Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MrBrightside
Empereur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par MrBrightside Sam 9 Fév 2013 - 14:49
De toute façon, on perd le bénéfice de l'agreg si on enseigne pas. Donc d'Ormesson de ne les a plus Very Happy
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Marcel Khrouchtchev Sam 9 Fév 2013 - 14:53
@MrBrightside a écrit:De toute façon, on perd le bénéfice de l'agreg si on enseigne pas. Donc d'Ormesson de ne les a plus Very Happy

Oui, ça c'est la théorie. Dans les faits, de nombreuses personnes ayant réussi l'agrégation mais ne l'ayant jamais validée en enseignant s'en prévalent encore ensuite. Et de nombreux universitaires (en tout cas en histoire) mettent dans leur CV de 4e de couverture qu'ils sont, dans l'ordre, normaliens, agrégés et docteurs. Alors même qu'ils ne sont plus techniquement dans le corps des agrégés, s'ils l'ont jamais été.
John
John
Médiateur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par John Sam 9 Fév 2013 - 14:57
on perd le bénéfice de l'agreg si on enseigne pas
Tu en perds le bénéfice, mais pas le titre.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Gryphe
Gryphe
Médiateur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Gryphe Sam 9 Fév 2013 - 15:07
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Mais s'il avait passé deux agreg :shock: (ça me dépasse qu'on s'inflige ça d'ailleurs).
J'ai un copain qui a une agreg d'histoire et une agreg de musique. Il a enseigné les deux matières successivement.
Puis il a passé le concours de CDE.

Quand j'ai arrêté mes études à 23 ans, je me suis dit que jamais au grand jamais je ne repasserais de concours, et puis un jour on se passionne pour un truc et voilà... Mais quand même, vous avez raison, pour passer deux agregs, il faut être sérieusement motivé. Laughing
rosa12
rosa12
Niveau 6

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par rosa12 Sam 9 Fév 2013 - 15:13
Merci Lefteris pour ton expérience. En regardant les rapports des dernières années, je vois qu'il y a quand même des profs en poste qui s’attellent à la tâche mais c'est vrai que seul ça ne sera pas simple... Quand à l'agreg de lettres classique, je l'ai envisagée mais il y a aussi davantage de candidats et beaucoup beaucoup de langues anciennes.

2 agregs ! C'est dingue.... :shock:
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Lefteris Sam 9 Fév 2013 - 16:12
Davantage de candidats, mais plus de postes , et même plus de postes qu'en interne LC en proportion. Il y a plus d'épreuves qu'en interne, et ça permet de "lisser" les notes sur la quantité. On survit à un ou deux "accidents" en externe, pas en interne (j'en ai fait l'expérience Sad ) , où le moindre faux pas est fatal, sauf si l'on a eu 15 ou 16 à l'épreuve écrite de dissertation, qui est tout de même aléatoire. Les matières "techniques" se travaillent dans la durée, on peut acquérir des connaissances relativement stables (thème, version) , il n'y a pas à réapprendre un type de dissertation vraiment particulier, c'est un sujet comme on en a l'habitude, qui demande un plan synthétique ou analytique. Et quand on a un niveau correct en langues anciennes, on peut se permettre de ne pas tout traduire ligne à ligne dans les auteurs anciens au programme (il y en a deux fois plus...). J'ose avouer dans le lâche anonymat Embarassed que je les ai lus en bilingue en prenant des notes, sans me faire suer à traduire (sauf précisément ce qui me paraissait très ardu) , et en me concentrant plus sur les thématiques en cas d'explication ou leçon. Une oeuvre ou deux de plus en français, certes, mais pas de cinéma. A bien soupeser, tout ça..

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Lédissé
Lédissé
Empereur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Lédissé Sam 9 Fév 2013 - 16:26
@rosa12 a écrit:Merci Lefteris pour ton expérience. En regardant les rapports des dernières années, je vois qu'il y a quand même des profs en poste qui s’attellent à la tâche mais c'est vrai que seul ça ne sera pas simple... Quand à l'agreg de lettres classique, je l'ai envisagée mais il y a aussi davantage de candidats et beaucoup beaucoup de langues anciennes.

2 agregs ! C'est dingue.... :shock:

Mais, il y en a aussi beaucoup en grammaire... ou alors je n'ai pas compris ce que tu voulais dire ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Vieille etc._  Smile
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Lefteris Sam 9 Fév 2013 - 16:32
LadyC a écrit:
@rosa12 a écrit:Merci Lefteris pour ton expérience. En regardant les rapports des dernières années, je vois qu'il y a quand même des profs en poste qui s’attellent à la tâche mais c'est vrai que seul ça ne sera pas simple... Quand à l'agreg de lettres classique, je l'ai envisagée mais il y a aussi davantage de candidats et beaucoup beaucoup de langues anciennes.

2 agregs ! C'est dingue.... :shock:

Mais, il y en a aussi beaucoup en grammaire... ou alors je n'ai pas compris ce que tu voulais dire ?
Elles pèsent même plus lourd en grammaire, en proportion du total des coefficients. Peut-être Rosa a-t-elle pensé à la version grecque, absente (pourquoi d'ailleurs ? )du concours.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Lédissé
Lédissé
Empereur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Lédissé Sam 9 Fév 2013 - 16:36
Pas de version grecque, mais un thème grec... pale

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Vieille etc._  Smile
rosa12
rosa12
Niveau 6

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par rosa12 Sam 9 Fév 2013 - 16:45
Oui en fait je pensais à la version mais tu as raison, ça fait quand même pas mal d'antique (peut-être moins cependant de littérature antique). Et en prenant en majeur la grammaire française, ça fait quand même aussi du moderne (gros coeff pour cette épreuve) !
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Lefteris Sam 9 Fév 2013 - 16:55
@rosa12 a écrit:Oui en fait je pensais à la version mais tu as raison, ça fait quand même pas mal d'antique (peut-être moins cependant de littérature antique). Et en prenant en majeur la grammaire française, ça fait quand même aussi du moderne (gros coeff pour cette épreuve) !
Oui mais là, il faut être très complet : français ancien et moderne , grec quand même (ça ne s’improvise pas tout à fait, un thème, sous peine d'avoir 0,25 /20 araignée, et en valeur relative, puisqu'il n'y a pas de version, il pèse plus lourd qu'en LC ) et latin comme en LC.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
rosa12
rosa12
Niveau 6

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par rosa12 Sam 9 Fév 2013 - 16:58
C'est clair : il faut être complet comme tu dis... idee
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par User5899 Sam 9 Fév 2013 - 18:27
@ysabel a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@ysabel a écrit:petit HS...

Mon prof de lettres (et latin) au collège en 4ème et 3ème était agrégé de grammaire et a fait toute sa carrière en collège... Rolling Eyes

A l'origine, les agrégés de grammaire ne devaient-ils pas justement enseigner dans les petites classes du lycée ancienne version (donc avant la seconde)?

mais je suis trop jeune Rolling Eyes pour avoir connue cela... je suis passée après la réforme Haby...

Il était dans un petit collège tranquille, près de chez lui, avec les 4ème et 3ème camif en français latin tous les ans... avec ces 2 classes il faisait 16h tous les ans.
Bon, je ne regrette pas ; c'était vraiment un super prof. J'aurais aimé retrouver les mêmes au lycée.

ah oui, j'oubliais : il avait aussi l'agrégation de LC...
Tiens... C'est pourtant très très proche de celle de grammaire... Je n'en vois guère l'intérêt, vu qu'elles débouchaient, après la réforme Haby, exactement sur les mêmes postes.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par User5899 Sam 9 Fév 2013 - 18:29
@rosa12 a écrit:Merci Lefteris pour ton expérience. En regardant les rapports des dernières années, je vois qu'il y a quand même des profs en poste qui s’attellent à la tâche mais c'est vrai que seul ça ne sera pas simple... Quand à l'agreg de lettres classique, je l'ai envisagée mais il y a aussi davantage de candidats et beaucoup beaucoup de langues anciennes.

2 agregs ! C'est dingue.... :shock:
Attention, Rosa12, je vous l'ai dit ! L'agrégation de grammaire est une agrégation de lettres classiques et en particulier, le programme des auteurs, français, latins ou grecs, est rigoureusement le même.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Gryphe Sam 9 Fév 2013 - 18:38
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:J'avais déjà entendu parler de profs d'HG qui avaient celle d'histoire et celle de géo. Mais concrètement, quel intérêt? heu
Aucune idée .. puisqu'on n'est titularisé que dans une discipline. Si encore ça permettait de pouvoir muter un peu partout. En HG, ça serait de toute manière inutile.
Pourtant je t'assure que ça existe (j'en ai vu un cas dans le "CV" des auteur d'un manuel).
C'est pour l'agreg interne (si c'est à cela que vous faites allusion, mais peut-être me trompé-je).

En histoire-géo, le CAPES est "commun" à l'histoire et à la géo,
les agreg externes sont "séparées", une en histoire et une en géo,
l'agreg interne est "commune" histoire-géo.

Cf. Publinet. http://publinetce2.education.fr/publinet/Servlet/PublinetServlet?_concours=EAI&_page=CALENDRIER&_sort=CHRONO

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Marcel Khrouchtchev Sam 9 Fév 2013 - 18:42
@Gryphe a écrit:
C'est pour l'agreg interne (si c'est à cela que vous faites allusion, mais peut-être me trompé-je).

Non non. J'avais justement tiqué parce que parmi les auteurs il y avait: des certifiés d'histoire-géographie, des agrégés d'histoire (donc externe), des agrégés d'histoire-géographie (donc interne) et cet auteur (dont j'ai oublié le nom, ça m'énerve furieux ) qui était présenté comme "agrégé d'histoire et de géographie". La différence de titre m'avait fait tiquer et, après une rapide recherche, j'avais trouvé qu'il avait passé (et obtenu) les deux agrégations externes. Dans quel but? Là est la question Rolling Eyes Peut-être pour avoir plus de chances d'aller en CPGE?
Gryphe
Gryphe
Médiateur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Gryphe Sam 9 Fév 2013 - 18:45
Ah, OK.
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Dans quel but? Là est la question Rolling Eyes Peut-être pour avoir plus de chances d'aller en CPGE?
L'amour de la science ?
Il y a quand même des gens doués... veneration

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par MrBrightside Sam 9 Fév 2013 - 18:47
@John a écrit:
on perd le bénéfice de l'agreg si on enseigne pas
Tu en perds le bénéfice, mais pas le titre.

Donc si je comprends bien un agrégé qui n'enseigne pas pendant 10 ans reste agrégé, mais s'il décide de réintégré l'EN il doit repasser un concours?
Il peut donc y avoir des agrégés qui sont dans les faits "certifiés" (s'ils sont revenu par un CAPES)?

(Oui, j'aime bien me poser des questions cons.)

Sinon j'ai une collègue qu'à deux agregs d'anglais. Laughing Parce que justement elle était partie voir ailleurs avant de revenir à l'EN en repassant l'agreg (les deux fois du premier coup :shock: )
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Lefteris Sam 9 Fév 2013 - 19:10
@MrBrightside a écrit:
@John a écrit:
on perd le bénéfice de l'agreg si on enseigne pas
Tu en perds le bénéfice, mais pas le titre.

Donc si je comprends bien un agrégé qui n'enseigne pas pendant 10 ans reste agrégé, mais s'il décide de réintégré l'EN il doit repasser un concours?
Il peut donc y avoir des agrégés qui sont dans les faits "certifiés" (s'ils sont revenu par un CAPES)?

(Oui, j'aime bien me poser des questions cons.)

Sinon j'ai une collègue qu'à deux agregs d'anglais. Laughing Parce que justement elle était partie voir ailleurs avant de revenir à l'EN en repassant l'agreg (les deux fois du premier coup :shock: )
En théorie , oui , c'est possible. Quand on ne prend pas un poste, on est considéré comme démissionnaire, il faut alors repasser le concours (ça m'est arrivé avec le capes) . Agrégé n'est pas un titre à l'origine mais un grade administratif, comme inspecteur des impôts ou attaché d'administration. C'est l'usage, le prestige que ça avait jadis, qui lui a donné dans les faits le rôle de "titre", qui peut servir de viatique , pour les universités, passer certains concours sans l'écrit, pour publier des écrits etc.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par User5899 Sam 9 Fév 2013 - 23:09
@MrBrightside a écrit:
@John a écrit:
on perd le bénéfice de l'agreg si on enseigne pas
Tu en perds le bénéfice, mais pas le titre.

Donc si je comprends bien un agrégé qui n'enseigne pas pendant 10 ans reste agrégé, mais s'il décide de réintégré l'EN il doit repasser un concours?
Il peut donc y avoir des agrégés qui sont dans les faits "certifiés" (s'ils sont revenu par un CAPES)?

(Oui, j'aime bien me poser des questions cons.)

Sinon j'ai une collègue qu'à deux agregs d'anglais. Laughing Parce que justement elle était partie voir ailleurs avant de revenir à l'EN en repassant l'agreg (les deux fois du premier coup :shock: )
Être professeur agrégé signifie qu'on a les qualifications pour appartenir à ce corps. En partir fait perdre ces qualifications. Mais le titre d'agrégé est à vie.
NLM76
NLM76
Doyen

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par NLM76 Dim 10 Fév 2013 - 12:56
Je l'ai obtenue à la quatrième tentative, en étant en poste. J'ai cependant obtenu entre-deux une année de congé-formation et ai pris un an de temps partiel à 11/18e.
Il y a très très peu de candidats. Cette année, je parierais sur moins de candidats que de postes. (L'année dernière 9 candidats pour 7 postes offerts et 5 pourvus, cette année, 10 postes).

L'une des particularités qui m'a déterminé pour choisir cette agreg en est la dernière épreuve: une traduction du latin ou du grec improvisée, sans dictionnaire.
L'un des buts de cette agreg est une véritable connaissance du latin et du grec.

Notez aussi qu'on peut choisir linguistique française ou linguistique ancienne.


_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Lédissé
Lédissé
Empereur

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Lédissé Dim 10 Fév 2013 - 13:02
Choisir de mettre l'accent sur l'un ou l'autre, pas de s'y limiter, tout de même.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Vieille etc._  Smile
rosa12
rosa12
Niveau 6

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par rosa12 Dim 10 Fév 2013 - 16:39
Merci pour ces précisions nlm. Et Félicitations !!!!!
Si tu as un peu de temps, est-ce que tu pourrais m'expliquer comment tu t'y es pris niveau organisation ( genre du petit latin tous les jours, 1 version tout les combien...) ?


Very Happy
NLM76
NLM76
Doyen

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par NLM76 Dim 10 Fév 2013 - 23:26
Pour devenir bon en latin :
1. Le Bellum ciuile tous les jours lu, copié, traduit, appris par cœur, savouré.
2. Du thème latin régulièrement. Faire des thèmes est beaucoup plus important que faire des versions.
3. Les livres du programme traduits entièrement.

Pour le grec :
Même chose, avec le psychotique de la varietas et phobique de l'hiatus -Isocrate.
Copier, apprendre par cœur des textes de Xénophon, Démosthène, Lysias, Platon (voir Fontoynont, Vocabulaire grec, et les Orateurs Attiques)
Se fader la morpho encore et encore.
Faire six ou sept thèmes sérieusement. (Le manuel d'Annie Lebeau est à mon avis meilleur que le Bizos pour s'entraîner et réviser.) Le salut résidant, comme chacun sait, dans le participe aoriste à tous bouts de champ, agrémenté d'une bonne dose d'infinitifs plus ou moins substantivés.


_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par User5899 Dim 10 Fév 2013 - 23:39
@nlm76 a écrit:Pour devenir bon en latin :
1. Le Bellum ciuile tous les jours lu, copié, traduit, appris par cœur, savouré.
2. Du thème latin régulièrement. Faire des thèmes est beaucoup plus important que faire des versions.
3. Les livres du programme traduits entièrement.

Pour le grec :
Même chose, avec le psychotique de la varietas et phobique de l'hiatus -Isocrate.
Copier, apprendre par cœur des textes de Xénophon, Démosthène, Lysias, Platon (voir Fontoynont, Vocabulaire grec, et les Orateurs Attiques)
Se fader la morpho encore et encore.
Faire six ou sept thèmes sérieusement. (Le manuel d'Annie Lebeau est à mon avis meilleur que le Bizos pour s'entraîner et réviser.) Le salut résidant, comme chacun sait, dans le participe aoriste à tous bouts de champ, agrémenté d'une bonne dose d'infinitifs plus ou moins substantivés.

Entièrement d'accord.
Pour le thème grec, j'ajouterais volontiers les 50 thèmes grecs de Maurice Lacroix et les pages sur la parataxe des Essais de stylistique grecque de Séchan et Delebecque.
rosa12
rosa12
Niveau 6

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par rosa12 Lun 11 Fév 2013 - 20:56
Merci : ces conseils sont très précieux !! Laughing Je vais suivre et m'atteler à cette méthode dès la sortie des programmes ! Pour l'instant j'essaye de penser une organisation comme tu vois professeur
Contenu sponsorisé

agrégation de grammaire : des témoignages ? - Page 2 Empty Re: agrégation de grammaire : des témoignages ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum