Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Devenir prof de SVT Empty Devenir prof de SVT

par *Ombre* Ven 20 Jan - 14:48
Chers collègues,

L'heure est grave.

Mon fils aîné, qui vient de finir sa L3 en biologie-écologie, a décidé qu'il voulait devenir prof de SVT.

Devenir prof de SVT 3124307355

Oui, c'est le moment où, ordinairement, on me présente des condoléances.

Pourtant, je vous jure, on l'a élevé du mieux qu'on a pu.

Las !

Trève de plaisanterie.

Le pire, c'est que je pense qu'il pourrait faire un excellent professeur. Il est fin, plein d'humour, patient, et a un réel sens de la pédagogie. Il a beaucoup aidé ses camarades en maths, où il a des facilités, et visiblement, ça donnait des résultats, puisque les étudiants se refilaient son nom et que je les voyais débarquer par groupes à la maison. Il encadre des camps scouts depuis des années et sait gérer un groupe.

Fiston voit bien comment ça se passe pour moi, je crois qu'il a parfaitement conscience des difficultés du métier et du fait qu'elles s'accentuent sans cesse, mais ça lui fait envie quand même. Ce que je peux comprendre. Malgré toutes les couleuvres avalées, malgré les vicissitudes quasi-quotidiennes, je continue d'aimer mon métier, de me sentir à ma place en classe, et je ne l'échangerais pas contre un boulot pépère dans une administration (si ça existe). Bref, je n'ai pas envie de chercher à le dissuader à tout prix, mais je lui conseille de se ménager une porte de sortie au cas où l'expérience s'avérait décevante à court ou à moyen terme.

Dès lors, quel parcours lui conseiller, après sa licence (c'est-à-dire maintenant) ?

Je lui ai dit d'éviter à tout prix un Master MEEF. D'ailleurs, un prof de fac qu'il a consulté a confirmé qu'en MEEF, le programme de bio est moins complet que ce qu'il a déjà étudié en licence. Par contre, il y a de la géologie, qu'il n'a plus étudiée depuis le lycée, mais pas non plus à un niveau qui empêche de bosser cette matière par soi-même s'il le souhaite. Son prof a d'ailleurs vu avec le collègue concerné : il serait   d'accord pour lui permettre d'assister à des cours de L2 en géologie, suffisants, selon lui, pour préparer le CAPES.

La fac où est Fiston propose un Master écologie évolutive et comportementale qui est dans le droit fil de sa licence et qui ouvre de multiples débouchés (recherche, ingénieurie...), dont l'enseignement. Je lui conseille plutôt cette formation qui lui permettrait :
- de prendre le temps de réfléchir (Il est tout jeune !) et de découvrir d'autres possibilités, via les stages obligatoires ;
- de passer ensuite le CAPES ou l'agreg si c'est toujours ce qu'il souhaite après son master ;
- mais d'avoir des compétences réelles pour une reconversion si un jour il en a besoin.

Pensez-vous que ce soit une erreur ? Je connais mal les cursus en biologie / écologie, je ne voudrais pas lui fermer des portes.

Par ailleurs, comme il vient de valider sa licence, il voudrait travailler en attendant d'entrer en Master. Pensez-vous qu'il soit réaliste de contacter le rectorat pour proposer des vacations en collège en SVT ? J'ai l'impression que ce doit être particulièrement compliqué dans une matière avec des TP mais Fiston me répète qu'il a l'habitude des protocoles expérimentaux, que ça ne l'inquiète pas. Il a envie de se rendre compte de ce que c'est vraiment que de prendre une classe. Pensez-vous que ce soit possible ?

Merci par avance de votre aide.
Hervé Hervé
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Devenir prof de SVT Empty Re: Devenir prof de SVT

par Hervé Hervé Ven 20 Jan - 14:57
Toutes mes condoléances Smile

J'ai une question, comment finit-on une année au mois de janvier?

_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Devenir prof de SVT Empty Re: Devenir prof de SVT

par *Ombre* Ven 20 Jan - 15:05
En arrêtant de travailler après toute une année de cours à distance et en ne validant pas un semestre.
Sulfolobus
Sulfolobus
Érudit

Devenir prof de SVT Empty Re: Devenir prof de SVT

par Sulfolobus Ven 20 Jan - 16:37
Bonjour,

Je précise un peu mon parcours : j'ai obtenue l'agrégation SV-STU, j'ai fait un doctorat et pendant mon doctorat fait un peu d'enseignement en prépa agreg (il y a avait des étudiants avec un parcours bio-éco).

Je vais donc parler de l'agreg SV-STU que je connaissais bien. Attention, il est possible que mes infos soient un peu datées.

Les SVT c'est particulier : il y a deux disciplines assez différentes et en plus, les deux sont expérimentales. En ce sens, un master disciplinaire sans préparation spécifique : c'est pas une bonne idée.

De plus, les formations universitaires classiques ne couvrent qu'une toute petite partie du programme de l'agreg : les étudiants que j'avais en prépa agreg et qui venaient de biologie - écologie partaient quasiment de zéro en géologie mais aussi en biologie moléculaire/biochimie... C'est-à-dire ...les deux tiers du programme.

En ce sens, un MEEF plus CAPES étaient un bien meilleur choix qu'un master disciplinaire (ou un doctorat).

(Attention, je le répète il est possible que les choses aient changées récemment).

Je pense que l'idéal serait donc de se tourner vers des formations qui permettent naturellement de préparer l'agreg en plus d'un parcours qui ouvre beaucoup de portes : les ENS.

À partir de l'université, il peut y rentrer sur dossier dans les masters disciplinaires des ENS (en biologie dans son cas, des masters existent en géologie pour ceux ayant une licence de géosciences). Il est possible aussi qu'il y ait des voies sur concours pour les universitaires mais là, il faut qu'il se renseigne.

S'il rentre sur dossier, il pourra suivre le parcours ENS, à savoir :
- M1 à l'ENS
- prépa agreg et/ou
- M2R à l'ENS.
(en général les étudiants suivant les deux formations faisaient agreg puis M2R : c'est mieux pour la poursuite en thèse.)

Le M2R lui ouvrira les portes de la recherche via un doctorat. Cela dit, il est difficile de rentrer en thèse et il est encore beaucoup plus difficile d'obtenir un poste de chercheur ou de Maitre de Conférences.

Par contre, ce parcours ouvre aussi beaucoup de portes dans le privé ou la fonction publique, pour peu que l'étudiant face preuve de débrouillardise et de proactivité. J'insiste cependant sur ce dernier point : débrouillardise et proactivité.

À défaut de faire un M1 dans une ENS, je pense qu'il faut qu'il choisisse un M1 avec des cours qui prépare bien à l'agreg. Il est possible de candidater en prépa agreg dans les ENS (mais aussi dans beaucoup d'universités) avec un M1 mais il faut un dossier solide.

Reste savoir quoi faire des mois qui viennent : vu que la formation ENS est une formation à la recherche par la recherche, il me parait indiqué de faire un ou plusieurs stages optionnels dans un laboratoire de recherche. Je pense aussi que cela apporte beaucoup à un enseignant de sciences (mais pas nécessairement pour la préparation du concours). Cela dit, les SVT sont des disciplines expérimentales et les TP à l'agreg ont une importance non-négligeable. Ma philosophie de ce point de vue là est : plus on a manipé, mieux on est préparé.

Je rajouterais que l'anglais est important : à l'agreg il y a des documents et des livres en langue anglaise pour les leçons. C'est mieux d'être capable de les comprendre. S'il estime que son anglais est rigide, ça peut vraiment valoir le coup de le travailler. À noter aussi que parler/écrire anglais couramment est un pré-requis indispensable pour envisager une carrière en recherche (et je pense dans l'industrie).

Suivre des cours en géologie et en biochimie/biologie moléculaire/biologie cellulaire est aussi une excellente idée.

À noter qu'il existe il me semble aussi une agrégation spéciale docteurs en SV-STU donc une option pour un parcours M1 - M2R - doctorat - prépa agreg s'il veut d'abord favoriser d'autres voies que l'enseignement.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Devenir prof de SVT Empty Re: Devenir prof de SVT

par *Ombre* Ven 20 Jan - 16:48
Merci beaucoup pour toutes ces infos, Sulfolobus.
J'ai bien fait de poser la question, car ce que je m'apprêtais à recommander n'est visiblement pas une bonne idée.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum