Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Chaflo
Chaflo
Niveau 1

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Un géographe au CAPES de lettres ?

par Chaflo Ven 5 Avr 2024 - 10:51
Bonjour,

Arrivé de fraîche date sur le forum (message de présentation posté ce matin...), je me réjouis de pouvoir vous écrire. Je lis vos messages consacrés au CAPES de lettres modernes depuis quelques semaines, certains sont très inspirants !

Je compte passer le CAPES en 2025. Je suis géographe et travaille en entreprise depuis une quinzaine d'années (j'ai en fait toujours travaillé dans le secteur privé). Concernant les lettres, mon seul bagage est issu de mes trois années de prépa littéraire.

Dans ce contexte, je me pose les questions suivantes et suis vraiment très intéressé par vos retours :

- un géographe professeur de lettres, est-ce un parcours justifiable (je le justifie par ma passion pour la littérature - les premières lignes de Juste la fin du monde m'en ont fourni une nouvelle preuve ! - et le fait que je suis convaincu que l'expression française constitue le premier canal d'émancipation et d'apprentissage en général... Peut-être un peu maigre pour l'oral du CAPES ?) ou vaut-il mieux s'inscrire tout de suite au CAPES d'Histoire-géographie ?

- J'imagine devoir m'inscrire au 3e concours. Est-ce bien le cas ? Si ce n'est pas la seule possibilité (je suis diplômé d'un Master 2 en géographie, je ne sais pas si cela ouvre la possibilité du concours externe, je ne crois pas), le 3e concours reste-il néanmoins préférable au concours externe ?

- n'ayant pas étudié depuis 15 ans, ayant un travail à temps plein, deux enfants et n'étant pas exactement issu de la filière mais voulant passer le CAPES de lettres modernes, suis-je fou ?!

Veuillez m'excuser pour cette triplette de questions, un immense merci d'avance pour vos retours même partiels, ils seront très précieux pour moi !

Très bonne journée et courage pour l'attente des résultats de l'écrit et la préparation des oraux...

Cha
Mathador
Mathador
Empereur

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Mathador Ven 5 Avr 2024 - 11:40
Avec ton master 2 rien ne t'empêche de t'inscrire aux concours externes, qu'il s'agisse du CAPES d'HG, de celui de lettres modernes ou même de l'agrégation de géographie. Les nouvelles règles de classement font que cela ne te pénalise pas par rapport au 3e concours.
Pour ce qui est de l'accessibilité réelle des concours je passe mon tour, étant spécialisé en maths et en sciences dures.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Chaflo
Chaflo
Niveau 1

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Chaflo Ven 5 Avr 2024 - 11:51
Merci pour ton retour @Mathador !
je comprends que toutes les possibilités sont ouvertes, super nouvelle. je me dis néanmoins qu'avec un travail à plein temps, le 3e concours est peut-être plus réaliste ?
Iridiane
Iridiane
Habitué du forum

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Iridiane Ven 5 Avr 2024 - 11:56
Bonjour,
Je prends le relais de Mathador pour la question du contenu. Avec ton parcours, tu peux sans aucun problème prétendre au CAPES externe de lettres modernes, qui est très accessible en matière de ratio nombre de postes/niveau global des candidats. Par contre, il faut avoir conscience de deux choses:
1/ outre la programme de littérature et la technique de la dissertation (pour laquelle tu es peut-être un peu "rouillé", mais ça revient vite), tu vas devoir bosser très solidement deux aspects que tu n'as pas vus en prépa, à savoir la langue française (sémantique, grammaire, stylistique) et la didactique (connaissance des programmes du collège-lycée, techniques d'apprentissage) pour les écrits. Pour l'entretien, attention, ta passion pour la langue française, toute sincère soit-elle, ne suffira pas: il va falloir que tu étoffes un peu plus ton discours, en lisant bien les rapports du jury et en discutant avec des candidats l'ayant passé récemment (il y en a sans doute ici). De mon côté, j'enseigne en MEEF, mais je n'ai pas été au jury du CAPES pour cette épreuve, donc je ne peux pas t'en dire beaucoup plus. Au reste, les épreuves risquent de changer très prochainement avec la réforme, mais c'est une autre histoire...
2/ de façon plus générale, il faut avoir conscience que si ta motivation principale est la passion pour la littérature française, tu risques d'être très frustré, car les conditions d'enseignement de notre discipline (et d'enseignement tout court) se sont beaucoup dégradées, comme tu pourras le constater à la lecture du forum. Il ne s'agit pas de te décourager dans ton projet, mais simplement de te conseiller d'être prudent et de bien prendre en compte tous les paramètres avant de te lancer.
Bon courage à toi en tout cas pour cette reconversion!
Chaflo
Chaflo
Niveau 1

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Chaflo Ven 5 Avr 2024 - 12:49
Un grand merci @Iridiane pour ce retour très riche... et pour ces points de vigilance, me voilà prévenu !

1/ A la lecture des sujets de 2022 à 2024, si les sujets de dissertation m'ont plutôt rappelé de doux souvenirs, j'ai en effet été terrifié par la lecture des sujets relatifs à la seconde épreuve, je ne maîtrise rien. Outre le travail à temps plein par ailleurs, c'est l'autre argument qui avait fait pencher la balance en faveur du 3e concours.
Mais à la lecture de ton message, je crois sentir que si la possibilité d'opter pour le concours externe existe, il faut la saisir, malgré ce vaste pan de travail supplémentaire, c'est cela ? Tu viens de me retirer mes quelques soirées restantes haha !

2/ Concernant le discours à tenir, je te remercie d'insister sur ce point. Au-delà de la seule passion, je compte m'appuyer tout de même sur mon expérience professionnelle. Je travaille autour de la question des conflits d'aménagement : la pédagogie, l'établissement d'un discours ajusté et l'utilisation du mot juste sont des compétences centrales dans mon métier... Tout ceci reste sûrement à approfondir et à structurer. Selon ta suggestion, je vais m'imprégner des rapports du jury et essayer d'échanger avec d'autres candidats.

3/ j'ajoute un 3e point plus par curiosité... Je serais très intéressé d'en savoir plus à propos de ton enseignement en MEEF, de l'intérêt que tu ressens chez les étudiants, de ce que cela t'apporte en tant qu'enseignante. Si tu souhaites partager davantage à ce propos, je serais ravi, mais j'ai conscience de déborder du sujet initial !

Encore une fois, un grand merci à toi pour avoir pris le temps de répondre de manière si complète.
e-Wanderer
e-Wanderer
Grand sage

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par e-Wanderer Ven 5 Avr 2024 - 15:48
En tout cas, il y a des précédents pour ce qui est des liens entre géographie et littérature : Julien Gracq était professeur de géographie, discipline qu'il a enseignée pendant 30 ans. Et Sylvain Tesson a aussi, si je ne m'abuse, une formation de géographe. Wink

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Chaflo
Chaflo
Niveau 1

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Chaflo Ven 5 Avr 2024 - 16:19
Julien Gracq a refusé le Goncourt mais peut-être pas le CAPES ?!

Je savais pour Julien Gracq (ah la description de Saint-Flour...) mais pas pour Sylvain Tesson : je découvre qu'il a fréquenté les mêmes lieux que moi en DEA, amusant. Merci @e-Wanderer !
Iridiane
Iridiane
Habitué du forum

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Iridiane Ven 5 Avr 2024 - 16:42
Chaflo a écrit:Un grand merci  @Iridiane pour ce retour très riche... et pour ces points de vigilance, me voilà prévenu !

1/ A la lecture des sujets de 2022 à 2024, si les sujets de dissertation m'ont plutôt rappelé de doux souvenirs, j'ai en effet été terrifié par la lecture des sujets relatifs à la seconde épreuve, je ne maîtrise rien. Outre le travail à temps plein par ailleurs, c'est l'autre argument qui avait fait pencher la balance en faveur du 3e concours.
Mais à la lecture de ton message, je crois sentir que si la possibilité d'opter pour le concours externe existe, il faut la saisir, malgré ce vaste pan de travail supplémentaire, c'est cela ? Tu viens de me retirer mes quelques soirées restantes haha !

2/ Concernant le discours à tenir, je te remercie d'insister sur ce point. Au-delà de la seule passion, je compte m'appuyer tout de même sur mon expérience professionnelle. Je travaille autour de la question des conflits d'aménagement : la pédagogie, l'établissement d'un discours ajusté et l'utilisation du mot juste sont des compétences centrales dans mon métier... Tout ceci reste sûrement à approfondir et à structurer. Selon ta suggestion, je vais m'imprégner des rapports du jury et essayer d'échanger avec d'autres candidats.

3/ j'ajoute un 3e point plus par curiosité... Je serais très intéressé d'en savoir plus à propos de ton enseignement en MEEF, de l'intérêt que tu ressens chez les étudiants, de ce que cela t'apporte en tant qu'enseignante. Si tu souhaites partager davantage à ce propos, je serais ravi, mais j'ai conscience de déborder du sujet initial !

Encore une fois, un grand merci à toi pour avoir pris le temps de répondre de manière si complète.

Je reprends tes différents points:

1/ oui, l'épreuve disciplinaire appliquée, si on veut bien la réussir, demande une vraie (re)mise à niveau en langue française et une maîtrise minimale de la didactique (surtout une bonne connaissance des programmes scolaires). Pour la partie didactique, honnêtement, il est possible de baratiner un peu, il faut surtout bien connaître les programmes. Pour la partie langue, en revanche, il faut bûcher... Donc à toi de voir de quel temps et de quelles possibilités tu disposes, pour faire ton choix de concours.

2/ si tu peux faire des liens entre tes compétences actuelles et l'enseignement en général, c'est une bonne chose en effet.

3/ pour le 3e point, on peut en parler en MP si tu le souhaites, bien sûr.



Chaflo
Chaflo
Niveau 1

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Chaflo Ven 5 Avr 2024 - 21:39
@Iridiane Je n'arrive pas encore à répondre à partir du message précédent... mais ça va venir !

1/ J'aimerais pouvoir prendre le concours externe mais je ne suis pas sûr de pouvoir jouir d'une disponibilité suffisante... Pour autant, si tu me confirmes qu'il est réaliste d'avoir un travail à plein temps par ailleurs (parfois plus qu'à plein temps) tout en bûchant la partie langue, je préfèrerais. Autrement, en tant que professeur de français, je me sentirais trop déséquilibré sur le plan des connaissances acquises. Le temps est ultra compté mais je vais l'optimiser...

2/ Super !

3/ Un grand merci à toi pour cette proposition. En effet, cela m'intéresse. Je te contacte en MP dès que j'ai atteint le nombre de messages suffisant.
Pauline
Pauline
Niveau 2

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Pauline Ven 5 Avr 2024 - 22:46
Franchement je ne peux que t’encourager ! J’ai tenté le capes de lettres modernes cette année (3eme concours privé) après quasi 10 ans dans la communication et le marketing.

J’ai commencé à réviser lorsque je travaillais encore à temps plein donc pendant 6 mois et puis avec le dispositif Demission Reconversion, j’ai quitté mon poste debut décembre et j’ai pu ENFIN réviser à temps plein. Comme toi, je n’avais pas remis le nez dans les cours depuis plusieurs années (j’ai fait un bac L et une licence de lettres modernes). J’ai bossé avec les cours du Cned. J’attends les résultats de l’écrit… Tout ça pour te dire que c’est faisable, mais en toute transparence cela représente plus de sacrifices que ce que j’avais anticipé. Franchement, heureusement que sur la seconde moitié j’ai pu réviser à temps plein car j’étais à 2 doigts de l’épuisement. Et pourtant, je n’ai pas d’enfants… mais mon dieu intellectuellement c’est super épanouissant !

Bref, si tu as des questions, je suis à dispo !

dandelion
dandelion
Vénérable

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par dandelion Ven 5 Avr 2024 - 23:43
Je pense également que tu as tes chances. Cependant, comme Iridiane, je te conseille avant de te lancer dans cette voie de bien te renseigner sur les réalités de l’enseignement aujourd’hui. Il y a les aspects pratiques (mutations, conditions de travail…), qui peuvent être difficiles, mais auxquels on peut somme toute se faire. Il est par contre peut-être plus difficile de s’habituer à la faible maîtrise de la langue française chez de très nombreux adolescents. A chaque fois que je suis de surveillance de brevet ou de bac blanc, je parcours les copies des élèves et cela me déprime profondément.
Il y a bien entendu des professeurs de lettres épanouis et heureux, et cela sera peut-être ton cas, mais il faut vraiment envisager ce métier en s’étant bien renseigné au préalable, afin d’éviter de passer un concours puis de faire une année de stage pour au final n’être pas satisfait.
Chaflo
Chaflo
Niveau 1

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Chaflo Sam 6 Avr 2024 - 17:11
Merci @Pauline pour ce témoignage positif, nos situations sont très proches, ça me donne de l'espoir, c'est super important pour moi de lire cela ! Je ne connaissais pas ce dispositif d'ailleurs. Je serais très intéressé de savoir comment tu as vécu cette année en effet... Apparemment, tu as réussi à tenir les deux bouts mais l'investissement a été plus lourd que prévu. Mais tu conclus sur le côté épanouissant, trop chouette ! Tu n'as pas trop souffert non plus j'espère ?
Lorsque tu avais encore ton emploi, tu arrivais à réviser à quel rythme ? D'ailleurs, c'est vraiment la question du temps disponible qui t'a fait choisir le 3e concours ou pas du tout ? Si on peut en discuter, ce serait en effet super éclairant, j'en suis sûr.
Je crois que je vois bien ce que tu veux dire sur le plan de l'épanouissement. J'ai à peine commencé à réviser que je sens que ça comble déjà quelque chose...
Je croise à fond les doigts pour tes écrits !

Merci pour tes encouragements et ta disponibilité, c'est super sympa...

Charles
Chaflo
Chaflo
Niveau 1

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Chaflo Sam 6 Avr 2024 - 17:25
@dandelion Cela éclaire beaucoup de lire que les "chances" existent, merci d'avoir pris le temps de l'écrire !

A te lire et à lire @Iridiane, je sens qu'il y a quelque chose à prendre très au sérieux à travers le point de vigilance que vous soulevez. Si vous enseignez, j'imagine que c'est par définition pour participer à l'acquisition de la maîtrise du français chez les élèves. Alors arriver à ce constat est très éloquent... La situation doit donc être assez terrible. Mais j'ai du mal à me projeter, je dois dire... Va falloir que je répare cela. Vite un remplacement pour se remettre les idées en place ! Je dis cela mais j'aurai des difficultés à quitter mon job avant le concours donc ça se passera comme tu le dis, le stage sera peut-être le juge de paix...
Tout ceci signifie que tu vis ton engagement de prof dans la déprime ? Ce n'est pas trop dur ?

Origame-i
Origame-i
Niveau 4

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Origame-i Sam 6 Avr 2024 - 17:41
J'ai passé le concours il y a quelques années en maths et non en lettres, et en ce qui me concernait, le 3e concours était un bon plan. Si tu n'es pas sûr d'avoir assez de temps pour travailler l'externe, je te recommande de te présenter au 3e concours. Même s'il y a moins de places, tu es en concurrence avec moins de candidats et surtout aussi des candidats qui ont généralement une vie professionnelle à côté, donc si tu arrives à te motiver et maintenir un minimum de travail de préparation, tu devrais pouvoir tirer ton épingle du jeu (ça reste un concours). A mon époque, il y avait beaucoup d'inscrits au 3e concours qui abandonnent en cours de route (sans doute une préparation insuffisante ?).
Bref, étant donné que tu ne peux pas cumuler les deux concours (externe et 3e), à ta place, je choisirais plutôt le 3e concours. Rien ne t'empêche de travailler à ton rythme pour te mettre à niveau sur la partie où tu es encore fragile sans avoir forcément une épreuve au capes.

Concernant la déprime, je comprends totalement la collègue d'anglais. Je tire mon chapeau bas aussi aux collègues de lettre. Quand je vois que parfois en maths, je n'arrive pas à comprendre le peu de phrases que les élèves écrivent, je plains les collègues de français qui doivent déchiffrer des pages (ou des lignes ?) entières de charabias bourrées de fautes d'orthographes.
postulat
postulat
Niveau 7

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par postulat Sam 6 Avr 2024 - 18:23
Si tu n'as pas encore lu les rapports de jury de la session 2023 du CAPES de lettres (modernes et classiques), voici le lien :
https://www.devenirenseignant.gouv.fr/les-sujets-des-epreuves-d-admissibilite-et-les-rapports-des-jurys-des-concours-du-capes-de-la-1232
Comme le CAPES de maths, si tu regardes les chiffres, le CAPES de lettres est loin d'être insurmontable pour quelqu'un de motivé...
Le principal problème (à mon avis) n'est pas le concours mais ce qui suit : le métier ! Il faut bien réfléchir avec le système des mutations, le salaire, les élèves qui peuvent être vraiment difficiles en fonction de l'endroit où l'on atterrit...
Pauline
Pauline
Niveau 2

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Pauline Sam 6 Avr 2024 - 19:33
Pas de souci Smile

Le dispositif démission-reconversion est méconnu car tout récent, je te conseille d'aller sur le site Transition Pro. Le dossier est facile à monter et a toutes les chances d'être accepté lorsque tu souhaites te former sur un métier "en tension". Il a moins de chances en revanche de l'être si tu veux passer par exemple, d'infirmier à ingénieur du son ^^ Bref, il te permet dans le cas où ton employeur refuse une rupture conventionnelle, de démissionner mais d'avoir droit à l'ARE. On peut aussi te financer ta formation. J'ai payé de ma poche les cours du CNED (environ 800-900 euros de souvenir), car je voulais commencer tout de suite à réviser. Attention, il ne faut surtout pas démissionner avant de monter ton dossier.

Lorsque je bossais à temps plein, je révisais 1h-1h30 chaque soir en rentrant du boulot et environ 3h par jour les week-ends. Au-delà c'était trop en charge mentale pour moi ^^ Le plus difficile c'était justement de me forcer à déculpabiliser quand je n'avais pas l'énergie pour réviser certains soirs ou en vacances... J'ai choisi le 3ème concours car j'ai un niveau de licence (lettres modernes) et le concours externe n'est accessible qu'avec un niveau de master (du moins pour l'instant !). Franchement, l'année du concours on "vit" concours, j'en avais des post-it de citations d'oeuvres dans les wc ahah et puis voilà, c'est un marathon. Mais clairement j'ai adoré cette année et peu importe l'issue (3ème concours + en privé les places sont chères), je ne regrette pas 2 secondes d'avoir passé tant de temps à apprendre et je me sens super libre. Si je l'ai, c'est incroyable, si je ne l'ai pas, je pense faire de la suppléance avant de retenter le concours histoire de me re-motiver. Et si je me prends une douche froide sur la suppléance, hé bien on verra.

Justement, j'hésitais au départ à commencer tout de suite par des remplacements, mais idem je ne regrette pas mon choix. Je ne me serais jamais sentie légitime de pénétrer dans une salle de cours avec quoi, 3 jours de formation express après 10 ans dans un métier qui n'a rien à voir ? Franchement, j'aurais fait du baby-sitting. Surtout quand je vois la somme de connaissances que j'ai dû rattraper sur plus d'une année. Enfin, je craignais l'engrenage d'un surplus de travail entre nouveau job + préparation au concours en parallèle. Là-dessus, les gens sont partagés... Sinon, j'ai demandé à faire 3 jours d'immersion dans plusieurs classes de français dans une école privée à côté de chez moi et ça a été accepté Smile

J'ai l'impression que l'écrit s'est plutôt bien passé mais bon ^^ Si je garde une chose en tête : ne fais surtout pas d'impasse ! Tout le monde s'attendait à Marivaux ou Baudelaire cette année et c'est tombé sur La Bruyère... Au contraire, bosser le plus là où l'on est moins à l'aise, je pense que c'est la meilleure des choses à faire. L'épreuve "qui saute" pour le 3ème concours en vérité, je dirais qu'effectivement ça soulage sur le coup de se dire qu'on a pas à revenir à la maison des examens le lendemain pour 4h d'écrit... mais finalement quand tu révises l'oral, tu n'échappes pas à la grammaire héhé ! Même si ça reste moins complexe et dieu merci, l'épreuve en ancien français a sauté.
profdoctoujours
profdoctoujours
Niveau 5

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par profdoctoujours Sam 6 Avr 2024 - 20:05
Je ne peux aussi que t'encourager.
J'avais passer le CAPES de lettres il y a quelques années avant de réaliser que je serai plus à l'aise en doc. J'avais un master de philo pour ma part, mais j'avais fait trois ans de prépa avant donc j'avais quand même fait des lettres et la dissert n'était pas un souci. Pour l'autre épreuve, ça s'apprend, mais il faut dégager du temps pour s'y consacrer.
Charles-Maurice
Charles-Maurice
Niveau 9

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Charles-Maurice Sam 6 Avr 2024 - 20:15
La suppression de l'épreuve de grammaire au capes de lettres est une aberration. La maîtrise de la grammaire est indispensable, en revanche, pour être professeur de lettres. Il serait vain de croire qu'il suffise d'en préparer des leçons.
C'est au quotidien et à tous les instants qu'on en fait usage. Même chose pour les étymologies, l'épreuve d'ancien Français passe encore, mais la connaissance des lexiques est une obligation.
profdoctoujours
profdoctoujours
Niveau 5

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par profdoctoujours Sam 6 Avr 2024 - 20:29
Sérieux ils ont supprimé la grammaire ? Je ne savais même pas, je tombe des nues. Renforcer les fondamentaux, qu'ils disaient... Un géographe au CAPES de lettres ? 1665347707
avatar
Ishkar
Niveau 6

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Ishkar Dim 7 Avr 2024 - 0:29
Si tu es méthodique, c'est plus que jouable.

Il faut bien que tu te dises que d'une matière à l'autre, les concours n'auront pas la même difficulté. J'avais tenté le CAPES de SES qui correspond à ma formation initiale, et j'étais loin de le réussir. J'ai ensuite essayé celui de lettres modernes, pour obtenir de bien meilleurs résultats. En-dehors des rapports de jury qui montrent bien que l'admissibilité peut se faire avec une note assez basse, j'ai trouvé la notation globale en plus assez sympathique disons.

Une fois que tu exclus les copies considérées comme indigentes par le jury, tu n'as finalement plus grand monde qui ne se retrouve non-admis.

Enfin, oui, un géographe prof de lettres, ce n'est pas du tout problématique. Il vaut mieux un géographe de formation, investi et qui se plait dans ce métier plutôt qu'un grand littéraire qui n'a aucune patience quand il voit les élèves ne pas savoir correctement écrire et autant s'intéresser à la littérature que lui. A voir quand même si la réalité du métier te conviendra tout de même.
J'exagère volontairement (encore que), mais tu auras aussi des sixièmes sachant difficilement lire et pour qui ça ira trop vite dès le début du collège ; tu auras aussi des quatrièmes qui seront déjà en rupture scolaire depuis longtemps et difficilement récupérables, etc.
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Un géographe au CAPES de lettres ? Empty Re: Un géographe au CAPES de lettres ?

par Clecle78 Dim 7 Avr 2024 - 4:56
Alors le il vaut mieux un géographe investi qu'un grand littéraire nul avec les élèves, franchement, c'est du même niveau que le bon prof certifié vs l'agrégé nul en pédagogie. Si on pouvait éviter ce genre de comparaisons hasardeuses sur le forum ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum