Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Jacq
Monarque

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Jacq Mar 14 Juin 2022 - 23:33
Vous avez déjà, chers camarades, débuté les discussions concernant le bac pro de cette journée en français, pas en histoire, sur un autre sujet, pas spécifiquement lié au bac. Du coup je lance un sujet concernant uniquement les sujets du bac de lettres histoire cette année.

Français.
Le texte :
Prix Goncourt, ben comme quoi on peut donner le prix Goncourt à qui on veut.
Questions :
Des questions de lecture de texte, niveau troisième (bien pour le bac !)
Question corpus :
Nous verrons les attendus lors des corrections.
Écriture :
Sujet couru d'avance avec le même souci dans mon établissement, le terme "ludique" qui a posé problème à 1/3 des candidats, même s'il a été radoté toute l'année par les collègues qui avaient des terminales (ce qui n'était pas mon cas, je n'avais pas de terminale). Nous verrons les exigences en terme de correction mais nous devinons déjà que l'objectif c'est la moyenne, et c'est tout.


Histoire-Géographie-EMC :
Là encore un sujet de type 3e, avec un croquis (parce que cela fait bien). Il faudra toujours m'expliquer en quoi la réalisation d'un croquis présente le moindre intérêt pour nos élèves.


Bilan du bac pro Blanquer : niveau troisième, à peine... BRAVO ! Il paraît (paraissait) que c'était le meilleur ministre depuis des lustres... Qui avait dit cela ? Des journaleux...
avatar
Malavita
Habitué du forum

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Malavita Mer 15 Juin 2022 - 7:28
Niveau troisième. J'attends de voir les corrections lundi... A mon avis, les résultats ne seront pas ceux espérés.

Pour le Français. J'en ai pas mal qui n'ont pas réalisé le travail d'écriture, alors que d'habitude, ils font. Et aucune excuse car le mot "ludique" a été vu. Certains n'ont pas utilisé des exemples, notamment l’œuvre intégrale... Ce n'est pas faute de l'avoir répété, mais vu qu'ils ne venaient plus en cours depuis la rentrée de mai...
En revanche, j'ai fait un bon sur les questions, qui ne vont apporter que de la paraphrase selon moi... Ce n'est pas comme si nous avions vu les procédés d'écriture... Bref... Les questions étaient nulles... En revanche, le choix des documents, pourquoi pas (je ne savais pas que le roman avait eu le Goncourt, je l'ai lu récemment, j'avais trouvé cela pas mal, notamment car il met mal à l'aise assez rapidement et plus on avance, plus cela se confirme).
Bref, le sujet était censé être facile, mais ceux qui l'ont choisi ont sous-estimé la puissance du mot "ludique".

Pour l'Histoire-Géographie-EMC. Ce n'est pas brillant pour les miens y compris des bons élèves. Ils se sont auto-persuadés (via les réseaux sociaux ?) que la guerre froide allait tomber et n'ont pas appris le chapitre sur la France... Pourtant je leur ai répété qu'il n'y avait que deux chapitres donc une chance sur deux que cela tombe. Je soupçonne certains aussi de s'être dit que comme c'était celui de début d'année et le mieux traité, que c'est celui là que le lycée fera tombé alors même que j'ai répété que les sujets étaient nationaux...
Le croquis ressemblait à du coloriage, sans compter ceux venus sans crayons de couleur... Au passage, regardez le croquis corrigé par Studyrama : j'espère que ce n'est pas un collègue qui l'a réalisé...
Un seul élève a su expliquer l'Etat-providence... Pour les Trente Glorieuses guère mieux. La chronologie, une hécatombe aussi. La Géographie et l'EMC, il suffisait de lire les documents...

Enfin, je plains les collègues qui vont corriger l'Histoire-Géographie, un enfer pour le barème...
zigmag17
zigmag17
Doyen

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par zigmag17 Mer 15 Juin 2022 - 7:51
Questions attendant de la paraphrase, vocabulaire usuel, sujet avec termes redondants... et pourtant il va y avoir du plantage dans l'absolu. Mais je parie pour des consignes de notation avec le mot qui fâche commençant par un B permettant à tout le monde de s'en tirer avec un minimum de 9 même ceux qui n'auront pas traité le sujet. Je tiens le pari.
Et puis je n'arrive pas à retrouver le contexte mais je suis sûre qu'un extrait du même style ( même roman, "Une chanson douce") a été proposé au bac pro( je crois ?), mais quand? Il serait intéressant de comparer les questions avec celles du sujet d'hier.
Lisak40
Lisak40
Fidèle du forum

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Lisak40 Mer 15 Juin 2022 - 8:21
J'ai surveillé le français puis l'h-g. En français, beaucoup d'élèves ne savaient pas ce que veut dire le mot ludique. En h/g, ils ont tous trouvé ça "hyper facile" ; sauf que j'ai lu certaines copies : c'est vide, indigent. Et pour certaines incompréhensible tant la syntaxe est malmenée. On a aussi ce problème en langue : ce n'est plus l'orthographe qui pose problème, si seulement (le j'ai manger / je vais regardé), mais l'ensemble. Ils oublient des mots, n'accordent plus les sujets et les verbes, oublient les s au pluriel, ou les utilisent de façon erronée (les chevals), mettent la ponctuation n'importe où, quand ils ne l'oublient pas totalement, et j'en oublie. Nous formons des professionnels qui ne sont pas employables : ils seront incapables de vous faire une facture, un devis, un courrier professionnel, et pire, n'auront aucunement les compétences professionnelles nécessaires à leur métier (d'après les collègues de matière pro). Mais ils auront tous leur Bac Pro avec mention et iront en BTS. Ils ne pourront pas passer un concours de cat. C. et ne comprendront absolument rien aux courriers officiels, aux journaux, ni rien. Mais la France sera un pays de super dipômés, yeah


Dernière édition par Lisak40 le Mer 15 Juin 2022 - 15:44, édité 1 fois
zeprof
zeprof
Grand sage

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par zeprof Mer 15 Juin 2022 - 15:40
Même constat ici : un grand nombre d'élèves n'ont pas compris le mot "ludique"
pourtant, vu et revu en classe. Il y a beaucoup de copies hors sujet.

Les questions étaient très simples : même pas une sur un point de langue, j'étais très déçue car nous avons beaucoup travaillé là-dessus. Mais du coup, les copies sont très médiocres car les élèves ont souvent paraphrasé le document sans vraiment chercher à analyser...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Cath
Enchanteur

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Cath Mer 15 Juin 2022 - 16:02
Ludique, mes élèves ne connaissaient pas, où tournaient approximativement autour du sens.
Je ne sais même pas si j'ai utilisé ce mot avec eux, si c'est le cas, personne ne m'a repris en me demandant le sens et j'ai dû considérer ça comme acquis.
A Tuin
A Tuin
Doyen

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par A Tuin Mer 15 Juin 2022 - 19:46
Pour une fois, et je trouve que c'est un bon point à créditer, il fallait avoir appris ses fiches de cours avant de se présenter en vue de la rédaction à l'épreuve de français.
Franchement j'ai examiné de près les copie hier, et ceux qui ont appris ont bien tiré leur épingle du jeu en rédaction.
Des plans bien annoncés et construits, certaines rédactions montrant une phrase d'accroche bien apprise en intro, des arguments appris et même des exemples d'oeuvres vues dans l'année. J'ai vu passer de chouettes copies et ça fait du bien par rapport aux soupes des années précédentes. Moi je suis contente de ce constat.

Évidemment pour ceux qui n'ont rien fait de l'année et ils sont en grand nombre dans nos classes, le rendu était égal à lui même, et il en aurait sans doute été de même avec tout autre type de sujet : pas de plan, pas la longueur requise, ça commence direct par "Moi je, j'en pense que", ça enfile les banalités comme un collier de perles. Allez,c'est bon. La suivante.... En même temps il n'y a pas à assumer un autre constat, il y a beaucoup d'élèves qui ne sont pas intéressés par le fait d'apprendre, et n'ont pas révisé. C'est leur problème à eux, si problème il y a parce que tout le processus d'écrit et d'oral est adapté pour leur permettre à la fin d'avoir toutes les billes pour réussir. A eux de faire la suite du chemin et de faire les preuves qu'ils n'ont pas montrées durant l'année ..... Ce n'est quand même pas à nous d'aller se poser et réviser les leçons à leur place. C'est quand même un bac. Il n'y a pas objectivement à se formaliser sur un mot. Il n'a pas posé de problème à ceux qui ont travaillé avec sérieux tout au long de l'année, c'est le meilleur marqueur. Ce n'est encore qu'un écran de fumée qui n'aura d'autre conséquence que de décrédibiliser encore les capacités de nos élèves et encore une fois, d'être préjudiciable pour la masse silencieuse de ceux qui ont travaillé.
Ceux qui ne font rien en classe devront se donner les moyens dans la vie, et ils prendront bien d'autres murs si tant est qu'un simple pauvre mot leur soit déjà de trop....On ne peut pas toujours attendre après autrui que l'autre fasse à notre place et se défausser en se victimisant devant chaque broutille...
Jacq
Jacq
Monarque

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Jacq Mer 15 Juin 2022 - 21:06
Malavita a écrit:Niveau troisième. J'attends de voir les corrections lundi... A mon avis, les résultats ne seront pas ceux espérés.

[...]

Comme à chaque fois qu'au lieu de tenter de les tirer vers le haut on leur propose des textes en apparence simples mais qui les tirent vers le bas.

Lisak40 a écrit: [...]  En h/g, ils ont tous trouvé ça "hyper facile" ; sauf que j'ai lu certaines copies : c'est vide, indigent.  [...] Ils ne pourront pas passer un concours de cat. C. et ne comprendront absolument rien aux courriers officiels, aux journaux, ni rien. Mais la France sera un pays de super diplômés, yeah

Cela fait bien longtemps que les catégories C ne recrutent plus au niveau bac.

Quand les élèves trouvent un sujet "hyper facile" c'est qu'ils n'ont pas compris les enjeux du sujet et on se retrouve effectivement avec des copies vides et indigentes. Seule la difficulté permet d'élever ceux qui ont travaillé et pour les autres...


zeprof a écrit:  [...]

Les questions étaient très simples : même pas une sur un point de langue, j'étais très déçue car nous avons beaucoup travaillé là-dessus. Mais du coup, les copies sont très médiocres car les élèves ont souvent paraphrasé le document sans vraiment chercher à analyser...

Vu le texte, et ce n'est pas parce qu'il a eu le prix Goncourt que.... A force de les éloigner des textes littéraires et avec des qualités littéraires on vide tout. Questions de "lecture", de type troisième.


A Tuin a écrit:Pour une fois, et je trouve que c'est un bon point à créditer, il fallait avoir appris ses fiches de cours avant de se présenter en vue de la rédaction à l'épreuve de français.
Franchement j'ai examiné de près les copie hier, et ceux qui ont appris ont bien tiré leur épingle du jeu en rédaction.
Des plans bien annoncés et construits, certaines rédactions montrant une phrase d'accroche bien apprise en intro, des arguments appris et même des exemples d'oeuvres vues dans l'année. J'ai vu passer de chouettes copies et ça fait du bien par rapport aux soupes des années précédentes. Moi je suis contente de ce constat.

Évidemment pour ceux qui n'ont rien fait de l'année et ils sont en grand nombre dans nos classes, le rendu était égal à lui même, et il en aurait sans doute été de même avec tout autre type de sujet : pas de plan, pas la longueur requise, ça commence direct par "Moi je, j'en pense que", ça enfile les banalités comme un collier de perles. Allez,c'est bon. La suivante.... En même temps il n'y a pas à assumer un autre constat, il y a beaucoup d'élèves qui ne sont pas intéressés par le fait d'apprendre, et n'ont pas révisé. C'est leur problème à eux, si problème il y a parce que tout le processus d'écrit et d'oral est adapté pour leur permettre à la fin d'avoir toutes les billes pour réussir. A eux de faire la suite du chemin et de faire les preuves qu'ils n'ont pas montrées durant l'année ..... Ce n'est quand même pas à nous d'aller se poser et réviser les leçons à leur place.  C'est quand même un bac. Il n'y a pas objectivement à se formaliser sur un mot. Il n'a pas posé de problème à ceux qui ont travaillé avec sérieux tout au long de l'année, c'est le meilleur marqueur. Ce n'est encore qu'un écran de fumée qui n'aura d'autre conséquence que de décrédibiliser encore les capacités de nos élèves et encore une fois, d'être préjudiciable pour la masse silencieuse de ceux qui ont travaillé.
Ceux qui ne font rien en classe devront se donner les moyens dans la vie, et ils prendront bien d'autres murs si tant est qu'un simple pauvre mot leur soit déjà de trop....On ne peut pas toujours attendre après autrui que l'autre fasse à notre place et se défausser en se victimisant devant chaque broutille...

Je suis, pour la partie écriture, bien d'accord avec toi, c'est de même pour certaines questions d'histoire-géographie. Pas appris : rien à dire, et c'est très bien !
Par contre je continue à nier l'intérêt de ces fameux schémas à la C;;... A l'époque où j'étais à la fac on nous expliquait qu'il fallait que les élèves maîtrisent les chorèmes.. Quel intérêt pour eux (d'ailleurs c'est bien passé à la trappe cette histoire).

Par contre, une fois de plus, constatation : les élèves en HG ne comprennent pas qu'il faut développer et terminent leurs copies très rapidement pour beaucoup alors qu'à l'inverse en PSE ils ont des devoirs longs qui en obligent une bonne partie à rester la totalité du temps de l'épreuve. Lorsque l'on compare les coef, c'est assez hallucinant.


Dernière édition par Jacq le Jeu 16 Juin 2022 - 7:28, édité 1 fois
avatar
Malavita
Habitué du forum

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Malavita Mer 15 Juin 2022 - 21:57
Jacq a écrit:

Quand les élèves trouve un sujet "hyper facile" c'est qu'ils n'ont pas compris les enjeux du sujet et on se retrouve effectivement avec des copies vides et indigentes. Seule la difficulté permet d'élever ceux qui ont travaillé et pour les autres...

Tiens j'ai dit à peu près la même chose à mes collègues... Mauvais signes quand ils trouvent cela super faciles...

Jacq a écrit:
Je suis, pour la partie écriture, bien d'accord avec toi, c'est de même pour certaines questions d'histoire-géographie. Pas appris : rien à dire, et c'est très bien !
Par contre je continue à nier l'intérêt de ces fameux schémas à la C;;... A l'époque où j'étais à la fac on nous expliquait qu'il fallait que les élèves maîtrisent les chorèmes.. Quel intérêt pour eux (d'ailleurs c'est bien passé à la trappe cette histoire).

Par contre, une fois de plus, constatation : les élèves en HG ne comprennent pas qu'il faut développer et terminent leurs copies très rapidement pour beaucoup alors qu'à l'inverse en PSE ils ont des devoirs longs qui en obligent une bonne partie à rester la totalité du temps de l'épreuve. Lorsque l'on compare les coef, c'est assez hallucinant.

Oh, les chorèmes, cela me dit vaguement quelque chose, mais c'est tout... Il faudrait que je revoie ce point ! Pour le croquis, les élèves ont surtout colorié, mais rien à voir avec un croquis géographique... Cela les a sans doute rassurés. Certains on vu la correction de studyrama avec la remarque, "on dirait un dessin d'enfant"...

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Croqui10

Sans commentaire...

Pour revenir au sujet, il fallait vraiment avoir appris son cours. Les miens ont pris cela par-dessus la jambe (comme les autres classes d'ailleurs) et n'ont pas révisé sérieusement et ne venaient plus en cours car les CCF étaient passés. Une seule élève, pas la meilleure, avait commencé à réviser dès les vacances d'avril et connaissait ses dates, des définitions... D'après ce qu'elle m'a dit, elle a bien réussi la partie en Histoire (et c'est dans doute la seule). Ce qui l'a mise en difficulté, c'est la première question d'EMC trop simple a son goût et elle a donc cherché compliqué et n'a pas trouvé... Bref, la question super facile l'a déstabilisée...

Pour le sujet de Français, le travail d'écriture était top, selon moi. Ils avaient tout dans le cours et de quoi utiliser les exemples du cours. Mais j'en ai plusieurs qui n'ont pas rédigé le travail d'écriture et d'autres qui ont cru que "ludique" (étudié dans un texte pourtant) signifiait "dangereux".
zeprof
zeprof
Grand sage

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par zeprof Jeu 16 Juin 2022 - 15:05
certains des miens ont assimilé ludique à éducatif... de beaux HS en perspectives.
j'avais fait tout un cours sur l'étymologie et le sens des mots, ils avaient eu des questions dessus (ainsi que des quizinières) bref, je suis, comme d'habitude après les épreuves, contrariée, car très peu se sont rappelés du travail fait en classe et ça donne des copies indigentes...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Malavita
Habitué du forum

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Malavita Mar 21 Juin 2022 - 18:07
Corrections terminées. Je n'ai jamais autant mis la moyenne et les doubles corrections étaient très rares... Les questions permettaient aux élèves d'avoir 6-7 points. En revanche, le sujet d'écriture était mauvais, comme attendu. En plus, on nous demande de ne plus faire de délibératif, sauf que lorsque l'on regarde la correction, on le demande... Heureusement, je continue de dire à mes élèves (comme la plupart des collègues présents) que le oui/non ou oui/mais convient à la très grande majorité des sujets et leur permet d'avoir deux parties...

Dans notre centre, nous avons constaté en bref :
- que les questions étaient trop simplistes et amenaient à de la paraphrase, alors qu'en rajoutant pour les deux premières questions "à l'aide de procédés d'écriture" (ou une formulation du même type), on aurait pu tendre vers de l'analyse.
- Idem pour la question 3, en rajoutant, "à l'aide d’éléments du tableau", on aurait pu avoir une description (certains candidats l'ont fait)
- la question 5 était mal foutue et les élèves ne croisaient pas les documents et ne traitaient pas les différences.
- le mot "ludique" a posé problème, on le savait.
- Manque de structure dans le travail d'écriture.
- Manque d'exemples tirés des œuvres, textes vus en cours... En revanche, des exemples de jeux de dame, cache-cache... à gogo alors que ce n'était pas pertinent pour moi (s'il y a d'autres exemples littéraires et cinématographiques, d'accord, mais sinon, non). Très décevant à ce niveau-là.

Je pense qu'on aura encore de très bons résultats cette année, surtout que les consignes dans les matières professionnelles sont aussi dans la bienveillance.
Jacq
Jacq
Monarque

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Jacq Mar 21 Juin 2022 - 19:20
Je n'ai pas encore le retour des mes collègues qui corrigeaient aujourd'hui.
Je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit sauf une chose, la question sur les procédés littéraires, mais pas parce que je suis en désaccord avec toi, non, tout simplement parce que pour qu'une question porte sur des procédés littéraires encore faudrait-il qu'il y ait quelque chose de vraiment littéraire dans le texte... des procédés quoi M'dame ?
zeprof
zeprof
Grand sage

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par zeprof Mer 22 Juin 2022 - 11:16
Jacq a écrit:Je n'ai pas encore le retour des mes collègues qui corrigeaient aujourd'hui.
Je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit sauf une chose, la question sur les procédés littéraires, mais pas parce que je suis en désaccord avec toi, non, tout simplement parce que pour qu'une question porte sur des procédés littéraires encore faudrait-il qu'il y ait quelque chose de vraiment littéraire dans le texte... des procédés quoi M'dame ?

je suis pleinement d'accord avec toi...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Jacq
Jacq
Monarque

Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC Empty Re: Nouveau bac professionnel, français, histoire, géographie, EMC

par Jacq Mer 22 Juin 2022 - 14:41
Retour de quelques collègues.
La correction en HG était plus longue, la paraphrase étant tellement présente en français (questions et documents responsables).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum