de région, mais avec le boulot de mon mari / mon boulot" ou encore "je changerais bien de boîte mais j'aurais du mal à trouver aussi bien payé et avec les études du grand / la maison de retraite de mamie, ben...". Si je ne demande pas ma mut "en région" comme on dit c'est parce que mon mari ne trouverait jamais aussi bien que ce qu'il a actuellement...


Tu me diras où un jeune prof peut muter avec 21 ou 50 points. Et à partir de combien d'années d'ancienneté un prof peut espérer muter dans un endroit choisi quand il n'a aucun point de bonification. Et si tous les établissements se valent, au niveau de l'énergie que ça demande, de la discipline envers les incivilités. Etc.
Alors oui, j'estime qu'on peut avoir le droit de râler.
On peut-être très bien renseigné sur tel ou tel aspect technique, il n'empêche que sur le terrain quand on demande une malheureuse mut on n'a pas intérêt à se louper.
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Elaïna Lun 23 Mai 2022 - 8:22
Ben Versailles ou Créteil. Dans tous les cas : on parle quand même de l'Ile de France, pas du fin fond du Kazakhstan non plus...

Mon premier poste fixe dans l'Académie de Versailles en 2013, j'avais une cinquantaine de points. Alors j'ai pas eu Lakanal hein, j'ai eu un trou du Val d'Oise. Et je n'aurais pas été ravie ravie d'avoir Bezons ou Argenteuil... Mon 2e poste fixe trois ans plus tard : j'ai obtenu Bourge-land, avec 120 points (les points enfants eus entre-temps).

On est bien d'accord que je système des mutations laisse largement à désirer. Mais honnêtement je suis sidérée du nombre de gens qui tombent de l'armoire chaque année : hein ? c'est comme ça que ça fonctionne ? ah mais quelle horreur ! Ben, heu, les informations sont quand même largement à portée tout de même...

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Provence
Provence
Enchanteur

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Provence Lun 23 Mai 2022 - 8:36
J’imagine que l’enfer de l’EN, on le ressent moins en tant qu’agrégée, Elaïna. Le traitement et les conditions de travail des certifiés et contractuels font envisager les choses autrement.
Lowpow29
Lowpow29
Fidèle du forum

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Lowpow29 Lun 23 Mai 2022 - 8:45
Tout à fait... Illustration de ce que peut être la différence certifié/agrégé :
- moi néo-tit certifiée : 1800€ nets en tant que certifiée néo-tit TZR à 19 classes + 2h d'ateliers sur deux établissements dont un REP+ où je suis la seule de ma matière
- l'année suivante agrégée avec 2 HSA en REP+ : 2500€ nets (je ne sais plus exactement, c'était peut-être 2800€ aussi, je me souviens avoir pensé "waouh 1000€ d'augmentation pour travailler moins") et plus que seulement 15 classes... donc 120 élèves en moins...

Autant dire que les conditions de travail donc enfin devenues vivables. Après j'ai des collègues qui ont 22 classes et ne voient pas le problème... Chacun son ressenti.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 2289946511
Hélips
Hélips
Prophète

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Hélips Lun 23 Mai 2022 - 8:47
Lowpow29 a écrit:Tout à fait... Illustration de ce que peut être la différence certifié/agrégé :
- moi néo-tit certifiée : 1800€ nets en tant que certifiée néo-tit TZR à 19 classes + 2h d'ateliers sur deux établissements dont un REP+ où je suis la seule de ma matière
- l'année suivante agrégée avec HSA en REP+ : 2500€ nets (je ne sais plus exactement) et plus que seulement 15 classes... donc 120 élèves en moins...

Autant dire que les conditions de travail donc enfin devenues vivables. Après j'ai des collègues qui ont 22 classes et ne voient pas le problème... Chacun son ressenti.
Bien sûr. Mais de la même façon, j'imagine qu'en sortant de l'X, on a une vision du boulot d'ingénieur différente qu'en sortant d'une école de fin de liste, non ?

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
avatar
angelxxx
Érudit

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par angelxxx Lun 23 Mai 2022 - 8:52
Provence a écrit:J’imagine que l’enfer de l’EN, on le ressent moins en tant qu’agrégée, Elaïna. Le traitement et les conditions de travail des certifiés et contractuels font envisager les choses autrement.

Mon travail n'a pas changé depuis l'année dernière : autant d'heures, mêmes élèves. Evidemment, mon salaire a fait un bon non négligeable (presque le double...), mais ça ne change rien à mon quotidien. Je sais néanmoins que je pourrais envisager de ne travailler que 15h par semaine, en réalité, même moins. (REP+ et heure de laboratoire)

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Elaïna Lun 23 Mai 2022 - 9:06
Hélips a écrit:
Bien sûr. Mais de la même façon, j'imagine qu'en sortant de l'X, on a une vision du boulot d'ingénieur différente qu'en sortant d'une école de fin de liste, non ?

Voilà.
J'avoue que je trouve un peu lassante la rengaine "oui mais toi t'as l'agreg/oui mais toi t'as un bon poste" etc. Un peu facile.

Et je répète : non, le monde de l'entreprise n'est pas un champ de rose. Surtout pour une femme.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
mimi
mimi
Niveau 9

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par mimi Lun 23 Mai 2022 - 9:23
Certes, mais avec l'arrivee du télétravail, beaucoup plus admis,voire devenant une condition du futur embauché pour venir dans la boîte, la condition des femmes ingénieures tend à devenir plus rose.
Toutes les cadres amies de ma fille et déjà mères croulent sous le boulot, ont de la pression, mais ont également  négocié du télétravail. 
En quoi est-ce pire que le  job qu' exerce la jeune certifiee,  voire la jeune agrégée,  croulant sous pression et boulot? 

En revanche, quand on prend du galon, oui, il n'y a plus photo entre le travail et la pression d'un ingénieur et celui d'un professeur.
Mais il n'y a pas photo non plus au plan financier. Et je ne parle pas de ce que gagne un certifié,  mais bien un agrégé.
avatar
angelxxx
Érudit

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par angelxxx Lun 23 Mai 2022 - 9:59
mimi a écrit:Certes, mais avec l'arrivee du télétravail, beaucoup plus admis,voire devenant une condition du futur embauché pour venir dans la boîte, la condition des femmes ingénieures tend à devenir plus rose.
Toutes les cadres amies de ma fille et déjà mères croulent sous le boulot, ont de la pression, mais ont également  négocié du télétravail. 
En quoi est-ce pire que le  job qu' exerce la jeune certifiee,  voire la jeune agrégée,  croulant sous pression et boulot? 

En revanche, quand on prend du galon, oui, il n'y a plus photo entre le travail et la pression d'un ingénieur et celui d'un professeur.
Mais il n'y a pas photo non plus au plan financier. Et je ne parle pas de ce que gagne un certifié,  mais bien un agrégé.

Bon, ça dépend où.
La pression, clairement, je n'en ai pas, c'est l'avantage d'être prof. Je fais mon travail correctement selon mes critères et c'est très bien.
A part à Paris, ou dans des très grosses boites, je ne suis pas sûr que beaucoup d'ingénieurs gagnent plus que moi, ou qu'un agrégé en fin de carrière avec qq HSE/HSE/IMP/prime. Après, à Paris même, ça doit être très différent, mais chez moi, ingénieur, c'est pas génial. Il vaut mieux être commercial ou publicitaire !

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Mitcindy
Mitcindy
Niveau 10

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Mitcindy Lun 23 Mai 2022 - 10:16
J'ai travaillé pour de très grandes sociétés et je suis prof depuis 6 ans.
Le seul gros point négatif du boulot de prof est le salaire (sauf agrégé, ce que je ne suis pas).
Je gagnais très bien ma vie dans les grosses boîtes mais la pression en entreprise est sans commune mesure avec celle que je perçois actuellement en tant que professeur.
Je ne ressens en tant que prof que très très peu de pression par rapport à ce que j'ai vécu avant en tant que cadre avec des responsabilités.
Je reste quand même le chef de ma classe et on ne peut pas dire que je sois beaucoup contrôlée.
J'ai beaucoup de liberté mais je suis sur un siège éjectable (contrat pas forcément renouvelé).
La pression en tant que professeur est en revanche énorme au début (tous les cours à bâtir et la discipline à gérer) et dans les établissements difficiles (je suis dans des établissements moyennement difficiles).
dandelion
dandelion
Vénérable

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par dandelion Lun 23 Mai 2022 - 10:26
Mon mari est ingénieur et il a très vite gagné beaucoup plus que moi. Quand je vois les ingénieurs que je connais, ils prennent des vacances, ils font du sport, ils vont au restaurant. Après, c’est en effet plus dur si les deux personnes du couple ont un travail qui demande un gros investissement horaire et ont des enfants et un temps de trajet important. Et c’est très différent aussi suivant la spécialisation et la formation de départ.
mimi
mimi
Niveau 9

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par mimi Lun 23 Mai 2022 - 10:28
Je suis d'accord.  La pression du" vieil ingénieur "me semble beaucoup plus importante que celle du " vieux prof".
Pour l'argent, je parlais effectivement de la région parisienne, mais,j'ai tout de même quelques amis ingénieurs provinciaux ,travaillant dans de grosses villes qui ne sont pas à plaindre.
dandelion
dandelion
Vénérable

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par dandelion Lun 23 Mai 2022 - 10:48
Nous avons aussi déménagé tous les cinq ans en moyenne durant les vingt-cinq dernières années. Mon mari travaille de la maison en ce moment mais il lui arrive fréquemment de prendre des communications au milieu de la nuit (décalage horaire oblige); en contrepartie, il peut aussi facilement aménager ses horaires. Et c’est comme tout, c’est une question de chance aussi: tu tombes sur un poste qui te correspond bien, dans un coin sympa, avec des collègues avec qui tu t’entends bien et un chef convenable, et tout roule, et la mutation d’après tu cherches désespérément une porte de sortie parce que rien ne va. Ingénieur cela recouvre vraiment des réalités très différentes. Ce qui est sûr, c’est que mon mari et moi avons commencé avec un salaire assez proche (je suis agrégée) mais que le sien est très vite devenu largement supérieur au mien, même quand j’avais plusieurs heures sup’.
lene75
lene75
Prophète

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par lene75 Lun 23 Mai 2022 - 11:16
Elaïna a écrit:
Hélips a écrit:
Bien sûr. Mais de la même façon, j'imagine qu'en sortant de l'X, on a une vision du boulot d'ingénieur différente qu'en sortant d'une école de fin de liste, non ?

Voilà.
J'avoue que je trouve un peu lassante la rengaine "oui mais toi t'as l'agreg/oui mais toi t'as un bon poste" etc. Un peu facile.

Et je répète : non, le monde de l'entreprise n'est pas un champ de rose. Surtout pour une femme.

Les choses ne fonctionnent justement pas comme ça à l'EN. C'est pas parce que tu sors 1er à l'agreg, même en étant normalien (ou que tu as fait une super école d'ingé avant de te reconvertir), que tu auras un bon poste, ni que tu pourras en changer en claquant des doigts si tes relations de travail dans ton bahut ne te conviennent pas. Ça c'est ce que croient beaucoup de gens, mais ça n'a rien à voir avec la réalité. C'est quand même en grande partie une question de bol. Et une fois que tu atterris quelque part, dans certaines matières, il faut des années et des années avant de pouvoir bouger à nouveau, même dans l'académie de Versailles ou de Créteil. Un poste comme celui d'Élaïna, dans ma matière, c'est facilement 400 à 500 points (ce qui représente de l'ordre d'une quinzaine d'années sans bouger de son établissement précédent pour espérer l'obtenir)... quand il y en a un de disponible... et avec d'énormes variations d'une année sur l'autre. Si en plus on veut non pas un poste dans un bahut équivalent mais ce poste-là précisément plutôt qu'un autre, parce qu'au bout de 15 ans on s'est installé quelque part, ça devient carrément mission impossible. Ne parlons même pas de disciplines comme l'allemand où les collègues, même d'un âge respectable, sont sur 2 ou 3 établissements et voient chaque année leur "poste" menacé.

Même s'il y a des tendances lourdes, on ne peut même pas vraiment faire de plan sur l'avenir, surtout en ce moment, parce qu'il suffit d'une réforme, qu'une matière perde des heures, qu'on décide de mettre les berceaux des stagiaires sur ces postes-là, qu'on décide d'y affecter les contractuels pour rendre le recrutement plus facile, etc., pour que les barèmes changent totalement. Et il suffit d'une mesure de carte scolaire (ou d'un accident de la vie : maladie longue, etc.) pour perdre son poste. On s'engage à l'aveugle. Il faut le savoir. On ne peut pas rentrer dans la métier en se disant que forcément au bout de quelques années on aura un poste pépère. C'est une des raisons pour lesquelles, d'ailleurs, le métier est d'autant moins attractif qu'on est plus diplômé. Un ingé qui a fait une petite école, qui a un petit salaire et qui aura du mal à retrouver du boulot n'aura pas grand chose à perdre à devenir prof. Un X (ou un normalien...) qui peut facilement choisir un poste qui lui plaît à un endroit qui lui plaît serait fou de devenir prof.

Edit : quand aux conditions de travail à établissement égal, pour l'instant, elles vont dans le sens de la dégradation en prenant du galon, enfin ce n'est pas une question de galon, puisque c'est pire pour les jeunes, mais c'est juste qu'on ne peut pas non plus espérer que ça devienne de plus en plus facile au fur et à mesure de sa carrière. À l'exception de la 1re année où il faut tout monter de A à Z, j'ai clairement beaucoup plus de travail maintenant en étant agrégée à temps partiel qu'en début de carrière en étant certifiée à temps complet. J'ai le même nombre de classes et d'élèves alors que je fais 6h de moins, mais la charge de travail s'est alourdie parce que plein de choses se sont rajoutées. Les tâches qui s'ajoutent croissent plus vite que l'efficacité gagnée avec l'expérience.


Dernière édition par lene75 le Lun 23 Mai 2022 - 11:31, édité 2 fois

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Enaeco
Vénérable

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Enaeco Lun 23 Mai 2022 - 11:20
zigmag17 a écrit:
Tu me diras où un jeune prof peut muter avec 21 ou 50 points.  Et à partir de combien d'années d'ancienneté un prof peut espérer muter dans un endroit choisi quand il n'a aucun point de bonification. Et si tous les établissements se valent, au niveau de l'énergie que ça demande, de la discipline envers les incivilités. Etc.
Alors oui, j'estime qu'on peut avoir le droit de râler.
On peut-être très bien renseigné sur tel ou tel aspect technique, il n'empêche que sur le terrain quand on demande une malheureuse mut on n'a pas intérêt à se louper.

atome365 a indiqué Paris comme zone géographique.

Avec 50 points, on peut obtenir un poste fixe lycée en physique-chimie (ou en maths) dans l'académie de Versailles (Essonne par exemple, sur la ligne D).

On peut toujours débattre de la difficulté à avoir un poste fixe à Bordeaux en Anglais, mais ça n'est pas l'information que vient chercher l'auteur du sujet.
zigmag17
zigmag17
Guide spirituel

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par zigmag17 Lun 23 Mai 2022 - 11:28
Enaeco a écrit:
zigmag17 a écrit:
Tu me diras où un jeune prof peut muter avec 21 ou 50 points.  Et à partir de combien d'années d'ancienneté un prof peut espérer muter dans un endroit choisi quand il n'a aucun point de bonification. Et si tous les établissements se valent, au niveau de l'énergie que ça demande, de la discipline envers les incivilités. Etc.
Alors oui, j'estime qu'on peut avoir le droit de râler.
On peut-être très bien renseigné sur tel ou tel aspect technique, il n'empêche que sur le terrain quand on demande une malheureuse mut on n'a pas intérêt à se louper.

atome365 a indiqué Paris comme zone géographique.

Avec 50 points, on peut obtenir un poste fixe lycée en physique-chimie (ou en maths) dans l'académie de Versailles (Essonne par exemple, sur la ligne D).

On peut toujours débattre de la difficulté à avoir un poste fixe à Bordeaux en Anglais, mais ça n'est pas l'information que vient chercher l'auteur du sujet.

Je répondais à un post qui mentionnait les mutations. Je n'ai pas insisté car en effet ce n'est pas le sujet du fil ( enfin pas spécifiquement).
lene75
lene75
Prophète

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par lene75 Lun 23 Mai 2022 - 11:34
Enaeco a écrit:
zigmag17 a écrit:
Tu me diras où un jeune prof peut muter avec 21 ou 50 points.  Et à partir de combien d'années d'ancienneté un prof peut espérer muter dans un endroit choisi quand il n'a aucun point de bonification. Et si tous les établissements se valent, au niveau de l'énergie que ça demande, de la discipline envers les incivilités. Etc.
Alors oui, j'estime qu'on peut avoir le droit de râler.
On peut-être très bien renseigné sur tel ou tel aspect technique, il n'empêche que sur le terrain quand on demande une malheureuse mut on n'a pas intérêt à se louper.

atome365 a indiqué Paris comme zone géographique.

Avec 50 points, on peut obtenir un poste fixe lycée en physique-chimie (ou en maths) dans l'académie de Versailles (Essonne par exemple, sur la ligne D).

On peut toujours débattre de la difficulté à avoir un poste fixe à Bordeaux en Anglais, mais ça n'est pas l'information que vient chercher l'auteur du sujet.

Sauf si dans quelques années, quand sa reconversion sera devenue beaucoup plus difficile et qu'il sera coincé à l'EN, la physique-chimie à Paris se retrouve dans la situation de l'anglais à Bordeaux. Sauf si par malheur les aléas de la vie font qu'il ne peut pas rester à Paris et doit envisager de muter ailleurs. Comme le dit si bien Élaïna, mieux vaut se renseigner un peu sur le système de mutations avant de s'engager, et ne pas parier que parce qu'en ce moment la situation est favorable et les planètes alignées ce sera toujours le cas.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Danska
Danska
Prophète

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Danska Lun 23 Mai 2022 - 11:38
zigmag17 a écrit:
Enaeco a écrit:
zigmag17 a écrit:
Tu me diras où un jeune prof peut muter avec 21 ou 50 points.  Et à partir de combien d'années d'ancienneté un prof peut espérer muter dans un endroit choisi quand il n'a aucun point de bonification. Et si tous les établissements se valent, au niveau de l'énergie que ça demande, de la discipline envers les incivilités. Etc.
Alors oui, j'estime qu'on peut avoir le droit de râler.
On peut-être très bien renseigné sur tel ou tel aspect technique, il n'empêche que sur le terrain quand on demande une malheureuse mut on n'a pas intérêt à se louper.

atome365 a indiqué Paris comme zone géographique.

Avec 50 points, on peut obtenir un poste fixe lycée en physique-chimie (ou en maths) dans l'académie de Versailles (Essonne par exemple, sur la ligne D).

On peut toujours débattre de la difficulté à avoir un poste fixe à Bordeaux en Anglais, mais ça n'est pas l'information que vient chercher l'auteur du sujet.

Je répondais à un post qui mentionnait les mutations. Je n'ai pas insisté car en effet ce n'est pas le sujet du fil ( enfin pas spécifiquement).

Techniquement j'ai eu mon premier poste fixe avec 21,1 points en tant que néotit (académie peu demandée mais pas en région parisienne).

En revanche il m'a fallu ensuite 5 ans pour obtenir une mutation à l'intra, malgré l'ancienneté acquise, un conjoint (points de rapprochement + points de séparation) ainsi que deux enfants avec les points qui allaient avec. Donc ce n'est pas impossible d'avoir un poste fixe avec très peu de points, mais c'est la loterie.
avatar
Enaeco
Vénérable

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Enaeco Lun 23 Mai 2022 - 11:56
J'ai l'impression que dans la comparaison entre le système de mutation et le monde de l'entreprise, on considère qu'un ingénieur trouve le poste qu'il veut et où il veut et si ça ne lui convient pas, il n'a qu'à démissionner et traverser la rue pour trouver mieux en face.
Danska
Danska
Prophète

Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie - Page 2 Empty Re: Ingénieur avec un bac+5, j'aimerais devenir enseignant contractuel de physique-chimie

par Danska Lun 23 Mai 2022 - 12:13
Pour avoir un conjoint ingénieur qui cherche justement en ce moment un autre poste avec des contraintes très fortes, je suis absolument convaincue du contraire... Cela dit le système de mutations reste très contraignant : ce qui bloque mon conjoint actuellement, ce n'est pas ses contraintes à lui, ce sont les miennes. En clair il trouverait un autre poste sans difficulté dans une autre région (il a déjà décliné plusieurs offres), sauf que je ne pourrais pas le suivre ou en tout pas avant plusieurs années le temps d'obtenir une mutation à l'inter puis d'obtenir un poste bien placé à l'intra.

Après mon exemple est un peu biaisé, au-delà du fait qu'il ne s'agit justement qu'un exemple : je suis dans une discipline à petits effectifs, ça réduit considérablement les possibilités de mutations (cela dit lui est très spécialisé dans un domaine bien précis, et a déjà eu plusieurs offres intéressantes quand même).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum