Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hericson99
Hericson99
Niveau 1

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Hericson99 Dim 05 Juin 2022, 6:53 pm
https://twitter.com/FBadassier/status/1533208734448623617?t=gZbs8rWF-4l3wu91eW_UbA&s=19

Bonjour,

Voilà un thread twitter intéressant montrant les modalités et les conditions de passage du baccalauréat pour les candidats hors contrats/libres/CNED.

Je trouve personnellement ça incroyable les ressources mobilisées et les conditions qu'on leur fait subir (13 épreuves en tout, certains ont un centre examen différent par épreuve et à plusieurs bornes de chez eux.)

Un oral en EMC de 30mins avec 30minutes de préparation.. coefficient 1 !!! (alors que de mémoire à l'époque, l'EMC c'était complètement délaissé par tous, je me souviens aucunement avoir été évalué dessus à l'époque...)

Une épreuve d'histoire géo de 2h avec dissert + étude de doc ou croquis sur un programme très dense et des questions de dissert assez précise (contrairement à avant la reforme où les sujets de dissert étaient simplement le nom des chapitres dans la plupart des cas....). À savoir que à l'époque des filières, c'était 3h ou 4h selon la filière pour le même format d'épreuve...

J'ai l'impression qu'il y a une véritable envie d'exclure ces personnes de la société, à l'époque il y avait une certaine égalité des chances (mêmes sujets et mêmes modalités pour les candidats du public, privé, et libre). Dorénavant, si tu rates ton bac tu t'exposes à devoir le repasser dans des conditions assez difficiles.. Je plains toutes les personnes qui repassent le bac après l'avoir raté l'année dernière, toutes les personnes qui ont pour projet de tenter le bac en candidat libre pour se reconvertir etc...


Que pensez-vous de ces modalités de passation ? Avez-vous eu l'expérience d'évaluer ces candidats ? Vos retours sont les bienvenus !

Jenny
Jenny
Médiateur

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Jenny Dim 05 Juin 2022, 7:05 pm
Coefficient 2 pour l’EMC sauf si le candidat a choisi de passer un oral en première et un en Terminale. Même coefficient que le contrôle continu des candidats « classiques »
Je trouve ça déséquilibré par rapport aux candidats qui passent en contrôle comme continu.
Je fais passer les oraux d’EMC. Certains ont bien préparé, d’autres ont l’air de découvrir l’épreuve en arrivant, n’ont pas de liste qui suit les attendus. Une élève est ainsi arrivée avec une liste d’une trentaine de sujets, récupérée visiblement sur un site internet mais tamponnée par son lycée. C’est 4 sujets dans le texte officiel. Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned 1665347707
On essaie d’être bienveillants, de poser des questions sur des connaissances de base. Mais parfois, c’est compliqué quand les candidats ne connaissent rien aux institutions et aux élections...
Pour revenir sur le lien que tu as posté, effectivement, ça supprime beaucoup de cours. Je suis mobilisée 5 jours. Wink
Hericson99
Hericson99
Niveau 1

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Hericson99 Dim 05 Juin 2022, 7:38 pm
Jenny a écrit:Coefficient 2 pour l’EMC sauf si le candidat a choisi de passer un oral en première et un en Terminale. Même coefficient que le contrôle continu des candidats « classiques »
Je trouve ça déséquilibré par rapport aux candidats qui passent en contrôle comme continu.
Je fais passer les oraux d’EMC. Certains ont bien préparé, d’autres ont l’air de découvrir l’épreuve en arrivant, n’ont pas de liste qui suit les attendus. Une élève est ainsi arrivée avec une liste d’une trentaine de sujets, récupérée visiblement sur un site internet mais tamponnée par son lycée. C’est 4 sujets dans le texte officiel. Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned 1665347707
On essaie d’être bienveillants, de poser des questions sur des connaissances de base. Mais parfois, c’est compliqué quand les candidats ne connaissent rien aux institutions et aux élections...
Pour revenir sur le lien que tu as posté, effectivement, ça supprime beaucoup de cours. Je suis mobilisée 5 jours. Wink

Pour le coefficient tu es sûre ?

"La note attribuée est affectée d'un coefficient 1 si l'évaluation porte sur le programme de première ou de terminale, et d'un coefficient 2 si l'évaluation porte sur le programme des deux années du cycle terminal.

Les candidats inscrits à la session 2022 de l'examen, concernés par cette évaluation ponctuelle d'enseignement moral et civique, sont impérativement évalués à la fin de l'année 2021-2022 sur le seul programme de l'année de terminale.
"
Source : https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo31/MENE2121388N.htm

Comme les candidats de cette session sont évalués exclusivement sur le programme de terminale, c'est donc un coef 1 pour tous non ?
Laotzi
Laotzi
Esprit éclairé

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Laotzi Dim 05 Juin 2022, 7:56 pm
Hericson99 a écrit:Une épreuve d'histoire géo de 2h avec dissert + étude de doc ou croquis sur un programme très dense et des questions de dissert assez précise (contrairement à avant la reforme où les sujets de dissert étaient simplement le nom des chapitres dans la plupart des cas....). À savoir que à l'époque des filières, c'était 3h ou 4h selon la filière pour le même format d'épreuve...

J'ai l'impression qu'il y a une véritable envie d'exclure ces personnes de la société, à l'époque il y avait une certaine égalité des chances (mêmes sujets et mêmes modalités pour les candidats du public, privé, et libre). Dorénavant, si tu rates ton bac tu t'exposes à devoir le repasser dans des conditions assez difficiles.. Je plains toutes les personnes qui repassent le bac après l'avoir raté l'année dernière, toutes les personnes qui ont pour projet de tenter le bac en candidat libre pour se reconvertir etc...


Que pensez-vous de ces modalités de passation ? Avez-vous eu l'expérience d'évaluer ces candidats ? Vos retours sont les bienvenus !


L'épreuve d'HG est exactement conforme au type d'évaluation que l'on doit faire à nos élèves dans l'année (et qui étaient celles de feues les E3C ou EC ensuite). Elle n'a rien à voir dans l'exigence avec l'ancienne épreuve de Tle ES/S/L qui ressemble davantage à celle de spécialité.
Ceux qui ratent leur bac ont le droit de pouvoir se réinscrire dans leur lycée, c'est explicitement dans le code de l'éducation. Pour les autres (c'est à dire essentiellement les hors contrats), il faut bien vérifier la crédibilité du contrôle continu : le problème tient donc à ce que le bac actuel comporte une large part de contrôle continu.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Hericson99
Hericson99
Niveau 1

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Hericson99 Dim 05 Juin 2022, 8:13 pm
Laotzi a écrit:
Hericson99 a écrit:Une épreuve d'histoire géo de 2h avec dissert + étude de doc ou croquis sur un programme très dense et des questions de dissert assez précise (contrairement à avant la reforme où les sujets de dissert étaient simplement le nom des chapitres dans la plupart des cas....). À savoir que à l'époque des filières, c'était 3h ou 4h selon la filière pour le même format d'épreuve...

J'ai l'impression qu'il y a une véritable envie d'exclure ces personnes de la société, à l'époque il y avait une certaine égalité des chances (mêmes sujets et mêmes modalités pour les candidats du public, privé, et libre). Dorénavant, si tu rates ton bac tu t'exposes à devoir le repasser dans des conditions assez difficiles.. Je plains toutes les personnes qui repassent le bac après l'avoir raté l'année dernière, toutes les personnes qui ont pour projet de tenter le bac en candidat libre pour se reconvertir etc...


Que pensez-vous de ces modalités de passation ? Avez-vous eu l'expérience d'évaluer ces candidats ? Vos retours sont les bienvenus !


L'épreuve d'HG est exactement conforme au type d'évaluation que l'on doit faire à nos élèves dans l'année (et qui étaient celles de feues les E3C ou EC ensuite). Elle n'a rien à voir dans l'exigence avec l'ancienne épreuve de Tle ES/S/L qui ressemble davantage à celle de spécialité.
Ceux qui ratent leur bac ont le droit de pouvoir se réinscrire dans leur lycée, c'est explicitement dans le code de l'éducation. Pour les autres (c'est à dire essentiellement les hors contrats), il faut bien vérifier la crédibilité du contrôle continu : le problème tient donc à ce que le bac actuel comporte une large part de contrôle continu.

Bien sûr qu'il faut vérifier la crédibilité du contrôle continu, je suis tout à fait d'accord avec cela. Néanmoins j'imagine que ces lycées hors contrats existaient déjà avant la réforme de Blanquer et que les taux de réussite au bac sur plusieurs années sont connus (ce qui peut refléter le niveau d'enseignement de ces lycées). On peut aussi remettre en cause la crédibilité du CC de nos lycées du public, quand on voit les moyennes de classe qui ont fait un bond de plusieurs points post réforme, on a de quoi sérieusement se poser des questions.

Aussi, pour le CC d'histoire géo, je n'enseigne pas cette matière, mais comment se déroule les contrôles ? Car s'il s'agit simplement d'évaluation de fin de séquence (c'est à dire une évaluation réalisé à chaque fin de thème/chap/seq et portant exclusivement sur cette partie) et qu'on ne revient jamais sur cette partie du programme dans l'année, c'est une différence abyssale avec ce qui est demandé aux candidats hors contrats/libres (il faut une bonne maîtrise de tout le programme car on ne sait pas à l'avance sur quoi on va tomber). Autrement dit, tes élèves ont-ils connaissance des chapitres/thèmes qui tomberont pendant tes évaluations ? Si oui, tu te doutes bien qu'il y a un gouffre entre le niveau demandé à tes élèves et celui des hors-contrats/CNED/libre.
Soch
Soch
Niveau 6

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Soch Dim 05 Juin 2022, 8:17 pm
Autre cas de figure: 
Mon fils a été  déscolarisé  cette année en Tale générale, mais toujours inscrit dans son lycée. Aucune évaluation de toute l'année. 
Après amélioration de sa santé (psychologique), "réconciliation avec le scolaire" il y a3 mois d'où le souhait de tenter le Bac.

Donc organisation (vue avec le rectorat...) d'épreuves communes pour compenser cette absence aux contrôles continus en Hist géo, enseignement scientifique, LVA et LVB. (en plus de la préparation des autres épreuves de Tale) : 15 jours pour étudier le programme ENTIER d'histoire et de géo... en vue de l'épreuve de 2 heures...  Un peu moins en ES, heureusement!  Et adapté en langues, mais qd même!

La déscolarisation  a été subie, la chamboulement familial violent dont le traitement de ces jeunes ne tient pas compte. C'est comme une double peine, car le défi à relever est encore plus important pour eux que pour un lycée lambda !

Il fallait que je le dise. :|
valle
valle
Expert

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par valle Dim 05 Juin 2022, 8:32 pm
Soch a écrit:Autre cas de figure: 
Mon fils a été  déscolarisé  cette année en Tale générale, mais toujours inscrit dans son lycée. Aucune évaluation de toute l'année. 
Après amélioration de sa santé (psychologique), "réconciliation avec le scolaire" il y a3 mois d'où le souhait de tenter le Bac.

Donc organisation (vue avec le rectorat...) d'épreuves communes pour compenser cette absence aux contrôles continus en Hist géo, enseignement scientifique, LVA et LVB. (en plus de la préparation des autres épreuves de Tale) : 15 jours pour étudier le programme ENTIER d'histoire et de géo... en vue de l'épreuve de 2 heures...  Un peu moins en ES, heureusement!  Et adapté en langues, mais qd même!

La déscolarisation  a été subie, la chamboulement familial violent dont le traitement de ces jeunes ne tient pas compte. C'est comme une double peine, car le défi à relever est encore plus important pour eux que pour un lycée lambda !

Il fallait que je le dise. :|
Certes, mais c'est l'un des problèmes de l'ÉN, qui a je pense toujours existé mais qui est désormais plus évident : la tension entre l'évaluation du mérite et celle des acquis. Mais là le problème pointé est plutôt que ces acquis ne sont pas évalués de la même façon (à tel point qu'on peut douter qu'il s'agisse vraiment des mêmes acquis) selon le candidat.
Laotzi
Laotzi
Esprit éclairé

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Laotzi Dim 05 Juin 2022, 8:44 pm
Hericson99 a écrit:
Laotzi a écrit:
Hericson99 a écrit:Une épreuve d'histoire géo de 2h avec dissert + étude de doc ou croquis sur un programme très dense et des questions de dissert assez précise (contrairement à avant la reforme où les sujets de dissert étaient simplement le nom des chapitres dans la plupart des cas....). À savoir que à l'époque des filières, c'était 3h ou 4h selon la filière pour le même format d'épreuve...

J'ai l'impression qu'il y a une véritable envie d'exclure ces personnes de la société, à l'époque il y avait une certaine égalité des chances (mêmes sujets et mêmes modalités pour les candidats du public, privé, et libre). Dorénavant, si tu rates ton bac tu t'exposes à devoir le repasser dans des conditions assez difficiles.. Je plains toutes les personnes qui repassent le bac après l'avoir raté l'année dernière, toutes les personnes qui ont pour projet de tenter le bac en candidat libre pour se reconvertir etc...


Que pensez-vous de ces modalités de passation ? Avez-vous eu l'expérience d'évaluer ces candidats ? Vos retours sont les bienvenus !


L'épreuve d'HG est exactement conforme au type d'évaluation que l'on doit faire à nos élèves dans l'année (et qui étaient celles de feues les E3C ou EC ensuite). Elle n'a rien à voir dans l'exigence avec l'ancienne épreuve de Tle ES/S/L qui ressemble davantage à celle de spécialité.
Ceux qui ratent leur bac ont le droit de pouvoir se réinscrire dans leur lycée, c'est explicitement dans le code de l'éducation. Pour les autres (c'est à dire essentiellement les hors contrats), il faut bien vérifier la crédibilité du contrôle continu : le problème tient donc à ce que le bac actuel comporte une large part de contrôle continu.

Bien sûr qu'il faut vérifier la crédibilité du contrôle continu, je suis tout à fait d'accord avec cela. Néanmoins j'imagine que ces lycées hors contrats existaient déjà avant la réforme de Blanquer et que les taux de réussite au bac sur plusieurs années sont connus (ce qui peut refléter le niveau d'enseignement de ces lycées). On peut aussi remettre en cause la crédibilité du CC de nos lycées du public, quand on voit les moyennes de classe qui ont fait un bond de plusieurs points post réforme, on a de quoi sérieusement se poser des questions.

Aussi, pour le CC d'histoire géo, je n'enseigne pas cette matière, mais comment se déroule les contrôles ? Car s'il s'agit simplement d'évaluation de fin de séquence (c'est à dire une évaluation réalisé à chaque fin de thème/chap/seq et portant exclusivement sur cette partie) et qu'on ne revient jamais sur cette partie du programme dans l'année, c'est une différence abyssale avec ce qui est demandé aux candidats hors contrats/libres (il faut une bonne maîtrise de tout le programme car on ne sait pas à l'avance sur quoi on va tomber). Autrement dit, tes élèves ont-ils connaissance des chapitres/thèmes qui tomberont pendant tes évaluations ? Si oui, tu te doutes bien qu'il y a un gouffre entre le niveau demandé à tes élèves et celui des hors-contrats/CNED/libre.

Les lycées hors contrats ne sont pas tenus de suivre les programmes officiels, ils peuvent embaucher n'importe qui comme professeurs. A partir du moment où le baccalauréat comprend une large part de contrôle continu, il est logique qu'ils doivent se plier à des épreuves ponctuelles pour le remplacer. Celles-là mêmes qui étaient en place lorsqu'il y avait les E3C.

L'aberration, c'est l'existence du contrôle continu.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Hericson99
Hericson99
Niveau 1

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Hericson99 Dim 05 Juin 2022, 8:56 pm
Laotzi a écrit:
Hericson99 a écrit:
Laotzi a écrit:
Hericson99 a écrit:Une épreuve d'histoire géo de 2h avec dissert + étude de doc ou croquis sur un programme très dense et des questions de dissert assez précise (contrairement à avant la reforme où les sujets de dissert étaient simplement le nom des chapitres dans la plupart des cas....). À savoir que à l'époque des filières, c'était 3h ou 4h selon la filière pour le même format d'épreuve...

J'ai l'impression qu'il y a une véritable envie d'exclure ces personnes de la société, à l'époque il y avait une certaine égalité des chances (mêmes sujets et mêmes modalités pour les candidats du public, privé, et libre). Dorénavant, si tu rates ton bac tu t'exposes à devoir le repasser dans des conditions assez difficiles.. Je plains toutes les personnes qui repassent le bac après l'avoir raté l'année dernière, toutes les personnes qui ont pour projet de tenter le bac en candidat libre pour se reconvertir etc...


Que pensez-vous de ces modalités de passation ? Avez-vous eu l'expérience d'évaluer ces candidats ? Vos retours sont les bienvenus !


L'épreuve d'HG est exactement conforme au type d'évaluation que l'on doit faire à nos élèves dans l'année (et qui étaient celles de feues les E3C ou EC ensuite). Elle n'a rien à voir dans l'exigence avec l'ancienne épreuve de Tle ES/S/L qui ressemble davantage à celle de spécialité.
Ceux qui ratent leur bac ont le droit de pouvoir se réinscrire dans leur lycée, c'est explicitement dans le code de l'éducation. Pour les autres (c'est à dire essentiellement les hors contrats), il faut bien vérifier la crédibilité du contrôle continu : le problème tient donc à ce que le bac actuel comporte une large part de contrôle continu.

Bien sûr qu'il faut vérifier la crédibilité du contrôle continu, je suis tout à fait d'accord avec cela. Néanmoins j'imagine que ces lycées hors contrats existaient déjà avant la réforme de Blanquer et que les taux de réussite au bac sur plusieurs années sont connus (ce qui peut refléter le niveau d'enseignement de ces lycées). On peut aussi remettre en cause la crédibilité du CC de nos lycées du public, quand on voit les moyennes de classe qui ont fait un bond de plusieurs points post réforme, on a de quoi sérieusement se poser des questions.

Aussi, pour le CC d'histoire géo, je n'enseigne pas cette matière, mais comment se déroule les contrôles ? Car s'il s'agit simplement d'évaluation de fin de séquence (c'est à dire une évaluation réalisé à chaque fin de thème/chap/seq et portant exclusivement sur cette partie) et qu'on ne revient jamais sur cette partie du programme dans l'année, c'est une différence abyssale avec ce qui est demandé aux candidats hors contrats/libres (il faut une bonne maîtrise de tout le programme car on ne sait pas à l'avance sur quoi on va tomber). Autrement dit, tes élèves ont-ils connaissance des chapitres/thèmes qui tomberont pendant tes évaluations ? Si oui, tu te doutes bien qu'il y a un gouffre entre le niveau demandé à tes élèves et celui des hors-contrats/CNED/libre.

Les lycées hors contrats ne sont pas tenus de suivre les programmes officiels, ils peuvent embaucher n'importe qui comme professeurs. A partir du moment où le baccalauréat comprend une large part de contrôle continu, il est logique qu'ils doivent se plier à des épreuves ponctuelles pour le remplacer. Celles-là mêmes qui étaient en place lorsqu'il y avait les E3C.

L'aberration, c'est l'existence du contrôle continu.

C'est vrai, l'aberration c'est l'existence de ce contrôle continu. En réalité même si ces lycées peuvent embaucher "n'importe qui" et ne pas enseigner le programme officiel, ça ne semble pas dans leur intérêt de le faire. Le taux de réussite au bac de ces lycées a toujours été très élevé, donc la qualité de l'enseignement reçu ne semble pas devoir être remise en cause.

J'aurai bien voulu que tu m'éclaires sur le déroulement du CC en Histoire Géo si tu peux, vis à vis de ce que j'ai dit.
Jenny
Jenny
Médiateur

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Jenny Dim 05 Juin 2022, 9:23 pm
Certains lycées hors contrat ont des résultats catastrophiques aussi.
Laotzi
Laotzi
Esprit éclairé

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Laotzi Dim 05 Juin 2022, 9:27 pm
Hericson99 a écrit:
Laotzi a écrit:
Hericson99 a écrit:
Laotzi a écrit:

L'épreuve d'HG est exactement conforme au type d'évaluation que l'on doit faire à nos élèves dans l'année (et qui étaient celles de feues les E3C ou EC ensuite). Elle n'a rien à voir dans l'exigence avec l'ancienne épreuve de Tle ES/S/L qui ressemble davantage à celle de spécialité.
Ceux qui ratent leur bac ont le droit de pouvoir se réinscrire dans leur lycée, c'est explicitement dans le code de l'éducation. Pour les autres (c'est à dire essentiellement les hors contrats), il faut bien vérifier la crédibilité du contrôle continu : le problème tient donc à ce que le bac actuel comporte une large part de contrôle continu.

Bien sûr qu'il faut vérifier la crédibilité du contrôle continu, je suis tout à fait d'accord avec cela. Néanmoins j'imagine que ces lycées hors contrats existaient déjà avant la réforme de Blanquer et que les taux de réussite au bac sur plusieurs années sont connus (ce qui peut refléter le niveau d'enseignement de ces lycées). On peut aussi remettre en cause la crédibilité du CC de nos lycées du public, quand on voit les moyennes de classe qui ont fait un bond de plusieurs points post réforme, on a de quoi sérieusement se poser des questions.

Aussi, pour le CC d'histoire géo, je n'enseigne pas cette matière, mais comment se déroule les contrôles ? Car s'il s'agit simplement d'évaluation de fin de séquence (c'est à dire une évaluation réalisé à chaque fin de thème/chap/seq et portant exclusivement sur cette partie) et qu'on ne revient jamais sur cette partie du programme dans l'année, c'est une différence abyssale avec ce qui est demandé aux candidats hors contrats/libres (il faut une bonne maîtrise de tout le programme car on ne sait pas à l'avance sur quoi on va tomber). Autrement dit, tes élèves ont-ils connaissance des chapitres/thèmes qui tomberont pendant tes évaluations ? Si oui, tu te doutes bien qu'il y a un gouffre entre le niveau demandé à tes élèves et celui des hors-contrats/CNED/libre.

Les lycées hors contrats ne sont pas tenus de suivre les programmes officiels, ils peuvent embaucher n'importe qui comme professeurs. A partir du moment où le baccalauréat comprend une large part de contrôle continu, il est logique qu'ils doivent se plier à des épreuves ponctuelles pour le remplacer. Celles-là mêmes qui étaient en place lorsqu'il y avait les E3C.

L'aberration, c'est l'existence du contrôle continu.

C'est vrai, l'aberration c'est l'existence de ce contrôle continu. En réalité même si ces lycées peuvent embaucher "n'importe qui" et ne pas enseigner le programme officiel, ça ne semble pas dans leur intérêt de le faire. Le taux de réussite au bac de ces lycées a toujours été très élevé, donc la qualité de l'enseignement reçu ne semble pas devoir être remise en cause.

J'aurai bien voulu que tu m'éclaires sur le déroulement du CC en Histoire Géo si tu peux, vis à vis de ce que j'ai dit.

Il y a beaucoup de hors contrats "boite à bac" avec des résultats catastrophiques, des frais de scolarité très élevés mais qui accueillent des élèves qui ont souvent échoués plusieurs fois avant.

Pour le contrôle continu, c'est du contrôle continu : chaque professeur évalue ses élèves en suivant les programmes et les méthodes prescrites. J'ai déjà répondu sur le fait que ces épreuves ponctuelles ont été calquées sur les anciennes E3C. Ca peut paraître très injuste pour les candidats CNED (pour des raisons médicales ou de phobie scolaire etc.), mais j'ai moins de compassion pour ces lycées hors contrat.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Hericson99
Hericson99
Niveau 1

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Hericson99 Dim 05 Juin 2022, 9:39 pm
Jenny a écrit:Certains lycées hors contrat ont des résultats catastrophiques aussi.

Certes et c'est ceux la qui doivent être sanctionnés et non pas la totalité des élèves de l'enseignement hors contrats.



Laotzi a écrit:
Hericson99 a écrit:
Laotzi a écrit:
Hericson99 a écrit:

Bien sûr qu'il faut vérifier la crédibilité du contrôle continu, je suis tout à fait d'accord avec cela. Néanmoins j'imagine que ces lycées hors contrats existaient déjà avant la réforme de Blanquer et que les taux de réussite au bac sur plusieurs années sont connus (ce qui peut refléter le niveau d'enseignement de ces lycées). On peut aussi remettre en cause la crédibilité du CC de nos lycées du public, quand on voit les moyennes de classe qui ont fait un bond de plusieurs points post réforme, on a de quoi sérieusement se poser des questions.

Aussi, pour le CC d'histoire géo, je n'enseigne pas cette matière, mais comment se déroule les contrôles ? Car s'il s'agit simplement d'évaluation de fin de séquence (c'est à dire une évaluation réalisé à chaque fin de thème/chap/seq et portant exclusivement sur cette partie) et qu'on ne revient jamais sur cette partie du programme dans l'année, c'est une différence abyssale avec ce qui est demandé aux candidats hors contrats/libres (il faut une bonne maîtrise de tout le programme car on ne sait pas à l'avance sur quoi on va tomber). Autrement dit, tes élèves ont-ils connaissance des chapitres/thèmes qui tomberont pendant tes évaluations ? Si oui, tu te doutes bien qu'il y a un gouffre entre le niveau demandé à tes élèves et celui des hors-contrats/CNED/libre.

Les lycées hors contrats ne sont pas tenus de suivre les programmes officiels, ils peuvent embaucher n'importe qui comme professeurs. A partir du moment où le baccalauréat comprend une large part de contrôle continu, il est logique qu'ils doivent se plier à des épreuves ponctuelles pour le remplacer. Celles-là mêmes qui étaient en place lorsqu'il y avait les E3C.

L'aberration, c'est l'existence du contrôle continu.

C'est vrai, l'aberration c'est l'existence de ce contrôle continu. En réalité même si ces lycées peuvent embaucher "n'importe qui" et ne pas enseigner le programme officiel, ça ne semble pas dans leur intérêt de le faire. Le taux de réussite au bac de ces lycées a toujours été très élevé, donc la qualité de l'enseignement reçu ne semble pas devoir être remise en cause.

J'aurai bien voulu que tu m'éclaires sur le déroulement du CC en Histoire Géo si tu peux, vis à vis de ce que j'ai dit.

Il y a beaucoup de hors contrats "boite à bac" avec des résultats catastrophiques, des frais de scolarité très élevés mais qui accueillent des élèves qui ont souvent échoués plusieurs fois avant.

Pour le contrôle continu, c'est du contrôle continu : chaque professeur évalue ses élèves en suivant les programmes et les méthodes prescrites. J'ai déjà répondu sur le fait que ces épreuves ponctuelles ont été calquées sur les anciennes E3C. Ca peut paraître très injuste pour les candidats CNED (pour des raisons médicales ou de phobie scolaire etc.), mais j'ai moins de compassion pour ces lycées hors contrat.

Tu as tout à fait raison sur ces hors contrats "boite à bac", qui ne devraient pas exister. Maintenant, ceux qui sont pénalisés c'est les bons lycées hors contrats, c'est les élèves du CNED qui ne peuvent pas suivre une scolarité classique etc.. c'est surtout ceux là que je souligne.

Jenny
Jenny
Médiateur

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Jenny Dim 05 Juin 2022, 9:53 pm
Il faut aussi faire confiance aux jurys. Un élève qui a travaillé et qui a été convenablement préparé ne sera pas pénalisé.
J’avoue que je suis très embêtée pour évaluer d’autres candidats qui n’ont visiblement pas été accompagnés avant ces épreuves.

L’anomalie est en effet ce contrôle continu. Les épreuves du hors-contrat se rapprochent de l’ancien bac. L’oral d’EMC est à mon avis trop long même si quelques candidats ont fait des choses très intéressantes. Mais c’est un petit coeff.
J’ai bien coeff 2 sur les documents de l’inspection (ce qui me semble logique) : https://pia.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2022-06/emc_2022_diaporama_evaluation_ponctuelle.pdf


Dernière édition par Jenny le Dim 05 Juin 2022, 9:55 pm, édité 1 fois
Laotzi
Laotzi
Esprit éclairé

Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned Empty Re: Baccalauréat aberrant des candidats hors contrats/libre/cned

par Laotzi Dim 05 Juin 2022, 9:55 pm
Les "bons lycées hors contrats" peuvent remédier à cela : qu'ils passent un contrat d'association avec l'Etat et donc deviennent des établissements sous contrat. Leur contrôle continu sera alors reconnu sans devoir passer d'épreuves ponctuelles. Evidemment, ça veut dire recruter des professeurs ayant passé un concours, enseigner les programmes officiels avec horaires officiels et se soumettre aux inspections etc.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum