Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Baldred
Baldred
Expert spécialisé

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Baldred Mer 2 Aoû 2023 - 23:15
A la jonction également de plusieurs sujets débattus ici, Le Monde consacre un article à l'autre poids lourd du privé à Paris avec l'Ecole Alsacienne : Stan(islas).

https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/08/02/les-demons-du-college-stanislas-citadelle-de-l-enseignement-prive-catholique_6184158_3224.html

Avec comme chapeau :
 L’institution parisienne est de plus en plus critiquée pour ses méthodes et sa rigidité face aux évolutions de la société. Une enquête administrative est en cours sur cet établissement où, dans certains dossiers à caractère sexuel, règne une forme de loi du silence.

L'angle choisi, les agressions sexuelles, n'est pas nouveau, et s'attache aux nouvelles affaires (sans rappeler les anciennes, au hasard https://www.lemonde.fr/archives/article/2003/09/10/sept-ans-de-prison-pour-le-responsable-des-loisirs-du-college-catholique-stanislas_333375_1819218.html )et confirment qu'à Stan il vaut mieux courir vite quand certains prêtres ou responsables pédagogiques veulent s'occuper de votre cas, surtout quand ils étaient liés à la Fraternité Saint-Jean. Le journal évoque d'autres ecclésiastiques toxiques qui suivirent.

Mais l'intérêt de l'article repose plutôt sur la description de l'idéologie qui prévaut à Stan : homophobie, sexisme conformisme aux "valeurs éternelles" du sabre et du goupillon.

« Ah oui, ça n’a pas changé ! J’y ai passé trois années et je me suis retrouvée, en plein Paris, dans une bulle hors du temps. Une sorte de monde féerique où les couples, c’est un papa et une maman, et où jamais, mais jamais, les filles et les garçons ne penseraient à coucher ensemble avant le mariage », se souvient Cécile, 24 ans, encore agacée par cette maison « à côté de tout »

Frédéric Gautier, le directeur, semble presque amusé de ce genre de diatribe lancée contre l’institution qu’il est si fier de piloter depuis septembre 2015. « Pour moi, le catholicisme est par nature conservateur, au sens propre : il conserve le dépôt de la foi. L’Eglise est contre l’union homosexuelle et contre l’avortement, que je sache, non ? Une école catholique ne peut dire autre chose. »
L'excellence (100% de mentions, les moins performants sont virés avant)  est au service de
La France d’en haut, serait-on tenté de répondre : des cadres supérieurs, des hauts fonctionnaires, des professions libérales, des universitaires, des militaires et des aristocrates. Dans son livre Enquête sur la noblesse (Perrin, 2019), Eric Mension-Rigau, historien des élites, explique que, en 2018, 323 des 3 613 élèves du collège Stanislas, soit près de 9 %, portaient un nom à particule, soit une nette surreprésentation face au 0,2 % de la population française issue d’une grande lignée.
qui ne crachent pas sur l'argent public que reçoit aussi Stan.

J'ajouterai comme ancien élève qu'on y trouvait le bon vieil antisémitisme des familles, et que le harcèlement y était assez brutal.
Blanquer y fut élève.
Pap Ndiaye a échoué à intégrer le privé dans sa réforme de la mixité.


Dernière édition par Jenny le Mer 2 Aoû 2023 - 23:26, édité 1 fois (Raison : précision titre)
postulat
postulat
Niveau 7

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par postulat Jeu 3 Aoû 2023 - 8:10
Baldred a écrit:
Pap Ndiaye a échoué à intégrer le privé dans sa réforme de la mixité.

Juste une remarque : c'est bien triste pour ses gosses à l'école Alsacienne. C'est anecdotique mais cette hypocrisie m'a toujours profondément agacé. Les beaux discours sur la mixité scolaire, c'est bien mais bon, ses gosses sont à l'école Alsacienne. C'était un ministre d'une grande crédibilité.
Zetitcheur
Zetitcheur
Niveau 10

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Zetitcheur Jeu 3 Aoû 2023 - 8:23
C’est très intéressant et je ne suis pas vraiment surprise. Il y a bien longtemps (!), j’étais une très jeune PRAG qui cherchait à rejoindre Paris, et dans ce contexte j’avais décroché un entretien à Stan’. Je précise que la petite bretonne que j’étais ne connaissait pas cet établissement ni sa réputation, eh bien j’ai vraiment eu le sentiment de poser pied dans un autre monde…
Finalement j’ai pris un poste dans une université parisienne.
Lisak40
Lisak40
Expert

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Lisak40 Jeu 3 Aoû 2023 - 9:01
Ce qui me semble complètement dingue dans cette histoire, c'est que moi j'ai fait Stanislas aussi mais dans une autre ville, et que cela n'avait rien à voir avec ce que vous dites... Il y avait bien le catéchisme mais il n'était pas obligatoire, et je n'ai aucun souvenir de racisme (ni mon frère ni moi ne sommes "blancs"), d'antisémitisme ou d'homophobie (quoiqu'à mon époque on en parlait moins) ou autre.... Le prêtre qui faisait la messe n'était pas pédophile non plus... Bien sûr vu, c'était THE établissement prestigieux et on y cultivait un certain entre soi évidemment mais vu la ville, l'établissement conservait quand même une part internationale... J'ai surtout le souvenir de profs stricts et exigeants mais c'est plutôt une chose positive (ils étaient "sévères mais justes" quoi). Bref, je suis assez surprise, même si je me doute bien que Stanislas Paris c'est apparemment un autre monde...


Dernière édition par Lisak40 le Jeu 3 Aoû 2023 - 9:04, édité 1 fois
EdithW
EdithW
Sage

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par EdithW Jeu 3 Aoû 2023 - 9:04
La grande différence entre les deux tient dans le fait que Stan est (encore partiellement) géré / organisé par des religieux ou laïcs très « pieux ». On peut critiquer l’Ecole Alsacienne (entre soi, coût de la scolarité etc) mais elle dépend de l’enseignement non confessionnel, malgré son éthique protestante originelle, et sauf erreur, il n’y a aucune pression psychologique du type de celles exercées à Stan. Stan est un état dans l’Etat
Spoiler:
, quand je bossais à Paris, avec des responsabilités syndicales, ça nous faisait rire jaune, on essayait vainement d’aider les collègues certifiés ou agrégés (interne) d’obtenir les classes et niveaux que la direction réservait aux agrégés du public débauchés ouvertement (c’est probablement fini aujourd’hui vu la pénurie de profs et les réticences rectorales à accepter les détachements). Par ailleurs, je connais plusieurs personnes qui rétrospectivement pensent avoir échappé au pire lors de séjours type classe de neige ou retraite spirituelle (années 90), avec certains des prêtres cités dans l’article. Et qui frémissent en se souvenant de camarades qui ont dû subir des violences. Une collègue très proche, qui y était en poste, m’a clairement engagée à ne pas postuler, me connaissant bien, elle pensait que je m’y sentirais très mal (j’étais en LP à l’époque et je menais énormément d’activités, d’ateliers… totalement impossible au CDI de Stan où les documentalistes étaient des bibliothécaires de luxe au service exclusif des élèves).

L’article du Monde est effrayant surtout quand on lit les réactions… l’excellence intellectuelle ne devrait pas pouvoir être opposée à ce genre de fonctionnement. Et c’est possible faire autrement, à ma connaissance, Madeleine Danielou à Rueil, qui est au top question prépa littéraire, malgré son origine religieuse (Communauté St François Xavier), n’exerce aucune pression.


Dernière édition par EdithW le Jeu 3 Aoû 2023 - 9:13, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Jeu 3 Aoû 2023 - 9:06
Je ne comprends pas que cet établissement soit sous contrat. Aux frontières du réel : le collège Stanislas 3795679266 heu Ca ne semble pourtant pas difficile de montrer que les programmes scolaires et les valeurs de la République n'y sont pas respectées. Aux frontières du réel : le collège Stanislas 1665347707 Sans parler des dérives qui relèvent d'un traitement judiciaire.

Effectivement, la comparaison avec l'école Alsacienne est malvenue. Elle ne présente pas a priori les mêmes dérives et est par ailleurs laïque...
Baldred
Baldred
Expert spécialisé

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Baldred Jeu 3 Aoû 2023 - 9:24
Jenny a écrit:Je ne comprends pas que cet établissement soit sous contrat. Aux frontières du réel : le collège Stanislas 3795679266 heu Ca ne semble pourtant pas difficile de montrer que les programmes scolaires et les valeurs de la République n'y sont pas respectées.  Aux frontières du réel : le collège Stanislas 1665347707 Sans parler des dérives qui relèvent d'un traitement judiciaire.

Effectivement, la comparaison avec l'école Alsacienne est malvenue. Elle ne présente pas a priori les mêmes dérives et est par ailleurs laïque...

je précise que l'article ne compare pas avec l'Ecole Alsacienne, et moi non plus.
Ha@_x
Ha@_x
Esprit éclairé

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Ha@_x Jeu 3 Aoû 2023 - 9:25
Pour avoir été lycéen (dans le public, le choix est vite limité) dans le 6e arrondo' de Paris, l'éxécrable réputation de Stan' (pour toutes les raisons citées dans l'article du monde et les posts de @Baldred ou d'@EdithW) n'est absolument pas usurpée. C'était même un motif de blagues récurrent entre élèves du quartier.

Et à côté de Stan' , l'Alsacienne, pour ne citer qu'elle, c'est le monde de bisounours, un établissement éclairé progressiste et ouvert sur le monde...

Aux frontières du réel : le collège Stanislas 4105177660

Et oui, nos impôts financent aussi ça.... Aux frontières du réel : le collège Stanislas 1665347707

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Taillevent
Taillevent
Habitué du forum

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Taillevent Jeu 3 Aoû 2023 - 9:29
Jenny a écrit:Je ne comprends pas que cet établissement soit sous contrat. Aux frontières du réel : le collège Stanislas 3795679266 heu Ca ne semble pourtant pas difficile de montrer que les programmes scolaires et les valeurs de la République n'y sont pas respectées.  Aux frontières du réel : le collège Stanislas 1665347707 Sans parler des dérives qui relèvent d'un traitement judiciaire.
Je suis largement d'accord avec toi. Il y a plusieurs problèmes ici et ils dépassent largement la question de l'enseignement sous contrat.

J'aimerais aussi poser une question à propos d'un élément de l'article :
Frédéric Gautier réfute tout enseignement sexiste. Et précise que les seules classes non mixtes concernent les élèves scolarisés entre la 6e et la 3e. « Nous avons cinq classes de garçons, trois classes de filles et deux classes mixtes, ce qui permet aux familles de choisir ce qu’elles préfèrent », détaille le directeur.
Ces faits me posent une question vu les chiffres évoqués. Est-ce à dire que les classes mixtes ne sont composées que de filles ? Ou alors y a-t-il plus garçons inscrits ?
Milicus
Milicus
Niveau 6

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Milicus Jeu 3 Aoû 2023 - 9:34
Très étonné de tout ce que je lis ici : j’ai un camarade qui y est affecté en stage.
Ce sera intéressant d’avoir ses impressions!
Je n’en avais entendu parler que comme un établissement d’excellence.

_________________
"J'ai seul la clef de cette parade sauvage." Arthur Rimbaud
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Jeu 3 Aoû 2023 - 9:38
Milicus a écrit:Très étonné de tout ce que je lis ici : j’ai un camarade qui y est affecté en stage.
Ce sera intéressant d’avoir ses impressions!
Je n’en avais entendu parler que comme un établissement d’excellence.

Je confirme ce que dit Ha@X. J'ai travaillé dans le quartier, la réputation de l'établissement est détestable.
Taillevent
Taillevent
Habitué du forum

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Taillevent Jeu 3 Aoû 2023 - 9:42
Milicus a écrit:Très étonné de tout ce que je lis ici : j’ai un camarade qui y est affecté en stage.
Ce sera intéressant d’avoir ses impressions!
Je n’en avais entendu parler que comme un établissement d’excellence.
Je viens d'une région où il y a pas mal d'écoles privées (dans un pays où le rapport à ce type d'établissements est assez différent de ce qu'il est en France).
La réputation de ces écoles est souvent issue d'une autopromotion bien orchestrée, complétée par des familles convaincues assez bruyantes. Par contre, pour les gens n'appartenant pas à ce milieu et qui ont été en contact avec (que ce soit comme employé ou comme élève), le son de cloche est souvent très différent, mais beaucoup plus discret.
Prezbo
Prezbo
Doyen

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Prezbo Jeu 3 Aoû 2023 - 9:43
Jenny a écrit:Je ne comprends pas que cet établissement soit sous contrat. Aux frontières du réel : le collège Stanislas 3795679266 heu Ca ne semble pourtant pas difficile de montrer que les programmes scolaires et les valeurs de la République n'y sont pas respectées.  Aux frontières du réel : le collège Stanislas 1665347707 Sans parler des dérives qui relèvent d'un traitement judiciaire.

Je suppose que les responsables de l'établissement sont dans l'ensemble assez fins pour afficher publiquement le respect des programmes et instructions officielles par l'établissement, et vanter par ailleurs son caractère spécifique de manière plus discrète auprès du public cible. Mais la question du financement public et du contrat d'association de ce type d'établissement mériterait d'être débattue en effet.
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Jeu 3 Aoû 2023 - 9:45
Ces établissements ne sont-ils pas censés être contrôlés régulièrement ? Aux frontières du réel : le collège Stanislas 248604097
La déclaration du directeur est déjà révélatrice, je vois très bien quels points des programmes d'HGEMC ne doivent pas être traités ou de manière très particulière.
Laotzi
Laotzi
Esprit éclairé

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Laotzi Jeu 3 Aoû 2023 - 9:46
Mediapart avait déjà consacré des articles aux dérives de Stanislas, on en avait parlé dans un autre sujet : https://www.mediapart.fr/journal/france/280622/l-univers-sexiste-homophobe-et-autoritaire-de-stanislas-le-meilleur-lycee-de-france
Le site avait aussi évoqué ensuite l'ouverture d'une enquête administrative suite à son reportage : https://www.mediapart.fr/journal/france/090523/homophobie-et-sexisme-au-lycee-stanislas-le-ministre-de-l-education-lance-une-enquete-administrative

Par ailleurs, Stanislas Cannes évoqué est complètement indépendant depuis des décennies de Stanislas Paris.

Notons aussi que Pécresse a fait voter il y a quelques jours par le Conseil régional d'IDF une subvention de quasiment 500 000 euros pour Stanislas (subvention non obligatoire évidemment, pour l'investissement, donc au delà de la subvention légale qui est la même que pour un établissement public).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Prezbo
Prezbo
Doyen

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Prezbo Jeu 3 Aoû 2023 - 9:47
Baldred a écrit:A la jonction également de plusieurs sujets débattus ici, Le Monde consacre un article à l'autre poids lourd du privé à Paris avec l'Ecole Alsacienne : Stan(islas).

https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/08/02/les-demons-du-college-stanislas-citadelle-de-l-enseignement-prive-catholique_6184158_3224.html

Avec comme chapeau :
 L’institution parisienne est de plus en plus critiquée pour ses méthodes et sa rigidité face aux évolutions de la société. Une enquête administrative est en cours sur cet établissement où, dans certains dossiers à caractère sexuel, règne une forme de loi du silence.

L'angle choisi, les agressions sexuelles, n'est pas nouveau, et s'attache aux nouvelles affaires (sans rappeler les anciennes, au hasard https://www.lemonde.fr/archives/article/2003/09/10/sept-ans-de-prison-pour-le-responsable-des-loisirs-du-college-catholique-stanislas_333375_1819218.html )et confirment qu'à Stan il vaut mieux courir vite quand certains prêtres ou responsables pédagogiques veulent s'occuper de votre cas, surtout quand ils étaient liés à la Fraternité Saint-Jean. Le journal évoque d'autres ecclésiastiques toxiques qui suivirent.

Mais l'intérêt de l'article repose plutôt sur la description de l'idéologie qui prévaut à Stan : homophobie, sexisme conformisme aux "valeurs éternelles" du sabre et du goupillon.

« Ah oui, ça n’a pas changé ! J’y ai passé trois années et je me suis retrouvée, en plein Paris, dans une bulle hors du temps. Une sorte de monde féerique où les couples, c’est un papa et une maman, et où jamais, mais jamais, les filles et les garçons ne penseraient à coucher ensemble avant le mariage », se souvient Cécile, 24 ans, encore agacée par cette maison « à côté de tout »

Frédéric Gautier, le directeur, semble presque amusé de ce genre de diatribe lancée contre l’institution qu’il est si fier de piloter depuis septembre 2015. « Pour moi, le catholicisme est par nature conservateur, au sens propre : il conserve le dépôt de la foi. L’Eglise est contre l’union homosexuelle et contre l’avortement, que je sache, non ? Une école catholique ne peut dire autre chose. »


Sinon, sur le fond, je suis assez d'accord avec M. Gautier (mais je n'en tirerais pas les mêmes conclusions, je suppose).
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Jeu 3 Aoû 2023 - 9:48
Laotzi a écrit:Notons aussi que Pécresse a fait voter il y a quelques jours par le Conseil régional d'IDF une subvention de quasiment 500 000 euros pour Stanislas (subvention non obligatoire évidemment, pour l'investissement, donc au delà de la subvention légale qui est la même que pour un établissement public).

Super. Merci Valérie Pécresse... quand on voit comment elle traite les lycées publics, c'est dégueulasse.
Ha@_x
Ha@_x
Esprit éclairé

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Ha@_x Jeu 3 Aoû 2023 - 9:54
On est jamais mieux traité que par les siens ! professeur  

Pécresse a fait sa scolarité à St Marie des ignorantins, de Neuilly pardon. Le genre d'établissements où la rigueur (en soutane) à la Stanislas doit faire fantasmer.... Aux frontières du réel : le collège Stanislas 558662839

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Floria Tosca
Floria Tosca
Niveau 5

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Floria Tosca Jeu 3 Aoû 2023 - 10:34
Taillevent a écrit:

J'aimerais aussi poser une question à propos d'un élément de l'article :
Frédéric Gautier réfute tout enseignement sexiste. Et précise que les seules classes non mixtes concernent les élèves scolarisés entre la 6e et la 3e. « Nous avons cinq classes de garçons, trois classes de filles et deux classes mixtes, ce qui permet aux familles de choisir ce qu’elles préfèrent », détaille le directeur.
Ces faits me posent une question vu les chiffres évoqués. Est-ce à dire que les classes mixtes ne sont composées que de filles ? Ou alors y a-t-il plus garçons inscrits ?

Il semble vraisemblable qu'il y ait plus de garçons que de filles inscrits au collège.
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Maroussia Jeu 3 Aoû 2023 - 10:34
Je ne comprends pas l'objectif de ce fil.
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par mafalda16 Jeu 3 Aoû 2023 - 10:36
Le même que tous les autres : discuter, échanger, débatte… entre professionnels de l’éducation.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Jeu 3 Aoû 2023 - 10:46
Maroussia a écrit:Je ne comprends pas l'objectif de ce fil.

C'est une information qui repose sur une enquête d'un grand quotidien. On a le droit d'en débattre voir d'être consterné ou de s'insurger.
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Cleroli Jeu 3 Aoû 2023 - 10:47
mafalda16 a écrit:Le même que tous les autres : discuter, échanger, débatte… entre professionnels de l’éducation.
+1
Informer également (j'ai lu l'article hier soir et je me suis connectée pour le partager avant de voir que Baldred l'avait déjà fait).
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par epekeina.tes.ousias Jeu 3 Aoû 2023 - 11:10
Jenny a écrit:Ces établissements ne sont-ils pas censés être contrôlés régulièrement ? Aux frontières du réel : le collège Stanislas 248604097
La déclaration du directeur est déjà révélatrice, je vois très bien quels points des programmes d'HGEMC ne doivent pas être traités ou de manière très particulière.

Disons que c'est un peu plus compliqué sur le plan de la seule scolarité. D'une part, il est probable que les programmes sont officiellement la base de référence dans cet établissement : on peut toujours demander une inspection générale, mais que trouvera-t-on exactement ? Probablement pas grand-chose qui justifierait de prendre des sanctions. D'autre part, pour ce que j'en sais par des amis (qui y ont inscrit l'un de leurs enfants), le problème n'est pas spécialement côté cours, mais plutôt côté vie de l'établissement. Mais un certain nombre des faits (par ex. sur la mixité ou la plaquette distribuée aux parents) énumérés dans l'article, pour choquant qu'ils puissent être, seront probablement classés dans le registre de l'affichage, légitime s'agissant d'un établissement privé, d'un système d'idées. Il faudrait pouvoir, preuves à l'appui, démontrer que les enseignements et la scolarisation dérogent au droit, ce qui n'est pas simple.

En revanche, les faits signalés par des victimes, d'insultes sexistes et homophobes et d'agressions sexuelles, sont en elles-mêmes constitutives de délits (au minimum) et passibles de sanctions pénales. Et cela fait quelques années que la presse s'en fait l'écho. On le sent bien à la lecture de l'article : à la moindre question, la réponse consiste à… consulter les avocats… Et l'on pourrait se demander où en est l'enquête en cours — cf. https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/12/14/un-ex-cadre-d-un-lycee-catholique-d-excellence-vise-par-une-enquete-judiciaire-pour-agression-sexuelle-et-violences_6063269_3224.html — à ma connaissance, il n'y a pas eu de classement sans suites (mais je peux me tromper).

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Jeu 3 Aoû 2023 - 11:12
epekeina.tes.ousias a écrit:Disons que c'est un peu plus compliqué sur le plan de la seule scolarité. D'une part, il est probable que les programmes sont officiellement la base de référence dans cet établissement : on peut toujours demander une inspection générale, mais que trouvera-t-on exactement ? Probablement pas grand-chose qui justifierait de prendre des sanctions. D'autre part, pour ce que j'en sais par des amis (qui y ont inscrit l'un de leurs enfants), le problème n'est pas spécialement côté cours, mais plutôt côté vie de l'établissement. Mais un certain nombre des faits (par ex. sur la mixité ou la plaquette distribuée aux parents) énumérés dans l'article, pour choquant qu'ils puissent être, seront probablement classés dans le registre de l'affichage, légitime s'agissant d'un établissement privé, d'un système d'idées. Il faudrait pouvoir, preuves à l'appui, démontrer que les enseignements et la scolarisation dérogent au droit, ce qui n'est pas simple.

C'est donc ce système d'établissement sous contrat qui pose problème.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum