Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jsp750
jsp750
Niveau 1

Dans le doute... Empty Dans le doute...

par jsp750 Mar 20 Sep 2022 - 10:40
Bonjour à tous,

 C’est avec un certain désarroi que je rédige ce message… Jeune professeur (T2), je suis en train de remettre en cause mes capacités d’enseignement et ma place au sein d’une classe. Je m’explique : je fais actuellement face à certaines difficultés que j’ai pu tenter de surmonter à plusieurs reprises.
Tout d’abord, ma gestion classe est loin d’être parfaite (en poste fixe en collège l’année dernière elle était absolument CATASTROPHIQUE). Cette année, elle semble "moins pire" (mais je suis pour le moment dans un établissement réputé tranquille et privilégié donc bon...). Mes autres collègues néotits gèrent bien mieux leurs classes ! Je n’y arrive pas… Je me dis donc que le problème vient de moi et que cela ne changera jamais (j’ai essayé). Je me sens légitime au sein de la classe mais quelque chose semble clocher...

Dans un deuxième temps, TZR et actuellement en remplacement, j’ai pu recevoir à plusieurs reprises des « Quand est-ce que Mme/Mr untel revient ? » ou des « Oh non ! » en me voyant au loin dans la cours… J’ai été très fortement blessé par ces réflexions (j’aime beaucoup les élèves et prends énormément de temps à préparer fond et forme pour eux). Je prends cela comme un « c’est pas intéressant votre cours monsieur !»...Je ne sais donc pas faire mon travail convenablement ?

J’avoue avoir du mal à visualiser un avenir plus radieux ! Pourtant, j’aime mon métier et je ne me vois absolument pas faire autre chose (et ce malgré le manque de moyens et de considération pour les enseignants) ! Il s’agissait d’une véritable vocation ! Malheureusement, j’ai de plus en plus envie d’abandonner et je ne sais que faire…

Je m’excuse pour le pavé (et les fautes, si jamais ce message en contient), mais je ressentais le besoin de partager mon mal être...
Illiane
Illiane
Érudit

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Illiane Mar 20 Sep 2022 - 10:55
Tout d'abord, bienvenue et courage !

Ensuite, en ce qui concerne la gestion de classe, tu trouveras sur le site de nombreux fils en parlant, je suis sûre que tu pourras glaner ici ou là quelques pistes intéressantes pour t'aider à asseoir ton autorité. Quant aux remarques des élèves, certains prennent un malin plaisir à essayer de déstabiliser leur enseignant : cela ne veut pas dire grand-chose, ne te focalise pas là-dessus ou même, si tu le peux, réponds avec humour : voyant que cela ne t'affecte pas (du moins pas en apparence), ils devraient vite se lasser de ce type de commentaire. Si en revanche ça vire à l'insolence n'hésite pas à punir en rappelant que, quoi qu'il en soit, c'est TOI le professeur ici et maintenant.

PS : juste une petite question car j'ai du mal à comprendre ton parcours : tu étais en poste fixe en T1 puis es devenu TZR en T2 ?
jsp750
jsp750
Niveau 1

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par jsp750 Mar 20 Sep 2022 - 10:59
Merci beaucoup pour ton message et tes conseils !
Oui c'est ça : j'étais T1 en poste fixe, puis je suis maintenant TZR pour mon année de T2 !
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 7

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par MoyenCroco Mar 20 Sep 2022 - 11:04
C'est en forgeant sur l'on devient forgeron.
Les autres neotit te disent ce qu'ils veulent te dire, et tu n'es pas avec eux en classe. Et si jamais tu l'étais, le cours serait biaisé par ta présence.

jsp750 a écrit:

Dans un deuxième temps, TZR et actuellement en remplacement, j’ai pu recevoir à plusieurs reprises des « Quand est-ce que Mme/Mr untel revient ? » ou des « Oh non ! » en me voyant au loin dans la cours… J’ai été très fortement blessé par ces réflexions (j’aime beaucoup les élèves et prends énormément de temps à préparer fond et forme pour eux). Je prends cela comme un « c’est pas intéressant votre cours monsieur !»...Je ne sais donc pas faire mon travail convenablement ?


Après plus de 10 ans, j'entends encore des "Oh non !". Ma réponse varie de : "c'est ce que je me suis dit en te voyant" et tu anticipes la prochaine fois un oh non en le voyant.

Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Oudemia Mar 20 Sep 2022 - 12:26
jsp750 a écrit: Dans un deuxième temps, TZR et actuellement en remplacement, j’ai pu recevoir à plusieurs reprises des « Quand est-ce que Mme/Mr untel revient ? » ou des « Oh non ! » en me voyant au loin dans la cours… J’ai été très fortement blessé par ces réflexions (j’aime beaucoup les élèves et prends énormément de temps à préparer fond et forme pour eux). Je prends cela comme un « c’est pas intéressant votre cours monsieur !»...Je ne sais donc pas faire mon travail convenablement ?
C'est un grand classique, oui, il ne faut surtout pas en être affecté, et encore moins le montrer.
menerve
menerve
Prophète

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par menerve Mar 20 Sep 2022 - 15:02
Comme l'ont dit les autres, ne te laisse pas impressionner...
"c'était mieux l'an dernier"... Ben oui mais pour moi aussi c'était mieux et je fais avec..
"vous nous aimez pas"... Ben c'est vrai on me paye pour vous faire travailler, pas pour vous aimer... D'ailleurs mon cœur n'est pas assez grand pour aimer tous les élèves...
"vous donnez toujours des punitions"... Qui aime bien châtie bien.

Tu prends trop à cœur ce que te dise les élèves pour te déstabiliser... La prochaine fois qu'un te fait une remarque pour te déstabiliser... "je vois que monsieur ou mademoiselle a besoin de donner s'exprimer, qu'elle s'exprime donc au sujet de la leçon à apprendre pour aujourd'hui".
Ou alors tu réponds avec humour... "ah vous ne m'aimez pas, c'est dommage car vous êtes vraiment mes élèves préférés".

DaphNenya
DaphNenya
Neoprof expérimenté

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par DaphNenya Mar 20 Sep 2022 - 15:50
+1 avec ce qu'ont dit les intervenants précédents.
Pour t'aider : https://www.neoprofs.org/t52047-college-gestion-de-classes-difficiles
Et ceci que j'ai vu passer sur le forum il y a peu : http://palf.free.fr/divers/autorite.htm

Bon courage et n'hésite pas à venir t'épancher ici, il y aura toujours quelqu'un pour te soutenir.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Philomène87 Mar 20 Sep 2022 - 15:59
Bon courage à toi. On est tous passés par là, moi aussi je suis toujours très blessée de ce genre de remarques (j'ai 10 ans d'expérience). Comme l'ont dit les autres intervenants, il ne faut pas montrer que cela t'affecte, en revanche si tu arrives à identifier celui/celle qui balance ce genre de remarque (surtout les "oh non"), tu le prends à part à la fin du cours, tu le cuisines, tu mets un mot dans son carnet (surtout si ça fait plusieurs fois), et tu verras qu'il fera moins le malin.

Les collègues qui disent que "tout va bien" ? Ben voyons... C'est fort possible, mais c'est fort possible aussi que certains soient des menteurs.
Il y a quelques années on a eu une collègue, dont les élèves couraient pendant son cours, balançaient des objets par la fenêtre (j'étais dans la salle en-dessous), faisaient un bazar du tonnerre (les classes d'à côté ne pouvaient pas travailler)... Et quand on parlait entre nous de telle ou telle classe avec qui c'était compliqué (mais rien à voir avec ce qu'elle vivait), elle disait "ah bon ? ah non avec moi tout va bien" puis de nous donner des conseils pour mieux arriver...
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Poupoutch Mar 20 Sep 2022 - 16:15
jsp750 a écrit:Mes autres collègues néotits gèrent bien mieux leurs classes ! Je n’y arrive pas… Je me dis donc que le problème vient de moi et que cela ne changera jamais (j’ai essayé). Je me sens légitime au sein de la classe mais quelque chose semble clocher...
Alors ça, permets-moi de te dire que tu n'en sais rien (sauf si tu assistes à un de leurs cours, et même alors, le simple fait d'avoir deux adultes dans la salle changera la donne).
Et quand bien même : que certains fassent mieux que toi ne signifie pas que tu ne sais pas faire, ni même que tu ne peux pas apprendre à faire.
On apprend tous les jours dans notre métier, et on met parfois des années à comprendre comment faire les choses selon notre propre personnalité.

jsp750 a écrit: Dans un deuxième temps, TZR et actuellement en remplacement, j’ai pu recevoir à plusieurs reprises des « Quand est-ce que Mme/Mr untel revient ? » ou des « Oh non ! » en me voyant au loin dans la cours…
Et, si tu restes assez longtemps, quand Mme ou M. Untel reviendront, ils diront "oh non" et ils demanderont quand tu reviens... TZR, c'est ingrat. Et les élèves aussi...

jsp750 a écrit: J’ai été très fortement blessé par ces réflexions (j’aime beaucoup les élèves et prends énormément de temps à préparer fond et forme pour eux). Je prends cela comme un « c’est pas intéressant votre cours monsieur !»...Je ne sais donc pas faire mon travail convenablement ?
Il faut apprendre à te "blinder". Moi aussi, j'aime généralement bien mes élèves, et même après quelques années, j'ai encore du mal quand je sens que des élèves ne "m'aiment pas". Mais je sais aussi que généralement, ce n'est pas après moi en tant que personne qu'ils en ont, mais après ma matière. Bref, c'est plus agréable quand ils t'aiment bien, mais on ne peut pas plaire à tout le monde.
Idem quand ils ne sont pas intéressés par ce que tu fais, ce n'est pas toi ou ton travail qui êtes remis en cause, c'est la matière, qui n'est pas au goût de l'élève. Bref, il faut travailler à te détacher un peu, après tout, dans toutes les matières, on fait parfois des choses un peu pénibles mais nécessaires. (il m'arrive de prévenir les élèves qu'on va faire un truc pénible mais dont ils ont besoin, histoire de désamorcer les "c'est chiant").

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"L'intelligence est une maladie qui peut se transmettre très facilement mais dont on peut guérir très rapidement et sans aucune séquelle"
jsp750
jsp750
Niveau 1

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par jsp750 Mar 20 Sep 2022 - 16:55
Merci pour vos messages et vos conseils ! Je vais m'efforcer de les suivre et apprendre à me "protéger" un peu
Clecle78
Clecle78
Monarque

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Clecle78 Mar 20 Sep 2022 - 17:30
Philomène87 a écrit:Bon courage à toi. On est tous passés par là, moi aussi je suis toujours très blessée de ce genre de remarques (j'ai 10 ans d'expérience). Comme l'ont dit les autres intervenants, il ne faut pas montrer que cela t'affecte, en revanche si tu arrives à identifier celui/celle qui balance ce genre de remarque (surtout les "oh non"), tu le prends à part à la fin du cours, tu le cuisines, tu mets un mot dans son carnet (surtout si ça fait plusieurs fois), et tu verras qu'il fera moins le malin.

Les collègues qui disent que "tout va bien" ? Ben voyons... C'est fort possible, mais c'est fort possible aussi que certains soient des menteurs.
Il y a quelques années on a eu une collègue, dont les élèves couraient pendant son cours, balançaient des objets par la fenêtre (j'étais dans la salle en-dessous), faisaient un bazar du tonnerre (les classes d'à côté ne pouvaient pas travailler)... Et quand on parlait entre nous de telle ou telle classe avec qui c'était compliqué (mais rien à voir avec ce qu'elle vivait), elle disait "ah bon ? ah non avec moi tout va bien" puis de nous donner des conseils pour mieux arriver...
J'ai eu plusieurs collègues dans ce style. Le bureau de l'un d'entre eux est tout de même passé par la fenêtre. Mais à part ça tout allait bien ...
Vieux_Mongol
Vieux_Mongol
Niveau 7

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Vieux_Mongol Mar 20 Sep 2022 - 18:47
Beaucoup de choses vraies ont été dites sur le fil mais je vais un peu m'en écarter. Il est aussi possible que chez vous les élèves détectent des points de fragilités plus importants que chez la moyenne des collègues. Ce qui ne veut pas dire que vous ne faites pas votre métier convenablement loin de là. Et que vous n'êtes pas une personne tout à fait intéressante. Mais dans notre contact aux autres et en particulier avec une communauté de 30 gremlins on est pas tout pareillement à l'aise. Si c'est effectivement le cas pour améliorer vraiment la situation il va falloir aussi les identifier et travailler dessus en plus des conseils donnés pour recadrer les élèves. Je sais que cela peut être compliqué et parfois un peu douloureux.
Proflambdada
Proflambdada
Niveau 7

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Proflambdada Mar 20 Sep 2022 - 19:28
Tu n'entames que ta deuxième année à temps plein, la première oublie-la si elle a été difficile ;-) (qui ne l'a pas vécu ? On apprend en enseignant).
 Tu aimes ton travail et les jeunes, c'est l'essentiel. Tu sais, les enfants s'attachent à leur prof, donc ils sont spontanés parfois (souvent !) et te disent "il revient quand Mr... Truc ?". Pas qu'ils ne t'aiment pas au fond mais ils disent ce qui les traverse. Ne le prends pas pour toi surtout, le fait de dire cela prouve qu'ils s'attachent justement. Et tu es le leur maintenant (de prof), laisse leur le temps ! Sens-toi légitime, réponds sans a priori "je ne sais pas" et fais ton travail comme tu aimes en les stimulant (sans laisser tout passer).. Et ils s'attacheront à toi. Et si tu te sens assez à l'aise, glisse-leur un "si tu es gentil elle reviendra peut être ..", l'humour de ne fait jamais de mal et ils sentiront que tu ne te laisses pas perturber par leurs réflexions... Mais surtout si tu n'hésites pas à les "sanctionner" en cas de dérapage (test). Un élève ne t'en voudra pas de le sanctionner s'il sent que c'est juste et qu'au fond, tu as du respect pour lui.
Tu sais, l'an passé une super collègue (très appréciée des élèves) a été en congé parental et au début son remplaçant (débutant) a eu les mêmes phrases... 5 mois après, ils pleuraient à l'idée qu'il parte ;-)
Jenny
Jenny
Médiateur

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Jenny Mar 20 Sep 2022 - 20:38
Etre TZR n'est pas toujours simple. Une seconde année dans un établissement est souvent plus facile. Et les élèves préfèrent souvent l'enseignant de l'année précédente. Wink
Tu es en tout début de carrière, tu vas progresser. On peut s'améliorer en gestion de classe, ça prend plus ou moins de temps selon les enseignants. N'hésite pas à consulter les fils sur Néo, à demander des formations. Mes débuts étaient catastrophiques aussi, j'ai heureusement beaucoup progressé. Wink
Prendre confiance en soi aide aussi beaucoup. Les élèves ressentent peut-être tes doutes aussi.

Bon courage à toi en tout cas. fleurs2
gauvain31
gauvain31
Empereur

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par gauvain31 Mar 20 Sep 2022 - 21:18
Je ne peux que reprendre les bons de mes collègues. Il faut faire l'acteur devant les élèves et n'avoir aucun doute devant eux (même si on en a tous). Et effectivement être TZR rend la chose compliquée (j'ai toujours été TZR). N'hésite pas à assister au fond de la classe aux cours des collègues expérimentés, ce que je faisais quand j'étais T2. Ce te donnera des idées en terme de pédagogie et en terme de posture, et ça fait progresser très rapidement ! Et surtout, ça donne rapidement confiance.

Courage à toi
Weirdan
Weirdan
Niveau 6

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Weirdan Mer 21 Sep 2022 - 5:13
jsp750 a écrit:Dans un deuxième temps, TZR et actuellement en remplacement, j’ai pu recevoir à plusieurs reprises des « Quand est-ce que Mme/Mr untel revient ? » ou des « Oh non ! » en me voyant au loin dans la cours… J’ai été très fortement blessé par ces réflexions (j’aime beaucoup les élèves et prends énormément de temps à préparer fond et forme pour eux). Je prends cela comme un « c’est pas intéressant votre cours monsieur !»...Je ne sais donc pas faire mon travail convenablement ?

On passe tous par là. Personne ne fait l'unanimité. Avec le temps, tu te détacheras de ces remarques.
Mes élèves sont relativement "sympathiques" (CSP+) mais il m'arrive d'en voir souffler à ma vue. Ce sont des adolescents...
A ceux là, parfois je leur fais remarquer calmement et avec une indifférence perceptible que leur comportement pourrait être blessant, qu'on ne vient pas sur son lieu de travail pour être déconsidéré. Voire, je fais le parallèle avec eux. Ils comprennent. Ça ne change pas grand chose, ils recommenceront surement. Ils ne viendront pas davantage avec le sourire mais ils se sont vus expliciter pourquoi leur comportement n'était pas adapté.

Pas de recette miracle, chacun est professeur à sa façon. Probablement que ma réaction décrite plus haut serait différente dans un autre établissement et que mes collègues directs réagissent différemment ou ne réagissent pas. Nos pratiques évoluent avec le temps et on arrive parfois à trouver un mode de fonctionnement qui nous convient.

Prends ce temps.


Dernière édition par Weirdan le Mer 21 Sep 2022 - 5:22, édité 2 fois
berzeko
berzeko
Niveau 8

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par berzeko Mer 21 Sep 2022 - 5:17
Clecle78 a écrit:
Philomène87 a écrit:Bon courage à toi. On est tous passés par là, moi aussi je suis toujours très blessée de ce genre de remarques (j'ai 10 ans d'expérience). Comme l'ont dit les autres intervenants, il ne faut pas montrer que cela t'affecte, en revanche si tu arrives à identifier celui/celle qui balance ce genre de remarque (surtout les "oh non"), tu le prends à part à la fin du cours, tu le cuisines, tu mets un mot dans son carnet (surtout si ça fait plusieurs fois), et tu verras qu'il fera moins le malin.

Les collègues qui disent que "tout va bien" ? Ben voyons... C'est fort possible, mais c'est fort possible aussi que certains soient des menteurs.
Il y a quelques années on a eu une collègue, dont les élèves couraient pendant son cours, balançaient des objets par la fenêtre (j'étais dans la salle en-dessous), faisaient un bazar du tonnerre (les classes d'à côté ne pouvaient pas travailler)... Et quand on parlait entre nous de telle ou telle classe avec qui c'était compliqué (mais rien à voir avec ce qu'elle vivait), elle disait "ah bon ? ah non avec moi tout va bien" puis de nous donner des conseils pour mieux arriver...
J'ai eu plusieurs collègues dans ce style. Le bureau de l'un d'entre eux est tout de même passé par la fenêtre. Mais à part ça tout allait bien ...

Sans déconner ??
Clecle78
Clecle78
Monarque

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Clecle78 Mer 21 Sep 2022 - 7:15
Sans déc !
Caspar
Caspar
Enchanteur

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Caspar Mer 21 Sep 2022 - 7:32
Il m'est arrive une fois d'envoyer valdinguer le bureau, mais c'était une salle en U donc aucun élève n'a été blessé. Dans le doute... 1482308650 Dans le doute... 682370931
mimi
mimi
Niveau 6

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par mimi Mer 21 Sep 2022 - 11:18
J'ai eu un jour un élève d'un Monsieur"tout va bien" qui avait passé plus de la moitié du corps par la fenêtre pour faire coucou à  mon troupeau...au deuxième étage. 
Me suis précipitée  dans sa classe, persuadée que les mômes  étaient  sans surveillance . 
Raté.  Il était  bien devant ses ouailles, dans un pandémonium  sans nom...
Reyzund
Reyzund
Niveau 5

Dans le doute... Empty .

par Reyzund Mer 21 Sep 2022 - 13:19
Je me reconnais tellement dans ton message. A tel point que je me suis posé encore la question si j'étais fait pour ce métier suite à une énième discussion avec cette fois ci la nouvelle principale de mon collège, sur l'amélioration de ma gestion de classe.

"Ca vient avec le temps" "c'est difficile l'entrée dans le métier", ca fait trois ans maintenant que je suis titulaire et je me sens un peu humilié par ce genre de propos.

Mais je reconnais une chose, c'est que ça s'améliore d'année en année. Alors ca peut pas être parfait avec toutes les classes (là en ce début d'année j'ai une classe de 4e et une classe de 3e qui sont pénibles, je n'ai aucun moyen de les faire taire à part punir mais je tombe sans arrêt sur des resistances en 3e en mdoe "mais y a pas que moi". Face à ça, tu leur réponds "ouais mais c'est toi que je chope sur le fait", ils ne répondent plus après ça en général). En revanche, mes trois classes de 6e ne bronchent pas. Mais je ne donne pas la peau du loup avant de l'avoir mangé donc on verra bien sur le long terme.


Et si ça peut te rassurer, les élèves aussi je les aime et je suis très sensible à ce qu'ils peuvent dire.

L'an dernier, après une séance bordélique avec une classe de 6e, je me souviens de cette bonne élève qui avait dit à sa camarade en fin d'heure "j'espère qu'on ne l'aura pas l'an prochain"..

Ces élèves n'ont pas arrêté de me dire qu'ils me regrettent maintenant qu'ils ont ma collègue.

Donc ouais j'essaie de me dire que les élèves sont des faux-culs a 80% du temps.

Mais là ce matin même j'ai eu une élève que j'ai eu l'an dernier en 6e qui est venue me donner un joli dessin (deux mains coloriées aux couleurs des drapeaux français et anglais le tout formant un coeur). Ca m'a tellement touché car même si l'année a été difficile avec ces classes, il y a quand même des élèves qui m'ont apprécié.

Dis toi que c'est pareil pour toi. Il est très difficile pour un professeur d'être haï à 100%, quoi qu'en disent les élèves.
Reyzund
Reyzund
Niveau 5

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Reyzund Ven 23 Sep 2022 - 11:17
Fin me semble!
Baldred
Baldred
Fidèle du forum

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Baldred Ven 23 Sep 2022 - 12:31
Reyzund a écrit:Fin me semble!

Que veux tu dire ?
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 7

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par MoyenCroco Ven 23 Sep 2022 - 12:56
Reyzund a écrit: Il est très difficile pour un professeur d'être haï à 100%, quoi qu'en disent les élèves.
Et pourtant j'y travaille dur ...
Origame-i
Origame-i
Niveau 3

Dans le doute... Empty Re: Dans le doute...

par Origame-i Ven 23 Sep 2022 - 12:59
L'année de T1 s'est mal passée, tu as raison de changer d'établissement pour pouvoir repartir. Cependant, nouvel arrivant et surtout TZR c'est toujours plus compliqué au niveau gestion de classe. L'avantage est que tu sais que normalement, tu ne resteras pas dans cet établissement l'année prochaine. Je te conseille de te mettre moins de pression, d'essayer de mettre la barre moins haut et de te féliciter des progrès que tu as fait par rapport à tes débuts. Nous n'avons pas les mêmes aptitudes ni la même vitesse de progression dans l'apprentissage de ce métier difficile, ce qui est important est que tu progresses d'année en année et que l'envie d'enseigner est toujours là.

Ne prends pas non plus trop à coeur la parole des élèves, bien sûr que certains vont te dire qu'ils t'apprécient (et encore, parfois, je me demande s'ils sont vraiment sincères Razz ) mais la majorité vont dire qu'ils ne t'aiment pas (adolescence, opposition avec l'adulte, goût pour l'oisiveté...).

Petite anecdote : quand j'étais élève, j'aimais déjà les chiffres et je faisais des sondages parmi les élèves de ma classe pour savoir quel était leur professeur préféré. J'étais dans une classe où il y avait un groupe de germanistes mais je faisais anglais. Résultat de mes sondages, la professeure d'allemand est première ex aequo avec le professeur de français (qui était top!). N'étant pas germaniste, j'ai été assez curieuse à son sujet. L'année suivante, quand j'ai commencé allemand en LV2, elle n'était plus dans mon collège donc je ne l'ai jamais eue en cours. Mais je m'étais toujours posée la question sur quel type de professeure était-elle pour être tant aimée de ses élèves... Quelques années plus tard, quand je suis arrivée en lycée, je l'ai retrouvée en cours d'allemand LV2. C'est une bonne professeure, mais rien d'exceptionnel de mon point de vue élève (ce n'est pas un dénigrement, juste une déception justifiée par une attente trop importante). J'ai alors refait un sondage à mon groupe classe pour savoir comment mes camarades la classeraient. Cette fois-ci, elle ne ressortait plus du lot. En l'espace de 4-5 ans, je ne pense pas que cette professeure ait réellement changé. Je pense surtout que ce sont nous, les élèves, qui avons changé. Sa façon de faire cours et sa gentillesse devaient convenir et plaire beaucoup aux 6e-5e mais n'étaient plus ce que les lycéens cherchent en priorité dans un cours.

C'est pour t'expliquer qu'on peut être aimé ou non aussi selon à quel moment on rencontre les élèves. L'amour, c'est aussi une question de timing : la bonne personne, au bon moment Dans le doute... 437980826
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum