Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Corvolla
Corvolla
Niveau 1

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Exclure les élèves perturbateurs ?

par Corvolla 23/10/2022, 09:50
Bonjour,
Je débute en tant que contractuelle dans un collège et, dès le départ, on m'a dit qu'il ne fallait exclure un élève de la classe qu'en cas de situation extrême (l'élève sort un couteau ou fait preuve de violence physique par exemple). On nous encourage plutôt à donner des heures de colle pour punir les élèves mais cela me pose plusieurs problèmes :
  • J'ai une classe avec plusieurs élèves perturbateurs qui ne sont pas physiquement violents, certes, mais qui se permettent de parler fort et m'empêchent de faire mon cours (des élèves se sont plaint qu'il y avait trop de bruit dans mon cours) et j'ai eu beau prendre le carnet de certains, cela ne les calme pas longtemps.
  • Le principe de la retenue est contraignant pour moi : il faut que je prenne un élève avec moi durant un autre de mes cours et j'ai déjà assez de mal à gérer mes classes, je n'ai pas envie de prendre un autre élève même si, théoriquement, il doit rester au fond de la salle et faire un travail.
  • D'un point de vue éducatif, je pense qu'une punition devrait être la conséquence logique d'un comportement. Par exemple : tu chahutes en classe, tu es exclu du cours. Tu n'as pas fait ton travail, tu as une retenue pour avoir le temps de le faire. Le problème est que la logique de l'administration de mon collège semble être différente. Exclure les élèves perturbateurs ? 1665347707

Excluez-vous facilement un élève du cours ou êtes-vous également dans un établissement où on vous demande d'éviter ça ? En ce qui me concerne, j'ai dû me faire arrêter pour surmenage quelques jours avant les vacances (après moins d'un mois de cours) car j'avais vraiment du mal à supporter certaines classes. Je me dis que si je dois reprendre à la rentrée, il ne faudra pas que j'hésite, cette fois-ci, à exclure des élèves si je veux tenir les six semaines jusqu'aux prochaines vacances.
scot69
scot69
Modérateur

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par scot69 23/10/2022, 10:16
J'exclus si l'élève se montre insolent, menaçant. Si on me le reproche, je réponds que c'est de la violence verbale donc que ça se justifie. Par contre, ne pas trop exclure, pas trop tôt sinon les autres sanctions n'auront plus aucun effet. Il faut vraiment trouver le moment approprié pour que ça se justifie mais que ça marque les élèves, et surtout pas 5 minutes avant la fin du cours. Oui, je sais, ça en fait des conditions !
sookie
sookie
Esprit éclairé

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par sookie 23/10/2022, 10:28
J’essaie de ne pas trop exclure pour que cela ait une portée pour l’élève, j’exclue en général quand l’élève m’empêche de faire cours correctement. J’ai de la chance d’avoir des chefs et des CPE qui nous soutiennent et ne nous ont jamais rien dit.
Si j’en ai un trop casse-pieds mais pas violent, je le met dans le couloir mais je le mets sur une chaise dos à la classe avec la porte ouverte pour le voir. On sait aussi qu’on peut en envoyer un dans la classe d’un collègue.

_________________
On est belle et on ne se tait pas, on n'est jamais trop vieille pour quoique ce soit
zigmag17
zigmag17
Vénérable

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par zigmag17 23/10/2022, 10:31
J'exclus quand la situation tourne au rapport de force, que l'élève refuse de se calmer ( insolence) ou refuse d'obtempérer à une injonction basique du genre "Assieds-toi", "Sors tes affaires "... et que cela tourne au défi dans lequel je risque de perdre la face devant la classe. Dans ce cas ( cela m'est arrivé il y a peu avec deux élèves de seconde pro), j'envoie un élève chercher un AED sans dire un mot jusqu'à ce qu'il arrive, il prend en charge le ou les élèves à qui je donne un travail à faire et une lettre d'excuses à rédiger. Je mets un mot sans le carnet et après les cours j'appelle les parents et je rédige un rapport.
Je peux aussi exclure l'élève, et l'envoyer accompagné par un autre à la vie scolaire.
Tout dépend du contexte, de ce que tu sens de l'atmosphère, de la personnalité de l'élève, de sa capacité à faire profil bas ou pas.
Dans tous les cas, si une remarque arrive de la part du CPE c'est scandaleux et il faut essayer de ne pas céder si l'on te renvoie l'élève ( en situation de classe, pas facile d'avoir toujours les bons réflexes).
avatar
Cath
Enchanteur

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Cath 23/10/2022, 10:42
On te ment.  Bien sûr que tu peux.
https://www.education.gouv.fr/bo/2011/Special6/MENE1120336C.htm
Exclure les élèves perturbateurs ? Screen12
VinZT
VinZT
Doyen

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par VinZT 23/10/2022, 11:43
Cette année j'ai une seconde, au niveau faible, dont l'ambiance est pourrie par deux ou trois énergumènes brise-gonades qui viennent en classe avec la farouche volonté de ne rien faire (c'est leur problème) et de perturber les autres et moi-même (c'est mon problème). Je n'ai aucun scrupule à les mettre dehors, après un ou deux avertissements verbaux. Je signale dans le carnet et sur Pronote. Jusqu'à présent on ne m'a rien dit.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Aed2022
Aed2022
Niveau 6

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Aed2022 23/10/2022, 12:52
Par contre, je comprends pas comment les heures de retenues peuvent-être difficile à mettre en place ?
Sinon oui, si l’élève perturbe ton cours tu as tout à fait le droit de l’exclure.
Mitcindy
Mitcindy
Niveau 9

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Mitcindy 23/10/2022, 13:24
profML01 a écrit:Bonjour,
Je débute en tant que contractuelle dans un collège et, dès le départ, on m'a dit qu'il ne fallait exclure un élève de la classe qu'en cas de situation extrême (l'élève sort un couteau ou fait preuve de violence physique par exemple). On nous encourage plutôt à donner des heures de colle pour punir les élèves mais cela me pose plusieurs problèmes :
  • J'ai une classe avec plusieurs élèves perturbateurs qui ne sont pas physiquement violents, certes, mais qui se permettent de parler fort et m'empêchent de faire mon cours (des élèves se sont plaint qu'il y avait trop de bruit dans mon cours) et j'ai eu beau prendre le carnet de certains, cela ne les calme pas longtemps.
  • Le principe de la retenue est contraignant pour moi : il faut que je prenne un élève avec moi durant un autre de mes cours et j'ai déjà assez de mal à gérer mes classes, je n'ai pas envie de prendre un autre élève même si, théoriquement, il doit rester au fond de la salle et faire un travail.
  • D'un point de vue éducatif, je pense qu'une punition devrait être la conséquence logique d'un comportement. Par exemple : tu chahutes en classe, tu es exclu du cours. Tu n'as pas fait ton travail, tu as une retenue pour avoir le temps de le faire. Le problème est que la logique de l'administration de mon collège semble être différente. Exclure les élèves perturbateurs ? 1665347707

Excluez-vous facilement un élève du cours ou êtes-vous également dans un établissement où on vous demande d'éviter ça ? En ce qui me concerne, j'ai dû me faire arrêter pour surmenage quelques jours avant les vacances (après moins d'un mois de cours) car j'avais vraiment du mal à supporter certaines classes. Je me dis que si je dois reprendre à la rentrée, il ne faudra pas que j'hésite, cette fois-ci, à exclure des élèves si je veux tenir les six semaines jusqu'aux prochaines vacances.

J'ai du exclure deux ou trois fois un élève de mon cours. Dans un des cas, l'élève bavardait sans discontinuer, parlant même plus fort que moi. Il a refusé 1) de se taire, 2) de me donner son carnet quand je lui ai demandé, tout en continuant à parler. Refus d'obtempérer = exclusion + heure de colle. Une autre fois, un élève que j'avais déjà collé a recommencé à faire le clown dans ma classe. Je l'ai fait escorter à la vie scolaire.
Baldred
Baldred
Fidèle du forum

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Baldred 23/10/2022, 13:35
Bonjour ProF@ML01,
Le BO cité est magnifique d'hypocrisie puisqu'il limite l'exclusion de cours à des cas "exceptionnels" qu'il se garde bien de définir et qui permet en gros deux interprétations :
— Une interprétation restrictive, celle de ton collège ( l'exemple du couteau est particulièrement mal venu...) qui la considère comme anormale, et qui éventuellement retourne en classe les élèves exclus, achevant de mettre le prof en danger.
— Une interprétation ouverte : l'exclusion est une réponse possible, encadrée par un protocole explicite de prise en charge qui légitime le prof.
Dans tous les cas, c'est un geste qui ne peut pas être échelonné par rapport à une faute comme tu sembles le penser. Ce n'est pas un moyen pédagogique ( encore que...) c'est une réponse à un empêchement majeur de faire cours. Les deux choses que tu dois aux élèves : la sécurité et l'instruction, dans cet ordre, sont empêchées.
Personne n'exclut "facilement", cela s'évite autant que faire se peut, certains élèves feraient alors tout pour se faire exclure. Si la mesure peut avoir un impact, elle doit être rare et réservée à des situations de mise en danger ou de refus explicites. Exclure est alors une juste prise en compte d'intentions volontaires de l'élève, ou involontaires en cas de crise où ils ne se contrôle plus. En dehors de ces cas, l'arsenal "habituel"  des menaces et punitions doit être utilisé, et c'est ce qui pose souvent problème, et pas seulement aux débutants.
Concernant les retenues, si ton établissement fait surveiller obligatoirement les retenues par les enseignants, cela confirme qu'il y a un problème. Demande un éclaircissement à la CPE sur ce point. Ta position de ( nouvelle ?) contractuelle ne t'aide pas, tu risques d'être a priori considérée comme suspecte dans ton exercice de l'autorité.
Donc fais attention à toi, ne t'expose pas plus qu'il ne le faut, demande l'aide des collègues pour voir comment ils gèrent les élèves qui te posent problèmes, voit le PP. On découvre en général qu'on est rarement l'unique cible des élèves qui dysfonctionnent dans d'autres cours que le sien. Le sentiment de culpabilité est un des moteurs de l'épuisement. Tu n'es coupable de rien.
Tornado
Tornado
Niveau 4

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Tornado 23/10/2022, 14:23
Pour ne pas trop exclure, tu peux aussi donner des punitions à application immédiate.

En cm2, je donnais par exemple une phrase à conjuguer à tous les temps vus de l'année et à toutes les personnes. Et je la demandais finie pour la fois prochaine si ce n'était pas le cas pendant le cours (où ils la finissaient pendant leur récréation quand j'étais de service).
La je suis en cP et je les mets plutôt à une table tout seul, ou je les mets au coin ou juste devant la porte 5 min le temps qu'ils se calment. Quand ils dépassent les bornes, je leur enlève un petit bout de récréation. Mais ça peut aussi être lancer la classe sur un truc fun sauf eux, car c'est bête, ils n'ont pas fini leur travail....
Avec l'accord du collègue d'à côté, il m'arrivait également d'envoyer un élève dans une autre classe pour finir un travail quand il ne bossait pas et passait son temps à bavarder. J'évitais cependant d'y avoir recours trop souvent car ça pouvait pour certains devenir un jeu et je choisissais des classes d'accueil où je savais que l'élève n'avait pas envie d'aller.

D'une manière générale, je cherche une punition qui les embête plutôt que l'exclusion sans rien à faire car sinon tu finis par avoir des élèves qui passent leur année dehors. L'exclusion, je la garde sous le coude, mais quand vraiment l'élève dépasse les bornes et dans ce cas, j'en fais des caisses pour que ça reste exceptionnel: c'est un peu ta dernière cartouche^^
Corvolla
Corvolla
Niveau 1

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Corvolla 23/10/2022, 15:27
Baldred a écrit:Bonjour ProF@ML01,
Le BO cité est magnifique d'hypocrisie puisqu'il limite l'exclusion de cours à des cas "exceptionnels" qu'il se garde bien de définir et qui permet en gros deux interprétations :
— Une interprétation restrictive, celle de ton collège ( l'exemple du couteau est particulièrement mal venu...) qui la considère comme anormale, et qui éventuellement retourne en classe les élèves exclus, achevant de mettre le prof en danger.
— Une interprétation ouverte : l'exclusion est une réponse possible, encadrée par un protocole explicite de prise en charge qui légitime le prof.
Dans tous les cas, c'est un geste qui ne peut pas être échelonné par rapport à une faute comme tu sembles le penser. Ce n'est pas un moyen pédagogique ( encore que...) c'est une réponse à un empêchement majeur de faire cours. Les deux choses que tu dois aux élèves : la sécurité et l'instruction, dans cet ordre, sont empêchées.
Personne n'exclut "facilement", cela s'évite autant que faire se peut, certains élèves feraient alors tout pour se faire exclure. Si la mesure peut avoir un impact, elle doit être rare et réservée à des situations de mise en danger ou de refus explicites. Exclure est alors une juste prise en compte d'intentions volontaires de l'élève, ou involontaires en cas de crise où ils ne se contrôle plus. En dehors de ces cas, l'arsenal "habituel"  des menaces et punitions doit être utilisé, et c'est ce qui pose souvent problème, et pas seulement aux débutants.
Concernant les retenues, si ton établissement fait surveiller obligatoirement les retenues par les enseignants, cela confirme qu'il y a un problème. Demande un éclaircissement à la CPE sur ce point. Ta position de ( nouvelle ?) contractuelle ne t'aide pas, tu risques d'être a priori considérée comme suspecte dans ton exercice de l'autorité.
Donc fais attention à toi, ne t'expose pas plus qu'il ne le faut, demande l'aide des collègues pour voir comment ils gèrent les élèves qui te posent problèmes, voit le PP. On découvre en général qu'on est rarement l'unique cible des élèves qui dysfonctionnent dans d'autres cours que le sien. Le sentiment de culpabilité est un des moteurs de l'épuisement. Tu n'es coupable de rien.

Avant de faire mon premier cours, je suis allée voir les CPE pour avoir connaissance du règlement intérieur. L'une des premières choses qu'il m'ont dites est qu'il fallait éviter d'exclure l'élève, que d'autres punitions pouvaient être utilisées, comme la retenue. C'est d'ailleurs généralement ce que me conseillent mes collègues à qui je parle de cette classe difficile : "tu peux mettre des heures de colle". Ceci dit, comme mentionné plus haut, le système des retenues de mon collège implique que je doive prendre l'élève dans un de mes cours ou le "refiler" à un collègue dans l'un de ses cours. C'est donc très contraignant pour moi. J'ai eu des cas d'élèves qui parlaient plus fort que moi, m'empêchaient de faire mon cours, je considère donc qu'on était bien dans une situation d'"empêchement majeur de faire cours." J'avoue que pour la rentrée, je n'ai même pas envie d'aller voir les CPE car j'ai peur qu'ils cherchent à m'influencer dans le sens des heures de colle, je vais plutôt exclure directement les élèves qui me posent problème (je sais malgré tout que certains collègues le font parfois) et je verrai bien après ce qu'on me dira. abi
Aed2022
Aed2022
Niveau 6

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Aed2022 23/10/2022, 15:42
profML01 a écrit:
Baldred a écrit:Bonjour ProF@ML01,
Le BO cité est magnifique d'hypocrisie puisqu'il limite l'exclusion de cours à des cas "exceptionnels" qu'il se garde bien de définir et qui permet en gros deux interprétations :
— Une interprétation restrictive, celle de ton collège ( l'exemple du couteau est particulièrement mal venu...) qui la considère comme anormale, et qui éventuellement retourne en classe les élèves exclus, achevant de mettre le prof en danger.
— Une interprétation ouverte : l'exclusion est une réponse possible, encadrée par un protocole explicite de prise en charge qui légitime le prof.
Dans tous les cas, c'est un geste qui ne peut pas être échelonné par rapport à une faute comme tu sembles le penser. Ce n'est pas un moyen pédagogique ( encore que...) c'est une réponse à un empêchement majeur de faire cours. Les deux choses que tu dois aux élèves : la sécurité et l'instruction, dans cet ordre, sont empêchées.
Personne n'exclut "facilement", cela s'évite autant que faire se peut, certains élèves feraient alors tout pour se faire exclure. Si la mesure peut avoir un impact, elle doit être rare et réservée à des situations de mise en danger ou de refus explicites. Exclure est alors une juste prise en compte d'intentions volontaires de l'élève, ou involontaires en cas de crise où ils ne se contrôle plus. En dehors de ces cas, l'arsenal "habituel"  des menaces et punitions doit être utilisé, et c'est ce qui pose souvent problème, et pas seulement aux débutants.
Concernant les retenues, si ton établissement fait surveiller obligatoirement les retenues par les enseignants, cela confirme qu'il y a un problème. Demande un éclaircissement à la CPE sur ce point. Ta position de ( nouvelle ?) contractuelle ne t'aide pas, tu risques d'être a priori considérée comme suspecte dans ton exercice de l'autorité.
Donc fais attention à toi, ne t'expose pas plus qu'il ne le faut, demande l'aide des collègues pour voir comment ils gèrent les élèves qui te posent problèmes, voit le PP. On découvre en général qu'on est rarement l'unique cible des élèves qui dysfonctionnent dans d'autres cours que le sien. Le sentiment de culpabilité est un des moteurs de l'épuisement. Tu n'es coupable de rien.

Avant de faire mon premier cours, je suis allée voir les CPE pour avoir connaissance du règlement intérieur. L'une des premières choses qu'il m'ont dites est qu'il fallait éviter d'exclure l'élève, que d'autres punitions pouvaient être utilisées, comme la retenue. C'est d'ailleurs généralement ce que me conseillent mes collègues à qui je parle de cette classe difficile : "tu peux mettre des heures de colle". Ceci dit, comme mentionné plus haut, le système des retenues de mon collège implique que je doive prendre l'élève dans un de mes cours ou le "refiler" à un collègue dans l'un de ses cours. C'est donc très contraignant pour moi. J'ai eu des cas d'élèves qui parlaient plus fort que moi, m'empêchaient de faire mon cours, je considère donc qu'on était bien dans une situation d'"empêchement majeur de faire cours." J'avoue que pour la rentrée, je n'ai même pas envie d'aller voir les CPE car j'ai peur qu'ils cherchent à m'influencer dans le sens des heures de colle, je vais plutôt exclure directement les élèves qui me posent problème (je sais malgré tout que certains collègues le font parfois) et je verrai bien après ce qu'on me dira. abi

Mais je comprends pas, votre vie scolaire elle fait quoi dans tout ça ? Personne au bureau pour prendre en charge les gamins punis durant leurs heures de trous ??
Baldred
Baldred
Fidèle du forum

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Baldred 23/10/2022, 15:57
Aed2022 a écrit:
profML01 a écrit:
Baldred a écrit:Bonjour ProF@ML01,
Le BO cité est magnifique d'hypocrisie puisqu'il limite l'exclusion de cours à des cas "exceptionnels" qu'il se garde bien de définir et qui permet en gros deux interprétations :
— Une interprétation restrictive, celle de ton collège ( l'exemple du couteau est particulièrement mal venu...) qui la considère comme anormale, et qui éventuellement retourne en classe les élèves exclus, achevant de mettre le prof en danger.
— Une interprétation ouverte : l'exclusion est une réponse possible, encadrée par un protocole explicite de prise en charge qui légitime le prof.
Dans tous les cas, c'est un geste qui ne peut pas être échelonné par rapport à une faute comme tu sembles le penser. Ce n'est pas un moyen pédagogique ( encore que...) c'est une réponse à un empêchement majeur de faire cours. Les deux choses que tu dois aux élèves : la sécurité et l'instruction, dans cet ordre, sont empêchées.
Personne n'exclut "facilement", cela s'évite autant que faire se peut, certains élèves feraient alors tout pour se faire exclure. Si la mesure peut avoir un impact, elle doit être rare et réservée à des situations de mise en danger ou de refus explicites. Exclure est alors une juste prise en compte d'intentions volontaires de l'élève, ou involontaires en cas de crise où ils ne se contrôle plus. En dehors de ces cas, l'arsenal "habituel"  des menaces et punitions doit être utilisé, et c'est ce qui pose souvent problème, et pas seulement aux débutants.
Concernant les retenues, si ton établissement fait surveiller obligatoirement les retenues par les enseignants, cela confirme qu'il y a un problème. Demande un éclaircissement à la CPE sur ce point. Ta position de ( nouvelle ?) contractuelle ne t'aide pas, tu risques d'être a priori considérée comme suspecte dans ton exercice de l'autorité.
Donc fais attention à toi, ne t'expose pas plus qu'il ne le faut, demande l'aide des collègues pour voir comment ils gèrent les élèves qui te posent problèmes, voit le PP. On découvre en général qu'on est rarement l'unique cible des élèves qui dysfonctionnent dans d'autres cours que le sien. Le sentiment de culpabilité est un des moteurs de l'épuisement. Tu n'es coupable de rien.

Avant de faire mon premier cours, je suis allée voir les CPE pour avoir connaissance du règlement intérieur. L'une des premières choses qu'il m'ont dites est qu'il fallait éviter d'exclure l'élève, que d'autres punitions pouvaient être utilisées, comme la retenue. C'est d'ailleurs généralement ce que me conseillent mes collègues à qui je parle de cette classe difficile : "tu peux mettre des heures de colle". Ceci dit, comme mentionné plus haut, le système des retenues de mon collège implique que je doive prendre l'élève dans un de mes cours ou le "refiler" à un collègue dans l'un de ses cours. C'est donc très contraignant pour moi. J'ai eu des cas d'élèves qui parlaient plus fort que moi, m'empêchaient de faire mon cours, je considère donc qu'on était bien dans une situation d'"empêchement majeur de faire cours." J'avoue que pour la rentrée, je n'ai même pas envie d'aller voir les CPE car j'ai peur qu'ils cherchent à m'influencer dans le sens des heures de colle, je vais plutôt exclure directement les élèves qui me posent problème (je sais malgré tout que certains collègues le font parfois) et je verrai bien après ce qu'on me dira. abi

Mais je comprends pas, votre vie scolaire elle fait quoi dans tout ça ? Personne au bureau pour prendre en charge les gamins punis durant leurs heures de trous ??


Ta touchante réaction @Aed2022, montre que tu ignores encore que certaines directions, et en particulier certains CPE, font remonter/baisser leurs statistiques en empêchant matériellement les heures de retenue. La meilleure manière étant de déclarer que ce n'est pas le rôle de la vie scolaire. Les profs se voient alors invités/contraints à les surveiller eux-mêmes. Les plus coupables dans ce cas de figure étant les profs qui acceptent de jouer ce jeu. Ta position ne te permet guère de contester ce système, mais ce n'est jamais un bon signe quand il est appliqué dans un collège. Les quelques fois où de nouveaux CPE ont tenté de l'imposer, nous avons continué à en mettre sans préciser d'horaires. Ils ont fini par revenir aux système traditionnel.
Je te suggère @profML01, de ne pas décider à l'avance que tu vas exclure, tu risques alors de dégainer un missile pour dégommer une mouche et tu en sortiras perdante.
Que font les collègues qui te conseille les retenues ? ils surveillent ? La vie scolaire n'en surveille vraiment aucune ?
Caspar
Caspar
Enchanteur

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Caspar 23/10/2022, 18:19
Aed2022 a écrit:Par contre, je comprends pas comment les heures de retenues peuvent-être difficile à mettre en place ?
Sinon oui, si l’élève perturbe ton cours tu as tout à fait le droit de l’exclure.

Il y a des établissements où c'est plus compliqué que d'autres pour les retenues, et c'est la même chose pour les exclusions de cours: ça ne pose pas de problème dans certains établissements et dans d'autres on t'incite à ne pas le faire, voire on te ramène l'élève en classe.
Thalie
Thalie
Grand sage

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Thalie 23/10/2022, 18:35
As-tu déjà discuté avec :
les chefs
les CPE
les PP des mesures pour ces élèves récalcitrants ?
Tu es nouvelle, qui plus contractuelle sans expérience, ils doivent assurer le bon fonctionnement de ton cours et te conseiller des mesures pour le bien être de tous.
Fais des rapports sur ces élèves, apporte-les à toutes ces personnes et vois ce qu'il en ressort. Prends tout en note de façon studieuse. Positionne-toi en professionnelle qui cherche des solutions. Pose les questions qui fâchent avec un air naïf. Il est évident que tu ne peux assurer les heures de colle puisque ces élèves mettent à mal délibérément tes heures de cours. Puisque tu as dû t'arrêter notamment à cause de ce climat avant les vacances, tu peux tout à fait arguer du danger pour les élèves de ne plus avoir de professeur si la violence que la classe subit perdure, cela peut faire bouger les lignes. Ne te présente surtout pas en victime mais en professeur responsable qui cherche des solutions pour le bien de toute la classe et de ces pauvres chérubins qui cherchent des limites. Tu verras bien ce qu'il en ressort. Prends bien des notes de toutes leurs paroles de façon ostensible.
Bon courage.
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 7

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par MoyenCroco 24/10/2022, 07:58
Notre vie scolaire (CPE), avec soutien du CDE ont la même position que dans ton collège :
- heures de retenue dans nos heures de cours
- pas d'exclusion sauf danger extrême

Ma position, qui est minoritaire dans mon établissement :
- envoyer les élèves en retenue en vie scolaire, qui sont renvoyés chez eux faute de surveillant (ahah)
- exclure de cours quand je dois mettre une retenue, puisque les retenues ne sont pas suivies.

L'inconvénient c'est que je dois exclure a la pelle, mais étant donné que beaucoup de collègues se sont couchés devant cette loi martiale, je fais figure de paria avec rappel à l'ordre par le CDE dont je me fiche.

Attention cependant, mon statut de professeur titulaire et mon encrage dans mon collège, me permette de faire de la sorte. En tant que contractuelle, les règles ne sont pas les mêmes.
Je n'ai malheureusement pas de conseil particulier a te donner qui n'ait déjà été formulé plus haut, mais j'ai déconseillé a un collègue contractuel de rentrer dans une confrontation avec les CDE/CPE, le rapport de force étant totalement différent.
Cependant, en effet, ton arrêt et la possible absence de professeur si tu venais a te mettre en arrêt, voire démissionner, serait plus préjudiciable pour le collège, et c'est un point important a garder en tête !
Aed2022
Aed2022
Niveau 6

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Aed2022 24/10/2022, 08:29
Sinon y’a plus embêtant que les heures de retenues... des punitions bien longues et pas besoin de chronométrer le temps puisque les élèves le font de chez eux Razz

Bien contente d’être dans mon établissement quand je lis certains de vos messages !
Baldred
Baldred
Fidèle du forum

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Baldred 24/10/2022, 09:25
Aed2022 a écrit:Sinon y’a plus embêtant que les heures de retenues... des punitions bien longues et pas besoin de chronométrer le temps puisque les élèves le font de chez eux Razz

Bien contente d’être dans mon établissement quand je lis certains de vos messages !

Ben tiens, tu parles des élèves qui ne font pas déjà pas le travail personnel demandé ? Une punition bien longue que j'aurais passé du temps à préparer parce que les lignes c'est interdit ? Un élève largué dès la lecture d'un énoncé ?
Tu peux nous donner un exemple de punition bien longue ?
Aed2022
Aed2022
Niveau 6

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Aed2022 24/10/2022, 09:38
Baldred a écrit:
Aed2022 a écrit:Sinon y’a plus embêtant que les heures de retenues... des punitions bien longues et pas besoin de chronométrer le temps puisque les élèves le font de chez eux Razz

Bien contente d’être dans mon établissement quand je lis certains de vos messages !

Ben tiens, tu parles des élèves qui ne font pas déjà pas le travail personnel demandé ? Une punition bien longue que j'aurais passé du temps à préparer parce que les lignes c'est interdit ? Un élève largué dès la lecture d'un énoncé ?
Tu peux nous donner un exemple de punition bien longue ?

Plusieurs Définitions différentes à copier, conjuguer des verbes, c’est pédagogique, long , légal et tout le monde peut le faire. Également, facile & rapide à préparer.
Et en fonction de l’élève, si il veut changer et est en mesure de le faire : questions sur le comportement qu’il a eu, recherches biographiques.
Si il refuse de le faire, et que les heures de retenues sont compliquées à mettre en place, tu peux refuser l’élève en classe pour ce motif.

Mais à côté il faut également discuter avec l’élève comprendre pour quoi il fait (ou ne fait pas) ce qu’il fait. Et expliquer pourquoi il a cette punition. Si un élève, même difficile, comprends sa punition, sauf exception, il l’a fait sans broncher. En revanche, sans dialogue ils prennent ça pour une injustice.
trompettemarine
trompettemarine
Grand Maître

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par trompettemarine 24/10/2022, 09:43
Ben voyons...
Et les élèves sages qui doivent les supporter ?
Aed2022
Aed2022
Niveau 6

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Aed2022 24/10/2022, 09:50
trompettemarine a écrit:Ben voyons...
Et les élèves sages qui doivent les supporter ?

Justement. Si cela permet de changer un élève, ne serait-ce qu’une semaine, c’est profitable pour les élèves sages.
Et si les « caïds » du collège - lycée, se calment ; Par effet de bande, les « suiveurs » se calment aussi.
Alors que virer un élève à chaque cours (oui, j’extrapole) , c’est ni agréable pour le professeur ni pour les élèves sérieux.
Baldred
Baldred
Fidèle du forum

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Baldred 24/10/2022, 09:53
Aed2022 a écrit:
Baldred a écrit:
Aed2022 a écrit:Sinon y’a plus embêtant que les heures de retenues... des punitions bien longues et pas besoin de chronométrer le temps puisque les élèves le font de chez eux Razz

Bien contente d’être dans mon établissement quand je lis certains de vos messages !

Ben tiens, tu parles des élèves qui ne font pas déjà pas le travail personnel demandé ? Une punition bien longue que j'aurais passé du temps à préparer parce que les lignes c'est interdit ? Un élève largué dès la lecture d'un énoncé ?
Tu peux nous donner un exemple de punition bien longue ?

Plusieurs Définitions différentes à copier, conjuguer des verbes,  c’est pédagogique, long , légal et tout le monde peut le faire. Également, facile & rapide à préparer.
Et en fonction de l’élève, si il veut changer et est en mesure de le faire : questions sur le comportement qu’il a eu, recherches biographiques.
Si il refuse de le faire, et que les heures de retenues sont compliquées à mettre en place, tu peux refuser l’élève en classe pour ce motif.

Mais à côté il faut également discuter avec l’élève comprendre pour quoi il fait (ou ne fait pas) ce qu’il fait. Et expliquer pourquoi il a cette punition. Si un élève, même difficile, comprends sa punition, sauf exception, il l’a fait sans broncher. En revanche, sans dialogue ils prennent ça pour une injustice.

Tu m'as convaincu, je vais expliquer pourquoi je punis, c'est drôle je n'y avais jamais pensé. Il faut dire que je ne punis que des innocents.
Quant à refuser un élève en cours ( c'est à dire l'exclure) parce qu'il n'a pas fait une punition donnée pour ne pas mettre de retenue, c'est génial ! On n'est pas loin du mouvement perpétuel.
Volo'
Volo'
Neoprof expérimenté

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Volo' 24/10/2022, 09:59
Aed2022 a écrit:

Mais je comprends pas, votre vie scolaire elle fait quoi dans tout ça ? Personne au bureau pour prendre en charge les gamins punis durant leurs heures de trous ??

Il faut voir l'état de la vie scolaire aussi. Est-elle sous dotée en ETP ? Est-ce un fonctionnement général ?
Dans mon bahut, on surveille quasi toutes les heures de retenue. Il y a deux créneaux dans la semaine pour les heures (ou on peut demander au principal pour le mercredi après-midi, dans son bureau c'est rigolo). Mais cela a été décidé ensemble parce qu'on est largement sous-doté en termes d'AED.
Aed2022
Aed2022
Niveau 6

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Aed2022 24/10/2022, 09:59
Je parle pas uniquement d’expliquer le pourquoi du comment de la punition. Mais d’avoir , durant la récréation ou autre temps libre (heures de trous commun) , une discussion plus profonde avec l’élève en question. 95% du temps, un élève qui fait des bêtises c’est afin que l’on s’occupe de lui.
Aed2022
Aed2022
Niveau 6

Exclure les élèves perturbateurs ? Empty Re: Exclure les élèves perturbateurs ?

par Aed2022 24/10/2022, 10:07
Volo' a écrit:
Aed2022 a écrit:

Mais je comprends pas, votre vie scolaire elle fait quoi dans tout ça ? Personne au bureau pour prendre en charge les gamins punis durant leurs heures de trous ??

Il faut voir l'état de la vie scolaire aussi. Est-elle sous dotée en ETP ? Est-ce un fonctionnement général ?
Dans mon bahut, on surveille quasi toutes les heures de retenue. Il y a deux créneaux dans la semaine pour les heures (ou on peut demander au principal pour le mercredi après-midi, dans son bureau c'est rigolo). Mais cela a été décidé ensemble parce qu'on est largement sous-doté en termes d'AED.

C’est sur que dans ces conditions...

Chez nous le mercredi après-midi c’est une collègue anciennement professeure d’EPS qui surveillent les élèves retenus.
Et si l’emploi du temps de l’élève est trop chargé, il effectue ces heures de retenues durant ces heures de trous.

En général on manque aussi globalement d’AED mais si il y a bien un jour où on est de trop c’est le mercredi après-midi ^^
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum